Avis du vol LATAM Madrid Sao Paulo en classe Affaires

Compagnie LATAM
Vol JJ8065
Classe Affaires
Siege 2C
Temps de vol 10:25
Décollage 27 Jan 17, 21:35
Arrivée à 28 Jan 17, 05:00
LA   #26 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 217 avis
Tomseg
Par 2078
Publié le 7 mai 2017
Bienvenue dans ce nouveau Flight Report.

Report un petit peu daté puisque le vol était le 27 Janvier 2017. Mieux vaut tard que jamais…

Nous partions en vacances vers le Brésil et donc le routing sera :
- CDG-MAD en économique avec Air France
- MAD - GRU en business avec LATAM (à bord du 350 !!!). Vous êtes ici ;)
- GRU - SSA en éco avec LATAM.

On attendait ce vol depuis un moment pour découvrir ce nouvel A350. Nous sommes d'ailleurs passé par Madrid spécialement pour le prendre puisqu'il n'était pas encore déployé sur les CDG-GRU à l'époque.

Arrivée donc par notre vol AF.
photo img_3097

Récupération des valises (les vols ayant été achetés séparément).
photo img_3098

Et c'est parti pour le changement de terminal. L'aéroport est sillonné par un réseau de bus qui effectuent une boucle entre tout les terminaux. Rien n'est indiqué pour trouver le bus et c'est un peu la galère pour trouver l'arrêt qui n'est pas matérialisé.

photo img_3102

Arrivé à notre nouveau terminal, voici comment trouver le bus : il faut juste ce placer devant la file réservée aux bus et attendre.

photo img_3104

Architecturalement parlant, l'aéroport de Madrid est vraiment très beau. C'est clair, moderne et propre.
photo img_3105

On trouve rapidement les comptoirs de LATAM.

L'attente en file business est très courte. En revanche, l'accueil fait par l'agent au comptoir était très mauvais. Aucune tentative de communication durant tout l'enregistrement, mis à part "votre destination finale?". Il nous remet les passeports sans nous poser d'autres questions après avoir enregistré les bagages. Nous lui demandons les billets et nous demande pourquoi nous ne les avons pas sur notre téléphone. Il reprend malgré tout nos passeports pour nous imprimer les billets. Nous avons également du lui demander le carton pour rentrer au salon et lui demander des précisions sur sa localisation (qu'il ne nous aurait pas fourni spontanément). Il ne nous fournira pas non plus d'infos sur la localisation de la salle d'embarquement. Le tout avec une attitude franchement désagréable.
photo img_3107photo img_3108photo img_3109

Le carton finalement obtenu pour accéder au salon Velasquez. Nous avançons tranquillement vers les salles d'embarquement.
photo img_3110photo img_3111photo img_3113

Sachez que si vous voulez jouer une dernière fois avec la ONCE, vous pouvez encore le faire à l'aéroport avant votre départ.
photo img_3115

Nous tentons d'accéder à la file fastTrack pour les contrôles de sécurité, ne sachant pas si nous y avions droit et avons été finalement refoulés (c'est après que nous avons remarqué les noms des compagnies y ayant accès).
photo img_3116photo img_3117

Ce sera donc la file classique pour nous. L'attente a cependant été très courte.
Les vols du soir :

photo img_3121

On se laisse donc guider par l'annotation Salon VIP le long du terminal. On parcours l'aéroport qui est vraiment très agréable. Magasins de jambon à la coupe, café bien remplis, une vraie ambiance anime le terminal à cette heure.



Nous suivons par la suite les panneaux pour accéder aux Portes U. Il faut prendre un métro (le temps de transfert est indiqué).
photo img_3124photo img_3132

Le métro est nickel, ça sent le neuf !


Tout est bien fleché, pas de soucis pour s'orienter. Obligation de passer par le Duty Free pour accéder aux portes et au salon.
photo img_3147

Et enfin, après cette longue marche, le (bien connu) Salon Velasquez. Je ne commente pas tout vu qu'il a déjà été reporté mais il est vraiment très calme, agréable, propre avec une bonne offre de nourriture, boissons et magasines. Il y a également des douches, et des lits.


Il est à présent temps de passer à l'embarquement avec un brin d'excitation d'enfin découvrir cet avion.
photo img_3205

Les priorités sont respectées.
photo img_3206photo img_3207photo img_3208

Et le voilà !! Qu'il est beau !! La nouvelle livrée LATAM est très réussie, l'avion est plus blanc que blanc et le forme de l'aile lui confère une vraie élégance. La lumière violette qui se dégage des hublots laisse déjà espérer une ambiance lumineuse sympa à bord.

photo img_3210photo img_3211

Accueil à bord avec le sourire et dans la bonne humeur générale des PNC. Accompagnement à notre siège.
photo img_3212photo img_3213

Première impression de la cabine (je vais essayer de ne pas user de trop de superlatifs) : la plus belle cabine que nous n'ayons jamais fait ! L'ambiance lumineuse est apaisante, les écrans sont énormes, la sensation d'espace est vraiment sensationnelle. D'ailleurs, la cabine était mitraillée par beaucoup de passagers présents à bord.

photo img_3214

Le pitch est correct ;)

photo img_3215photo img_3216photo img_3217

L'écran possède une très bonne définition.
photo img_3218

Et nous prenons place.
photo img_3220

Un petit coup d'oeil derrière nous.
photo img_3221

Nos couvertures et oreillers nous attendent déjà dans les coffres.
photo img_3222

Le repose pieds cache un petit coffre très utile pour ranger chaussures et autres accessoires.
photo img_3227

La commande centrale où nous attendent déjà la trousse de toilette et le casque avec réducteur de bruit. Des prises se situent à l'intérieur de l'accoudoir central.


Nous ne résistons pas à d'ores et déjà essayer le siège en full flat.
photo img_3235photo img_3237photo img_3238

Pendant que dehors, les passagers d'économie embarquent.

A ce moment, notre hôtesse vient se présenter à nous. Elle nous demande notre choix pour le verre d'accueil. Nous opterons pour le champagne qui sera accompagné d'un mélange de cacahuètes/noix de cajou et du Brésil. J'ai oublié d'en faire la photo…

photo img_3239

Une fois le verre d'accueil pris, on nous propose également d'ajouter une surmatelas (en voilà une bonne idée !). Nous acceptons sans se faire prier. Le siège étant déjà bien confortable, une fois le surmatelas ajouté, le confort est à son maximum. Il ne glisse absolument pas, même en position assise.
photo img_3242photo img_3246photo img_3247

On s'informe sur les consignes de sécurité…


…Mais surtout le menu (tout aussi important).


La cave :
photo img_3261photo img_3262

Le plafonnier :
photo img_3264

Les formalités de douane sont distribuées.
photo img_3265

Et nous déballons la trousse. C'est très complet mais il y a le plus important pour le moment, un stylo (celui qu'on oublie à chaque fois pour remplir les formulaires de douane !)
photo img_3266photo img_3267

La flotte LATAM :
photo img_3268

Et le réseau :



La passerelle est retirée et le repoussage se fait à l'heure.
photo img_3273photo img_3275

Quelques petits détails de la cabine.


Et c'est parti pour le décollage (dont je n'ai aucune photo)
photo img_3291photo img_3292photo img_3293

Rapidement après notre départ, la cabine est plongée dans le noir…
photo img_3294

C'est donc le moment de tester les IFE. Et là, c'est un peu dommage, aucun film en Français ou sous titré en Français. Tout est en Anglais, portugais ou espagnol. Un peu dommage….


Le siège de mon ami s'est retrouvé coincé. Appel des hôtesses qui stoppent tout de suite la préparation de leur service et tentent de le réparer.
photo img_3302photo img_3304

On profite de cet intermède pour visiter les toilettes. C'est propre mais il n'y a rien de particulier.
photo img_3308photo img_3309photo img_3310

Le siège ne peut être réparé, les hôtesses demandent dans quel position nous souhaitons le mettre pour le repas, afin qu'elles puissent le régler manuellement. Elles promettent de revenir après le service pour retenter de le réparer (ce qu'elles feront).
Nous passons les côtes portugaises au moment où le service du diner commence.

photo img_3312photo img_3313

Voilà le plat de poisson et la viande. Viande bien cuite, un peu saignante. Le poisson bien cuit également. Malgré une bonne cuisson, le gout est assez moyen. En revanche, la soupe est un vrai régal.
Les vins sont bons.
La lumière n'est pas rallumée pour le diner, nous mangeons avec nos liseuses, étrange…


Le dessert est assez moyen également avec une marque de thé bien connue.
photo img_3325

La couverture nous est distribuée. Très bonne couverture, épaisse et agréable. Rien à voir avec les couvertures AF.
photo img_3326

Des bouteilles d'eau sont distribuées pour la nuit.
photo img_3327

On nous distribue également des feuillets afin de faire notre choix pour le petit déjeuner.
photo img_3328

Un pyjama est également distribué (pas le choix dans la taille).
photo img_3332photo img_3333
Et 2ème passage des PNC pour essayer de réparer le fauteuil. Après une quinzaine de minutes et beaucoup d'acharnement (elles ont complètement démonté le siège), elles n'arrivent pas à le réparer et l'installent en position nuit. Elles nous proposent de les rappeler quand mon voisin voudra changer de position.

photo img_3335photo img_3336photo img_3338

Le siège en full flat.
photo img_3341photo img_3348

Petit coup d'oeil sur la position de l'avion au milieu de la nuit, alors que nous sommes secoués par de bonnes turbulences.
photo img_3349photo img_3350photo img_3351

Puis nous nous rendormons jusqu'au service du petit déjeuner.
photo img_3356

Un oshibori est distribué.
photo img_3357

Comme la veille, ce sera service au trolley.
photo img_3358

Voici le plateau du petit déjeuner. C'est comme la veille, c'est correct sans plus. Et le petit déjeuner se fera encore dans le noir.
photo img_3362

Détails de l'avant de la cabine
photo img_3363photo img_3364

Puis l'aube est simulé dans la cabine

photo img_3368photo img_3369

L'approche débute et nous apercevons rapidement les lumières de Sao Paulo.
photo img_3374

Atterrissage en douceur et arrivée en avance sur l'horaire. Un dernier coup d'oeil sur notre appareil du jour (ou de la nuit plutôt).
photo img_3377photo img_3378

Et passons vers les vols en connexion puisque nous poursuivons vers Salvador.


Obligation de récupérer ses bagages au Brésil, même sur les vols en correspondance. Les valises n'arrivent pas en avance (notre charmant agent à Madrid n'ayant pas mis les tags priority)
photo img_3393

Passage par la douane.
photo img_3394

Puis par un nouveau duty free.
photo img_3395

Et nous trouvons rapidement notre comptoir pour notre vol suivant.
photo img_3396

Merci d'avoir lu ce Flight report.
Afficher la suite

Verdict

LATAM

8.0/10
Cabine10.0
Equipage9.0
Divertissements6.0
Restauration7.0

Iberia Velázquez Premium Lounge - 4S

10.0/10
Confort10.0
Restauration10.0
Divertissements10.0
Services10.0

Madrid - MAD

7.3/10
Fluidité10.0
Accès6.0
Services3.0
Propreté10.0

Sao Paulo - GRU

8.4/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services8.5
Propreté8.0

Conclusion

L'aéroport de Madrid :
Un très bel aéroport et fluide, le salon Iberia est confortable et on y trouve tout ce dont on a besoin. Dommage que l'agent mis à l'enregistrement ait été aussi désagréable et "je m'en foutiste".

Le vol : cabine incroyable (confortable, spacieuse, visuellement impeccable) et l'A350 est silencieux, cet avion est magnifique. Le lit est d'un confort impressionnant. Le repas était correct mais le service dans le noir et le manque de gout ternissait un peu la prestation culinaire. Le problème du fauteuil cassé a été un peu dommage mais les PNC ont été vraiment volontaires et ont tout fait pour que la qualité du vol n'en soit pas affecté (et ça a été le cas). Dommage également que les IFE ne proposent pas quelques programmes en Français.

L'aéroport de Sao Paulo : bien organisé avec peu d'attente, aussi bien à la douane, qu'à la police aux frontières.

Informations sur la ligne Madrid (MAD) Sao Paulo (GRU)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Madrid (MAD) → Sao Paulo (GRU).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est LATAM avec 7,2/10.

La durée moyenne des vols est de 11 heures et 16 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 396527 by
    akivi GOLD 3580 Commentaires
    Une expérience pas vraiment J à MAD, entre un agent désagréable et l'absence étonnante de Fast Track. Heureusement c'est oublié une fois à bord, avec une super cabine et des PNC impliqués. Merci pour le partage !
  • Comment 396536 by
    momolemomo GOLD 9663 Commentaires
    J'ai cru lire quelque part que LATAM offrait enfin le fast track à ses passagers business depuis quelques semaines.
    Je n'ai pas volé sur leurs A350 mais la cabine des 789 est assez similaire et on est d'accord. Ce n'est pas la configuration la plus premium mais c'est une très belle cabine.
    La cabine est peut être restée dans le noir pour les repas pour ceux qui dorment vu que le vol se passe totalement de nuit.
    Merci pour ce Fr!
  • Comment 396545 by
    AirBretzel GOLD 11381 Commentaires
    Bonjour
    Dommage pour le siège surtout sur un avion aussi récent.
    L’avion est superbe, j’avais testé l’A350 TAM lorsqu’il était en « formation » sur la ligne GRU-MAO, l’IFE est superbe même en économique et effectivement nous n’avions que l’anglais, l’espagnol et le portugais en choix de langue, ce qui sur un vol domestique pouvait se comprendre autant en LC je trouve que c’est moyen.
    Merci pour le FR.
  • Comment 396572 by
    SKYTEAMCHC GOLD 10221 Commentaires
    Merci pour ce FR.
    Quel accueil désagréable à l'enregistrement.
    La cabine est en effet visuellement très réussie et meme si l'aménagement est en 2X2X2 cela semble très confortable. La taille des écrans est assez impressionnante !
    Je trouve vraiment domage que les deux repas soient pris dans le noir et que le premier repas soit servi en plateau avec entrée et palt principal ensemble. Vu la durée du vol et l'horaire pas trop tardif ( enore moins à l'heure espagnole) un service en 3 temps était possible.
    Le problème du siège est embétant mais semble avoir été bien géré par des PNC au top durant tout le vol.
    Décidément l'A350 est un bel appareil !
    • Comment 397177 by
      Tomseg AUTEUR 112 Commentaires
      Il est vrai que nous étions d'autant plus déçu de manger dans le noir que nous aurions apprécié voir les différentes ambiances lumineuses que peut proposer cet avion. Une prochaine fois peut être... Merci pour vos commentaires
  • Comment 396588 by
    A330-200 509 Commentaires
    Bonjour

    Merci pour le FR , drole de maniere de traiter ses paxs J , ne pas leur offrirs la priority line (surtout quand on voie que des compagnie bas de gamme comme air berlin et air algerie y ont acces).
    La cabine est tres belle , comme quoi il vaut mieux parfois du 2-2-2que c est siege en epi qui vous enferme et reduise le champs visuel.
    Catering meme visurmelement tres moyen.
  • Comment 396627 by
    Tomseg AUTEUR 112 Commentaires
    L'avantage de cette cabine en 2-2-2 est vraiment d'avoir une sensation d'espace plus importante qu'avec les sièges en épi. Sensation très agréable à l'embarquement et aménagement pratique quand on voyage à deux. En revanche, petit bémol lorsqu'on voyage seul et qu'on ne connait pas son voisin côté couloir car il faudra l'enjamber s'il est en position allongée pour pouvoir sortir.

Connectez-vous pour poster un commentaire.