Avis du vol Far Eastern Air Kinmen Taipei City en classe Economique

Compagnie Far Eastern Air
Vol FE068
Classe Economique
Siege 6F
Temps de vol 00:55
Décollage 29 Sep 12, 17:30
Arrivée à 29 Sep 12, 18:25
EF 9 avis
marathon
Par GOLD 2224
Publié le 1 octobre 2012
C'est le retour d'un daytrip vers Kinmen :

TSA ? KNH (FAT ? MD82) : c'est là
KNH ? TSA (FAT ? MD82) : c'est ici

Si je tenais à faire le vol de retour sur FAT, la compagnie taïwanaise régionale ayant pour des raisons historiques la moins bonne réputation, c'est aussi parce que cela me permettait d'avoir quitté l'île de Kinmen par les six transporteurs desservant l'île :

- Mandarin Airlines (E190)
- Uni-Air (MD90)
- Transasia Airways (ATR72)
- Far Eastern Air Transport (MD82) ici

Quatre FR pour six transporteurs? Oui, car Kinmen est aussi reliée par des ferries à Xiamen, en Chine, et j'ai fait deux allers-retours, l'un au départ de Kinmen et l'autre au départ de Xiamen, sur des navires chinois et taïwanais.

Ce ferry est chinois, trahi par la graphie subtilement différente du nom du navire qui signifie Etoile de la Paix. Il y a seulement quinze ans, la présence d'un navire chinois dans ce port taïwanais était absolument inconcevable. Ainsi est-on témoin de l'histoire en marche.

photo P1130425a

Certes, je n'ai pas fait la traversée en ferry Kinmen ? Quanzhou (JJN, pour les intimes, cf mon FR JJN-CAN), ni d'ailleurs les autres vols intérieurs au départ de KNH, mais j'estime avoir largement fait le tour des traversées possibles au départ de KNH. Pour autant, ce ne sera peut-être pas ma dernière visite de Kinmen, car je ne me lasse pas des charmes de cette île.

Ce FR commence donc à l'aéroport de Kinmen, avec ce superbe panneau vantant une Semaine de la Sécurité Aérienne, devant une camionnette de FAT (c'est son nom en chinois, sur la bâche)

photo P1100383a

Les vols au départ ce soir là. Pour les analphabètes (puisque le chinois n'est pas une langue alphabétique), les aéroports de destination et les compagnies aériennes sont écrits en clair, mais il y a les codes IATA/OACI pour ceux qui ont du mal avec les idéogrammes.

photo P1100387a

Vue générale de la zone départ landside de KNH, avec les comptoirs et les dépose-bagages de chaque compagnie. Sur le pilier à droite, il y a une tablette pour accès internet en libre service, mais à condition d'avoir un code d'accès. Donc pas d'écran corporate dans ce FR.

photo P1100388panoa

Comme à TSA (et, j'ai l'impression, partout à Taïwan pour les vols domestiques), les comptoirs servent à la fois à la vente de billets et à l'enregistrement.

photo P1100386a

Le vol est affiché non complet, et de fait, le taux de remplissage sera de l'ordre de 75% : j'avais eu le plus grand mal à acheter un billet, mais c'est un effet de l'absence de pénalité en cas de no-show.

photo P1100385a

Un siège au hublot côté droit ? Pas de problème, mais vous savez que ce sont des sièges à trois de ce côté-là ?. Un point de bonus pour cette sollicitude : je connais la configuration 3+2 du MD82 (vu vers l'arrière), mais au retour, c'est à droite que se trouve la vue, sur tout le trajet.

Les plus observateurs noteront que mon billet de retour est légèrement moins cher que celui de l'aller, car les vols au départ de KNH sont exemptés de TVA.

photo P1100396a

Il n'y avait que cet ATR72 de Transasia Airways appareil sur le tarmac visible depuis le restaurant landside; j'aurais dû attendre un peu, car le MD82 de FAT a dû arriver peu après.

photo P1100390a

Accessible par un couloir décoré de posters de l'histoire militaire très récente de Kinmen, les WC hommes. Comme à TSA, c'est là que se trouve aussi la salle d'allaitement, on aperçoit d'ailleurs un poster encourageant à l'allaitement sur le mur droit de l'accès. Il y a quelque chose que je n'ai pas bien compris au sujet de l'allaitement à Taïwan; j'ai l'impression qu'ils poussent un peu loin l'égalité conjugale dans le soin des nouveaux-nés.

photo P1100393aphoto P1100391a

La salle en question étant inoccupée, le mystère reste entier pour moi. Notez la tour Eiffel : Paris fait rêver les Taïwanaises.

photo P1100395a

Juste après le contrôle de sûreté, on descend vers le niveau du tarmac. A gauche, c'est une publicité pour une importante agence de détectives féminines, spécialisée comme les autres dans la recherche de preuves de l'infidélité des hommes d'affaire taïwanais en Chine, où il ne manque pas de jeunes femmes prêtes à monnayer leur compagnie.

photo P1100397a

En bas de l'escalier mécanique, je découvre pour la première fois la signalétique vraiment trop discrète des portes d'embarquement, qui comme à TSA sont dédiées à chaque compagnie desservant l'île. Il y a le code OACI des quatre compagnies en haut à droite, avec (nettement plus parlant pour qui sait les lire) le nom abrégé de chacune en chinois; mais regardez les lignes de couleurs au sol : elles sont codées pour chaque compagnie.

photo P1100408a

Il fallait donc aller tout droit pour FAT

photo P1100403a

Et à gauche pour les trois autres.

photo P1100404a

Cette signalétique n'est pas neuve, car Uni Air a adopté l'an dernier le vert d'Eva Air, sa maison mère, même si ses Dash-8 n'ont pas été repeints. Si vous n'avez pas repérés ces lignes, la destination du prochain vol est clairement indiquée à l'afficheur de chaque porte. Non, cela n'alterne pas entre le chinois et l'anglais : les annonces au haut parleur comme à l'afficheur sont exclusivement en mandarin. Je conçois le stress d'un étranger non sinophone ici, mais ici, il n'y en a quasiment jamais.

photo P1100410a

La salle des trois autres compagnies, avec au fond les guichets pour retirer les achats hors taxes.

photo P1100398a

Le MD82, vu depuis l'intérieur du terminal

photo P1100411a

Comme à KHH (et dans certains aéroports ailleurs dans le monde), pour embarquer, on commence par longer le terminal, et ce n'est qu'au bout d'un passage couvert perpendiculaire au terminal (un par place de stationnement) que se trouve le contrôle des cartes d'embarquement. Au contrôle, l'employé laisse les PAX aller à l'avion par vagues, pour réduire la congestion sur l'escalier et dans l'avion.

photo P1100412aphoto P1100413aphoto P1100406a

Le MD82 est trop long (ou je suis trop près) pour le cadrer en entier.

photo P1100414aphoto P1100415a

Arrivée d'un E-190 Mandarin Airlines

photo P1100420aphoto P1100422a

On embarque dans ce MD82

photo P1100424aphoto P1100425a

Et on franchit le seuil de la porte d'un DC-9-30.

photo P1100428a

Ma place est déjà occupée par un couple âgé qui s'est installé en 6E et 6F, et il faut que je fasse appel à l'hôtesse pour faire déplacer Madame. Désolé, mais si j'ai demandé un hublot, ce n'est pas pour le céder?

photo P1100432a

Le pitch n'a pas changé, et la fiche de sécurité non plus : vous pourrez la voir dans le FR de l'aller.

photo P1100433a

Pour ceux qui n'ont pas lu les FR tahitiens (ils ne savent pas ce qu'ils manquent), je rappelle qu'on embarque par l'arrière dans les ATR.

photo P1100435a

Les salutations du personnel de piste

photo P1100437a

A l'extrême gauche, un MD90 Uni Air aux couleurs de sa maison mère Eva Air.

photo P1100438a

Alignement sur la piste 06 ? cela ne change jamais

photo P1100441a

Et décollage en douceur. On notera que la taxiway ne va pas tout à fait jusqu'au bout, à cause de la colline, obligeant les avions à remonter la piste sur les dernières centaines de mètres. C'est là que se trouve le point de spotting local, au bord d'une petite route.

photo P1100443aphoto P1100444a

Le vocabulaire me manque pour décrire cette boisson noire, qui m'a pourtant semblé moins abominable qu'à l'aller : je soupçonne un phénomène d'accoutumance. Et puis après une journée de grand beau temps à Kinmen, j'ai tendance à voir la vie en rose.

photo P1100448a

Terrible contre-jour sur l'archipel de Penghu que je guettais.

photo P1100452a

J'ai tenté deux traitements d'image différents pour faire apparaître MZG, l'un des quatre aéroports mixtes civils-militaires taïwanais (avec TNN, HUN et RMQ)

photo P1100457xa

Le résultat est esthétiquement assez lamentable, mais je n'allais quand même pas écourter mon séjour pour avoir un meilleur éclairage. La prochaine fois, je prendrai un siège à gauche à l'aller.

photo P1100457aphoto P1100459a

Tous les Taïwanais (et les Chinois, et les Coréens) savaient que le 29 septembre était cet année le jour de la pleine lune, car c'était le Festival de la Mi-Automne, l'une des plus importantes fêtes traditionnelles, calée sur le calendrier lunaire.

photo P1100462aphoto P1100470a

L'avion longe la côte de Taïwan en remontant vers le nord

photo P1100475a

Au loin, la chaîne des montagnes de Taïwan, au dessus des nuages, et toujours la pleine lune.

photo P1100483a

Soit, mon APN est inadapté à la photo de nuit en avion. Je poste quand même ces deux photos pour vous donner une idée de l'atterrissage à TSA de nuit.

photo P1100496a

On traverse ici le fleuve Danshui, avec le Pont de Taipei au premier plan, et la tour Shinkong au fond à gauche.

photo P1100504a

Arrivée au contact, à côté de l'autre MD82 de FAT, qui ne m'avait pas habitué à un tel luxe.

photo P1100512a

La cabine presque vide (et peu éclairée), et le pitch

photo P1100518aphoto P1100517a

Aucune publicité bancaire dans la passerelle, ni intérieurement, ni extérieurement.

photo P1100519a

Je suis parmi les derniers à débarquer, et je prends mon temps pour photographier l'avion depuis le cheminement (c'est assez spotter friendly quand on est au contact). Un employé me voit faire et ne me demande pas de me dépêcher, bien au contraire : avec un grand sourire, il me dit en anglais approximatif que lui aussi est un passionné de photos d'avions. Entre spotteurs, on peut se comprendre.

photo P1100522aphoto P1100523a

Le tapis de livraison des bagages (il y en a deux dans la salle, mais le deuxième semble ne jamais être utilisé)

photo P1100526a

Les vols arrivés à ce moment là

photo P1100525a

TSA landside, ça fait toujours château de la Belle au bois dormant en début de soirée : il n'y a plus un vol au départ, en raison d'un couvre-feu particulièrement tôt, et quasiment pas un chat.

photo P1100527a

Cette boutique de maquettes, ouverte de 9h à 21h, est une nouveauté, mais le choix est un peu restreint et les tarifs assez élevés.

photo P1100528a

Un tour à la terrasse d'observation où il n'y a guère à voir que le MD82 que je viens de quitter. Les réacteurs ont été obturés pour la nuit, et c'est la fin de ce FR, la suite étant un bonus touristique.

photo P1100533a

De retour dans mon quartier, il y a des groupes de familles, ou comme ici de collègues d'une PME , en train de faire des barbecues sur le trottoir : c'est une tradition exclusivement taïwanaise pour le Festival de la Mi-automne. L'origine en est amusante : c'est une entreprise commercialisant de la sauce barbecue qui a lancé cette coutume il y a une vingtaine d'années. Cela a tellement bien pris que j'ai rencontré des jeunes Taïwanais qui ne savaient pas que ce fut d'abord une opération commerciale.

photo P1100544a

Alors, pourquoi aller à Kinmen plutôt que de se faire un barbecue à Taipei ? Parce que c'est un endroit qui est devenu une frontière infranchissable depuis l'expiration de mon visa chinois : je peux certes en obtenir un, un peu laborieusement, mais à condition d'acheter un billet sur un vol direct vers le continent. Xiamen est là, tout proche dans la brume, ce ferry que j'ai emprunté l'an dernier y va, mais je n'ai plus le droit de monter à bord.

photo P1100177a

Cette photo a été prise à Guningtou, à l'extrémité nord-ouest de Kinmen. C'est là qu'a eu lieu la seule tentative d'invasion chinoise d'un territoire taïwanais, à l'aube du 25 octobre 1949 (l'année 38 de la République). Hachés par les tirs des mitrailleuses, écrasés au sens propre par ces chars qui avaient épuisé leurs munitions, traqués dans les villages, privés de renforts par l'incendie de leurs bateaux échoués, les 9 000 soldats chinois de la première vague furent anéantis ou faits prisonniers par les hommes du jeune lieutenant-colonel Lee Kuang-chien, 23 ans.

photo P1100179a

Lui-même périt dans la contre-attaque. Non seulement il fut promu colonel à titre posthume (et souvent appelé abusivement général), mais les Taïwanais en firent un dieu, lui érigeant un temple où l'on vient toujours prier, car non seulement cette victoire anéantit les plans chinois de conquête de Taïwan, mais elle galvanisa l'ardeur des Taïwanais face au harcèlement des Chinois dans les décennies qui suivirent.

photo P1100222-228a

C'est pour protéger leurs forces et la population civile pendant les bombardement incessants que les Taïwanais truffèrent Kinmen de tunnels creusés avec des moyens rudimentaires dans le granit, comme par exemple ce tunnel de 2,5 km de long zig-zaguant sous Kincheng, le chef-lieu de l'île. Il ne faut pas être trop grand : les visiteurs de 1,70m et plus sont priés de porter un casque de chantier !

photo P1100303a

Kinmen aujourd'hui, ce sont les souvenirs d'une guerre d'usure épuisante, mais aussi de la paix revenue, les Américains ayant imposé aux Chinois d'arrêter leurs bombardements comme condition préalable au basculement de leurs relations diplomatique de Taïwan à la Chine. Peu de gens le savent, et parlent à tort de lâchage américain en 1979, alors qu'au contraire les Taïwanais y ont gagné l'arrêt des hostilités et la confirmation du soutien de leur allié militaire.

Hormis quelques bâtiments mitraillés conservés en l'état à titre de souvenir, les plaies du passé ont disparu, et Kinmen est un délicieux lieu de villégiature, dont la sereine architecture traditionnelle originaire du Fujian (la province chinoise en face) est beaucoup plus présente et mieux préservée qu'en Chine.

photo P1100346a

Ces magnifiques maisons sont pour beaucoup transformées en gîtes ruraux, mais à dire vrai, je les ai trouvées beaucoup plus agréables à voir que confortables pour la nuit, même s'il serait dommage de ne jamais y avoir dormi.

photo P1100326a

Qui plus est, Kinmen de nuit, c'est vraiment mort (et la nuit tombe tôt par ici); c'est ce qui en fait un day trip idéal au départ de Taipei, car ces villages sont à seulement trois heures de chez moi, porte à porte.
Afficher la suite

Verdict

Far Eastern Air

7.5/10
Cabine8.5
Equipage9.0
Restauration5.0

Conclusion

Retour ponctuel, dans un avion toujours aussi silencieux. J\'accorde un double bonus pour l\'accueil au sol et pour le fait que les PNC ont été suffisamment absents pour que je puisse prendre toutes les photos que je voulais. Pour ce qui est du café, je vais être charitable en lui accordant une note neutre.

Informations sur la ligne Kinmen (KNH) Taipei City (TSA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 11 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Kinmen (KNH) → Taipei City (TSA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est EVA Air avec 8.1/10.

La durée moyenne des vols est de 0 heures et 55 minutes.

  Plus d'informations

22 Commentaires

  • Comment 42445 by
    Olrik 968 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Est-ce une pratique obligatoire ou généreuse de la part des compagnies de ne vendre que des billets flexibles? Cela ne serait pas de trop en Europe vu les politiques tarifaires des compagnies européennes.

    Merci pour le bonus touristique qui nous en apprend plus sur l\'Histoire contemporaine de cette région du monde. Le port du gilet jaune est-il obligatoire dans les galeries? ;-)

    Petite correction, les codes compagnies à 3 lettres sont les codes de l\'OACI. Les codes compagnies IATA sont à 2 lettres. Comme pour les aéroport, les codes IATA comportent une lettre de moins (3 contre 4).

  • Comment 42447 by
    marathon GOLD AUTEUR 9566 Commentaires

    @Olrik : merci pour les précisions IATA/OACI - je n\'avais pas les idées très claires à ce sujet. Je corrige.

    Je crois qu\'il n\'y a pas d\'obligation légale au sujet de ces billets 100% flexibles, ce n\'est qu\'un déroutant usage local. Les règles du jeu des vols intérieurs taïwanais vont à l\'encontre de tous les préceptes occidentaux actuels. Ici, les tarifs sont fixes, les billets sont 100% flexibles et valables un an, le changement de date et le no-show encourent zéro pénalité, sans limites, et last not least, on peut réserver au téléphone ou au comptoir sans payer ! Le WE dernier, j\'ai profité que j\'étais à TSA pour acheter des billets pour mon prochain trajet, et l\'employée a été plutôt surprise que je veuille payer tout de suite : \Mais vous savez, ce n\'est pas nécessaire !\.

    La visibilité du taux de remplissage des avions est très faible, des PAX s\'inscrivent en masse sur liste d\'attente au cas où... bref cela semble économiquement intenable, et pourtant tout le monde y trouve son compte. Surtout dans un pays frappé aléatoirement par des typhons six mois par an. C\'est ainsi qu\'une fois, ayant un billet le samedi matin, j\'ai constaté qu\'il tombait des cordes et je me suis recouché instantanément. No-show, pas de problème, j\'ai établi une nouvelle réservation pour ce même billet A/R quelque semaines plus tard, gratuitement.

    Taïwan, c\'est comme nulle part ailleurs.

  • Comment 42448 by
    lagentsecret GOLD 12400 Commentaires

    Merci pour ce FR retour. N\'y-a-t\'il pas une autre boisson offerte à bord ?

  • Comment 42449 by
    marathon GOLD AUTEUR 9566 Commentaires

    @lagentsecret : on a le choix entre eau, thé oolong ou café, identiquement sur tous les vols intérieurs taïwanais (sauf les micro-liaisons de Daily Air). Le meilleur des trois, c\'est l\'eau :)

  • Comment 42458 by
    airfrance72 1007 Commentaires

    Merci pour ce FR!

  • Comment 42460 by
    Flight94 1940 Commentaires

    Merci pour cet agréable FR :)

  • Comment 42466 by
    TITI777 2323 Commentaires

    Merci pour ce FR !

  • Comment 42470 by
    jam 2005 Commentaires

    Merci pour ce FR.

  • Comment 42498 by
    Bargi62 GOLD 3183 Commentaires

    Merci pour ce FR retour,ce bonus touristique et cette architecture de kinmen.
    La boutique de maquettes à Taïwan semble assez bien fournie en choix!

  • Comment 42503 by
    A380B77W 4306 Commentaires

    Merci pour ce bon FR !

  • Comment 42516 by
    Denzee 1761 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    J\'adore toujours lire tes FR et surtout les bonus qui sont plus culturelles que touristiques :-)

  • Comment 42520 by
    pititom GOLD 10702 Commentaires

    Merci pour le bonus ! Paris ne fait pas rêver que les taïwanaises...mais j\'imagine l\'hystérie collective si on redécorait la Tour Eiffel à l\'effigie d\'Hello Kitty :) Par contre, êtes vous sûr que la différence de prix s\'explique par la TVA ? Pour moi, aucun état ne perçoit de TVA ou de sales tax sur les billets d\'avion, quelque soit le lieu d\'émission dans le monde.

  • Comment 42524 by
    marathon GOLD AUTEUR 9566 Commentaires

    @pititom : Transasia Airways précise sur son site que KNH-TSA est \tax free\, et il y a de même que chez FAT 5% de différence. Je n\'ai pas cherché plus loin.
    @Olrik : Transasia Airways est la seule des quatre à offrir un tarif \spécial internet\ contingenté, à date non modifiable, avec un rabais de 25% (c\'est beaucoup en pourcentage, mais cela ne fait que 10 EUR environ par trajet). J\'ai voyagé sur ce tarif.

  • Comment 42577 by
    Leadership TEAM GOLD 4745 Commentaires

    Merci pour ce retour François,la proximité des avions lors de l\'embarquement permet de faire des photos sympa meme si on commence à très bien connaitre le trafic de la bas. Les photos de la cabine sont bien mais elle n\'est clairement pas de la première jeunesse, quand au bonus toujours aussi instructif.

    Merci

  • Comment 42579 by
    Hcl75 1548 Commentaires

    Oh non, le bonus touristique est bien trop court !!
    L?élévation au rang de demi-dieu de certains généraux/résistant est quelque chose que l\'on voit beaucoup en Asie. Je ne veux faire hurler personne, mais tout cela me rappelle beaucoup la Chine continentale et... la Corée du Nord. Même chose pour les chars d\'assaut toujours braqués et la tranchée visitable.
    Ce sont des manifestations d\'un patriotisme très développé dans ce continent, et j\'imagine en particuliers à Taïwan.
    Quand à Xiamen, vaut-elle vraiment le coût de s\'y rendre...?
    Pour ce qui est du vol, le hublot à droite c\'est bien mais au final si c\'était de nuit ça ne change pas grand chose non ? A moins bien sûr que la visibilité n\'ait été meilleur que le rendu photo.
    Merci pour ce FR et tous les autres vers cette petite île qui malheureusement n\'a pas l\'air très non-sinophone friendly :/

  • Comment 42581 by
    marathon GOLD AUTEUR 9566 Commentaires

    @Hcl75 : Le culte des morts pour la patrie est universel :
    \Le Ministère de la Défense Nationale et les autorités locales établiront des cimetières et des sanctuaires pour les citoyens morts au champ d\'honneur.\
    Article 47 du Décret d\'application du Service national (Taïwan)

    \Ceux qui pieusement sont morts pour la patrie
    Ont droit qu\'à leur cercueil la foule vienne et prie\
    Victor Hugo, au sujet des victimes des émeutes des Trois Glorieuses contre la monarchie (1830)

    Ces vers de Victor Hugo font certes un peu dépassés, mais je les ai vus inscrits en lettres d\'or fraîchement redorées à l\'entrée d\'un cimetière français.

    L\'unique intérêt de Xiamen est la petite île de Gulangyu, sans voitures, un peu décrépite, où l\'on passe une journée agréable. C\'est léger par rapport à Kinmen. Mais Xiamen est aussi très bien reliée par avion à tout le reste de la Chine.

    Bien que de nuit, la vue était très belle, parce qu\'on voyait bien la côte éclairée par la pleine lune. Je doute qu\'un appareil de pro aurait rendu cela. Et d\'autre part, la descente sur le centre ville illuminé de Taipei est toujours fabuleuse. J\'espère pouvoir un jour la faire découvrir à un FRiste :)

    Le site de Transasia Airways est bilingue anglais (mais leurs ATR72 ont le pitch le plus étroit de la flotte taïwanaise, pour punir ceux qui n\'ont pas pris chinois seconde langue :). Il suffit de louer un scooter à l\'aéroport, et ensuite de se balader, en prenant les petites routes car les grands axes sont sans intérêt. Seul problème : les cartes de Kinmen sont uniquement en chinois (mais la signalétique sur place est largement bilingue). Je suis souvent accusé d\'exagérer la facilité du tourisme par ici, mais pour le spécialiste incontesté de Wuhai et de l\'achat en ligne de billets d\'avion intérieurs à idéogrammes, Kinmen, ça doit être facile :)

  • Comment 49005 by
    Jean LUC 802 Commentaires

    Merci pour ce FR très bien présenté, dommage qu\'il n\'y ait pas de vidéo.

  • Comment 49022 by
    marathon GOLD AUTEUR 9566 Commentaires

    @Jean LUC : merci de m\'avoir admis au club très fermé des FRistes ayant reçu ce commentaire. Google n\'en compte que 23 à ce jour, mais n\'a pas encore validé ma carte de membre ;)

  • Comment 49029 by
    Denzee 1761 Commentaires

    @marathon : commentaire très bien rédigé dommage que cela manqué de vidéos et par la même occasion bienvenu au club
    On est vraiment taquin :-)

  • Comment 49040 by
    marathon GOLD AUTEUR 9566 Commentaires

    @Denzee : mdr ;-)

Connectez-vous pour poster un commentaire.