Avis du vol Air France Montpellier Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF7551
Classe Economique
Siege 28A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:20
Décollage 29 Mai 17, 18:30
Arrivée à 29 Mai 17, 19:50
AF   #24 sur 78 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5550 avis
okapi
Par 676
Publié le 4 juillet 2017
Suite de mon week-end aérien de fin mai. Après un Milan Paris pas si mauvais que cela en compagnie d'Alitalia, c'est avec Air France que je rejoignais Lyon pour cet excellent vol inaugural depuis Paris CDG en Boeing 787 Dreamliner. Ne souhaitant pas rentrer sur Paris dans la foulée, j'avais cherché une option qui me fasse découvrir un nouvel aéroport. Mais j'oublie toujours les ponts du mois de mai en France, passant le plus clairement de mon temps en dehors des frontières hexagonales et bossant, de surcroît en free-lance. Du coup, les tarifs ne'étaient pas très intéressants sur l'ensemble des destinations. J'aurais certes pu en profiter pour aller rendre visite à des amis installés à Villeurbanne mais comme c'était un lundi, ils travaillaient tous les deux. Un peu de recherche et quelques clics plus tard, je me concocte un Ouigo pour Montpellier et un aller-simple avec Air France entre cette belle ville du sud et la capitale.

Suite de mon week-end aéronautique dont le parcours est indiqué ci-après:

À la carte:
AZ358 ✈ LIN - CDG — Certains l'aiment chaud!
AF7640 ✈ CDG - LYS — T'as pris ta douche ce matin?
AF7551 ✈ MPL - ORY — Les Dupont/Dupond, en chair et en os!



Direction le Sud



Sorti de mon Dreamliner avec mon certificat en poche, je cherche un endroit sympa pour boire un café. Mon dieu! Ceux-là, je commence à les connaitre. Auront-ils le même sens de l'humour que leurs collègues parisiens que je rencontre à CDG aux aurores? Le service sera rapide et tout juste courtois. Rien de folichon. Pour deux fois moins cher, j'ai eu des sourires plus éloquents dans les aéroports de la Botte.
photo dsc09451 large

Muni de mon breuvage, je m'octroie une pause cigarette à l'extérieur du terminal. La météo est en mode CAVOK ce matin. Vue sur la gare que je rejoindrai quelques minutes plus tard.
photo dsc09449 large
Il est temps d'avancer vers ma prochaine escale.
photo dsc09453 largephoto dsc09454 large

Tiens, j'aurais pu rentrer à Milan en train…mais c'est en Tortillard et pas à Grande Vitesse que se fait le reste du trajet après la LGV Paris-Lyon. Non merci, j'ai déjà donné!
photo img_8202 large
D'ailleurs, pour un poil plus cher que mon billet Ouigo, j'aurais pu me faire escroquer par le Rhône Express!
photo img_8207

Cette gare est tout simplement magnifique, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur. Admirez ces lignes, ces courbes, cette taille! Pas celles de la fille, LA GARE!!! Non mais.
photo img_8206 large

Bon direction l'intérieur, l'embarquement va commencer sous peu.
photo dsc09459 largephoto dsc09460 large
Embarquement avec contrôle strict des résas. Pas de resquilleurs à bord de ces trains sans contrôleurs.
photo img_8200_b
Je vous épargne les photos du train, tout le monde a déjà vu un TGV et on n'est pas sur Rail-report non plus! Moins de deux heures plus tard, Montpellier! Il paraît que c'est une jolie ville. Je ne suis pas resté assez longtemps pour en profiter. À peine débarqué de mon Ouigo à 10 euros dans lequel on dort très bien, j'ai arpenté quelques rues sous un soleil de plomb pour finalement retourner sur mes pas. Heureusement qu'il y a un McDo près de la gare. Besoin de caféine et vite! Un euro l’expresso, tarif imbattable. À emporter et déguster dans le parc d'à côté. L'endroit semble assez sympa, il y a même une fontaine pour remplir ma bouteille.
photo img_8212 large

À peine installé, un jeune débarque et me demande si j'ai besoin de quelque chose. Je lui demande s'il a la recette du bonheur. Il n'a pas l'air de comprendre. Pourtant je suis prêt à payer cher mais non, il me propose autre chose. Je lui dis que question envols, je suis déjà bien équipé, j'ai pris ma dose ce matin et j'en reprends une autre incessamment sous peu. Il ne me comprend toujours pas et reste étonné par mes réponses. À son âge, j'étais "backpacker" au possible. Flight-report.com n'existait pas encore et ses fondateurs étaient sûrement encore en culottes courtes ;-) Lui, le pauvre est sédentaire… Je mets donc un terme courtois à notre rencontre. Il peut reprendre le cours de sa vie et moi le mien. Pas la peine de s'éterniser sur place. On peut reconnaître aux administrateurs de la cité le bon goût d'avoir su décorer les tramways qui sillonnent la ville; un peu moins leur lutte aux trafics en tous genres. L'éducation de base semble ne pas être la priorité ici non plus. Je n'ai rien contre l'homéopathie en général mais le matraquage publicitaire devrait être exclu des espaces verts. Faudra pas s'étonner dans quelques années si les fruits récoltés ne sont pas à la hauteur des espérances.

Les ferrovipathes (aux fruits de mer) apprécieront autant que moi cette interlude en guise de bonus unique, j'espère!
photo img_8209 largephoto img_8210 largephoto img_8213 large
Et puisque de tram il s'agit, je monte dans le numéro 1 pour aller attraper le bus de l'aéroport à Place de l'Europe.
photo img_8214 large
Le bus est climatisé et ponctuel; le trajet, plaisant, a le mérite de me remettre sur le thème du jour pour la modique somme de €2,60. Je suis assis en 1F :-D
photo dsc09465 large
easyJet en finale!
photo dsc09467 large
MPL est un endroit très agréable. Pas le grand aéroport interminable où l'on se perd. Juste ce qu'il faut d'espaces pour être bien. Je mitraille pacifiquement sans me soucier de la maréchaussée qui veille au grain.
photo dsc09472 largephoto dsc09470 large

Comme j'ai du temps devant moi, je prends possession d'une place qui incite à la réflexion passive sur le temps qui passe. Dans ces contrées méridionales, les autochtones appellent ce moment de recueillement "la sieste". Une vraie institution paraît-il. Elle devrait être obligatoire au nord de la Loire!
photo img_8227 large
Mon réveil sonne le retour à la réalité et il est donc grand temps de justifier ma présence dans ces lieux en contribuant de façon bien plus modeste que SKYTEAMCHC à un report sur la ligne MPL-ORY avec Air France. Let's go! L'aéroport est #avgeek !!!
photo img_8218 large

Passage rapide par les commodités qui sont franchement dans un sale état. Seul point positif, la double patère pour les amateurs de ce genre "d'accessoires".
photo dsc09473 large
Enregistré en ligne la veille, l'Intelligence Artificielle qui sévit dans les serveurs de la compagnie aérienne m'a attribué généreusement un siège côté hublot au fond de l'appareil mais pas en dernière rangée. Mention très bien pour le respect de mes préférences.
Admirez cette petite colonie de (bandits) manchots.
photo dsc09474 large
Je consulte l'Oracle histoire de vérifier si une meilleure place ne serait pas disponible à bord, à tout hasard.
photo img_8230 large
Non, ce vol est plein. Je garderai donc mon 28A. Je devrai sûrement faire bon usage de Photoshop une fois les clichés transférés sur mon pc!
photo img_8147

Ah, les sondages!


Dernière photo de ce terminal qui me plait beaucoup.
photo dsc09475 large
Le genre de dernière photo que j'évite toujours de faire. Il serait préférable de s'en tenir à ses propres bonnes vieilles habitudes mais l'attachement sans faille, ce n'est pas pour aujourd'hui. Un type en jeans et polo me dit bonjour. Je réponds parce que je suis poli et que dans le sud, tout le monde dit bonjour. Il me fait voir sa carte mais perdu dans mes rêves aériens, je n'y prête guère attention. Merci mais je n'ai besoin de rien. Alors que je souhaite m'en aller il me dit qu'ils sont de la GTA et son acolyte débarque de nulle part et me salue à son tour. Vraiment courtois les deux gus mais je leur fais part de mon ignorance. Et, c'est quoi la GTA? Je m'imagine alors un sondage politique ou pire, commercial.

Gendarmerie des Transports Aériens.

Ah bon? Nous souhaiterions faire un petit contrôle. Pouvez-vous nous suivre? Et bien, allons-y gaiement (sic!). Certaines invitations ne se refusent pas, j'imagine. Alors loin de moi l'idée de faire le mariole mais comme vous l'avez compris si ce n'est pas la première fois que vous me lisez, je suis quand même un peu boute-en-train. Le dialogue sera soutenu mais l'okapi tient la route:
D'où venez-vous? De Paris, quoique…
Où allez-vous? À Paris, si possible.
Le but de votre visite à Montpellier? Et bien messieurs, jusque là c'était des questions faciles parce que je connais les réponses par cœur mais maintenant c'est à mon tour de vous étonner. Le but unique de ma journée dans les airs, c'est le Dreamliner d'Air France et la rédaction de flight reports bien enjoués à ce propos.

Je m'engage donc dans un résumé de ce fantastique vol du matin en décrivant chaque instant de ce voyage avec images à l'appui et certificat de vol bien officiel. Ils ont droit à un flight report exhaustif en avant première. Mon examen à l'oral, c'est du haut débit et ils finissent par me dire qu'ils ont compris. Tant mieux, sinon, j'aurais dû leur faire faire quelques tours d'hippodrome comme à Heathrow, histoire de bien me faire comprendre. Je crois à ce moment-là que je vais pouvoir m'en aller mais ils me demandent une pièce d'identité. La mendicité n'est pas prohibée dans cet aéroport; je leur refile donc mon passeport. Ils me demandent quelle est ma profession. Cette question est évidemment plus délicate puisque tout le monde ne connait apparemment pas la signification du terme événementiel et que je devrais également justifier mes nombreux allers-retours entre Paris et Milan. Et c'est reparti pour une explication de texte.
Ok, c'est bon, on vous croit me répondent-ils. Du coup, nous finirons par discuter forces armées et je leur confesserai que dans une vie précédente, je fus moi aussi sous les armes, bien que pour une période limitée et obligatoire. Fin de la conversation puisque je ne suis apparemment plus le dangereux personnage qu'ils avaient repéré et c'est en échange de poignées de mains franches que nous nous séparons. Allez, sans rancune. C'est que moi, j'ai un avion à prendre et eux de vrais malfrats à appréhender. Baille baille!
Loin de moi l'idée saugrenue de révéler l'identité secrète des deux Dupont de service en polo jaune et polo orange avec sac à dos au milieu de la photo, oups! Leur présence sur ce cliché est purement fortuite parce que l'okapi n'est jamais rancunier ^^. C'est juste un animal ruminant…
photo img_8234 large
Étant officiellement déclaré inoffensif dans cette enceinte aéroportuaire, je me permets donc de photographier le reste du cheminement jusqu'à ma porte d'embarquement. Tout d'abord, le PIF:photo img_8235 largephoto img_8236 largephoto img_8237 large
C'est bien connu, tout ce qui monte doit tôt ou tard redescendre. Le cheminement post PIF impose de monter un escalier puis de redescendre quelques marches vers un niveau à peine plus bas. Bizarre comme design. Les architectes aéroportuaires doivent privilégier la voiture ou le train pour être aussi peu éclairés dans leurs visions des espaces publics! En tous cas, j'imagine que le fait de débouler directement dans l'ersatz de duty-free n'est pas si anodin.
photo img_8242 large

Un peu de spotting? C'est bien maigre, en plus les vitres ne se prêtent pas vraiment à l'observation. Aer Lingus en A320 prêt au départ (retardé) vers Dublin.
photo dsc09480 large

Pas d'accès salon ce soir, le métal dans lequel est forgée ma carte de fidélité Flying Blue n'étant pas encore assez précieux pour m'ouvrir toutes les portes. Ça vient, ça vient.
photo dsc09482 large Je vous renvoie à cet excellent FR pour admirer la riche dotation des lieux, si l'aventure vous tente. Heureusement qu'il y a une belle terrasse en interne et des prises de courant disséminés un peu partout, fonctionnelles, n'est-ce pas ADP?. Seul vrai bémol, l'absence de fontaine d'eau potable pour le public. Ou alors je ne les pas trouvées ce qui indique une mauvaise signalétique. Pas de test H2Okapi. Je remplirai donc ma bouteille dans des toilettes qui contrairement à Milan Linate sont alimentées en eau froide. Ici encore, le nettoyage n'est pas la priorité, dommage.
photo dsc09485 large
Et l'assise est aussi surprenante que confortable!
photo img_8247 large
J'en profite pour tester le wifi local. Ici, pas de manip incongrue à base de sms ou que sais-je encore, c'est simple et efficace. Une fois insérées les généralités, la connexion est rapidement établie. Le réseau est plutôt bon même si en termes de débit, on est loin de ce que j'ai pu tester à Prague récemment.
photo img_8244photo img_8245
La zone d'embarquement est encore très vide.
photo dsc09484 large
Les futurs passagers arriveront peu à peu et cela confirme un vol bien rempli. Je laisserai donc les Sky P embarquer sans moi ainsi que le reste de la populace. Mon bagage à main qui est en fait un sac à dos est suffisamment compact pour avoir le droit de se coucher sur la moquette de l'A320 qui assurera notre transport ce soir.
photo img_8246 large

Allez, j'me rentre!


On commence par un respect des priorités. Je ne suis pas pressé et j'attends que le gros des troupes se soit engouffré dans la passerelle. Il y a une grande majorité de passagers SP ce soir. Inutile de faire la queue. L'offre presse se résume à un stand vide. Je doute que ce présentoir passe en cabine comme bagage à main. Je le laisse à son triste sort.
photo img_8249 large
Je discute quelques instants avec un passager qui me demande pourquoi je photographie ceci:
photo img_8250 large
Je lui répond que je trouve étonnant que la passerelle vienne de Chine alors que l'on en produit aussi en Europe, notamment en Espagne. Il me répondra par un long discours sur les coûts du travail, l'impossibilité pour les entreprises de garder leurs employés, le manque d'esprit entrepreneur en France et sur les fautes du gouvernement sortant. Je lui demande s'il est employé ou free-lance comme moi. Employé avec fiche de paye, évidemment. A-t-il créé des emplois ou au moins essayé? Zéro, bien sûr! Je lui réponds que tant que les gens voudront des réformes…pour les autres, on n'est pas prêts d'avancer dans ce pays. Je lui explique également que je fais des photos pour illustrer un récit de chaque vol. Il trouve ça étonnant et se demande quelle en est la finalité: "Vous êtes journaliste? Non! Seulement un peu canardeur, et pas que le mercredi!" En fait, il s'agit d'une passion partagée par une communauté. Il y toujours quelque chose d'insolite à raconter lors d'un voyage en avion mais pour lui, l'avion est juste un moyen de transport peu plus rapide que le TGV sur cette ligne. Pas besoin de s'extasier, cela fait partie de la normalité. Certaines personnes sont décidément bien affligeantes dans leur banalité. Nous ne venons vraiment pas de la même planète, c'est maintenant certain. Bon voyage quand même.
La file avance peu à peu. J'en profite pour faire une photo de l'avion sans toilettes qui attend son départ bien sagement.
photo dsc09487 large
Et un fuselage shot, un!
photo img_8252 large
L'instant Esteban ne saurait manquer, même à Montpellier!
photo img_8251 large
Bonsoir et bienvenue à bord. L'accueil est prévenant par les deux PN masculin à l'avant. HOP! Je prends un bonbon et un oshibori pour la route.
photo img_8253 large
La cabine est bien pleine ce soir. Je m'installe à mon siège en demandant pardon aux deux autres voyageurs qui occupent déjà les autres places. Ce sera la seule interaction avec eux pendant la prochaine heure passée "ensemble". Pas loquaces pour deux sous. Au siège du milieu, Mademoiselle est aussi jolie que coincée et côté couloir, l'homme d'affaires attend que l'hôtesse passe lui servir un coup de rouge. Il rumine sa réunion du jour. Je ne risque ni l'adultère ni la grande amitié ce soir. Tant mieux, j'en ai assez dit. Place au spotting et au décollage, ponctuel.
photo dsc09491 large
Beech 1900D Chalair prêt pour sa rotation vers BDX.
photo dsc09489 large
L'intérieur de cet avion ressemble à tous les autres. Néanmoins, je suis étonné par la position en retrait des rideaux de séparation sociale. Jamais rien vu de tel auparavant. Dois-je en déduire qu'à l'aller, ce vol était rempli majoritairement de passagers premium?
photo dsc09492 large
Les démonstrations de sécurité sont faites de façon classique et nous sommes prêts au départ. Repoussage et mise en route simultanés.
photo dsc09503 large
Les formalités:
photo dsc09496 largephoto dsc09495 large
Et dehors, c'est comme ça:
photo dsc09497 largephoto dsc09499 large

Ciao!
photo dsc09504 large
Volotea en Boeing 737???
photo dsc09508 large
Et un autre 737 que j'imagine "privé"
photo dsc09510 largephoto dsc09512 largephoto dsc09513 large
Ça se bouscule au portillon de la zone de maintenance/peinture
photo dsc09515 largephoto dsc09518 large
Comme l'aéroport n'est pas très grand, nous voici rapidement au seuil de piste
photo dsc09520 large
18 heures 45, "Pour la cabine, décollage. Bon vol!"

Le VOR de Fréjorgues. Pour les amateurs de cartes aéronautiques, c'est ICI
photo dsc09529 large
J'espérais voir la mer. C'est plutôt raté! Il me faudra me contenter de l’Étang de la Castillone tout d'abord.
photo dsc09530 large
Puis de l’Étang de l'Or
photo dsc09531 largephoto dsc09534 large
Avant un virage à gauche vers le nord.
photo dsc09539 largephoto dsc09538 large

La montée est plutôt calme ce soir. Les turbulences seront pour plus tard.
photo dsc09546 largephoto dsc09551 large
Alors que nous entrons dans une couche nuageuse, les équipages sont libérés.
photo dsc09553 largephoto dsc09555 large

Sucré? Salé?


Les chariots seront donc mis à contribution pour nous restaurer et nous abreuver. Mon choix est simple ce soir. Je me suis promis d'être sage! Point de multiplication miraculeuse des pains et poissons ou autres biscuits. Ce sera salé et mousse. L'hôtesse a bien suivi les cours de bonnes manières dispensés par son employeur: Que puis-je vous offrir ce soir? Salé ou sucré? Du salé s'il vous plaît. Et comme boisson? L'échange est vraiment courtois mais je regarde le chariot et j'hésite une ou deux secondes. Non mais, quelle cachottière cette hôtesse! Ne sont laissées visibles que les boissons pour enfants gâtés sur le dessus du chariot! Et pour les okapis gâteux? Est-il possible d'avoir une bière ? Bien sûr ! Tenez. Et voilà ma sélection. Je ne prends jamais de vols domestiques en France, du coup vous comprendrez mon ignorance en matière de catering sur ces lignes intérieures.
photo dsc09558 largephoto dsc09559 large
Je lève mon verre à tous ceux qui aiment la bière et les voyages, à flight-report et à tous les autres aussi. Santé!
photo dsc09563 large
Pas d'Alpes à apercevoir au loin sur ce vol. Mon IFE sera donc composé de crackers, un verre de bière et un peu de lecture:
photo dsc09560 largephoto dsc09565 large
Prise de parole depuis le cockpit. En français et dans un très bon anglais. Pas de véritable scoop mais juste les infos qui vont bien pour un #avgeek. FL 350, etc, etc. Nous arriverons à l'heure peut-être même un petit peu en avance. Il y aura des turbulences (Youpi!) en raison d'un orage sur la région parisienne.
Et toujours ce rideau qui m'étonne en rangée 27. Peut-être pour me signifier que j'appartiens bien à la classe éco!
photo dsc09568 large
Si vous avez suivi les cours de compactage de Maître Marathon, vous savez que l'on doit désormais disposer de ses déchets de façon habile et ordonnée.
photo dsc09569 large

C'est presque la fin


Sur un vol de ce genre, le temps passe vite. Le régime des moteurs est ralenti ce qui confirme l'annonce du pilote "PNC, début de descente!". Les aérofreins sont de sortie. L'activité de photographie reprend ses droits.
photo dsc09573 large
Un front orageux frappe l'Ile-de-France à l'est. Pas moyen de voir ce qui cause les turbulences pendant la descente mais l'effet y est. Tandis que de mon côté, c'est le soleil qui brille encore.photo dsc09581 large
Notre approche se précise. Les PNC passent en cabine pour s'assurer que tout soit mis en sécurité pour l'atterrissage. Contrôle strict des cache-hublots, tablettes et inclinaisons des sièges.
photo dsc09574 largephoto dsc09575 largephoto dsc09581 large
Ça turbule bien. Les vents sont en pleine forme ce soir. Villecresnes, à la limite du Val de Marne et de l'Essonne
photo dsc09593 large
L'hippodrome de Grosbois, dans le parc éponyme situé sur la commune de Boissy Saint-Léger
photo dsc09594 large
Et gros plan sur le Château
photo grosbois
Rapide contrôle du cap, histoire de savoir où l'on va. Interception de l'ILS 26 aux abords de Limeil-Brevannes.
photo dsc09588 largephoto dsc09599 large
Villeneuve Saint-Georges avec le toit si caractéristique de ce bâtiment!
photo dsc09600 large
La Seine et la gare RER
photo dsc09601 largephoto dsc09602 largephoto dsc09603 large
Finale 26, au-dessus d'Ablon
photo dsc09605 large
Courte finale 26!!!
photo dsc09607 large
Atterrissage en 26 avec un peu de vent latéral au toucher.
photo dsc09608 largephoto dsc09609 largephoto dsc09610 large
Spoilers, reverses green!
photo dsc09611 large
Nous quittons la piste assez rapidement, c'est que l'approche en 26 est plutôt "busy" à cette heure-ci sur Orly.
photo dsc09616 large
J'ai débuté ma journée avec le 787 et je la termine avec ce prototype du Concorde. Journée bien remplie, de quoi être satisfait.
photo concorde_orly
Le roulage sera bref mais permettra quand même un peu de spotting avant que nous ne rejoignions notre point de parking.
photo dsc09617 large
TX en 330
photo dsc09618 largephoto dsc09621 largephoto dsc09625 large
HV en 738
photo dsc09628 large
Finalement, ces petits Beech 1900 ne sont pas si rares que cela…
photo dsc09630 large
Un peu de compagnie avant de s'arrêter.
photo dsc09635 large
Et un Embraer 170 AZ pour Milan Linate.
photo dsc09637 large
Tout le monde le sait, les places en crèches sont dures à trouver en Région Parisienne…
photo dsc09639 largephoto dsc09640 large
mais nous avions réservé la nôtre!
photo dsc09642 large
Une rangée de conteneurs de type AKH prêts pour être chargés le lendemain.
photo dsc09643 large
Comme d'habitude, je laisse sortir les pressés du citron. Ça tombe bien ils le sont tous.
photo dsc09644 large
Je sors en photographiant une dernière fois cette agréable cabine Best et en remerciant l'équipage pour cet apéritif de haut vol!
photo dsc09647 largephoto dsc09646 large
Sortie par une passerelle aveugle mais bien sponsorisée!
photo dsc09648 large
Et débarquement dans le Hall avec vue sur notre oiseau et ses congénaires.
photo dsc09652 large
F-HBNG, un A320-214 âgé de 6 ans selon airfleets
photo dsc09655 large
L'okapi se livre à une activité criminelle fort répréhensible: la photographie aéronautique en milieu aéroportuaire. Cette fois-ci, pas d'autorités pour le cueillir en flagrant délire mais il ne perd rien pour attendre, l'animal!
photo dsc09659 large
Et si la presse avait disparu à MPL, elle est encore bien présente à ORY; j'en profite pour récupérer de quoi tuer le temps pendant l'attente de l'Orlybus et dans les embouteillages parisiens ce soir. Bien m'en a pris!
photo dsc09660 large
Allez, raus! Une photo pour le seul amateur d'escaliers mécaniques que je connaisse!
photo dsc09662 large
J'étais attendu!
photo dsc09664 largephoto dsc09666_b large
Et comme toujours, dans un aéroport, il y a ceux qui arrivent et ceux qui partent:
photo dsc09668 largephoto dsc09669 largephoto dsc09670 large

Tapis rouge et sortie!


photo dsc09671 largephoto dsc09677 large
Décidément, l'amateur d'escalators est gâté aujourd'hui. C'est peut-être pour le remercier de la cire ^^
photo dsc09679 largephoto dsc09678 large
Tiens, ici aussi le même message, pourtant, on est en quand même un peu en banlieue!
photo dsc09681 large
Allez, un peu de douceur avec ce sport pour riches. Mais c'est si bon!
photo dsc09682 large

Je vous épargne la photo de la queue pour les taxis. Quant à mon transport public, le bien-nommé Orlybus, c'est toujours aussi en nombre insuffisant qu'il passe racoler ses occupants. Il parait que c'est de la faute au Passe Navigo. Mouais….excuse royale et facile. J'aurais pu prendre ça mais bon…
photo img_8257 large
Retour au domicile parisien en moins d'une heure. Je ne m'en sors pas trop mal. Plein de bons souvenirs, une très belle expérience le matin, un vol qui a fait son job le soir. Encore une fois, ce sont les équipages qui ont fait la différence.

Merci de m'avoir lu. N'hésitez pas à commenter voir critiquer (mais pas trop non plus, faut pas exagérer). Si vous avez aimé, mettez un Like en dessous sinon vous en mettrez deux!
À bientôt pour de nouveaux envols.
Afficher la suite

Verdict

Air France

6.3/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements3.0
Restauration6.0

Montpellier - MPL

7.0/10
Fluidité8.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté4.0

Paris - ORY

4.5/10
Fluidité6.0
Accès2.0
Services3.0
Propreté7.0

Conclusion

AF : Je ne pratique jamais la "Navette". C'était une première, pas déçu du tout. De la bière, un siège hublot, quelques turbulences, une belle soirée en somme! Pas de géovision ni de journaux au départ, la note Divertissements en prend un sacré coup.

MPL : Bel endroit. Aéroport de province et ce terme n'est pas péjoratif, même lorsqu'il est employé par un parisien ;-) Quelques améliorations à espérer toutefois mais comme je n'y retourne pas de sitôt...

ORY : Retour à Paris, il y a beaucoup de monde. Heureusement que je ne prenais pas un taxi. Les toilettes étaient assez propres, pas de fontaine en vue mais comme je n'arrive que très rarement à Orly, c'est certainement un fait de mon ignorance. Content de ne pas m'être attardé plus que nécessaire.

Informations sur la ligne Montpellier (MPL) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 31 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Montpellier (MPL) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 22 minutes.

  Plus d'informations

19 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 402898 by
    ksar 1284 Commentaires

    Merci Okapi pour ce FR au départ de ma ville.
    Comme SKYTEAMCHC, tu as eu le droit à un décollage sur l'eau ce qui est assez rare, du coup tu n'as pas survolé ma maison...
    J'aime bien MPL aux dimensions humaines et surtout depuis que la destination est devenue une navette avec file SP et salon.
    Étonnant ce contrôle GTA ambiance Vice city!
    Sinon un vol qui fait le job...
    A bientôt

    • Comment 403055 by
      okapi AUTEUR 4045 Commentaires

      Tchin tchin Ksar! Un départ au-dessus de ta ville mais je n'ai pas vu la mer! Ça sent le complot: les gendarmes étaient surement de mèche avec les pilotes et la tour. Réexpédiez l'animal vers sa capitale et à grande vitesse.
      MPL en mode navette mais pas encore de catering en Boco disponible ce jour malgré l'offre communiquée par email. J'aurais été tenté!
      Merci de la lecture et du com'
      À bientôt

  • Comment 402901 by
    théodoric 1468 Commentaires

    Merci l'Okapi pour ton fr,

    Nos prises de photos étonnent toujours le commun des mortels. On s'est déjà moqué de moi peu discrètement en insinuant que j'étais "sans doute un plouc qui vole pour la première fois"....

    Surprenante effectivement la position du rideau.

    A bientôt

    • Comment 403057 by
      okapi AUTEUR 4045 Commentaires

      Merci Théodoric pour ce com'. C'est marrant, je rédige depuis Linate ou je suis passé une fois pour un plouc (babbeo en italien) parce que je spottais depuis le paxbus! Puis je rentre en dernier et m'installe en 1A et la PNC et la Ramp Agent (mon ex) viennent me saluer perso. Le CdB sort et me récupère pour un full flight LIN-CDG en MD80 de Meridiana. Le sourire narquois était clairement affiché! Sinon, c'est un rare privilège dont tout Flight Reporter doit pouvoir se targuer!
      Je vois que le rideau n'est pas à sa place.
      Merci pour le com'

  • Comment 402913 by
    Fleur33550 21 Commentaires

    Que voulez vous qu'on critique ici ?! Quel beau récit drôle et précis.... Hâte de suivre les prochaines aventures !

    • Comment 403058 by
      okapi AUTEUR 4045 Commentaires

      Hello Fleur33550, merci pour ce commentaire. Il y toujours matière à amélioration si la critique est constructive. Un clic sur mon avatar et le reste, tout le reste est lisible. Je recommande surtout ceci -> http://flight-report.com/fr/report/24452/Alitalia-AZ313-Paris-CDG-Milan-LIN
      À bientôt!

  • Comment 402928 by
    jules67500 GOLD 5977 Commentaires

    Hello Guillaume ! Merci pour ce FR !

    Pas mal cet aéroport de MPL : la navettisation de la desserte le rend encore plus sympa, avec salon et file SP.

    L'Okapi a été contrôlé comme s'il entrait sur le territoire américain !

    A bientôt !

    • Comment 403059 by
      okapi AUTEUR 4045 Commentaires

      Merci Jules pour le com'
      Navettisation mais malheureusement pas de Boco encore dispo ce jour. Faudra que je teste.
      La maréchaussée était déjà en maraude à mon arrivée, comme on peut le voir au début. J'ai pêché par imprudence mais comme je suis clean, tout s'est bien passé. Ils ont du prendre une pause après m'avoir supporté. Fallait pas m'chercher :-)
      À bientôt pour le retour vers Milan et d'autres de mes navettes!

  • Comment 402929 by
    Chevelan GOLD 16440 Commentaires

    Bonsoir Guillaume

    Attention à l'Okapi terroriste, la maréchaussée veille... ^^
    J'avais aussi eu droit à un : "Vous êtes journaliste" sur un FRA-LYS, mon voisin étant plus coopératif que le gus rencontré dans la passerelle...
    Et oui, toute la différence d'un vol à l'autre est sanctionnée par le comportement de l'équipage
    Un voyage agréable avec des voisins pas loquace pour un sou

    Merci pour ce FR, à bientôt !

    • Comment 403060 by
      okapi AUTEUR 4045 Commentaires

      Merci Hervé pour ce com'
      La dure vie de flight-reporter. Maintenant que j'ai le sac officiel, cela devrait peut-être changer.
      PNC aussi pro sur ce vol que mes voisins étaient en mode avion. Une bière pour conclure une belle journée.
      À bientôt!
      Guillaume le Pacifique

  • Comment 402931 by
    Papoumada GOLD 6725 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR.

    "D'ailleurs, pour un poil plus cher que mon billet Ouigo, j'aurais pu me faire escroquer par le Rhône Express!" =====> et en plus j'en connais qui font l'aller-retour !

    Sous cet angle, la gare ressemble à un Golgot.

    Excellent le dialogue de sourds dans le parc.

    "Faudra pas s'étonner dans quelques années si les fruits récoltés ne sont pas à la hauteur des espérances." ====> on ne s'étonne de rien quand on sort de délibérations de bac...

    Des rencontres inattendues dont la conclusion pourrait être qu'il y a toujours un risque à ne pas être lambda...

    A bientôt !

    • Comment 403085 by
      okapi AUTEUR 4045 Commentaires

      Bonsoir Papoumada!
      L'aller-retour en Rhône Express? Toujours moins cher qu'un taxi de MXP au centre ville: €95 non négociables!
      Golgot mieux que "Monstrogoth", non? À la fin, je l'aime bien cette architecture, pourtant j'aurais plutôt tendance à être difficile.
      On peut vivre tellement d'aventures dans les parcs urbains! J'avais juste pas envie qu'il s'éternise autour de moi. Existence misérable qui ne tient qu'à une ignorance transmise génétiquement. Quand on l'associe à une grande paresse mentale, voilà le résultat.
      Epreuves du bac? Je n'ose imaginer. Je me souviens d'avoir corrigé des copies de devoirs d'élèves d'un collège pourtant pas si mal pour un copain prof de français. Je lui ai dit "plus jamais ça"! J'en suis ressorti effaré. D'accord pour rendre service mais là, c'est trop. Et les gamins avaient entre 13 et 15 ans. Ça volait très bas!!!
      "Des rencontres inattendues dont la conclusion pourrait être qu'il y a toujours un risque à ne pas être lambda..." -> J'aime ce risque et je crois qu'ici, je ne suis pas le seul. D'ailleurs, je sors de ma dose hebdRomadaire. À très bientôt donc!
      Merci de m'avoir lu!

  • Comment 402933 by
    AirBretzel GOLD 10282 Commentaires

    Bonsoir Guillaume
    Une jolie trilogie de FR, à lire sans modération.
    La maréchaussée aérienne veille au grain à MPL.
    C’est fou comme c’est devenu difficile l’usage de la parole avec nos voisins de siège, un sourire ou un bonjour ça ne fait pourtant pas mal^^.
    A bientôt

    • Comment 403086 by
      okapi AUTEUR 4045 Commentaires

      "à lire sans modération."? Mais c'est très risqué!!! Je crois qu'il faudrait quand même consulter l'avis de son médecin traitant. Je ne saurais répondre des conséquences d'une overdose. ( •_•)
      "C’est fou comme c’est devenu difficile l’usage de la parole avec nos voisins de siège, un sourire ou un bonjour ça ne fait pourtant pas mal^^." Je suis entièrement d'accord. Peu importe le lieu, nous sommes mobiles-dépendant et plus personne ne se parle. Du coup, je nhésite plus à entrer en communication avec les équipages si possible ou d'autres passagers. Les prochains FR montreront que c'est encore possible, surtout le vol AF entre CDG et LIN. Il arrive bientôt!
      Merci de m'avoir lu. Comme pour tous les autres commentateurs, j'apprécie énormément les lectures autant que les commentaires.
      À bientôt!
      Guillaume

  • Comment 402936 by
    marathon 9834 Commentaires

    GTA, ça m’évoque plutôt Grand Theft Auto, mais apparemment, ça peut correspondre à une autre vision du monde des transports. Un Okapi, c’est moitié blanc, moitié noir, ce qui est forcément suspect. Dans la famille Marathon, les seuls qui ont droit à ces interviews impromptues sont trop jeunes et ont la peau trop foncée pour ne pas être suspects, et j’admire leur stoïcisme. Passons…

    Encore un FR archi-complet au style inimitable, qui me laisse sur cette interrogation : comment a-t-on pu faire avant la création de Flight Report ?
    Merci pour le partage !

    • Comment 403090 by
      okapi AUTEUR 4045 Commentaires

      Bonsoir François. Alors comme ça, Mr Marathon joue à des jeux violents? C'est vrai que quand ils m'ont dit GTA j'y ai pensé moi aussi, le temps d'une seconde. Un Okapi, c'est aussi marron. En fait, c'est très coloré comme animal alors forcément, c'est un peu inattendu!
      "Dans la famille Marathon, les seuls qui ont droit à ces interviews impromptues sont trop jeunes et ont la peau trop foncée pour ne pas être suspects" -> Mais quelle famille! Moi je trouve un peu suspect le fait de ne pas être contrôlé. Quoique en sortant de l'avion toute à l'heure, il y en avait pour tout le monde. Et les contrôleurs étaient...représentatifs de la diversité qui afflige cette planète depuis la nuit des temps. Du coup, je ne m'étonne plus de rien et ce sera dans un prochain FR. Mais avant, il y aura un poil de provoc' ^^
      Merci pour cette lecture et les compliments mais je n'oublie pas mes sources d'inspiration.
      Avant FR, il y avait ceci :-) http://bit.ly/okapi_anet_AGP
      Mais c'est beaucoup mieux ici -> http://flight-report.com/fr/report/18701/Neos-NO2431-Malaga-AGP-Milan-MXP

      À bientôt pour les suites!

  • Comment 403153 by
    mogoy 10315 Commentaires

    Merci Guilaume pour ce denier volet.

    "et me demande si j'ai besoin de quelque chose. Je lui demande s'il a la recette du bonheur. Il n'a pas l'air de comprendre." j'aurais payé cher pour voir la tête du petit délinquant pendant cet échange. Un beau contraste entre l'élégance et le médiocrité.

    Dupont et Dupond en tenue identiques hormis la couleur et marchant côte à côte, cela manque de discretion. Le repérage serait plus efficace si effectué en solo. Interrogatoire impromptu et surprenant mais moins stressant que de devoir expliquer un routing d'avgeek à leurs homologues israëliens à TLV (situation vécue plusieurs fois). GTA j'ai pensé comme Marathon au jeu video et à une mauvaise blague.

    A bord le rideau, a dû reculer petit à petit après chaque poussée de décollage, pour un vol du soir, rien de plus normal qu'il se trouve au fond... Question de logique, mon bon Okapi....

    En revanche si tu as passé l'épreuve de marathonisation avec mention très bien. Tu es passé complètement à côté du sujet pour la mogoyisation de la canette de bière. C'est une sous épreuve de la marathonisation, mais le sujet "Catering en Navette AF" ne souffre pas un ratage sur cette épreuve. Vois comme la canette s'extrait du verre en plastique. Hors tout l'art de la marathonisation est le compactage et la propreté.

    Vous repasserez en septembre ;-P

    • Comment 403155 by
      mogoy 10315 Commentaires

      *"Or, tout l'art", horrible faute que je ne peux laisser sans correction pour une fois.

    • Comment 403189 by
      okapi AUTEUR 4045 Commentaires

      "Un beau contraste entre l'élégance et le médiocrité." -> Je n'ai pas poussé le vice jusqu'à écrire que chacun de nous pouvait donc reprendre le cours misérable de nos vie mais le sens y était!
      Les Dupond/t! J'aurais dû les repérer surtout que la voiture au parking surveillait mes faits et gestes. Un interrogatoire bon enfant où je me suis bien amusé. J'ai eu affaire à plus indélicat dans d'autres contrées...
      "A bord le rideau, a dû reculer petit à petit après chaque poussée de décollage, pour un vol du soir, rien de plus normal qu'il se trouve au fond... Question de logique, mon bon Okapi...." -> c'est effectivement la solution la plus simple. Comme disait Einstein, c'est donc la plus plausible. Je verrai ce qu'en pense Air France via Twitter ;-)
      Pour la canette de bière, c'est dans deux FR, toujours avec Air France, que mes travaux pratiques seront à juger. Si je m'applique, ce sera en ligne rapidement ;-)
      Merci pour le com'

Connectez-vous pour poster un commentaire.