Avis du vol Alitalia Rome Palermo en classe Economique

Compagnie Alitalia
Vol AZ1799
Classe Economique
Siege 5A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:10
Décollage 05 Aoû 17, 14:55
Arrivée à 05 Aoû 17, 16:05
AZ   #102 sur 113 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 290 avis
marathon
Par SILVER 473
Publié le 17 août 2017
Ce vol est la suite du vol CDG-FCO reporté ici. Je vous avais laissés après le débarquement.

AZ doit avoir entendu que je n’ai rien contre des places tout au fond de l’appareil, du moment qu’il y a un hublot, mais celles qui étaient pré-attribuées sont à contre-jour. Ce n’est pas dramatique, le vol étant presque entièrement au-dessus de la mer, mais puisqu’il y a l’embarras du choix, autant changer pour le 5A-5B à l’OLCI.
photo clipboard031a
A la sortie de l’avion, ayant trois heures à tuer dans un aéroport qui n’est pas spotter friendly, direction le salon, ou plutôt, recherche de la direction du salon.
photo img_1617a
A l’étage peut-être ? Non, c’est une galerie marchande. Il faut demander à un kiosque d’information pour apprendre que c’est au terminal D
photo img_1618a
Le trajet comporte des bifurcations pas évidentes ; il faut cinq bonnes minutes depuis notre prise de renseignements pour voir le premier pictogramme signalant la direction du salon
photo img_1620aphoto img_1619a
Ce n’est pas pour autant que c’est gagné, car il y a un autre endroit où le salon n’est plus indiqué. Le jue de piste n’est vraiment pas fait pour les débutants que nous sommes.
photo img_1622a
Arrivée enfin au but !
photo img_1623a
Treize minutes pour trouver ce salon, parce que la signalétique est si déficiente, c’est totalement excessif. Non, ceci n’est pas une photo volée de la dragonne, mais la capture d’écran de la page d’accueil en se connectant à internet sur le wifi du salon.
photo clipboard020a
En vrai, l’accueil ressemble à ceci ; j’ai pris la photo un peu en contre-plongée pour que les dragonnes soient hors champ.
photo img_1625a
Les voici de trois-quart arrière : vu leur âge, ce sont peut-être la mère et la tante de celle qui a posé pour la page d’accueil du wifi, mais elles n’en sont pas moins cordiales. Mon BP sur papier (avec indication FB Gold, référence de réservation et n° de billet) ne leur suffit pas : il leur faut mon numéro FB, que j’avais pris soin d’imprimer sous forme d’une carte FB Gold téléchargée sur le site de FB, moins belle que si elle était en plastique, mais moins encombrante dans un porte-feuille. On ne m’ôtera pas de l’idée que les références présentes sur le BP auraient dû suffire.
photo img_1643a
Au fond ci-dessus, donc immédiatement à droite en entrant, un présentoir de journaux et magazines bien approvisionné. La presse française est bien représentée dans cette sélection.
photo img_1624aphoto img_1653a
De la lumière, oui, il va y en avoir beaucoup pendant nos vacances, mais elle va être surtout solaire.
photo img_1644a
C’est apparemment une heure plutôt creuse, et il y a l’embarras du choix pour s’asseoir
photo img_1626aphoto img_1627a
Prises électriques compatibles type C et L. Malheur aux imprévoyants qui cherchent à brancher ici l’alimentation de leur PC dotée d’une prise de type E/F !
photo img_1629a
Il leur faut aller dans cet espace de travail dont les prises en hauteur sont compatibles C/E/F/L, mais j’avais pris soin d’acheter un adaptateur type E/F vers type L dans une quincaillerie lors de mon bref passage à Gênes relaté ici.
photo img_1628a
Les baies vitrées sont obturées par des stores translucides rigoureusement tendus : c’est de la lumière naturelle, certes, mais pour ce qui est de la vue vers l’extérieur, c’est un zéro pointé.
photo img_1637a
Quand on en découvre un qui est un peu déboité, permettant d’écarter un peu le tissu translucide, ce n’est pas mieux
photo img_1638a
Comme les vitres sont vouées à être masquées en permanence, elles sont dans un état tel que les verrières de CDG-2F pourraient passer pour de la publicité pour des détergents
photo img_1634aphoto img_1639a
Voici ce que j’ai pu faire de mieux : cette photo a pour seul intérêt de montrer que ce salon est ce qu’on peut faire de plus spotter unfriendly en ayant des baies vitrées donnant sur le tarmac.
photo img_1636a
Outre le fait d’attendre dans un endroit calme (il l’était), le principal intérêt de ce salon était pour nous de déjeuner ; donc voici l’offre alimentaire :
photo img_1630aphoto img_1632a
C’est joliment présenté, mais uniquement froid. Il ne faut pas rêver : ceci est un salon au hub d’un legacy européenne, et ce n’est pas celle qui se porte le mieux.
photo img_1640aphoto img_1645a
Le café vous est préparé à la demande
photo img_1633a
Mon incompétence en la matière m’interdit de porter un jugement sur les alcools proposés
photo img_1641aphoto img_1642a
A noter vers l’heure du déjeuner le passage d’un employé avec un chariot, proposant de ces petites portions de pizza, ou des desserts à un autre passage
photo img_1649a
Il avait aussi cette bouteille de - hum – champagne, en tout cas annoncé comme tel.
photo img_1646a
Qui des sanitaires (ici celui adapté aux PMR) ? Ils sont propres, mais l’une des deux stalles côté masculin était condamnée, justifiant justement d’utiliser celui-ci. C’était propre aussi du côté féminin, m’a dit Mme.
photo img_1631a
L’heure d’embarquement approchant, il faut faire le trajet inverse, beaucoup facilement car les terminaux et les portes sont correctement indiquées
photo img_1654a
Le cheminement passe ici à travers des boutiques airside
photo img_1655a
Puis dans ce long couloir
photo img_1656a
Toutes les baies vitrées sont obturées de bandes d’adhésif gris, dont je ne sais pas si la fonction première est de réduire le rayonnement solaire ou de masquer les avions
photo img_1657a
Avec un objectif de relativement petit diamètre, c’est néanmoins possible
photo img_1658a
Avec un peu de recul, on peut obtenir un effet intéressant, mais dont on se lasse vite
photo img_1659a
La chaleur extérieure et le filmage intérieur des baies vitrées s’associent pour rendre très floue cette photo d’un A320 Lufthansa et d’un A321 Wizz Air
photo img_1660a
Quelques dizaines de secondes de spotting, tout au plus, et je reprends le trajet avec Mme
photo img_1661a
Les pianos, c’est très tendance dans les aéroports et les gares ; celui-ci est inutilisé à notre passage
photo img_1662a
Dix minutes au retour, spotting inclus : nous avons donc perdu quatre minutes à l’aller, ayant cru naïvement à l’existence d’une signalétique dans les cheminements.
photo img_1663a
Les queues sont un peu désordonnées, d’autant que la clientèle « vacances » connait très mal le concept Skypriority, mais j’ai vu pire
photo img_1665a
La salle d’attente
photo img_1668 panoa
L’instant porte pour Esteban. Ce stage d'italien de trois semaines ayant à peine commencé, je n'ai pas capté le sujet de la conversation de ces PNC, mais elle justifiait certainement de ne pas s'interrompre pour saluer les PAX.
photo img_1671a
Rideau italien, fin XX° - début XXI°
photo img_1672a
La moquette sous nos bagages à main est propre
photo img_1673a
Les aumônières en filet ne peuvent contenir beaucoup de déchets
photo img_1674a
Les sièges sont plus étroits entre accoudoirs que dans un A320 AF qui offre 46 cm, car AF a réduit la largeur du couloir
photo img_1675a
En revanche, le pitch est beaucoup plus généreux – j’ai mesuré généralement entre 19 et 23 cm du bord du siège à l’aumônière. Le fait qu’elle soit de type filet aide, mais surtout, il y a deux rangs de moins que dans un A320 AF.
photo img_1676a
Voici ce que cela donne depuis le fond du siège : 70 cm.
photo img_1677a
La fiche de sécurité recto - verso
photo img_1679a
Un bon point pour FCO : comme à ARN, on capte le wifi du terminal une fois embarqué.
photo img_1681a
Le spotting à FCO, c’est une fois qu’on a embarqué.
A330 Air Transat devant un A320 Germanwings
photo img_1683a
A321 Wizz Air
photo img_1685a
A319 CSA
photo img_1688a
A320 Iberia
photo img_1689a
A320 Vueling
photo img_1691a
A321 Alitalia
photo img_1694a
E190 Alitalia
photo img_1695a
Au contact à la jetée en face, il y a un coin espagnol, avec un A320 Iberia encadré par deux A32x Vueling
photo img_1696a
Un A320 Vueling vient s’ajouter au tableau
photo img_1698a
Un peu d’exotisme avec un A321 Royal Jordanian
photo img_1705a
Et un 777 Alitalia (la flotte AZ comporte relativement peu d’appareils long-courrier)
photo img_1707a
Nous grillons la politesse au 777 et à l’A321 jordanien qui le suit, mais le CdB nous annonce qu’il va falloir être un peu patients : c’est l’heure de pointe à FCO et nous sommes 7° dans la queue pour décoller.
photo img_1710a
A320 AZ
photo img_1714a
E190 AZ
photo img_1715a
A321 AZ
photo img_1716a
ATR72 Etihad Regional, ou Darwin
photo img_1719a
Derrière le 777, la queue s’allonge
photo img_1721aphoto img_1725a
… au point de ne plus très bien distinguer le nombre d’avions sur le taxiway
photo img_1726a
A321 AZ au départ
photo img_1729a
Arrivée d’un 737 Blue Air
photo img_1730a
C’est enfin à nous, un quart d’heure après avoir repoussé alors qu’il y avait très peu de roulage
photo img_1733aphoto img_1734a
Rotation à 15h29, soit STD+34’
photo img_1739aphoto img_1740a
La jetée (à gauche) et le satellite (à droite) du Terminal 3
photo img_1742aphoto img_1744a
La piste 16R/34L
photo img_1746aphoto img_1750a
Ce n’est pas de la brume naturelle qui apparaît juste après le périmètre de FCO
photo img_1747a
L’embouchure du Tibre
photo img_1755a
Voici l’origine de cette brume, dans cette vue générale d’Ostie
photo img_1748a
C’est de l’écobuage
photo img_1758a
Cap au sud, vers la Sicile
photo img_1759a
Dernier aperçu de la péninsule : l’aéroport militaire Mario Berardi (QLY)
photo img_1762a
Ni sucré ni salé : sur ce court vol intérieur, AZ n’offre qu’une boisson aux PAX Y
photo img_1765a
Premier aperçu de PMO au pied de cette montagne, en couleurs naturelles et retouchées
photo img_1770aphoto img_1775-2a
Alignement sur la piste 07
photo img_1775aphoto img_1777a
Toucher des roues à 16h08 (STA +3’), mais on n’est pas encore arrivés
photo img_1778a
B717 Volotea stationné au large
photo img_1779aphoto img_1784a
Tout comme ce 738 Ryanair
photo img_1781a
Beaucoup plus chic, un Cessna 550 Citation II
photo img_1785a
J’ai eu le temps de prendre le Cessna, car on attend longuement sur le taxiway. L’explication n’était pas claire, mais apparemment, ce 738 Ryanair gênait.
photo img_1787a
Bref, c’est à 16h24 (STD + 29’) que nous sommes dans le terminal
photo img_1789a
Un peu de spotting avec un 738 Ryanair au contact
photo img_1793a
Départ d’un Embraer Alitalia
photo img_1790a
Arrivée d’un A319 Easyjet
photo img_1795a
Il n’y a pas de séparation des flux de passagers
photo img_1791a
Les PAX ne sont pas plus mélomanes à PMO qu’à FCO ou CDG
photo img_1792a
Descente d’un escalier mécanique vers la salle de livraison des bagages, où attend un maître chien dont le chien va s’intéresser de très près au bagage d’un PAX qui sera emmené pour un sort inconnu.
photo img_1798a
Et c’est l’attente de notre bagage, qui était étiqueté « prioritaire ». Les bagages arrivaient au compte-goutte.
photo img_1799a
L’attente fut longue, très longue.
photo img_1800a
Tellement interminable que je suis allé voir en zone en douane si elle n’aurait pas été livrée là par erreur.
photo img_1801a
Cette valise était rouge, mais ce n’était pas la nôtre. Il faudra attendre plus de trois quarts d’heure, et j’ai eu nettement l’impression que nous étions quasiment les derniers à récupérer notre bien.
photo img_1802a
Attente tout aussi interminable à la location de voiture, et c’est enfin à 17h39, une heure et demie après le posé des roues, que nous sortons du terminal, pour rejoindre une voiture plus grosse que celle que j'avais réservée, ce qui n'allait pas être un cadeau dans les villes siciliennes.
photo img_1803a

Le bonus qui suit est réservé à mes lecteurs majeurs, qui doivent cliquer ci-dessous pour confirmer qu'ils ont l'âge de s'intéresser à autre chose qu'aux avions.

Bonus : Cliquez pour afficher


Merci de m’avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

Alitalia

6.6/10
Cabine8.5
Equipage6.0
Divertissements7.0
Restauration5.0

Casa Alitalia Piazza Navona

7.8/10
Confort7.0
Restauration7.0
Divertissements8.0
Services9.0

Rome - FCO

7.1/10
Fluidité7.0
Accès5.0
Services6.5
Propreté10.0

Palermo - PMO

6.5/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services0.0
Propreté10.0

Conclusion

Quand on lésine en voyageant sur une compagnie aérienne chancelante, au lieu de payer le prix fort en voyageant en LCC (voyez le FR du vol précédent pour les détails), il ne faut être trop exigeant, et le bilan peut être considéré comme honorable.

Le siège est plutôt plus confortable que chez AF, car AZ n'a pas densifié la cabine. Les divertissements sont réduits à un magazine de vol, une littérature qui ne m'intéresse guère, et la géovision n'apporterait rien dans un court vol intérieur entièrement au-dessus de l'eau.
Les PNC ne m'ont pas laissé un souvenir impérissable; saluer les PAX ne semblait pas faire partie de leur protocole de service.
La restauration est limitée à une boisson, mais objectivement, est-il indispensable de recevoir à manger sur un trajet aussi court ?

Non seulement les stores de toile du salon protège très mal de la chaleur solaire (les vitrages sont mal isolés), mais ils masquent presque hermétiquement la vue sur le tarmac, et les vitres ne sont manifestement jamais nettoyées.
La gastronomie italienne mérite un meilleur ambassadeur que le buffet de ce salon qui n'offre que du froid, mais pour se restaurer, ce dernier fait le job, et on peut au moins avoir un vrai café.
L'accès internet et l'offre de magazines sont corrects; il est dommage qu'il n'y ait pas partout de prises électriques compatibles type E/F.

Si les portes sont correctement indiquées à FCO, il est impossible de trouver la direction du salon sans demander à un kiosque d'information, et même sur le trajet, la signalétique est déficiente. En revanche, le fait de capter l'accès internet par wifi une fois embarqué est un plus.

Zéro pointé pour les services à PMO, où la livraison des bagages prend un temps outrageusement excessif, sans respect des priorités, et l'inefficacité des loueurs de voiture ne fait rien pour arranger les choses. En revanche, l'aéroport est bien desservi par une autoroute.

Informations sur la ligne Rome (FCO) Palermo (PMO)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Rome (FCO) → Palermo (PMO).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Alitalia avec 6.2/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 10 minutes.

  Plus d'informations

20 Commentaires

  • Comment 409116 by
    BDANY38 823 Commentaires

    Merci pour ce report. Je te trouve sévère sur ta notation des services: n'y a t il vraiment rien à sauver.

    • Comment 409182 by
      marathon SILVER AUTEUR 9604 Commentaires

      La livraison des bagages à PMO était au compte-gouttes, sans respect des priorités et sans information. Vu le nombre de PAX qui les attendaient, il n'y en avait pas beaucoup à livrer : cela donnait l'impression que dans les coulisses, les bagagistes en mettaient un ou deux sur le tapis quand ils en avaient le temps. Si j'avais cherché et réussi à me connecter à internet dans PMO, j'aurais attribué un point ou deux, mais là, je maintiens mon zéro pour les services.

  • Comment 409153 by
    Kilmarnock 5131 Commentaires

    FCO n'inspire pas trop au plaisir de s'y rendre quand on voit l'obscurité du terminal, et le peu de vitres présentent sont soit sales soit obstruées...
    C'est seulement à bord que tu as pu faire un joli spotting (problème de format image d'ailleurs?)
    A bord rideaux style un peu renaissance on dirait pour une cie proche de la fin (lol)
    Service au rabais avec uniquement une boisson...
    Je ne connaissais pas l'approche de PMO, elle est magnifique!
    Dommage pour l'attente à la fin...
    Super bonus sicilien!

    Merci François! A bientôt!

    • Comment 409269 by
      marathon SILVER AUTEUR 9604 Commentaires

      FCO ne m’avait pas donné bonne impression lors d’une courte escale professionnelle ce printemps ; le salon qui n’est pas très facile à trouver a permis de passer le temps correctement cette fois-ci.

      Problème de format d’image du spotting ? Cela semble correct sur mon ordinateur.

      Bien vu pour l’inapproprié style Renaissance du rideau ! :)

      Il fallait bien le plaisir de l’approche de PMO (... et des richesses culturelles de la Sicile vues pendant ces vacances) pour compenser l’inefficacité au sol. Soit dit en passant, entre GOA, FCO et PMO, pour un PAX sans statut, ma courte expérience des aéroports italiens ne fait pas envie.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 409212 by
    Benoit75008 7318 Commentaires

    Merci François pour ce FR,

    Un salon AZ qui se défend plutôt bien avec une sélection adéquate pour trouver son bonheur.

    Les embarquements peuvent être bien pires pour les priorités, fréquemment à WAW, les PAXs comprennent le principe mais tentent le forcing en faisant ceux qui ne savaient pas...

    Pas mal de spotting avec des avions amenés à changer de compagnie ou d'air peux être.

    Arrivée sicilienne mais compliquée ou visiblement il faut savoir prendre son temps! Rageant en arrivant en congés...

    A bientôt et bonne journée

    • Comment 409403 by
      marathon SILVER AUTEUR 9604 Commentaires

      Le salon suffisait à nos attentes respectives, lesquelles étaient modestes.

      Le contrôle des BP était un peu désordonné, mais cela pouvait en effet être pire.

      Je soupçonne en effet que ces appareils vont changer de livrée tôt ou tard.

      L’attente de ma valise a été d’autant plus interminable que les bagagistes d’ARN-2 et de CDG-2F cette année (et de tous les aéroports chinois, antérieurement) m’ont habitué à des livraisons rapides, même sans statut. ARN m’a habitué à être sorti très rapidement de l’aéroport (mais si on y loue une voiture, il faut attendre une navette pour atteindre la zone des loueurs). Nous n’avons pas prévu de tourisme le jour même : le seul impératif était d’arriver au B&B avant la nuit (car il était justement réputé pas très facile à trouver), et la marge à ce sujet est restée confortable.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 409216 by
    Rl 777 810 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    “Le cheminement passe ici à travers des boutiques airside“
    - You weren't looking for the perfect gift? ;).

    “Avec un objectif de relativement petit diamètre, c’est néanmoins possible“
    - Great job!

    Nice spotting shots while taxiing to runway 25.

    Wonderful aerial shots as always.

    “Un peu de spotting avec un 738 Ryanair au contact“
    - Excellent background.

    Sorry to hear about the arrival experience at PMO.

    Thank you for the interesting bonus.

    Have a good one, see you!

    • Comment 409404 by
      marathon SILVER AUTEUR 9604 Commentaires

      “You weren't looking for the perfect gift? ;)”
      - My wife already hinted about duty-free shopping as part of a coming up non-Schengen vacation ;)

      “Nice spotting shots while taxiing to runway 25.”
      - I saw this rush hour as plane spotting opportunities, my wife as a delay.

      Sorry to hear about the arrival experience at PMO.
      - The good news about it is that I have no business opportunities there, contrary to ARN.

      Thanks for your comment !

  • Comment 409228 by
    Chevelan GOLD 14241 Commentaires

    Un assez bon moment passé au salon malgré l'offre quelconque ... Mais pour la vue vers l'extérieur c'est raté !
    Cohue à l'embarquement, ah ! la saison des vacances, même ici les gens sont stressés...
    Un Coca est c'est tout ! Heureusement que l'IFE naturel était dégagé !
    Super d'attendre 45' son bagage lorsqu'il est tagué "Priority"
    Très beau bonus pour les plus de 18 ans, la ferveur de ces fêtes patronales est bien réelle dans le sud de l'Europe

    Merci pour le partage, à bientôt !

    • Comment 409405 by
      marathon SILVER AUTEUR 9604 Commentaires

      Le salon a fait le job : nous nourrir au calme, avec des prises électriques et un accès internet.

      Ce n’était ni la cohue, ni le stress à l’embarquement, mais un concept bidimensionnel de la file d’attente.

      Nous n’avions plus faim après avoir quitté le salon : l’absence de nourriture solide à bord ne nous a pas vraiment gênés.

      En revanche, j’ai été singulièrement agacé (et Mme inquiétée) d’attendre ainsi notre valise.

      La Sicile est à la hauteur de nos attentes culturelles et historique.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 409246 by
    jules67500 GOLD 5066 Commentaires

    Merci François pour ce FR

    Marathon sur les traces de Cobra

    Le salon semble accueillant malgré la devanture qui ne ressemble pas à celle en photo ^^

    A bord, c'est frugal !

    Merci pour le bonus !

    A bientôt !

    • Comment 409406 by
      marathon SILVER AUTEUR 9604 Commentaires

      Heureusement que je n’ai pas cherché à m’aider de cette photo pour trouver ce salon !
      C’est un bon exemple de trajet utilitaire ; tout l’intérêt est dans la destination.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 409288 by
    okapi GOLD 3960 Commentaires

    L'Italie est une excellente école de patience. Je ris toujours de voir ces pax à statut qui cherchent désespérément le lounge. Il faut avoir lu Asterix pour comprendre qu'un peu de marche à pied fait partie des activités essentielles de la vie quotidienne dans ce pays. Quand on s'appelle Marathon, ce n'est pas l'accès au Salon avec un grand S qui doit essouffler outre-mesure.
    Si la recherche de l'endroit magique est laborieuse, sa découverte devrait être synonyme d'apothéose. Commentaire désabusé d'un collègue "dorato" qui croyait me faire une fleur en m'y invitant l'année dernière après que j'eus contesté l'offre solide: tu devrais savoir que dans une maison Italienne, on ne mange pas au salon. Touché!
    Nous verrons bien au retour si l'expérience PMO sera plus concluante. J'ai hâte de lire ça! Je sais que rire du malheur des autres ne se fait pas mais je ne puis m'en empêcher.
    "... bandes d’adhésif gris, dont je ne sais pas si la fonction première..." -> Après des années passées dans ce pays (et des heures jamais reportées à FCO), j'ai appris que la fonction primaire des-dites bandes et justement d'être vendues par un fournisseur dont il serait préférable ne pas chercher le lien de parenté probable avec le commanditaire ou l'architecte.
    "Rideau italien, fin XX° - début XXI°" -> J'adore et je suspecte qu'un Marathon insatisfait à table est aussi acide qu'un citron sicilien ou qu'un okapi en vadrouille.
    Ne pas être pressé de décoller à FCO permet de réaliser un joli spotting depuis...le hublot.
    "Ni sucré ni salé : sur ce court vol intérieur, AZ n’offre qu’une boisson aux PAX Y" -> il n'y a aucune logique chez AZ. Je volais une semaine plus tôt entre la Sardaigne et Milan (45min de vol) et nous eûmes à croquer. PMO ne semble pas concernée par le solide, comme en témoigne mon vol reporté vers cette même destination.
    Belle vues lors de l'approche. Pas de turbulences? Le vent s'amuse beaucoup dans le coin en général.
    "Il n’y a pas de séparation des flux de passagers" -> à quoi bon? Les chiens sont là pour sniffer les passeurs de bicarbonate et origan.
    "Tellement interminable que je suis allé voir en zone en douane si elle n’aurait pas été livrée là par erreur." -> erreur de débutant, les bagages clairement étrangers étaient certainement l'objet d'une inspection en...profondeur de la part des bagagistes. C'est bien connu. L'emballage sous cellophane apparaît d'un coup beaucoup moins optionnel pour le retour... My 2 cents!
    Si le voyage était médiocre à souhait, aussi médiocre que ceux que je raconte ici parfois, le bonus est quant à lui un hommage à une terre que j'affectionne particulièrement. Superbes mosaïques, évidemment.
    Merci de ce beau partage.

    • Comment 409407 by
      marathon SILVER AUTEUR 9604 Commentaires

      « Quand on s'appelle Marathon, ce n'est pas l'accès au Salon avec un grand S qui doit essouffler outre-mesure. »
      - Mme est prête à faire des kilomètres à pied pour faire l’intégrale des églises d’une ville italienne, mais pas pour faire tous les corridors d’un aéroport italien.

      « Dans une maison Italienne, on ne mange pas au salon. »
      - Excellent ! Mais nous avons quand même mangé, avec certes de modestes attentes de PAX éco en vacances.

      « Nous verrons bien au retour si l'expérience PMO sera plus concluante. J'ai hâte de lire ça! »
      - Je n’ai pas du tout hâte de l’écrire, ou plutôt pas du tout hâte de terminer mes vacances :)

      « Je sais que rire du malheur des autres ne se fait pas mais je ne puis m'en empêcher. »
      - On sait que je n’hésite jamais à rire de mes propres mésaventures.

      « La fonction primaire des-dites bandes et justement d'être vendues par un fournisseur dont il serait préférable ne pas chercher le lien de parenté probable avec le commanditaire ou l'architecte. »
      - Je déplore que ce dernier n’ait eu aucune relation parmi les fournisseurs de signalétique. Il y avait (et il y a toujours) un marché bien plus juteux que quelques hectares de bande adhésive.

      « Je suspecte qu'un Marathon insatisfait à table est aussi acide qu'un citron sicilien ou qu'un okapi en vadrouille. »
      - Je suis très tolérant au niveau alimentaire, au point de m’adapter à n’importe quel régime spécial AF. Cela dit, le jeûne, c’est très tendance, mais ce n’est quand même pas mon truc.

      « Pas de turbulences? Le vent s'amuse beaucoup dans le coin en général. »
      - Pas la moindre secousse qui aurait permis de justifier une interruption de service et donc l’absence de prestation solide.

      « Les chiens sont là pour sniffer les passeurs de bicarbonate et origan. »
      - Hypothèse recevable. Mme a été arrêtée à l’arrivée du ferry Xiamen-Kinmen par un chien taïwanais qui avait détecté dans la valise conjugale l’odeur rémanente de pommes chinoises mangées la veille.

      « Les bagages clairement étrangers étaient certainement l'objet d'une inspection en...profondeur de la part des bagagistes. »
      - Haha, tout s’explique ! La bien laide sangle de travailleur immigré de base entourant ma valise ne les a pas dissuadés, et ils ont pris le temps de faire une à une les combinaisons du cadenas à trois chiffres, pour ne trouver que des vêtements trop chauds pour la saison (quand on vient d’ARN, on a du mal à imaginer des températures approchant les 40°)

      « Si le voyage était médiocre à souhait, aussi médiocre que ceux que je raconte ici parfois, le bonus est quant à lui un hommage à une terre que j'affectionne particulièrement. »
      - La lecture des FR des meilleurs spécialistes de ce pays ne m’avait donné aucune illusion sur l’expérience à attendre de ce trajet, mais le patrimoine historique et culturel de la Sicile dépasse les espoirs de Mme qui avait choisi cette destination.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 409420 by
    LUCKY LUKE GOLD 2712 Commentaires

    Ah c'est sûr que le choc est brutal avec les pays scandinaves ! Elle est pleine de diversité notre belle Europe, non ? Mais Mme Marathon a raison, une fois dans les allées d'Agrigente, face au coucher de soleil à Taormine ou au bord des remparts de Syracuse, ces petites imperfections subies lors du voyage aller passeront bien au second plan... Merci pour le partage !

    • Comment 409787 by
      marathon SILVER AUTEUR 9604 Commentaires

      Si ce site accueillait des blogs de voyage, je n'aurais pas consacré plus de deux lignes à ce vol, tant il est en effet passé à l'arrière-plan de ces lieux magnifiques.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 409619 by
    mogoy GOLD 10432 Commentaires

    Merci François pour ce FR.

    Je vois que je ne suis pas le seul à avoir des difficultés à repérer les salons AZ à FCO. Certainement une stratégie d'évitement de la compagnie transalpine.
    Salon bien connu que j'évitais lorsque le salon AF en face était en activité. Et cela remonte à pas mal de temps.
    Contrôle des cartes elites, c'est rare chez skyteam, certainement une instruction pour refouler un maximum de pax.

    Beau choix de presse française.

    Le décor n'est pas trop moche, mais les vitres sales, Arghh.
    Le catering est correct je trouve, pas pire que ce que l'on trouve au pendant chez AF au 2F et plus appétissant que KL (mais ce n'est pas mettre la barre bien haute).

    "Rideau italien, fin XX° - début XXI°" très bon !

    A bord c'est chiche, mais on ne peut s'attendre à mieux vu le contexte de la compagnie.

    Très bon bonus plein d'humour.

    • Comment 409790 by
      marathon SILVER AUTEUR 9604 Commentaires

      Je soupçonne un classique syndrome de l'habitué : les gestionnaires du salon connaissent par cœur l'emplacement du salon, tout comme les PAX J/Elite fréquentant habituellement FCO, et ne se rendent pas compte de la difficulté pour le localiser. Il ne reste que les PAX occasionnels, qui mettent cela sur le compte de l'inefficacité italienne et passent à autre chose après leur passage.
      D'ailleurs, si je me plains sur le site d'AF à ce sujet, est-ce que ce retour client sera transmis à qui de droit ? On me permettra d'en douter (malgré une probable réponse aussi polie que standardisée).

      Le contrôle du statut FB m'a surpris, car je pensais que mon BP et/ou mon nom suffirait.

      Si l'on pouvait avoir une vue décente sur le tarmac, ce salon serait meilleur que ceux de CDG-2F.

      J'avais l'embarras du choix pour constituer un bonus :)

      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.