Avis du vol Uni Air Taipei City Nangan Island en classe Economique

Compagnie Uni Air
Vol B7305
Classe Economique
Siege 3B
Temps de vol 00:50
Décollage 09 Nov 12, 09:30
Arrivée à 09 Nov 12, 10:20
B7   #73 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 31 avis
marathon
Par GOLD 1908
Publié le 13 novembre 2012
Pour une fois, je suis allé acheter mes billets d'avion pour ce petit voyage découverte de l'archipel Matsu à l'aéroport, ce qui me donnait un prétexte pour m'autoriser une séance de spotting au seuil de piste ensuite. Comme mes lecteurs le savent, c'est à l'enregistrement qu'on achète un billet (ou paye un billet réservé par téléphone)

photo P1090652a

Cela serait probablement allé plus vite par internet, car présenter une carte de résident et la photocopie d'un passeport étranger, avec des noms barbares qu'il faut bien raccourcir puisqu'ils comportent un peu plus de lettres que les trois (très rarement deux ou quatre) idéogrammes des gens civilisés.

photo P1090651a

Le jour J, en revanche, aucun problème pour s'enregistrer et obtenir un hublot à gauche. Mais exceptionnellement, c'est un FR couloir, car j'ai laissé le hublot à Madame, en restant à côté d'elle pour commenter.

photo P1140008a

Quatre vols Uni-Air sur cinq complets dans les prochaines heures.

photo P1140012a

Autre rareté dans mes FR taïwanais intérieurs, le passage par la case dépose bagage, qui n'a rien de très excitant.

photo P1140013a

Les Taïwanais sont décidément fâchés avec les transcriptions du chinois en alphabet latin, car je n'ai jamais vu Matsu transcrit d'une manière aussi créative, sur ce minimaliste ticket de bagage, présenté ici recto-verso.

photo P1140006-7a

Il y a nettement plus de monde dans les confortables canapés de la zone publique qu'à l'heure des premiers vols du matin.

photo P1140011a

La luminosité de mon écran est un peu faible en mode autonome, mais le wifi gratuit me permet de caser l'écran corporate.
photo P1140014a

Ce qui ailleurs seraient les comptoirs de vente ne traitent que les listes d'attente. Les PAX s'inscrivent sur les feuilles au premier plan, une par destination.

photo P1140017a

La liste d'attente est ensuite affichée à l'écran, destination par destination. De gauche à droite : le numéro d'ordre, le numéro partiellement masqué de la carte d'identité, et le nom complet. Ce jour là, la liste d'attente pour LZN ne comporte que deux noms. Il y a souvent des no-shows, puisque cela ne coûte rien, et je pense que M. Chen Jin-yuan et Mme Xu Jia-peng ont pu prendre l'avion.

photo P1140020a

Un groupe dépose ses bagages au comptoir Uni-Air.

photo P1140022a

Passage sans problème du contrôle de sécurité, pour arriver dans la salle d'embarquement qui n'a pas changé depuis deux semaines.

photo P1140026aphoto P1140025a

TSA va jusqu'à dérouler le tapis rouge devant moi pour aller faire un peu de spotting à l'étage des embarquements au contact.

photo P1140027a

Il y a zéro embarquement au contact prévu à courte échéance, et l'étage est désert. Vous vouliez savoir ce que voit le personnel au sol derrière son comptoir d'enregistrement ?

photo P1140036a

Ce n'est pas très passionnant, autant regarder dehors la zone domestique, car on ne voit de la zone internationale que l'empennage d'un 767 JAL.

photo P1140035a

A dire vrai, il n'y a pas beaucoup d'appareils sur le tarmac, à part les Gulfstream de Win Air, une compagnie taïwanaise qui fait des vols à la demande.



Un Beech 1900C gouvernemental passe pour rejoindre la piste

photo P1140034a

L'épave dépouillée de ses réacteurs d'un MD-82 Far Eastern Air Transport.

photo P1140037a

Retour au niveau inférieur ayant épuisé les maigres possibilités de spotting.

photo P1140043a

Le vol GE233 (Transasia Airlines ) pour Kinmen est annoncé en retard par une voix synthétique
  • en mandarin / japonais / taïwanais
  • puis deux fois en mandarin / anglais / taïwanais
  • puis deux fois en mandarin / hakka


Avec cela, si on n'a pas compris le message ! (le taïwanais est dérivé du minnan, qui avec le hakka sont deux langues chinoises de la province du Fujian, en face de Taïwan)

photo P1140042a

En revanche, pas de problème pour le moment chez Uni-Air, enfin, il faut le dire vite?

photo P1140024a

? car à son tour, notre vol est annoncé en retard en live en mandarin / taïwanais (deux fois).

photo P1140041a

Mais que les anglophones se rassurent, on passe ensuite en voix synthétique en mandarin / anglais / taïwanais pour préciser? que l'heure du vol sera annoncée plus tard. Et en effet peu après, le vol est annoncé repoussé à 9h40.

D'ailleurs, le tableau est mis à jour par une employée presque aussi souriante que ses collègues de carton.

photo P1140047a

Il y a un grand ciel bleu à Taipei, mais à cinquante minutes de vol de Dash-8 de là, ce n'est pas très bon, et l'heure de départ sera annoncée ultérieurement

photo P1140048a

Le vol est encore à l'heure au tableau général

photo P1140049a

? mais pas pour longtemps

photo P1140050a

D'ailleurs, le tableau blanc est mis à jour à son tour

photo P1140051a

On embarque donc avec dix minutes de retard?

photo P1140053a

? dans ce PAXbus qui a des portes sur toutes les faces, avant et arrière compris.

photo P1140054a

Le 767 JAL passe, malheureusement masqué par du matériel au premier plan.

photo P1140059a

.. suivi par un ATR-72 Transasia Airlines
photo P1140060a

Au passage, depuis le PAXbus, un MD-90 Uni-Air aux anciennes couleurs

photo P1140061a

Un vrombissant ATR-72 Transasia Airlines au départ

photo P1140064aphoto P1140067a

Et arrivée devant ce Dash-8 qui n'est pas entièrement prêt, car les portes du PAXbus restent longtemps fermées.

photo P1140077a

Pas d'incertitude : on va bien à LZN (Nangan) , cf. la pancarte sur l'escalier.

photo P1140077a

Le petit délai d'attente permet d'immortaliser ce C-130 au passage

photo P1140079a

Et le décollage du 767 JAL au fond

photo P1140082a

Le CdB de notre vol

photo P1140086a

On embarque
photo P1140089a

Fermeture de la soute à bagages

photo P1140090a

Un turboprop, c'est très silencieux

photo P1140092a

Puisque c'est écrit, c'est que c'est vrai

photo P1140091aphoto P1140093a

L'une de mes vues préférées des Dash-8

photo P1140095a

Je n'ai pas vérifié si la roulette était sur la marque, mais elle ne devait pas être bien loin.

photo P1140096a

En revanche, dès l'arrivée à mon siège, une chose est certaine : le hublot est sale, et même très sale.

photo P1140098a

La fiche de sécurité, très gondolée a aussi connu des jours meilleurs.

photo P1140100-101a

L'avion est plein, même les sièges en vis-à-vis à l'avant droit.

photo P1140102a

L'hôtesse fait le topo standard aux occupants de ces sièges situés aux issues de sécurité.

photo P1140103a

La cabine, vers l'arrière

photo P1140104a

Cette photo mérite une explication : le PAX à droite s'était glissé un débris sous l'ongle et cherchait vainement à l'extraire (cela avait commencé dans la salle d'embarquement). Une PNC lui a apporté un minuscule nécessaire à couture (du genre qu'on trouve dans les chambres d'hôtel) pour en utiliser l'aiguille. Un point de bonus PNC.

photo P1140106a

Le pitch, avec des chaussures ayant plus vécu au Japon qu'à Taïwan, car achetées juste avant l'A/R précédent à KIX.

photo P1140108a

Beau ciel bleu au décollage

photo P1140109a

Une PNC distribue des journaux taïwanais, et va chercher dans un coffre à bagage différent deux exemplaires d'un journal en anglais. C'est un journal taïwanais, car on est en République de Chine.

photo P1140111a

Début du service

photo P1140112a

Suite à un malentendu, j'ai droit à un verre de thé (mauvais, très mauvais), et un verre de café (rendu acceptable par le lait et le sucre, déjà inclus dans la cafetière).

photo P1140113a

Au lieu de se surveiller mutuellement, les garde-côtes chinois et taïwanais feraient mieux de surveiller les navires qui procèdent à des dégazages sauvages en mer de Chine (c'est la traînée au centre de l'écran)

photo P1140115a

Gros plan sur l'objet du délit, après traitement d'image

photo P1140117a

L'avion descend sur LZN dans une purée de pois épaisse, le train n'est pas encore sorti, quand soudain le pilote remet les gaz et remonte. L'avion vibre de manière impressionnante (The Quiet One ?). Quelques minutes plus tard, annonce en mandarin du CDB :
La météo est trop mauvaise et le plafond est trop bas à Nangan; nous allons tenter de nous poser à Beigan.

Mme Marathon commence à échafauder les plans B et C :
- Beigan, c'est tout près, la météo sera pareille. Et si on ne peut pas se poser à Beigan, on va où ?
- Le plus proche aéroport, c'est Fuzhou (FOC)
- Mais c'est en Chine, on n'a pas de visa ? [et moi, pas de passeport, juste ma carte de résident taïwanais]


Elle n'est pas la seule à s'inquiéter car les deux PNC s'approchent de moi avec un phrase-book en anglais ouvert. Je leur dis immédiatement en mandarin :
- Je sais, nous allons à Beigan, n'est-ce-pas ?

Soulagement immédiat des deux PNC, qui manifestement redoutaient de devoir expliquer la situation à des étrangers, alors que leur lecture laborieuse du topo standard en anglais avait démontré qu'elles étaient incapables de communiquer dans cette langue.

MFK se trouve certes à quelques kilomètres de LZN, et par coïncidence, les pistes sont quasiment alignées, mais il s'est bien écoulé une dizaine de minutes dans la même purée de pois avant qu'on ne sorte sous les nuages, au moment où le train est descendu.

On aperçoit Beigan : ce n'est plus le hublot qui est rayé, mais la météo qui est vraiment pourrie.



L'énorme différence entre LZN et MFK, c'est que la piste de LZN a été taillée dans une colline à 35 m au dessus de l'eau, alors que celle de MFK est au ras de l'eau, en partie sur une digue. Trente-cinq mètres plus bas, ce qui permettait au Dash-8 de passer tout juste sous le plafond requis pour atterrir.

photo P1140132a

J'ajouterai que la piste de LZN se termine aux deux extrémités par un à-pic. Comme l'a dit Leadership, cela relève du posé sur un porte-avion. Et rater un appontage, c'est très malsain. Mieux vaut renoncer quand on ne le sent pas.

photo P1140133a

Arrivée à MFK du vol B7305 TSA-LZN. La PNC annonne en anglais We hope that you have enjoyed your flight and hope to see you again. Uni-Air ne prend pas de risques à espérer revoir ses PAX, vu qu'elle a le monopole sur la desserte de l'archipel, et oui, j'ai beaucoup aimé ce vol beaucoup plus intéressant que les précédents.

photo P1140137aphoto P1140140a

Dans la minuscule salle de livraison des bagages, la carte résume la situation : nous sommes arrivés à MFK, à l'extrémité nord-est de l'île de Beigan, dont le port se trouve à l'extrémité sud-ouest, à cinq-six kilomètres de là.

photo P1140142a

Le tableau des arrivées du jour est incomplet

photo P1140141a

Le pick-up qui apporte les bagages

photo P1140143a

A la sortie du terminal, pas question d'hésiter : un Dash-8 complet de PAX à destination de LZN vient d'arriver à MFK, où il y a cinq taxis. Je vais immédiatement à l'un d'eux pour aller au port. La chauffeuse me dit avec civisme qu'elle va prendre un PAX de plus, et par civisme j'accepte qu'ils soient deux.

photo P1140145a

Donc direction le port de Baisha

photo P1140146a

? où le taxi ne s'attarde pas : il y a d'autres clients qui attendent

photo P1140147a

Achats de deux billets pour le ferry inter-îles, et on embarque. Tous les employés des ports taïwanais portent le même uniforme haute visibilité orange.

photo P1140150a

Et c'est parti, il ne fallait pas tarder, car il n'y a qu'un ferry par heure.

photo P1140158aphoto P1140159a

Une justaposition inhabituelle : l'étiquette de bagage enregistré vers LZN et la bouée de sauvetage.

photo P1140163a

Mais que serait un FR Marathon sans Hello Kitty ?

photo P1140184a

Au loin, c'est Nangan, où la météo est vraiment pourrie

photo P1140164a

Au fait, la cabine : du 3+3 à l'arrière de l'appareil

photo P1140165a

En descendant un escalier, on découvre un salon sous le rouf en classe avant (en fait, c'est classe unique à bord).

photo P1140167a

Pour ce qui est des IFE et du service à bord, c'est néant.

On s'approche de Fu'ao, le principal port de l'archipel, situé à Nangan. Au fond à droite, c'est le célèbre panneau géant affichant le slogan Dormir sur des épées en attendant l'aube, souvenir de l'époque où l'archipel de Matsu était sur la ligne du front entre la Chine et Taïwan. Au premier plan, une vedette des garde-côtes taïwanais part en patrouille.

photo P1140178aphoto P1140180a

Arrivée à Fu'ao

photo P1140187a

Il ne reste plus qu'une petite course en taxi pour rejoindre Jieshou, le très modeste chef-lieu de l'île. Le gîte où Leadership m'avait vu réserver une chambre sans la visiter ne payait pas de mine, mais la chambre était à la hauteur de mes attentes. Dans quels hôtels 4* avez-vous deux ordinateurs connectés à internet par chambre ?

photo P1140188a

En face, ce slogan nationaliste, où le phare de Taïwan éclaire la Chine, avec le slogan Unification de la Chine selon les Trois Principes : souvent résumés en Gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple, ce sont les trois principes démocratiques posés par Sun Yat-sen lors de l'établissement de la République en Chine en 1911.

photo P1140190-191a

Ce FR s'achève à l'aéroport désert de LZN

photo P1140192a

? et au point de vue sur sa piste et son tarmac tout aussi déserts

photo P1140193a

Etant enfin arrivés à LZN, c'est la fin de ce FR, avec ce duo de cartes d'embarquement aérienne et maritime

photo P1140266a

En bonus, voici à quoi ressemble le spotting à LZN, quand la météo permet d'y atterrir. C'était lors de mon daytrip avec Leadership deux semaines plus tôt.

A droite, l'extrémité de la piste; les Taïwanais ont construit la raquette de retournement sur poteaux de béton. En contrebas, c'est le scooter qui nous a transporté pendant la journée

photo P1110729a

Le Dash 8-300 approche : c'est le même B-15237 qui nous a convoyé le matin et le soir

photo P1110733a

Le voici posé devant le terminal avec la tour de contrôle au fond.

photo P1110736a

Depuis un autre point de spotting proche de la tour de contrôle

photo P1110740a

L'avion remonte la piste

photo P1110746a

Fait demi-tour sur la raquette

photo P1110750a

S'élance sur la piste

photo P1110755a

Et décolle, parallèlement à son ombre sur la piste

photo P1110756a

Au fond, c'est Beigan, et juste au-dessus de la deuxième branche de l'arbre, c'est la piste de MFK.

photo P1110757a

En bonus du bonus, voici la base navale de Beihai, creusée avec des moyens rudimentaires, qui permit de rendre la flotte des vedettes et chalands de débarquement invulnérables aux bombardements chinois. A marée basse, elle est encore plus jamesbondienne, car on peut la parcourir entièrement.

photo P1140212a

Et cette petite redoute protégeant le port de Jinshan, ornée des slogans suivants :
  • Sang de fer
  • Vaincre les communistes
  • Résister aux Russes
  • Tuer Zhu De (le plus haut gradé chinois)
  • Ecarter Mao Zedong

photo P1140320a

Pour revenir au sujet, ce fut un bien beau vol vers LZN/MFK.

Same player, shoot again : le retour vers TSA fut également épique, et je vous laisse en supputer les péripéties avant d'en lire le FR ici.
Afficher la suite

Verdict

Uni Air

8.7/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Restauration6.0

Conclusion

Malgré toutes ces péripéties, nous n\'avions qu\'une heure de retard à l\'arrivée au gîte. J\'ai de plus la faiblesse de préférer un vol qui se pose sur un aéroport de déroutement à un vol qui se crashe à sa destination, aussi ma note de ponctualité n\'est pas très sévère.

On pourra me trouver étrange, mais je ne peux noter que 20 en confort un vol qui m\'a offert le bonus de ce déroutement imprévu et de la gestion du parcours jusqu\'à bon port, littéralement. Note maximale aussi aux PNC/PNT pour leur gestion irréprochable de la situation (et pour le kit de couture).

Le café était moins mauvais que d\'habitude, ce qui hisse à 12 la note de repas (oui, je sais, c\'est généreux, mais j\'ai un si bon souvenir de ce vol...).

Informations sur la ligne Taipei City (TSA) Nangan Island (LZN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 9 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Taipei City (TSA) → Nangan Island (LZN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Uni Air avec 7.2/10.

La durée moyenne des vols est de 0 heures et 51 minutes.

  Plus d'informations

17 Commentaires

  • Comment 46305 by
    F-OITN GOLD 1534 Commentaires

    J\'aime bien la raquette en bout de piste : on a le choix du demi-tour à gauche ou à droite !
    Bravo pour ce FR... Tellement bien réussi que l\'on s\'y croirait plus dans le FR de Marathon que sur place ;)

  • Comment 46309 by
    Olrik 974 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Avec ce 5e TSA/LZN théorique de novembre, la ligne est aussi populaire que CDG-GVA en juillet ou que CDG-FRA le sera en décembre!

    Concernant le changement de destination, y a-t-il une quelconque compensation de la part de la compagnie car les deux aéroports sont sur des îles différentes tout de même.

    Quant aux PNC qui ne redoutaient de devoir vous parler en anglais, cela marche aussi au Japon. Et c\'est pas facile de se comprendre. Heureusement que vous avez un point commun avec James en plus de connaître ses cachettes à bateaux, sa maîtrise des langues orientales!

  • Comment 46310 by
    pilote76400 22 Commentaires

    Super FR, complet et agréable à lire ;)
    Pour moi Le \Fokker 50 Gourvernemental\ ressemblerait plus à un Beech 1900C mais à confirmer :)

  • Comment 46312 by
    marathon GOLD AUTEUR 9520 Commentaires

    @Olrik : je n\'ai pas cherché à savoir s\'il y avait possibilité de compensation. Je n\'ai pas non plus cherché à attendre un éventuel bus affrété (peut-être) par Uni-Air pour atteindre le port, car je connaissais l\'horaire des ferries entre les îles. Le trajet complémentaire m\'a coûté 200 TWD / 2 (taxi 1) + 120 TWD x 2 (ferry) + 100 TWD (taxi 2) = 440 TWD, soit 12 EUR pour deux... de la petite monnaie.
    @pilote76400 : c\'était l\'erreur d\'identification signature de mes FR ;)

  • Comment 46313 by
    pilote76400 22 Commentaires

    Autant pour moi :D

  • Comment 46323 by
    A380B77W 4347 Commentaires

    Merci pour cet excellent FR très intéressant et plein de péripéties !!

    Vivement la suite !!

  • Comment 46326 by
    Flight94 1961 Commentaires

    Merci pour ce FR sur une ligne très connue sur le site mais qui réserve des péripéties :)
    Belles photos et merci pour les instants maritimes et bonus.

  • Comment 46329 by
    lagentsecret SILVER 10695 Commentaires

    Merci pour ce FR ... marathonien
    Le retour devrait être aussi très intéressant ;)

  • Comment 46332 by
    rayan210 136 Commentaires

    Merci pour le FR
    Ben dit donc, mes FR sont a l\'honneur sur tes photos corporate marathon :D

  • Comment 46352 by
    pititom GOLD 10294 Commentaires

    Avant de découvrir le commentaire d\'Olrik, j\'avais déjà préparé le mien, qui du coup semble réchauffé mais que je servirai quand même :)

    Si Flight Report avait été un site Taiwainais, voilà à quoi ressemblerait un sempiternel FR sur une navette AF :) Mais comme le site n\'est pas taiwanais, ce FR reste encore une très plaisante page de paysement. Merci !

  • Comment 46358 by
    anthonytahiti 1575 Commentaires

    Quelques péripéties sur ce vol et je vois que je ne serais pas le premier à poster un boat report sur FR. Le bateau aux Marquises est bien moins calme que dans les eaux taiwanaises. Mais il va falloir attendre, j\'ai une dizaine de FR en retard...
    Effectivement faut pas se louper à LZN, sanction immédiate en cas d\'atterrisage raté !

  • Comment 46367 by
    East African 1508 Commentaires

    Un FR à rallonge \all inclusive\. Pour l\'intrigante suite, je me lance avec un RTO...
    merci pour ce moment d\'évasion

  • Comment 46368 by
    TITI777 2353 Commentaires

    Merci pour ce FR !

  • Comment 46480 by
    Leadership TEAM GOLD 4346 Commentaires

    Salut François,
    Tout d\'abord ne te fâche je n\'ai commenté quasiment aucun FR dernièrement, même les miens je n\'ai pas répondu aux questions ^^
    J\'ai mis du temps à comprendre pourquoi sur les écrans tu allais à LZN et non pas à MFK, ton FR me pose problème car la destination d\'origine c\'est LZN et donc il devrait logiquement etre référencé en LZN, MAIS comme le vol s\'est terminé à MFK et sans prise en charge par la compagnie (réclamation par la suite?), je comprends le fait d\'avoir choisi MFK.

    En tout cas ta femme n\'a pas eu autant de chance que moi pour le temps, c\'est sur que dans ses conditions c\'est beaucoup moins drole, l\'avion me semble aussi plus agés que le notre, les sièges et habillage cabine sont différent.

    Merci pour ce FR et ce bonus touristique qui me semble si familier et qui me rappel d\'excellents souvenirs.

    A bientot.

  • Comment 46609 by
    marathon GOLD AUTEUR 9520 Commentaires

    @Leadership : j\'ai hésité sur le référencement : LZN ou MFK ? j\'ai fait le même raisonnement que pour un partage de code : même si on a acheté un billet AFxxx, on référence KLxxx si c\'était un appareil KL. Ici, c\'était un billet TSA-LZN, mais il a atterri à MFK, et effectivement, je n\'ai pas voulu perdre de temps à attendre un bus. Je crois qu\'il n\'y avait aucune jurisprudence (lol) sur le site, mais je n\'ai aucun problème à changer le référencement si tu préfères.
    PS : les admins ne sont pas tenus de commenter tous les FR, même quand ils connaissent très bien les lieux ;);)

  • Comment 47019 by
    02022001 SILVER 4393 Commentaires

    Merci pour ce FR!

  • Comment 54491 by
    marathon GOLD AUTEUR 9520 Commentaires

    En relisant ce FR, j\'ai fini par me ranger à l\'avis de Flavien, et j\'ai changé la destination en LZN au lieu de MFK qui était l\'aéroport de déroutement.

Connectez-vous pour poster un commentaire.