Avis du vol Rwandair Kisangani Kigali en classe Economique

Compagnie Rwandair
Vol WB114
Classe Economique
Siege 8AB
Temps de vol 00:30
Décollage 21 Oct 10, 09:25
Arrivée à 21 Oct 10, 09:55
WB 18 avis
East African
Par 1960
Publié le 15 novembre 2012
Voici une boutique d'artisanat local



Le portrait du Président omniprésent en Afrique (et ailleurs)
photo CIMG4988

Agaseke
photo CIMG4985

Artisanat local
photo CIMG4968

Urwagwa
photo CIMG4974

Quelqu'un peut-il traduire ces idéogrammes, merci :-)
photo CIMG4983





Pour se rendre à la capitale, 290 km de route sinueuse et parsemée de nids de poule séparent ces villes, il faut compter au minimum 5 h en voiture et 1 h supplémentaire en minibus, en avion 30 minutes suffisent et de porte à porte 1h30 environ.

En fait, fréquentation de Kamembe dépend surtout du Grand Congo voisin de sa ville Bukavu et du Sud Kivu, terrain de jeu propice à l'implantation d'actives et puissantes ONGs.
Bukavu dispose elle même d'un aéroport aux dimensions supérieures pouvant accueillir des B737s. Mais étant éloigné de 35 km du centre ville et pour celui qui connait l'état des infrastructures routières de la RDC, il faut se rendre à l'évidence que pour aller vers l'océan le plus proche, à l'est ou au Moyen Orient, transiter par le Rwanda plutôt qu'endurer les 3h d'avion jusqu'à la capitale Kinshasa semble d'une logique infantile.


Départ en moto
photo CIMG4991

Avenue de l'aérodrome
photo CIMG5000


Même si l'aérodrome a subit quelques améliorations de façade l'année dernière, les services offerts n'ont pas évolué depuis le temps et on y trouve:
une agence de voyages
un bar restaurant
et un entrepôt sous douane


Agence de voyage
photo CIMG4869_Agency

Bar restaurant (prise à l'arrivée)
photo CIMG4865


Après être passé à travers le détecteur métallique et le x-ray, un agent vous remplit la carte d'embarquement à la main, debout derrière le comptoir du bar, où on peut lui demander une carte téléphonique, acheter des clopes, et commander un Coca ou un Johnny Walker (pas de glace malheureusement).

Un rapide coup d'oeil à la liste passagers fait apparaître un 16/37, toujours honorable.
Les passagers peuvent attendre dans la salle d'embarquement, soit se divertir avec le billard, soit regarder la télé, ou se diriger au restaurant. C'est ce que nous avons choisi surtout pour la meilleure visibilité de la piste qui s'avérera au final médiocre à cause du grillage métallique.


Security check
photo CIMG5004

Comptoir de bar et d'enregistrement, mauvaise idée pour faire diminuer le chômage ;-)
photo CIMG5003

Et pour les amateurs de queues: billard en salle d'embarquement
photo CIMG5005

Documents de voyage
photo CIMG5008


Un passager africain attira notre attention à cause de son bagage inhabituel, entre-temps le Dash de la veille atterrit en accusant un léger retard de 25 minutes.

Une fois son travail terminé, pour se détendre ce passager extirpa de sa mallette un magazine particulièrement intéressant. Je lui souriais et lui demandait où avait-il pu dénicher un AirlinerWorld introuvable à la ronde sur un rayon d'au moins 600 miles nautique, à part au marché noir et encore. Il m'expliqua son histoire vite fait et je le plaignais rapidement du long transit qui l'attendait à Kigali se rendant lui même en Afsud.

La porte de jardin s'ouvrit et indiqua le début de l'embarquement. Au pied de l'appareil l'agent d'enregistrement s'exécuta à découper le talon de la carte et nous souhaita un agréable vol, enchaîné immédiatement par Ahmed le même steward, qu'au vol aller nous souhaitant la bienvenue avec un clin d'oeil.


Embarquement
photo CIMG5009

Salle de restaurant
photo CIMG5010

Même appareil
photo CIMG5014

Tour de controle et hangar de maintenance
photo CIMG5011


Premiers arrivés et Premiers servis cette fois avec la banquette de 5 places au fond de l'appareil.


Notre rangée
photo CIMG5016

Ahmed explicant la spécificité de la rangée de secours
photo CIMG5019


Le discours habituel conclut, décollage vers le nord est piste 20, pour éviter l'espace aérien congolais.


Un Antonov 28 (c'est peint dessus ;-))
photo CIMG5024

Après depart
photo CIMG5032

Pot d'échappement
photo CIMG5034

L'aérodrome
photo CIMG5037


Ahmed parcourut la rangée pour rafraîchir tout le monde, si besoin était.
Le seul évènement du vol qui troubla sa quiétude était un nourrisson troublé par les légères turbulences de fin de trajet.


La magazine datait d'août pour un trajet en Octobre
photo CIMG5022

Service
photo CIMG5049

le panier à boissons de LH
photo CIMG5050

De la bière polonaise
photo CIMG5051

Jus d'orange ce coup ci
photo orangejuice

Le Lac des 4 cantons
photo CIMG5055


À cause de la courte distance le retard n'a pas été rattrapé, et atterissage à 9h34 et sortie par le seul embranchement central.


Le poste de pilotage (prise à l'aller)
photo CIMG4841

la carte d'approche Jeppessen pour les fans de Flight Simulator
photo CIMG4845


Un Cobus 2000 ou 3000 attendait les passagers et 10 minutes après nous étions tous en zone publique!


J'envie beaucoup Mynameismud d'avoir vu la version moderne du terminal
photo CIMG5069

La piste n'accueillant pas de B747, Barack Obama rendit visite avec Air Force 40153
photo CIMG5064

Les DC8 d'une compagnie bannie de l'UE
photo CIMG5073

Extérieur
photo CIMG5077




Afficher la suite

Verdict

Conclusion

Ponctualité: 9
25 minutes de retard sur 30 de vol

Confort:
étant un buse au billard, pas pu le testé, bruyant en vol, magazine périmé, mais banquette disponible

PNC:
Ahmed toujours aussi agréable

Repas:
Restaurant au sol (pas testé), large choix de jus de fruit

Sur le même sujet

18 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.