Avis du vol Alitalia Milan Paris en classe Economique

Compagnie Alitalia
Vol AZ312
Classe Economique
Siege 10A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:20
Décollage 05 Aoû 17, 13:00
Arrivée à 05 Aoû 17, 14:20
AZ   #129 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 258 avis
okapi
Par GOLD 653
Publié le 13 octobre 2017

QUIZZ


Qu'en est-il de ma course au statut Gold? La réponse est bien évidemment cachée dans ce FR… Les paresseux devront attendre la consécration encore un tout petit peu.

Fidèles spectateurs, bonjour. Ce flight-report ne vous annoncera rien de magique aujourd'hui quoique le simple fait que la compagnie aérienne nationale Italienne vole encore pourrait toujours relever du miracle. Comme vous le savez déjà, Okapi News Network ne diffuse jamais en direct. C'est du différé. Pour le "Live", il y a d'autres canaux bien plus efficaces. Les images seront donc à considérer comme "images d'archives" bien que remontant au mois d’Août 2017, le temps passe vite.

Les 600 millions d'euros prêtés à Alitalia par les contribuables ont permis de garantir les vols cet été. Heureusement car j'avais plusieurs bonnes raisons de voir triompher les lois de l'aérodynamique sur celles de la finance ne fut-ce que le temps d'une saison. La première de ces raisons vous sera relatée dans ce FR. Les autres suivront, en temps opportun.



LA RÉCOMPENSE


Je ne m'appelle pas Jean Durand mais j'ai bien dépensé 10500 miles (et 28 euros de taxes) pour vous offrir un flight-report sur une ligne très originale. Vous en conviendrez, l'okapi est très généreux: un Milan-Paris aux couleurs Skyteam, y'avait longtemps!!! Cette dépense, c'était surtout pour me ramener à Paris après une très courte pause Italienne. La récompense ultime ne sera pas pour ce vol, un peu de classe ne saurait nuire. Toutefois, les heures endurées dans différents vols long-courrier jamais reportés font que j'avais encore quelques miles dans mon sac. Je sais, ça sent le réchauffé à plein nez mais c'est tout ce que j'ai dans mon chapeau. Alors, andiamo?

photo img_9477

L'OKAPI SÈCHE


Ce vol s'est révélé être d'une banalité affligeante. Une nouvelle entrée dans la base de données, c'est tout ce que cela produira. Mon passage sur scène la veille m'a véritablement épuisé, les moustiques locaux ayant fini de m'achever. Ne souhaitant pas perdre un utile segment dans ma course à l'or, je fus bien obligé de voler entre Paris et Milan le soir d'avant. Heureusement que ce vol était magique. Pour le retour, en revanche, si j'avais dû le payer de ma poche, ce billet d'avion n'aurait rien eu de magique du tout; il aurait été de loin le plus onéreux jamais acquis par mes soins pour un tel trajet. Nous sommes le samedi 5 Août et c'est le premier jour de départ officiel en vacances pour bon nombre d'Italiens. N'ayant donc pas 350 euros à dépenser pour un aller-simple Milan Linate - Paris Charles de Gaule en Airbus A32x que ce soit avec Air France ou Alitalia, c'est en miles et un peu de monnaie que je paierai mon droit de passage. Je n'ai pas pris en considération Vueling ou easyJet pour les mêmes raisons (anti-)économiques.

Reculer pour mieux sauter


Je vous avais confiés aux bons soins de Sainte Marie et ses grâces pour m'embarquer dans un tram direction "casa". 20 minutes plus tard, je me félicitais d'avoir laissé une bière dans le frigo pour une prochaine fois. 38 degrés Celsius dans l'appart. Non, je n'ai pas la clim chez moi. Par contre, des animaux de compagnie, ça j'en ai: Mon élevage de moustiques à Milan a faim et je me suis porté volontaire contre mon plein gré pour leur servir de nourriture. Voilà pour ma folle nuit de célibataire en expatriation, n'allez pas vous imaginer quoi que ce soit d'autre.
Après un peu de shopping alimentaire, départ en métro plus bus pour l'aéroport de Milan Linate. Je vous évite cette fois-ci les photos des transports en commun, nous aurons d'autres occasions. Il n'y a personne dans les rues et j'y arrive en moins de 45 minutes. Un record. J'avais déjà ma carte d'embarquement dématérialisée dans mon téléphone et zéro bagage à enregistrer donc je passe sur l'option humaine et file au passage PIF en mode Fast Track. C'est bien plus rapide comme ça car il y a foule dans la file générale.
photo img_9696
9 minutes et un café plus tard, je suis en route vers ma porte d'embarquement.
photo img_9698
C'est en bas qu'on nous a donné rendez-vous donc paxbus ce sera. Les priorités seront bien respectées en porte mais tout ce gentil monde se retrouvera en même temps et sans distinctions dans le bus. Avec un peu d'expérience, je sais que dois m'arranger pour être le dernier à monter à bord du Cobus pour en être aussi le le premier à en sortir. Un peu de spotting depuis notre bus. 2 A320 AZ et LH. C'est bien maigre…
photo img_9699 large
Un BA 319.
photo img_9700 largephoto img_9701 large

Sur les starting blocks


L'okapi s'élance dès que les portes sont ouvertes. La photo de l'escalier et de la porte n'en seront que plus floues! Désolé. C'est le prix à payer pour arriver en premier.
photo img_9702 large
L'accueil est assez cordial. Je file m'installer sans demander mon reste. Sur AZ, jusqu'en file 10, le pas(ta alla carbonara) est plus agréable, la preuve!
photo img_9703 large
L'APU est en marche, un peu d'air frais s'impose!
photo img_9704 large
Une fois bien installé, je contemple la marée humaine se diriger vers les marches de l'escalier. Ça sent les vacances!
photo img_9705 large
Fin du premier bus. Notre vol sera-t-il plein? J'ai souvenir de bien plus de gens à la porte d'embarquement…
photo img_9706 large
Ah! Revoici le paxbus. Deuxième fournée! Tiens, j'en vois un déjà bronzé avant même d'être parti en vacances. C'est de la triche, non?
photo img_9707 large
12 heures 48, l'embarquement est terminé. Tout le monde a envie de partir. Beaucoup seront en correspondance, surtout vers les USA comme mes voisins de rangée. Un couple d'Italiens quinquagénaires accompagnés de leur fille assise deux rangées plus loin. La cabine pleine et l'okapi avait pris soin de bien sélectionner son siège aujourd'hui! Le CdB fait son annonce en italien et en anglais. On retiendra surtout que nous perdrons 15 degrés en franchissant les Alpes. Tant mieux!
photo img_9708 large
Portes fermées et nous sommes prêts! Pas de repoussage depuis ces places de parking.
photo img_9709 largephoto img_9710 large
C'est sous un soleil battant que nous nous dirigeons vers la piste 36.
photo img_9711 large
Pas de pompiers pour me narguer cette fois…

Seuil de la 36, cabin crrrreeew!

Alignés, le décollage a lieu sans tarder.

Vue sur le parc Forlanini
photo img_9725 large
Le soleil brille sur Milan et sur notre réacteur aussi
photo img_9727 large
Malpensa au loin. Il aura fallu augmenter le contraste vue l'extrême luminosité à cette heure
photo img_9730 large
Des petits points et un triangle noir
photo img_9728 large

IN FLIGHT AMUSEMENT


L'heure de la dînette a sonné!
photo img_9732 large
L'IFE naturel n'est pas en reste tandis que les PNC sont prêts à nous gaver de dolce o salato
photo img_9734 large
J'en profite pour sortir une alternative au menu officiel. Un peu de pub et de provocation…
photo img_9739 largephoto img_9738 large
Et la discussion avec mes voisins commence. Nous parlons de leurs plans de voyage au-delà de l'Atlantique et des miens qui se limitent à la traversée des Alpes avec une fréquence nettement plus soutenue. Je me demande comment peut-on survivre en ne prenant l'avion qu'une ou deux fois par an… Heureusement, le chariot magique arrive et ils sont étonnés de se voir servir quelque chose, eux qui pensaient que leur compagnie nationale était si exsangue au point de ne pouvoir leur offrir qu'un verre d'eau. J'ai dû leur sembler bien blasé mais ils déchanteront quand même un peu en apprenant que c'est toujours la même pitance, quelle que soit l'heure à bord.
photo img_9740 large
Heureusement que ce vol est court. Nous avons franchi les Alpes. Il est temps de dispenser les enseignements du Mètre Marathonstein. Le verre de Pétillon pétillant de Georgie servira de base pour ces travaux publics. Malheureusement, mes voisins ne sont pas aussi doués que moi.
photo img_9742 large
N'oubliant pas les basses besognes, je réalise un discret test M. C'est concluant.
photo img_9745 large
Dehors, ça moutonne autant que dedans. Le "Commandante" annonce déjà le début de descente.
photo img_9747 largephoto img_9749 large
Le vent se fait sentir. J'aime bien observer les réactions des passagers, surtout quand il s'agit de voyageurs non habitués aux turbulences. Je publierai mon commentaire quelques heures plus tard…
photo img_0319
À défaut d'une belle histoire à raconter, je vous laisse admirer la magie du ciel dans toute sa splendeur.

Le nouveau cap nous rapproche inexorablement de CDG où nous atterrirons sous peu, piste 26L
photo img_9763 large
Trois minutes plus tard, nous sommes alignés sur l'ILS et les traînées sont sorties.
photo img_9768 large
Finale et courte finale

Atterrissage en douceur malgré les vents poussifs. Les pilotes AZ sont en général très bon en kiss landings…
photo img_9777 largephoto img_9778 large
Les roues posées peu avant 14 heures 10, la note ponctualité sera évidemment un 10/10
Roulage rapide vers notre passerelle du jour. Je laisse la foule se lever et sortir de l'appareil. Je sors bon dernier moi aussi. Ma seule correspondance cet après-midi sera ferroviaire.
photo img_9781 large
Je ne suis pas devenu Platinum de luxe donc je me contenterai d'un retour en transports en commun. Au moins, je n'ai pas besoin de dépenser mes miles pour une séance de sauna.
photo img_9782 large
La réponse au quizz: Je suis devenu Gold grâce à un vol en Boeing 787 d'Air France. L'exercice…de style…devait être aussi bref qu'efficace, c'est comme ça que je conçois les choses. Le prochain épisode est prêt. Bravo à toi cher lecteur pour ta curiosité!
photo img_9783 large
En sortant, je ne peux m'empêcher de photographier ce fidèle…patient. J'en fais part à mon gamin resté en Sardaigne. Sa réponse? "J'espère qu'il est pas pressé!" Ça promet…
photo img_9784 large

Voilà, c'est tout pour le moment. La suite au prochain numéro.
Comme d'habitude, merci de m'avoir lu. N'hésitez pas à commenter voir critiquer (mais pas trop non plus, faut pas exagérer). Si vous avez aimé, mettez un Like en dessous sinon vous en mettrez deux!
À bientôt pour de nouveaux envols.
Afficher la suite

Verdict

Alitalia

4.0/10
Cabine8.0
Equipage6.0
Divertissements1.0
Restauration1.0

Milan - LIN

8.4/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services7.5
Propreté9.0

Paris - CDG

6.0/10
Fluidité9.0
Accès2.0
Services5.0
Propreté8.0

Conclusion

AZ = Dans les premiers rangs, le confort est accru, possibilité de vente de ces sièges comme J intra-européenne oblige. Pour le reste, on est dans la moyenne avec un équipage plutôt affairé et une prestation culinaire au même niveau que celle censée nous nourrir l'esprit. Ça ne vole pas haut.

LIN = Il y avait du monde mais finalement, avec le fast-track, tout s'est bien passé. Sanitaires propres, une bonne note.

CDG = Toujours égal à lui-même, surtout en plein été. La note accès se passe de commentaires...

Informations sur la ligne Milan (LIN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 37 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Milan (LIN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 1 minutes.

  Plus d'informations

17 Commentaires

  • Comment 416160 by
    mogoy GOLD 9849 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR.
    Tu distille ta prose pour faire monter le suspense, mais d'aucuns connaissent déjà l'issue. Cela n'enlève rien au plaisir de lire ta verve.
    Le gus qui attend Jesus, juste génial !

    • Comment 416180 by
      okapi GOLD AUTEUR 3342 Commentaires

      Hé hé! Ceux qui savent ne savent pas tout. Chez Okapi News Network, c'est l'habillage du produit qui fera la différence. Le neveu en vedette...
      Par contre, même en initié, je vois que tu n'as pas trouvé la solution du quizz...
      Je file lire ta prose, sachant déjà qu'elle ne me décevra point. Vive les valeurs sûres!
      C'était le moins intéressant de tous mes FR à écrire et j'ai du broder pas mal pour en faire quelque chose de lisible alors, Merci M'sieur pour le com'

  • Comment 416163 by
    Jetstream95 200 Commentaires

    Merci pour ce FR :)
    Un vol européen classique même si il est vrai très cher pour une Y ! ...
    Rassurer les touristes effrayé : la nouvelle mission du FRiste ^^

    A+ :)

  • Comment 416182 by
    BESMRS GOLD 1546 Commentaires

    Merci pour le FR :)

    Pour info, le triangle noir chez busbus mentionne les hublots où l'on a la meilleure vue sur l'avant et l'arrière de l'aile, lorsqu'il faut -de visu- aller vérifier l'état de la bête :) :) :) :)

    • Comment 416184 by
      okapi GOLD AUTEUR 3342 Commentaires

      Hello BESMRS. Merci pour cette info qui en intrigue plus d'un. Je ne sais plus qui en avait parlé la première fois sur ce site. Très peu de gens sont attentifs à ce détail. Mais personne n'a encore repéré la réponse au quizz... :-D
      Merci pour le com'

  • Comment 416213 by
    Montassar 49 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR complet , ta note ne me donne pas envie de prendre Alitalia :-) de toute manière la compagnie n’opère pas depuis Lyon .

    • Comment 416215 by
      okapi GOLD AUTEUR 3342 Commentaires

      Hello Montassar. Qui aime bien châtie bien! AZ pourrait ou aurait pu être une des meilleures d'Europe. Le potentiel est formidable mais si eux-mêmes n'y croient pas ou peu, voilà le résultat. Heureusement que malgré ses vicissitudes, Alitalia reste ponctuelle dans la majorité des cas. C'est toujours mieux que du low-cost.
      Lire de l'okapi au petit déjeuner, est-ce bien raisonnable? Merci en tous cas. Ahhhh Lyon, cela fait partie de la réponse du Quizz mais cette réponse fortuite n'est pas complète^^

  • Comment 416237 by
    AirBretzel TEAM GOLD 5165 Commentaires

    Hello Guillaume.
    Encore une navette mais bon on ne s'en lasse pas.
    10500 miles : bon deal pour ne pas trop remplir les caisses d'Alitalia.
    L'okapi en première marche du podium pour la course à l'avion.
    J'adore la réponse du fiston concernant Jesus, il a de l'avenir.
    A bientôt

    • Comment 416325 by
      okapi GOLD AUTEUR 3342 Commentaires

      Bonsoir Valérie! Les chiens ne font pas des okapis et les okapis auraient plutôt tendance à faire des petits okapis. Aucune malice dans la bouche des enfants, juste un peu de vérité et ce n'est pas moi qui l'ai dit. Pour le reste, Maman Air France ne m'a pas fait dépenser trop et c'est très bien comme cela. Même si tu n'as pas identifié l'instant magique, la suite sera une vraie...révélation. La gente féminine sera en première ligne, le temps d'un instant. À bientôt!

  • Comment 416266 by
    jules67500 GOLD 4655 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR !

    Tu fais languir ton public de FR, mais les twittos dont je fais partie savent déjà le résultat !

    AZ toujours au fin fond du classement et ça ne changera pas de sitôt : il vaut mieux prendre AF ici !

    A bientôt !

    • Comment 416326 by
      okapi GOLD AUTEUR 3342 Commentaires

      Halo Giulio! C'est vrai que tu sais mais tu n'as pas non plus identifié le pourquoi du comment. Parce que savoir c'est bien mais savoir pourquoi, c'est mieux!^^
      AZ en bas de l'échelle mais heureusement qu'AF me permettait encore ce jour-là de profiter de mes miles chez la sœur rebelle.
      Bis nächste mal. Tschüss!

  • Comment 416312 by
    Chevelan GOLD 12606 Commentaires

    Un vol banal savamment narré donne un bon cocktail, à déguster sans modération...

    "Je me demande comment peut-on survivre en ne prenant l'avion qu'une ou deux fois par an…"=> En lisant des FR pardi !!!
    Je n'ai pas vu d'auréole au dessus de l'escorte attendant le tout puissant ^^

    Merci Guillaume pour cet oups, à bientôt !

    • Comment 416327 by
      okapi GOLD AUTEUR 3342 Commentaires

      Bonsoir Hervé et merci pour le commentaire. Même en lisant des FR, en français, en anglais ou en Savoyard, je ne saurais rester un an sans prendre l'avion. C'est vrai que ce vol était banal et même ennuyeux. La seule nouveauté qu'il apportait c'était bien le faible coût du billet. Pour l'auréole, demain c'est la Saint Okapi. J'ai chipé celle de l'accompagnateur. Aux dernières nouvelles il est toujours en attente. Je crois l'avoir aperçu dimanche dernier à Roissy...
      À bientôt.
      PS: Seul Mogoy a trouvé la solution pourtant, celle-ci "dansait" sous les yeux de tous....

Connectez-vous pour poster un commentaire.