Avis du vol Air France Paris Stockholm en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1262
Classe Economique
Siege 6A
Avion Airbus A321
Temps de vol 02:35
Décollage 27 Nov 17, 09:15
Arrivée à 27 Nov 17, 11:50
AF   #45 sur 137 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4174 avis
marathon
Par GOLD 1053
Publié le 11 décembre 2017
Après un voyage inoubliable au Japon (si vous avez oublié de commenter les FR correspondant, vous pouvez aller ici), il fallait dès le lendemain reprendre ma navette qui sera moins que jamais la routine, surtout au retour. Quand j’ai réservé cet aller-retour, il y avait l’embarras du choix de siège derrière le rideau.
photo clipboard01a
On ne peut pas en dire autant du catering. Non seulement la descente en gamme d’AF sur cette ligne se traduit par la suppression de tout menu spécial pour raison médicale, religieuse, philosophique ou gastronomique, mais AF prend soin de préciser que le choix n’est pas garanti, même quand on n’en a pas.
photo clipboard04a
A l’OLCI, ce n’était plus le moment de choisir son siège, ou alors il fallait partir au fond dans la soute
photo clipboard00
Ils fument la moquette grave chez AF ! Lancer Joon, passe encore, mais faire grimper le surclassement en J de 189 EUR à 259 EUR, il faut avoir quitté le monde réel depuis longtemps. Qui pourrait imaginer que le menu standard en éco valait 70 EUR de plus cet automne, et 90 EUR de plus l'an dernier ? Ou que la valeur du menu actuel en J a grimpé autant ?

En plus, me proposer des sièges au couloir alors que je suis un hublotpathe répertorié comme tel dans mon profil, c’est jouer perdant.
photo clipboard010a
Passons… et passons au matin du départ.

Annonce d'un accident sur le périphérique et de 33 minutes de bouchon, sur un panneau d'information aperçu juste avant de se jeter dans la nasse : le chauffeur de taxi me propose immédiatement un itinéraire totalement différent. C'est plus long, ça ne roule pas très bien, mais le malus est largement inférieur à 33 minutes.

C'est à l'arrivée à CDG que ça se passe mal, comme toujours à cause de l'engorgement de l'accès au Terminal 2E. Le chauffeur tente le passage par le dépose-minute du 2A,
photo img_8781a
… mais lui aussi est encombré.
photo img_8782a
Bilan des courses : 40 minutes de pénalité par rapport à un trajet totalement fluide depuis chez moi.
(La gare TGV-RER, vue au passage)
photo img_8784a
Si circuler vers CDG est chroniquement difficile, circuler dans le Terminal 2F landside l’est rarement.
photo img_8786a
Cette fois-ci, l’expérience de vol (une expression très pompeuse pour aller au travail le lundi matin) commence par un passage aux stands, pour cause de bagage à enregistrer en soute.
photo img_8787a
Rien à dire, l’attente est minimale, l’accueil rapide et souriant, et seize kilos de vêtements chauds vont prendre le service dans l’hiver suédois.
photo img_8788a
Le passage du PIF est l’occasion d’un agacement à l’exigence du PIFman que je retire ma montre, alors qu’ayant aussi peu de métal que possible, elle n’a jamais fait sonner un portique nulle part dans le monde. Avec tout cela, il est déjà 8h18, soit STD-57’, et je suis à jeun, donc pressé d’atteindre le salon.
photo img_8790a
Entrée dans la jetée 2F1
photo img_8789a
L’avantage de l’horaire avancé d’une demi-heure en hiver de ce vol, c’est que le salon est moins bondé, et je trouve rapidement une table pour y prendre mon petit-déjeuner.
photo img_8795a
Le buffet est correctement approvisionné
photo img_8791aphoto img_8792a
Le muesli ne se cache plus
photo img_8794a
Je doute que ceci corresponde à ma définition d’une baguette de boulanger (ou de chef d’orchestre, moins probable ici)
photo img_8793a
Il n’y a plus de jus d’orange…
photo img_8797a
… mais il suffit d’attendre un peu
photo img_8799a
Verres et alcools impeccablement rangés
photo img_8801a
On ne peut rien voire de plus de ce 737 en livrée Skyteam
photo img_8796a
A320 AF
photo img_8802a
Un enchevêtrement de passerelles masquant deux avions KL et AF
photo img_8803a
Dernier appel pour le vol KLM, et embarquement en cours pour une demi-douzaine d’autres vols, dont le mien. Tiens, le vol vers OSL est désormais effectué par AF (mais prochainement par JN), et non plus par Hop! au terminal 2G.
photo img_8807a
Ca bouchonne à l’embarquement du 737 Skyteam
photo img_8808aphoto img_8809a
Le départ de mon vol est prévu à l’heure, une promesse qui n’engage que ceux qui la croient.
photo img_8810a
L’instant porte
photo img_8812a
Mon siège préféré, le 6A, pas le nez dans le rideau, avec un hublot bien aligné suffisamment devant l’aile pour qu’elle ne gêne pas la vue sur le paysage.
photo img_8813a
Le PAX du vol précédent était-il du genre anxieux, à prendre son gilet de sauvetage au cas où ?
photo img_8814a
C’est une cabine rénovée, avec des prises USB en extrémité d’accoudoirs
photo img_8819aphoto img_8815a
C’est aussi une cabine densifiée : les PAX de grande taille pourront envisager un trajet via HEL pour caser leurs jambes.
photo img_8817a
L’instant patère avec crochet Marathon
photo img_8816a
Si le PAX précédent au 6A était anxieux, le PAX précédent au 6B était généreux et a laissé un pourboire de 0,11 USD.
photo img_8818a
Les pleins de carburant sont en cours, mais plus pour très longtemps
photo img_8821a
Bonjour, vous êtes M. Marasson ?
(Il n'y a pas qu'à l'étranger qu'on massacre allégrement la prononciation de mon patronyme)
Puis-je voir votre carte d'embarquement ? Vous n'avez pas changé de siège ?

Un coup d’œil à mon BP qui m'assigne indiscutablement le siège 6A, et la PNC me remercie rapidement et s'éloigne (sans explication, mais elle était peut-être pressée, et coincé à mon siège, je n'ai pas eu l'occasion en vol d'en savoir plus). Je soupçonne d'avoir à l'embarquement profité par mégarde du portillon ouvert par le PAX précédent en ayant mal scanné mon BP. Au temps pour mes illusions de salutations platinesques en vol européen.

Atterrissage d’un A330 AF, histoire de passer le temps
photo img_8822a
Le CdB annonce peu après STD la météo sur le parcours (nuageux, quelques degrés au-dessus de zéro à l'arrivée), la fin prochainement du chargement des bagages et puis pendant longtemps il ne se passe rien, ou plutôt, de mon siège je ne vois et je n'entends rigoureusement rien.

Le 737 en livrée Skyteam appartenait à Air Europa : le voici qui repousse.
photo img_8823aphoto img_8827a
Il ne se passe toujours rien au sol (pour nous), mais en l’air, un 777 SQ se pose sur le doublet nord
photo img_8824a
A 9h44 (soir STD+29'), nouvelle annonce du CdB :
Le chargement des bagages est très long, se greffe là-dessus un problème informatique, nous travaillons là dessus, et nous espérons partir dans cinq minutes.

Un ange passe, ou plutôt un 777 Fedex
photo img_8828a
9h52 (STD+42') :
Le problème informatique fait que le nombre de bagages annoncé ne correspond pas au nombre de bagages chargé, et donc le personnel est en train de vérifier manuellement l'ensemble de la soute. Je n'ai aucune idée du délai précis, peut-être quinze à vingt minutes.

Cet A320 olympique a fini par se lasser de nous attendre, et nous abandonne sur le tarmac.
photo img_8829a
10h03' :
Notre problème est maintenant résolu; Nous refermons la deuxième soute. Nous allons faire le maximum pour accélérer le vol et faire au plus vite. Départ dans quelques minutes. Merci à nouveau pour votre patience.

De la patience, il y en a chez les Suédois et leurs hôtes, car on aurait entendu une mouche voler dans la cabine pendant toute cette attente.
photo img_8830a
Un A320 Easyjet stationné en face du Terminal 2D masque un appareil Belavia.
photo img_8834a
757-200 Delta Airlines
photo img_8835a
Au contact du Terminal 2D, un A320 Easyjet cachant un A32x Air Malta (et un appareil Air Baltic encore moins déterminé)
photo img_8836a
A320 Bulgaria Air
photo img_8837a
Arrivée d’un A319 Air Serbia. L’angle de vue différent permet de découvrir la présence d’un appareil Austrian Airlines.
photo img_8838a
Passage le long du parking des appareils LC Skyteam où il y a du monde à droite : un 787-8 Kenya Airways, un 787, trois A330-200 et un 777-200ER AF
photo img_8841aphoto img_8842a
De l’autre côté, ce n’est pas vide non plus, avec deux 777 et un 787 AF, entremêlés avec un A350 Vietnam Airlines et un appareil Delta Airlines non identifié.
photo img_8843aphoto img_8845a
Quiconque est au commandes dans le poste ne perd pas son temps : le roulage est rapide et je n’ai pas le souvenir de moteurs aussi à fond pour le décollage.
photo img_8847a
Évidemment, la vitesse et la médiocrité de la luminosité ne facilitent pas le spotting sur le Terminal 1 au passage (un A320 Aer Lingus, ici)
photo img_8848a
La curiosité au Terminal 1, cette fois-ci, c’est moins l’appareil Air China en livrée Star Alliance que la présence au contact d’un A310 gouvernemental. Un vol de militaires partant au soleil quelque part en Afrique ?
photo img_8849a
Autour des satellites Y et Z du Terminal 1, il y a les suspects habituels : un Boeing United Airlines, le 777 Singapore Airlines (SQ est à un autre satellite quand c’est un A380), un A380 Thai Airways, un 777 Eva Air en livrée Hello Kitty et un A330 Turkish Airlines. Un petit Swiss est en train de rejoindre le groupe.
photo img_8851a
Ensuite, ce sont les zones de maintenance et de fret
photo img_8855a
… mais ici, la nouveauté, c’est un A320 Joon
photo img_8856a
Il y en a un autre garé vers la gauche du côté de chez Fedex
photo img_8857a
LBG
photo img_8858a
La Tour Eiffel, sans traitement d’image
photo img_8859a
La Tour Montparnasse et la Tour Eiffel, avec une partie de LBG au premier plan
photo img_8860a
Vue plus générale de la moitié ouest de l’agglomération parisienne
photo img_8862a
Dernier aperçu de LBG
photo img_8863a
Le quartier d’affaires de La Défense, au centre de la photo, et la boucle de la Seine à Gennevilliers
photo img_8864a
On tourne le dos à Paris, sans beaucoup d’espoir de trouver le soleil plus loin
photo img_8866a
Le château d'Ecouen qui abrite le Musée National de la Renaissance, et le Fort d'Ecouen juste derrière.
photo img_8867a
Caramba ! Si j'avais regardé au bon endroit, j'aurais pu ajouter la piste en herbe de l'aérodrome d'Enghien à mon tableau de chasse, mais il est hors champ en bas à gauche. A défaut, voici un petit monomoteur qui vient d'en décoller, au centre de la photo, en train de passer au-dessus de l'échangeur entre la D301 et la D11. Il a évidemment fallu du traitement d’image pour obtenir ces agrandissements.
photo img_8869aphoto img_8870a
La couverture nuageuse mettant ensuite hors service l’IFE extérieur, voyons le savoureux repas (sic) servi ainsi :
photo img_8871a
Pizza pocket ?
photo img_8872a
Ce n’est pas une pizza, et je ne me vois pas la mettre dans ma poche, avec ou sans son emballage
photo img_8873a
Autopsie de cette vitrine de la gastronomie française
photo img_8875a
Ce n’est pas vraiment ma définition d’un moment gourmand, mais ça nourrit plus qu’un repas standard du BOB de SAS sur cette ligne.
photo clipboard02a
Et vue l’interprétation par AF d’un « savoureux repas » en éco (pardon, en « Economy »), je n’ai pas de regret rétrospectif de ne pas avoir investi 259 EUR pour avoir le choix d’un plat chaud pour un « savoureux repas » en Affaires (pardon, en « Business »)
photo clipboard03a
Ce savoureux repas a fait un bide auprès de ma voisine.
photo img_8877a
En tout cas, c’est facile à compacter de manière compatible avec un hypothétique tri sélectif…
photo img_8876a
… et stockable dans l’aumônière qui était propre à mon arrivée à bord, et qui l’est restée.
photo img_8878a
11h58' :
Ici votre capitaine, nous avons fait le maximum pour rattraper notre retard, en négociant avec le contrôle aérien pour obtenir des raccourcis. Notre atterrissage est prévu à Stockholm à 12h25 et arrivé à notre point de stationnement à 12h30" (soit STA + 20') ; stationnement quelques minutes plus tard
photo img_8881a
Une trouée dans les nuages :
photo img_8886a
voici Linköping, au bord du lac Roxen
photo img_8882aphoto img_8884a
Et son aéroport (LPI) n’est relié qu’à AMS, avec trois vols quotidiens (deux seulement le week-end)
photo img_8888a
In extremis au ras de la limite des nuages, voici Norrköping
photo img_8892a
Et son aéroport (NRK), encore moins actif que LPI avec une liaison quotidienne avec MUC, ainsi que des vols charter saisonniers, notamment de TUI.
photo img_8893a
On devine à peine à la limite de la ville en haut à gauche les deux pistes en croix de l’ancienne base aérienne de Norrköping (ESCK) : elle n’accueille plus de vols, mais une piste a été conservée en état opérationnel.
photo img_8895a
Il fallait en profiter vite, car les nuages se referment

Isolé sur la côte, ce réacteur nucléaire à eau lourde de Marviken était destiné à alimenter en plutonium les armes nucléaires que la Suède a renoncé définitivement à construire avant qu’il ne soit achevé. Il a été transformée en centrale au fuel, puis a été définitivement arrêté en 2009.
photo img_8898a
Les centrales nucléaires étant connues pour l’épaisseur de leurs parois de béton, il est probable que ce point de repère restera longtemps en place.
photo img_8899aphoto img_8903a
Les nuages se referment et me masquent complètement Stockholm pendant la descente. Un plafond bas à Stockholm, ça se mesure en centaines de pieds.
photo img_8906a
Mon appareil photo a mis au point sur le givre, mais on ne voyait pas beaucoup mieux que cela le terrain de moto-cross qui annonce un atterrissage piste 19L
photo img_8907a
Et qui dit piste 19L dit réglage de l’appareil photo en mode rafale avec mise au point bloquée à l’infini, car après avoir traversé la piste 08/26,
photo img_8909a
… on n’a que deux secondes pour saisir le parking K
photo img_8914aphoto img_8915a
Avec un MD82 aux couleurs de Swedavia, le gestionnaire d’ARN, et deux Caravelles (dont l’une en livrée Finnair) encadrant trois CRJ-100/200.
photo img_8916a
C’est fini !
photo img_8918a
Toucher des roues, plutôt doux
photo img_8920a
Et inversion du flux des réacteurs, franchement énergique
photo img_8921a
La météo étant ce qu’elle est, je vous fait grâce des photos prises au sol à travers un hublot embué, d’autant que la pluie s’arrête quand je suis dans le terminal, ce qui me permet de vous montrer deux Saab 340 Nextjet
photo img_8927a
Et un Bae ATP Nextjet
photo img_8928a
L’A321 AF, vue de gauche et de droite
photo img_8929aphoto img_8932a
En face, toujours les mêmes 757 DHL en zone de fret
photo img_8931a
Comme j’ai un bagage en soute, je peux prendre le temps d’immortaliser ce 787 Norwegian Long Haul.
photo img_8935a
Il passe derrière un E190 Finnair
photo img_8936a
J’ai eu l’impression que la carlingue était cabossée derrière la porte droite, mais ce n’était que de la saleté.
photo img_8937a
Il n’y a pas de séparation des flux au Terminal 2 ; sans surprise, le vol de retour est retardé de 25 minutes. S'il n'y a pas de soucis de place dans les coffres à bagages, ils peuvent espérer refaire leur retard; je n'ai pas vérifié par la suite sur Flightradar24 ce qu'il en a été.
photo img_8934a
Arrivée en salle de livraison des bagages
photo img_8938a
Prochain bus pour Brommaplan dans 10 minutes, prochain Arlanda Express dans 12 minutes : ça devrait pouvoir le faire.
photo img_8939aphoto img_8940a
Malheureusement, alors qu’il n’y a d’habitude pas beaucoup de bagages à livrer, il y a cette fois ci les bagages assez encombrants d’un groupe de PAX américains eux-mêmes assez encombrants, qui viennent de quelque part, via SEA et CDG.
photo img_8941a
Leurs bagages sont livrés en priorité, certes légitimement au vu de leurs étiquettes, mais relativement inutilement, puisqu’il leur faut attendre le dernier pour partir d’ici, mais entre temps, ils auront beaucoup retardé l’arrivée du mien.
photo img_8942a2
Plus que deux minutes pour le bus, et c’est déjà mort pour le train
photo img_8943a
Et c’est perdu : les Américains sont toujours là, et m’ont fait perdre un quart d’heure
photo img_8944a
Les Américains dont la livraison des bagages a retardé celle du mien sont toujours là.
photo img_8947a
Une dizaine de minutes avant le prochain Arlanda Express : autant aller au Terminal 3
photo img_8946a
Mais en période des fêtes de fin d’année, le spotting est difficile, même de jour
photo img_8948aphoto img_8949a
Même le corridor d’accès vers la zone airside du Terminal 3 est rendu moins spotter friendly par ces grandes étoiles.
photo img_8953a
OY-RUB, l’ATR72 Danish Air Transport qui fait inlassablement des navettes entre ARN et OER (Ornskoldsvik), devant deux Saab 340 encadrant un Bae ATP de Nextjet.
photo img_8950a
En face, au Terminal 4, un 737-600 SAS
photo img_8951a
C’est tout pour aujourd’hui, la suite au prochain numéro !

Je vous propose en conclusion un délicieux bonus de saison.

Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.9/10
Cabine7.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration6.5

Air France Lounge - 2F, F1

7.5/10
Confort8.0
Restauration7.5
Divertissements8.0
Services6.5

Paris - CDG

6.3/10
Fluidité8.0
Accès3.5
Services3.5
Propreté10.0

Stockholm - ARN

9.1/10
Fluidité10.0
Accès9.5
Services7.0
Propreté10.0

Conclusion

La cabine des A32x Europe d'Air France est confortable à condition d'avoir une taille inférieure à la moyenne. Ca tombe bien, c'est mon cas, mais je sais que des collègues ont du mal quand ils ne sont pas au couloir. Chacun ses choix de divertissements : dans mon cas, la presse papier offerte par AF dans le terminal et au salon me suffit amplement.
Le catering a subi un gros coup de rabot qui donne un goût amer à la lecture du site internet d'AF. On me répondra facilement que les concurrents ne propose que du BOB, cher de surcroit, mais appeler cela "un savoureux repas", c'est se moquer ouvertement des PAX.
Dans ce bilan pas très réjouissant, ce sont les efforts de transparence dans la communication des PNT qui sauve la mise de ce vol.

Bilan un peu plus satisfaisant du salon, moins encombré qu'auparavant parce qu'il est plus tôt. L'accès à internet est toujours aussi laborieux, ce qui pénalise la note de services.

Double fail pour CDG, pour son accessibilité encore plus mauvaise que d'habitude à cette heure-ci, et pour les services de suivi des bagages qui ont retardé l'avion d'une heure au décollage.

J'aurais pu espérer une livraison plus rapide de mon bagage à ARN; la malchance a voulu qu'il y ait un groupe ayant beaucoup de bagages tout aussi prioritaires que le mien. Pour le reste, c'est un aéroport efficacement relié au centre ville : imaginerait-on à CDG des écrans affichant les heures de départ des trains et bus et des distributeurs de billets dans la salle de livraison des bagages, permettant d'adapter en temps réel sa stratégie pour quitter l'aéroport ?

Informations sur la ligne Paris (CDG) Stockholm (ARN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 75 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Stockholm (ARN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 43 minutes.

  Plus d'informations

25 Commentaires

  • Comment 422447 by
    Esteban TEAM GOLD 11046 Commentaires

    Merci pour ce nouvel opus, François.

    Ah la la, tout aurait si bien pu se passer, j'allais t'attribuer les félicitations du jury pour ce spotting sans fautes, mais, à la dernière photo, c'est ... le drame ! Non, je plaisante :) Félicitations, le fouet reste où il est !

    Bien, bien, la pocket pizza est de retour pour de bon... Quel dommage.

    A bientôt pour le sandwich chaud du retour ex - ARN ^^

    • Comment 422451 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      Comme tout cancre, j’ai tremblé en voyant le prof sortir ma copie du paquets hebdomadaire de FR… et j’échappe pour une fois sans tricher à deux heures de colle le samedi ;)

      Faut-il vraiment s’obstiner dans ces navettes AF avec l’évolution conjointe du catering et de FB ?
      A bientôt pour un élément de réponse au retour ! (teasing…)

  • Comment 422455 by
    jules67500 GOLD 4811 Commentaires

    Merci François pour ce FR ;)

    La joonisation d'AF perdure donc sur ARN, m'étonnerait pas qu'ARN passe comme OSL sous pavillon JN...

    Joli bonus, un petit tour à ARN dans le froid me botterait bien ^^

    A bientôt ;)

    • Comment 422500 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      Ce qui peut sauver ARN de la joonisation, c'est qu'AF adapte le module à la demande sur cette ligne, obtenant un taux de remplissage très proche de 100% : un quart d'A319, un quart d'A320, la moitié en A320. Est-ce compatible avec l'exploitation de Joon (qui n'aura pas d'A319 à court terme) ? Et pourquoi passer en LCC une ligne certainement rentable vu le taux de remplissage ?
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 422459 by
    okapi GOLD 3481 Commentaires

    Les héritiers d'Henri Queuille doivent être actionnaires chez Air France ou, à défaut, chez Servair alias Sucré/Salé industries. Et ce n'est pas la vague promesse de cet ersatz de pizza qui m'a fait ouvrir ce FR. Tout lien de parenté avec un certain Clicbait ne serait que fortuite.
    Du rififi au PIF pourrait être le titre d'un prochain best-seller sur lequel je pourrai jeter mon dévolu lors de mon prochain achat libraire pré-AZ339
    Salon correct avec cette prise bleue que je n'avais pas encore notée. J'irai la chercher!
    Si le nom de famille difficile à prononcer empêche les salutations platinesques, mieux vaut que je reste près de Midas!
    Des appareils Joon au parking un lundi matin et je ne donne pas cher de la rentabilité de ce projet inique.
    Penser échapper au coups de fouet, c'est ne pas s'apercevoir que le prof n'était pas vigilant ce matin. Le cancre à fond de cale a pourtant bien repéré une "coquille" -> Air China en livrée Skyteam !!!
    La délicieuse prestation gastronomique devrait ravir les moins exigeants. La voisine serait-elle Italienne pour ne pas avoir le même sens de l'humour que les cuistots Air France?
    Linköping apparaît toujours en tête de liste dans l'application AZ ou sur leur site quand je ne cherche qu'à me rendre à Linate. Maintenant, je sais qu'il me faudra passer par Amsterdam pour aller y déguster une pâle copie de la Regina Margherita.
    D'ailleurs, à ce propos, le MD82 que l'on voit mitraillé en mode rafale a des couleurs qui me rappellent celles d'Alitalia. Et pour cause! Il s'agit de l'ex I-DAWS utilisé uniquement pour l'entrainement des personnels au sol (de-icing et roulage/tractage). L'avion est sans moteurs.
    http://www.azfleet.info/aerei/mcdonnell-douglas-md82/i-daws
    Regain d'anti-américanisme primaire lors de la livraison des bagages ou Mr Marathon a-t-il été trumpé une fois de plus par l'étiquette placebo?^^
    Merci pour ce bonus en mode régisseur. Voici un thème que je connais bien...

    Quand on voit ce qu'on voit, et qu'on entend ce qu'on entend, on a raison de penser ce qu'on pense...Vivement (pas) Joon!

    • Comment 422503 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      En photo de titre, un air-to-air bien réussi ou à défaut une pizza bien ratée, c'est une garantie d'un nombre de vues important pour l’œuvre de l'auteur qui n'a pourtant aucune retombée publicitaire.

      La prise bleue dans le salon a l'avantage annexe de ne pas avoir de sécurité anti-enfant et anti-FRiste inexpérimenté.

      Quelle belle étourderie que cette livrée d'une alliance concurrente ! J'ai corrigé derechef.

      Il y a à Stockholm des restaurants italiens validés par des collègues transalpins : ma voisine suédoise devait être habituée à une nourriture de qualité.

      LPI n'est pas dans la BD de Flight Report, au contraire de NRK qui n'a pas été reporté pour autant. Des volontaires pour décrire l'heure de pointe dans ces aéroports ?

      Merci pour les précisions au sujet de ce MD-82 que j'ai qualifié de Caravelle un jour d'égarement dans le passé.

      Pour une fois que les priorités étaient plus ou moins respectées, elles allaient en priorité à des bagages prioritaires dont le mien ne faisait pas partie.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 422464 by
    BESMRS 1630 Commentaires

    Merci pour le FR ;)

    A titre informatif, la redevance domaniale pour une BLS aéronatique est de 3430 € HT par an hors prestations annexes (installation, accès aux réseaux, etc.) pour CDG et ORY. Mon petit doigt me dit que le prix devrait être le même pour la RATP ou la SNCF...

    L’appareil JN au parking n'est peut-être pas encore en ligne (transformation AF->JN achevée mais pas encore réceptionnée).

    • Comment 422502 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      Il serait plaisant d'apprendre que c'est une facturation entre deux établissements parapublics qui bloque un aménagement améliorant le service aux usagers.
      Merci pour cette information chiffrée, et pour l'hypothèse concernant l'appareil JN hors exploitation :)

  • Comment 422472 by
    Airstef95 40 Commentaires

    Merci pour ce Fr !!
    Petite interrogation néanmoins... l'aérodrome découvert serait celui d'Enghien les bains? je suis perplexe.. ne s agirait il pas de celui de Moisselles plutôt ? J ai habité Enghien et vous confirme par contre la presence d'un Hippodrome (localisé sur la commune de Soisy sous Montmorency d'ailleurs) avec également une looongue piste verte mais circulaire .

    • Comment 422476 by
      Airstef95 40 Commentaires

      Amusant! après vérifications la notion d aerodrome Enghien Moisselles figure bien sur les plans alors que cet aerodrome n'est signalé qu'en celui de Moisselles sur les panneaux de signalisation de la région... au temps pour moi !

    • Comment 422504 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      Une erreur d'identification d'avion, ce serait banal dans un de mes FR, mais je me trompe rarement d'aéroport.
      Je reconnais cependant volontiers ne pas être allé sur le terrain vérifier l'appellation locale de cet aérodrome.
      Merci pour le commentaire et son rapide correctif ! :)

  • Comment 422562 by
    A330-200 523 Commentaires

    Bonjour Marathon,

    retour de la navette qui aura manquée ces dernieres semaines .
    une belle communication de la part de l equipage sur le retard . Il y a de l inflation chez AF en ce moment dans le prix des services optionnel et une deflation de la qualité du produit offert gratuitement . ce upgrade a un prix dément est incompréhensible et ne s applique pas seulement sur le MC ; en LC sur un CDG -HAV le passage en W m a couté 560 euros au lieux des 340 euros en vigueur auparavant , c' est idiot de voler avec des clase avant vide plutôt que de les vendre le jour du depart a un tarif raisonnable.

    le repas est inadmissible , c est plutôt la descente en gamme que l inverse anoncé .
    Merci pour ce fr

    • Comment 422795 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      Retour provisoire de mes navettes, puisque la conclusion a été postée dans le récit du vol de retour.

      Trop de PAX guettant un éventuel surclassement, ou tentative de vendre beaucoup moins de surclassements beaucoup plus chers ? Seul un initié pourrait répondre. La plupart des avantages de la J m’étaient de toute façon soit acquis par statut FB, soit inutiles ou sans intérêt significatif.

      Je doute que cette descente en gamme d’AF dans ses vols Europe soit la meilleure manière de lutter contre les LCC.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 422573 by
    The_Mabb 276 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    A ce niveau de prix de surclassement, ce n'est plus de la moquette qu'il ont fumé, surtout pour le peu de service en plus.
    Pour le coup, le RER aurait peut être été plus rapide (si aucun incident était en cours bien sur).
    L'offre du petit déjeuner est convenable même si elle est partout la même (salon, hôtel...)
    Passager anxieux ou bien signe avant coureur pour ce vol ?! lol
    AH, le chat noir power, à ce que je vois, il n'ya pas que moi qui suis touché (pbs informatique et j'en passe) :D
    La géographie française est toujours bien détaillé au travers de ces photos.
    Le retour de la "fameuse pizza" qui n'a que de nom Pizza.
    Très bon professionnalisme de CDB qui a fait tout son possible pour rattraper le retard prit au départ.
    Bon bah la géographie international est tout aussi top que la française :)
    Belles photos au sol à ARN.
    A une prochaine.

    • Comment 422976 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      Il faut être singulièrement ignorant de l’offre MC d’AF en J pour penser que cette offre de surclassement serait une bonne affaire.
      Le rapport temps de transport / prix du taxi était très mauvais par rapport au RER, mais ce dernier est très malpratique depuis chez moi.
      Il n’y a pas de prétention gastronomique au salon du 2F le matin, mais il est possible d’avoir un petit déjeuner compensant la faiblesse du déjeuner à bord, et ce n’est pas le fait de l’appeler « pizza » qui l’améliore.
      Quand la météo s’y prête, c’est une route aérienne particulièrement riche en centre d’intérêts à voir par le hublot.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 422673 by
    Kethu SILVER 1864 Commentaires

    Merci pour ce retour de la navette...

    La """pizza""" semble être désormais un inévitable d'AF, qui va cependant de pair avec la stratégie de réduction des coûts mise en place sous la douce appellation Joon... Je ne comprends pas comment on peur proposer une telle chose sous l’appellation "savoureux". Mieux vaudrait des wraps ou un sandwich de qualité plutôt que cette chose... Quant au prix de l'upgrade, je crois qu'AF voulait en fait juste ne pas avoir de passager supplémentaire en J. Comme A330-200 ci-dessus, je ne vois pas l'intérêt de mettre un prix exorbitant pour transporter des sièges vides à l'avant, plutôt que d'adapter le prix pour remplir au maximum... Mieux vaut 6 places vendues 100€ qu'une seule vendue 260, m'est avis.

    Décidément, les bagages auront retardé tant le départ que l'arrivée de notre navetteur préféré (ex-æquo avec Okapi, ne faisons pas de jaloux !). L'équipage rattrape bien la chose avec une communication tout à fait satisfaisante visiblement.

    LPI, avec sa desserte uniquement batave, me donne bien envie d'y mettre les pieds, juste pour la forme... Je me note ça sous le coude, des fois que je m'ennuie un WE en 2018.

    Allez, je vais retourner lire la suite de la série japonaise !

    • Comment 422977 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      Il y a des jours où l’on regrette que la pizza ne soit pas une AOC, vue l’interprétation qu’en fait AF. Réduire la qualité du catering et présenter ultérieurement le BOB de Joon comme un avantage : la manœuvre me semble assez transparente.

      Il ne peut pas y avoir 6 surclassements en J mais 3 maximum, car il y a 4 places par rang (sièges milieux neutralisés) et le rideau peut être positionné au rang près. Trois surclassements à 89€, c’est à peu près comme un seul à 259€… à condition qu’il y ait un marché à ce tarif là, ce dont je doute fort. En Europe, la J sert surtout à fournir un plus aux PAX en correspondance avec un vol LC en J, sans que cela ne demande le moindre aménagement de la cabine.

      J’ai apprécié d’être régulièrement informé par le CdB dans cette situation ; a contrario, je trouve toujours inutile la plus grande partie des topos des CdB quand il n’y a rien de particulier. Cela m’amuse toujours que le CdB fournisse au départ de CDG le temps qu’il fait à ce moment là à ARN, alors que la météo à Stockholm est particulièrement changeante.

      N’ayant vu de la Suède qu’ARN et Stockholm, LPI est pour moi une destination très exotique. Au plaisir d’en savoir plus un jour !

  • Comment 422745 by
    mogoy GOLD 10162 Commentaires

    Merci François pour ce FR.
    259 EUR l’upgrade pour un vol de 2H35 sur une cabine éco. Ils se foutent de la gueule du monde.
    Je viens de payer 310 USD pour un vol de plus de 4h sur des sièges club avec EY.

    Toujours les mêmes difficultés pour accéder à CDG avec ou sans imprévu. La rançon du succès ou du manque de planification.
    Mais ce n’est pas vraiment l’offre du 2F qui fait vraiment regretter le retard. Il n’y a rien qui pousse à l’excès.

    11 cents voilà de quoi améliorer sensiblement le rapport qualité prix.

    Un retard rattrapé mais qui ne rattrape la déception de la baisse de qualité du catering. Un bidule chaud c’est moins sain que ce qu’il y avait avant.

    • Comment 422978 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      Un tarif destiné à dissuader les clients de prendre un billet Y et guetter une offre d’upgrade ? Je doute du succès de cette stratégie.
      Il y a beaucoup à dire sur le sous-dimensionnement à long terme des infrastructures de transport en Ile de France. Pour ce qui concerne la desserte de CDG, il va falloir attendre la mise en service de l’extension de la future ligne 17 du métro, bien après 2030 ! A moins que CDG Express n'arrive avant, mais son terminus près de la gare de l'Est en limitera l'intérêt.
      La réforme de FlyingBlue va réduire d’ici un an ou deux le nombre d’usagers des salons du 2F. Reste à savoir si l’offre sera améliorée pour autant.
      L’amélioration du catering sur cette ligne il y a un an n’aura hélas été qu’une expérimentation sans lendemain.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 422749 by
    Papoumada SILVER 5726 Commentaires

    Merci Monsieur Marasson pour ce FR.

    Il y avait très longtemps que je n'avais pas vu mon vieux complice de navette KQ qui, soit dit en passant, n'est pas Kenya Airlines mais Kenya Airways ;=)^^

    L'amélioration du catering a apparemment fait long feu. Un jour, on suppliera BoB de passer par là et on redeviendra Joon !!!

    A bientôt !

    • Comment 422979 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      J’ai corrigé l’identité de la Fierté de l’Afrique.
      Je prédis l’arrivée du BOB « à la demande des PAX », une fois que le catering sera devenu suffisamment médiocre pour qu’ils réclament mieux.
      A bientôt !

  • Comment 424069 by
    Rl 777 810 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Nice spotting shots at CDG.

    “L’instant patère avec crochet Marathon“
    - Apart from Marathon Catering, you also provide these kind of solutions? Impressive.

    Great aerial shots throughout the flight.

    “voyons le savoureux repas (sic) servi ainsi :“
    - In one way I guess it's "good" they changed the service offering on this route shortly before your work was finished in Stockholm.

    Nice spotting shots at ARN.

    Have a good one, see you later!

    Additionally: I wish you a merry Christmas and a happy new year :).

    • Comment 424613 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      21st century air travel requires developing survival skills and accessories, be they food supplies or coat hangers. ^^

      An insider told me AF is temporarily bringing the catering for the roundtrip on the ARN route, hence the step down in quality. I'll let others check in 2018.

      Thanks for comment and the season's greetings !

  • Comment 424432 by
    LGaddict 1289 Commentaires

    Merci pour cette nouvelle Navette de fin d'automne ;-)

    Pas super les péripéties sur le trajet d'approche vers CDG, mais ainsi va la vie...

    Au moins, avec cet horaire avancé, le salon est plus tranquille et mieux achanlandé, c'est déjà ça. Au sol, je ne me lasserai jamais de ces vues bigarrées et panachées à proximité immédiate de CDG-2D, ça change du blanc tricolore des 2E-F.

    A bord, pas grand chose à signaler, mais comme "savoureux repas", c'est très pompeux. Au moins, KL utilise "bites" avec son qualificatif "delicious". Le prix du surclassement est une honte, espèrent-ils vraiment faire affaire? Là encore, avantage KL, dont les surclassements sont beaucoup moins chers.

    Jolies vues aériennes, l'atterrissage à ARN donne déjà l'impression d'arriver à la tombée de la nuit, alors qu'il est tout juste midi, et que le survol de Linköping et Norrköping semblait assez ensoleillé, quel contraste!!!

    "imaginerait-on à CDG des écrans affichant les heures de départ des trains et bus et des distributeurs de billets dans la salle de livraison des bagages, permettant d'adapter en temps réel sa stratégie pour quitter l'aéroport ?"

    => c'est prévu, avec l'Arlésienne dénommée CDG-Express^^^^

    Joli bonus, ces maisons en pain d'épices semblent tout droit sorties d'un décor de Hansel et Gretel, il ne manque plus que la sorcière^^^^

    • Comment 424615 by
      marathon GOLD AUTEUR 9559 Commentaires

      Le spotting est en effet sans grand intérêt aux terminaux dédiés à la compagnie locale : c'est vrai à CDG comme dans tout autre hub.

      Tous les adjectifs utilisés sur le site d'AF sont décalés par rapport à la réalité. Dès qu'on a pu constater celle-ci dans un cas particulier, on sait à quoi s'en tenir pour les autres.

      L'alternance de ciel bleu et de nuages extrêmement bas et sombres dans la même journée est une particularité déroutante de la météorologie à Stockholm. Le ciel est d'autant plus bleu (quand il l'est) que le taux d'humidité de l'air froid et son niveau de pollution sont faibles.

      J'ose espérer qu'il n'y aura pas des distributeurs de billets du seul futur CDG Express dans les salles de livraison des bagages.

      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.