Avis du vol JetBlue Airways New York Albuquerque en classe Economique

Compagnie JetBlue Airways
Vol B665
Classe Economique
Siege 25A
Avion Airbus A320
Temps de vol 05:10
Décollage 23 Déc 17, 20:00
Arrivée à 23 Déc 17, 23:10
B6   #17 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 41 avis
Loouri
Par GOLD 892
Publié le 4 janvier 2018
Salut à tous !
On se retrouve pour le premier de mes deux vols qui m’emmèneront au Nouveau-Mexique, passer les vacances de Noël.

Le premier tronçon (PTP-JFK) n'a été reporté qu'une seule fois par Kosny, et les trois autres vols suivants seront des exclus !

Donc on commence par le routing :

  • Pointre-à-Pitre, Pôle Caraïbes - JFK. Norwegian D84900, B737-8 (ici).
  • JFK - Albuquerque Int'l sunport ABQ. JetBlue B6 65 A320 (Vous y êtes) .
  • Albuquerque int'l sunport ABQ - JFK. JetBlue B6 66 A320 (à venir).
  • JFK- Pointe-à-Pitre, Pôle Caraïbes. Norwegian D84901, B737-8 (à venir).
J'essaye de ne pas prendre trop de retard, donc de publier ce vol le plus rapproché possible du premier. (C’est assez raté en fait).



Pour expliquer le choix du Nouveau-Mexique, il faut remonter à juin 2017. On avait pris les billets norwegian, sans tellement savoir où aller. On était bien tenté par Seattle, le Washington, et pourquoi pas, tirer jusqu'au Montana et Glacier Park. Mais évidemment, en plein hiver, la météo n'était pas avec nous, ça aurait été compliqué et par forcément appréciable. On s'est donc tourné vers le Nouveau-Mexique, cet état méconnu, coincé entre la sublime Arizona, le magnifique Colorado et l'immense Texas. Pourtant (j'écris ce report à la fin du trip) cet état vaut largement le coup. A Noël, très peu de touriste. Alors évidemment, le climat est très froid, car oui, en hiver, contrairement à ce qu'on pense, il fait froid, il neige au Nouveau-Mexique. Mais étant des habitués du climat hivernal continental des rocheuses (je vais skier tous les ans à Breckenridge, dans le Colorado), on sait que oui, il fait froid, mais les journées sont ensoleillées, avec le ciel d'un bleu indigo. Juste magnifique, et au final, très agréable, malgré la sécheresse et le froid.


Nous voici alors pour ce vol effectué par JetBlue en A320. Cette compagnie n'a pas été énormément reporté, et c'est mon premier vol dessus.

On s'était donc quittés, après mon vol DY depuis PTP, dans l'AirTrain de JFK, en provenance du terminal 1 et direction le terminal 5, autrefois appelé le TWA (pour la compagnie TWA) Flight Center. Quand la compagnie a fait faillite, le terminal a fermé, et jetBlue l'a réhabilité il y a pas si longtemps que ça. A savoir que les vols jetBlue atterrissent et décollent tous du terminal 5, sauf entre 00h et 5hAM où ils sont transférés au terminal 4, il me semble.

Le T5 a une forme très spéciale, en passant. On accède à la gare AirTrain via un couloir aérien en virage, assez long, que voici, vu depuis l'AirTrain.
photo img_0126photo img_0127photo img_0128

On descend du métro léger :
photo img_0132

Le parcours de l'AirTrain
photo img_0133

Direction leT5


Vue depuis la passerelle reliant l'AirTrain au T5
photo img_0139

Le Hall du T5, qui est entièrement dédié à JetBlue
photo img_0140photo img_0141photo img_0142

Ici, on enregistre nous-mêmes nos valises, on colle les étiquettes et on va les dropper. Certes c'est plus rapide, mais moins sympa, et en cas de soucis, à qui s'adresse-t-on ? Au "Help center" qui nous dit de consulter le site ? Assez moyen comme concept, à par la rapidité, c'est plutôt négatif, et en plus, ça supprime des emplois.

Bon, on drop nos bagages (après avoir payé $15 le sac, en soute, heureusement on en avait que deux pour 5), et on se dirige vers le PIF/PAF, sauf qu'il faut attendre 15heures pour passer, et il est 13h30, ayant passé l'entrée aux USA au T1 en un temps record. Pas grave, on avait amené notre pic-nique de Guadeloupe, on s'installe par terre, et on commence à manger notre bonne baguette française qui donne du fil à retord aux boulangeries américaines qui se veulent françaises :P
Bon c'est sûr, tout le monde nous regarde. Mais ça a aussi des bons côtés, certes économiques, mais aussi, on s'est fait plein de potes qui sont venus manger par terre avec nous, est-ce qu'on a lancé une mode "Je mange par terre à la française" ?

Il est 14h30, on se dirige vers la queue qui s'est bien agrandie depuis 1h. On met bien 30 à arriver jusqu'au postes, ça reste un bon temps au vu du monde, ça avançait vite.

A 15,15h15, on débouche côté airside du Terminal.

Le FIDS photo img_0147

Fait étonnant, de partout aux USA, quand le vol est en vol, justement, c'est marqué "In flight", alors qu'ici, c'est tout simplement marqué "En route" comme s'il n'y avait pas d'équivalence. Au début je pensais que le fids était aussi en français, mais non, c'est "en route" même pour l'anglais, spécial non ?

Un peu de spotting :
photo img_0149photo img_0150photo img_0151


Il est 16h15, la nuit commence déjà à pointer son nez.. C’est vraiment un côté de l’hiver que j’aime pas!

La fatigue commence à se faire sentir : j'ai de plus en plus froid, un froid intérieur, et l'éclairage me tape dans l'oeil.

Au N-M, l'humidité est très basse (15-20%), on dine donc avec une soupe, la fameuse Chicken noodle pour moi, pour commencer l'hydratation :)
Il est 20h quand retentit une annonce de retard, cela ne m'étonne pas étant donné les conditions météo ce soir. L'avion est programmé à 21H15.
Finalement, l'avion es programmé à 21h30, on embarque à 21h15.

Dans l'avion :
photo img_0158photo img_0159photo img_0160

C'est une ancienne cabine, donc les IFE sont minuscules, pas grave pour un vol si tardif, m'étant levé à 4h, je comptais dormir.
Les sièges sont par contre géniaux. Le pitch est immense et les sièges super confortables :


Ensuite départ du terminal à 21h30, sauf qu'il y a une attente assez longue pour la runway, voyez :
photo img_0167

Décollage. Il est 22h. On a donc 2h de retard. Assez moyen, heureusement qu'ABQ est notre destination finale.
photo img_0189
ight-report.com/media/photos/1514595152KOGG/img_0173.jpg"/>


Je m'endors, et ne me réveillerai qu'au début de descente au dessus de Santa Fe.
Au passage, l'appareil proposait le wi-fi gratuit, comme DY.

Albuquerque


On touche à 00:20, et on sort de l'appareil à 00:30, on aura rattrapé 30m du retard pris à JFK.
Alaska pour Seattle et Portland ou SFO, je sais plus.
photo img_0185photo img_0186photo img_0187

United pour DEN
photo img_0192

AA pour Dallas photo img_0189

Direction ensuite le baggage claim où on récupère nos valises plutôt rapidement.

On part au rent-a-car, puis direction l'hôtel. Les vacances commencent ! Enfin ! Il est 2h30; soit 5:30 en Guadeloupe, ça fait plus de 24h que je suis debout, je m'écroule dans mon lit, et je tombe dans les bras de morphée en quelques secondes.

A bientôt pour le retour.

Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

JetBlue Airways

9.0/10
Cabine10.0
Equipage8.5
Divertissements8.5
Restauration9.0

New York - JFK

8.9/10
Fluidité7.5
Accès10.0
Services9.0
Propreté9.0

Albuquerque - ABQ

9.5/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté10.0

Conclusion

jetBlue : Compagnie low-cost largement supérieur à la moyenne. Wifi on-board, comme pour DY. Restauration : idem que dans une compagnie américaine telle que AA ou Delta, United. En gros, pour les mêmes prestations (+ le wifi) jetblue est bien moins cher !

JFK : Le T5 est assez joli, et plus de services sont présents qu'on T1.

ABQ : J'aime beaucoup l'appellation Sunport, ça rend un côté exotique. L'aéroport est très joli, il case le type américain. Construit en mode montagnard, avec du bois, de briques, et, évidemment, de l’adobe, il est très chaleureux. Certes il ne conviendrait pas pour du gros trafic (couloir étroits etc) mais il est vraiment sympa, et beaucoup plus appréciable que Miami ou Dallas. Le sol est en moquette, comme à DEN, ce qui aide pour les red-eye flight, comme pour mon retour.

Sur le même sujet

5 Commentaires

  • Comment 425865 by
    okapi GOLD 3833 Commentaires

    Pour une low-cost, Américaine de surcroît, le confort de la cabine est un plus indéniable. Par contre, les deux heures de retard font apprécier le fait qu'au sein de l'Union Européenne, ce genre de mésaventures est encadré par des règles strictes. Si l'on y ajoute l'attente forcée au sol avant de pouvoir s'approcher d'une zone d'attente confortable, la patience du client est mise à rude épreuve. Seul remède qui marche bien apparemment? Apporter son propre pic-nic. Bravo!
    Merci pour cette suite...rafraîchissante. À bientôt pour le retour!

  • Comment 425881 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8195 Commentaires

    Merci de ce FR exclusif . Jet Blue est une compagnie certes low cost mais avec un plus coté style et catering. Le siege est confortbale l'IFE est petit mais présent et le wifi est la et gratuit et les équipages sympathiques : au final ce que l'on attend des compagnies sur des vols courts. En revanche meme si la méteo y est pour beaucoup le retard est assez conséquent.
    Etonnant la neige à Albuquerque non ?

    • Comment 425942 by
      Loouri GOLD AUTEUR 466 Commentaires

      Merci.
      En fait, ce n’est pas si exceptionnel que ça, en décembre. Albuquerque est à 1700m, Santa Fe a 2100... Donc les temperature sont là, en général ce qu’il manque c’est plus les précipitations, c’est désertique. Cependant, il y a quelques stations de ski dans l’état.

  • Comment 425966 by
    Esteban TEAM GOLD 11876 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Juste une petite question : la tyrolienne : c'est bien une fausse ? :p

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.