Avis du vol United Miami Houston en classe Economique

Compagnie United
Vol UA130
Classe Economique
Siege 29F
Temps de vol 03:00
Décollage 04 Jan 13, 11:30
Arrivée à 04 Jan 13, 13:30
UA   #113 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 299 avis
momolemomo
Par GOLD 2368
Publié le 7 janvier 2013
Bonjour à tous

En ce vendredi 4 janvier, nous quittons les Etats-Unis et le grand soleil de Floride pour revoir la grisaille hivernale si propre à Francfort. Pour cela, nous retournons à Houston avec United pour prendre le vol UA46 Houston ? Francfort opéré en B767-400. Chose qui changera prochainement avec le programme d?été d'UA. Ce B767 deviendra un B777. Je n'ai, bien évidemment, aucune envie de quitter ma tante et la chaude Floride mais je n'ai surtout aucune envie de remonter à bord d'un vol United Airlines. D'autant plus que j'appréhende une cabine vieillotte sur le B764 comme celle qu'a eu Kristof sur ces vols vers et depuis Honolulu.

Récapitulatif des trajets :

Francfort FRA ? Londres LHR. Lufthansa (A321 - Economy)
Disponible

Londres LHR ? Los Angeles LAX. United (B777-200 - Economy)
Disponible

San Diego SAN ? Houston IAH. United (A320 - Economy)
Disponible

Houston IAH ? Miami MIA. United (B757-200 - Economy)
Disponible

Miami MIA ? Houston IAH. United (B737-800 - Economy)
Vous y êtes

Houston IAH ? Francfort FRA. United (B767-400ER ? Economy)
Disponible



Nous quittons la maison vers 7h30, histoire d?être à l'heure pour le vol de mon grand frère pour Paris via Newark. Son vol pour EWR part à 10h40 soit 50mn avant le notre.

On arrive au check-in à je ne sais plus quelle heure mais on n'est pas en retard. Il y a beaucoup de monde et chose absolument pas surprenante, il y a beaucoup de Français et d'Allemands. La Floride attire énormément de touristes Allemands d'ou l'utilité du 380 de LH sur MIA. L'ayant pris, je peux assurer qu'ils arrivent à le remplir. En plus de ça, LH vole depuis Düsseldorf une partie de l'année. Il y a aussi Air Berlin qui vole depuis Berlin et Düsseldorf.

Le système de check-in UA est un des plus idiots que je n'ai jamais vu. Il faut imprimer ses cartes d'embarquement sur une borne située juste devant les comptoirs. Les bornes sont presque accrochées aux comptoirs. Pendant ce temps, la dame située derrière le comptoir regarde le passager et attend qu'il imprime ses cartes d'embarquements en qu'il donne les valises. Le tout dans un espace extrêmement restreint où trois passagers volant ensemble avec chacun une grosse valise bloquent le passage à tout le monde.
De plus nos valises sont très très très remplies et dépassent le poids autorisé. Comme à San Diego (je ne l'avais pas mentionné dans le SAN-IAH), le personnel UA porte la valise pour voir si elle ne dépasse pas la limite de poids autorisé et selon eux elles sont dans les règles. Tant mieux parce que 25 dollars par valise?

On passe la sécurité tranquillement et rapidement car il n'y a personne. J'ai rarement été aussi chargé. On l'est tellement que l'on a chacun deux bagages cabine. Moi qui habituellement trimballe juste un sac à dos, ça fait un choc.
Je jette un petit coup d??il au panneau des départs, notre vol est prévu à l'heure. Il y a aussi la GOL qui a débuté ses vols entre Miami et Rio de Janeiro et Miami et Sao Paulo via Santo Domingo. J'ai regardé les prix d'un aller retour, ça tourne autour de 850 euros mais faut accepter et avoir envie de faire un Sao Paulo ? Miami en B737.

Voilà le terminal G d'où partent les vols United. Le plafond est très bas mais les vitres et la lumière sont présentes et donnent un peu plus de vie au bâtiment. Mais ça reste un terminal très moche.
photo p1100414

Il y a un appareil de Delta parqué de l'autre coté avec un mini-bus qui fait je ne sais pas trop quoi.
photo p1100415

Apres avoir attendu pendant 30min en salle d'embarquement ma mère réalise qu'elle a oublié son ordinateur portable à la sécurité. Mon grand frère doit embarquer et nous nous retournons voir si l'ordinateur était encore là. Par chance il l?était. Ma mère, un peu étourdie et perdu par la quantité d'affaires que nous transportons, l'avait oublié dans une des boites. Ouf, quel soulagement. Ça n'aurait pas été très drôle si quelqu'un l'avait volé. Elle a les cours de toutes ses classes dessus et quelques devoirs d'élèves (en plus des données personnelles).

Nous repartons en salle d'embarquement et à 10h20 notre B737-800 montre le bout de son nez. Immatriculé N78285, il a 8,5 ans et est un ex-continental.


Notre salle d'embarquement
photo p1100420

En attendant le début de l'embarquement, je spotte ce qui atterrit. A part du American Airlines, il n'y a pas grand chose d'intéressant pour le moment sauf ce MD11 de SkyLease Cargo
photo p1100421

L'embarquement débute à l'heure et je découvre une nouvelle cabine UA. 4 cabines différentes en 4 vols. Homogénéité chez United ? Mon oeil !
C'est celle des B737 de Continental avec l'IFE super cher et qui s'avérera inutile pour la quasi-totalité des passagers. Le siège est dur et pas très agréable. Le pitch est moyen mais les bords des appuie-têtes ont l'avantage d?être amovible et ainsi de pouvoir poser sa tête plus facilement pour se reposer. Durant toute la durée de l'embarquement sont passées des extraits d'émissions de télévision ou des pubs pour avoir les plus beaux abdoset J'ai perdu 15 pounds en 6 mois avec le programme sportif de machin ! Regardez le changement. On ne peut même pas éteindre cette télévision pourrie ! Je ne supporte pas que l'on m'oblige à regarder des c*onneries (pardonnez-moi mais c'est vraiment ça) alors que je ne veux absolument pas avoir cet écran qui m'agresse à quelques dizaines de centimètres de moi. Un gros mauvais point pour United. Les 2 premières photos de la cabine sont prises en vol. La 3e au sol.


L'embarquement est terminé à 11h10. Il est maintenant 11h35 et nous n'avons pas bougé de notre porte. On est censé attendre des bagages qui doivent être mis dans l'avion.
En attendant je spotte ce qui me passe sous la main. Il y a tout à coup beaucoup moins de AA et plus de variétés. Comme ce MD11 de Martinair Holland qui s'en va.
photo p1100424

Un Airbus A320 de LAN Ecuador
photo p1100510

Les démonstrations de sécurité sont faites sur les TV. Comme sur chacun des vols United que j'ai pu faire, nous avons le droit à une longue publicité sur : The Brand-new United Airlines 787 ou United Airlines and Chicago. Chacune est plus mauvaise et désagréable que l'autre. La vidéo des démonstrations de sécurité est insupportable et la façon de filmer certains points est mauvaise comme tout. Celle de Delta est largement mieux. De plus le son est hyper fort et détruit les tympans. Apres ces vidéos, un message est affiché pour annoncer le prix pour profiter de l'IFE. 8 dollars pour 2h30 de vol'non merci !
photo p1100423

A ce moment, les trois derniers chariots à bagages arrivent auprès de l'avion.
photo p1100511

Je continue de prendre en photo l'activité à MIA parce que la façon dont les valises sont traitées est déprimante (même si je n'apprends rien sur les méthodes des bagagistes).

Un B737 de Caribbean Airlines. Très belle livrée pour le « Spirit of Guyana ».
photo p1100512

Un A320 de Interjet au décollage. Tout neuf tout propre. Il n'a que 6 petits mois.
photo p1100513

Puis un B767-300 de la TAM arrive de Brasilia, Belo Horizonte ou Manaus. Ça me fait toujours plaisir de voir un avion de cette compagnie.
photo p1100514

On repousse enfin vers 12h ce qui nous fait 30mn de retard. On a le droit à une nouvelle publicité hyper forte dans les oreilles pour nous inciter à payer pour le programme Tv. Et enfin ces télévisions s'éteignent.

Un B767 de SBA qui traine
photo p1100515

Et décollage avec 40mn de retard en longeant les terminaux réservés à AA.
photo p1100516

Le coin LAN Airlines
photo p1100519

Le décollage est superbe. La lumière est belle sur la Floride aujourd'hui. Bien plus que lors du IAH-MIA.
photo p1100520

Miami et ses alentours


On effectue un demi-tour pour se diriger vers le Texas. A peu près au même niveau de vol que nous se trouve un B757 d'American Airlines qui lui effectue sa descente sur Miami. Finalement il nous laisse passer devant avant de prendre le même chemin que nous
photo p1100524

On a maintenant la région de Fort Lauderdale sur notre droite
photo p1100525

Notre avion fait la rencontre de quelques nuages puis entre deux je vois un A320 de Jetblue qui se rapproche de l'aéroport de Fort Lauderdale.
photo p1100535photo p1100527


Cette compagnie ne m'emballe pas du tout'Je continue à être déçu.

Et là, grande surprise ! Le service UA a complètement changé entre 2012 et 2013 ! Des petites carottes crues avec des wiener schnitzels dans du pain. Le tout accompagné de moutarde de Dijon. Impressionnant non ?
photo p1100534

Hahaha. Comme si UA aller proposer ça. Nous les avons fait nous-mêmes la veille parce que on allait quand même pas compter sur United pour nous nourrir. Ce serait comme si vous demandiez à un ours de garder votre collection de saumon le temps que vous alliez acheter de quoi cuisiner pour ce soir. De 1- quand vous reviendrez il n'y aura plus de poisson et de 2- la probabilité de demander à un ours de garder votre collection de saumon le temps que vous alliez faire les courses est très faible.
Au final le service s'est limité a une boisson. Comme d'habitude. L'hôtesse ne m'a pas posé de question, elle m'a simplement regardé en attendant que je lui dise ce que je veux boire. Puis ensuite elles ont toutes disparu. C'est presque comme si elle n'avait pas existé.

On commence notre descente sur Houston ou il pleut et fait 8 degres.
photo p1100528

On passe à cote de l'aéroport pour faire ensuite demi-tour et s'aligner pour atterrir sur la même piste que lors de mon San Diego ? Houston mais juste dans le sens inverse.
photo p1100530

Un B747 de KLM en finale. Un peu autre chose que United dans cet aéroport ! Ça fait plaisir.
photo p1100529

Et demi-tour
photo p1100533

Atterrissage avec 10mn de retard. Cette fois-ci le coup de la marge au décollage n'a pas fonctionné.
Revoilà le B747 de KLM vu précédemment et que l'on reverra dans mon prochain FR.
photo p1100531

Et un B767-300 de United avant de tourner pour se mettre en porte. Notre avion repartira sur Cleveland
photo p1100532

Nous voilà maintenant dans IAH pour 5h. Notre vol pour Francfort n'embarquant qu?à 17h45.
Afficher la suite

Verdict

United

5.0/10
Cabine5.0
Equipage2.5
Divertissements5.0
Restauration2.5

Miami - MIA

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Houston - IAH

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Passons à la conclusion

-Ponctualité : L\'avion avait quand même 1h pour tout changer. Je ne sais pas ce qu\'ils ont fait pendant ce temps avec ces 3 chariots de bagages. Je crois que je préfère ne pas savoir. Cela nous a fait attendre pendant plus de 30mn dans l\'avion. On n\'avait plus que 10mn de retard à l\'atterrissage. De toute façon avec 5h pour changer à IAH, ces 10 petites minutes ne m\'ont pas trop inquiété

-Confort : Je ne peux pas supporter ce genre d\'histoire avec les télévisions. On ne peut pas obliger quelqu\'un à regarder des gens en train de faire du sport dans un salle de gym avec plein de publicités pour améliorer son corps. De plus, 30mn de retard dans un avion où il faisait super chaud c\'est pas agréable. J\'ai pu découvrir un nouveau siège et admirer sa médiocrité comme ses confrères. Il n\'est pas spécialement confortable et devient un peu limite pour un vol de plus de 2h. Par contre, les appuies têtes sont très bien et permettent de s\'endormir plus facilement sans avoir à jouer le contorsionniste. Je trouve aussi que les couleurs de la cabine sont froides et pas très accueillantes. Je pense que l\'esthétique de la cabine est un point important que beaucoup de compagnies devraient reconsidérer. United s\'en sort pas mal avec 10.

-Personnel : niarkniarkniark (rire sadique). C\'est encore du grand équipage que nous a sortit United Airlines. Que dire ? Je n\'ai pas entendu une seule fois le son de la voix de la quasi-totalité des hôtesses à bord. Même pas un \bye bye\ ou n\'importe quoi d\'autre. Elles auraient quand même pu répondre à mon \Thank you and happy new year\ ! je remercie toujours les membres d\'équipages en sortant de l\'appareil, quelque soit le niveau de leur service. Mais il y a certains équipages qui ne le mériteraient pas. Celui-ci par exemple. En plus du fait que je n\'ai jamais pu entendre leurs voix, c\'est presque comme si je n\'avais jamais vu leurs visages. En sortant de l\'appareil j\'aurais été incapable de dire si l\'hôtesse qui était chargé de notre secteur était brune, blonde ou rousse. Et ce n\'est pas faute d\'avoir regardé. Peut-être qu\'elles n\'ont pas apprécié nos wiener schnitzels.

-Repas : Dommage pour United Airlines, ce n\'est pas la compagnie qui nous ont donné nos petites carottes avec de la moutarde de Dijon. Ni notre viande, ni notre pain. C\'est vrai qu\'ils ont amené les boissons et que chacun est responsable d\'une partie du pic-nic mais faudra leur dire que un verre par personne dans un vol de 3h sur le papier, c\'est pas suffisant. Et aussi que les glaçons ne comptent pas.

Globalement, je suis extrêmement déçu de ce premier vol de 2013. Le Houston - Francfort à remonté un peu l\'estime que j\'ai pour United Airlines mais pas suffisamment pour que je veuille revoler avec eux.

Sur le même sujet

10 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.