Avis du vol Air France Paris Nápoli en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF2378
Classe Economique
Siege 27A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:15
Décollage 26 Déc 12, 09:40
Arrivée à 26 Déc 12, 11:55
AF   #47 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4311 avis
Flight94
Par 7281
Publié le 11 janvier 2013
Bonjour, bienvenue à bord de ce récit relatant mon dernier vol de l'année 2012 et je dresserai ainsi ici le bilan aérien de cette année.
Ce récit est l'occasion de découvrir une nouvelle ligne entre Paris - Charles de Gaulle et Naples mais aussi ce que propose Air France face à la concurrence d'EasyJet qui relie Paris - Orly à Naples, ligne déjà reportée sur ce site.

1- INTRODUCTION :

Cette année fut pour moi bien remplie en vols, car habituellement je fais juste un aller-retour par an, soit deux vols. En 2012, j'ai donc effectué cinq vols internationaux, tous à destination ou en provenance de l'Italie, uniquement de ou vers Paris-CDG, soit 5256 kilomètres et dix heures vingt-cinq minutes passées en vol.
J'ai intégralement voyagé sur Air France et par l'occasion découvert trois nouveaux appareils en cinq vols, à savoir les Airbus A319 et A321 et celui qui m'a le plus marqué est l'Avro RJ85.
photo captur10


Passons maintenant à ce vol AF2378, opéré en Airbus A320 de notre compagnie nationale.
Le routing présenté sera banal, je n'ai pas cherché de complications, d'autant plus que tous les vols affichaient complets dès le mois de Novembre.
Pas de nouveau type d'appareil non plus, l'A320 je connais déjà. Avec Skyteam, de Paris, il n'y a qu'un seul vol direct proposé par Air France en code-share avec Alitalia et Delta sinon c'est avec escale à Rome ou Milan avec Alitalia.
Je voulais faire le routing suivant, CDG-NAP-FCO-CDG, malheureusement ça ne sera pas possible, seul le tronçon Paris-Naples en direct sera conservé.
Le billet sera payé très cher, soit 300 euros pour ce seul vol. Il existe des possibilités d'accéder à Naples par Lufthansa via Munich, ou de Paris par EasyJet.
Le but de ce voyage était de découvrir la ville de Naples et les sites archéologiques ou volcanique aux alentours, mais aussi la côte Amalfitaine pendant les vacances de Noël.


1- Paris, Roissy Charles de Gaulle (CDG) ? Naples, Capodichino (NAP).
Air France, Airbus A320-211. « Old and stingy ?
[VOUS ÊTES ICI]

2- Naples, Capodichino (NAP) ? ??? « To the secret world : Sandwich or Sandwich, that is the question »
[NEXT EPISODE]
?

2- RÉCIT :

En ce matin du Mercredi 26 Décembre 2012, après une nuit d'insomnie, sûrement à cause de l'excitation du voyage, je me réveille à sept heures pour un départ de chez moi, banlieue Sud de la capitale, à huit heures, soit une heure et dix minutes avant le début de l'embarquement : cette fois-ci, mes parents l'ont joué un peu court pour le temps, donc on se pressera un peu à l'aéroport.

Après vingt minutes de taxi, me voilà devant le terminal 2F d'où par maintenant l'intégralité des vols Air France vers la zone Schengen, de ce fait les logos des compagnies ont été modifiés, il ne reste plus que Air France, Alitalia et KLM.
Il faut savoir que je me suis déjà enregistré en ligne la veille, ce qui m'a permis de choisir mon siège au hublot, c'est donc déjà muni de ma carte d'embarquement que je rentre dans le terminal.
photo pc260011
Le tableau des départs, mon vol AF2378 pour Naples partant à 09 : 40 est toujours programmé à l'heure.
photo pc260013
Je me précipite vers les zones d'enregistrement 5-6, situées dans la partie Est du terminal, les zones 1 à 3 étant désormais réservés aux passagers éligibles à SkyPriority. Là, c'est le drame, les zones d'enregistrement sont pleines, la file de passagers débordent sur le passage, à l'extérieur de l'espace d'enregistrement, l'affluence est due au fait que plusieurs vols partent aux alentours de 09h00 ou 10h00.
photo checki10
Alors qu'en zone d'enregistrement 7, personne puisque qu'elle n'est pas ouverte ! Notez les décorations de Noël, étoiles et boules au plafond, je préférais l'année dernière avec des spots lumineux dirigés vers la voûte.
photo pc260014

Sachant que la zone 6, là où je suis, est la dépose Express, les problèmes vont commencer ici. Déjà, il faut imprimer sa carte d'embarquement et ses étiquettes bagages sur les bornes avant de déposer directement ses bagages au drop-off.

Rien de plus simple, si les bornes fonctionnaient correctement.

1) Essai avec une première borne, ayant déjà ma carte d'embarquement étant enregistré la veille en ligne, je veux juste récupérer mes étiquettes bagages. La machine me délivre à nouveau des cartes d'embarquement sans les étiquettes, incompréhension alors que j'avais bien spécifié que j'avais deux bagages.
2) Essai avec une seconde machine, là rien de sort alors que c'est marqué sur l?écran « impression en cours ».
3) Le troisième essai est le bon, j'obtiens la totalité des documents que je voulais.

Pour finir, seulement un tiers des passagers avaient imprimé comme moi les étiquettes et les cartes, ce qui obligent les agents à faire cela au comptoir normalement, au final beaucoup de perte de temps, et en fait cela n'a rien d'Express et aucun agent était près des bornes pour assister si ce n'est que les passagers partant 09 : 35 qui sont traités prioritairement, à cinq minutes près, faut pas pousser quand même !

Les places ont été respectées, j'ai donc le siège 27A, hublot côté gauche de l'appareil.
Entre temps, la très longue file a avancé et vient mon tour pour déposer les bagages avec une agente dynamique et très sympathique.

Direction le contrôle de sûreté, flambant neuf, ça fait plaisir de voir du nouveau au 2F, un peu de monde mais on a vu pire.
L'agente de la plus grosse société de sûreté à Roissy est très désagréable, faudrait peut-être changer de métier ?
photo paf10
Il me reste dix minutes avant le début de l'embarquement, donc direction les portes F21 à F36 situées jetée Ouest, dommage car j'aurais aimé partir de l'ancienne jetée internationale, situé jetée la plus à l'Est en sachant que des travaux sont toujours en cours pour adapter les passerelles aux portes des moyen-courriers.
photo pc260020
Je découvre en chemin mon avion, un Airbus A320-211 immatriculé F-GJVB, sans surprise puisque je le savais depuis la veille, j'avais en effet remarqué que généralement l'appareil du vol pour Naples partait la veille au soir pour Venise et revenait à Paris le matin, j'ai donc regardé sur FlightRadar24.
photo pc260019
Les voisins de mon appareil sont F-GTAY (A321) et F-GKXH (A320) de notre compagnie nationale, ainsi qu'un B737-800 de KLM.
Je suis un peu déçu d'avoir cet appareil, livré en septembre 1997, ayant un passé chez Air Inter donc avec très vieille cabine ? Seule consolation, il porte la nouvelle livrée, une première pour moi !
photo pc260018
J'arrive à l'entrée de la jetée du terminal 2F qui a revêtu ses habits rouges de fêtes.
photo pc260021
La verrière, que j'admire toujours autant !
photo pc260022
Direction la porte F35, d'où part mon vol pour Napoli.
photo pc260026
Voici Victor Bravo, mon hôte de ce jour.
photo pc260023
Après, je décide de faire le tour de la jetée d'embarquement pour voir le trafic et m'adonner au spotting, mais comme vous le savez, CDG n'est pas spotter-friendly avec les vitres teintées en bleu et les multiples passerelles qui gâchent la vue sur le tarmac.

Un A320-211 d'Air France (F-GHQK) pour Rome-Fiumicino, vol AF1504.
photo pc260035
Exclusivement du Skyteam, et un intrus italien au milieu des codes-barres.
photo pc260027
Encore un A320-214 de notre compagnie nationale ?
photo pc260029
Arrive de Prague un A321-211 (OK-CED) de la compagnie CSA Czech Airlines.
photo pc260033
Retour en porte F35, où les passerelles sont sponsorisées par la célèbre banque d'Hong Kong, HSBC.
photo pc260034
Admirons encore une fois le terminal 2F :
photo pc260068
Il est 09 : 14, l'embarquement devrait être commencé depuis quatre minutes alors que l'affichage en porte n'a toujours pas évolué, prévu à l'heure ?
photo pc260037
Une minute après, l'annonce est faite pour l'embarquement et nous rappelant que les pleins de carburants sont en cours, je note l'absence de journaux gratuits, à proximté de la porte, si on en veut il faut aller au centre de la jetée à côté du Paul.


« Votre attention s'il vous plaît, le vol Air France vingt-trois soixante-dix neuf à destination de Naples est prêt pour l'embarquement. Les pleins de carburant sont en cours, nous vous rapellons qu'il est interdit de fumer. Pour des raisons de sûreté, veuillez présenter une pièce d'identité ouverte à la page photo contrôlant votre accès à bord. Nous invitons tous les passagers à embarquer porte F 36, au nom d'Air France KLM membre de l'alliance Skyteam nous vous souhaitons un agréable voyage. »


photo pc260038
Deux files séparées, une à gauche pour les passagers éligibles au SkyPriority et à droite, les passagers de la classe Economy dont je fais parti. J'embarque tout de même parmi les premiers à bord, n?étant précipité dans la file.
Vue de la passerelle sur mon hôte de ces deux prochaines heures, le catering est en coeurs de chargement.
photo pc260040
Dans la passerelle, cool, il n'y a personne !
photo pc260041
Le nez de mon Airbus A320, F-GJVB comme indiqué sur les trappes du train.
photo pc260042
Accueil en porte, sympathique mais sans plus, par notre équipage sur ce vol composé quatre PNC en plus de deux PNT.
Puis je traverse donc la vieille cabine en direction de mon siège au fond de l'appareil, le 27A, en passant devant les issues de secours d'aile, situées rangs 11 et 12. Plus de serviettes rafraîchissantes comme auparavant.
photo pc260077
Voici la rangée 27, avec les sièges ABC, notez les ceintures rouges des sièges du milieu sur les vieux appareils comme celui-ci. La cabine donne vraiment l'impression d'un retour dans le passé, de plus le tissu de mon siège est un peu taché, usé.
photo pc260043
Les pleins de carburant sont toujours en cours, pour des raisons de sécurité, nous serons priés de ne pas nous attacher. Notez l'embarquement du vol 1348 pour Barcelone en bus !
photo pc260044
Embarquer en premier c'est bien, cela permet d?éviter la cohue mais du coup on patiente plus longtemps dans l'avion, donc j'observe au dehors les activités.
Des containers à bagages ?
photo pc260047
Derrière et sur la gauche de l'avion, des parapets du même type que ceux qu'un Boeing 767-300ER d'Air Seychelles avait percutés au-push-back, on va essayer de ne pas faire pareil !
photo pc260048
L'embarquement est terminé, les coffres à bagages fermés, les consignes lumineuses attachez vos ceintures sont désormais allumées, ça sent le départ imminent. Cependant, notre commandant de bord nous annonce un retard de dix minutes suite à des passagers qui ne se sont pas présentés à l'enregistrement. Il va donc falloir chercher leurs bagages dans les soutes afin de les débarquer.
photo pc260049
Finalement, quelques minutes après les passagers ont été retrouvés, il est 09 : 40, le commandant nous informe qu'il a tout de même autorisé l'embarquement de ces passagers malgré que le dernier appel soit à 09 : 20, il est gentil :)
Après la fermeture des portes, c'est le push-back.
photo pc260050
Comme indiqué sur le SAFEDOCK, il est 09 : 46.
photo pc260052
Les hôtesses s'occuperont beaucoup avant le départ du confort de bébés au nombre de quatre à bord, qui n'arrêteront pas de pleurer et d'hurler depuis même l'embarquement et jusqu?à après le décollage, pas de tout repos le début du vol.
Les démonstrations de sécurité sont présentées pendant l'attente à l'entrée du poste F34, il est 09 : 50 quand le pilote relâche le frein de parking. À noter que sur ce vol, une hôtesse parle l'italien et fera donc les annonces, en lieu et place de la voix préenregistrée, c'est agréable.
photo pc260054
Roulage vers la piste 26R, entre temps j'en profite pour nettoyer mon hublot qui est très graisseux.
photo pc260056
Un Avro RJ85 (EI-RJA) de CityJet au terminal 2G.
photo pc260058
On s'aligne sur la piste de décollage 26R.
photo pc260062

Les manettes de poussées à fond, les CFM56 se mettent à hurler, take-off top !
Il y a un peu de vent sur la piste, on sent que l'avion a envie de quitter l'axe de la piste.

« Off we go » selon Leadership !
photo pc260064
Traversée de la couche des nuages très rapidement.
photo pc260065
Une vue dégagée sur la capitale s'offre à nous, j'ai volontairement augmenté le contraste car on ne distinguait pas vraiment les monuments, un léger voile étant présent sur Paris.
photo pc260p10
La Défense, le bois de Boulogne et les Champs-Élysées, en regardant bien, vous pouvez apercevoir la Tour Eiffel et la Tour Montparnasse.
photo pc260112
Puis passage à l'Ouest de l'aéroport de Paris-Orly.
photo orly10
Les nuages refont leur apparition en suite de montée, avec le soleil, de quoi faire une jolie photo du hublot.
photo pc260170
Notre avion tourne vers le Sud-Est. Le commandant de bord nous informe que nous suivrons une route vers Genève, Mont Blanc, Milan, Parme, Florence, Rome Fiumicino, puis Naples avec une durée de vol d'une heure et cinquante-cinq minutes.

Paris est maintenant derrière nous, vous pouvez voir l'aérodrome de Brétigny.
photo pc260117

Une vue de la cabine, qui ne donne pas l'impression d?être claire comme dans les nouvelles cabines, comme vous le voyez ce sont les anciens habillages Airbus, coffres, cloisons et plafonniers parfois un peu jaunis ou sales.
photo pc260118
Ensuite, voici le dos du siège de marque Sicma Aero Seat, cela fait un peu vieux avec le haut des sièges qui sont de forme rectangulaire et non arrondie comme dans les nouvelles cabines et le porte-gobelet rond ancienne génération.
photo pc260120
Une chose bien avec ces sièges, l'inclinaison est confortable malgré que les sièges soient un peu durs et raides, surtout en position dossier relevé.
photo pc260121
Dans la pochette du siège, je trouve une carte d'embarquement du vol AF1348 de Barcelone de la veille, datant de vingt-quatre heures donc, c'est sympa, le ménage est effectué, ce n'est peu dire sachant qu'il y avait d'autres détritus avec !
photo pc260124
Puis soudain, l'appareil est secoué par des turbulences, les consignes attachez vos ceintures s'allument suivies par une annonce qui nous invite à regagner nos sièges. Les turbulences se feront sentir une très grande partie du vol. Au passage, les anciennes consignes lumineuses.
photo pc260125
Quelques minutes plus tard, j'aperçois les premiers reliefs du Jura. À notre altitude de croisière de 10 700 mètres, il fait -59°C à l'extérieur, je note que le commandant est très sympathique, il n'hésitera pas à ponctuer le vol d'annonces pratiques.
photo pc260130
Le lac Léman avant d'arriver au-dessus des Alpes.
photo pc260135

Le service commence, aujourd'hui nous est proposé un choix de boissons froides ou chaudes pour ce vol quittant Paris à 09 : 40 et d'une durée de 02 : 15 sur le papier, quoi qu'il en soit l'offre de restauration qui est à la limite d?être acceptable sur un Paris-Rome au vu de la durée du vol, est d'autant plus minable vers Naples, la question fatidique « sucré ou salé » n?étant posée (Alors que sur mon vol vers Florence, j'avais droit aux deux). Bon bah, je prends sucré et me retrouve avec deux minuscules cookies à la nougatine de marque Filet bleu accompagnés d'un verre de jus d'orange.
photo pc260137
Je ne comprends pas, il ne s'agissait pas d'un service petit-déjeuner ici (absence de viennoiseries) alors que les boissons chaudes telles que cappuccino sont proposées au client, un proche en a pris un, d'où le sachet de lait en poudre, mais apparemment elles sont proposées toute la journée.
photo pc260138
Pour finir avec la prestation, c'est très léger pour ce vol, le jus d'orange Fruité est correct mais trop chaud et les biscuits ni bons ni mauvais mais beaucoup trop petits.

Près de Chamonix, si vous êtes observateurs, vous pouvez apercevoir le mont Cervin.
photo pc260142
Je lève mon verre à mon hublot rayé pour vous souhaiter une très bonne fin d'année 2012 avant le débarrassage rapide et efficace.
Ensuite les PNC iront s'enfermer dans le galley jusqu?à la vérification des ceintures pour l'atterrissage et rideau fermé, c'est dommage.
Il n'y aura pas de deuxième service, mais on pouvait redemander une boisson quand l'hôtesse regagnait le galley.
photo pc260144
Le spectacle continue, c'est agréable de pouvoir admirer de si beaux paysages.
photo pc260145photo pc260146
La photo du pitch, plus qu'acceptable, après tout je ne suis pas grand :)
photo pc260150
Impossible de fermer la tablette correctement, la tablette est décalée par rapport à la fermeture.
photo pc260151
La têtière et l'appui-tête qui n'en est pas un, car il n'est pas réglable comme avec les sièges moyen-courriers plus récents.
photo pc260152
Les coffres à bagages ancienne version sans la bande rouge des nouvelles cabines.
photo pc260153
Les Apennins font leur apparition, avec au fond la mer Adriatique, nous voici en Italie !
photo pc260160
Le Monte Gorzano.
photo pc260162
Lac Campotosto ?
photo pc260165
La ville de l'Aquila et son aéroport.
photo pc260166
Como Grande.
photo pc260211
Le winglet qui se dore au soleil hivernal.
photo pc260159
Magella.
photo pc260218
Le plafonnier de notre appareil.
photo pc260219
Je m'intéresse au contenu de la pochette, outre la carte de sécurité et des détritus trouvés, il n'y avait pas de magazines, ni de sachet vomitoire, j'ai du prendre un magazine deux rangées de sièges devant, désolé pour le passager mais il faudrait penser à en remettre car je n?étais pas seul dans ce cas là. Numéro d'Air France Magazine de Décembre.
photo pc260154photo pc260157
Consignes de sécurité.
photo pc260155

Il est onze heures passées de vingt-quatre minutes, début de descente sur Naples, « comme promis » pour reprendre les mots de l'annonce du capitaine !
L'approche en piste 24 sera mouvementée, d'ailleurs Air France note sur ses cartes d'approche qu'il y a des phénomènes de windshear (dû à la proximité Vésuve, du Golfe de Naples et de la mer), et que la pente vers la piste est plus forte que habituellement.

Speedbrakes ?
photo pc260221
On va passer sous la fine couche des nuages.
photo pc260222
Le vent fort secoue l'appareil, mais voici le Vésuve et le Nord de Naples, il faut savoir que l'aéroport, avec une piste orientée 06/24, est ancré dans la ville et que les avions survolent le centre ville, les nuisances sonores sont importantes.
photo pc260225
Atterrissage très doux piste 24 et les speedbrakes, il fait 20°C et un super beau temps !
photo pc260226

Ladies and Gentlemen, we have just landed at Naples, Capodichino Airport. It is now 11 : 49 am local time and the outside temperature is 20° C. Please keep your seatbelt fastened until the seatbelt sign has been turned off. We remind you that mobile phones must not be used until we arrive at our parking stand. Before leaving the aircraft, please be careful when opening the overheads compartments in case anything falls out. Thank you for traveling with us on this Air France flight operated in cooperation with Alitalia, on behalf of Air France KLM and our Skyteam partners, we wish you a very nice day, and a very pleasant onward journey if you are in transit.

Un Embraer 190 d'Alitalia Cityliner (EI-RND) portant la livrée Skyteam.
photo pc260227
Dégagement rapide de la piste par Bravo Charlie puis direction le poste numéro 18, passage devant la tour de contrôle.
photo pc260228
L'avion préféré de notre agentsecret, un Boeing 737-400 (G-DOCN) qui se cache derrière un EMB170 d'Alitalia CityLiner, EI-RDK.
photo pc260231
Dernier virage ! Remarquez le reflet de l'empennage dans la vitre du cube abritant l'escalier qui permet de regagner le terminal.
photo pc260233

Il est 11 : 52, nous sommes arrivés avec trois petites minutes d'avance, c'est bien mais c'est facile de programmer une durée de vol supérieure à la réalité sur le papier ce qui permet d'arriver en avance et de se donner une marge. Pendant la petite attente le temps que les passerelles mobiles soient mises en place, petit spotting à travers mon hublot.

Notre voisin pour Munich, un A321 (D-AIDI) de Lufthansa
photo pc260234

Après quelques minutes d'attente, le débarquement sera rapide, puisque situé au fond de l'appareil, de ce fait je peux sortir par la porte arrière gauche qui est ouverte systématiquement à Naples, une première pour moi. Salutations chaleureuses de l?équipage en quittant F-GJVB !
photo pc260237
La dérive de cet Airbus aux nouvelles couleurs qui cache bien son passé de vétéran.
photo pc260253
C'est super de se retrouver sur le tarmac en sachant que nous ne prenons pas de bus après, réservés pour les postes au large.
photo pc260238
Le débarquement continue aussi par la porte 1L.
photo pc260242
Nous entrons dans un sas carré avec un escalier qui conduit au niveau départ, c'est comme une passerelle normale sans la partie qui permet de rentrer directement dans l'avion, donc escaliers obligatoires ou ascenseur pour les personnes à mobilité réduite.
photo pc260243
Bienvenue à l'aéroport de Napoli-Capodichino !
Ici, c'est très spotter-friendly, à ma grande joie : baies-vitrées sans reflet avec vue sur la piste et le tarmac, c'est juste magnifique !

Dans un dernier regard pour F-GJVB ?
photo pc260245photo pc260246
Étant arrivés au niveau des départs, le circuit arrivé n?étant pas séparé comme à Rome-Fiumicino, nous suivons les panneaux « Livraison des bagages ».
photo pd021210
Descente par escalator et arrivée devant le tapis numéro deux où mes bagages arriveront rapidement après les Priority, les priorités semblent avoir été respectées aujourd'hui.
photo pc260248photo pc260249

Les vacances peuvent enfin commencer. Quant à moi je vous retrouve en 2013 pour la suite de ce voyage ! Arrivederci et grazie per la visita.

3- VIDEO :

error tag vimeo

© Flight94 / 2013 - Tous droits réservés
Afficher la suite

Verdict

Air France

6.0/10
Cabine6.0
Equipage7.0
Divertissements6.5
Restauration4.5

Paris - CDG

8.5/10
Fluidité8.5
Accès8.5
Services8.5
Propreté8.5

Nápoli - NAP

8.1/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services8.0
Propreté9.5

Conclusion

4- CONCLUSION

Ponctualité : 19/20 => départ en retard de six minutes et arrivée en avance de trois minutes, je retire un point symbolique donc pour le retard de l'embarquement et du départ. Comme je l'ai dit, je n'aime pas trop qu'Air France annonce sur le papier une durée de vol supérieure au temps de vol réel, après c'est une tactique qui ne fait pas de mal mais bon.

Confort : 12/20 => La notation se doit d?être sévère, pour la cabine je mettrai volontiers quatorze point, le pitch est acceptable et les sièges inclinables, ceci dit, le siège est un peu dur, l'appui-tête n'en est pas un, et les joints de la tablette non-alignés, les tissus vraiment vieillis et mon hublot un peu graisseux et rayé. En clair, pas satisfait de la cabine et du siège. La cabine ne respire pas le neuf, un peu sale, mais ce put être pire.
Cependant, je retire un point pour l'enregistrement avec des machines défaillantes et Express, c'est faux. Moins un pour l'absence de prestations comme les serviettes rafraîchissantes, les journaux éloignés de la porte d'embarquement et la pochette du siège vide à mon arrivée.

Personnel : 14/20 => Les PNC étaient souriants, efficaces et chaleureux mais un peu trop discret après le service, surtout que celui-ci était vite expédié et pas de deuxième service.
Un gros point positif pour le commandant de bord qui fera des annonces pour nous informer sur le déroulement du vol. Cependant, même ci ceci ne concerne pas Air France, gros point noir pour l'agente d'ICTS à Roissy qui m'a mis de mauvaise humeur !

Repas : 9/20 => Pour moi, ça ne vaut pas la moyenne, proposer un seul sucré ou salé (pas les deux) sur ce type de vol au vu de la durée, même si les cookies étaient bon mais sans plus et le jus d'orange pas assez froid à mon goût, est passable de commentaires. La prestation n'en ai pas une, et Air France le sait bien puisque elle précise Repas : Information non disponible sur la réservation.
C'est dommage que les vols partant à 09 : 40 partent trop tard pour ne pas recevoir de petit-déjeuner, mais proposer des boissons chaudes comme le cappuccino est un plus même si elles accompagnent mieux un croissant que des biscuits salés.

Au vu prix payé (300 euros pour ce seul vol), je m'attendais à mieux, sinon cela reste un vol Air France correct, sans péripéties et agréable, malgré ma déception d'avoir eu un vieil A320.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Nápoli (NAP)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Nápoli (NAP).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 16 minutes.

  Plus d'informations

27 Commentaires

  • Comment 52950 by
    PMAS06 394 Commentaires

    Merci pour ce FR très très complet comme toujours avec vous!

  • Comment 52951 by
    Kottok 374 Commentaires

    FR super sympa à lire et ultra complet :-D !

  • Comment 52952 by
    KL651 4492 Commentaires

    Merci pour ce FR très détaillé.
    Aura-t-on un bonus touristique sur Naples dans votre FR retour? (si vous en faîtes un)

  • Comment 52953 by
    biaman94 520 Commentaires

    Salut Nicolas !
    Tout d\'abord merci pour ce FR que j\'attendais avec impatience et pour la découverte de l\'aéroport de Naples tout comme celui de Florence. Encore une fois, la malchance a fait que tu es tombé sur un ancien appareil (22 ans au compteur) ce qui implique forcement une cabine démodée. Le catering a l\'air correct ainsi que les cookies mais bien sur si monsieur fait son gourmand ... ;) C\'est une bonne chose qu\'AF ait servi des boissons chaude ce qui fait un semblant de compensation quand à l\'absence de petit déjeuner à proprement parler !
    Les photos aériennes sont très belles et j\'apprécie beaucoup les notifications géographiques ! :)
    Aaah ! On dirait que le retour ne sera pas banal ! Mais par où vas tu encore passer ?? ;)
    J\'attends la suite avec impatience !

    Gabin

  • Comment 52961 by
    TITI777 2323 Commentaires

    Merci pour cet excellent FR ultra complet !
    Belles vues ;-)

  • Comment 52965 by
    flyingjapans 1355 Commentaires

    Merci pour ce FR immensément détaillé comme toujours, tu connais maintenant l\'Italie de fond en comble.

    L\'offre AF en MC a change pour la nourriture mais pas pour les boissons ce qui fait que le cappuccino est toujours propose (il me semble d\'ailleurs que c\'(est le cas toute la journée).

  • Comment 52972 by
    lagentsecret GOLD 12443 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet

    La relève de saraoutou est assurée avec ces photos aériennes très bien identifiées

    Merci pour ce clin d\'oeil : j\'aurais pu prendre G-DOCN car il a plus de 20 ans comme tous les 734 BA que j\'ai eus

  • Comment 52982 by
    Anton 150 Commentaires

    Je trouve vos photos très belles.
    Les boissons chaudes sont proposées toute la journée et pas seulement pour le petit-déjeuner. Et heureusement.

    Il faudrait vraiment trouver une notation différente pour les repas. On en arrive au paradoxe qu\'une compagnie qui n\'offre rien a 10, alors qu\'une qui fait l\'effort (même raté) d\'offrir quelque chose se trouve pénalisée.

  • Comment 52986 by
    Flight94 AUTEUR 1940 Commentaires

    Merci à tous pour vos commentaires, ça fait plaisir.

    @PMAS06 : Merci de m\'avoir lu !

    @Kottok : Merci beaucoup pour les encouragements.

    @KL651 : Un bonus touristique de Napoli ? Sûr, j\'y pensais ! À bientôt pour la suite, merci à vous !

    @biaman94 : Merci, tu pourras découvrir l\'aéroport de Naples en détail sur la suite du parcours, et cet aéroport vous réservera quelques surprises, croyez le bien.
    C\'est clair, encore une vieille cabine, certes je suis un peu déçu, mais du moins c\'était ma première fois à bord d\'un appareil propre à Air France (et non pas un de ses filiales) aux nouvelles couleurs de 2009.
    Certes le catering est correct mais je pense qu\'i n\'est pas adapté à ce vol, horaire et durée. De plus, c\'est sur que si Air France propose des boissons chaudes, c\'est une bonne chose, après tout c\'est normal puisque sinon le choix de boissons serait limité.
    Mais ce qui m\'a le plus surpris, c\'est la présence du cappuccino, normalement servi avec les viennoiseries. Ayant effectué un autre vol avec AF en court-courrier récemment en fin d\'après-midi (pas de FR, désolé) il n\'y avait pas de cappuccino : absence ou pénurie ?
    À propos de l\'identification des paysages survolés, c\'est tout un plaisir de savoir ce que l\'on a vu pendant le vol, je t\'assure.
    Merci pour ta visite et à bientôt sur tes récits que j\'attends avec impatience.

    @TITI777 : Grazie per la visita.

    @Marcelo : Merci de m\'avoir lu ! Oui, pour la notation je me suis basé aussi sur le prix de ce vol sec (300 euros TTC), après voilà, le service AF restera le service AF, je le sais bien, mais comparé à il y a quelques années, les passagers avaient le droit à un mini-plateau même en classe Economy.
    Vous avez vu juste, la cuisine Napolitaine m\'a régalé pendant une semaine :)

    @flyingjapans : C\'est toujours un plaisir de partager mes récits, et oui, maintenant je connais bien l\'Italie, entre Rome, Naples, Florence et Venise ces deux dernières années.
    Comme je le disais à biaman94, ayant effectué un vol AF en moyen-courrier récemment en fin d\'après-midi, il n\'y avait pas de cappuccino, après c\'était peut être une pénurie.

    @lagentsecret : Merci pour votre lecture de ce récit, ça me fait plaisir et derien pour le clin d\'oeil ! :)

    @saraoutou : Oui, vous avez raison, maintenant je m\'en souviens sur mon vol CDG-VCE partant du 2F1 en 2010 et je le vois sur les photos, dommage pour cette fois-ci étant un peu pressé par le temps, je en suis pas passé devant, après un passager qui ne connaît pas ne trouvera pas forcément, d\'autant plus que c\'est plutôt mal indiqué. Je ferai attention la prochaine fois ;)
    Merci de votre passage sur cette page.

    @Anton : Merci pour ces compliments, d\'accord si les boissons chaudes sont servies toute la journée ;)
    Pour la notation, je le sais bien, j\'en discutais justement hier avec biaman94 mais c\'est comme ça.

  • Comment 52989 by
    Leadership TEAM GOLD 4753 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet.
    Les photos sont peu être un peu trop nombreuses vu la durée du vol, un petit tri peu être effectué, de plus cela rendra l\'upload et la rédaction de votre FR moins long car je sais que c\'est un exercice long.

    Pour le service, chez AF le petit dej est jusqu\'a 9h30, donc à 9h40 c\'est la collation du reste de la journée, pour avoir un sandwich il faut que le vol fasse + d\'1h45 ET être aux heures des repas, je n\'ai plus les heures exacte mais départ entre 12 et 13h ET 19h et 20h30 je crois.
    Quand aux boissons chaude disponible toute la journée même le Cappuccino.

    Mettre 300EUR pour un AS CDG-NAP ça me dépasse un peu, pourquoi pas un AR qui peu etre moins chère qu\'un AS sur l\'europe.

    Pas de chance en effet pour ce vieux 320, moi aussi c\'est une information qui m\'importe et je préfère voler dans les derniers reçu en partie parce que c\'est l\'assurance d\'avoir un hublot dans un meilleur état.

    Merci pour ce beau FR.

  • Comment 52992 by
    marathon GOLD 9566 Commentaires

    Trois PNC ? Il me semblait qu\'il en faut quatre dans les A320, à cause des quatre paires d\'issues de secours. [mode anti-CDG]Changer de métier, l\'agente du PIF? Mais que deviendrait la signature de CDG, alors? [Off] Retour dans le passé à la vue des sièges usés ? non justement, dans le passé, ils étaient en bon état ;)
    Merci pour ce FR particulièrement complet qui met notre ami saraoutou au chômage technique !

  • Comment 52995 by
    Flight94 AUTEUR 1940 Commentaires

    @Leadership : Merci ! Il faut savoir que j\'avais déjà fait une sélection de photos, je sais que j\'en prends beaucoup, et je sais aussi que c\'est un exercice très long de rédiger un FR, plusieurs soirées devant l\'ordinateur m\'ont été nécessaires pour arriver au bout de ce récit.
    Dire que seulement à dix minutes près, j\'aurais pu avoir le service petit-déjeuner ... Et pour le sandwich, affaire à suivre XD
    Pour le cappuccino comme je le disais à flyingjapans, j\'ai donc été victime d\'une pénurie de cappuccini sur un récent vol Air France !

    En fait, pour ne pas dévoiler la suite du parcours, je n\'ai pas dit le prix total mais bien divisé le prix de l\'AR par le nombre de tronçons équivalents donc le prix de AS est approximatif mais ce n\'est pas loin de 300 EUR, entre 280 et 300EUR.

    Enfin, avoir eu un vieil A320 est un critère qui m\'importe aussi puisque l\'atmosphère de la cabine ne sera pas la même et la qualité des hublots également comme ici avec des rayures. D\'avoir, je crois que vous avez déjà voyagé sur F-GJVB sur NCE-CDG au début de votre dernier parcours vers Shanghai et l\'Asie puis les USA en Octobre 2012.

    Merci encore.

    @Marathon : Autant pour moi, quatre PNC, de plus c\'est ce que je voulais écrire :) C\'est corrigé, merci beaucoup !
    CDG ça restera CDG, faut rester dans la tradition ! XD
    Oui, ils étaient sûrement en bon état, certes, mais les couleurs etc, les goûts et exigences ont changés quoi, vous me comprenez ;)
    Merci pour votre lecture attentive, et à bientôt !

  • Comment 53006 by
    A380B77W 4306 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet ;)

  • Comment 53015 by
    KEA380highflyerMontréal 325 Commentaires

    Très beau récit j\'ai bien aimé la photo du F-GHQK que j\'ai prit pour aller à Venise aussi je tiens à vous dire que le vol que vous avez prit doit aussi transporter des Québecois surtout ceux et celle d\'origine Italienne.

  • Comment 53026 by
    Hcl75 1548 Commentaires

    Je vois que tu n\'as pas bien suivi mes conseils pour avoir plusieurs sachets de cookies ou du salé. Il est tout à fait possible d\'en avoir plusieurs.
    300e le tronçon c\'est un tantinet cher, mais ce n\'est pas pour autant que tu auras une prestation différente de ceux qui ont payé 50 ;)
    Avec tous ces vols, si tu avais fait des via AMS tu aurais pu pogner un statut silver non ?
    a+ pour la suite alors. Essaye de faire plus court, 200 photos pour un vol MC avec AF c\'est un chouillas disproportionné.

  • Comment 53043 by
    Bargi62 GOLD 3183 Commentaires

    Merci pour ce FR très,très complet .

  • Comment 53074 by
    Flight94 AUTEUR 1940 Commentaires

    @A32X77WL : Derien, c\'est avec plaisir !

    @KEA380highflyerMontréal : Content que vous avez apprécié ce FR, moi pour Venise c\'était le F-GKXP !

    @Hcl75 :
    Quels sont tes conseils pour avoir plusieurs sachets ? Je ne les ai pas lus avant le vol, désolé ;)
    Je suis bien d\'accord pour le prix mais après voilà, le rapport qualité/prix est quand même un peu en-dessous de ce qu\'on attend.
    Certes pour le nombre de photos, je suis entrain d\'en supprimer.

    @Bargi62 : Merci de votre passage ici.

  • Comment 53116 by
    KEA380highflyerMontréal 325 Commentaires

    @Flight94
    Quand j\'ai quité Venise pour revenir à la maison j\'ai un PH-BTA et PH-KCC mais à l\'aller j\'avais un F-GZNG suivi de F-GHQK. Le commandant du F-GHQK monsieur Normand Daignault ma dit un accent et j\'ai répondu un accent Québecois. Je sais qu\'il y a des Québecois qui prennent Air France pour aller en Italie. Chez nous sur l\'ile de Montréal il y a des agences de voyages qui vendent des circuits en Italie qui incluent les vols avec Air France. Moi je suis allé en Italie pour faire une croisière dans les Iles Grècques qui partait de Venise avec MSC Armonia et c\'était la seule fois que je suis allé en Italie de plus j\'ai entendu dire que la majorité des pax qui font YUL-CDG sont des connecteurs et parmi ces connecteurs, certains connectent avec l\'Italie.

  • Comment 53221 by
    Hcl75 1548 Commentaires

    Tu ne te laisses pas impressionner pas le PNC : sitôt qu\'elle t\'en donne un tu demandes (poliment, avec le sourire) \est-il possible d\'en avoir un autre SIL VOUS PLAIIIIIIT ?\. Et puis même tu peux en redemander dès que tu en vois un passer dans l\'allée centrale. Parfois ils sont sympas et ils t\'en donne 2 ou 3 en plus ;)

  • Comment 53554 by
    Flight94 AUTEUR 1940 Commentaires

    @Hcl75 et Leadership :

    Le nombre de photo a été réduit suite à un tri, mais le grand nombre était aussi dû à des liens copiés en double.
    À bientôt

  • Comment 54009 by
    Flight94 AUTEUR 1940 Commentaires

    Vidéo en ligne.
    Merci !

  • Comment 54772 by
    Cafougnette 5 Commentaires

    Bonjour, je poste rarement des commentaires sur ce site, mais je souhaite vous apporter quelques commentaires quant à vos observations sur le service au sol à CDG à l\'enregistrement.
    Les BLS sortent quoi qu\'il en soit des tags bagages ainsi que votre carte d\'embarquement, dès que vous vous identifiez sur la machine. Les BLS arrivent souvent à cours de papier pour les tags bags bien plus vite que pour les cartes d\'embarquement.
    Ensuite, vous déplorez l\'absence de personnel pour assister ceux qui s\'enregistrent sur les BLS. Sur cette tranche horaire où vous avez justement remarqué le nombre important de vols partant à la même heure, les effectifs sont dispachés sur les embarquements, les arrivées, les accompagnements par bus, etc,... Si bien qu\'en zone d\'enregistrement, le personnel est réduit. Ensuite, lorsque nous travaillons en zone, on peut soit assister nos clients aux BLS, soit se positionner en dépose bagages. La priorité étant la fluidité de nos zones pour déposer les bagages au plus vite, on privilégie dans ce cas l\'ouverture des banques d\'enregistrement de dépose bagages, au détriment il est vrai de l\'assistance aux BLS.
    Voilà j\'espère vous avoir éclairé sur ce point et à bientot sur le 2F ou 2G !!!!
    NB pour les points sur le personnel vous auriez pu mettre un petit point de plus pour les agents AF au sol, puisque vous avez apprécié le service de ma collègue lors de votre dépose bagages ! ;)

  • Comment 56548 by
    Flight94 AUTEUR 1940 Commentaires

    @Cafougnette :
    Merci pour ce commentaire et ces précisions.

    @FlyingJapans : toutes vos adresses mail @flight-report.com ne marchent pas, je en peux pas répondre !
    Je t'ai écrit sur ton adresse personnelle gmail.

  • Comment 57518 by
    Flight94 AUTEUR 1940 Commentaires

    @Leadership : le tri des photos est maintenant terminé, il reste environ 75 photos contre 150 auparavant !

Connectez-vous pour poster un commentaire.