Avis du vol Air France Paris Brest en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF 7374
Classe Economique
Siege 1D
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:10
Décollage 07 Fév 18, 21:30
Arrivée à 07 Fév 18, 22:40
AF   #23 sur 67 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4978 avis
BESMRS
Par 913
Publié le 8 février 2018
Ahhahahahhah, c’est donc grâce aux caprices de la météo que j’ai le regret de devoir vous infliger (à la demande de certains membres du site qui seront punis en conséquence par les teneurs de fouet) mon premier FR…

D’habitude, je ne publie pas de FR car mon temps de transport est utilisé à des activités plus « professionnelles » ; or sur des navettes Brest - Orly - Brest (déjà reportées sur le site et d’une durée de vol fort réduite) de nuit, avec du travail à opérer, rien de remarquable n’est normalement présent.

Aujourd’hui… c’est différent !

L'introduction de la mort qui tue jusqu'au décès par congélation fatale



Certes, il s’agit d’un banal aller/retour sur deux jours dans des monocouloirs Airbus de chez Air France en trafic domestique : rien de bien passionnant sur la théorie. L’aller ne sera pas reporté car… je travaillais :) Le retour lui le sera et je sollicite dès à présent votre indulgence, celle du jury et des lecteurs pour toutes les erreurs, omission et imprécisions qu’il contient.

Je ne rentrerais pas non plus dans les détails des modus operandi du contournement du yield managment d’Air France (dites les pricers, vous trouvez normal de faire payer 403 € un trajet de 600 kilomètres ? Ce n’est pas parce que le groupe Air France-KLM a son siège social aux Pays-bas qu’il faut y aller en GP pour consommer certains produits autorisés localement à des fins récréatives), un jour peut-être… mais il y a pour cela de véritables professionnels sur le site !

Bref le routing présenté est le suivant :
06/02/2018 AF 7363 – 08 :55 BES - 10 :15 ORY (non reporté)
07/02/2018 AF 7374 – 21 :30 ORY – 22 :40 BES

Le vol aller, non reporté, est parti à 09h39 (+44 minutes) et est arrivé avec 22 minutes de retard… retard léger et sans conséquence réelle. Car vous l’avez noté, il neige et visiblement l’épisode neigeux a soulevé quelques difficultés dans le trafic aérien du jour.

Le retour était donc parti pour être un "galère report" à la façon de certains chats noirs du site.

Pour être précis, le vol AF 7374 de la veille est parti à … 00 :45 le lendemain (donc avec plus de 3 heures de retard) en pleine période de « couvre feu aéroportuaire » d’Orly avec une dérogation du contrôle aérien pour une arrivée à Brest à… 1 heures 39 du matin…
Bref mon patron bien aimé -ô gloire lui soit rendue pour au moins 50 générations- m’indique clairement mardi soir que pour le lendemain, je peux faire au mieux et me sauver « plus tôt » si besoin…

Pour une fois que je n’envisage pas d’arriver à Orly 15 minutes avant l’heure d’embarquement -temps requis pour aller passer à la supérette Carrefour city du niveau -1- puis aller dans l’avion directement pour m’y sustenter…

Sauf que la neige veille… à ce que la journée soit intense en suspense: Hitchcock peut aller se rhabiller ou se plaquer dans un motel bas de gamme!


A H-32, je reçois ma carte d’embarquement (avec la mention d’un statut FB erroné au passage) pour mon vol usuel de retour qui est prévu en A 319 « blanchisserie domestique » (ie avec des planches à repasser).

Le matin du vol, à 08h33, le « ROC » (Rappel opérationnel des clients: service d’Air France chargé de contacté les pax en cas de difficulté) me contacte par SMS pour me proposer de changer gratuitement de vol au regard du risque d’annulation. Ce message est réitéré quelques heures plus tard et certains collègues voient les SMS d'annulation tomber comme des mouches. Au regard des résultats de la vieille et de l’indication par la DGAC que les dérogations seraient plus limitées, je change pronto subito ma réservation pour le vol AF 7370 de 19 :05…
Changement fait en 3 essais et 10 minutes ; on sent que cela charge bien sur les serveurs !

Sauf que…. Il neige encore et toujours !!! Et qu’à 13 :05 la sanction SMS tombe : le ROC m’informe que mon col de 19 :05 est annulé… impossible de me rebooker sur le vol de 21 :30 qui est … inaccessible et dont le statut est … inconnu ! Bref cela sent la nuit aéroportuaire à plein nez avec un réveil vers 4 heures du matin… d’autant plus qu’ayant été rebooké, l’application AF refuse tout autre échange sans droit de la défense ou contradictoire.

Je contacte donc Air France par les chemins détournés de l’oiseau bleu en expliquant le problème. Durant 35 minutes, il ne se passe rien… et j’aborde la préparation de la super-réunion de la mort qui tue prévue à 14 h 30 avec bibi qui doit parler de choses techniques dans un état de zénitude extrême.
A 14 heures 12, un e-mail m’informe de l’émission d’un nouveau billet sur le vol de 21 :30 sans message de la part des équipes d’AF (qui je suppose essayent de débloquer un max de pax). Ce message viendra finalement une dizaine de minutes plus tard via le piaf (là aussi on sent que l’activité bât son plein). J’attaque donc la réunion beaucoup plus serein… :) Le tout avec le bon statut FB !!!

La réunion finie (youpi, l’école est finie), je dois repasser au boulot pour régler 2-3 problèmes administratifs lorsque (suspense, roulement de tambour, coupure de pub, tunnel de pub, météo, bandes annonces, etc.) le ROC décide de m’envoyer … un SMS à 17h11 m’indiquant que mon vol étant susceptible d’être annulé, il m’est recommandé de reporter mon voyage… à demain (sauf que complet le lendemain matin).

Bref, quitte à avoir du temps, voir du pays, et sentir du jet A1 par les narines, autant tenter de rentrer.

C’est donc en avance que je quitte le travail pour aller de Paris à Orly… prévoyant un trajet galère en transports en commun !


Sauf que, usant de mes pouvoirs magiques grâce à une amulette ancestrale de gourou détenue dans la famille depuis 1492, je tombe sur un taxi en … 5 minutes ! Et zou à Orly !

Et, coupe de Champagne, Paris sera traversé en 2 fois moins de temps que d’habitude et l’autoroute sera … déserte !

Le taxi mentionnera même sur son réseau sa prochaine arrivée sur Orly et apprendra qu’il est numéro 22 pour une prise en charge programmée alors qu’usuellement il est entre 150 et 200ième…

Il me laissera, ô luxe suprême de la décadence occidentale petite-bourgeoise, DEVANT la porte C du Hall 2… je n’aurais donc que 3 mètres à faire à l'air libre (le taxi acceptait miraculeusement la carte bancaire et son wifi marchait, c’est dire si j’avais des astres puissants en ma faveur).

J’arrive donc à Orly Ouest à 20 heures 22 !!!

Le menu du jour apparaît comme un croisement entre Armageddon, Harry Potter et le contrôle aérien et Le bon, la brute et le vol annulé.


Mais, mes puissants ancêtres veillent sur mon vol :)


photo 20180207_202453



De multiples émotions traversent alors ma personne : Vais-je pouvoir aller squatter le salon F d’Emirates à la mode de Téhéran ? Vais-je pouvoir aller visiter le palais des milles-et-une-nuit pour m’y faire masser grâce au sponsoring d’une grande marque de produits de beauté ? Vais-je pouvoir visiter un musée éphémère ? Vais-je échapper à l’hôtel de Rungis qui ne disposera plus qu’une unique chambre non chauffée ?

Finalement, devant tant d’émotions auxquelles je ne suis pas habitué, je me dirige vers… le restaurant Hippopotamus du terminal. A la différence des Marx, Piège et autres maîtres de la cuisine sous-vide aéronautique bien connus sur le site, je ne vous montrerais pas mes agapes (i.e. une grillade frite avec une San Pellegrino) car cela ferait souffrir trop de gens sur le site qui sont tous convertis à la sainte religion du BoB sandwich by MOLair et ZZjettrucbidule.

En plus c’est purement utilitaire et ne mérite pas un avis dans FR-advisor…

Et comme je sens que Jupiter, Brigitte et les autres habitants de l’Olympe m’ont à la bonne, on va avancer !

Mode MOGOY = ON



Place manants!!!!! Laissez passer sa gracieuse et auguste excellence qui va vers de nouvelles aventures au péril de sa vie et pour lesquelles votre existence n'a que peu d'importance…

Voulant éviter les attentes insupportables du Pif gadget, je sors donc -à l’image de mon professeur le Pr. Dr. Dr. Dr. mul. causa Von Mogoy- ma carte Plutonium non expirée-; elle fait fuir les braves et honnêtes gens et autres populaces et me vaut subjugation admirative des dragonnes, amazones, gardes prétoriennes et autres vestales du monde aérien.

J’approche donc du Stix et me dirige vers la droite usant des privilèges du pouvoir qui a le droit de circuler dans les voies pour bus, vélib’ en panne et sur voies berges pour sous-marin de poche.
photo 20180207_202620


Mon cœur faillit alors s’emballer : il y a deux personnes devant moi qui vont me ralentir ! N’écoutant que mon courage, et faisant fî de toute indication du contrôle de la navigation aérienne, j’opère donc un virage sur tribord de 15° pour basculer vers la file n°8 (mixte Accès n°1 et PIF personnel accédant à la base PN d’AF) où il n’y a personne en attente…

photo pif


Miracle de la création : le Pif gadget est expédié en 3 minutes avec du personnel aimable (presque systématique), pas de contrôle d’explosif ni d’oubli d’une bouteille d’Évian piégée aux sels minéraux explosif d’Al Mont-Blanc.

Airside en moins de temps qu’il n'en faut pour le dire, j’envisage d’aller au Paradis… sauf que pour y accéder sereinement, le passage par le Purgatoire s’impose.

photo 20180207_203128


Le purgatoire est propre et vide… le bonhomme sera verdisé.

Je vous épargne les détails.


Enfin, les portes du Paradis s’offrent à moi,…
photo 20180207_203344


Le Loundge report à la sauce Mogoy mais light façon Weight watchers revisité



Vous connaissez tous le salon du Hall 2 d’Orly Ouest : rien de fantastique (mais il ouvert aux pax en vol domestique, à la différence de DL ou AZ) et a donc le mérite d’exister.
Ma carte Uranium (devenue Plutonium depuis peu mais j'attends toujours qu'Hermès se souvienne de moi…) m’ouvre les portes sans difficulté.

Le Cerbère est d’une grande politesse et prévenance allant jusqu’à me faire ma revue de presse personnalisée (le Canard est normalement planqué sous le PC de gauche car peu sont livrés le mercredi, seuls les habitués le savent) comportant Palmipède, le quotidien dit de référence, le dernier papier à Beytout et une pâle version francisée de ZE qui rappelle les sons alpins dans les vallées …

Message de service: «pas de ZE au salon AF»


Les Dieux, à défaut d’être tombés sur la tête, veillent toujours sur bibi :)

photo 20180207_203806


Je vais donc dès lors, chercher 6 morceaux de Balik pour accompagner mes coquillettes au Comté AOC 36 mois et à la Truffe avant de passer sur le baba monégasque… noyée sous un liquide dangereux pour la santé à haute dose.

Malheureusement, les agents démoniaques des salmonidés font en sorte que seul le Comté, un peu de charcutaille et quelques bricoles diverses traînent. A croire que 000000 est passé par là avant moi !

Je vais donc me contenter d’une sélection rabelaisienne conforme aux recommandation des dieux de l’Olympe qui sont garants de ma santé autant mentale que physique…

photo 20180207_203916


J’aurais même le droit d’entrapercevoir à défaut de voir le sommet de la Montagne des montagnes : l’Élysée, le Valhalla, le Nirvana, le Saint des Saints : l’espace Plutonium Francium Unbinilium : 2 occupants, quelques places avec un stock de presse distinct et un semblant de calme supplémentaire.

photo 20180207_203929


Puis vint la séquence spotting à ski.

photo 20180207_204940photo 20180207_204949photo 20180207_204956




Du busbus d’Air Chance, de ZZ-Top jet, et un vague aigle qui passe… Seule la présence de neige rend les photos non destinées à dev\null

Puis notre GO prend son micro portable pour annoncer le début de l’embarquement de notre avion… en avance sur l'horaire !

Le salon du Hall 2, mieux que celui du Hall 1 à certains égards, est quand même léger (comparez au 2F/2G de Roissy par exemple).


Retour vers la terre promise


La terre promise est contractuellement un aéroport de Bretagne. Pour y aller depuis un autre aéroport, cela implique de quitter le Paradis, de prendre un bus à larges ailes et d’en sortir après un tour de manège.

Je quitte donc le Paradis et vous dévoile un passage secret dont nul mortel ne peut prévoir l’emploi.

photo 20180207_205056


Oui, vous avez bien vu et votre vue ne mérite pas une nouvelle virée chez l’opticien. Il s’agit du passe-pif pour les correspondances à Orly (notion de pif unique). Par ce biais, il est ainsi possible de changer d’avion sans repasser le PIF à Orly…

Sauf qu’il relie la moitié des arrivées portes 20 à la seule salle d’embarquement du Hall 2… donc des portes 20. Comme on ne peut pas prévoir la porte d’arrivée à l’avance, seules la roulette soviétique d’Aéroflot, la loterie d’Alitalia ou le bingo gagnant de Ryanair peuvent permettre d’avoir la chance d’y passer (une seule fois en ce qui me concerne sur un TLS->ORY->BES).

Enfin, c’est mieux qui rien : c’est un symbole, celui de l’espoir qu’un jour ADP (je sais cela a changé de nom depuis) comprenne les désirs des passagers autres que les Chinois multimilliardaires souhaitant acheter des vins de Bordeaux pour au moins 500 000 euros de passage au Duty free.


Et puis là arrive le drame intergalactique de niveau 15 !


Ze Boarding




Arggg la plèbe !
photo 20180207_205049



Diantre diable, que font ces gueux en ces lieux. Ma foi, ils cherchent à se rendre en pèlerinage au dernier lieu civilisé avant l’Ouest sauvage : après c’est New-York (hého les pricers, faire JFK au prix de BES est une chose pas rationnelle pour le commun des mortels même si c'est très rentable) !

Bon aujourd’hui vous auriez pu les planquer dans un coin…

photo 20180207_205110


Dans l’arène, il faut savoir affronter l’adversité… car à vaincre sans péril, l'on triomphe sans gloire !

photo 20180207_205818


Oui le Skypriority, qui n’est qu’une vaste blague à Orly, n’est même pas l’objet d’un affichage quelconque qui pourrait ne pas être respecté; l'hypocrisie a cessé. Et en plus c’est long, c’est long…

Je sens alors que l’on va dépasser la tragédie grecque et qu’en l’absence d’un quelconque Deus ex machina, le pire s’annonce.

Le pire est en réalité déjà là : dans la queue se trouvent un pax en chaise roulante et deux familles avec des bébés… qui font tous la queue bien sagement et poliment.
Après 3 interruptions de scanning de 5 minutes : je passe et là….

Beeeeeep, lumière rouge.

Quoi, un surclassement en F, un siège en Jumpseat ? Le tout sur un vol qui n'est qu'un sous-COI de blanchisserie ?

Non, la personne m’annonce: « issue de secours »… sauf que j’occupe, d'après ma carte d'embarquement, le siège 2E d’un A320 ce qui implique soit qu’un pervers a du découper un trou dans la cellule pour créer une nouvelle issue de secours suivant les pointillés rouges,soit qu'il y a un problème..

Après vérification, je change finalement de siège : je vais en 2B ! Nulle nouvelle carte ne sera émise et l’application AF est aux fraises… avec son 2E que je garderais comme totem d'un bug improbable!

Pas grave, me souvenant de mes cours d’instruction commando, je décide d’aller à la rencontre de l’ennemi. Il me faut affronter le labyrinthe à la recherche soit d’un minotaure, soit d’une sortie honorable à cette situation.

photo 20180207_210347


Alerte, alerte, alerte, branle-bas de combat, tous aux postes de combat, ceci n'est pas un exercice !


photo 20180207_210355


La chenille est fermée, je répète, la chenille est fermée.
Papa Alpha X-ray Bravo Uniform Sierra!


Bon bah on redescend aux enfers, sauf que ceux-ci ne sont pas chauffés !!!

photo 20180207_210412photo 20180207_210416





Musique maestro: « Dans ma benz benz benz…
photo 20180207_210446


Ok, c'est un Citaro C2 Euro 6…


Bon c’est pas tout, mais où vas-ton ?
photo 20180207_210811


M04 ? Ouch, on va donc faire un tour de manège.
photo vieuxplan


Bon bah on y est ?

Je note l’escalier couvert !
Un peu à la mode d'AntonyTahiti :)

photo 20180207_212108

Expressway to…



Message de service : « A l’attention de l’équipage, embarquement terminé…
Numéro de Garcimore : éhhhéhéhé ca marche tu paches du 2B au 1D -où il y a perchone-.

On était donc dans le troisième et dernier paxbus…


Toujours du bulktruc machin bidule mais bon … mon pitch à moi ?

photo 20180207_213916


Le commandant de bord se (re)met ses galons… volonté de passer incognito (pour un pilote ????) ou art d’éviter les pax furibards un jour compliqué ?
photo 20180207_213221




Enfin, bref le galon est requis pour fermer les portes… donc yapluskalefaire !

Ô un plafonnier récent !
photo 20180207_213941


Pourtant F-HBNF (un Airbus A320-214) date de 2011 ; mais il a déjà fait un passage chez Transavia France (cf ce report). Il était prévu avec son équipage pour Biarritz sur un vol de matinée, il fini avec son équipage su Brest en soirée.


Vol de nuit, donc peu de photos de dehors…

Bien évidement pas de salutation plutoniumesque sur un CC domestique mais bon…. mais comme j'ai échangé avec la chef de cabine deux-trois choses, celle-ci ira regarder dans sa tablette mon profil… visiblement le plutonium fera l'effet escompté par les crânes d’œuf du marketing dans son cerveau et elle multipliera les sourires à chaque interaction; elle était pourtant parfaitement serviable, polie et efficace dès le début!


La ripaille


Le chariot infernal passe et je décide en mon âme et conscience de combiner luxure, péché de chair et autres pensées impures sucrées-salées (mais pas LH pour autant je tiens à ma santé !!!)
photo 20180207_215958


Puis, enfin, exercice à la façon de Marathon qui consiste à compacter en 42,195 étapes maximales un origami particulier qui vient de Taïwan que l’on appelle le Phidippidès).

Tout y est :)

photo 20180207_220530


Argggh un spatio-transporteur galactique, non Marathon sort de ce corps !!
photo 20180207_220549


En cas d’urgence, les parachutes sont à gauche…
L’instant Porte by celui dont il ne faut pas dire le nom.
photo 20180207_220755


Le test Marathon : pas bon !
photo 20180207_221926


C’est plein comme un œuf (enfin même pas, il y a du no-show).
photo 20180207_222354


Arrivée à 22 heures 39… soit une minute d'avance !!!

Et en plus l'équipe de pistards est là et prête !


La CC fera même l'effort de nous saluer par un Kénavo apprécié de l'ensemble des passagers contents d'être arrivés à destination (même si ceux à destination de Quimper ou Lorient vont devoir improviser un moyen de transport). Pourtant point de Britair même si le busbus était aussi vendu comme Hopisé!

La liberté guide nos pas…
photo 20180207_224321


Pas de pois, des reflets : c’est pire !
photo 20180207_224415



Pour entrer en Bretagne, il faut passer la Douane…
photo 20180207_224535


Heureusement que j'ai mon passeport diplomatique breton :) Vive Schengen !!!
Afficher la suite

Verdict

Air France

4.8/10
Cabine4.0
Equipage7.0
Divertissements6.0
Restauration2.0

Air France HOP! Lounge - Orly 1

4.0/10
Confort7.0
Restauration2.0
Divertissements3.0
Services4.0

Paris - ORY

6.8/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services4.0
Propreté7.0

Brest - BES

7.3/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services5.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol utilitaire classique sur le fond.
Sur la forme, la météo et sa gestion ont multiplié les plans de report et autres... avec tout ce que cela peut impliquer.

Informations sur la ligne Paris (ORY) Brest (BES)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 23 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Brest (BES).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 9 minutes.

  Plus d'informations

27 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 431080 by
    Flight-Report TEAM GOLD 422 Commentaires

    Merci pour ce premier FR extrêmement bien narré :-)

    Voyager ces derniers jours était forcément signe de chaos!

    Longue attente au salon et vol retardé sans compensation à venir (vu que ces problèmes ne sont pas techniques).

    Néanmoins un souvenir de vol et des histoires à raconter entre AVgeeks!

    J'ai modifié la photo de couverture qui doit présenter le vol ou les éléments aéroportuaires liés à ce report :-)

    Bonne journée et à bientôt!
    Benoît

    • Comment 431211 by
      BESMRS AUTEUR 2277 Commentaires

      Merci pour le commentaire :)

      L'attente au salon a été quelque chose de plutôt agréable. Non ce qui a été le plus désagréable c'est l'incertitude !
      Autant je suis parfaitement prêt à accepter, à comprendre qu'avec un aléa météo, on ne peut pas tout prévoir et qu'il y aura un minimum d'improvisation; autant j'ai beaucoup de mal à accepter des décisions d'exploitation qui se contredisent et se télescopent...

  • Comment 431088 by
    Lhdbzh 1087 Commentaires

    Merci pour ce FR à la sauce Armoricaine qui m’a bien fait rire, vous devriez reporter plus souvent !
    Pré-vol toujours stressant dans ces moments chaotiques où dame nature étend son blanc manteau sur notre vénérable contrée : je pense qu’on a tous en magasin des souvenirs de retards à rallonge, d’annulations en série, de phases de dégivrage qui s’enchainent mais aussi de décollages en pleine tempête de neige.
    J’étais à Brest ce week-end, j’ai évité tout cela, on verra ce week-end à Lorient... En tout cas, j’ai mon passe-porc en règle.
    A bientôt de vous lire !

    • Comment 431212 by
      BESMRS AUTEUR 2277 Commentaires

      Merci pour le commentaire... Lorient a été l'objet d'annulation multiples et variées, tout comme Quimper: en fait pour des tas de raisons les vols de Brest sont toujours les derniers a être annulés (présence d'ILS, d'une piste de dégagement trans-océanique, équipements d'hébergement et de transport en commun, etc.)...

  • Comment 431091 by
    Esteban TEAM GOLD 15948 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage !

    A la manière de tes commentaires, en voici un FR fort bien entrainé et tellement bien raconté !

    A très bientôt !

  • Comment 431097 by
    marathon GOLD 9856 Commentaires

    Fondamentalement, c'est simplement un vol intérieur ponctuel en A320 (on aurait pu imaginer un déroutement sur RNS avec transfert en train dont nous aurions eu le CV complet).
    Mais sous la plume de Maître BESMRS, je n'attendais pas moins de 22387 caractères (à peine plus que la moité des 42195 d'un Marathon moyen-courrier, mais au prix du billet, il faut bien ça !).
    Merci pour le partage tant attendu !

    • Comment 431214 by
      BESMRS AUTEUR 2277 Commentaires

      Merci pour le commentaire :)

      Fondamentalement, c'est mon RER qui était à l'heure: aucun intérêt à la base. Là j'avais le doublé: pas de travail à faire, des événements justifiant un récit....

      Je ne paye jamais mon billet à 403 euros le segment, là c'est une question de principe (même quand il est refacturé à des tiers) car j'estime qu'à ce prix là (digne de la grande époque d'Air inter avec son Perrier à 10 francs en BoB), on est dans l'abus le plus flagrant.

      En 2017 je dois avoir un cout moyen de segment à 73 euros et des brouettes... j'ai généralement pour plus cher de taxi que d'avion :)
      En fait je n'ai pas fait le calcul sur 12 mois ...

  • Comment 431099 by
    Numero_2 10166 Commentaires

    Merci pour ce FR à l'introduction "de la muerte". ;)

    Pas mal de phrases bien senties qui font oublier l'absence de photo : Est-ce de la réalité ou de la fiction ? ;)
    "Il me laissera, ô luxe suprême de la décadence occidentale petite-bourgeoise, DEVANT la porte C du Hall 2" -> J'avoue que celle-ci est particulièrement bien trouvée !

    Bon, avec tout ça on en reviendrait presque à regretter l'absence d'une quelconque référence ferroviaire !

    A bientôt.

    • Comment 431215 by
      BESMRS AUTEUR 2277 Commentaires

      Merci pour le commentaire :)

      Tout est garanti 100 % pur porc authentique ! Après, entre licence artistique et subjectivisation de l'observation par bibi sous la neige, la neutralité axiologique peut en prendre un coup :)

      Pas de train dans ce FR... un jour peut être je vous expliquerais comment on peut conduire un train :)

  • Comment 431174 by
    indianocean BRONZE 7226 Commentaires

    J'ai rarement vu autant de mentions rouges "Annulé/Cancelled" sur un FIDS.

    Dans des conditions de voyage pareilles, l'humour et l'ironie sont parfois les meilleurs outils pour dé-stresser et dé-dramatiser.
    Du coup, la lecture est très plaisante.
    Ravi de vous voir de ce côté après avoir laissé de nombreux commentaires.

    Merci pour ce FR radioactif

    • Comment 431216 by
      BESMRS AUTEUR 2277 Commentaires

      Merci pour le commentaire :)

      Il est vrai que c'était plutôt la soupe à la grimace côté passagers, je pense m'en sortir bien (et ce n'est pas lié à un quelconque statut commercial à la noix qui n'est d'aucun secours face à la météo); réagir vite, s'adapter...

      Je peux le faire car c'est un déplacement pro ou je suis seul et léger (pas de bagage soute); le même trajet avec la petite famille (dont la p'tiote de 2 ans) et là cela peut tourner à la maxi-galère !!!

  • Comment 431191 by
    Chevelan GOLD 16435 Commentaires

    Et ben voilà tout arrive !

    Un FR narré comme il se doit, de façon magistrale ...

    Merci pour cette première, et bienvenue parmi les reporters, à bientôt.

  • Comment 431192 by
    Christian Gerber 2 455 Commentaires

    Enfin....

  • Comment 431203 by
    lagentsecret 12446 Commentaires

    Merci pour ce 1er FR dont je prends le train en marche

    La neige a permis de sortir du train train habituel des FRs sur les vols domestiques AF

    De l'humour digne d'un boute-en-train dans un récit mené à un train d'enfer sans langue ni train de bois

    403€ pour 600 kilomètres il faut un certain train de vie pour s'offrir de pareils tarifs

    Grâce à la carte Plutonium on peut adopter un train de sénateur et passer avant tout le monde

    Au salon point de Balik ou de coquillettes à la truffe qui auraient permis de mener grand train

    Au train où allaient les choses on pouvait craindre un retard important mais heureusement il n'en fut rien

    A bord à défaut d'un train de côtes ce fut un classique sucré/salé

    Pas de train arrière à reluquer qui aurait pu vous faire basculer du côté beauf ;)

    Un train d'ondes positives, sans doute dispensées par les dieux de l'Olympe, vous permet même d'arriver une minute en avance

    Vous êtes ainsi parfaitement en train pour regagner vos pénates armoricaines

    Ken ar cʼhentañ

  • Comment 431227 by
    noone18 360 Commentaires

    J'espère qu'il ne faudra pas attendre d'autres événements climatiques du genre pour lire un prochain récit aussi plaisant.
    Merci pour ce partage

  • Comment 431286 by
    AirOne 2385 Commentaires

    Merci pour ce fr très drôle à lire sur un vol qui au départ aurait dû être banal et qui nous offre une aventure grand-guignolesque, la gestion d'Air France a été tout de même correct dans ses conditions bien particulières. J'ai souvenir d'une mauvaise expérience d'une compagnie irlandaise bleue et jaune ne se préoccupant pas de faire au mieux en annulant tout bonnement l'ensemble de vols ....
    Petite question sérieuse, avec la LGV développé jusqu'à Rennes l'avion est-il toujours rentable en terme de temps ?

    À bientôt

    • Comment 431333 by
      BESMRS AUTEUR 2277 Commentaires

      Air France a pas si mal géré le truc que cela en ce qui les concerne. La possibilité de modifier 100 % des billets susceptibles d'être impactés gratuitement a certes permis de reporter sur les pax la charge de la protection préventive mais n'était nullement un dû ni juridiquement, ni commercialement. Sur ce coup là, plutôt pas mal.

      Par contre, j'ai croisé quelques familles venant des Antilles avec des bébés où clairement sur place, les équipes AF ont "oublié" de prévoir le pire et les ont expédiés avec bébé et autres en métropole avec la "surprise" d'une éventuelle prise en charge à l'arrivée. Pas eu d'échos depuis la Réunion. Là c'est plus que léger!

      Par contre les autorités aéroportuaires, étatiques et régionales n'ont pas été à la hauteur dans leurs décisions (fermeture du réseau bus sans chercher à savoir ce qui pouvait circuler), que dans leur communication (c'est pas moi c'est l'autre, etc.)...

      Pour les annulations, déroutement et autres, j'ai (volontairement) une carte de crédit qui couvre ce genre de cas et m'autorise pas mal de marge...

      Pour ce qui est du TGV il faut un peu préciser les choses.
      Le seuil de bascule sur du "Schengen/domestique" est entre 3 heures 10 et 3 heures 30 de trajet suivant les axes. En dessous, le TGV est plus rapide, au dessus c'est l'avion (en incluant les temps d'approche, de PIF, etc.). Évidement la présence d'un trajet d'approche peut modifier ce seuil tout comme l'impératif de pouvoir travailler sur le trajet (sur un trajet TGV on peut estimer 75 % du temps de trajet comme exploitable).

      Dans mon cas j'ai 15 minutes de trajet vers l'aéroport de Brest ou 15 minutes de trajet vers la gare de Brest... par contre 25 minutes de métro via la ligne 13 (mais il fait prévoir 15-20 minutes de marge pour aléa d'exploitation) contre 40 minutes de taxi ou 50 minutes d'Orlyval+RER B... autrement dit kifkif x2...

      Les TGV Brest-Paris mettent sur le papier un temps variable.
      On peut tracer un TGV direct en 3h24. Aucun TGV n'est tracé sur cette marche tendue pour de multiples raisons: dessertes intermédiaires requises pour la charge commerciale, pratiques délirantes de sécurisation des marches de la SNCF, temps de stationnement allongés en gare (notamment à Rennes en cas de forcement), etc.

      Les TGV les plus rapide mettent 3h 38... et ils sont peu nombreux !
      La plupart mettent entre 3 h 54 et 4h 05...

      Dans mon cas l'avion est plus rapide. De plus, en cas de souci, la prise en charge AF est plus simple à assumer (demi-tour maison ou boulot) et plus rapide et professionnelle (bien que la SNCF ait fait des progrès spectaculaires là dessus on est encore loin d'être au niveau requis).

      Par contre, je serais entre Pouaret-Trégor/Guigamp et Saint-Brieuc, cela serait comparable; à l'Est de Saint Brieuc la question ne se pose plus.

      • Comment 431549 by
        AirOne 2385 Commentaires

        Merci pour cette réponse riche en informations et fort instructive sur les moments de bascule entre l'avion et le TGV.
        Pour ce qui est du "tout le monde se protège en fermant tout pour n'être responsable de rien" je partage entièrement votre avis.

  • Comment 431522 by
    mogoy BRONZE 10464 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Devoir travailler pendant ces voyages aériens, je ne connais pas de plus ultime torture surtout sur un long courrier.
    403 EUR pour un AR ORY BES nul doute que la marge est confortable. Mais c’est la loi de l’offre et de la demande.
    Sinon viendez en Iran où elle s’applique nettement moins ^^.

    Quelle accumulation de chance, il faut bien un chat blanc pour compenser tous les chats noirs du site qui se refile le mistigri à qui mieux mieux.

    Toute agape mérite FR, ne serait que pour faire saliver le croquant mourant de famine.
    J’observe avec grande satisfaction que l’on se range à mes arguments anti égalitaristes, élites voire suprémacistes.
    La carte dorée telle l’eau bénite, l’ail ou un crucifix fait fuir les hordes malodorantes et malsaines. Repoussoir instantané de la plèbe pour dégager une voie fleurie, jonchée de pétales de rose, baignée d’un soleil radieux, sous une tonnelle parfumée, et accompagnée de chants lyriques (et non moins suaves) de jeunes demoiselles à la voie crystalline.
    Bref, parce que nous le valons bien !
    Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faut se frayer un chemin même parmi ses pairs. Comment que vous croyez que l’on trouve les cartes dorées ? Il faut guerroyer, trancher, sabrer. Elles ne se trouvent pas sous les sabots d’un cheval.

    La nature rattrape même les plus grands hommes de l’histoire, une purge au purgatoire ? Pourquoi pas, tant que cela ne comporte pas du vinaigre et une grosse seringue métallique d’antan.

  • Comment 431523 by
    mogoy BRONZE 10464 Commentaires

    Le mogoyage même en version light, reste du mogoyage. Profiter, abuser jusqu’à l’excès -oserai je utiliser le verbe jouir- car cela est la juste rétribution d’efforts consentis tout au long de l’année. Heureux les voyageurs fréquents, car les sucrés salés à volonté leur appartient. Fidèle parmi les fidèles, non pratiquant de l’ascèse, je m’astreint à observer les paroles de mon Seigneur. Malgré toutes les tentations diaboliques : des magazines promotionnels sans intérêt, l’Huma aux salons AF, le crémant du Limoux chez KLM, les multiples ragougnasses que les suppôts de Satan s’obstine à me servir. Ma foi est éprouvée, mais tout bon croyant doit en sortir plus fort.

    Il faut croire que les Salmonidés ont renoncé à toute belligérance, la bataille est en passe d’être remportée. L’extinction, l’éradication de cette race maudite ce qui n’exclue pas qu’elle soit goutue, est en passe d’être achevée. Mais ils restent encore des nids de résistance telle les valets des Salmonidés, j’ai nommé la ligue de la tête de moine ou l’alliance objective de la Truffe noire. Repoussées dans les plus reculés des salons, les moins accessibles, les plus tapis dans l’ombre, ces hydres sont les plus difficiles à dénicher. Couper leur une tête, voilà qu’une autre repousse. Même Hercule aurait renoncé.

    A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Mais a contrario, il n’est pas de modeste victoire. Chaque café, tout lyophilisé soit-il, chaque bouteille d’evian est un pas vers la rédemption ultime de l’humanité sur le mal absolu.

    L’absence de SP à ORY appelle une vigoureuse et cruelle réplique. A laisser la situation pourrir ainsi, on va finir avec une révolution des gueux et la tête au bout d’une pique. Chargez, Hussards et Dragons, piétinez la piétaille et laissez là aux charognards. De toute façon, la récolte dernière fut bien maigre. Et il faut bien que toutes les créatures du Seigneur vivent après tout.

  • Comment 431525 by
    mogoy BRONZE 10464 Commentaires

    « Bon bah on redescend aux enfers, sauf que ceux-ci ne sont pas chauffés !!! » les lettres de noblesse ne se gagnent en dissertant au coin du feu avec sa dulcinée à son chevet.

    « Le commandant de bord se (re)met ses galons… » technique éprouvée contre les snipers qui cherchent systématiquement à éliminer le chef. Certains utilisent des galons basse visibilité, d’autres aucun.

    Quelle orgie en vol, tu as eu raison d’expurger les scènes les plus obscènes. Il est des FRs qui messiéent (si, si c’est français !) s’ils ne sont pas censurés.

    « La liberté guide nos pas… » rattrapons-la pour lui faire passer prestement le goût du travestissement. Encore une diablerie.

    « Pour entrer en Bretagne, il faut passer la Douane… » encore heureux point de péage en leur terres.

    PS : quelle diablerie que la limitation des commentaires à 3000 caractère. Une manifestation du Malin destinée à empêcher la propagation de la bonne parole d'Evangile.

    • Comment 431526 by
      mogoy BRONZE 10464 Commentaires

      Ami lecteur de commentaire futile.
      De nombreuses fautes d'ortographe ou de syntaxe se cachent dans ce délire. Je dois embarquer dans 5 minutes. Sauras-tu les trouver ?

    • Comment 431531 by
      BESMRS AUTEUR 2277 Commentaires

      Tsss c’est 403 euros l’aller simple (400 de billet TTC et 3 euros de frais de service ou 803 euros l’aller retour). Évidement à ce tarif-là, la carte d’abonnement est vite rentabilisée.

      Je considère qu’un tel prix est totalement hors marché ; ce n’est pas le point de vue de multiples voyageurs que je croise qui trouvent cela un peu cher mais pas tant que cela. Même si ce n’est pas eux qui payent un billet à ce prix là ; je trouve que l’on est déconnecté des réalités !

      Vu les dernières élucubrations de ZE, j’en déduis que soit il est sous l’emprise d’un hypnotiseur affidé aux salmonidés du BALIK, soit il est sous l’influence de truffes noires hallucinogènes importées en contrebande par la Sainte confrérie de la ligue de la tête de moine sous le manteau :)

      Les galons basse-visibilité n’existent pas chez Air France ou, pour se faire péter les galons, on a même rajouté une boucle de Nelson histoire d’être encore plus voyant et discret !

      Je confirme que la limitation des commentaires à 3000 caractères est la marque du malin.

      PS : Ne jamais laisser à la chance ce qui peut se préméditer !

      :) :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.