Avis du vol Air France Hop Brive-la-Gaillarde Paris en classe Economique

Compagnie Air France Hop
Vol A5222
Classe Economique
Siege 8A
Avion ATR 72-600
Temps de vol 01:20
Décollage 20 Fév 18, 11:00
Arrivée à 20 Fév 18, 12:20
AF   #50 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 1005 avis
Genevaspotter
Publié le 25 février 2018
Bonjour à tous,

Suite et fin de ce duo de récits décrivant une liaison entre Paris et Brive avec l'unique compagnie reliant ces deux villes, Hop!.

Air France permet de s'enregistrer en ligne 30 heures avant le départ. C'est alors la veille que je m'enregistre au siège 08A sur le plan de cabine d'un ATR42.
Le matin du vol, en ouvrant l'application AF, je découvre alors, avec surprise que le vol sera opéré en ATR 72. Je décide de ne pas changer de siège malgré un choix plus important et me rends à l'aéroport de Brive-Souillac (appellation aéronautique), ou Brive Vallée de la Dordogne (appellation commerciale).

Le routing est don mis à jour.


GVA-ORY (13/02) : U21391, 32A, G-EZRJ, non reporté.
ORY-BVE (13/02) : A5223, AT4, F-GPYN, reporté.
BVE-ORY (20/02) : A5222, AT7, F-HOPN, vous y êtes.
ORY-GVE (20/02) : U21394, 319, HB-JYK, non reporté.



Brive BVE



Arrivée une heure avant l'heure de départ devant le petit terminal, situé près du village de Cressensac.

photo 20180220_095437

La tour de contrôle vue depuis le parking.

photo 20180220_095445

Le flux de passagers arrivants et partants sont situés au même niveau. Le terminal ne possède d'ailleurs pas d'étages.

photo 20180220_095537

L'entrée des départs depuis l’intérieur du terminal. On peut voir des vestiges de la saison précédente avec ces publicités irlandaises proposant des prix attractifs (mais à quel prix…) vers Londres (STN).

photo 20180220_095705

Le terminal est propre et assez lumineux. Il n'y a pas foule sur ce vol aujourd'hui, on en déduit alors que la liaison est opérée en ATR72 pour des raison opérationnelles. (13 pax à l'arrivée).

photo 20180220_095720

L’accès au poste inspection filtrage ou 5 personnels assurent le passage. Trop je trouve, pour le nombre de voyageurs.

photo 20180220_095721

Un présentoir vitré montre les objets interdits en cabine en exposant de vrais objets, utile et original.

photo 20180220_095807

Tandis que dans un autre coin du terminal, on peut trouver un autre présentoir qui nous montre l'équipe vedette de la Corrèze, et quelques produits que l'ont peut retrouver dans les rayons du supermarché le plus proche.

photo 20180220_095936

Une seule banque d'enregistrement est ouverte et cela suffit amplement, seulement quelques passagers l'utiliseront.

photo 20180220_101625

La compagnie régulière ici, fait elle aussi quelque publicité. Paris à partir de 49 euros, beaucoup, beaucoup,……., beaucoup moins cher que le train.

photo 20180220_101241

Une buvette est ouverte lorsqu'il y a des vols au départ, c'est à dire trois fois par jour. Cette buvette amène un peu de vie et de services à cet aéroport déficitaire.

photo 20180220_101011

Il est alors temps de se diriger en zone airside. Le passage se fait tranquillement, le manque d'agitation et le fait de ne pas se faire pousser par des passagers stressés ou pressés est très convenable et rendrait presque le passage du PIF comme une formalité agréable.

photo 20180220_101623

Les embarquement des vols pour Paris prennent place à la porte A.

photo 20180220_102146

Le terminal compte d'ailleurs trois portes d'embarquement, A, B et C. Un séparation peut être mise en place entre la porte A et les portes C et D. Les portes C et D sont alors accessibles après passage de la PAF.

photo 20180220_102355
.
photo 20180220_102411
.
photo 20180220_102430

La salle d'embarquement est suffisamment grande pour les vols vers Paris, cependant je me demande si elle ne devient trop étroite pour un 737 plein au départ vers STN.

photo 20180220_102349photo 20180220_102406

Plus au fond, on trouve un distributeur de snacks et bissons, il devient inaccessibles pour les passagers vers Paris si la séparation entre les portes d'embarquement est effective.
Pour aujourd'hui c'est très très calme, nous serons neuf à embarquer dans l'ATR 72. Ce qui nous fait donc un taux remplissage de 12.5 %

photo 20180220_102338

Mon bagage sera étiqueté pour qu'il soit placé en soute pendant le vol. Cependant, en vue des coffres a bagages suffisants dans l'ATR 72, les neuf passagers pourront embarquer leur bagage à bord.

photo 20180220_102533

L'ATR arrive quelques minutes en retard.

photo 20180220_103502photo 20180220_103514

L'embarquement est alors lancé et sera effectué en moins de cinq minutes.

photo 20180220_104949

Le vol



Voici notre destrier du jour, F-HOPN livré neuf à Arilinair en en 2015 puis à Hop! en 2016.

photo 20180220_105013photo 20180220_105026

Accueil courtois et classique par deux PNC.
Je vais donc m'installer au 8A même si j'ai le choix de changer de place. Les passagers sont éparpillés majoritairement à l’arrière de la cabine pour des raisons de calibrage.

La vue sur l'hélice.

photo 20180220_105150

Les sièges sont encore comme neufs et sont du même modèle que ceux que j'avais eu lors de mon dernier vol en ATR 72 de White/TAP.

photo 20180220_105203photo 20180220_105208

C'est vide vers l'avant….

photo 20180220_105424

…Et pas plus rempli à l’arrière.

photo 20180220_105424

Le plafonnier, typique de ce modèle d'avion.

photo 20180220_110356

Le test de l’aumônière a été oublié mais celui ci est concluant. L'avion est propre.

photo 20180220_105709

Les têtières en cuir sont siglées Hop!, mais pas la boucle de ceinture.

photo 20180220_114817photo 20180220_115049

Air France propose pour divertissement son magazine de bord qui ce mois ci, fera la promotion de la Corée du Sud.

photo 20180220_112726

Le pas (risien) est correct. Excusez mon jeu de mot mais je ne suis qu'à mes débuts pour cette discipline FRistique.

photo 20180220_112743

Il n'y a désormais plus de consignes "no cigarette" lumineuses. Celles ci sont collées sur les parois de la cabine.

photo 20180220_105921

Mise en route des moteurs puis backtrack jusqu'au bout de piste pour un décollage dans la foulée. Nous traversons une épaisse couche nuageuse qui rendra notre montée turbulente.

photo 20180220_110650photo 20180220_110930

Je me déplace pour prendre quelques clichés. Quel bonheur de voir le soleil ! Victime d'un absentéisme récurrent.

photo 20180220_111103
.
photo 20180220_111105
.
photo 20180220_111128

L'inclinaison du siège est assez faible mais suffisante pour la durée d'un vol régional.

photo 20180220_111254

La vue est toujours aussi claire. La couche nuageuse, toujours aussi présente au dessus de la France.

photo 20180220_115759

Les hélices tournent à plein régime, en effet le commandant de bord nous a informé que l'on subissait un vent de face de 90 km/h qui ralentira notre vitesse de croisière.

photo 20180220_111941

Le service de restauration débute à mi vol, le choix reste toujours aussi varié est les mêmes choix de snacks que le vol précédent.
Les hôtesses, malgré leur courtoisies n’échangeront que très peu avec les passagers et le service sera expédié en quelques courtes minutes.

photo 20180220_111800

Mise dans la contexte.

photo 20180220_111807

Santé (il est néanmoins rare de trinquer avec un café…) à tous les FRistes !

photo 20180220_111915

L'espace vital est largement suffisant.

photo 20180220_112250

La croisière suit sont cours, et toujours aucun paysage terrestre à se mettre sous la dent.

photo 20180220_111937

Le marathonnage est alors effectué et il ne reste plus qu'a s'occuper jusqu'à l’atterrissage.

photo 20180220_112634photo 20180220_112644

Difficile de s'ennuyer en préparant la matière de ce récit, je décide d'aller faire un tour aux sanitaires.
Ceux ci sont, comme le reste de la cabine, propres mais petits. Cela change de ceux du BCS1 de Swiss que je pourrai emprunter deux jours plus tard. (teaser).

photo 20180220_113007
.
photo 20180220_113009
.
photo 20180220_113012
.
photo 20180220_113028

Vues sur la cabine depuis l’arrière de l'avion.

photo 20180220_112940photo 20180220_113303

Je regagne alors mon siège et profite de prendre les coffres à bagages en photo, j'aime bien leur design et la manière pour les ouvrir.

photo 20180220_113739

La patère est présente.

photo 20180220_105918

Cependant, j'utiliserai celle de mon voisin imaginaire pour y accrocher ma "jacket" les PIF people utilisent ce mot abusivement lorsqu'ils nous demandent de l'enlever.

photo 20180220_115347

C'est alors qu'un deuxième passage de snack est effectué. Bon point de la part des PNC.

photo 20180220_113551

Le commandant de bord prend alors la parole avant d’amorcer la descente vers Orly…

photo 20180220_120728

… Et des bonbons sont distribués.

photo 20180220_115423

Nous regagnons très vite la couche nuageuse et le temps maussade.

photo 20180220_121145

Nous survolons alors un centre commercial, qui après quelques recherches, s’avérera être "Aushopping Villebon 2". Je laisse aux connaisseurs confirmer, ou infirmer.

photo 20180220_121319photo 20180220_121310

Puis nous survolons dans les derniers mètres de ce vol sans encombres des zones industrielles avant d’atterrir en douceur piste 06.

photo 20180220_121429
.
photo 20180220_121443
.
photo 20180220_121530

Nous passons à cote de ce BA/Openskies B757 et de ce 77W AF arborant la livrée Skryyyteam, comme diraient nos amis suisses allemands.

photo 20180220_121806photo 20180220_122435

"PNC dernier virage" à cote des ces deux A330 Air caraïbes. La différence de gabarit est bien réelle entre l'ATR et les Airbus. ;)

photo 20180220_123022photo 20180220_123042

Dernière vue sur mon siège et débarquement assez long en raison de l'attente du bus.

photo 20180220_123359

C'est sur ces dernières vues de l'ATR du jour que se termine ce FR.

photo 20180220_123638photo 20180220_123647

Excusez mon étourderie de prendre des photos du terminal à ORY.
Cependant, il n'y a rien vu à relever. L’itinéraire de sortie était bien indique et le terminal était propre malgré des travaux conséquents.
Un vol fort agreable qui se termine sans fautes et qui confirme encore une fois la qualité de ces lignes régionales.

Ce fut intéressant de pouvoir voler cette ligne en ATR 72, alors que cela est très rarement le cas.

N’hésitez pas à commenter.
A bientôt pour (presque) une exclu. ;)

Maxime
Afficher la suite

Verdict

Air France Hop

8.1/10
Cabine8.0
Equipage7.5
Divertissements8.0
Restauration9.0

Brive-la-Gaillarde - BVE

7.9/10
Fluidité10.0
Accès4.0
Services7.5
Propreté10.0

Paris - ORY

6.8/10
Fluidité7.0
Accès5.0
Services7.0
Propreté8.0

Conclusion

Hop!
Cabine : 8, confortable et propre. Le fait du faible taux de remplissage accentue sans aucun doute le confort.
Équipage : 7.5, Sympa et courtois mais sans le "plus" qui fait la différence.
Divertissement : Magazine de bord et presse mobile AF. Cela n'est pas transcendant mais que faire de plus ?
Restauration: 9, choix très correct et deuxième passage apprécié.

BVE
Fluidité : 10, rien à dire.
Accès : 4, uniquement accessible en voiture ou taxi.
Services : 7.5, je relève l'ouverture du bar/café qui pourrait totalement être inexistant vu le faible nombre de passagers.
Propreté : 10, tout bon.

ORY
Fluidité : 7, débarquement assez long mais sortie rapide et bien fléchée.
Accès : 5, arrivée en avion, difficile de réellement noter. Cependant, j'ai pu voir que la circulation avait l'air très chaotique devant les terminaux et que les travaux n’amélioraient pas la tache.
Services : 7, Le choix de boutiques pourrait être plus conséquent pour le deuxième aéroport national.
Propreté : 8, propre en général.

Informations sur la ligne Brive-la-Gaillarde (BVE) Paris (ORY)

12 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 433612 by
    Lele 20 Commentaires
    Merci pour de FR non commun.
    J'ai failli m'étouffer en lisant skrrryteam à la suisse-allemande !
    Petit aéroport calme qui change de ces plateformes rentabilisées à outrance, mais qui seraient invivables sans subventions.
    Prestation correcte pour un petit vol interne avec une jolie tondeuse.
    A bientôt
  • Comment 433619 by
    scorph GOLD 2169 Commentaires
    Bonjour et merci pour ce report champêtre, on se demande comment une t’elle liaison puisse être rentable au regard des prix proposés et du taux de remplissage catastrophique. Une ligne utile pour l’aménagement du territoire mais à quel prix pour le contribuable...
    L’Atr72 gagne en confort avec l’arrivée de la cabine Armonia sur les -600, PNC généreuse pour le sucré/salé
    Bon vol sur le CS100 alors !
    • Comment 433686 by
      Genevaspotter AUTEUR 86 Commentaires
      Surtout utile pour les conseillers généraux . Je ne pense pas que cela soit rentable, mais je pencherai plus pour la pression de ces mêmes conseillers a faire exister la ligne. A notre plus grand intérêt. Niveau bruit, kif kif entre le 42 et le 72.
      Le vol en CS100 était bien mais ne sera pas reporté, il s'agissait juste d'un pré-acheminement ;)
      Merci pour le commentaire.
  • Comment 433641 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10476 Commentaires
    Ah, BVE... L'égale de SIN, HKG voire d'AUR ! (Je conseille une lecture de FR pititomesque à cet effet.)

    La collation était plantureuse, mazette.

    Merci pour ce FR.
    • Comment 433688 by
      Genevaspotter AUTEUR 86 Commentaires
      Merci pour le retour plutôt asiatique.
      Je n'ai pas encore testé Cantal airport mais j'ai en effet pu lire le FR pititomesque, dont l'auteur doit vous remercier pour la référence.
      On ne peut s'attendre à plus d'un tel aéroport. Collation bien plus plantureuse en effet qu'un vol avec les partisans du bob.
  • Comment 433704 by
    Esteban GOLD 20424 Commentaires
    Merci pour le partage ! Et bien, c'était byzance à bord avec la place, la quantité de snacks servis et les boissons :)

    A bientôt !
  • Comment 433860 by
    Benoit75008 7191 Commentaires
    Merci pour ce FR,

    Cabine récente mais PNCs peu attentifs aux PAXs, opposé de mon dernier vol sur la même ligne.

    Cet aéroport est quand même une aberration au regard sur le traffic et les couts surement à surmonter.

    Bonne journée
    • Comment 433872 by
      Genevaspotter AUTEUR 86 Commentaires
      Merci pour le retour.
      Cela change aussi de ORY-BVE pris une semaine plus tot. Peut être le fait qu'elles étaient 2 changeleur attention vers les paxs? Même si cela ne devrait pourtant pas.
      Je me pose des questions sur l'avenir de BVE...
      Bonne journée de même
  • Comment 433978 by
    bruno06220 329 Commentaires
    bizarre ces hélices qui ne tournent pas... ça perturbe pas un peu ? lol... merci pour le report. j'ai bien aimé cet avion lors vol NCE / TLS

Connectez-vous pour poster un commentaire.