Avis du vol Air France Brest Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol af7363
Classe Economique
Siege 1A
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:20
Décollage 06 Mar 18, 08:55
Arrivée à 06 Mar 18, 10:15
AF   #45 sur 139 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4146 avis
BESMRS
Par 618
Publié le 9 mars 2018
Le routing (toujours le même à quelques variations horaires prêt) est donc le suivant


AF 7363 08:55 BES – 10:15 ORY [A319 - F-GPMD]
AF 7374 21:30 ORY – 22:40 BES [A319 - F-GRHP] (non reporté)



Je me force quelque peu à faire un FR car le vol en lui-même est mon habituel RER et ne présente que peu d’intérêt intrinsèque ; mais mes autres reports de cette route sont dans l’autre sens…
Le retour ne sera pas reporté : d’abord car je suis arrivé plus que charrette (avec un taxi qui n’acceptait pas la carte bancaire impliquant un retrait express à un DAB, histoire d’en rajouter) ensuite car c’est plus ou moins un copié-collé des 654321 épisodes précédents et que si Marathon 1er, Roi de Scandinavie, de la course à pied et des saumons fumés a un talent inimitable pour traquer les variations sur un même thème, je n’arrive même pas aux chaussettes du maître ès mètre…

Donc là, c’est mon RER routinier de 08 :55 (tiens l’horaire a changé ce n’est plus 08 :50, chic 3 minutes de dodo de plus), donc pas de réveil à l’heure où le soleil se lève sur Брест (l’autre Brest, anciennement Brest-Litovsk, en Bélarus… gare ferroviaire ô sublime du fait de ses installations de changement d’écartement mais c’est un autre sujet) mais à une heure presque raisonnable pour un départ à mon domicile à 08 :02…

Pour ceux que cela intéresserait:


Arrivée dans la vague des Airbus à 08 :20 dixit mon smartphone… le pelliculage de la façade de la Raie n’est pas des plus déplaisants… sous un soleil typiquement breton (i.e. il dure peu donc il faut en profiter :) )…
photo 0001


Au fait, la « raie » n’est pas un délire de votre serviteur mais d’un architecte… voyez vous-même la « chose »…
photo bes


Mon père m’a toujours dit que les architectes devraient être condamnés à utiliser à titre viager leurs créations comme pénitence de leur art.

Donc là il faut que je rentre dans la raie au port (ahahahah, humour breton niveau maternelle moyenne section)… fiou ya dégun comme on dit sur Mars !
photo 0002

Logique, vu que l’embarquement du vol de Bordeaux est clos et que celui d’Orly est déjà en cours… depuis quelques secondes !
Donc zou escalators, pif (la foule des grands jours : 15-20 personnes devant moi), ceinture (explosive bien sûr), chaussures (piégées comme il se doit), valise cabine pleine de choses aussi malvenues que des vêtements, des produits d’hygiène, des armes de poing et … du boulot !
Notons qu’il n’y a ni passage prioritaire, ni salon, ni succédanés quelconques; on est à Brest pas à Orly-les-deux-clochemerles :)

Expédié en quelques minutes avec courtoisie… C’est d’ailleurs fou que, lors des renouvellements des toutes les contrats conclus avec des sociétés de sûreté/sécurité, l’inclusion du critère qualité de l’accueil envers le public ait changé profondément l’expérience client !

Bon bah c’est pas tout ou qu’il est le RER ? Ah il est là… d’ailleurs ça embarque sec et les soutes sont déjà chargées… confirmation que je suis donc bien à la bourre !
photo 0003

Ouch, F-GPMD est un A319-113 ex-Air Inter dont le premier vol date du 9 septembre 1996 (21 ans)…

Évidemment, il y a des traces de pluie sur le sol ! On est pas dans le Mojave ici…
Tiens une petite vue de l’espace « mini » pour les plus jeunes avec les logos des sponsors sur le première délimiteur du passage de la paf (un autre se trouve au fond suivant que l’appareil hors Schengen est ou non raccordé à la chenille, la salle est ainsi modulaire). Pour info, c’est l’un des rares points frontières français où la police de l’immigration est assurée par la Douane !
Vous noterez à l’arrière-plan la fin de l’embarquement du RER… et la clarté du terminal avec ses baies vitrées (des raies ban)…

photo 0004


Pas de sky-priori-machin à ce stade-là : soit mes voisins sont déjà là et plus de place dans les coffres, soit il n’y a pas de voisin… Inutile donc de faire péter les galons pour passer devant le dernier de la file… en snobant mes pauvres co-pax telle une Reine de Saba ou un philosophe de salon à chemises amidonées !

Pré-passerelle vitrée
photo 0005


Après la minute de culture générale, l’instant porte…

Bonus : Cliquez pour afficher


L’instant porte…
photo 0006


Accueil par le contrôleur chef du RER de votre serviteur parmi les derniers passagers. Direction mon siège habituel : tête de rame, fenêtre gauche sens de la marche pour pouvoir suivre les signaux en même temps que le mécanicien qui est devant. Bref le 1A avec son cortège de centimètres en rab’ :)
photo 0007


Sauf que tels certains qui voyagent dans le stupre, la luxure, la décadence de l’Orient mystérieux, j’ai AUSSI mes deux hublots…
photo 0008photo 0009

Ah la PIL est là on va pouvoir faire un tour de manège : une mission directe vers Paris (chic j’évite l’omnibus qui fait ses 35 gares) !
photo 0010



Bon c’est pas tout mais quand faut y aller, faut y aller !
photo 0011


Repoussage terminé, vue de la raie de face (et vlan !)… bon d’accord je suis passé à l’humour maternelle niveau supérieur !
photo 0012


On fait un coup de remonte piste, puis demi-tour pour alignement… avec une superbe lumière !


V1, VR, V2, vario positif, train rentré, et … hop au boulot !
Sisi, je bosse, la preuve :
photo 20180306_090014


Sauf que qui dit décollage, dis pas de tablette donc … Madame Air France fera office de sous-main de fortune !
De là à dire que je n'utilise les femmes que pour me supporter… cela serait mal me connaitre !!!


Fait quand même pas très très beau
photo 20180306_090108


Sauf que c'est ici qu'un avion a atterri en confondant la petite route de village avec une piste… et non ce n'était pas la voie rapide (le clan des siciliens c'est chez le navetteur parisiano-milanais)
photo 20180306_090136


Toujours en montée, au fond la Manche puis… la perfide Albion (God save the Brexit ! :) )…
photo 20180306_090204


Là on descend vers le Sud et on passe sur Landerneau : on voit bien la boucle ferroviaire avec l’ex-chemin de fer d’Orléans qui vient de Quimper en bas … et Paris Austerlitz et l’ex-chemin de fer de l’Ouest qui vient de Rennes et Paris Montparnasse en haut à droite. Et oui, avant 1937 Brest était desservi par deux compagnies ferroviaires concurrentes : l’Ouest et le Paris-Orléans !
photo 20180306_090238

Bah non je ne déconne pas, voyez:
- la carte du réseau de l'Ouest
- la carte du réseau du Paris-Orléans
En précisant cependant que la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest a fait faillite en 1909 et a ensuite été intégrée au réseau de l'Etat et qu'à compter de 1934 le PO deviendra la compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans et du Midi…



Un peu de Bretagne… au naturel !!!
photo 20180306_091751


Puis on passe à une boisson d’hommes : le café soluble d’Air France qui est aussi fort en vitriol qu’une certaine boisson servie à des polonaises au petit déjeuner et qui a un goût de pommes :)
Notez le traitement Plutonium/Club 2000… avec sa tablette sur siège central neutralisé, son cake au citron, son verre d’eau… et un bout de mes feuilles de boulot sur ledit siège central !
photo 20180306_091151


Pour ceux qui sont en manque…


Sauf qu'AF ne fourni plus du Nescafé mais du café d'en face…


Bon c’est pas aujourd’hui que je vais perdre quelques kilos…
photo presse-papiers-1


Temps breton typique : beau en haut, humide en bas..
photo 20180306_094051


Coucou toi ? Ça travaille dur ? A priori un CFM56-5A4
photo 20180306_091944

Si certains veulent réviser comment ca marche: cliquez ici.


Profitez du soleil, cela ne saurait durer !
photo 20180306_095202


Et zou reboulot…
photo 20180306_093203

A gauche…
photo 20180306_095246


A droite
photo 20180306_094432


Par contre les claudettes sont que pour bibi :)


C’est le moment pause parfumée et visite des commodités… mais la photo est floue !
Ohohoho il y a un tiroir secret ! Que contient-il ?
photo 20180306_094801


Bip, PNC début de descente…
C’est vrai que cela descend :
photo 20180306_095113photo 20180306_095118


Tiens tiens un CRK : vais-je arriver à avoir une photo nette ?
photo 20180306_095125photo 20180306_095128


Bon bah c’est pas gagné, pour la peine on descend encore !
photo 20180306_095202

Mais non on est pas fatigué ! encore un petit peu pour la route !
À gauche :)
photo 20180306_095246


Alignement, nuage… et tada Villeneuve-Saint-Georges avec une très belle vue sur la faucille… (le marteau est en vacances :) )
photo 20180306_095817photo 20180306_095815photo 20180306_095826


Et boum badaboum !
photo 20180306_095919


Tiens tiens du dreamliner européen à ORY ?
photo presse-papiers-2


Bon bah quand faut aller au taf…
Sauf que là c’est aveugle
photo 20180306_100838


Je vous l’avais bien dit qu’il y avait un passage secret : il est là bien marqué et tout et tout !
photo 20180306_100921


La descente aux enfers … vers les rabatteurs de taxi clandestins et autres merveilles de la civilisation post-industrielle moderne !
photo 20180306_101016


Pas d’attente aux taxis, et vlou direction Paris m’sieur !

Voilà pour l’aller. Le retour ne sera pas reporté mais je ne pouvais pas ne pas montrer l’hommage rendu au roi du détournement de saucissons, au trafiquant de tous les extrêmes, à notre quasi-mafieux du trafic d’espèces porcines en voie de disparition rapide ; j’ai nommé l’Okapi !

Voici donc le plateau repas du lendemain soit : je vous laisser trouver l’origine des produits (et puis c'est plus conforme à mon standing que du saucisson sans porc) !
photo 20180307_213720
Afficher la suite

Verdict

Air France

4.8/10
Cabine7.0
Equipage6.0
Divertissements3.0
Restauration3.0

Brest - BES

6.8/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services6.0
Propreté8.0

Paris - ORY

6.8/10
Fluidité9.0
Accès4.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Un RER utilitaire qui va d’un point A à un point B pour 65 euros le segment. Pratique et rapide, pas de grand luxe même si le service se hopise (et ce n’est pas un compliment) !!!

La presse du jour n'est qu'un doux rêve pour ceux qui ne sont pas dans les 30-40 premiers à embarquer... je sanctionne !
Le cake au citron ... mouais, je préférais les viennoiseries :)

Autant je peux être conciliant pour l'accès à Brest, autant Orly manque cruellement de liaisons dignes de son rang: on est pas dans le tiers monde mais on demeure loin d'un aéroport de l'une des 15 villes les plus importantes sur le plan mondial !
Le métro 14 y est une nécessité, Orlyval devrait être gratuit, etc.

Informations sur la ligne Brest (BES) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 24 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Brest (BES) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 16 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

  • Comment 436169 by
    okapi GOLD 3584 Commentaires

    Lire avant d'agir..."En conséquence, l'utilisation de ce rapport à d'autres fins que la prévention pourrait conduire à des interprétations erronées." Il est évidemment bien trop tard pour commenter mais pas pour s'amuser. Voici l'oeuvre péremptoire qui met fin à mes voyages par procuration, pendant quelques heures. Au plaisir de commenter mieux que ça dans quelques heures...

  • Comment 436175 by
    Esteban TEAM GOLD 11351 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage !

    En voilà un report avec des liens vers plein d’infos intéressantes (ou comment transformer une navette en moment de culture !)

    Merci pour ce trajet en RERbus ;)

    A bientôt !

  • Comment 436180 by
    FFlyerCDG 3010 Commentaires

    1.000 merci pour ce partage lu et même relu avec un énorme plaisir à la mesure de la qualité de la rédaction et de ses digressions toutes plus intéressantes les unes que les autres !!!
    C'est promis... Si vous faites des émules, je m'engage à lire TOUTES les publications consacrées à des vols domestiques voire même européens :-)
    Merci pour cette lecture particulièrement divertissantes !

  • Comment 436185 by
    marathon GOLD 9596 Commentaires

    Je regrette l'absence de la version ingénieur de la problématique des écartements à l'Est, qui est aussi un sujet d'actualité franco-ibérique.
    Joli pelliculage de la façade, en version banc de sardines bretonnes !

    "Mon père m’a toujours dit que les architectes devraient être condamnés à utiliser à titre viager leurs créations comme pénitence de leur art."
    - Il se serait bien entendu avec le mien ;)

    C'est la foule dans la passerelle à l'embarquement !

    Quand je pense au nombre d'utilisations erronées du mot douane / douanier aux passages des frontières dans le grand public - il va falloir que je révise mes certitudes. Ca pourrait presque justifier d'aller prendre un vol non-Schengen à BES ;)

    Le lien vers les 30 premières secondes culturelles est erroné, mais on peut le trouver dans la page d'accueil des 30 secondes suivantes.

    Le tout venant a été piraté par les mômes à l'arrière de l'avion, pour qu'il faille se risquer sur le bizarre ?

    A ORY, un Dreamliner européen au sens géographique du terme, pas politique.

    "Paris vous aime" : cette métonymie au sujet de laquelle je n'ai pas été consulté n'a pas suscité l'inspiration de l'auteur.

    "on demeure loin d'un aéroport de l'une des 15 villes les plus importantes sur le plan mondial", et d'ailleurs, je me demande dans quel classement Paris atteint le 15° rang. (Pour la population de la zone urbaine, Wikipedia lui attribue la 35° place).

    Merci pour ce récit didactique qui m'a fait réviser mes classiques du cinéma, de la sculpture grecque et de la thermodynamique !

    • Comment 436212 by
      BESMRS AUTEUR 1680 Commentaires

      Les problématiques d’écartement sont loin de se limiter à des problématique europeo-russe ou européo-ibérique.
      Pour mémoire (car les avgeeks ne sont pas toujours au fait de la question), l’écartement des rails (mesurée en la face interne du rail suivant une méthodologie normalisée) est variable suivant les États, systèmes et réseaux.
      La voie normale est, depuis 1886, définie à 1,435 mm ; c’est la norme de l’Union européenne, de l’Union internationale des chemins de fer, de la Federal Railroad Administration et de plein d’autres pays.
      En réalité, il existe quelques variantes techniques mineures suivant les pays mais pour la plupart du matériel c’est totalement transparent : un matériel tracté peut circuler d’un réseau à l’autre.
      En dessous parle de voie étroite et au-dessus de voie large. Plus l’écartement est large, plus un train est stable… mais plus c’est encombrant ; plus c’est étroit et moins c’est cher (gabarit plus réduit, infrastructure plus légère, etc.).. Or, en matière de chemin de fer ce qui est recherché c’est l’interopérabilité…
      99 % des réseaux sont entre 1000 et 1700 mm d’écartement.
      Historiquement, des choix différents ont pu être fait pour éviter aux militaires de pouvoir envahir le pays (Espagne, Russie) et ce choix a été transmis aux voisins (Portugal) ou aux héritiers (Finlande, ex-URSS).
      Une bonne synthèse est ici :
      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1f/Rail_gauge_world.png?uselang=fr
      Dans l’Union européenne, on trouve donc sur les réseaux principaux : de la voie normale, de la voie large (Irlande, péninsule ibérique, Finlande, ex-URSS,…)
      Pour passer d’un réseau à un autre il existe plusieurs solutions :
      - transvaser les marchandises (lourd, lent, cher),
      - changer les boggies et essieux à la frontière (Brest, Hendaye, Irun, etc.)
      - avoir un matériel bi-écartements (les Talgo sont les plus célèbres mais il existe aussi le système CAF)
      - avoir des lignes bi-écartements (très cher donc souvent limité en distance)

      Pour les curieux :
      - système Talgo : https://www.youtube.com/watch?v=8c7ehHel2z8
      - Changement d’essieux Transfesa: https://www.youtube.com/watch?v=BFWTHiWn4-4

      Les contrôles de police aux points frontière aériens sont normalement assurés par la police aux frontières sauf dans quelques points de passage ou c’est la douane (dont Brest) ou la gendarmerie (aéroports mixtes civil/militaire)…

      La Norvège est membre de l’EEE, pas la Suisse ?

      Pour les classements : joker !

      Merci pour le com' :)

  • Comment 436258 by
    AirOne SILVER 1823 Commentaires

    FR richement narré, qui permet de découvrir bien des choses sur un vol bien classique.

    Merci à vous

  • Comment 436420 by
    mogoy GOLD 10213 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Le terminal de BES est réussi, quelque soit l’habillage architectural, cela a meilleur mine que tous les autres aéroports de province.

    "ait changé profondément l’expérience client » c’est surtout la crainte de perdre son gagne pain qui motive… et donne du sens commercial. Bref, la raison pour la quelle l’union soviétique était non compétitive et que le capitalisme sort victorieux mais la population pas nécessairement plus heureuse…

    « philosophe de salon à chemises amidonées » et col échancré de rigueur.

    Merci pour la minute de culture générale, aussi incongrue que pertinente.

    « la preuve : « après floutage, ce pourrait être les arguments pour choisir Cynthia au 3612 plutôt que Kevin à « The Voice » ou « Masterchef »

    Kitchissime la pub Nescafé, mais je m’attendais à Gringo !

  • Comment 436612 by
    Chevelan GOLD 13349 Commentaires

    Un vol classique narré avec maestria
    Comme disait ma grand mère, "on en apprend tous les jours"
    Ah la belle raie (Manta ?) que voilà !

    Merci pour ce FR.

Connectez-vous pour poster un commentaire.