Avis du vol Iberia Express Paris Madrid en classe Affaires

Compagnie Iberia Express
Vol IB3741
Classe Affaires
Siege 2A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:05
Décollage 12 Mar 18, 21:00
Arrivée à 12 Mar 18, 23:05
I2   #102 sur 141 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 51 avis
momolemomo
Par GOLD 1016
Publié le 14 mars 2018
Bonjour,

Après un court weekend intense à Paris je rentre à Madrid. J'ai sélectionné Iberia Express pour le prix, 45 euros, malgré le fait qu'IBS parte du T3 de CDG. J'ai surclassé ce vol quelques heures avant le depart pour 35 euros. Ça peut paraitre cher pour ce que c'est mais vu que j'ai du travailler jusqu'à 3h en arrivant, j'étais bien content d'avoir pu manger quelque chose à bord et avoir de la place.

Le vol aller était tout à fait ordinaire à bord d'un A321 complet d'Iberia, confortablement installé à mon 9A habituel.
photo img_9403

J'arrive au T3 environ 1h30 avant le départ, il s'agit du pire terminal de CDG. C'est un hangar pour les compagnies low-cost, des embarquements par bus, et quasiment rien à faire.
photo img_9523

La zone d'enregistrement est bruyante avec notre A320 pour Madrid à 21h, un Vueling 30 minutes plus tot pour Londres et un autre pour Seville 30mn plus tard.
photo img_9524

Les comptoirs d'Iberia Express sont quasiment vide, et tant mieux.
photo img_9525

N'ayant rien à faire landside, je passe le contrôle de sécurité
photo img_9526

Le terminal n'est qu'un long hangar avec des sièges, un Relay et une petite cafeteria.
photo img_9527

Les passagers de mon vol commence à arriver. La majorité sont des familles avec jeunes enfants qui reviennent de Disneyland et sont particulièrement bruyant.
photo img_9528

L’embarquement commence à 20:20. Il y a une file priority et une file classique et les agents commencent par embarquer la file priority qui est pleine de non-priority. Les gens de la file classique se rue pour s’ajouter à la file priority en espérant embarquer plus vite.
Le jour où le sous-traitant d’IB respectera les priorités à CDG est encore loin.
photo img_9533

De toute manière c'est le T3 de CDG et donc l'embarquement se fait par bus. L'intérêt du priority boarding est limité.
photo img_9531

Le bus nous amène au pied du EC-ILQ, un A320 de 16 ans. Seule la porte avant du bus est ouverte et une agence vérifie le numéro de siège de chaque passager pour indiquer d'embarquer par l'escalier avant ou arrière.
photo img_9536

Avec mon nouveau numéro de siège je suis dirigé vers l'escalier avant.
photo img_9539

Iberia Express a un système de streaming à bord. Je l'avais essayé il y a deux ans quand il était encore en période d'essai.
photo img_9538

Deux rangées de business pour ce soir
photo img_9541

Le pitch est moins bon que chez la maison mère mais les sièges sont les mêmes.
photo img_9542photo img_9543

Chaque siège milieu a deux oreillers
photo img_9544

Il y aura 6 passagers business, deux couples au 1D-F et 2D-F qui semblent être des amis de l'équipage et un monsieur au 1A qui est un employé d'Iberia. Ils ont tous été surclassé par l'equipage mais la difference est qu'ils n'auront pas de plateau repas, juste des boissons et des sandwichs froids du BOB.

L'embarquement est rapidement bouclé
photo img_9546

Les derniers à rentrer amènent le ballon Mickey vu plus haut. C’est pas interdit les ballons gonflables comme ça? L’hôtesse leur a fait le dégonfler mais je suis surpris qu’on ne leur a pas dit avant, au contrôle de sécurité par exemple.
photo img_9547

Repoussage pile à l'heure, ce n'est pas pour rien qu'Iberia Express a encore raflé le prix de low-cost la plus ponctuel du monde pour la 4e année consécutive.
photo img_9552

Décollage avec vue sur Paris. Ça ne rend pas en photo mais les habitués de CDG savent que c'est beau.
photo img_9554

On traverse rapidement les nuages et puis le Clubexpress est activé. L’hôtesse passe me demander si je veux diner et ce que je souhaite boire.
photo img_9557

Il faut donc se connecter au réseau IBERIAEXPRESS
photo img_9558

Pour pouvoir accéder au contenu il faut s’inscrire ou se connecter a son compte clubexpress. Ou alors il faut se réinscrire si on a la tete en l'air et qu’on a oublié son mot de passe, comme moi.
photo img_9560photo img_9561

Une fois connecté on a un menu avec trois options: Divertissement, Geovision, et Destination
photo img_9562

L'hôtesse arrive avec ma boisson et je profite d'être seul sur ma rangée pour m'étaler.
photo img_9563

Continuons avec le clubexpress et commençons avec la rubrique Destination.
Ce n'est rien d'autre que des informations, des recommandations sur la destination du jour. En gros c'est un guide touristique.
photo img_9564photo img_9565

Ensuite, la geovision sur laquelle on peut voir toutes les destinations d'Iberia Express
photo img_9566

On a la possibilité d'avoir la carte en 2D ou en 3D et je me suis bien amusé avec cette fonction.


Puis le divertissement:
photo img_9567

16 films et 12 courts métrages, ce qui est intelligent pour des vols sur lesquels on peut rarement voir un film entier.
photo img_9568

14 séries
photo img_9569

4 playlists
photo img_9570

Une section enfant
photo img_9571

Une offre de presse correcte mais très centrée sur l'Espagne.
photo img_9572

Un nombre surprenant de jeux
photo img_9573

Je commence un film même si je n'aurais pas le temps de le finir, il y a une petite pub de 30 secondes.
photo img_9574

Concernant les langues, il n'y a que le choix entre anglais et espagnol.
photo img_9575

Le plateau arrive et je m'installe au milieu pour pouvoir mettre ma boisson sur la droite et mon film sur la gauche, tranquille.
photo img_9577

C'est ici qu'on voit qu'IBS est la low-cost du groupe puisque c'est choix unique, sans menu, et sans fromage. Ce soir ce sont des pâtes aux courgettes et au fromage. Ce n'est pas genial mais ça se mange.
Tout le service est fait au plateau, exactement comme sur mon dernier vol en business d'Iberia Express. On peut douter de l'efficacité d'un trolley pour deux rangées mais j'ai deja vu la maison mère le faire.
photo img_e9576

Le reste du vol avance tranquillement et les PNC distribuent des serviette rafraichissante avant le debut de la descente.
photo img_9580

Arrivée en avance à Madrid, je n'en attends pas moins d'Iberia Express.
photo img_9586

On se parque au T4, à côté d'un A321 d'Iberia joliment nommé Generalife, après un palais d'été de l'Alhambra.
photo img_9587

Nous sommes un des derniers, si ce n'est le dernier, vols européen à arriver au T4. Certains passagers sont quand même en transit, Iberia a encore des vols au T4S vers São Paulo, Johannesburg ou Montevideo.
photo img_9589

Pour moi on s'arrête ici, merci d'avoir lu.
Afficher la suite

Verdict

Iberia Express

7.6/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements8.5
Restauration7.0

Paris - CDG

6.4/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services4.5
Propreté8.0

Madrid - MAD

7.4/10
Fluidité3.0
Accès10.0
Services8.0
Propreté8.5

Conclusion

La cabine n'est pas particulièrement interessante. C'est la même que celle d'Iberia mais avec un pitch plus serré.
L'equipage était agréable et attentionné malgré la presence d'amis dans la cabine.
Le système de divertissement est le gros point fort d'Iberia Express. Encore un petit effort pour rajouter des prises de courants/des ports USB, ce serait encore mieux.
Le repas, c'est vraiment pas de la grande cuisine mais au moins j'ai pu manger avant d'arriver.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Madrid (MAD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 32 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Madrid (MAD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est LAN Airlines avec 7.7/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 4 minutes.

  Plus d'informations

28 Commentaires

  • Comment 436852 by
    pititom GOLD 10591 Commentaires

    Merci Moritz. Alors que je suis bien souvent réticent à payer une upgrade pour de la J Europe, je trouve que 35€, c'est très raisonnable pour avoir disposé du triplet de siège et d'une petite collation, même si elle est basique.

    Le système de divertissement a l'air bien en effet, mais il est clair qu'un système avec le device du passager se devait d'être pensé avec l'installation de prises....

    A+

    • Comment 436923 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 6242 Commentaires

      Il y a quelques années, les IB platinum recevaient les upgrades gratuitement pour la plupart des vols. Maintenant ce sont des offres de surclassement qui vont généralement de 35 a 45 euros sur les vols européens.
      Merci pour ton commentaire.

  • Comment 436862 by
    Esteban TEAM GOLD 11652 Commentaires

    Merci pour le partage Moritz,

    Oui 35€ pour un upgrade et trois sièges, je ne dirais pas non non plus.

    Merci également pour la présentation détaillé du système de divertissement.

    A bientôt !

  • Comment 436863 by
    Chevelan GOLD 13465 Commentaires

    Comme Pititom je trouve ce tarif intéressant en upgrade, pour cette place à l'avant, sans voisin et disposer d'un plateau très correct sur ce type de vol, une bonne opportunité !

    Pas mal ce système de divertissement avec de nombreux choix, tant en films, qu'en musiques ou jeux

    Merci pour le partage, à bientôt !

  • Comment 436880 by
    indianocean GOLD 6808 Commentaires

    Je pensais qu'Iberia n'opérait que d'Orly. J'avais oublié IB Express et le terminal 3 qui est vraiment horrible.
    Je veux bien que les vols qui y opèrent sont des compagnies charter mais quand même.
    EasyJet part bien du 2D, non?

    Merci Moritz

    • Comment 436926 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 6242 Commentaires

      IB Express est passé à 2 vols par jours vers CDG, tous en fin de journée. C'est vrai que c'est plus des compagnies charters vu qu'Easyjet est au 2D. Il y a aussi BMI, ou ce qu'il en reste, au T3.
      Merci pour ton commentaire.

  • Comment 436882 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8153 Commentaires

    Merci de ce FR Moritz. J'avoue de pas bien comprendre l'intérêt d'Iberia Express alors qu'il y a déjà Vueling dans la famille, mais après tout c'est le même positionnement que Joon et Eurowings. Jusqu'à ton FR je pensais qu'il n'y avait que de l'eco à bord mais je em trompais. L'upgrade est abordable et le plateau , meme si c'est un choix unique, pas mal du tout. Le T3 n'a aucun intérêt et disparaitra lors de la réalisation du T4 dont l'ouverture est prévue pour 2024. Il me semblerait logique que les low cost migrent alors vers le T2G.

    • Comment 436928 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 6242 Commentaires

      Iberia Express était un moyen de réduire les couts chez Iberia et a reprit les lignes déficitaires. Depuis, c'est une division low-cost d'Iberia en Europe, comme Eurowings ou Transavia, avec des destinations de plus en plus vacances. Vueling ne pouvait pas faire ça parce qu'ils appartiennent à IAG, au même niveau qu'Iberia ou British Airways et donc Iberia ne contrôle rien chez Vueling.
      C'est bon à savoir que le T3 va disparaître mais ce n'est pas demain la veille.
      Merci pour ton commentaire.

    • Comment 436950 by
      marathon GOLD 9566 Commentaires

      Le T3 est un hangar industriel, mais il est directement accessible en RER, avec 400 m de cheminement depuis la gare CDG-1
      Pour atteindre le T4, il faudra prendre un transport hectométrique depuis CDG-2 : le temps de trajet depuis Paris sera allongé.
      Quant au T2G, il est encore moins accessible, par bus depuis CDG-2.
      Bref, je vois surtout une dégradation de l'accessibilité pour les PAX des LCC.

  • Comment 436948 by
    marathon GOLD 9566 Commentaires

    J'aime bien la photo de l'A320 qui semble entrer dans le bus apparaissant en partie supérieure.
    Tiens, les upgrades sauvages font ici aussi partie de la culture locale !
    Belle vue nocturne de Paris, avec la Tour Eiffel dans le quart droit de la photo.
    Belles images de synthèse de la géovision, mais est-ce qu'on peut avoir simplement la position de l'avion sur une carte ?
    A 35 €, je veux bien admettre que l'upgrade puisse se justifier
    Merci pour le partage !

  • Comment 436963 by
    mogoy GOLD 10200 Commentaires

    Merci Moritz pour ce FR.
    Cette IBS est une vraie enigme : déjà employer le nom de la maison mère pour une lowcost est une monumentale erreur de marketing (tout comme AIr india express), cela entretien la confusion et nuit à la marque première. Ensuite un service J sur une low cost : WTF ? Surtout si le dit service est différent de la compagnie de rang 1.

    D'un autre coté l'IFE BYOD est vraiment séduisant, et il est gratuit : c'est une low cost ou pas ? et comme le dit pititom 35 EUR le segment pour l'avant et son exclusivité, je signe.

    Dernière question existentielle : on voit le logo oneworld sur "l'instant porte", ce sont des vols qualifiants sur oneworld ??

    Bref, un produit pas si inintéressant (rappelons l'absence totale de salon au T3 de CDG...) mais totalement illisible et susceptible de créer des attentes qui ne seront pas satisfaites.

    • Comment 437015 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 6242 Commentaires

      IBS a été très utile et fonctionne très bien pour Iberia. Je ne pense pas que ça crée trop de confusion puisque le produit éco et business d'Iberia Express est très similaire à celui d'Iberia. Mis à part quelques destinations comme Londres et Paris (et encore, IBS est à LGW et CDG alors qu'IB est a LHR et ORY), IBS a des destinations moins premiums comme Mykonos, Berlin ou Malte.
      Iberia Express appartenant à Iberia, la compagnie est affiliée à OneWorld. Ce qui signifie qu'on a tous les avantages des status, qu'on accumule avios et points elite et qu'il est possible d'utiliser des avios sur des vols IBS. Aucune difference avec un vol opéré par Iberia à ce niveau la.
      Merci pour ton commentaire.

  • Comment 436969 by
    Benoit75008 GOLD 7336 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Je confirme les dires de certains FRistes mais partir du T3 ne fait pas rêver.
    Le prix de l'upgrade reste raisonnable pour un catering correct et un "IFE" plutôt varié et riche niveau programmation.

    Merci et bonne journée Moritz!

  • Comment 436974 by
    noone18 361 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce partage.
    Je rejoins l'avis de nos camarades, le tarif de l'upgrade est intéressant. Cependant, si je considère un départ du T3 (donc sans salon) et un priority boarding inexistant, suis-je en droit de considérer que je paie mon repas avec boisson à 35 euro ? La question de Mogoy concernant l'acquisition de miles et vol qualifiant a dès lors un véritable intérêt ^^
    L'IFE à bord est par contre vraiment sympa. Manque effectivement un port permettant de brancher son téléphone / tablette / ordi.
    @ bientôt

    • Comment 437018 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 6242 Commentaires

      "suis-je en droit de considérer que je paie mon repas avec boisson à 35 euro ?" : Clairement! Avec plus de place aussi.
      Il est possible d'accumuler des miles et des points elite (pour le statut) sur Iberia Express comme sur n'importe quel vol d'Iberia :)
      Merci pour ton commentaire.

  • Comment 437093 by
    Michelg GOLD 1993 Commentaires

    Bonjour Moritz et merci pour le partage.
    Tiens, je ne pensais pas non plus que IBS offrait une classe avant, j'aurai aussi mis la mai au porte monnaie pour avoir plus de confort et de quoi manger et acev un IFE particulièrement attractif. Le fait de cumuler des miles sur One World est interessant.
    Le T3 de Roissy est vraiment horrible, peut être même pire qu'Orly.
    A bientôt.

    • Comment 437118 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 6242 Commentaires

      IBS fait presque le même boulot qu'IB mais vers d'autres aéroports. Le réseau du groupe Iberia s'est bien étendu depuis l'arrivée d'IBS.
      Je prefere largement Orly au T3 de CDG et pourtant Orly est loin d'être un aéroport que j'apprécie.
      Merci pour ton commentaire.

  • Comment 440831 by
    F-OITN GOLD 1615 Commentaires

    Merci pour ce récit :)
    Iberia et Iberia Express ayant le même service désormais, la différence entre les deux n'est pas flagrante mis à part un pas plus faible.
    Concernant le ballon gonflable, aucun risque à bord et la PNC n'avait pas nécessairement l'obligation de le dégonfler. Jacques Darolles (ancien CDB AF) avait écrit un texte à ce sujet sur la pilotlist, mais malheureusement celui-ci n'est plus disponible en ligne. Ayant récupéré par chance tous ses textes, je prends la liberté de le coller ci-dessous afin de pouvoir vous partager ce texte (comme toujours) superbement bien écrit :

  • Comment 440832 by
    F-OITN GOLD 1615 Commentaires

    "Un vol d'une grande portée scientifique" (Juillet 2007)

    Aujourd'hui, il n'y avait pas que sur les routes qu'il y avait du monde, et entre Orly et Nice, nous fîmes trois étapes avec
    respectivement, 212, 200, et 204 passagers, notre brave A321 étant blindé en plus de bagages que les autres vols n'avaient pu
    embarquer.
    Soucieux du déroulement de la fin de l'embarquement, et nourrissant la folle utopie de partir à l'heure, je délaisse mon équipage
    pour remonter en salle d'embarquement, suivre le passage des derniers passagers devant le lecteur de cartes.
    Les trois dames chargées de l'opération sont toutes concentrées sur cette tâche fondamentale, et à leur approche, mon regard
    bute sur un ballon de baudruche traînant par terre, derrière elles.
    Il appartient au Commandant de Bord de sérier les urgences, et d'établir une hiérarchie des priorités.
    Mettant donc de côté les questions subalternes, passagers, carburant, frêt, bagages, créneau, etc, je m'enquiers de la seule
    question urgente et essentielle du moment:
    "Il est à qui, le ballon, là ?"
    La dame coiffée par une explosion de gaz se retourne, et lâche simplement :
    "C'est au petit Africain qui vient de passer, là, avec sa mère. Je lui ai dit que c'est interdit."
    Interdit ? Un ballon ? Dans un avion ? Dans MON avion ? Alors là, j'espante bigrement.
    "Ben oui, s'il éclate..."
    Décidément, la folie des grandes personnes n'a pas fini de nous surprendre.
    Bon d'abord, le ballon, s'il éclate, il éclate, point barre. C'est moins contrariant que si c'est le pare-brise ou un réacteur.
    Cette manifestation soudaine de l'ignorance humaine me décide à me lancer dans un grand dessein scientifique, tel Pasteur ou
    Champollion :
    Je vais tenter de démontrer à la face de l'humanité que le ballon, dans l'avion, il n'éclate pas, comme ça on pourra s'engueuler
    à ce sujet sur la Liste la moitié de l'automne.
    "Bon, je le prends, dis-je sobrement...
    Du pas du pacha qui monte sur son navire, je regagne donc mon fidèle A321, tenant le ballon vert au bout de sa tige.
    Nice un samedi soir d'août, je me taille un fort succès d'estime auprès des passagers lunettes-Armani-en haut-du-front-sac-
    Vuitton, en entrant dans le poste avec ce qui est désormais l'objet d'un enjeu scientifique de premier ordre.
    "C'est quoi, ça ?" Interroge le copi (c'est une dame) qui au bout de deux jours de rotation semble ne plus s'étonner de rien de
    part de ce CDB désespérant...
    "C'est un ballon", révélé-je sobrement.
    Soupir du Copi.

    [suite >>>]

    • Comment 440834 by
      F-OITN GOLD 1615 Commentaires

      Check-list avant mise en route. A 75 tonnes de masse au décollage, on va presque se prendre au sérieux.
      On arrive au FL 280, sur les Alpes au soleil couchant . Voici l'instant de la révélation aux générations futures, comparable à la découverte de la roue, de l'électricité, ou au premier vol du Jodel 112.
      Grâce à un cliché certes un peu tremblé (outre l'émotion du moment historique, il reste peu de lumière), la preuve est faite que le ballon de baudruche gonflé au sol n'éclate pas par 4750 pieds d'altitude cabine. L'hydre de l'inculture recule d'un pas.
      J'exulte. Ma copilote me dissuade cependant d'effectuer un tonneau pour fêter ça.
      C'est le torse bombé et avec le sentiment du devoir accompli que j'arrive au parking Sierra 24 à Orly.
      Dans ce coup là, c'est sûr, j'ai au moins gagné le Mérite Agricole.
      - Tu me dis quand il arrive ? dis-je à Brigitte qui débite les au-revoir-Madame-au revoir Monsieur à une fréquence voisine d'un hertz (plus de 600 dans l'après-midi, quelle abnégation !)
      Le voilà. Porté dans les bras de Maman, parce qu'il est 22h00, et que normalement à cette heure-là, les enfants dorment, le titulaire légitime du ballon vert arrive du fond de l'allée.
      - Tiens, dis-je simplement. Je l'ai récupéré.
      La fonction de Commandant de Bord confère les pouvoirs les plus larges. Par exemple, celui de faire sourire un petit garçon qui dort déjà presque.
      C'est vous dire si tout ce chemin en valait la peine.

      Jacques Darolles
      Conducteur d'engins

      (Extrait de la pilotlist.org, juillet 2007)

Connectez-vous pour poster un commentaire.