Avis du vol TAM São Paulo Curitiba en classe Economique

Compagnie TAM
Vol JJ3237
Classe Economique
Siege 24F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:15
Décollage 04 Mai 18, 10:00
Arrivée à 04 Mai 18, 11:15
JJ 43 avis
airberlin
Par GOLD 345
Publié le 27 mai 2018
Bonjour à tous,

suite de mon séjour au Brésil
STR - CDG
CDG - GRU
GRU - RAO - en bus et voiture
RAO - CGH
CGH - CWB - vous y êtes

Si vous avez manqué le début…
Bonus : Cliquez pour afficher


São Paulo - Congonhas Airport (IATA: CGH, ICAO: SBSP)



Ce vol me fait arriver à Curitiba, capitale de l'état du Paraná, un poumon économique industriel pour le Brésil. Reportage essentiellement visuel et photographique, il n'y a en effet que peu à dire sur ce vol au service minimal mais aux beaux paysages.

Je vous avais laissé en sortie de mon vol en provenance de Ribeirão Preto. Accueil par un groupe typiquement brésilien, ça chante de grandes chansons populaires qui plaisent aussi bien aux plus vieux qu'au plus jeunes.
photo img_8261 1600x1200

Je vais me balader pendant ma demi-heure de battement dans ce long terminal étroit qui longe la piste. Il y a une légère pente tout le long.
Au passage j'ai décollé du côté par lequel j'avais atterri. Est-ce une coïncidence et le fait d'un changement de direction du vent ou bien l'aéroport est bâti sur le principe des altiport avec une légère pente qui sert à la fois à freiner et à accélérer plus vite?
photo img_8262 1600x1200

L'ensemble est plutôt moche, si ce n'est ces grandes baies vitrées. Pas de salon, juste un il me semble de American Express. Pour un grand nœud de correspondance LATAM, c'est décevant.
photo img_8263 1600x1200

Vue extérieure, encore un fois le soleil en face.
photo img_8264 1600x1200

Un GOL à atterrissage.
photo img_8265 1600x1200

Suivi d'aun second un peu plus tard.
photo img_8266 1600x1200

Le tableau des départs. Je vous rassure il n'y a pas de direct pour Joinville le Pont dans la Val de Marne mais bien pour la station balnéaire du Santa Catarina par laquelle je passerai d'ailleurs quelques heures plus tard.
photo img_8267 1600x1200

On embarque encore une fois à l'heure
photo img_8270 1600x1200

Je prends place à l'arrière de la cabine. L'aéroport semble divisé en trois grandes zones, je suis forcément dans le coin des TAMs.
photo img_8271 1600x1200

Pitch identique, cabine toujours en mauvais état.
photo img_8272 1600x1200

Par contre c'est très propre au sol.
photo img_8273 1600x1200

On repousse à l'heure.
photo img_8274 1600x1200

Passage devant les zones AZUL puis GOL.
photo img_8275 1600x1200

Les jets privés.
photo img_8276 1600x1200

Puis virage en bout de taxiway et piste qui montre bien que cet aéroport est bâti en sommet de colline.
photo img_8277 1600x1200
.
photo img_8278 1600x1200

On s'élance sur cette piste relativement courte
photo img_8279 1600x1200photo img_8280 1600x1200

La cabine pendant l'accélération
photo img_8281 1600x1200

Rotate
photo img_8282 1600x1200
.
photo img_8283 1600x1200

Survol de Sao Paulo



photo img_8284 1600x1200
.
photo img_8285 1600x1200
.
photo img_8286 1600x1200
.
photo img_8287 1600x1200
.
photo img_8288 1600x1200
.
photo img_8289 1600x1200

Survol de Curitiba


Population de 1,8m d'habitants donc ville importante, à la fois étendu et avec son centre ville peuplé de gratte-ciel. Malheureusement temps nuageux en cet automne donc que peu de trouées pour prendre le centre en photos.

photo img_8290 1600x1200
.
photo img_8291 1600x1200
.
photo img_8293 1600x1200
.
photo img_8294 1600x1200
.
photo img_8295 1600x1200
.
photo img_8296 1600x1200
.
photo img_8297 1600x1200
.
photo img_8298 1600x1200
.
photo img_8299 1600x1200
.
photo img_8301 1600x1200
.
photo img_8304 1600x1200
.
photo img_8305 1600x1200
.
photo img_8306 1600x1200
.
photo img_8307 1600x1200
.
photo img_8308 1600x1200
.
photo img_8309 1600x1200
.
photo img_8311 1600x1200
.
photo img_8312 1600x1200
.
photo img_8313 1600x1200
.
photo img_8314 1600x1200

Je vous présenterai Curitiba lors de mon prochain FR.

Petit bonus sur Florianopolis pour les intéressés où je vais passer le week-end
Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

TAM

4.0/10
Cabine7.0
Equipage7.0
Divertissements2.0
Restauration0.0

São Paulo - CGH

6.5/10
Fluidité7.0
Accès7.0
Services6.0
Propreté6.0

Curitiba - CWB

7.0/10
Fluidité10.0
Accès6.0
Services6.0
Propreté6.0

Conclusion

Vol sans histoire mais au service zéro. Même pas le verre d'eau du RAO-CGH de mon vol précédent alors que la durée est la même. Pour 350€ aller simple RAO-CGH-CWB, c'est très cher et forcément décevant, même bagage inclus. Une note ponctualité aurait redorer le blason de cette compagnie au final pas trop mal lorsque l'on a les même vols pour 1/3 du prix.
Pour le reste rien à dire:
- CGH fait vieillot et est étroit mais belles vues sur les atterrissages et décollages du jour
- CWB sans saveur particulière mais la livraison des bagages fut expresse.

Sur le même sujet

6 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 447255 by
    Esteban GOLD 17581 Commentaires

    Merci pour le partage avec son très joli bonus !

    Le catering s'est il de nouveau limité à un verre d'eau sur ce tronçon ?

    A bientôt pour la suite !

  • Comment 447274 by
    airberlin GOLD AUTEUR 1704 Commentaires

    Pour le savoir il suffit de lire jusqu’au bout ;)
    Non rien nada cette fois!

  • Comment 447320 by
    Benoit75008 7247 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Un aéroport de CGH ou sa situation géographique est toujours aussi particulière. Ce qui permet aussi de comprendre comment le vol 3054 avait pu s'encastrer dans un bâtiment technique en traversant l'autoroute.

    Les chants brésiliens doivent être très sympa à entendre.

    L'absence de catering est vraiment un point négatif, un verre d'eau ou un jus serait le minimum.

    Bonne journée!

  • Comment 447358 by
    okapi 4045 Commentaires

    Ce FR a tout pour faire partie de mes favoris. Dire qu'il est proche de la perfection est un euphémisme. Invitation à découvrir un aéroport moche et fade mais que les chanteurs animent avec brio, et tout redevient intéressant. Une piste comme on les aime, une compagnie qui n'offre pas grand chose à bord si ce n'est la possibilité de contempler les paysages dès le décollage. Le bonus est aussi invitant que les mets sur la table. Bref, une envie soudaine de voyage. Merci pour ce partage, je lirai le reste avec grand plaisir.

  • Comment 447477 by
    Ex. Frequent Traveller 61 Commentaires

    Faudrait comprendre aussi que Congonhas est un aéroport dont le design date des années 30 ayant connu plusieurs changement. D'abord c'était le principal aéroport de Sao Paulo avant l'inauguration de Guarulhos dans le milieu des années 80, tout en concentrant les vols de la navette "Ponte Aérea" opérés par les Lockheed Electra de Varig coopération avec Vasp et Transbrasil. En dehors de la navette à destination de Rio, Congonhas était il y a encore une vingtaine d'années un aéroport exclusivement régional, ceci étant une décision militaire sous pression de Varig qui voulait préserver coûte qui coûte sa lucrative navette de la concurrence, par ailleurs même aujourd'hui pour un même destination les tarifs au départ de Congonhas sont plus chers que ceux de Guarulhos. C'est TAM avec l'arrivé des Fokker 100 qui a fait voler en éclats la stricte réglementation de Congonhas ouvrant la voie aux vols vers d'autres destinations.

Connectez-vous pour poster un commentaire.