Avis du vol Precision Air Mwanza Dar es Salaam en classe Affaires

Compagnie Precision Air
Vol PW413
Classe Affaires
Siege 2A
Temps de vol 01:30
Décollage 16 Oct 11, 14:10
Arrivée à 16 Oct 11, 15:40
PW 5 avis
East African
Par 2368
Publié le 16 mars 2013
Bonjour à toutes et à tous

Un petit fr d'archives qui suit directement celui sur le trajet Kigoma ? Mwanza en Tanzanie sur la même compagnie.
Aussi pour éviter toute suspicion inutile, oui il s'agit d'un authentique plagiat. bonne lecture!


Precision Air, détenue en partie par Kenya Airways, a transformé l'aéroport de Mwanza, situé sur les rives du Lac Victoria en mini hub. En effet elle y stationne constamment 3 appareils ( Kigoma, Kilimandjaro et Dar Es Salaam).

Quelques mois précédent le vol, la compagnie monta en gamme et intégra dans sa flotte deux Boeing 737-300 configurés double classe; affaires et économique. Elle projetait d'ouvrir la ligne historique symbolique DAR ? JNB, qui au final n'aura survécu qu'une petite année.

Durant la journée, deux vols vers/depuis Mwanza bénéficiaient également de ce moyen porteur et de sa classe premium.

Au jour d'aujourd'hui, parmi les trois Boeing en sa possession, l'un d'eux a une configuration tout économique, et un autre est entreposé, en attendant des jours meilleurs, à DAR depuis début février. Malheureusement c'est justement sur cet appareil que porte ce FR.


Alors que l'équipage cabine du vol précédent n'avait jamais éteint la consigne lumineuse, le débarquement se produisait de la sorte:
  1. Appel des passagers en correspondance vers Kilimandjaro (JRO)
  2. Appel des passagers en correspondance vers Dar Es Salaam (DAR)
  3. Passagers dont la destination finale était Mwanza

Avec deux résa séparées et n'ayant pu obtenir la C.E à Kigoma, l'équipe au sol m'escorta jusqu'au terminal pour imprimer ce carton, il fallait se presser car la correspondance était courte, du genre 30 minutes. En tant que FRiste consciencieux, je voulus en profiter pour prendre une photo de l'appareil depuis l'extérieur, et on me réprimanda sans tarder pour la raison ci mentionnée.


Volé et à l'arrache, mais rien de mieux disponible à Mwanza
photo DSCF4153_zpsc969a003


Entre le temps de débarquer, de se rendre dans le terminal en minibus, d'imprimer la carte dans le bureau PW en zone publique, passer les deux contrôles de sécurité et revenir au nouvel appareil, il s'écoula un maximum de 13 minutes. Chapeau bas pour cette performance! ( et je continue à penser qu'une photo de 3 secondes n'aurait rien changé à ça!!! :-( )


Le personnel de cabine qui m'accueillit se distinguait par son élégance et sa chaleur. Un steward s'occuperait de la cabine avant alors des hôtesses s'affairaient derrière le rideau.
Étant le dernier passager, il s'avérait impossible de suivre l'indication de la CE et de prendre possession du premier rang à droite, déjà occupé par des personnalités locales. Les places vacantes ne manquaient pas toutefois.
Les sièges disposaient d'un coussin, et le siège 2A une vitre bien rayée.


Etat de l'hublot du siège initial
photo DSCF4158_zps45a90d69


La cabine avant se remplissait de quatre passagers payants dont un asiatique, et de trois membres d'équipage qui nous amena ici.

Bien installé, le steward est venu me proposer des journaux locaux ? Daily News ou The Citizen ?
puis pendant le roulage demanda mon souhait de boisson pour la suite. Annonce et démo de sécurité en anglais correct. Décollage à l'heure piste 12

Vidéo:



Un BN Islander pour Saraoutou
photo DSCF4162_zpse709d22d

Terminal de Mwanza (MWZ)
photo window

Un Cessna Caravan de l'O.N.U.
photo un

La classe affaires était configurée en 2-2 sur quatre rangs, avec un siège de type berceau. La cabine montrait des signes notoires de fatigue et les sièges assez usés. Pourquoi PW mettait-il un avion flambant neuf avec IFE sur une route secondaire (TKQ-MWZ) et une antiquité sur la ligne intérieure principale?


photo DSCF4154_zps34f538c0

photo DSCF4207_zps3ea85e57


Le siège, plutôt confortable, offrait un espace pour jambes et une largeur généreuse ainsi qu'une inclinaison honorable surtout pour du domestique. Si cet appareil visait les lignes internationales (RDC, Comores, Kenya…), aucune prise de courant disponible, écran personnel et encore moins muraux, malgré la télécommande incrustée dans l'accoudoir.

Les sièges 1A&C (en général) ont le meilleur espace pour jambes car il n'y a pas de cloison à l'entrée gauche de l'avion. Aussi le manque de rideau donne une vue imprenable sur les opérations dans le galley. Donc avantages ou inconvénients?

Visuellement moyen
photo viewSeat

Panneau de control inopérationnel
photo Armrest

Panneau supérieur veillot
photo overheadpanel

Difficile de se plaindre sur le pitch (ma taille: 175 cm)
photo legroom

Allez pour le fun, une petite question de rapidité: c'est à qui? ( indice éventuellement vers la fin)
photo logoseat

Double fenêtres :-)
photo DSCF4187_zps34cbeff5


Le service du déjeuner débuta rapidement sur ce court trajet de 90 minutes.

Chaque plateau contenait un sachet griffé PW de noix de cajou et un plat chaud unique composé de tendres pièces de boeuf accompagnées de légumes rôtis d'un samoussa végétarien épicé baignant dans une sauce aigre douce typiquement taïwanaise et d'un sorte de boulette de pâte digne de la gastronomie britannique dont seul Lagentsecret est fan ^^.

C'était bien présenté, appétissant et surtout dans de la vaisselle bien appropriée. Le goût ne faisait pas défaut à par ce fameux dumpling. Dommage qu'il n'y ait pas de petit gâteau/dessert/sucrerie à la fin ou au lieu des noix de cajou.


Presse choisie au sol
photo DSCF4200_zps01ff7669

Couverts engravés du logo
photo silverware

Plateau déjeuner à choix unique
photo meal

Plat principal
photo DSCF4194_zps5e3972e7

Le même mais décortiqué
photo zoomfood


Notre steward s'assura que le contenu du verre ne s'évapore jamais, aboutissant à deux visites supplémentaires au passager asiatique assis devant et à moi-même. J'ai du le stoppé a un moment donné sinon il ouvrait une seconde bouteille de Chardonnay sud'af que Mynameismud n'aurait certainement pas pu refuser ;-) .

Une nouvelle mise à niveau bienvenue :-)
photo glassware

Magazine de bord et carte de sécurité trilingue (français, kiswahili et anglais)
photo PWreading

Les magazines de la Kenya Airways: Msafiri et Karibu (articles duty free )
photo KQreading


Un changement de place se devait indispensable pour profiter au mieux de l'approche. Cabine propre atterrissage sur la piste 5. Puisque Saroutou me laisse en plan pour la géolocalisation, voici des vues où il n'y a rien de particulier à montrer ou décrire. Désolé d'avance!


Vidéo:



Quelque part
photo DSCF4204_zps6b43d288

Survol d'un endroit
photo DSCF4208_zps254f1f4e

Courte finale
photo DSCF4211_zpsfd85a3ea

Le nouvel ancien terminal^^
photo JNIAdar

Karibuni
photo DSCF4223_zpse0bb61f5

Star Alliance et/ou africain
photo starA

Une idée innovante à tester pour Flavien: long courrier éco en monocouloir?
photo Qatar

photo DSCF4228_zpscb1efa29

Malheureusement pour Kristoff, le seul (ex) Japan Airlines vu sur le continent
photo Airbusnocolor


Les passagers C ont eu droit à une navette privée pour arriver promptement au terminal.

Débarquement
photo PWdar

Un Antonov 24 et l'immatriculation qui pourrait vous être utile…
photo antonov

Dans le couloir menant à la salle de livraison des bagages, deux communiqués concernant l'attitude à adopter en cas de rencontre avec des employés peu scrupuleux attirèrent mon attention. Le bagage sans étiquette prioritaire (en ont-ils d'ailleurs? :-D ) fit son apparition sans délai. Heureusement que l'agent à Kigoma a eu l'amabilité de l'enregistrer de bout en bout même avec deux réservations distinctes et une très courte correspondance.

Zone publique
photo camel

Afficher la suite

Verdict

Precision Air

8.3/10
Cabine8.5
Equipage9.0
Restauration7.5

Conclusion

Ponctualité: 18, le vol est parti en retard car le vol précédent a eu du retard, mais l'attente a exactement duré 33 minutes entre PW497 et PW413
Confort: 17, parfait pour du domestique africain, un point en moins pour l'ife présent sur l'ATR et pas sur le 737, un point aussi pour ne pas avoir pu essayer le lounge à MWZ (accessible avec une carte Priority Pass aussi) et enfin un dernier pour le hublot en piteux état.
Pnc: 18, pouvait difficilement faire mieux
Repas: 15, très bon, moins deux points pour la boulette et trois pour le manque de sucrerie/dessert ou pour les noix de cajou.

Merci pour votre lecture, commentaires et corrections toujours appréciés

Sur le même sujet

22 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.