Flight-Report

Avis du vol Air Belgium Hong Kong Brussels en classe Affaires

Compagnie Air Belgium
Vol KF852
Classe Affaires
Siege 4A
Temps de vol 12:45
Décollage 21 Sep 18, 11:40
Arrivée à 21 Sep 18, 18:25
KF 4 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 3199
Publié le 25 septembre 2018

Bonjour à tous,

Voici un FR qui devrait intéresser plusieurs publics parmi les "aficionados" de ce site, à savoir tout autant les nombreux experts ès-voyages d'affaires toujours curieux de découvrir un nouveau produit business class que les purs AvGeeks, c'est à dire les spotters comme on les appelait avant, plus sensibles à la rareté du type d'avion et de la compagnie.

Je vous propose en effet de revivre ensemble le vol Hong Kong - Charleroi-Brussels South que j'ai eu la chance de faire en cette fin du mois de septembre 2018 en A340-300 AIR BELGIUM (KF/ABB), soit trois mois après le début des opérations de la compagnie sur cette ligne. N'ayant pu faire partie, pour cause de voyage en famille en terres lointaines à cette période, des 500 chanceux qui avaient pu être à bord de l'un des deux vols-test que KF avait organisé entre CRL et…CRL le samedi 22 avril dernier (un FR d'Akivi et un autre de Yoke y sont consacrés), je m'étais fixé pour objectif de prendre absolument AIR BELGIUM lors de mon prochain voyage en Asie. Je réaliserai à mon arrivée en Belgique que cette idée n'était pas forcément mauvaise, et qu'il n'aurait pas fallu que ce voyage ait lieu plus tard…

Après une petite semaine de crapahutage professionnel entre Pékin et des aéroports secondaires chinois dont certains seront peut-être reliés un jour à Paris en vol nonstop, je me rapproche de Hong Kong comme je peux et je débarque donc à Shenzhen la veille de mon retour en Europe, de manière pas très originale pour cette destination, mais nouvelle pour moi, puisque ce fût avec Shenzhen Airlines (A319).
   


photo img_8738

Comme il est déjà plus de 22h et que mon vol AIR BELGIUM décolle de HKG le lendemain à 11h40, j'ai deux solutions : soit aller à Hong Kong par voie terrestre, y passer le reste de la nuit, et prendre le métro habituel vers HKG deux ou trois heures avant le départ, soit, option que je choisirai, rester dormir à SZX et emprunter le lendemain matin le transfert en ferry qui est proposé entre SZX et HKG, ce que je vous propose de découvrir ci-dessous en détails.


1RE PARTIE : TRANSFERT SZX-HKG EN FERRY


C'est au HYATT PLACE que j'ai donc fait escale et dont voici la vue depuis ma chambre…


photo img_8739

… avant de me rendre au petit déj (inclus dans le prix de la single à moins de 100€) pas très copieux mais suffisant vu la journée qui va suivre…


photo img_8741

… je quitte les lieux vers 7h15.


photo img_8742

Deux étages plus bas, la station de taxi de l'aéroport de SZX, déserte en ce vendredi matin.


photo img_8743

J'arrive tant bien que mal à faire comprendre au chauffeur qu'il doit m'emmener à la gare maritime de Fuyong, tout proche puisque dénommée également "SZ Airport Ferry terminal". C'est bien connu, tous les chauffeurs de taxi d'aéroport de la planète sont des arnaqueurs de première. Ce gros bouffon me demande d'abord 100 yuan (13€, le prix d'une course de 25km entre le centre de Pékin et l'aéroport international) puis, face à mon geste lui montrant que je descends immédiatement, baisse ses prétentions à 60 en arguant qu'il est là depuis 3 heures. Ce n'est absolument pas mon problème et nous roulons sans que je lui aie dit ni oui ni non.


photo img_8744

Cinq minutes plus tard montre en main, me voici arrivé. La distance parcourue doit être à tout casser de 2km, et me semble faisable à pied pour peu que l'on ne soit pas trop chargé et qu'il ne pleuve pas. Convaincu de ne pas avoir à jouer le rôle de pigeon idéal, je lui tends 40 yuan (soit 5€) en lui faisant bien comprendre que c'est à prendre ou à laisser. Nous en resterons là non sans qu'il ait bougonné un bon coup, ce que j'ai bien entendu feint d'ignorer. Bref, me voilà à bon port si l'on peut dire, une heure avant le départ du ferry vers HKG, ces 60mn de préavis étant considérées comme nécessaires par tous les sites internet décrivant ce qu'est ce transfert maritime entre SZX et HKG.


photo img_8745

Dès mon entrée dans la gare maritime je comprends vite pourquoi. C'est bondé…


photo img_8755

Il n'y a pourtant que deux départs dans cette tranche horaire, curieusement les deux derniers en bas du tableau ci-dessous. Précisément celui de 8h35 vers HKG (HKIA comme ils disent ici) et un autre à 9h15 vers Macao. 


photo img_8756

Commence alors l'exercice principal de celui qui veut monter dans un de ces ferries : faire la queue. La première est à ce guichet dénommé à juste titre "confirm counter"…


photo img_8757

… où l'on va s'assurer de trois choses :
1/ Vous avez bien un vol le jour même au départ de HKIA, ce vol devant impérativement partir au moins 120mn après l'arrivée du ferry à l'aéroport. Sachant que le trajet est publié en 40mn, celui de 8h35 arrive à 9h15. Par conséquent, aucun passager ne sera accepté pour un vol partant avant 11h15.
2/ La compagnie que vous prenez au départ de HKG est bien sur la liste de celles qui vous permettent d'arriver de Shenzhen en ferry, c'est à dire de passer à HKIA par le "SkyPier" et non pas par les comptoirs d'enregistrement classiques. 
3/ Vous avez bien un billet à statut OK sur le vol que vous allez emprunter. En d'autres termes : "GP VADE RETRO !!!" 


photo img_8759

Une fois toutes ces vérification accomplies on vous délivre un 1er sésame, vous autorisant à…


photo img_8758

… faire une deuxième fois la queue !


photo img_8760

… pendant une bonne quinzaine de minutes, ceci afin de retirer le billet de bateau. Il existe des comptoirs pour ceux qui veulent acheter sur place, et qui n'ont donc pas réservé à l'avance (prix du trajet 295HKD) et d'autres comptoirs pour les angoissés comme moi qui, redoutant de ne pas avoir de place, ont acheté par avance sur le site internet de la compagnie CKS : prix du trajet 360HKD, soit 20% de supplément pour avoir le privilège de réserver.


photo img_8761

Il est alors près de 8h du matin et le tour suivant de ce jeu de piste que je commence à apprécier de plus en plus modérément consiste maintenant à… faire la queue pour la 3é fois depuis que j'ai mis les pieds dans ce "terminal de la muerte" tel que l'aurait sans aucun doute surnommé l'ami Mogoy.


photo img_8782

Cette fois, il faut attendre que les autorités se mettent en place afin que l'on puisse accéder en zone d'embarquement. Bilan de l'opération : une bonne vingtaine de minutes à poireauter de la sorte.


photo img_8783

Et les bagages dans tout ça me direz-vous ? Eh bien ils peuvent être enregistrés (au comptoir où l'on retire son billet), soit jusqu'au SkyPier de HKIA  où se rendent les ferries, soit jusqu'à la destination de votre vol si la compagnie qui vous transporte a passé un accord pour que l'enregistrement puisse se faire dès le terminal de Shenzhen où nous nous trouvons. Dans les deux cas, les bagages enregistrés suivent le même circuit que celui des pax et sont transférés à bord des bateaux par des manutentionnaires dans ces grandes cages à barreaux. 


photo img_8787

S'en suit alors un circuit douanes, PAF (pour sortir de Chine) et PIF des plus classiques, avec de gros pictogrammes "no photo", ce qui fait que l'on se limitera à l'image ci-dessous.


photo img_8791

Ces formalités accomplies, on se trouve enfin en salle d'embarquement, d'où il faudra ressortir en faisant une nouvelle fois la queue, sinon ce ne serait pas drôle n'est ce pas ?


photo img_8794

Il est alors 8h30 et je me demande bien comment on peut prétendre faire partir à l'heure (8h35) un bateau avec 200 passagers à embarquer.


photo img_8800

Vue extérieure du terminal, "seaside", aussi austère que "landside" et qu'à l'intérieur.


photo img_8795

Vous referez bien encore une fois la queue ? Bien évidemment !


photo img_8801

Et voilà la bête.


photo img_8802

Elle répond au doux patronyme de XIN HE SHAN


photo img_8804

De construction australienne (au autralienne plus exactement, c'est comme quand le Pacific de Cathay devient "Paciic")


photo img_8805

Il y a deux étages : un pont supérieur destinés aux pigeons qui voudraient payer encore plus cher et un pont principal supposé être de la classe éco.


photo img_8806

Seating à 14 de front, configuré 3+8+3


photo img_8807

A part les accoudoirs, on se croirait presque dans un avion !


photo img_8808

Mon billet indiquait le siège G17 mais personne ne respecte le seating. Du coup, je prends place à l'issue de secours qui ne semble pas souffrir d'une quelconque interdiction d'y entasser des bagages.


photo img_8814

On quittera finalement le quai à 8h41, avec 6 minutes de retard "seulement" serais-je tenté de dire vu la cohue qu'il a fallu subir depuis plus d'une heure. 


photo img_8818

L'équipage passe alors dans les allées en tentant de vendre son BOB tandis que les consignes de sécurité sont diffusées en vidéo.


photo img_8815

Consignes de sécurité que voici en "dur".


photo img_8816photo img_8817

C'est plutôt une bonne surprise : les passagers sont calmes, silencieux et restent assis pendant la traversée. Je serai l'un des seuls à me lever, afin de faire cette photo permettant de mémoriser le genre de paysage qui défile.


photo img_8820

On accoste après 45 minutes de traversée, soit une dizaines minutes de retard.


photo img_8822

Les passagers semblent s'être revigorés pendant le voyage… sans doute pour mieux se précipiter vers la sortie.


photo img_8823

Il est vrai que l'espace par lequel les 200 passagers doivent se frayer un chemin pour débarquer est des plus restreints.


photo img_8824

Comme on avait déjà pu le voir au départ, la corrosion semble petit à petit ronger ce frêle esquif…


photo img_8826

Fin de la partie maritime, avec une petite course dans les couloirs de ce "SKyPier", c'est à dire le terminal des ferries de l'aéroport de Hong Kong


photo img_8827

Comme on peut le voir sur ce tableau des bateaux à l'arrivée dans cette tranche horaire, la ponctualité à 15mn près semble être la règle.


photo img_8828

J'ai été assez peu impressionné par l'organisation de tout ce qui a précédé, c'est à dire côté chinois "mainland" mais je dois dire qu'à partir du moment où l'on se trouve côté Hong Kong ça va aller beaucoup mieux. Une signalétique claire permet de se rendre aux banques d'enregistrement de tous les vols correspondant aux compagnies qui sont désignées comme pouvant pré-acheminer leurs clients depuis la Chine et Macao en utilisant ce SkyPier. Le "baggage reclaim" qui est indiqué sur les pictos est destiné à ceux qui ne bénéficient pas d'enregistrement de bout en bout depuis le terminal chinois vers leur destination finale.


photo img_8829

Ceux qui ont déjà une carte d'embarquement peuvent directement aller au PIF. 


photo img_8838

AIR BELGIUM fait partie des compagnies éligibles au transfert par ferry mais pas à l'EBB. C'est donc ici que je dois m'enregistrer sur le vol.


photo img_8831

Les comptoirs sont soit dédiés à certaines compagnies, soit ils en regroupent plusieurs, en fonction de la société d'assistance.


photo img_8832

En revanche, il ne m'a pas semblé voir une quelconque distinction entre classe éco et autres classes. J'attendrai donc patiemment mon tour.


photo img_8835

Accueil sympa et très pro par la préposée au check-in qui me remet ma carte d'embarquement en quelques secondes, avec vœu de siège hublot exaucé, ainsi que ce petit coupon d'une valeur de 120HK$, qui correspond au remboursement de la taxe de départ pré-payée avec mon billet. Cette taxe n'est en effet pas applicable quand on passe par le SkyPier puisque celui-ci est une zone de transit qui évite de poser réellement le pied sur le territoire de Hong Kong : on n'a donc pas à payer la taxe pour en sortir puisqu'on y est en réalité jamais entré !


photo img_8837

L'étape suivante est bien sûr le franchissement du PIF.


photo img_8839

L'agent de sécurité tamponne ma carte d'embarquement mais ce circuit évite effectivement tout contact avec la PAF de Hong Kong.


photo img_8840

Une fois le PIF passé, la dernière file d'attente sera la moins longue et surtout la moins désagréable puisqu'elle correspond à l'échange du voucher vu plus haut contre… du cash, puisque c'est à cet endrout que l'on vous remet les fameux 120HK$.


photo img_8843

Dès lors, il n'y a plus qu'a gagner la zone d'embarquement, en empruntant cet escalator…


photo img_8848

… qui mène au VAL du coin.


photo img_8849

Je veux bien entendu parler du métro interne à HKIA qui relie le SkyPier aux différentes zones d'embarquement.


photo img_8851

Et voilà, je suis enfin dans le circuit départ classique de l'aéroport de HKG. Il est alors 10h du matin et j'ai quitté le hall de mon hôtel à l'aéroport de Shenzhen, à moins de 40km de là, il y a près de 3 heures ! Expérience certes intéressante mais tellement saccadée par tant de procédures et de files d'attente qu'elle n'est pas des plus agréables. Je comprends mieux à présent pourquoi les autorités de Shenzhen sont prêtes à faire de gros efforts financiers pour attirer des compagnies étrangères qui ouvriraient des vols directs depuis SZX vers l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Australie/Nouvelle Zélande : les 120 millions d'habitants de la zone en ont marre d'aller à HKIA prendre l'avion !!!


photo img_8852

Place maintenant à la 2é partie de ce FR : la découverte du business lounge Hong Kong Airlines, situé près de la porte 23.


2E PARTIE : LE SALON HONG KONG AIRLINES


Mieux vaut bien avoir en tête que c'est à côté de la porte 23 car la signalétique extérieure est discrète.


photo img_8853

C'est en effet à l'étage du dessous qu'il faut se rendre.


photo img_8854

Voici la liste des compagnies clientes de Hong Kong Airlines pour ce salon.


photo img_8855

… chacune étant libre de disposer une maquette dans la vitrine. On notera que ce n'est pas le cas d'AIR BELGIUM.


photo img_8857

Accueil sympa mais assez "amateur" de la part de deux jeunes cerbérines…


photo img_8858

… que je n'ai pas photographié devant leur mur au couleurs de la maison mère.


photo img_8856

Après s'être occupées à deux d'un autre client, alors qu'il aurait sans doute mieux valu qu'une seule d'entre elles le fasse et que l'autre passe au client suivant, ce qui sera le cas avec un peu plus d’organisation et d’expérience, je suis autorisé à entrer, muni des sacrements qui vont bien.


photo img_8859

C'est par là. Tout d'abord le coin salon proprement dit.


photo img_8861

Puis ces tables pour ceux qui préfèrent la station assise classique.


photo img_8862

Il y a aussi un coin repos.


photo img_8863photo img_8864

Ainsi qu'un espace de travail connecté.


photo img_8865

L'offre alimentaire est correcte avec un grand choix de plats chauds, saveurs orientales et occidentales.


photo img_8866

A noter qu'à 10h30 a lieu le changement d'offre entre petit déjeuner et déjeuner. Le buffet est alors fermé quelques minutes.


photo img_8867

Le complément en matière de solide se trouve ici.


photo img_8868

Passons au liquide à présent. Chaud tout d'abord.


photo img_8869

Puis froid. Soft et bières


photo img_8870

Les autres alcools pour finir. Rien de très extraordinaire vous en conviendrez mais l'essentiel est là.


photo img_8871

Les réserves aussi !


photo img_8873

N'ayant pas l'appétit de certains FRistes célèbres dès lors qu'il entrent dans un salon, ma sélection sera des plus frugales, vu l'horaire coincé entre le petit déj à Shenzhen quelques heures plus tôt et le déjeuner qui ne devrait pas tarder à suivre le départ de mon vol, fixé à 11h40.  


photo img_8874

Me voilà confortablement installé, même si mon séjour sera de courte durée.  La vue depuis ce salon n'est pas extraordinaire mais elle présente le double avantage d'être à la lumière naturelle et face aux avions, même si le point de stationnement le plus proche est aujourd'hui en travaux.


photo img_8875

Les prises électriques sont en mode hong kongais, c'est à dire anglais, mais les cerbérines de l'accueil tiennent des adaptateurs à la disposition des clients. Mon iPhone ayant été très sollicité depuis le départ de Shenzhen, je le recharge volontiers.


photo img_8876

Il faut cependant veiller à ne pas perdre sa montre de vue, car le message est clair : c'est à chacun de surveiller à quelle heure il doit quitter les lieux.


photo img_8887

Le petit souci c'est que si vous ne voyagez pas sur HX operating, le seul FIDS qui est à disposition ne vous donnera aucune indication puisqu’il est exclusif à HX. Comme on peut le voir ici, il n'est pas fait mention de mon vol KF de 11h40 dans la tranche horaire correspondante. 


photo img_8888

Je décide par conséquent de m'en aller à H-50mn du départ de mon vol,  en remontant à la surface où le spectacle depuis les immenses vitres de la zone d'embarquement est toujours aussi saisissant.


photo img_8889

3E PARTIE : LE VOL KF852/21SEP18 HKG-CRL, A340-311, OO-ABA


Je poursuis en direction de la porte 34 où l'appareil qui m'attend est stationné.


photo img_8890

L'embarquement est déjà en cours, dans toutes les langues !


photo img_8892photo img_8893

Un petit détour par la gauche s'impose, de manière à photographier notre A340 sous divers angles. Il s'agit aujourd'hui du OO-ABA, MSN 835, série 311, ayant fait toute sa carrière chez FINNAIR à qui il avait été livré onze ans auparavant, ce qui est récent pour un A340, sous l'immatriculation OH-LQB.



Gros plan de pleine face, de loin et de près.


photo img_8900photo img_8904

Nous sommes déjà en fin d'embarquement.


photo img_8905

Je me dirige vers le côté réservé aux privilégiés, dont je fais partie aujourd'hui.


photo img_8906

Oui, c'est bien là.


photo img_8907

Séparation totale des flux entre les classes avant et l'éco.


photo img_8909

Cela correspond bien entendu à la première passerelle, celle qui mène en porte 1L.


photo img_8910

Et voilà, l'A340 KF n'a jamais été aussi proche de compléter mon palmarès, composé à cet instant de 64 vols avec ce type de machine, toutes séries confondues de -200 à -600, sur 46 compagnies différentes. J'espère parvenir à 50 avant qu'il ne soit trop tard : Joon, Eurowings, etc.


photo img_8912

Accueil extrêmement souriant et courtois en porte par le CC adjoint qui m'accompagne au siège 7L figurant sur ma carte d'embarquement.


photo img_8913

Je prends place et je réalise quelques minutes plus tard que la cabine J est quasi déserte et qu'il y a peut-être encore mieux.


photo img_8914

Après accord de l'équipage, me voilà donc déménageant vers le 4L.


photo img_8915aaa

Le casque audio et une bouteille d'eau ont été placés dans le logement prévu à cet effet.


photo img_8916

Une couverture m'est ensuite apportée.


photo img_8917

Puis c'est au tour du coussin. Le PNC qui me l'apporte prend soin de m'indiquer qu'il comporte deux revêtements différents, un pour la relaxation, l'autre pour le sommeil !


photo img_8919photo img_8918

Bref, je suis déjà comme un coq en pâte, mais je me dis qu'il y a encore mieux en traversant la rangée 4…


photo img_8920

C'est vraiment désert dans cette cabine affaires. 6 passagers en tout pour 32 sièges.


photo img_8921

Eh oui, ça valait le coup de changer une nouvelle fois car le siège 4A est un… trône ! Je m'y  installe avec tout mon bazar, cette fois-ci définitivement.


photo img_8922

Pour la promiscuité avec des inconnus, pas de souci aujourd'hui. La cabine J occupe toute la zone 0A de cet appareil, avec 7 rangées de sièges qui offrent au total 32 places.


photo img_8923

Voilà donc ce que sera mon champ de vision pour les 13 heures à venir. Outre la dame asiatique déjà aperçue en 5L, un jeune couple francophone occupe les 1A/1B, tandis que deux jeunes flamands pal mal alcoolisés depuis le salon, sont au bi-place du rang 2. 


photo img_8924

On a tout de suite une grande impression de confort dans ces sièges hérités de la J de Finnair, contrairement à ceux qui sont décrits sur le site d'AIR BELGIUM et qui ne sont donc pour l'instant pas encore installés. 


photo img_8925

Dans les instants suivants on me demande ce que je veux boire. Je réponds "un jus d'orange s'il vous plaît".


photo img_8926

Nous sommes à dix minutes du départ. Profitons en pour découvrir les consignes de sécurité


photo img_8927

Elles sont communes au OO-ABA/OO-ABB, ce qui signifierait que les deux autres appareils d'AIR BELGIUM (OO-ABD/OO-ABE) n'ont pas les mêmes issues de secours ou les mêmes équipements de sécurité. Curieux, car les 4 avions semblent être des sisterships, tous hérités de FINNAIR. Ils comptent d'ailleurs parmi les tous derniers A340-300 produits, puisqu'il ne sortait quasiment plus que des -500 ou des -600 des chaînes d'A340 en 2007 et 2008.


photo img_8929photo img_8928

Il est à présent 11h40, précisément l'heure programmée de départ. Les deux passerelles télescopiques ont été retirées.


photo img_8930

Le CdB prend la parole en anglais pour indiquer que nous allons avoir quelques minutes de retard en raison du contrôle aérien et que le temps de vol prévu à destination de Charleroi sera de 12h40. Ceci sera traduit tout de suite après en chinois par le seul PNC asiatique présent à bord, le reste de l'équipage commercial étant wallon et effectuant les annonces en français, flamand et anglais, tout étant traduit dans la foulée en chinois par qui vous savez désormais. Le push-back débutera finalement à 11h50…


photo img_8931

… et on roulera en autonome dix minutes plus tard, la mise en route ayant eu lieu sur l'aire de roulage, avec le temps qu'il faut pour démarrer quatre réacteurs, soit si mes calculs sont bons deux fois plus que s'il n'y en avait que deux.


photo img_8932

La fierté de la Belgique avec les couleurs nationales se reflétant sur les vitres de l'aérogare !


photo img_8933

Je me dis que le roulage va sans doute être long et que si l'on y ajoute le léger retard pris au départ et les 12h40 de vol annoncées, on risque de dépasser allègrement les 12h45 programmées bloc/bloc.


photo img_8934

On roule affectivement assez lentement…


photo img_8935

Ce qui a l'avantage de permettre de bien apercevoir le trafic alentours.


photo img_8937

Mais, surtout, on ne semble pas les seuls à se diriger vers le seuil de la piste dédiée aux décollages. 


photo img_8938

Bien que très confortablement installé, je refais mes calculs en me disant que le Thalys de 20h43 sur lequel je suis réservé au départ de la gare de Bruxelles-Midi risque de s'avérer compliqué à attraper, même si ça reste jouable et qu'il en existe un autre plus tard au cas où.


photo img_8936

Tout à coup, c'est le miracle, les quatre CFM56-4 de notre A340 s'emballent, nous grillons la politesse à quasiment tout le monde, nous nous alignons et nous allons poursuivre par un "rolling take off", seulement 10mn après avoir commencé le roulage en autonome.


photo img_8939

Il est exactement 12h10 quand nous décollons… et quand mon iPhone s'éteint, faute d'énergie.


photo img_8940

Eh oui, je l'avais pourtant branché sur le port USB de mon siège mais celui-ci est INOP, contrairement à la prise classique dont la lumière verte témoigne du parfait état de fonctionnement. Et comme mon sac de voyage a été placé par une PNC dans le rack au dessus de moi, je ne peux y accéder afin de switcher sur la prise classique, ni faire appel à la batterie auxiliaire qui ne me quitte jamais… mais qui se trouve à cet instant à un mètre au dessus de moi. Bref, ne pouvant quand même pas me lever en plein décollage, je me contenterai du plaisir des yeux à défaut de partager avec vous par des photos le superbe spectacle de la montée au dessus de Hong Kong puis de Shenzhen.


photo img_8941

C'est donc une fois la montée achevée et les consignes lumineuses éteintes que je pourrai de nouveau reprendre ma tâche de FRiste assidu en photographiant les séquences essentielles de ce vol.


photo img_8942

L'équipage commercial va alors procéder à de nombreux passages en cabine, le premier afin de distribuer une trousse confort…


photo img_8943

… que je vous propose que nous découvrions ensemble.


photo img_8944

Son contenu est assez complet.


photo img_8945

Profitons en pour prendre connaissance de l'autre imprimé, avec la fiche des consignes de sécurité, qui figure dans la pochette des sièges. On notera donc qu'iol n'existe pas d'IN-FLIGHT magazine sur AIR BELGIUM.


photo img_8948

Ce catalogue est recto verso. Le côté bleu représente les 3/4 de la pagination. Il s'agit de la boutique duty free… 


photo img_8949

… dont je ne ne retiendrai que cette page, pour un objet dont certains s'accorderont à dire qu'il pourrait bientôt être collector ?


photo img_8950

Le verso, 1/4 de la pagination par conséquent, c'est la carte BoB des passagers de l'éco et, pour partie pour ceux de la premium éco.


photo img_8951

En voici le contenu exhaustif. Un savant équilibre entre produits asiatiques et belges. Pas mal du tout comme composition.



Le meilleur est à venir. Parmi ses nombreux passages en cabine, le PNC distribue à présent le menu aux passagers de la J.


photo img_8964

Ici encore, l'accent est mis sur la "Belgitude".


photo img_8965

Quelques instants après, c'est le moment de la prise de commande. J'opte pour le pastrami en entrée et pour l'option poisson en plat principal.


photo img_8966

Avant l'arrivée à Charleroi, il y aura un deuxième repas chaud.


photo img_8967

La carte des vins fait une belle place à la promesse de "Belgitude" faite auparavant.


photo img_8968

Dès les oshiboris distribués et récupérés…


photo img_8969

… les PNC, toujours aussi souriants, disponibles et avenants, reviennent avec l'apéritif, accompagné de quelques bretzels. Un peu chiche pour le coup.


photo img_8970

J'ai opté pour un blanc belge que voici. Absolument succulent.


photo img_8971

Tout en le sirotant de la manière la plus "relax" qui soit, je vous propose de prendre connaissance de l'offre IFE d'AIR BELGIUM.


photo img_8977

Pas moins de cinq langues sont proposées.



Cependant, le contenu s’avérera un peu succinct : le seul choix possible est entre le cinéma et la carte interactive. Pas de séries TV, ni de musique, ni de jeux, etc…


photo img_8978

Les infos diffusées sur la partie "votre vol" sont claires… et les cartes en temps réel sont de bon niveau.


photo img_8979photo img_8990

L'offre de cinéma est composée de 49 films. Il y en a pour tous les goûts, notamment pour les amateurs de la production française dont je fais partie. Il ne s'agit pas de films de cette année mais plutôt de parutions de 2015/2017.


photo img_8995

Tout ceci nous emmène tranquillement au service du déjeuner. Les nappes ont été dressées et un plateau comprenant l'entrée, la salade et les accessoires m'est apporté. Le pain est tiède et a été présenté dans une corbeille où trois variétés différentes étaient disponibles. Le pastrami s'avèrera très bon, on se croirait dans un "diner" près de Times Square.


photo img_9005

Les couverts sont superbes comme on peut s'en apercevoir : ça brille !


photo img_9006

Totalement séduit par le chardonnay belge de l'apéro, je décide de le garder pour le repas entier.


photo img_9007

Débarrassage de l'entrée et de la salade, déjà consommée, tandis que le 2é passage de pain est l'occasion de choisir une nouvelle variété.


photo img_9008

Et voilà le plat principal qui arrive, dans un séquencement toujours aussi bien orchestré, avec les "refills" de vin et d'eau qui vont avec. Ce poisson aux pâtes, avec une forte connotation asiatique, est très bon.


photo img_9009

Comme on a pu le voir à la lecture du menu, le choix des desserts est assez limité. Aucun fromage n'est proposé et ce sera donc une glace pour terminer, l'autre option étant des fruits. Bien entendu, thé, café et digestifs sont proposés à ce moment là, mais je déclinerai car ce qui m'importe à présent, c'est de faire la sieste.


photo img_9010

Je précède comme il se doit ce moment de repos par un passage par les toilettes, situés à l'avant de la cabine J. Elles sont impeccables.


photo img_9011

Et surtout, elles bénéficient de lumière naturelle. Tout passager de sexe masculin peut donc voir le paysage défiler sous ses yeux à ce moment très précis justifiant sa présence ici.


photo img_9012

Lavabo nickel lui aussi, mais distributeur de savon INOP.


photo img_9013

Il faut pour cela lever un peu les yeux et se servir du matériel d'appoint. L'occasion de constater que question "amenities", c'est le strict minimum. On est loin des garnitures abondantes de rasoirs, brosses à dent, etc que l'on trouve dans les toilettes de certaines classes avant. Pas la moindre présence de fleurs non plus.


photo img_9014

Retour vers ma zone. On voit ici le biplace du rang 5, le trône du rang 6 et le biplace du rang 7. Une fois le service du déjeuner terminé, les PNC ont baissé tous les cache hublot. N'oublions pas que ce vol de près de 13 heures s'effectue entièrement de jour.


photo img_9016

Je vais par conséquent entamer les manipulations destinées à passer mon trône à l'horizontale.


photo img_9017

Voilà le résultat. Full flat incontestable avec légère inclinaison vers le bas, mais rien de grave et en tout cas rien à voir avec les célèbres toboggans des NEV qui ont martyrisé les hommes d'affaires français pendant plus d'une décennie.


photo img_9019photo img_9018

Je vais alors sortir la couverture de son sac plastique… et donc passer en mode "sleep" pour les quelques heures à venir. 


photo img_9020photo img_9021

Je me réveille à la confluence entre Chine, Mongolie et Kazakhstan. Le paysage est absolument magnifique, tout d'abord du côté gauche où je me trouve…


photo img_9022

… et tout autant du côté droit vers lequel je me déplace.


photo img_9023

C'est encore mieux avec un bout de l'avion !


photo img_9024

Je vais alors aller un peu me dégourdir les jambes en éco, jusqu'au fond de la 3é cabine, juste avant le galley arrière. En traversant la 2é cabine, j'ai vainement tenté d'apercevoir la PREMIUM ECO puisque la compagnie AIR BELGIUM propose un produit tri-classes sur son site internet. Eh bien, de premium éco il n'y en a point sur le plan physique : en vérité les trois rangées de BUSINESS installées après la porte 2, (13 sièges) dans la cabine centrale, sont destinées aux clients ayant acheté la W. Ils bénéficient donc exactement du même siège que ceux de la J, avec comme simple "moins" un catering et à-côtés plus succincts. Vu la différence tarifaire entre les deux classes, je pense que le bon plan tant que les cabines, héritées de FINNAIR je le rappelle, ne sont pas rétrofitées aux vrais standards AIR BELGIUM, c'est de choisir la W car le siège est un atout bien plus important que l'accès salon, la couverture/coussin, la trousse confort, les alcools à volonté ou les autres petits + qui se payent au final plusieurs centaines d'€. En gros, un one way BRU-HKG (ou HKG-BRU) s'est vendu tout l'été entre 300 et 600€ en Y, tandis qu'il fallait compter de 800 à 1.300€ en W, alors qu'en J cela se situait entre 1.400 et 2.000€. Certains tarifs promotionnels A/R ont souvent été proposés à des niveaux quasiment équivalents à ceux de l'aller simple. Rien à voir vous en conviendrez avec les prix des legacy carriers en vol nonstop entre l'Europe et HKG ou vice-versa.


photo img_9025

La configuration de la cabine Y (218 sièges au total) n'a, comme on peut s'en douter, pas varié d'un millimètre par rapport à la version FINNAIR d'origine. On y retrouve donc ce fameux biplace central au moment où le diamètre du fuselage se réduit. Plutôt que de passer directement de 2+4+2 à 2+3+2 en obligeant les trois passagers du triplace central à jongler avec les 4 sièges de devant pour leurs tablettes et leur IFE, à moins de tout incorporer dans les accoudoirs, FINNAIR avait en effet opté pour un rang 2+2+2 seulement, avant de passer au rang suivant à 2+3+2, laissant un siège de ce triplace central avec un pitch royal puisque sans personne devant. 


photo img_9026

Je ne sais pas si c'est le spectacle du paysage que l'on peut voir à l'extérieur ou la lassitude d'un vol de jour très long, toujours est-il que bon nombre de passagers Y sont debout, dans un joyeux vacarme : il s'agit à 100% de touristes chinois voyageant en groupe, qui s'interpellent les uns les autres au dessus des rangées. Malheur à celui qui voudrait dormir à ce moment là.


photo img_9027

C'est plus calme dans la cabine centrale qui correspond à la 1re partie de l'éco. La plupart des pax ont laissé les cache-hublots baissés. Pour résumer, la configuration de cet appareil qui est à l'origine 45J+218Y est exploitée par AIR BELGIUM en 32J+13W+218Y. Une preuve de plus que le site airfleets.fr n'est absolument pas fiable puisqu'il indique pour ce OO-ABA une version 18C+21W+364Y qui ne correspond actuellement à rien, si ce n'est peut-être à ce qu'AIR BELGIUM souhaiterait faire après customisation de ses avions.


photo img_9028

Retour chez les riches avec ce buffet soigneusement dressé dans le galley de la J, les produits belges étant toujours aussi élégamment mis en avant. La CCP, une dame d'une quarantaine d'années très classe, me dit que si j'ai un petit creux elle peut me faire une sélection de fromages et de fruits et me l'apporter à mon siège. 


photo img_9040

Et quelle sélection. c'est carrément un plateau-repas entier qu'elle m'apporte, accompagné d'un rouge belge, "Bon Baron" : fameux !


photo img_9041

Notre A340 poursuit sa route vers l'ouest…


photo img_9049

Me considérant recalé à l'heure européenne (10h du matin en France environ), j’entame alors ma journée de travail. Tout au long des heures qui vont suivre, les PNC passeront plusieurs fois me demander si je souhaite boire ou manger, ce dont je profiterai pour renouveler régulièrement le 1/2 litre d'eau minérale qui avait été mis à ma disposition dès le départ. La "présence en cabine" et les "repasses" régulières d'eau : voilà ce qui, en plus du sourire cela va de soi, fait selon moi la différence sur le plan de la perception de qualité de la part du PNC.


photo img_9051

Une traversée quasi-complète de la Russie au FL350 : voilà un bon moyen de s'isoler plusieurs heures afin de se concentrer sur quelques dossiers sans risquer des coups de fils intempestifs ou des incursions dans le bureau du genre "je sais que tu es occupé mais excuse-moi il faut que je te parle" etc…


photo img_9054

1h30 avant l'arrivée, le passage d'un oshibori sonne la fin de cette après-midi studieuse.


photo img_9057

Je remballe mon matos pour laisser la place à la nappe, annonciatrice d'un 3é service de plateau-repas.


photo img_9058

Les deux options de plat chaud étant à base de poulet (pas trop judicieux) je choisis la version asiatique. Très bon, même si j'aurais préféré du poisson. Le pain proposé est toujours à la corbeille, tiède et de plusieurs variétés. Je décide de continuer au "Bon Baron" déjà testé avec succès lors de la collation fromages-fruits du milieu du vol.


photo img_9059

Ce gâteau au chocolat, au demeurant délicieux, est la seule possibilité de dessert dans ce qui est décrit dans le menu comme le dîner.


photo img_9066

Une dernière petite douceur pour terminer, ce qui parachève ainsi ma découverte de "Belgitude"… gastronomique.


photo img_9068

Et voici la "vieille Europe" qui défile sous nos yeux. Début de descente à 17h45, pour une annonce d'atterrissage 40mn plus tard, ce qui signifierait que le temps de vol sera plus court que les 12h40 annoncées au départ de HKG.


photo img_9070

L'A340 AIR BELGIUM survole à présent le "plat pays qui est le sien", dont il arbore si fièrement les couleurs. Même la mythique SABENA, pourtant si chère au cœur des belges, n'en avait pas fait autant ! 


photo img_9072

Assez fortes turbulences en approche, d'où le côté un peu (beaucoup) flou de cette dernière photo de notre route du jour, quelques instants avant l'atterrissage, alors que les casques audio ont été récupérés par l'équipage en cours de descente.


photo img_9079

Nous voilà posés à 18h25 à Charleroi. Un véritable "kiss landing" malgré les rafales de vent. On peut voir à gauche le plus récent des quatre A340 AIR BELGIUM, OO-ABE, qui est tout blanc.


photo img_9080

Freinage plutôt sportif face à l'ancienne aérogare, aujourd'hui siège des autorités diverses qui sont en charge de l'aéroport "BSCA" (Brussels South Charleroi Airport).


photo img_9081

Côté aérogare actuelle, c'est l'A340 OO-ABD que l'on peut voir. Il a effectué la rotation CRL-HKG-CRL précédente quelques jours plus tôt, sachant que la ligne est réduite à deux vols par semaine en ce mois de septembre, et n'a plus volé les jours suivants.


photo img_9085

Nous arrivons au parking à 18h30, soit avec 5mn de retard seulement au final. Belle perf de la part des 3 PNT qui auront sans doute bien bossé pour parvenir à résorber un retard qui s'annonçait plus conséquent quelques heures plus tôt, le temps passé "airborne" ayant été de 12 heures et 15 minutes au lieu des 12 heures et 40 minutes estimées quand on a quitté HKG. 


photo img_9087

Tout le personnel et le matériel sol sont déjà en place. Cela ne semble pas être l'heure de pointe à CRL pusiqu'il n'y a "que" deux ou trois B738 de Ryanair sur le tarmac alors que cela peut monter à quinze quand c'est le rush. 


photo img_9089

Je quitte mon trône dans les instants suivants, non sans avoir salué et félicité l'équipage pour la qualité de son travail.


photo img_9090

Me voici à l'air libre pour la première fois depuis que je suis entré au SkyPier de HKIA en début de journée. Jolie fin d'après-midi d'un des derniers jours de l'été, malgré le vent qui souffle fort.


photo img_9091

Le classique "fuselage shot"


photo img_9094

Pas de passerelles télescopiques à Charleroi, mais ces escabeaux vitrés et couverts en cas de mauvais temps.


photo img_9095

On ne verra pas de 4é A340 KF sur la plate-forme. En effet le OO-ABB vole ce jour là pour BA entre LHR et AUH, un court contrat ACMI qui se terminera le lendemain  (il a fait des LHR-CAI également) avant que l'appareil parte effectuer des vols TUI Belgique (Jet Air) en remplacement d'un B787.


photo img_9097

Le circuit pédestre est de courte distance quand on stationne aussi près des installations. Un "passage clouté" à traverser…


photo img_9098

… puis quelques dizaines de mètres à parcourir le long de l'aérogare…


photo img_9100

… avant d'emprunter la porte 11 pour accéder au  circuit d'arrivée hors-Schengen.


photo img_9102

Une dernière photo de notre A340, à la suite d'un vol dont je garderai un excellent souvenir.


photo img_9099

4E PARTIE : Aéroport de charleroi et retour vers paris en thalys


Après être monté d'un étage, il faut emprunter ce couloir.


photo img_9103

Et voilà l'entrée de la zone du passage frontière. Une chance de ne pas arriver là en même temps que 3 vols en provenance du Royaume Uni et autant de Roumanie ou du Maghreb.


photo img_9104

Il me faudra moins d'une minute pour achever ce parcours.


photo img_9106

Sur le chemin qui mène à l'étage du dessus, une pub destinée à ceux qui n'auraient pas été rassasiés de chinoiseries à leur retour.


photo img_9107

On y arrive après avoir emprunté un dernier escalier.


photo img_9108

Et voilà le carrousel de livraison des bagages. N'ayant rien enregistré en soute, je ne peux témoigner du temps qu'il faudra pour récupérer sa valise, ni du respect de la priorité promise aux passagers business dans ce domaine.


photo img_9109

Je suis attendu par des amis belges qui vont s'occuper de mon transfert quasi-immédiat vers Bruxelles. Nous discutons un peu et j'apprends la terrible nouvelle : alors que j'étais en vol à bord d'AIR BELGIUM en ce vendredi 21 septembre, la compagnie a annoncé qu'elle suspendait sa ligne HKG-CRL dès la semaine suivante, pour la rouvrir en théorie au printemps 2019. Il est à cet instant un peu moins de 19h et je quitte les lieux avec un sentiment bizarre, tant cette compagnie et cet aéroport semblaient fier de cette liaison avec une des plus célèbres mégalopoles asiatiques, alors que l'appareil qui vient de m'emmener de Hong Kong est visible au fond depuis la route.


photo img_9110

J'aurais pu aussi bien prendre l'un des nombreux bus "Flibco" qui partent toutes les 30mn vers la même direction : la gare du Midi, où j'arrive après moins de 3/4 d'heure de route.


photo img_9112

J'aurai même la chance de faire "go show" sur le Thalys précédent, celui de 20h13, ce qui m'évitera d'attendre une heure par rapport à celui sur lequel j'étais réservé à l'origine (20h43). 


photo img_9114

Juste le temps d'avaler mon 6é repas de la journée, commencée une vingtaine d'heures plus tôt à l'aéroport de Shenzhen… 


photo img_9116

C'est ainsi que se termine ce récit dont j'espère que la lecture vous aura été agréable. Merci de votre attention et de vos éventuels commentaires.

Afficher la suite

Verdict

Air Belgium

8.4/10
Cabine8.5
Equipage10.0
Divertissements7.0
Restauration8.0

Hong Kong Airlines Lounge

7.0/10
Confort7.0
Restauration7.0
Divertissements6.0
Services8.0

Hong Kong - HKG

8.0/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté9.0

Brussels - CRL

8.0/10
Fluidité9.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté9.0

Conclusion

J'indiquais en intro que ce FR s'adressait tout autant aux experts du service à bord curieux de découvrir une nouvelle classe J qu'aux AvGeeks toujours en quête d'insolite quant au type d'avion et à la compagnie.

Eh bien, je pense que ce vol aura largement eu de quoi satisfaire les deux catégories :

- la qualité du produit AIR BELGIUM est globalement digne d'une grande legacy : les petits manquements constatés, notamment dans le domaine de l'IFE, sont largement compensés par une attention du PNC très au dessus de la moyenne, favorisée il est vrai par un remplissage modeste qui permet un service quasiment dédié.

- l'originalité d'un LC Asie-Europe en A340 alors que nous sommes en 2018, à bord d'une compagnie que l'on peut qualifier de confidentielle vu son réseau se résumant alors à une seule ligne, aura en tous cas comblé de satisfaction le fana d'aviation que je suis. En effet, tout en souhaitant le meilleur à AIR BELGIUM pour son avenir, je ne peux m'empêcher de me dire, vu les circonstances de l'annonce de la "suspension" de la ligne quasiment sans préavis : "ce qui est pris n'est plus à prendre"...

Quoi qu'il en soit, au risque de me répéter, cela restera une très belle expérience. Je souhaite sincèrement que la ligné rouvre réellement au printemps 2019 afin que d'autres FRistes puissent en profiter à leur tour, même si au moment où ces lignes sont écrites "c'est un peu tôt pour le dire..."

Sur le même sujet

50 Commentaires

  • Comment 467024 by
    Papoumada SILVER 5266 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR exhaustif et joliment narré et qui ne fut presque jamais bateau ;=)

    L'étape du ferry et de ses multiples queues est éprouvante et à mon sens doit être évitée sauf à avoir le temps et être curieux.

    Le vol KF est de bonne qualité, les PNC sont actifs mais guère surchargés avec une cabine vide. Le produit en J est très correct.

    L'A-340 reste un bien bel avion.

    Dommage que tout cela cesse déjà : le remplissage observé peut être une explication valable.

    A bientôt !

    • Comment 467323 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci de ton commentaire. Oui, le faible remplissage est clairement la raison de l'arrêt de la ligne. Dans les deux classes avant, il est sans doute trop compliqué de se faire une place sur le marché business pour une compagnie aussi petite, tandis qu'en classe éco, la seule façon de remplir semble être de brader auprès des TO chinois : quand on fait la somme des deux, on doit être très loin des +/- 300.000€ de recettes nécessaires à couvrir les coûts d'une rotation CRL-HKG-CRL... A bientôt.

  • Comment 467027 by
    Christian Gerber 2 357 Commentaires

    Un grand merci !
    (un petit couac ici:... la compagnie a annoncé qu'elle suspendait sa ligne BRU-CRL...) sauf s'il s'agit de ma grande amie SNCB !

  • Comment 467034 by
    Esteban TEAM GOLD 8161 Commentaires

    Merci Luc pour le partage !

    Effectivement tu as eu de la chance, le 1er octobre c'est fini pour CRL HKG, quand à une éventuelle reprise l'année prochaine je n'y crois guère. Tout le business model d'Air Belgium est bancal et le baser uniquement sur de l'ACMI pourquoi pas, mais c'est dangereux. Je ne donne malheureusement pas longtemps à vivre à cette compagnie à la livrée superbe.

    A bord c'est niquel, on sent bien que l'avion vient de Finnair, les sièges sont top, rien à dire. Dommage de ne pas proposer de fromage par contre, sinon le catering fait assez envie.

    A bientôt !

    • Comment 467325 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci à toi d'avoir commenté. Si la reprise de la ligne CRL-HKG était vraiment certaine au printemps 2019, elle apparaîtrait sur le site de vente en ligne de la compagnie, ce qui n'est pas le cas à ce jour. AIR BELGIUM se retrouve effectivement contrainte de ne plus faire que de l'ACMI, ce qui n'était pas dans son plan de départ. J'ignore si ses actionnaires la soutiendront encore longtemps si les heures de vol ne sont pas au rendez-vous, quand bien même ses coûts de structure ne doivent pas être démentiels. Un des problèmes auxquels la compagnie devra sans doute faire face lors des mois à venir, c'est de retenir ses pilotes qui n'auront pas de mal à trouver un employeur présentant plus de perspectives... et générant une feuille de paye plus consistante comme seule une forte activité peut le générer. A bientôt.

  • Comment 467059 by
    théodoric 1390 Commentaires

    Merci Luc pour ce fr,
    Dommage pour les pnc qui font un travail formidable mais, l'avenir de la compagnie est bien sombre.
    Vu de la frontière, j'ai toujours eu une impression continuelle de "faux départs". De plus CX s'installant à BRU n'était clairement pas une bonne nouvelle pour Air Belgium.
    A bord, de l'espace, un bon catering (De la Duvel, ça c'est top). Le BOB en éco sur d'aussi long vol me gêne toujours une peu (même si le prix de départ est quand même assez faible).
    CRL reste pour moi un aéroport taillé pour Ryanair et non pas pour du LC.
    Une question me taraude, la Duvel moussant déjà énormément au sol, en vol as tu vu des PNC en servir?
    A bientôt

    • Comment 467326 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci Nicolas. Oui, du gros porteur + du long-courrier à Charleroi, c'est pour le moins atypique. Je ne connais pas suffisamment le tissu local pour juger du fait que ce soit une hérésie ou juste un pari sur l'avenir. En tous cas, je te confirme que la Duvel, qui a été servie au couple de francophones qui voyageait en 1A/1B, mousse énormément dans son verre aux parois arrondi, qui plus est au FL350 ! A bientôt.

  • Comment 467060 by
    Donfredo 282 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet.
    Quel périple en ferry pour relier Shenzhen à HK ! Vous avez raté à 2 jours près la nouvelle liaison grande vitesse. Bien qu'elle n'amène pas directement à HKG, le voyage aurait été probablement moins pénible.
    Très belle expérience à bord de Air Belgium, facilitée par une cabine J peu remplie. L'expérience en vol et le catering sont de bonne qualité.
    La stratégie d'Air Belgium est floue, je la vois mal concurrencer CX qui part de Bruxelles.
    A bientôt.

  • Comment 467065 by
    Boair SILVER 454 Commentaires

    Merci beaucoup pour cet excellent FR !
    Un vol malheureusement collector après a peine 4 mois d'exploitation. J'espère qui'l y aura effectivement une reprise des vols au printemps prochain.
    Une bonne cabine, vide de surcroît avec un vol de jour, ce sont des conditions parfaite pour un avgeek.
    La livrée d'Air Belgium est vraiment magnifique, je ne m'en lasse pas, ça change des avions tout blanc.
    L'ACMI semble avoir le vent en poupe en ce moment, entre Hifly qui ajoute des A330/A380 a sa flotte, CityJet qui devient une compagnie 100% ACMI et plusieurs petites compagnies qui ont ajouté plusieurs avions a leur flotte (Cello, Jota...), on ne peut que souhaiter a Air Belgium de réussir dans cette voie. Il sera cependant intéressant de voir quelle sera l'évolution de la locations de LC une fois que les problèmes moteurs du 787 seront réglés.
    A bientôt !

    • Comment 467360 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci pour cet excellent commentaire :-) ! Je suis d'accord sur tous les points évoqués.
      Hi Fly reste LE spécialiste de l'ACMI européeen. Il sont la variété de la flotte (A380, A340, A330 et même A321 pour l'armée... belge !) et la variété des cabines (out éco, bi classe, tri classe) qui permettent de servir tous les acteurs LC, qu'ils soient low cost, leisure, legacy, et bien sûr le lucratif marché du Hajj. Je crains que KF avec ses seuls A340 à tout juste plus de 250 sièges, dont une cinquantaine de J, ne soit pas vraiment capable de se faire une place dans ce domaine qui n'était pas le sien au départ.
      Bons vols !

  • Comment 467067 by
    Kethu GOLD 1561 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce récit Luc, j'attendais avec impatience le premier FR sur le produit "J" de la nouvelle compagnie belge...

    Tout d'abord, quel périple pour attraper ce ferry ! Ca part d'une bonne idée, mais c'est vraiment compliqué au final...

    Le produit J est plutôt intéressant, certes avec quelques manques selon les standards actuels (pas de produits de toilette/soin aux sanitaires, pas de fromage...), mais les tarifs plus bas rendent le tout plutôt intéressant !

    Bon plan cette W en effet, le principal attrait d'une J sur un long-courrier c'est de pouvoir se reposer, plus que de bien manger (même si c'est toujours agréable).

    Par contre, voyager en cabine arrière au milieu d'un groupe de touristes chinois doit être très épuisant...

    Espérons que la compagnie saura se sortir de cette mauvaise passe...

    A bientôt

    • Comment 467361 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci d'avoir commenté. Il est évident que ce contraste entre deux classes avant plutôt attrayantes et une classe éco qui l'est bien moins est assez frappante. Quant à l'avenir de KF, nous en saurons sans doute plus au cours de l'hiver : l'ACMI aura-t-il été suffisamment porteur, la ligne CRL-HKG reprendra-t-elle réellement, les projets vers la Chine "mainland" se concrétiseront-ils ? Qui vivra verra... A bientôt.

  • Comment 467076 by
    Chevelan GOLD 10613 Commentaires

    Hello Luc

    Changement d'organisation radicale entre la Chine continentale et Hong Kong, du chauffeur de taxi en passant par les longues queues !
    Je comprend maintenant pourquoi on m'avais remboursé 140 $ HK à l'aéroport, (bateau en provenance de Macao)
    Le salon a une belle vue vers l'extérieur et assure ma foi l'essentiel.
    Belle cabine J peu garnie, mais il ne manque pas grand chose pour arriver être à la hauteur des legacy
    Il est certain qu'il vaut mieux réserver la Y+ dans ses conditions que la J...
    Prestation de qualité avec un personnel très Pro
    Arrivée ne pénalisant pas ton retour vers Paris
    Un très bon vol, hélas le couperet tombe et la liaison est suspendue...
    Faire un BRU-CRL en A340 est insolite, lol

    Merci pour cette découverte, qui comme tu le pressent risque de devenir collector, à bientôt !

    • Comment 467362 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci Hervé de ces propos qui résument parfaitement l'ensemble du récit. Je ne porte pas forcément chance aux compagnies que j'essaye... in-extrémis, alors, ne serait-ce que pour ces sympathiques PNC et pour toute l'énergie que la région Wallonie a mis dans la réussite du projet AIR BELGIUM, j'espère ne pas être cette fois-ci un oiseau de mauvais augure... A bientôt.

  • Comment 467086 by
    AbyssinTeam 89 Commentaires

    Merci pour ce voyage entre Mer et Air.

    Un FR d'anthologie puisque hélas le vol est supendu et il se dit en interne que c'est la fin de l'aventure .....a suivre de plus près.
    Vraiment domage car ce vol laissait présumé d'une grande qualité à tout les niveaux.

    A bientot pour un Fr tout aussi riche.

    • Comment 467363 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci beaucoup. Cette expérience "SZX-PAR via HKG et CRL" restera en tous cas un très bon souvenir pour moi, y compris l'épique traversée en ferry que j'ai prise comme un moment intéressant précisément car j'avais l'objectif d'en faire un récit détaillé ce sur site, ce qui m'a permis de trouver un intérêt aux diverses étapes endurées. A bientôt.

  • Comment 467108 by
    Benoit75008 GOLD 6444 Commentaires

    Merci pour ce FR Luc!

    Un FR passionnant comme à ton habitude. Je trouve la cabine J agréable sans atteindre des sommets.

    Petit faible pour les chaussettes originales!

    Concernant l'arrivée de LC à CRL, cela me fait toujours bizarre, étant tellement habitué d'y voir des LCC sur MC.

    Bonne soirée et à bientôt!

  • Comment 467109 by
    momolemomo GOLD 5116 Commentaires

    Beaucoup de longue queue pour prendre un ferry. L'option de dormir à HKG me parait plus attractive maintenant :D
    3-8-3, j’aimerais pas être au milieu du 8.
    Je suis surpris de voir AA et Finnair envoyer leurs passagers au lounge de HK Airlines quand il y a tous les lounges de Cathay et celui de Qantas.
    Le salon a l’air sympa, il y a de la qualité à HKG.
    La livrée d’Air Belgium est superbe!
    C'était assez prévisible de voir Air Belgium arrêter ses vols réguliers mais c'est dommage, elle avait l'air d'être une compagnie intéréssante avec un bon produit.
    Merci pour ce Fr!

  • Comment 467115 by
    Bargi62 SILVER 2599 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR très complet :
    Il fallait en effet être très chanceux pour faire les vols tests !
    Belle livrée,belle cabine et prestation très complète.
    Je présume que Air Belgium avait fait une étude de marché mais des vols LC au départ de CRL me laissent perplexe...

    • Comment 467366 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci. J'ignore les détails de la génèse d'AIR BELGIUM mais comme cela est mentionné plus haut par d'autres commentateurs il semblerait qu'ils aient changé plusieurs fois leur fusil d'épaule en matière de stratégie. La souplesse et l'agilité ont du bon, mais la multiplication des échecs peut aussi s'avérer fatale si aucun des modèles essayés ne marche... On verra bien. A bientôt.

  • Comment 467144 by
    mogoy GOLD 8853 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR.

    « SZX-HKT » whaaa ! Courageux de faire le tour de la péninsule malaisienne en ferry !
    « terminal de la muerte » au début j’ai pensé - tout comme toi - qu’une balade en bateau serait sympathique et originale. Maaaa, quelle horreur ce parcours, l’expérience client n’est pas leur préoccupation première.

    Vraiment curieux de retrouver AA et AY mais aussi S7 comme partenaires du salon du concurrent de CX.

    « à photographier notre A340 sous divers angles. » variations très légères dudit angle ^^

    « Oui, c'est bien là. » je trouve leur logo assez peu réussi limite kitsch. La couronne, je comprend mais il faut faut donner du « Royal » dans sa raison sociale comme chez KLM pour ne pas apparaître « cheap ».

    « 6 passagers en tout pour 32 sièges. » aie, cela ne sent pas bon. Confirmé donc par l’arrêt de la ligne. C’est tout de même un gros échec du business plan de jeter l’éponge si vite. La brutalité de la décision doit refléter des résultats commerciaux totalement désastreux.

  • Comment 467174 by
    ilyes GOLD 1789 Commentaires

    Merci pour ce FR Luc,

    Un très bon vol de jour, même si je trouve cet horaire peu attrayant... la récupération me paraît difficile.

    À bord, on sent que l’équipage met du coeur à l’ouvrage et ça vaut, à mes yeux, tous les refills de champagne qu’une legacy pourrait proposer.

    À bientôt et merci encore pour cette belle exclu.
    Ilyes

  • Comment 467224 by
    Kolia GOLD 582 Commentaires

    Merci pour ce récit, plutôt un bon produit pour Air Belgium... Mais bon, dommage que ça s'arrête maintenant.

  • Comment 467226 by
    K2World 1607 Commentaires

    Merci Luc pour la découverte, une de plus si je peux dire :-)
    Le transfert à HKG m'a épuisé rien qu'en le lisant haha
    Sympa d'avoir une cabine si vide mais très dommageable ici pour la compagnie
    Belle surprise pour le catering, les sièges sont full flat et les PNC ont étés très bien sur ce vol, dommage que cette compagnie disparaisse déjà ....
    A bientôt

    • Comment 467373 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Allez, ne lui portons pas la poisse, AIR BELGIUM vole encore à cet instant : un avion en ACMI pour BA et un autre pour TUI. Ca leur rapporte certainement plus que de voler à leurs propres frais sur HKG avec 60% de remplissage. Merci du commentaire. A bientôt.

  • Comment 467252 by
    akivi GOLD 1838 Commentaires

    Merci Luc pour ce report sur un "vrai" vol Air Belgium d'un point A à un point B !

    Quel dommage de voir cette compagnie abandonner si vite ses vols réguliers... Le produit J semble solide malgré un IFE qui mériterait d'être un peu étoffé. Pour voi un autre FR sur cette compagnie, il faudra qu'un FRiste chanceux ou calculateur tombe dessus lors d'un des futurs vols que KF opérera pour le compte d'une autre compagnie !

    Je ne suis pas un spécialiste dans le lancement de compagnies aériennes, mais baser sa flotte à un aéroport dont la piste ne permet pas un décollage à pleine charge, n'était-ce pas un peu risqué ?

    Je retrouve certains éléments du vol de démo que j'avais eu la chance de faire, notamment la belle vaisselle et la Duvel !

    A bientôt !

    • Comment 467375 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Tu me connais, si j'avais été dispo en avril dernier pour ces vols CRL-CRL, quand bien même en Y, j'aurais coché la case "340 KF" dans mon flighlog et je serais rentré de Chine en cette fin septembre en faisant une autre "nouvelle entrée" (B763 Mongolian via ULN, SVO et TXL par exemple...). Mais assurer AIR BELGIUM avec un 3é type d'appareil après les 737 et 757 pris au siècle dernier sous cette même marque me semblait naturel et un peu urgent je l'avoue. Quant à la classe J, c'est sûr que c'est un énorme plus quand on fait un vol aussi long, qui plus est de jour.
      Oui, il y a un souci de longueur de piste à CRL, et en plus de ça un obstacle au décollage dans un sens à cause d'un... clocher que Mr le Curé a accepter de raboter mais ce n'est pas pour tout de suite. Clairement cet aéroport est un plan B pour KF, mais j'ignore la raison pour laquelle ils ne se sont pas implantés à Zaventem.
      Merci Guillaume pour ton commentaire et à bientôt.

  • Comment 467268 by
    ZuMzuM 290 Commentaires

    Bonsoir Luc et merci pour ce très beau FR une fois de plus.

    Décidément, l'A340 n'est plus un oiseau rare en ce moment sur FR ^^

    Le trajet de départ en bateau ne donne vraiment pas envie...

    A bientôt pour une nouvelle aventure !

  • Comment 467310 by
    wowote 1050 Commentaires

    Bonjour Luc,

    Merci pour ce FR très complet et fort intéressant !
    J'adore les chaussettes du kit ;)
    Je trouve la prestation tout à fait satisfaisante, une fois^^
    A bientôt
    Dorothée

    • Comment 467377 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      S'il vous plaît Dorothée :-)
      Oui ces chaussettes sont trop belles, je me demande combien de paires sont actuellement en stock chez AIR BELGIUM car tant qu'ils ne refont pas de vols sous leur propre pavillon, elles deviennent inutiles, les compagnies qui les affrètent en ACMI mettant sans doute à bord leurs propres accessoires...
      A suivre...
      Merci et bons vols.

  • Comment 467340 by
    jules67500 GOLD 4046 Commentaires

    Hello Luc, merci pour ce FR que l'on déguste !

    L'approche vers HKIA ne semble pas des plus aisées, j'aurais eu du mal à attendre ^^

    Le business model de cette compagnie m'avait intrigué et franchement, je me doutais que ça ne fonctionnerait pas. Utiliser CRL n'est sûrement pas la bonne solution malheureusement, et les A340 sont des avions bien trop gourmands en kérosène...

    Il aurait peut-être fallu se démarquer de sa rivale SN en proposant un service complet et qualitatif en Y :)

    Le service en J semble correct mais on retrouve le plateau et surtout le manque de fromage (bon, pour moi c'est pas grave mais quand même).

    Dommage car la livrée est magnifique.

    A bientôt !

    • Comment 467378 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci du commentaire. La livrée AIR BELGIUM est splendide en effet, presque trop pour faire de l'ACMI qui est une sorte de "marque blanche". Concernant le service en Y, je ne sais pas en quoi il consiste exactement mais n'oublions pas qu'il s'agit de clientèle chinoise en grande majorité, donc pas habituée aux mêmes produits que nous. Quant au fromage, j'ai eu droit lors de la collation improvisée par la CCP à mi-vol à une ration qui dépasse largement ce à quoi j'aurais pu prétendre lors des deux services de repas. A bientôt.

  • Comment 467391 by
    nicobcn TEAM GOLD 3128 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR bientôt collector !

    La prestation d'ensemble est vraiment pas mal du tout, surtout vu les prix pratiqués. Sur ce point Air Belgium fait du bon boulot avec un marketing plutôt abouti.

    En revanche que dire du business model... Sans me prendre pour un spécialiste du secteur, j'ai l'impression que cette compagnie a tout faux de A à Z: liaison improbable sur un marché de niche avec aucune possibilité de correspondance sur les deux hubs, départ de Charleroi aberrant, choix du 340 alors que des 330/767 en fin de vie sont sur le marché et sont bien économes en carburant, tarification trop basse (Air Belgium n'a rien d'une low-cost, c'est un peu comme Joon).
    Ça n'est pas un hasard si Brussels Airlines ne s'est pas lancée sur le marché asiatique, d'ailleurs même l'Inde fut un échec avec une fermeture de la liaison il y a peu.

    Espérons en tout cas que la compagnie s'en sorte, il n'est pas trop tard pour réagir surtout si l'activité peut être maintenue grâce à la location d'avions.

    Bonne soirée :)

  • Comment 467893 by
    AirOne 1154 Commentaires

    Merci pour ce FR riche en belles photos de cette avion et de cette ligne dont on peut craindre de ne plus voir sous cette forme avant un bon moment, voir définitivement ? Le produit est solide malgré les imperfections cités. Un IFE plus complet ne ferait pas de mal. Par contre la W frise l'arnaque pour le coup...

    Il est toujours aussi agréable de vous lire.

    À bientôt

    • Comment 468601 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci beaucoup !
      Effectivement on peut se demander quand aura lieu le prochain "vrai" vol KF (sous son pavillon et avec son propre produit) car rien de tel n'est pour l'instant programmé pour 2019.
      Bons vols

  • Comment 468033 by
    indianocean SILVER 6151 Commentaires

    Merci Luc pour cette exclusivité

    Quand on connaît la qualité de service à l'aéroport de HKG, il est évident qu'il y a de quoi s'énerver quand on perd autant de temps du côté chinois pour effectuer les formalités.

    "Seating à 14 de front, configuré 3+8+3"=> horreur pour ceux qui sont assis au centre

    A peine 15 euros de taxes d'aéroport. C'est délirant.
    Le rapport qualité-prix bat tous les records à HKG

    C'est bien dommage que la compagnie n'ait pas rencontré le succès escompté sur cette ligne
    Car même si la qualité de service n'égale pas les majors asiatiques, reste le prix payé qui n'est pas très élevé.

    Je ne connais pas l'aéroport de Charleroi. Les possibilités de rejoindre la capitale ou d'autres villes sont-elles faciles?
    C'est ce qui a d'ailleurs causé tort à la défunte Pan Am

    Sais-tu sur quelles ligne l'Airbus A340 va être déployé?

  • Comment 468604 by
    LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

    Merci pour tes commentaires.
    Comme indiqué plus haut j'ignore tout des futures activités d'Air Belgium qui doit se contenter pour l'instant de vendre des heures de vols "ACMI" à d'autres compagnies, ce qui n'était certainement pas sa stratégie d'origine.
    Concernant l'aéroport de Charleroi, il possède un excellent réseau de cars, tres bon marché, toutes les 1/2 heures vers le centre de Bruxelles mais aussi plusieurs fois par jour vers Lille, Luxembourg et d'autres métropoles régionales voisines. Tous les détails sont bien évidemment disponibles sur le site internet de l'aéroport "Brussels South".
    À bientôt.

  • Comment 470165 by
    FFlyerCDG 2551 Commentaires

    Très tardifs remerciements proportionnels à mon abyssal retard de lecture pour cet opus malheureusement en mode "Mort annoncée" !
    Un produit tout à fait convaincant et un service à bord qui ne l'est pas moins même s'il est incontestable qu'une cabine aussi peu remplie doit grandement faciliter le travail des PNCs...
    Quoiqu'il en soit, sans être grand clair et, surtout, un économiste hors-pair, je suis extrêmement surpris que de investisseurs aient pu être intéressés par ce pari pour le moins risqué d'une LC qui ne l'était pas vraiment et dont la viabilité dans un environnement extrêmement concurrentiel était loin d'être garantie.
    Le TRAVELGeek que je suis a été tout particulièrement intéressé par ton expérience en début de publication mais il est vrai que l'inauguration officielle ces jours derniers d'une nouvelle liaison ferroviaire à grande vitesse rend cette expédition en ferry peu intéressante pour les voyageurs et ce même si la nouvelle gare est TRES éloignée du centre ville comme c'est souvent le cas en Chine ou ailleurs dans un tel cas.
    Encore merci pour cette expérience qui, même si elle sort un peu du cadre habituel de tes publications, n'en demeure pas moins très intéressante d'autant plus que ce produit n'existera bientôt plus en tant que tel...

    • Comment 470586 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci ami TRAVELgeek pour ce commentaire fort apprécié. Le business model d'AIR BELGIUM a pourtant séduit des investisseurs au départ, sans doute de bons patriotes attirés par la perspective de faire refleurir le pavillon national en Wallonie, mais on sait hélas que quand on mélange l'affectif et les affaires, celles-ci ramènent très vite tout un chacun à la réalité. Bons vols !

  • Comment 474491 by
    MERCURE 37 Commentaires

    Merci pour ce trip dont tu nous conte les étapes successives, aussi diverses que passionantes. On a l'impression d'avoir fait ce voyage avec toi !

Connectez-vous pour poster un commentaire.