Avis du vol EasyJet Sevilla Toulouse en classe Economique

Compagnie EasyJet
Vol U21726
Classe Economique
Siege 20F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:40
Décollage 17 Jui 18, 14:15
Arrivée à 17 Jui 18, 15:55
U2   #9 sur 20 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 302 avis
scorph
Par SILVER 436
Publié le 9 octobre 2018

Bonjour à tous et bienvenu à bord de ce court report qui traînait dans mes cartons depuis quelques mois, et qui faute de temps n'avais pas eu le loisir d'être reporté, d'avance je m'excuse de la qualité des photos un peu moins bonne qu'à l'habitude l'intégralité du reportage ayant été réalisé à l'aide de mon smartphone à la place de l'habituel reflex.

Ce court FR sera aussi l'occasion pour moi d'essayer le nouvel éditeur actuellement en beta. 


Constitution du Routing


Ce report prends place lors d'un retour de long weekend à Séville avec un groupe d'amis, grâce à un excellent tarif à 37€ A/R pris 5 mois à l'avance avec Easyjet. Un tarif imbattable pour une destination bien desservie depuis Toulouse avec des vols quasiment tout les jours depuis l'arrivée de Ryanair sur cette même ligne. Nous choisirons Easyjet du fait des horaires pratiques avec un départ le jeudi soir après le travail et un retour le dimanche après midi. 


Routing

  • 14/06/18 U21725 Toulouse (TLS) > Séville (SVQ) Classe Y Easyjet Europe Airbus A319 Non reporté
  • 17/06/18 U21726 Séville (SVQ) > Toulouse (TLS) Classe Y Easyjet UK Airbus A319 Vous etes ici

Bien que l'aéroport de Séville ne soit pas une star de Flight-report (à peine 11 reports français en anglais confondu), cette ligne a déjà été reportée 2 fois, une sur AF à l'époque des bases de provinces (2014) et une fois par mes soins sur la compagnie orange pour le FR c'est par ici.


Report AÉROPORT de DÉPART


Etant un groupe de 8, il est plutôt intéressant de prendre des taxis, un bus aéroport existe, le tarif est très bon toutefois le trajet pour rejoindre le centre historique de Séville, où nous logions, est assez long. Pour information le taxi fonctionnera au compteur nous en auront pour environ 30€ pour un bon quart d'heure de route depuis Triana. Le taxi nous dépose devant l'entrée des départs.


photo p1

Nous rentrons dans le hall des départs, il est spacieux avec ses grandes arches toutefois le plafond noir le rends très sombre. 


photo p2

Les comptoirs d'enregistrement sont très nombreux, toutefois la majorité des compagnies desservant la plateforme (Vueling, Ryanair, Easyjet, Transavia) étant des low-cost, il n'est pas surprenant de voir ces bureaux quasiment désert. 


photo p3

Nous ne perdons pas plus de temps ground side et nous passons la sécurité située à l'autre bout du hall, les agents agréables sont loin d'être débordés, l'attente est nulle et les formalités sont rapidement passées.
On se retrouve donc air-side, ici il y a un peu plus d'activités avec des restaurants et des boutiques aux tarifs prohibitifs pour l'Espagne. On trouve aussi dans un hall un peu plus grand un FIDS où les vols au départ sont affichés, on notera que les lignes de codeshares sont aussi affichées ce qui explique le dédoublement ou triplement des vols pour la même destination.


photo p4-63

Nous déjeunons dans un des restaurants de l'aéroport de l'aéroport avant de rejoindre notre porte où notre vol viens de s'afficher. Le portes d'embarquement sont distribuées le long d'un long couloir. 


photo p5

Pour nous c'est par là:


photo p6

A l'intérieur de chaque alcôve on trouve une salle d'embarquement avec une bonne quantité de siège.


photo p7-7

Mais aussi avec une excellente vue sur les pistes et comme à Toulouse une vision sur les usines de l'avionneur européen Airbus. Ici un A320 de Lufthansa part pour Munich.
Malheureusement les vitres teintées de bleu ne permettent pas un bon rendu pour les photos mais au vu de la température du jour (environ 39°C) ce n'est pas plus mal.


photo p8

Comme vous le savez, l'aéroport de Séville abrite les usines CASA passées sous le girons d'Airbus. De ces usines sortent notamment les avions de transport militaires Casa 235/295 mais aussi les A400M dont quelques exemplaires sont visible sur la photo


photo p9

Notre appareil du jour ne tarde pas à pointer son nez en provenance de Toulouse. On notera qu'il porte la nouvelle livrée ce qui est loin d'être le cas de toute la flotte.


photo p10

Laissez moi vous présenter G-EZBV est un Airbus A319 qui vient de fêter ses 11 années de services toutes chez la low-cost orange. 


photo p11photo p11a

Le temps de faire sortir les passagers (étonnamment par un jet bridge) et uniquement par l'avant, que notre vol est appelé pour l'embarquement.


photo p12

Le boarding pass du jour, sur l'appli Easyjet.


photo p13b

Quelques petites minutes d'attente et il est temps pour nous d'embarquer en empruntant le jet bridge, c'est l'un des rares aéroport où Easyjet les utilises, c'était déjà le cas il y a deux ans.


photo p14-54

On aperçoit le cockpit de notre A319 du jour.


photo p15

REPORT A BORD


Accueil à bord souriant et sympathique de la part de notre équipage, sans surprise on retrouve l'ancienne cabine un peu fatiguée qui équipe ces A319 depuis leur livraison.


photo p16

Je rejoins mon siège situé à l'arrière de la cabine, on retrouve donc le siège classique des A319 avec son pitch réduit seul le PSU parait ne pas trop avoir souffert de l'usure du temps.



J'ai une nouvelle fois eu de la chance au tirage, je bénéficie donc d'un hublot pour ce vol, pour le moment ça travaille dur entre la soute arrière en plein chargement et le remplissage des réservoirs en cours, les rampants ne s'ennuient pas.


photo p18

En cabine l'embarquement se poursuit tranquillement, quelques places restant libre tous les passagers arrivent tant bien que mal à faire tenir tout les bagages dans les coffres.


photo p19

Au loin on aperçoit un B737-800 de Ryanair lui aussi en cours d'embarquement, pour eux ce sera escalier.


photo p20

Rapidement l'annonce de fin d'embarquement est prononcée et nous ne tardons pas à partir sans être repoussé, le jetbridge est juste suffisamment décalé pour que l'appareil face demi tour devant le terminal par ses propres moyens.


photo p21

Notre roulage commence pour un départ en piste 27, en chemin on croise un B737 de Transavia.


photo p22aphoto p22

Au loin on aperçoit les A400M et CASA en cours de fabrication.


photo p23

Nous patientons un assez long moment au point d’arrêt si bien qu'un Boeing 737-800 de Ryanair pour Valladolid se positionne sur le taxiway latérale.


photo p24

Toutefois il ne nous grillera pas la priorité car nous nous élançons rapidement sur le tarmac surchauffé.



Rotation et montée initiale avec une belle vue du terminal passager de l'aéroport Sévillan. Bye bye Séville on reviendra !



Nous ne tardons pas à prendre un cap Nord-Est une fois au dessus de la campagne Sévillane.



Nous croisons le fleuve Guadalquivir ce qui explique qu'aux environs les champs soient encore vert malgré les températures impressionnantes qui sévissent en ce mois de Juin (nous avons eu plusieurs fois 41/42°C).
C'est à peu près à ce moment là que notre chef de cabine prends la parole. Avec un excellent sens de l'humour il nous annoncera qu'à Toulouse le temps n'est pas aussi clément. Ce petit moment de détente déclenchera une bonne séquence de rire en cabine et quelques applaudissements. Je l'avais déjà eu sur un vol vers Paris, là aussi une annonce très sympa. D'une manière générale les équipages basés à Toulouse sont vraiment tous très sympa.


photo p29

Nous survolons ensuite le barrage de Los Melonares qui alimente la ville de Séville en eau.


photo p30aphoto p30b

Nous rejoignons notre altitude de croisière, à cette altitude le sol est un peu moins visible.


photo p31

Coup de chance pour moi et un de mes amis M/Mme 20D n'est pas là nous avons donc un triplace pour deux alors que le reste de nos amis sont sur des rangés bien pleines.


photo p32

En cabine l'ambiance est très calme certains passagers somnolent, l'équipage fera les habituels passages avec les trolleys bistro et vente à bord avec un succès mitigé.


photo p33

Malheureusement des nuages viennent obstruer durant quelques minutes la vue sur le sol.


photo p34

J'ouvre donc ma tablette pour regarder ce que contient la pochette, on voit que la house du siège à connu des jours meilleurs, le tissu du dossier est complètement décollé et la colle séché ressemble à du vieux chewing-gum. 


photo p35

Dans notre fameuse pochette on retrouve la très réglementaire safety-card, les catalogues Bob et duty free ainsi que le magazine de bord "Traveller".


photo p36

Le sol refait son apparition et les paysages deviennent plus vallonnés aux environs de Tolède on croise les méandres du Tage.


photo p37

Puis l'on longe les rives d'un de ses affluents le Rio Alberche.


photo p38aphoto p38b

Qui nous amène tout droit sur la capitale Espagnole. On voit d'ailleurs très bien les pistes de l'aéroport de Barajas ainsi que les célèbres Cuatro Torres.



Pour votre information la route suivie par notre vol, merci flightradar24. 


photo p40

Aux alentours de Villafrenca, les paysages de Navarre ressemble  à des œuvres d'art vu du ciel.


photo p41

Moins de 10 minutes après avoir survolé les paysages aride du nord de l'Espagne, les Pyrénées se dresse devant nous avec leur manteau neigeux encore bien présent en cette mi-juin.



Une fois passé la chaîne de montagne qui marque la frontière franco-espagnole. C'est la couverture nuageuse qui prends le dessus. La descente est annoncée et les spoilers sont de sortis.



Nous ne tardons pas à descendre vers la grisaille.


photo p44

Que nous traversons en quelques minutes, nous sommes déjà proche de la campagne Garonnaise et déjà sur notre pente d'approche signe que le plafond est bas.


photo p45

L'approche coté piste 32 donne des belles vues sur Toulouse lorsque vous êtes assis du coté droit de l'appareil. A ce moment notre appareil survol le Garonne et l'on peut voir les coteaux de Pech David et l’hôpital de Rangueil.


photo p46photo p46b

Nous laissons alors la Garonne sur notre droite au niveau de l’île du Ramier où se trouve le Stadium de Toulouse, stade du TFC (dire Téfécé en toulousain).


photo p47a

Puis c'est le centre historique au loin avec au premier plan le quartier St Cyprien et la gare des Arènes. Nous sommes alors en finale.


photo p47b

Arrondi et posé tout en douceur, il faut dire que les conditions étaient optimales pour l’atterrissage.



Freinage plutôt faible mais toute ferraille dehors et nous quittons la piste par Novembre 6 juste en face du terminal. On peut y voir pas moins de 4 autres appareils d'Easyjet.


photo p49

Le roulage sera court pour rejoindre notre porte. Pas de doute nous sommes bien à Toulouse.


photo p50aphoto p50b

Nous sommes parqués aux cotés d'un Boeing 737-3QC d'ASL Airlines qui porte encore la robe d'Europe Airpost. Ce dernier assure un vol charter en provenance de l’île grec de Santorin.


photo p51

Les opérations de débarquement commencent rapidement à l'aide des portes avant et arrière. Un nouvelle fois l'équipage nous salueras avec le sourire lors de notre passage en porte.


photo p52

REport AÉROPORT d'ARRIVÉe


Je débarque par la porte arrière, ce qui permet quelques derniers clichés de notre appareil du jour sous [strike]le beau soleil[/strike] la belle grisaille du sud ouest.



Le tarmac Toulousain est bien plein en ce dimanche après-midi avec des appareils de HOP, Volotea ou de la compagnie charter tchèque Smartwings.


photo p54

Pour nous direction le bus, qui doit nous amener dans la zone internationale de l'aéroport pour un passage devant la PAF notre appareil partant lui sur un vol domestique vers Nantes.


photo p55-47

Le passage par la PAF sera heureusement rapide du fait du grand nombre de guichets ouverts, toutefois on peut se poser la questions de l'utilité de tels contrôles pour des destinations Schengen quand on sait qu'ils ne sont pas effectuées dans la majorités des aéroports français dont Paris… Sur le chemin pour rejoindre la sortie on aperçoit un A319 d'Easyjet.


photo p56

Pas de bagages pour nous, nous rejoignons donc rapidement la sortie.


photo p57

Enfin nous quittons l'aéroport en transport en commun à l'aide du tram.


photo p58

J'espère que ce court FR vous aura plus et je vous dit à bientôt pour la suite du routing asiatique a l’arrêt depuis quelques semaines du fait d'un manque de motivation passager. D'ici là bon vols à tous !


Bonus : Cliquez pour afficherr
Afficher la suite

Verdict

EasyJet

6.8/10
Cabine5.0
Equipage9.0
Divertissements7.0
Carte payante6.0

Sevilla - SVQ

7.1/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services6.5
Propreté6.5

Toulouse - TLS

6.2/10
Fluidité3.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Une nouvelle fois un bon vol de la part d'Easyjet, horaire pratique, tarif canon, vol direct, équipages sympathique, vol à l'heure. Seul une cabine en fin de vie serait le seul bémol de ce vol.

Easyjet :
Confort: Ancienne cabine qui mériterait bien un bon petit rafraîchissement, pas plus étroit que sur la nouvelle cabine heureusement nous étions 2 sur un triplace ce qui laisse plus d'espace.
Équipage : Équipage Toulousain sympathique et professionnel.
Catering : Buy on board je n’ai rien pris les prix sont dans les standards du marché.
Divertissement: Hublot + magazine de bord (un peu trop de pub dommage) correct.

Séville :
Fluidité: Parcours passager très rapide avec un passage éclair au PIF.
Accès: Facile et abordable en taxi, bon marché mais assez peu pratique en bus.
Services: Service aéroportuaire faible ground side, plutot bien fournit air side.
Propreté: Relativement propre mais très sombre et vraiment pas très moderne.

Toulouse :
Fluidité: Passage par la PAF qui fait toujours perdre un temps fou pour une efficacité nulle et discriminatoire envers les usagés de l'aéroport Toulousain cette nécessité de passé à la PAF nous aura fait faire un tour de pax bus pas vraiment agréable.
Accès: Plutôt pratique avec le tram même si ce dernier est assez lent.
Services: Wifi + différents services uniquement ground-side.
Propreté: RAS

Informations sur la ligne Sevilla (SVQ) Toulouse (TLS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Sevilla (SVQ) → Toulouse (TLS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est avec /10.

La durée moyenne des vols est de 1.0 heures et 35.0 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

  • Comment 469030 by
    Esteban TEAM GOLD 6658 Commentaires

    Merci pour le partage Hugo,

    Il est vrai que certains A319 U2 commencent sérieusement à accuser leur age, la cabine vieilli et ça se voit.

    A bientôt !

    • Comment 469037 by
      scorph SILVER AUTEUR 756 Commentaires

      Hello Esteban et merci pour ce commentaire, Easyjet devrait envisager un retrofit de ses A319 la plupart on passé le cap des 10 ans et une bonne partie devrait rester encore quelques années, il en va de l’image de la compagnie, une cabine récente fait toujours bonne impression même dans un appareil âgé on peut le voir avec Delta. Bon vols!

  • Comment 469046 by
    nicobcn GOLD 2310 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR et la visite d'une bonne partie de l'Espagne depuis le ciel !

    Tarif imbattable et bonne prestation d'EZY. C'est clair que la cabine est en fin de vie, à voir si EZY conserve une partie de sa flotte de 319 ou les remplace uniquement par des 320/321 neo.

    A + !

    • Comment 469058 by
      scorph SILVER AUTEUR 756 Commentaires

      Bonjour Nico et merci pour ce retour, Easyjet à le mérite d'offrir des tarifs canons qui permettent ce genre de week-end, Pour les A319 je pense qu'ils vont rester plus de temps qu'initialement prévu, ces appareils sont déjà payer leurs valeurs sur marché de l'occasion a tendance à baisser et ils restent intéressant pour des vols cours d'ailleurs Easy avait stocké 2 A319 (G-EZEH et G-EZEN) qu'elle a finalement remis en service durant l'été.
      Bon vols

  • Comment 469078 by
    Benoit75008 GOLD 5619 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Il est clair que le pitch ou la carte du BoB ne sont pas les points forts d'EZY mais en voyant le tarif que tu as payé, cela n'a aucune importance!

    Très beaux clichés en vol, j'aurais aimé un plus long bonus de cette très belle ville andalouse :-)

    Bonne après-midi!

    • Comment 469081 by
      scorph SILVER AUTEUR 756 Commentaires

      Bonjour Benoit et merci pour ce commentaire, il est bien certain qu'Easy n'est pas une compagnie qui fait réver pour son service de bord mais au vu des tarifs on oublie vite ces problématiques... pour le bonus tu pourra trouver un complément dans le FR d'il y a 2 ans prise au réflex et de bien meilleur qualité.

  • Comment 469087 by
    Chevelan GOLD 10123 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Séville est certainement l'une des plus belles ville d'Espagne...
    Un aéroport qui prend de l'ampleur au fil des années
    Un vol agréable à bord de cet A319
    "on peut se poser la questions de l'utilité de tels contrôles pour des destinations Schengen quand on sait qu'ils ne sont pas effectuées dans la majorités des aéroports français "=> LYS applique la politique des contrôles !

    Merci pour ce FR d'archive ^^, à bientôt !

    • Comment 469212 by
      scorph SILVER AUTEUR 756 Commentaires

      Bonjour Hervé et merci pour ce commentaire, Je ne peux qu'approuver que Séville soit une des plus belles villes d’Espagne, l'Andalousie en générale reste une destination de choix. Vol agréable due principalement aux très belles vues lors du vol. Pour LYS en effet j'y ais eu droit il y a quelques temps...

      Bon vols !

  • Comment 469132 by
    AirBretzel GOLD 1894 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR.
    Cet avion accuse son âge, surtout le siège.
    Un vol agréable à regarder les paysages ibériques.
    Séville est une très belle ville.
    A bientôt

    • Comment 469213 by
      scorph SILVER AUTEUR 756 Commentaires

      Bonjour Valérie et merci pour ce sympathique retour, la cabine des A319 d'Easy commence à être un peu délabrée mais comme tu l'indique on passe l'essentiel du vol le nez au hublot ! Séville est une ville à découvrir.
      Bon vols !

  • Comment 469133 by
    Kethu GOLD 1335 Commentaires

    Merci pour le récit Hugo !

    Je trouve cet aéroport assez sympathique, visuellement parlant !

    U2 propose un excellent tarif, je ne savais même pas que la compagnie orange descendait aussi bas en prix d'appel ! A ce prix là, il ne faut pas hésiter ^^

    Vol agréable, de belles vues en Espagne... Bon, il ne se passe pas grand chose, et le BoB ne fait pas très envie, mais c'est bien rattrapé par un équipage au top.

    Dommage pour la PAF à l'arrivée...

    A bientôt !

    • Comment 469215 by
      scorph SILVER AUTEUR 756 Commentaires

      Bonjour Robin et merci pour ce commentaire, le moins que l'on puisse dire c'est que l'aéroport a une architecture originale, elle date de l'expo universel de 1992. Le tarif a été obtenue lors d'une promo pour des vols pris très à l'avance. Malheureusement il devient de plus en plus rare d'avoir ce genre de tarifs mais on peut parfois en trouver pour des destinations comme porto, malaga ou berlin au départ de Toulouse.
      PAF à l'arrivée qui triple le parcours passager, c'est dommage...

      Bon vols!

  • Comment 469186 by
    NZ1 342 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR
    C’est rare qu’Easyjet utilise les jet bridge mais il le font aussi à LUX
    Le tarif est excellent, on n’en demande pas plus pour le prix
    Un équipage sympa ça fait toujours plaisir, surtout sur un vol low-cost au cours duquel on à pas spécialement d’interactions avec eux
    Très joli le survol des Pyrénées
    A bientôt

    • Comment 469217 by
      scorph SILVER AUTEUR 756 Commentaires

      Bonjour Hugo, j'ignorais même qu'Easy volait sur LUX ! En effet au vue du tarif dur d’être exigeant ... mais si en plus l'équipage est sympa ce n'est que du bonus !
      Une nouvelle fois un vol passé le nez au hublot.

      Bon vols !

  • Comment 469309 by
    AirOne 924 Commentaires

    Un tarif vraiment canon, depuis Paris en dehors des vacances scolaire impossible de trouver un prix aussi bas. Il n'y a que Transavia et Vueling en direct (je retire Beauvais) et on peut difficilement descendre en dessous de 70€ avec TO. Le vol en devient tout de suite plus "agréable" même si la cabine accuse son âge et qu'il faut se contenter de l'offre en BoB. Je vais bientôt avoir l'occasion de découvrir Séville, j'espère qu'elle me plaira autant qu'à vous.

    À bientôt

    • Comment 469326 by
      scorph SILVER AUTEUR 756 Commentaires

      Bonjour AirOne et merci pour ce commentaire, Séville est une destination très populaire à Toulouse, il y a une bonne communauté espagnole souvent d'origine Andalouse + le liens avec Airbus. Pour les vols vers Séville j'avais remarqué que les prix étaient plutôt élevés depuis Paris. Je vous souhaite une belle visite de Séville et je suis certain que vous allez adorer.

      Bon vols !

  • Comment 469512 by
    mogoy GOLD 7955 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR.
    Une ligne bien originale et pratique le temps d'un weekend qui n'aurait pas existé sans cette lowcost. Cela vaut bien quelques désagréments.

    • Comment 470013 by
      scorph SILVER AUTEUR 756 Commentaires

      Bonjour Mogoy et merci pour ce sympathique retour, tarif Easyjet qui permet se genre d'escapade. Sur une distance aussi courte le format low-cost n'est toutefois pas très embêtant. Bon vols !

Connectez-vous pour poster un commentaire.