Avis du vol China Airlines Nagoya Taipei en classe Affaires

Compagnie China Airlines
Vol CI151
Classe Affaires
Siege 5K
Temps de vol 03:00
Décollage 08 Avr 13, 09:50
Arrivée à 08 Avr 13, 11:50
CI   #10 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 71 avis
marathon
Par GOLD 4187
Publié le 11 avril 2013
Ce FR fait suite à mon FR SGN-NGO. L'employée du comptoir de correspondance de NGO va se révéler singulièrement inefficace. J'aperçois mon BP et la carte d'accès au salon préparés sur son plan de travail, et je n'en ai donc que pour une minute ?
photo P1040270a

Je lui fournis mon passeport, puis ma carte de séjour taïwanaise justifiant de mon absence de billet de départ de Taïwan. Elle va l'examiner excessivement longuement (à l?écrit, le chinois se comprend très approximativement quand on maîtrise le japonais, l'inverse étant faux).

J'ai demandé un siège au hublot à droite, mais le siège préattribué est au couloir, côté droit. Elle s'excuse, m'informe que le siège voisin est libre et qu'elle est presque certaine qu'il le restera, qu'elle n'est pas sûre de pouvoir changer, mais mon expérience du Japon est qu'il suffit de rester le temps qu'il faut pour obtenir ce que je veux, sans parlementer : la simple pression psychologique du client qui ne part pas suffit. De fait, elle finit par pianoter dans tous les sens, puis passe plusieurs coups de fil (J'ai un PAX au couloir, mais il voudrait un siège au hublot, est-ce que je peux changer). Mon japonais est largement suffisant pour suivre et je crois rêver : comment pourrait-il être impossible de changer de siège ? Elle repianote pour enfin me remplacer le 5G par le 5K. Tout ça pour ça, à savoir pas moins de 15' chrono!
photo P1040271a

Notez qu'elle en a oublié de maculer au crayon à bille ce BP comme adorent le faire les employés à l'enregistrement du monde entier.

C?était certes une occasion unique d'avoir un tampon de l'immigration de Nagoya, mais j'avais eu la flemme de remplir le formulaire de l'immigration dans l'avion, et surtout, 2h15 d'escale pour découvrir un aéroport, salon J compris, ça risquait d?être un peu juste, surtout en ayant déjà consacré 15' à obtenir le BP de mes rêves.

NGO a un plan d'une simplicité exemplaire : un T inversé, moitié internationale à gauche, moitié domestique à droite en grisé. La piste 18/36 est parallèle à la branche des portes 19-24.
photo P1040272a

Le trafic domestique est un peu loin, visible depuis les portes 12-14. Mais inévitablement, il y a beaucoup moins de variété que dans la section internationale. Au loin, un HX cargo, devant trois Dash 8 ANA et le CRJ-700 FW photographié en arrivant.
photo P1040294a

Un 738 BC
photo P1040275a

Les sanitaires de NGO méritent le détour. Tous immaculés, autant le dire une fois pour toutes.
photo P1040281a

Ici, c'est simple : il y a de gauche à droite l'espace pour Madame, pour Bébé et pour Monsieur
photo P1040289a

Comme aurait dit anthonytahiti junior, quand on porte des couches, on va se changer tout seul.
photo P1040290a

Enfin non, car en version nippo/coréano/sino/anglaise, il est précisé que c'est une salle pour famille.

Le topo exclusivement en japonais précise que c'est une pièce avec coin allaitement, et que les pères peuvent entrer, à condition de frapper à la porte, et qu'on est prié de verrouiller la porte quand on y est.

J'ai frappé, il n'y avait personne et la porte n?était pas verrouillée. Pour donner une dernière chance de préserver la pudeur d'une mère, le canapé pour allaitement est masqué de la porte d'entrée par une cloison, ici à gauche, formant un sas visuel.
photo P1040291a

L'autre bloc sanitaire que j'ai visité était encore plus intéressant. Le plan de masse est rigoureusement symétrique homme/femme, avec au centre le même local bébés+maman+papa s'il frappe à la porte.
photo P1040298a

Côté masculin, les lavabos sont assez standard, avec un équipé de barres de maintien pour handicapé.
photo P1040303a

Ca se corse avec les WC eux-mêmes, car sur les quatre, il y a trois configurations différentes. De gauche à droite de type japonais (avec porte'bébé), occidental avec barres d'appui pour handicapés et porte bébé, et idem mais sans porte-bébé.
photo P1040299-300-302a

Mais selon le plan, les sanitaires pour handicapés vraiment handicapés sont accessibles aux paraplégiques, aux ostomates et au public en général. Ostomate, je ne savais pas ce que cela signifie en anglais, et comme ça se dit en japonais osutomeito, transcription phonétique de l'anglais, je n?étais pas plus avancé. Wikipedia m'a appris qu'il s'agit en gros des personnes équipées d'une poche externe pour recevoir les urines ou d'un anus artificiel. Et de fait, il y a une inhabituelle couchette pour faciliter le vidage de la poche.
photo P1040307%20panoa

Ainsi bien sûr qu'un WC équipé de toutes les barres de maintien nécessaires, et de boutons d'appel à plusieurs hauteurs.
photo P1040311a

Dans le match Japon ? Taïwan de l'accessibilité handicapé, le Japon marque à NGO un but plein cadre contre le champion du monde toutes catégories.

Des fauteuils massant à 200 JPY les 10?
photo P1040319a

L'usage de cet équipement-ci est totalement gratuit. Il est juste recommandé de se limiter à 15?.
photo P1040282a

Cela me permet d'afficher l?écran corporate qui a changé depuis mon départ de SGN
photo P1040283a

Je n'ai pas saisi à quoi servent ces petites plateformes. Il y a là une variante intéressante à explorer pour les spécialistes du sommeil airside
photo P1040313a

Zone internet BYOL (Bring Your Own Laptop)
photo P1040315a

Ah oui, il y a un espace enfant qui semble satisfaire les intéressés.
photo P1040316a

Il y a un bureau de change proche de la sortie du PIF/PAF, que je déconseille à qui n'a pas d'USD, d'EUR ou à la rigueur de CHF.
photo P1040317a

Car voici les marges sur chaque transaction :
USD 2,8%
EUR 3,2%
CHF 4,8%
SGD 7,4%
GBP 8,6%
CAD 9,5%
AUD 10,3%
NZD 11,6%
THB 15,1%
DKK 15,3%
NOK 15,3%
MYR 16,0%
CNY 17,5%
TWD 17,8%
SEK 18,6%
PHP 19,2%
KRW 20,4%
HKD 23,3%
AED 23,4%
BRL 30,0%
IDR 61,3%
Record absolu pour la roupie indonésienne, qu'ils rachètent à moins de la moitié de son prix de vente !

Ce n'est pas corrélé au probable nombre de PAX en provenance des pays concernés : les marges sont élevées pour le KRW, le HKD et le TWD, plus que pour la NOK qui ne doit pas être manipulée souvent ici.

NGO n'est pas totalement spotter friendly, car des descentes assez longues vers les passerelles réduisent le linéaire de vitres accessibles au plus près.
photo P1040285a

A propos, en me voyant spotter activement, cet équipage JAL qui descendait vers son avion m'a cordialement salué en anglais. Sympa, non ?
photo P1040295a

Même là, on arrive à cadrer un appareil. Un banal 737 ANA, à titre d'exemple.
photo P1040293a

Les vols au départ, en japonais pour faire couleur locale. Notez que les deux tiers des destinations sont indiquées en idéogrammes et sont donc dans la grande Chine (Chine du visa, HKG, Taïwan).
photo P1040348a

Pour le spotting, commençons par l'A321 VN qui vient de me convoyer.
photo P1040286a

Le marquage au sol indique 320 pour les A32x (je l'ai vu aussi dans un FR récent).
photo P1040287a

Les 737 ANA font figure de jouets à côté du Dreamlifter, et pourtant ils sont plus près
photo P1040278a

L'alignement des dérives aux portes 19 à 24
photo P1040279a

Le 773 TG qui est arrivé juste après moi
photo P1040284a

A320 CZ, A321 VN et 773 TG au contact
photo P1040320a

Arrivée d'un 333 SQ, de profil,
photo P1040321a

? et de face
photo P1040323a

333 PR
photo P1040326a

744 KE pour ICN
photo P1040327a

? et le premier peloton de l?équipage arrivé à la porte d'embarquement.
photo P1040347a

Beaucoup d'appareils ANA à NGO, mais je n'ai vu que des 737 et des Dash 8. Cette photo résume presque tout.
photo P1040332a

738 CA non wingletté
photo P1040335a

L'A321 qui m'a amené à NGO se fait tracter au large, pour cause présumée de stationnement prolongé.
photo P1040339a

Un spotteur sur le point d'embarquer vers la Chine
photo P1040340a

Un 767 JAL sur le départ, derrière le Dreamlifter.
photo P1040342a

Le Dreamlifter dont je ne me lasse pas (OK, il est assez laid, mais c'est rare d'en voir un)
photo P1040333a

Il m'a pris par surprise : c'est le 333 qui va me ramener à TPE.
photo P1040345a

L'heure tourne : j'ai épuisé les ressources du spotting et il ne me reste plus beaucoup de temps pour explorer le salon, multi-compagnies, bien sûr.
photo P1040353a

Un petit bon point : la carte d'invitation comporte un volet détachable qui tamponné à la date du jour sert de sésame pour aller et venir. Ca change agréablement des salons à accès unique? sauf que ce salon va se révéler être peu agréable. Un très long couloir d'accès (l'architecte s'est un peu raté, là).
photo P1040354a

Je n'ai pas regardé si ces fauteuils massant étaient aussi payants que les autres.
photo P1040355a

Ca semblait marginalement plus simple à piloter qu'un 333.
photo P1040356a

Arrivée dans le salon, totalement aveugle, à déconseiller aux claustrophobes et aux spotteurs.
photo P1040357a

En général, je photographie les WC abattant fermé, mais ici, il s'est relevé automatiquement quand j'ai ouvert la porte. Ca ne se voit pas, mais le siège est chauffant : une option agréable en hiver dans les logements japonais aux sanitaires rarement chauffés, mais totalement inutile ici.
photo P1040358a

Le tableau de commande du WC signé Toto, le n°1 du sanitaire au Japon.
photo P1040359a

La restauration ? Vraiment minimaliste, je vous laisse en juger :
photo P1040360a

La seule bouteille de vin !
photo P1040361a

Mon seul compliment pour le café, c'est que sa qualité aide à gérer la transition du Vietnam à Taïwan.
photo P1040362a

Boissons peu ou pas alcoolisées
photo P1040363a

Il n'y a qu'au sujet des alcools que je vais laisser mes lecteurs médire pour moi.
photo P1040370a

Ici, les gâteaux ne sont pas Delicious, mais Excellent, ce qui n'empêche pas l'offre alimentaire de faire très Skyteam Europe
photo P1040365a

Les espaces réservés aux drogués à l'internet et à la nicotine, respectivement. Ni l'un ni l'autre ne font envie, mais quand on est en manque, on est prêt à subir n'importe quel inconfort.
photo P1040366a

Le Vietnam fait partie des pays classés ennemis de l'internet : FR n'est pas bloqué comme en Chine, mais le lien Facebook génère une erreur d'affichage, et parmi les blocages inattendus a figuré l'impossibilité de recharger mon compte Skype, qui n?était pas en recharge automatique. C'est dans ce salon japonais que j'ai pu rétablir ma solvabilité.

Au fond, un employé surveille les lieux, le visage fermé et assez antipathique. Malgré ma nippophilie, j'ai eu du mal à me sentir à l'aise dans ce lieu.
photo P1040369a

Les plus agréables, c?étaient Cerbère et Cerberine, à l'arrivée comme au départ.
photo P1040372a

Il était temps de se rapprocher de B-18351, au contact,
photo P1040382a

?photographié sous tous les angles par votre serviteur,
photo P1040375a

? comme par ces jeunes spotteuses
photo P1040377a

L'embarquement se met en place ; manifestement, chacun savait ce qu'il avait à faire, car en quelques minutes, la porte est passée de l?état quelques employées pour renseigner à l'embarquement J+Elite+prioritaires


Bifurcation à gauche pour moi cette fois-ci
photo P1040383a

Un détail qui présage bien de la suite : une PNC aide un PAX à arranger son bagage à main + PC + sac d'achats duty free pour circuler dans le couloir de l'avion.
photo P1040384a

La cabine J : six rangs 2+2+2, remplis à 30%
photo P1040386a

Puisque je suis quasiment le premier dans l'avion, je dépasse mon rang pour faire mon devoir de FRiste, en demandant au passage au PNC qui attend les premiers PAX Y à l'autre porte :

- Excusez-moi, je voudrais prendre quelques photos ?

- Je vous en prie, prenez votre temps.

Oubliant qu'il est taïwanais, je lui ai adressé la parole en japonais (j'ai toujours du mal à basculer entre japonais et mandarin), et il m'a répondu en anglais du tac au tac. Un bon point linguistique dans la note PNC, même si tous les Taïwanais ont japonais seconde langue au lycée.

Lors du topo d'accueil, la CC a précisé qu'il y avait une (plusieurs ?) PNC japonais, et de fait, la version japonaise des différentes annonces a été faite par une PNC au débit aussi impressionnant que la clarté de sa diction.

Rien d?étonnant à l'existence de PNC CI de nationalité japonaise : le trafic aérien Taïwan - Japon est très important.
photo P1040387a

Il n'y a encore qu'un simple PAX, présumé FF Elite.
photo P1040388a

Retour à mon siège, que voici :
photo P1040389a

Photo du plateau de boissons d'accueil : la PNC a cru bon de préciser qu'il ne fallait pas la photographier. Bien sûr! et pour la détendre, je lui ai montré la photo.
photo P1040391a

Je lève mon verre à la sante de DURIAN et Leadership
photo P1040394a

Le contenu du sachet de fruits secs et assimilés
photo P1040401a

La carte de sécurité
photo P1040395a

Comme dans l'A321 VN, c'est une configuration régionale, donc le siège est très toboggan, mais je n'avais ni l'intention ni le temps de dormir pendant ce vol.
photo P1040397a

Orifice pour gonfler le coussin de flottaison ??
photo P1040398a

Le pitch est largement suffisant pour tous, mais interdit de garder ma sacoche de PC pour les phases de décollage/atterrissage.
photo P1040399a

Une PNC me le mettra dans les coffres à bagage à chaque fois.
photo P1040400a

Au centre, un assemblage de rangements qui peuvent être pratiques.
photo P1040396aphoto P1040402a

Les prises ne sont compatibles type E/F qu'en apparence : ça n'entre pas et il faut un adaptateur type A, comme assez souvent. Au décollage, le témoin des prises 110 VAC était rouge. Il est passé au vert ensuite, mais sans délivrer un mA à mon PC. Un point de malus en confort, et c'est bien parce que mon PC tout neuf a une bonne autonomie.
photo P1040470-474a

Le casque que je n'ai pas essayé
photo P1040479a

Un appareil DL aligné pour le décollage
photo P1040405a

738 ANA sur le départ
photo P1040407a

On s?éloigne du terminal
photo P1040409a

Vue la direction et la force du vent, ça devrait décoller court
photo P1040410a

Direction piste 36
photo P1040415a

Un dernier coup d??il au Dreamlifter. Je vous ai fait grâce de la plupart des photos prises de l'engin ;)
photo P1040416a

Derrière nous, un A340 LH
photo P1040419a

Comme prédit, il y a trois fois plus de piste que nécessaire. Vous voyez ici la disposition en T du terminal
photo P1040427a

? et les deux ponts, routier et ferroviaire, qui relient NGO à Honshu. NGO, c'est KIX à l?échelle réduite : les Japonais ont reculé devant la perspective à Nagoya d'une nouvelle bataille de Narita, et préféré la ruineuse option de l?île artificielle dans la baie.
photo P1040430a

L'avion s?élève et tourne dans le fond de la baie d'Ise. A l'horizon, c'est Nagoya.


La rivière Kumozu à gauche et les installations de JFE Engineering.
photo P1040442a

Selon Google Maps, il y a un héliport près de la base de la digue, et au fond, un port pour bateaux de course. Ah bon ?
photo P1040442b

Le port de Matsusaka, sur la rive ouest de la baie d'Ise. Au premier plan, la rivière Kushida
photo P1040443a

On traverse la péninsule de Kii, cap plein sud. La ville Kushida (au second plan) et la rivière Kushida (au premier plan)
photo P1040446a

Dans cet agrandissement, on voit mieux la voie ferrée du réseau privé Kintetsu, qui dessert notamment le très célèbre sanctuaire d'Ise.
photo P1040445b

On s?éloigne de Kushida et sa rivière au fond; que serait une vue aérienne d'une campagne japonaise sans un golf ? C'est l'Ise Country Club.
photo P1040448a

L'autoroute d'Ise, dans le coin inférieur gauche, et le quadrillage des rizières du village de Tokida. Toujours la rivière Kushida au fond.
photo P1040450a

Les méandres de la Miyagawa (-gawa signifie rivière)
photo P1040452a

Petite pause winglet dans ce cours de géographie.
photo P1040454a

Les génie-civilistes se sont fait plaisir en construisant l'autoroute d'Ise. Les péages japonais sont très chers ; on comprend un peu pourquoi.
photo P1040455a

La Miyagawa, et le village de Misedani (au confluent, vers la gauche)
photo P1040457a

Gros plan sur la partie gauche de la photo précédente, quelques instants plus tard
photo P1040458a

Le réservoir de la Miyagawa, bordé à l'est par la route 53, et (à droite) le barrage de la Miyagawa. Les Japonais n'ont pas fait preuve d'originalité dans leur toponymie.
photo P1040459a

Après, ça devient vraiment vide de population. On oublie facilement quand on visite le Japon que 85% de sa superficie est inconstructible, le terrain d'origine volcanique étant complètement pourri, et sismique de surcroît.
photo P1040462a

La neige sur les mêmes sommets vus lors du vol précédent. Sauf erreur de ma part, c'est le Mont Hachigyodatake, avec le Shakadatake au premier plan. Auquel cas Yoshino, LE endroit pour voir les cerisiers en fleurs se trouve tout au fond vers la gauche. Et juste hors champ se trouve Koya-san, un lieu mythique des routes de pèlerinage du Japon.

photo P1040464a

On quitte enfin Honshu quelque part à l'extrémité sud-ouest de la péninsule de Kii.
photo P1040476a

Près du cap, la petite ville de Muroto, à l'extrémité sud-est de l?île de Shikoku.
photo P1040483aphoto P1040485a

Sur l?île de Kyushu, Shintomi (1° vallée) et Takanabe (2° vallée) et la base aérienne de Nyutabaru


A partir du premier plan, les monts Takachiho, Kirishima et Io, avec la ville de Kobayashi au fond à droite.
photo P1040497a

Kirishima, au fond de la baie de Kagoshima
photo P1040502a

Kagoshima, haut lieu touristique à l'extrémité sud de Kyushu. L'avion est passé à la verticale du très photogénique volcan de Sakurajima, situé sur l?île en bas à droite, en face du port, qui crache continument des cendres volcaniques.
photo P1040503a

L'arc de la côte près de Minamitsuma
photo P1040507a

Le mont et la presqu?île de Noma, située presque à l'extrémité sud de Kyushu.
photo P1040509a

C'est la fin du panorama japonais, et le moment d'aller inspecter les toilettes. Contrairement à chez VN, il y a du déodorant et du parfum. Je n'ai pas essayé les deux ensemble.
photo P1040480a

Encore une table à langer anti-nouveaux pères.
photo P1040481a

Le menu distribué peu après l'embarquement. J'ai pris l'option japonaise, présumée meilleure dans un vol avitaillé au Japon, et je n'ai pas été déçu.
photo P1040472a

Comme j?étais occupé à mitrailler le paysage qui défilait, la PNC a disposé la nappe et le plateau sur la tablette du siège voisin.
photo P1040505a

Je l'ai décalé sur ma tablette, donc la nappe est moins soigneusement ajustée ici, mais c'est visuellement une présentation digne d'un repas kaiseki. Le bol noir contient bien sûr de la soupe chaude au miso. Noblesse oblige, il n'y a pas de couverts (ce serait un sacrilège !), mais des baguettes vernies. En P, il faudrait qu'elles soient laquées, mais là, rien à dire. Rien qu?à voir ce plateau, je m'attends à une expérience haut de gamme.
photo P1040506a

La PNC passe avec un panier de pain et par réflexe européen j'en prends un. Ce pain est en fait totalement incongru dans ce menu.
photo P1040510a

D'autant plus incongru qu'elle me donne une plaquette de beurre inutilisable avec des baguettes. Mais cela tombe bien, je ne suis pas très pain beurré.
photo P1040512a

Ca ne se voit pas, mais le plaisir gustatif était à la hauteur du plaisir visuel, pour qui aime la gastronomie japonaise de qualité. Vient ensuite une assiette de fruits tout aussi artistiquement découpés et disposés,
photo P1040513a

? et un très traditionnel dessert très sucré.
photo P1040515a

A côté, c'est l?étui du petit couteau de bois pour le couper. Là encore, c'est un sans faute pour la présentation. Le café est médiocre (OK, il aurait fallu prendre du thé?), mais ce dessert va justement très bien avec.
photo P1040516a

Après le repas, on atteint la zone nuageuse qui recouvre Taïwan : il n'y a plus rien à voir avant d'atteindre la côte, avec alignement direct sur les pistes de TPE. La vue de ce côté est quelconque, et à contre-jour de l'autre côté. Au second plan, c'est la 2x2 voies qui longe la côte nord de Taïwan, longtemps le seul vrai lien routier entre les versants est et ouest de Taïwan.


Le hangar d'Evergreen et la voie rapide d'accès à TPE
photo P1040522a

Les 757 de FAT stockés à hauteur du seuil de piste à TPE
photo P1040524aphoto P1040525a

Un 744 CI cargo
photo P1040526a

Cadrage complètement raté d'une demi-douzaine de MD-11 BR cargo
photo P1040527a

Les pompiers de TPE se sont offert récemment un 732 de la défunte Grand Air (Philippines) pour remplacer l'A300 qui n?était plus très représentatif des appareils fréquentant TPE. Au roulage ou landside sur la voie rapide, il faut de bons réflexes pour le saisir au vol, si je peux dire puisque l'appareil et le spotteur sont au sol.
photo P1040528a

A321 CZ
photo P1040531a

738 HU
photo P1040532a

A321 CA
photo P1040533a

767 JL
photo P1040541a

L'alignement des dérives
photo P1040542a

Interminable cheminement. Non, les PAX ne sont pas sportifs : le trottoir roulant va stupidement dans le sens inverse !
photo P1040543a

Enfin un endroit où un père peut changer son bébé !
photo P1040544a

Dernière chance pour le duty-free
photo P1040545a

C'est la première fois que je me félicite d'avoir une carte de séjour taïwanaise, car je n'ai jamais vu une telle queue à l'immigration Tous passeports. Toutefois, elle avançait manifestement assez vite. Attente négligeable pour moi, mais l?épidémie H7N9 fait des dégâts jusqu?à TPE : toutes les PAFettes portent un masque de protection, ce qui nuit beaucoup au charme de leur sourire.
photo P1040546a

L'un de mes clichés fétiche à TPE
photo P1040549a

Mais personne ne m'attend ici
photo P1040550a

? et je vais prendre comme d'habitude le bus 1819 de la Kuo-kuang en direction de la gare centrale, pour la modique somme de 125 TWD
photo P1040552a

Le même 732 des pompiers au passage depuis le bus
photo P1040553a

Pour une fois, j'arrive en pleine journée : voici les voies rapides en cours de finition dans le corridor de l'autoroute vers Taipei.


Le péage de l'autoroute. ETC, c'est Electronic Traffic Control, c'est-à-dire paiement par badge sans contact. A droite, Ticket signifie que l'on peut payer le péage (40 TWD pour les voitures à chaque péage) avec un ticket acheté en carnet dans une supérette. En juillet, les péages qui hachent les autoroutes taïwanaises vont être démantelés pour être remplacés par un paiement à la distance, avec des barrières aux entrées et sorties.
photo P1040568a

Je suis arrivé juste à temps pour mon cours de chinois. Décidément, tu ne fais rien comme les autres, a souri ma prof en découvrant mon routing de retour. Mais plus rien ne l'étonne de ma part, ni moi d'elle qui était remontée en routarde par étapes de Saïgon à Xiamen en bus après la fin de ses études et du bénévolat humanitaire au Cambodge.

C'étaient des vacances inoubliables, mais j'ai retrouvé mon adorable et inimitable prof de chinois, ma femme de ménage philippine, mes collègues taïwanaises et tout ce qui fait que la vie à Taipei est semblable à nulle part ailleurs. Je suis rentré à Taïwan !

Epilogue

Je vous propose un bonus touristique sur Ho Chi Minh Ville, que vous pouvez passer si vous ne vous intéressez qu?à l'aviation civile.

Pendant la guerre, les Vietminh ont creusé à la main dans la glaise de la région de Cu Chi, à quelques 70 km de Saïgon, un incroyable réseau de tunnels camouflés, pour se protéger, se cacher et à se livrer à des attaques de commando jusqu'au c'ur des bases américaines.

On peut les visiter à Ben Duoc et Ben Dinh : les deux sites sont quasi-identiques, et il est inutile d'aller aux deux. Les tunnels étaient beaucoup plus bas qu?à Vinh Moc : au plus 80cm de haut, mais parfois des boyaux où l'on ne pouvait que ramper.
photo P1010982-1020075a

Ces deux avions de chasse sont exposés à Ben Duoc, dans la cour d'un bâtiment d'accueil des VIP (donc à l?écart du trajet des groupes de touristes), sans panneau explicatif.
photo P1010940a

Le plus ancien, à droite, est un MiG-17, aussi largement utilisé pendant la guerre de Corée. L'entrée d'air béante se divise en deux pour contourner le cockpit, avant de se rejoindre en arrière devant le réacteur. Il était armé d'un canon de 37mm (en bas à gauche sur la photo) et de deux canons de 23mm (en bas à droite), de balistiques très différentes : certains pilotes américains ont été encadrés par deux rafales de 23 au dessus et de 37 en dessous.
photo P1010928a

Beaucoup plus grand, le MiG-21 est un appareil supersonique, dont le caractéristique cône avant mobile obture la plus grande part de l'entrée d'air à haute vitesse. Ces sept étoiles peintes à l'avant du fuselage permettent de l'identifier : c?était l'appareil de Dang Ngoc Ngu, le seul as vietnamien ayant enregistré sept victoires en Mig-21 contre les Américains pendant la guerre du Vietnam.
photo P1010937a

Cet avion exposé de manière statique ne vole plus depuis longtemps, mais le MiG-21 est un appareil d'une longévité hors norme, puisque j'en ai vu à la base aérienne de Da Nang en décollant de DAD.


Revenons à Saïgon. Dans les jours suivant le 21 avril 1975, un médiocre cliché noir et blanc faisait le tour du monde : le T54 vietminh numéro 848 ci-dessous écrasait la grille d'honneur du palais présidentiel du Sud-Vietnam à Saigon.
photo P1030913a

L'original est au Musée de l'Armée, mais sont exposés ici un jumeau (ainsi qu'un T59 ayant enfoncé sans témoins une grille latérale).
photo P1030732a

Des chars ou des canons décoratifs devant un palais présidentiel, ce n'est pas très rare, mais celui-ci est le seul que je connaisse où les canons sont dirigés vers le bâtiment, et non vers l'extérieur. Tout un symbole?
photo P1030740a

C'est au même Musée de l'Armée que se trouve le F5 de Nguyen Thanh Trung, qui fit défection le 8 avril 1975 (au dernier moment, soit dit en passant) pour mitrailler le palais présidentiel, et celui-ci est un autre exemplaire.
photo P1030741a

Notez que les cocardes et le drapeau sud-vietnamien sont rayés d'une fine croix noire, pour rappeler que le parti communiste désormais au pouvoir dans le pays réunifié n'a jamais reconnu la légitimité du gouvernement sudiste.
photo P1030742a

Un hélicoptère UH1 identique à celui qu'utilisait le président sud-vietnamien, exposé sur l'hélipad sur le toit du palais, a lui aussi les cocardes rayées.
photo P1030791a

Je ne raillerai pas ces cocardes rayées, car la livrée du Me-262 exposé dans le passionnant Deutsches Museum de Munich est légèrement inexacte : il lui manque une croix gammée noire en haut de la dérive, la loi allemande interdisant l'usage public d'insignes nazis.
photo P1030748a

Le palais présidentiel sud-vietnamien, devenu inutile à part d?épisodiques réceptions officielles, est resté dans son jus, figé dans son esthétique et son équipement des années 70. C'est un cas rare de bâtiment présidentiel moderne que l'on peut visiter intégralement, et rien que pour cela, il mérite d'y consacrer une demi-journée.

Le pouvoir local se trouve aujourd'hui au siège du Comité du Peuple, l?équivalent local de la mairie, dans un bâtiment Renaissance.
photo P1010716a

Curieusement, des panneaux interdisent de photographier sur le trottoir au pied de ce bâtiment, et les soldats dans les guérites le font respecter à coups de sifflet. Mais quand on est en face, il n'y a pas de restriction.
photo P1030871a

Ce bonus touristique est très militaire, mais comment faire autrement ? Oui, la guerre au Vietnam s'est achevée il y a presque 40 ans, l'aventure coloniale française presque 60 ans, et les Américains comme les Français sont aujourd'hui pacifiquement les bienvenus au Vietnam.

Mais dans notre civilisation moderne, les guerres continuent de tuer et mutiler longtemps après qu'elles soient officiellement terminées. Les mines sont autant l'arme du pauvre que du plus puissant pays de la planète, qui a déversé des milliers de tonnes de bombes à sous-munitions sur le Vietnam.

Cette visiteuse du Palais de la Réunification n?était pas née quand la guerre s'est achevée, mais c'est la guerre qui l'a privée de ses deux mains.
photo P1030819a

Maudites soient les guerres !
Afficher la suite

Verdict

China Airlines

9.2/10
Cabine8.5
Equipage9.0
Restauration10.0

Conclusion

Vol en retard de 25 minutes à l'arrivée au contact (avec excuses du CDB); je n'ai pas pénalisé sévèrement car tout a été très efficace à TPE et j?étais à l'heure à mon cours de chinois. Service nettement supérieur à mes attentes à bord, accueil et au-revoir compris, mais un point de malus pour l'inefficacité de l'employée japonaise au comptoir de correspondance. Le repas à bord était tellement parfait que je pardonne le très décevant salon. Le confort était correct pour de la J régionale en vol de jour, avec un point de bonus pour l'absence de voisin.

Sur le même sujet

26 Commentaires

  • Comment 65768 by
    Ted34 180 Commentaires

    Sympa :)
    Le service parait à la hauteur pour un vol régional !
    Sinon juste un petit détail, la photo du péage apparaît deux fois, premièrement vers la fin des photos on air de l'archipel Japonais par erreur j'imagine ;)

  • Comment 65773 by
    marathon GOLD AUTEUR 9443 Commentaires

    @Ted34 et Statler : on ne dira jamais assez l'influence japonaise à Taïwan et vice-versa :)
    C'est corrigé !

  • Comment 65777 by
    East African 1499 Commentaires

    Merci pour ce très bon FR,
    le repas semble succulent en effet
    Quel coup de bol pour le Grand Air :-)
    Dommage pour l?épidémie H7N9 recouvrant une partie du visage des officières à l'arrivée ;-)

  • Comment 65781 by
    flyingjapans 1371 Commentaires

    Merci pour ce FR complet et de très belles vues aériennes du Japon.

    Le repas est en effet bien presente et se rapproche de la prestation que sert JAL sur ce type de vol

    Cette fois ci ta batterie n'était pas a plat pour le dessert !

    A très bientôt cette fois en Asie j'espère

  • Comment 65784 by
    Denzee 1783 Commentaires

    Meci pour ce long FR :-)

    Je suis un peu plus convaincu maintenant par le produit CI que dans les précédents FR. Est-ce l'influence de la concurrence sur cette ligne ??

  • Comment 65788 by
    frwstar2 1269 Commentaires

    Merci.

    Magnifique spotting du Japon.

    L'organisation japonaise. Elle rend jaloux la plus organisé des armées.

    Le diner japonais est une parfaite réussite. Il donne envie rien qu'en le regardant.

    Siège vieillot du moment qu'il est confortable.

    Le dreamlifter, d'autre photos !

  • Comment 65803 by
    offcm 966 Commentaires

    merci pour ce fr
    belles prestations pour un vol de 2h

  • Comment 65807 by
    marathon GOLD AUTEUR 9443 Commentaires

    @tous : BONUS TOURISTIQUE AJOUTE ! (ça tient à l'octet près...)

  • Comment 65809 by
    Numero_2 SILVER 8995 Commentaires

    Au rythme effréné où les FR marathoniens paraissent, la pole position au classement des plus grands contributeurs est bientôt acquise honoris causa ;)
    Merci pour ces nombreuses vues aériennes, et pour ce FR !

  • Comment 65810 by
    frwstar2 1269 Commentaires

    Merci pour le bonus.

    Le français a-t-il toujours cours au Vietnam ? Ou l'anglais l'a supplanté ?

  • Comment 65811 by
    TITI777 2353 Commentaires

    Merci pour ce FR !

  • Comment 65818 by
    Chatokay 283 Commentaires

    Le tapis roulant était-il déjà dans le mauvais sens lorsque les PAX l'ont emprunté ? D'ailleurs, l'ont-il rendu ?

  • Comment 65838 by
    Alex Portation 791 Commentaires

    Merci pour ce FR complet.

  • Comment 65846 by
    White 526 Commentaires

    Le dreambidule a été très longtemps à MIA.
    Merci pour ce FR !

  • Comment 65853 by
    777 609 Commentaires

    Superbe FR et magnifique bonus touristique.
    En général, je photographie les WC abattant fermé, mais ici, il s'est relevé automatiquement quand j'ai ouvert la porte :-))))

  • Comment 65856 by
    lagentsecret SILVER 10504 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet

    Le dreamlifter me fait penser au boa du Petit Prince qui avait avalé un éléphant

    Non mais allo quoi !
    t'es un aéroport et tu n'a pas de EK, c'est comme si je disais t'es une fille et t'as pas de shampooing

    Le repas japonais parait appétissant : une question de néophyte, comment mange-t-on de la soupe avec des baguettes ?

    Le siège parait peu confortable

    Beau bonus touristique et belles paroles pacifistes auxquelles on ne peut que souscrire

  • Comment 65867 by
    Chatokay 283 Commentaires

    Ça me donne envie de retourner au Japon... Merci pour ce FR et cette part de rêve.
    @lagentsecret. Je crois que les baguettes sont creuses.

  • Comment 65881 by
    Durian 1184 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet, super spotting au départ comme à l'arrivee (les aéroports et le temps s'y prêtaient bien !) et beau bonus touristique! Bonus très technique également sur les toilettes à Nagoya (même si, pour être honnête, ça n'est pas ma partie préférée des FR ;) et la définition de l'ostomate. Je profite de ton commentaire sur le couvercle des WC pour lancer un appel aux FR-istes: photographier les WC avec le couvercle relevé n'est pas très ragoutant lol. As-tu vu l'étroitesse des trous pour entrer dans les tunnels que tu as photographié? Excellent commentaire sur le pain pendant le vol, tes gènes français t'ont trahi ! (en plus le bout de pain a vraiment une sale tête !). Dernier commentaire : après la charmante personne en microshort au checkin à SGN, maintenant la charmante spotteuse a Nagoya? je note que depuis que Mme Marathon a franchi la PAF a SGN, tes FR sont peuplés de charmantes créatures lol

  • Comment 65891 by
    marathon GOLD AUTEUR 9443 Commentaires

    @flyingjapans : il y a en effet pléthore de compagnies aériennes sur les routes Taïwan-Japon, y compris en 5° liberté comme DL et CX. Malheureusement, cela pousse surtout la qualité à la hausse, et fort peu les tarifs à la baisse.
    @frwstar2 : difficile de juger du déclin du français, car je parle couramment anglais, mais il est significatif qu'un de mes guides était un ex-prof de français ayant perdu son poste de vacataire faute d'étudiants. En revanche, j'ai croisé énormément de touristes français (y compris des beaufs affligeants...).
    En raison du nombre de points de vue et des performances de mon APN, tous assez limités, je n'ai pas mieux comme photos du Dreamlifter. J'étais très déçu que mon avion le contourne du côté opposé à mon hublot au roulage de départ, mais je ne pouvais pas me plaindre, ayant eu autant de temps et de beau temps pour le voir à l'escale.
    @Chatokay : le trottoir roulant est resté continument dans le mauvais sens. Je n'ai pas compris pourquoi : bug ?
    @lagentsecret : bien vu pour le Petit Prince :) La soupe se boit - les petit bols japonais sont standardisés à 25cl (j'ai vainement cherché plus grand, lors d'un séjour passé).
    @DURIAN : +1 pour le combat pro-abattant baissé, d'où mes excuses :)
    Les trous d'accès à Cu Chi ont été un peu élargis pour les touristes. Justement, leur étroitesse d'origine est citée comme moyen de défense contre les soldats américains, au gabarit souvent incompatible.
    Petite anecdote à ce sujet : le guide vietnamien d'un groupe de Chinois ainsi que le mien (anglophone et sinophone) ont incité l'un d'eux, très obèse, à chercher à entrer. Evidemment, il s'est coincé, et il s'y sont mis à six pour l'extraire, avec le pantalon qui restait accroché... Comprenant le mandarin, j'ai suivi ce manège dont le but évident était de faire perdre la face à un Chinois, car l'ennemi n°1 du Vietnam est redevenu la Chine (plusieurs Vietnamiens ne m'en ont pas fait mystère).
    Lol, les photos de jeunes filles en ao dai dans le FR précédent étaient de moi, mais Mme en a pris plus que moi !

  • Comment 65892 by
    Durian 1184 Commentaires

    Oh non, le gros Chinois extrait du trou sans son pantalon, cette image va me hanter toute l'apres-midi lol Pas mal ta pirouette a propos des photos de Mme Marathon, bon, ca va pour cette fois ;)

  • Comment 66015 by
    A380B77W 4348 Commentaires

    Merci pour ce FR très intéressant !

    Super spotting comme toujours ;)

  • Comment 66122 by
    Damss974 1825 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Bonne présentation de NGO airside !
    Assez belle J de CI. Le catering donne envie.
    Jolies photos aériennes !
    A+

  • Comment 66309 by
    Chatokay 283 Commentaires

    @Marathon. Bug, ou Garfieldness, allez savoir?

  • Comment 70637 by
    cloud_rider 833 Commentaires

    Super beau FR, les sanitaires japonais, une attractions à eux seul!

Connectez-vous pour poster un commentaire.