Avis du vol Wideroe Helsinki Bergen en classe Economique

Compagnie Wideroe
Vol AY941
Classe Economique
Siege 7F
Temps de vol 01:55
Décollage 31 Oct 18, 15:50
Arrivée à 31 Oct 18, 16:45
WF 11 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 983
Publié le 26 novembre 2018

Chers amis FRistes, bonjour,

Voici une petite "exclu" qui ne devrait pas le durer longtemps : le 1er FR relatif à un Embraer 190 "E2", nouvelle génération.

La compagnie de lancement de ce nouveau modèle de E-Jet est la norvégienne WIDEROE (WF), plusieurs fois "reportée" ici avec son module traditionnel, le Dash 8, dont elle exploite toutes les versions, du 100/200 au 400 en passant par le 300. Alors qu'elle atteint son 84é anniversaire, elle a décidé de se lancer dans le jet avec ces nouveaux Embraer dont elle a commandé et reçu trois exemplaires.     

En cet automne 2018, WIDEROE exploite donc trois "E2" dont elle a été "global launch customer". Le premier est en service depuis avril, le deuxième a rejoint la flotte en mai et le troisième en juin. Deux sont basés à Bergen (BGO) et un à Sandefjord (TRF). Ils sont exploités sur les routes les plus denses du réseau domestique norvégien de WF ainsi que vers l'Allemagne (Hambourg et Munich) au départ de BGO. Parallèlement WF assure une rotation quotidienne entre BGO et HEL pour le compte de FINNAIR (contrat ACMI) et c'est précisément sur cette ligne que j'ai décidé de voyager afin de découvrir tout ça de plus près.

Arrivé à l'aéroport d'Helsinki un peu plus d'une heure avant, en provenance de Stockholm, je suis déjà enregistré vers Bergen grâce à l'OLCI de AY et je n'ai donc plus qu'à vérifier que la porte d'embarquement de mon vol, prévu à 15h50, n'a pas changé.


photo img_0414

Pas de doute, nous y sommes et l'avion que je suis venu chercher est déjà là, comme on peut le voir derrière les vitres. Cette porte 31A semble être celle réservée aux embarquements des vols AY effectués par des avions insolites : c'est de là que j'étais parti vers Genève en août 2016 à bord du Sukhoi SuperJet de City Jet affrété par Finnair : https://flight-report.com/fr/report/18210/CityJet-AY869-Helsinki-HEL-Geneva-GVA


photo img_0416

Je patiente quelques minutes dans cet espace on ne peut plus "green", qui met déjà dans l'ambiance de WIDEROE et sa couleur dominante, ainsi que par rapport au positionnement très "environment friendly" délivré par Embraer à propos de sa gamme "E2". Prises électriques et wifi sont disponibles en abondance et de bonne qualité.


photo img_0415

Les annonces, le respect des priorités, le positionnement des paxbus en temps et en heure : tout ce qui fait qu'un embarquement "au large" peut s'avérer parfois très chaotique est réglé comme sur du papier à musique ici. Nous nous retrouvons au pied de l'escabeau dans le calme et la discipline à environ 15 minutes du départ.


photo img_0424

Pas de "no photo" hystérique dans mes oreilles, autre grosse différence entre les aéroports scandinaves et certains situés plus au sud et à l'ouest en Europe. J'en profite donc, malgré le temps pluvieux, pour photographier la bête dans tous ses détails.


photo img_0420

Une des principales différences entre un E-190 de base et un E-10 "E2", c'est la motorisation : les PW1900G ont remplacé les General Electric CF-34, avec de nombreux gains à la clé : moindre émission carbonique, moindre consommation, moindre bruit, rayon d'action supérieur, maintenance réduite.


photo img_0421

Autre nouveauté importante de la version "E2" : l'aile, profondément modifiée.


photo img_0422

Une dernière photo depuis le tarmac en attendant que tous les autres passagers aient embarqué…


photo img_0423

… et me voilà en haut de l'escabeau, pour une autre caractéristique notable du "E2" comparativement à la version de base que l'on dénomme communément "E1" même si ce n'est pas une appellation officielle voulue par Embraer : un nouveau train d'atterrissage.


photo img_0429

La planche de bord bénéficie du concept "fly-by-wire" et des dernières innovations en termes d'avionique. La conversion de qualif des pilotes de "E1" vers "E2" ne prend que 2 jours 1/2 selon le constructeur et bien entendu, une fois faite, ceux-ci conservent la bi-qualif et peuvent invariablement passer d'un modèle à l'autre.


photo img_0426

Au final il existe désormais 7 types d'E-JET : 
- "E1" : 170, 175, 190 et 195.
- "E2" : 175, 190 et 195. 
Moralité de l'histoire : le 170 ne justifiait pas ces nouveautés et la production va donc cesser sans qu'une nouvelle génération prenne la suite. 


photo img_0425

Il est temps de découvrir ce que nous réserve la cabine .


photo img_0428

Contrairement à Transavia, Wideroe n'a pas poussé la "green attitude" jusqu'à adopter des selleries de couleur verte pour les sièges.


photo img_0432

Je prends place au 7é rang, le troisième de l'éco, tandis que l'on peut voir qu'il s'agit d'une cabine en 2+2 du premier au dernier rang, la business étant simplement signalée par le petit pictogramme que vous voyez sur cette photo. 


photo img_0436

Pitch classique pour ce genre d'avions.


photo img_0435

Le "recline" est modeste mais a le mérite d'exister.


photo img_0439

Mon champ de vision, dégagé de tout copax…


photo img_0440

Les démos sécu sont enfin effectuées car nous avons dû attendre une dizaine de retardataires avant de fermer les portes, des chinois en correspondance qui avaient dû se perdre dans l'aérogare, ce qui est un exploit tant l'aéroport d'Helsinki est simple et fonctionnel.


photo img_0441

Nous quittons finalement le parking à 16H05, avec 15 minutes de retard, tandis que ça ne s'arrange pas question météo.


photo img_0442

Cabine plongée dans la quasi-obscurité par l'équipage. On vient de passer à l'heure d'hiver et ça se voit alors qu'il est tout juste plus de 16h.


photo img_0443

Le roulage sera néanmoins assez rapide…


photo img_0444

… et nous décollons dans les instants suivants. Le niveau de bruit me semble inférieur à celui des "E1".


photo img_0445

Sur ces photos prises par le hublot on s'aperçoit aussi que le design du "pylon" qui relie le moteur à l'aile du E2 a été modifié par rapport au E1.


photo img_0448

On franchit enfin les multiples couches de nuages pour apercevoir les lueurs du soleil couchant.


photo img_0452

Ambiance tranquille d'un vol midweek de fin d'après-midi, peu rempli, avec des pax calmes dans une région "civilisée" (les chinois retardataires sont à l'arrière…), un avion qui sent le neuf. Bref, le bonheur ! 


photo img_0454

Analyse de la pochette devant moi et de la documentation de bord, en commençant par le magazine de bord de Wideroe, à 100% en norvégien.


photo img_0462

La carte du réseau est bien évidemment une leçon de géographie sur le pays, qu'il faut même couper en deux pour en avoir une vision complète.


photo img_0467

En voici la partie nord, avec les divers types de Dash 8 et l'E-190 sur le côté. Pas moins de 4 pages au total pour la seule Norvège…


photo img_0466-48

… ainsi que l'encadré sur les rares lignes internationales, celle assurée ce jour entre HEL et BGO pour le compte de Finnair ne figurant bien évidemment pas puisqu'elle est effectuée en ACMI.


photo img_0468

Détail de la flotte sur les 3 images ci-dessous.


photo img_0463photo img_0464photo img_0465

Consignes de sécurité.


photo img_0456photo img_0457

Et voici la carte BoB avec ses tarifs exprimés uniquement en NOK.


photo img_0458photo img_0459

L'altitude de croisière étant maintenant atteinte, les PNC Wideroe passent alors en cabine pour distribuer l'in-flight magazine de FINNAIR…


photo img_0455

… bientôt suivi d'une remise en main propre à chaque passager d'une autre carte BoB, toujours avec des tarifs exclusivement en NOK. J'ignore la raison de cette deuxième carte, très semblable à celle que l'on a déjà dans la pochette de siège : s'il s'agit d'un produit spécifique aux vols FINNAIR, pourquoi les prix ne sont-ils pas exprimés en € ? 


photo img_0460photo img_0461

Le magazine de bord sera donc le seul élément véritable de présence de la marque FINNAIR sur ce vol. Pas de PNC finlandaise, pas de BoB spécifique AY, pas de têtières Finnair, etc. On est loin de la customisation qui avait été faite du Sukhoi de City Jet cité plus haut. Je précise tout ceci pour les puristes en matière de service à bord. Me concernant, cela ne me dérange absolument pas. A la limite je préfère même avoir la totalité du produit WIDEROE puisqu'il s'agit d'un de leurs avions et que j'ai moins l'occasion de voler sur WF que sur AY. La seule chose qui me manquera par rapport à FINNAIR, c'est le célèbre jus de myrtille gratuit, presque aussi "culte" que le Prince Polo chez LOT, puisque le choix de boissons gratuites se limite à café/thé, que je déclinerai vu l'heure avancée de la journée, et eau plate, que voici.


photo img_0492

Ce "service" étant achevé, je vais aller un peu me balader à l'arrière…


photo img_0473

… pour m'installer quelques instants au rang 29…


photo img_0485

… le temps de photographier l'aile gauche…


photo img_0470

… avant de me déplacer côté droit…


photo img_0487

… pour en faire de même avec l'aile droite.


photo img_0472

Traditionnelle visite des toilettes.


photo img_0479

Tout est neuf et propre.


photo img_0478

Lavabo plus ergonomique que dans le Sukhoi où l'eau coule à côté de la vasque.


photo img_0477

En Norvège, pas de différence notable de genre pour procéder au changement des couches du bébé. On pourrait même imaginer que le personnage sur le pictogramme est plus masculin que féminin.


photo img_0481

Retour vers l'avant. Comme on peut le voir, le remplissage est modeste.


photo img_0469

Pour en terminer avec la comparaison E2 vs. E1, quelques autres spécificités du "E2" : les poignées de coffres à bagages chromées, un peu comme sur CSeries/A220.


photo img_0490

Les PSU aussi ont été redessinés.


photo img_0475

Mon vieil ordi aux dimensions d'un autre temps tient presque entièrement en place sur la tablette de formes généreuses.


photo img_0495

Bref, un avion bien confortable pour sa catégorie, notamment si on le compare au CRJ1000 tellement exigu. 


photo img_0494

La descente débutera après plus d'une heure de croisière. Voici en "mode galerie" les diverses séquences de l'approche et de l'atterrissage. Une très belle vue sur les environs de Bergen, dans un environnement très aquatique.



Nous arrivons finalement au parking à 16H50 locales, compte tenu du décalage horaire d'une heure avec la Finlande, soit un retard de 10mn par rapport à l'horaire, et un temps total bloc/bloc de 1h45.


photo img_0516

Curieuse coïncidence que ce voisinage avec cet A319 d'ATLANTIC AIRWAYS, tout juste un an après mon retour des Iles Féroé, tandis que l'on aperçoit aussi la dérive de l'A320 Joon qui va me ramener à Paris et qui est arrivé en avance de CDG.


photo img_0519

On attend quelques minutes la mise en place de la passerelle télescopique, une vieille habitude sur certains aéroports parisiens mais beaucoup moins fréquente en Scandinavie.


photo img_0530

Ca y est, on peut enfin y aller.


photo img_0534

Dernière photo de l'intérieur de ce "E2" sous l'oeil médusé des hôtesses WIDEROE qui ont bien dû se demander qui était ce curieux passager qui a pris toutes ces photos. 


photo img_0538

Un vol bien agréable en tous cas.


photo img_0539

La zone par laquelle on débarque est commune avec celle des départs. je ne passerai donc pas landside avant mon vol suivant puisque je suis déjà enregistré grâce à l'appli mobile AF.


photo img_0540

Notre E-190 E2 reaprt à Munich dans un peu moins d'une heure.


photo img_0542

Le trafic au départ de BGO en cette fin de journée est assez conséquent : 34 vols, dont 2 annulés.


photo img_0544

Je vais patienter quelques minutes dans cette zone assez conviviale et bien équipée (wifi, prises, etc).


photo img_0546

Pour qui voudrait se désaltérer il y a un pub à proximité…


photo img_0547

… mais pas besoin de bourse délier pour autant, l'aéroport ayant tout prévu en libre service. 


photo img_0543

Sur ce, je vous laisse et je rentre à CDG tout en jetant un dernier coup d'oeil à l'A319 d'Atlantic Airways qui me rappelle d'excellents souvenirs.


photo img_0550

Merci pour votre lecture et à bientôt. 


En annexe, je vous propose un "bonus hôtelier" pas comme les autres, mais comme tout Avgeek en balade aimerait croiser sur sa route lors d'arrivées tardives et/ou de départs matinaux de n'importe quel aéroport.  


Avant de me rendre à HEL via ARN, j'avais fait une nuit courte à TLL, airside, où j'avais eu l'agréable surprise de trouver ce superbe "pod" dans la zone des salles d'embarquement, accessible par le circuit "arrivées Schengen" un étage plus bas.


photo img_0347

Vraiment idéal pour une nuit courte, genre siège actuel de la plupart des classes J sur legacy carrier, avec prises USB et électriques. On peut régler sa couchette soit en position totalement horizontale , soit comme ici en mode fauteuil "allongé". Tout ça gratuitement à l'aéroport de Tallin, équipé de 4 "pods" comme celui-ci. Les coussins ne font pas partie du produit, je les avais piqués au "Tallink lounge", un espace publicitaire situé en mezzanine près de la Porte 4 et sponsorisé par la compagnie maritime du même nom. 


photo img_0348

Quelques heures plus tard, je suis donc passé par Helsinki où je suis cette fois-ci tombé sur une batterie entière de ce même matériel, toujours airside, à l'extrémité de la zone Schengen près de la Porte 11, là où était par le passé implantée l'aérogare des vols domestiques. Il parait qu'il en existe aussi dans le Lounge de Finnair en zone non-Schengen.


photo img_0409

Il y en a bien une vingtaine mais aucun "pod" n'était occupé quand j'y suis passé en mi-journée.


photo img_0410

Il s'agit d'une invention finlandaise, que l'on trouve dans quelques aéroports disséminés un peu partout sur la planète. J'en avais déjà vu à AUH.


photo img_0412

On vous explique ci-dessous le mode d'emploi. Version siège, chaise longue ou couchette, avec un coffre à bagages pour éviter de se faire détrousser pendant son sommeil. Une fois installé, on tire le rideau roulant qui est au dessus et hop, c'est parti pour un gros dodo dans la boiboîte.


photo img_0401

C'est un excellent produit pour dormir quelques heures si l'on est pas trop sujet à la claustrophobie. Il faut aussi prévoir de bons bouchons d'oreilles car ces "pods" ne sont pas isolés phoniquement de tous les bruits de l'aérogare, les annonces, les machines qui servent au ménage, les enfants qui braillent, les pax qui s'engueulent, etc. A HEL on peut tester le produit gratuitement de 13h à 21h mais il faut payer pour l'utiliser la nuit et le matin. Je n'ai pas réussi à trouver les tarifs à l'heure mais on peut en tous cas réserver une nuit entière via booking.com pour 46€ le "pod" unique, ou 75€ la paire (NDLR : "chambres" non communicantes…")


photo img_0411
Afficher la suite

Verdict

Wideroe

6.8/10
Cabine9.0
Equipage7.0
Divertissements6.0
Restauration5.0

Helsinki - HEL

8.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Bergen - BGO

8.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol effectué dans le seul but de découvrir la version "E2" de l'Embraer 190, en détaillant les diverses modifications proposées par Embraer par rapport à la version de base.
Le verdict est positif, ce fût un vol très agréable dans un avion silencieux, propre et confortable, d'autant que le faible remplissage a favorisé d'une part mes diverses "inspections" et d'autre part la sensation de qualité.
Concernant WIDEROE, ici relégué au rôle de sous-traitant de FINNAIR, je serais un peu moins élogieux : PNC assez transparent et service à bord à minima, il est vrai dans un contexte de dualité de produit WF/AY visiblement organisé à la hâte.
Ceci étant dit, mon impression d'ensemble est très favorable, comme la plupart du temps avec l'aviation scandinave.

Sur le même sujet

26 Commentaires

  • Comment 477576 by
    BDANY38 825 Commentaires

    Merci pour ce reportage.

  • Comment 477577 by
    Esteban TEAM GOLD 12654 Commentaires

    Merci Luc pour le partage, l'exclu et la découverte (même si comme tu le dis, ça ne devrait pas durer très longtemps !)

    Jolie bête qu'est le E-2, les améliorations par rapport au E-1 sont assez spectaculaires notamment avec l'aile entièrement redessinée !

    Les pods sont une bonne idée également dans les aéroports, sans être claustro, bien sûr !

    A bientôt !

    PS/ J'ai ajouté le E2 dans la BDD et modifié sur ton FR.

    • Comment 477883 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2719 Commentaires

      Bonjour Stephan et merci. Flight-report a donc tranché en créant la version E2 dans sa BDD comme l'a fait IATA en attribuant un code différent : 275 iso E75, 290 iso E90 et 295 iso E90. De mon côté, je suis partagé : un avion présentant il est vrai de nombreuses modifications par rapport à la famille (E1) d'origine, mais un look tellement semblable que l'on n'y voit finalement pas plus de différences qu'entre un 32Sceo et un 32Sneo.

  • Comment 477594 by
    Kethu 1909 Commentaires

    Merci pour le partage Luc ;)

    Même moi qui ne suis pas très avgeek et encore moins physionomiste, j'ai remarqué que le dessin de l'aile avait été modifié par rapport à la version "E-1", c'est donc sans doute que le changement est assez important ^^

    La cabine reprend les sièges "slim" à la mode, mais a l'air quand même assez confortable (bonne idée que d’avoir conservé un recline). Cette compagnie me tente beaucoup, mais plutôt du côté des destinations desservies et des Dash... Dommage que le magazine soit en norvégien, moi qui suis un adepte de cette lecture !

    Merci de t'être dévoué pour tester ces pods à TLL, que j'ai vu à de nombreuses reprises mais que je n'ai jamais testé, claustrophobie oblige ! Même sans le rideau tiré je me sentirais pas à l'aise.
    Je trouve par contre le tarif à HEL un peu élevé... Au moins à TLL c'est gratuit ^^

    A bientôt !

    • Comment 477885 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2719 Commentaires

      Merci pour ce commentaire. Concernant les pods, tu peux toujours les utiliser sans refermer le couvercle au dessus de toi. Ça fait un peu moins cercueil mais il est vrai que le tarif de HEL fait réfléchir car il y a aussi d'excellentes banquettes en skai sans accoudoirs dans cet aéroport, airside donc à quelques mètres des pods à 45€ la nuit... Bref, un produit à comparer avec ce qui est comparable mais pas avec une chambre d'hôtel. La référence selon moi en matière d'hébergement pour nuits courtes en aéroport c'est ce qui se fait à BKK, mais hélas uniquement landside (au niveau -1 près de l'accès au métro et au Novotel) : des cabines toutes petites mais avec douche, lavabo et toilettes privatives. A bientôt.

  • Comment 477602 by
    Benoit75008 7317 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR bien original!

    Une cabine d'embraer avec des sièges en feuilles à cigarettes bien moins confortable que les épais sièges de Hop! ou LO par exemple.

    Étonnant d'avoir une tablette si large à une époque ou les mini tablettes sont légion!

    Bonne journée et à bientôt

    • Comment 477887 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2719 Commentaires

      Merci à toi. Disons que Hop peut-être généreux sur l'épaisseur des sièges de ses E-190 puisque la célèbre "scope clause" les limite de toute façon à une capacité de 100Y alors qu'avec des dossiers plus fins ils pourraient aller jusqu'à 112 mais "certaines catégories de personnel" ne seraient plus d'accord...

  • Comment 477670 by
    Kilmarnock 5223 Commentaires

    Merci pour cette exclue avec ce nouvel appareil Luc!
    Mais comment fais tu pour être à l'affut de toute les nouveautés, des avions spéciaux sur les lignes? etc...
    Une bien belle idée ces PODs, mais à 49€ la nuit ce n'est pas si donné que ça (pas de salle de bain, insonorisation inexistante, pas un vrai lit...)
    A bientôt!

    • Comment 477889 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2719 Commentaires

      Merci Benjamin. m
      Ma devise pour guetter les trucs à faire : "va chercher l'info car elle ne viendra pas à toi sans ça". Donc, à part quelques tuyaux reçus en première main de la part de compères avgeeks ou de quelques pros bien placés, il n'y a pas de secret : fouiller sans relâche sur flight-radar 24, être abonné aux newsletters des compagnies et des aéroports, passer du temps sur les sites spécialisés comme ch-aviation ou skyliner, etc.
      En ce qui me concerne, j'ai aussi la chance d'avoir un accès pro sur Amadeus, ce qui ne donne pas tout mais permet de vérifier beaucoup de choses. ch-aviation puise d'ailleurs une grande partie de ses news dans la lecture des GDS. Par exemple cet appareil apparaissant sous WF*AY sur la ligne HEL-BGO remontait directement chez eux comme une IRG au programme normal où les E90 volant sous pavillon AY sont habituellement opérés par Norra.
      Ceci étant dit, je ne vois pas tout passer et souvent je loupe des trucs faute d'avoir eu les infos à temps.
      A bientôt.

  • Comment 477701 by
    mogoy GOLD 10478 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR.

    Prise exotique s’il en est. Combo appareil rare et compagnie l’étant encore plus.
    « Chinois pas civilisés » attention au boycott qui te pend au nez !
    « le magazine de bord de Wideroe, à 100% en norvégien. » C’est bien la première fois que je vois un manifeste de la défense de la langue norvégienne !
    La bière et le vin sont 5 NOK moins chers que sur la première carte ? Prise en charge par AY ? Mais pourquoi tenter de vendre le prix cher en premier. C’est louche tout cela !

    • Comment 477891 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2719 Commentaires

      Merci Quentin.
      Pour les chinois, tu as raison, si je ne veux pas perdre mon visa permanent multi-entrées je dirai que c'était des taïwanais !
      Pour la carte BOB tu as été plus perspicace que moi, je n'avais pas vu que les tarifs étaient différents, sans doute effectivement pour s'aligner sur les produits AY, à moins que ce ne soit une histoire de TVA norvégienne sur les vols domestiques. La présence dans les pochettes de la carte BOB d'origine, tout comme du magazine WF d'ailleurs, s'explique sans doute par le fait que l'avion faisant aussi des "vrais" vols WF dans la journée, il est sans doute trop compliqué d'armer et de désarmer du matériel AY entre deux. Enfin, ce sont mes interprétations de cette situation effectivement pas claire. A bientôt.

  • Comment 477720 by
    momolemomo GOLD 6682 Commentaires

    “Voici une petite "exclu" qui ne devrait pas le durer longtemps” —> Quoi que, il n’y a pas beaucoup de compagnies qui l’ont commandé.
    On dirait qu’il y a pas mal de hublot mal alignés sur cette cabine.
    Le réseau de Winderoe en Norvège est impressionnant. Leur pack d’été peut vraiment valoir le coup.
    J’aime beaucoup les Ejet et j’ai hâte de pouvoir voler sur une version E2
    Ces pod sont tres intéressant et peuvent être tres pratique mais on se sent pas un peu à l’étroit à l’intérieur?
    Merci pour ce Fr!

    • Comment 477892 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2719 Commentaires

      Tu as raison de signaler que le succès du E2 tarde pour l'instant à se concrétiser.
      Voici le carnet de commandes selon le célèbre World Airliner Census du 21 août 2018 :
      - E-175 E2 : 100 destinés à SkyWest (donc AA Eagle), tous à livrer.
      - E-190 E2 : 10 au total : les 3 de WF déjà en service + 5 à livrer à Air Astana et 2 à Fuzhou Airlines.
      - E-195 E2 : 36 destinés à Azul et 10 à Wataniya Airways, tous à livrer.
      Soit 156 machines en tout pour 6 opérateurs différents. Tout reste donc à faire pour Embraer.
      Merci et à bientôt.

  • Comment 477736 by
    Boair 557 Commentaires

    Merci pour ce premier report sur l'E2 !
    7 types d'E-jet... Et 6 longueurs de fuselage différentes ! De quoi régaler les spotteurs ^^
    Le réseau Wideroe est bien plus important que ce que j'imaginais... Pas étonnant qu'ils aient autant de Dash 8.
    Très belles vues lors du vol, la lumière est magnifique.
    A bientôt !

    • Comment 477893 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2719 Commentaires

      Merci pour le commentaire. Oui, ce vol en fin de journée à cette période de l'année était très agréable sur le plan des lumières, une fois quittée la grisaille d'Helsinki.
      Concernant les fuselages de la famille E1+E2, disons qu'il y en a surtout 4 à ce stade comme à l'origine du E1, le but étant visiblement de descendre à 3 avec la suppression du modèle 170. A bientôt.

  • Comment 477740 by
    jules67500 GOLD 5182 Commentaires

    Merci pour ce FR Luc !

    Une bien belle exclu qu'il me tarde d'emprunter ;)

    Cet Embraer est toujours aussi beau, j'espère que son succès sera à la hauteur de son prédécesseur.

    A bientôt :)

  • Comment 477780 by
    BDANY38 825 Commentaires

    Il faut espérer que Embraer ne s'endorme pas sur ces lauriers car il n'y a pas de concurrence dans ce segment.

  • Comment 477837 by
    Bargi62 SILVER 3223 Commentaires

    Merci Lucky-Luke pour cette découverte:
    Cet E2 a vraiment une belle "gueule" et la cabine toute neuve semble bien agréable.
    Embraer offre donc un choix très polyvalent aux compagnies aériennes.
    Est-il beaucoup plus cher avec toutes ces nouveautés et ces performances qu'un E190 ou195 classique neuf ?
    En tout cas comme j'aime bien voler sur Embraer surtout quand ils sont neufs comme celui ci et comme celui que j'ai eu récemment en revenant de MSQ,J'espère avoir l'occasion de tester cette version rapidement !
    Pas les pods en tout cas pour moi ! mais ils ont sans doute beaucoup de succès étant de plus en plus nombreux à HEL.
    Merci encore pour ce FR.

    • Comment 477898 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2719 Commentaires

      Merci pour le commentaire. Il y a aujourd'hui une très grande différence de prix entre un E-190 E1 dont on trouve des exemplaires récents sur le marché de l'occasion pour environ 30M$ alors que le prix catalogue d'un E-2 neuf avoisine le double. Tout est bien entendu à mettre en perspective avec les gains opérationnels potentiels du E2 (maintenance, consommation) et bien sûr à sa durée de vie et sa valeur à la sortie.
      Les pods sont sans doute beaucoup moins chers. A voir si l'aéroport de HEL les a réellement payés ou s'ils sont simplement là "en vitrine" puisqu'il s'agit d'un fabricant finalandais...
      A bientôt.

  • Comment 477925 by
    AirOne 2320 Commentaires

    Ah ce fut la frustration de mon été, ayant prévu un séjour en Norvège en avion au départ j'avais ciblé cet E2 entre Bergen et Trondheim et puis changement de programme nous avons été en Norvège en voiture depuis Paris et nous avons plutôt fait du boat-report ;)
    Merci pour cette découverte, le nouveau réacteur fait énorme sur ce modèle qui en deviendrait presque frêle par rapport à la bête. Pour le reste la cabine est bien classique et le PSU neuf fait déjà vieux en terme de design, dommage pour la perte du Winglet qui fait perdre un peu d'élégance à l'avion à mon goût. Avez-vous trouvé ce modèle plus silencieux que son grand frère ?

    Merci beaucoup et à bientôt!

    • Comment 478044 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2719 Commentaires

      Bonjour. Oui, comme je l'indique dans le FR et dans sa conclusion, le E2 m'a semblé plus silencieux que le E1.
      Désolé que ce soit pas vous qui ayez eu la primeur de la découverte de cet avion l'été dernier, mais la compagnie Hurtigruten a ses charmes elle aussi :-). Je suis bien placé pour savoir qu'il n'est pas toujours facile de combiner vacances familiales et priorités AvGeek...
      Merci pour le commentaire.

  • Comment 480191 by
    MERCURE 63 Commentaires

    Salut Luc.
    Les nouveautés que tu pointes sur le E2 le montrent plus novateur que je ne l'avais perçu dans les coupures de presse.
    Pourtant la famille 170/190 n'était pas si ancienne, alors l'ancienne lignée était elle ausi performante qu'on le croyait ?
    Merci encore pour la ballade.

  • Comment 570523 by
    npal83 259 Commentaires

    Merci pour ce FR
    Je profite de ma quarantaine à l’hôtel pour lire les FR sur des avions que je n'ai pas encore une la chance de voyager
    Pour mon info, WIDEROE, c'est indépendant ou une filiale de SAS finalement?

Connectez-vous pour poster un commentaire.