Flight-Report

Avis du vol Aurigny Air Services Dinard/Pleurtuit Guernsey en classe Economique

Compagnie Aurigny Air Services
Vol GR125
Classe Economique
Siege 3A
Avion Dornier 228
Temps de vol 00:30
Décollage 04 Nov 18, 15:10
Arrivée à 05 Nov 18, 14:40
GR 10 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 992
Publié le 30 novembre 2018

Bonjour à tous,

Nous voici en Bretagne en ce début novembre 2018. La ville de St Malo pavoise à la gloire du départ de la célèbre "Route du Rhum". 


photo asiu1001

A quelques kilomètres de là, la méteo est tout aussi radieuse mais l'ambiance est moins survoltée : nous voici à l'aéroport de Dinard Pleurtuit. 


photo img_0760

Comme cela a déjà été vu lors des FRs précédents consacrés à cet aéroport, c'est un joli bâtiment, pas de la 1re jeunesse mais qui a eu ses heures de gloire au siècle dernier. L'architecture est très semblable à celle de l'aérogare de Cherbourg.


photo img_0761

Je me dirige vers l'enregistrement à 55mn du départ de mon vol…


photo img_0773

… à destination de Guernesey, en français dans le texte, c'est à dire avec un E après le N.


photo img_0774

AURIGNY assure la ligne depuis plusieurs décennies, du temps où son réseau était exploité exclusivement avec les mythiques Trislander, ce qui faisait qu'elle se limitait aux vols inter-îles anglo-normandes, et à Southampton, Dinard et Cherbourg au delà. Désormais, la ligne DNR-GCI est en correspondance avec le réseau britannique d'AURIGNY : toujours Southampton mais aussi Londres (LGW+STN) ainsi que Bristol et Manchester. Une belle desserte de l'Angleterre depuis la zone de Dinard/St Malo qui perdure en cette fin d'année 2018 malgré les ferries rapides allant à Jersey.


photo img_0766

Quelques instants plus tard, je reçois ma carte d'embarquement. Pour le coup, on est encore là aussi au siècle précédent.


photo img_0775

L'aéroport s'est lui aussi mis à l'heure de la Route du Rhum, allant jusqu'à habiller ses comptoirs avec des tissus antillais.


photo img_0777

Il y a même une grande vitrine pour célébrer l’événement.


photo img_0779

Le "régional de l'étape", c'est Gilles Lamiré.


photo img_0778

Dans la même zone, le comptoir info aéroport, lui aussi avec son tissu antillais.


photo img_0763

Montons maintenant au 1er étage, en empruntant ce superbe escalier, très "vintage".


photo img_0780

Nous entrons dans le bar restaurant de l'aéroport, un endroit comme on aimerait qu'il en existe partout ailleurs.


photo img_0782

C'est un genre de pub, un peu bordélique et pas forcément hyper nickel, mais peu importe, l'ambiance semble excellente.


photo img_0783

Vous avez remarqué ces sièges d'avions ?


photo img_0784

Pas de doute, c'est du soviétique pur jus. Les mêmes que ceux que l'on trouve sur Tu-134, Tu-154 ou Il-62.


photo img_0786

D'après la personne qui se trouvait au bar ce jour là, son patron les a récupérés à l'aéroport de Châteauroux. Allez donc savoir dans quel drôle de machine…


photo img_0787

Et que dire de ces têtières, vintage elles aussi puisque ne comportant qu'une seule étoile !


photo img_0788

Allons à présent faire un tour sur la terrasse.


photo img_0797photo img_0790

A gauche, la tour de contrôle, de dimensions imposantes elle aussi, à l'instar de l'aérogare.


photo img_0791

Vue imprenable sur le tarmac.


photo img_0794photo img_0795

Les hangars du fond sont ceux de Sabena Technics, ex-TAT, avec deux épaves de F100 qui rappellent le temps glorieux du transport aérien régional français.


photo img_0796

Un café rapidement avalé et il est déjà temps de redescendre au niveau principal par le bel escalier.


photo img_0781

L'accès au PIF et à la PAF se fait par le couloir situé à gauche.


photo img_0800

Une fois les formalités accomplies, on se retrouve airside dans cette salle d'embarquement commune à tous les vols.


photo img_0801

L'autre compagnie qui dessert DNR en vols réguliers, c'est RYANAIR, à destination de STN et EMA.


photo img_0802

Le message à destination du trafic "corporate" est clair !


photo img_0803

Il y a un petit bar à l'aspect bien désuet, mais il n'est pas staffé aujourd'hui.


photo img_0805

La connexion wifi est excellente.


photo img_0804

Le détour par les toilettes, visiblement récemment refaites, va révéler un curieux détail…


photo img_0806

En effet, les urinoirs sont situés dans la partie commune H/F, donc à la vue des dames… Chacun jugera.


photo img_0809

Notre avion est arrivé à l'heure en provenance de Guernesey.


photo img_0810

L'embarquement va débuter à plus de 20 minutes du départ. le vol est complet avec 19 passagers.


photo img_0820

Plan rapproché de l'architecture de l'aérogare, avec la zone des arrivées adjacente à la porte d'embarquement.


photo img_0821

Un plan plus large en se retournant. Vraiment sympa comme bâtiment. Mon dernier passage ici remontant à Avril 1988 (en Shorts 360 Jersey European), je n'avais pas forcément de souvenirs très précis des lieux 30 ans après… 


photo img_0831

Un coup d’œil au tarmac particulièrement bien garni en ce jour propice aux vols VIP en raison de la Route du Rhum.


photo img_0833

J'arrive près de l'avion où j'entends qu'on appelle mon nom. 


photo img_0835

Eh oui, l'embarquement se fait dans l'ordre du seating, de l'avant vers l'arrière, afin de favoriser le centrage et d'éviter la cohue.


photo img_0838

C'est donc à mon tour d'y aller.


photo img_0839

Direction le siège 3A.


photo img_0841

Mon sac à dos n'est pas très épais mais il ne tient pas sous le siège, dont on voit qu'il n'a pas de tablette.


photo img_0840

Tous les passagers sont installés dans les instants suivants et la porte arrière est refermée par le copi qui va ensuite faire un rapide briefing sécu, en anglais uniquement. Bien entendu, il n'y a pas de PNC.


photo img_0842

Mise en route à 14h55;


photo img_0845

… et roulage immédiat vers le point d'attente de la piste 17, donc celle orientée plein sud.


photo img_0849

Laquelle attente va durer pas moins de… 12 minutes, comme sur un grand aéroport, sans aucune explication de la part des pilotes.


photo img_0850

Nous finissons pas être autorisés à nous aligner à 15h07, quasiment l'heure supposée du départ bloc, cette attente étant sans doute due à l'important trafic d'hélicoptères qui gravite autour des bateaux de la Route du Rhum dont le départ a été donné à 14h.


photo img_0854

Et voilà, c'est parti pour quelques minutes de vol.



Après un virage à droite et un rapide survol de l'ouest de la région de Dinard St Malo, ces deux villes étant hélas situées de l'autre côté de l'avion, donc pas photographiables pour moi…


photo img_0862

… on atteint la côte à hauteur des plages de Pen Guen et de St Cast.


photo img_0865

La plupart des embarcations qui sont sorties assister au départ de la course rentrent déjà au port de St Cast.


photo img_0867

Plus au large on peut apercevoir les voiliers engagés dans la course qui font route vers Pointe-à-Pitre. Le vainqueur, François Joyon, 62 ans, arrivera une semaine plus tard en Guadeloupe, devançant de 7 petites minutes son rival François Gabart, 35 ans, qui avait pourtant fait la course en tête jusqu'à deux heures de l'arrivée. Jeunes FRistes qui me lisez, inspirez-vous de ce symbole (je plaisante bien entendu) !


photo img_0874

Le départ de la course a non seulement été accompagné par une importante flottille de plaisanciers mais aussi par trois navires de Britanny Ferries : deux gros ferries d'habitude affectés aux traversées trans-Manche et un catamaran assurant en temps normal la ligne St Malo-Jersey.


photo img_0880

C'en est fini des parenthèses relatives à la Route du Rhum. Place au vol lui-même et à ce qu'il a de plus singulier dont on a peu parlé jusqu'à présent : l'avion ! C'est un Dornier 228NG, donc "nouvelle génération", comme l'indique la consigne de sécurité.


photo img_0881

Eh oui, ce type d'appareil est particulier dans ce sens où sa production, démarrée en 1981, avait cessé en 1998, avant d'être réactivée en 2010 sous l'appellation NG. Elle a été de nouveau interrompue de 2013 à 2015. L'unité à bord de laquelle nous nous trouvons (G-ETAC) est sortie des chaînes d'Oberpfaffenhofen (Allemagne) il y a très peu de temps puisque sa livraison à AURIGNY remonte à moins de deux mois avant ce vol, à savoir le 7 septembre 2018.


photo img_0882

Parcourons maintenant le magazine de bord, qui n'est pas la dernière édition en vigueur, et pour cause…


photo img_0883

… la page consacrée à la flotte indique en effet un seul Do-228NG, sachant qu'AURIGNY avait déjà reçu un NG en 2015, le G-AOUR.


photo img_0888

Les "gros porteurs" d'AURIGNY sont aussi mentionnés sur l'autre page. EMB-190, ATR42, ATR72 et deux variantes de Do-228 pour un total de 8 avions. Bonjour la rationalisation de la flotte. Je soupçonne le patron d'AURIGNY d'être un Avgeek !


photo img_0887

Dans ce magazine, il y également -comme il se doit- une carte du réseau, un peu plus étoffée que celle déjà vue sur le mur derrière les banques d'enregistrement à DNR, puisqu'on y trouve les liaisons saisonnières reliant GCI à LBA, NWI (été) et… GNB (hiver) ! Il est quand même assez invraisemblable de constater que la compagnie ne se pose plus à Jersey, alors qu'elle a assuré pendant plusieurs décennies la navette GCI-JER avec ses fameux…


photo img_0885

… Trislanders bien évidemment !!!
Avion mythique s'il en est dans la flotte historique d'AURIGNY, parmi lesquels le cultissime G-JOEY élevé au rang d'icône par tout le peuple des îles anglo-normandes. Pour perpétuer la tradition, on découvre dans cet in-flight magazine, dont j'ai bien de la chance de tomber sur cet exemplaire périmé, qu'un autre Trislander, le G-AVCN, tout premier appareil d'AURIGNY, est en cours de restauration dans le cadre du 50é anniversaire de la compagnie.


photo img_0884

Le vol passe très vite dans ces conditions. Les consignes lumineuses sont restées attachées depuis le départ et il n'y bien évidemment aucun service en cabine. On notera aussi que cet appareil est piloté à deux alors que les Trislanders n'avaient parfois qu'un pilote. Je recommande la lecture des deux FRs écrits par Kolia à leur sujet, et de ceux, plus anciens, postés par East African.


photo img_0890

Changement de météo par rapport au nord-Bretagne où le temps était très doux en ce premier week-end de Novembre. Comme en témoigne la mer agitée, on est bien au cœur de l'automne dans les îles anglo-normandes alors que la descente commence.


photo img_0892

Ca souffle même assez fort, mais le Do-228 est particulièrement adapté au vent de travers.


photo img_0893

Nous sommes déjà en approche un gros quart d'heure après le décollage.


photo img_0895

Voilà Guernesey par le sud-ouest, avec la charmante bourgade de St Pierre du Bois, en français dans le texte comme la quasi-totalité des localités de l'archipel.


photo img_0898

Courte finale au dessus d'un paysage on ne peut plus typique des lieux.


photo img_0899

On se pose en 09.


photo img_0900

On dégage dans les instants suivants.


photo img_0901

Roulage rapide à côté de l'Embraer 195 G-NSEY, navire amiral de la flotte d'AURIGNY.


photo img_0905

Le bloc arrivée a lieu à 14h25 locales, 35 minutes après être partis de Dinard. Nous avons 15mn d'avance bien qu'ayant passé près d'un quart d'heure au sol à DNR avant de décoller.


photo img_0907

Ici, ce ne sont pas les pilotes qui manipulent la porte mais le personnel au sol. On débarque dans le séquencement inverse de l'embarquement, les derniers (à bord) étant donc les premiers (au sol).


photo img_0910

Sans trop retarder les 4 pax qui me suivent (ceux des rangs 1 et 2) j'en profite pour photographier l'arrière de la cabine, ce que je n'avais pas pu faire à Dinard en embarquant. 


photo img_0911

Evidemment, c'est tout neuf et ça brille, même si on déplorera l'absence de têtières.


photo img_0913

Et voilà, je quitte à mon tour l'avion en empruntant l'escabeau intégré.


photo img_0914

Les pétroliers sont déjà en place car la machine repart dans la foulée vers… Aurigny, traduisez Alderney, dont elle possède d'ailleurs le sous-titre à l'arrière du fuselage.


photo img_0919

Je suis ravi d'avoir pris ce Dornier 228, un avion pas courant de nos jours, quelque 38 années (août 1980) après avoir volé pour la 1re fois sur AURIGNY, en Trislander entre GCI et JER cela va de soi. 


photo img_0920

Court cheminement à pied vers l'aérogare.


photo img_0922

Les bagages sont déjà là !


photo img_0925

Me voici lanside quelques instants plus tard.


photo img_0929

Le FIDS des arrivées de ce dimanche après-midi. Duopole savamment entretenu entre AURIGNY et sa soi-disant rivale locale, je veux parler de BLUE ISLANDS qui opère sous franchise FLYBE. Les deux compagnies s'évitent soigneusement sur le plan du réseau et ne se livrent donc plus à aucune concurrence frontale. Allo, Bruxelles, vous nous recevez ?


photo img_0931

Allons voir ce qui se passe dehors. Pas grand chose à vrai dire. C'est très très calme.


photo img_0935

Le monument, déjà mentionné par Kolia, à la mémoire des aviateurs locaux ayant perdu la vie lors de la dernière guerre mondiale.


photo img_0936

Un peu plus loin, l'arrêt du bus. Le réseau local est très dense et bon marché.  


photo img_0939

Tout ça semble très accueillant malgré la grisaille, à l'image de toute l'île.


photo img_0938

Je vous quitte sous cette note bucolique en espérant que vous avez apprécié ce FR et qu'il vous donnera envie à votre tour de faire une petite balade aux îles anglo-normandes au départ de Dinard tant que cela est possible.


photo img_0945
Afficher la suite

Verdict

Aurigny Air Services

6.9/10
Cabine7.5
Equipage7.5
Divertissements7.5
Restauration5.0

Dinard/Pleurtuit - DNR

6.2/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services7.0
Propreté5.0

Guernsey - GCI

8.5/10
Fluidité8.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Une ligne qui fait partie du patrimoine historique des relations aériennes franco-britanniques, dont le Dornier 228NG assure la longévité après tant d'années d'opérations réussies en Trislander, dont l'ombre planera encore longtemps sur la desserte des îles anglo-normandes, AURIGNY s'étant chargée de perpétuer sa mémoire après déjà 50 ans d'existence.

Bref, un "classique" à faire absolument au moins une fois dans sa vie... le plus vite possible !

Informations sur la ligne Dinard/Pleurtuit (DNR) Guernsey (GCI)

28 Commentaires

  • Comment 478165 by
    Esteban TEAM GOLD 8828 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage Luc !

    Encore une jolie prise que ce Do 228 NG. J’avais pris sa version pas NG il y a super longtemps entre Pointe à Pitre et Marie Galante opéré par Air Guadeloupe. La seule fois de ma vie où j’ai eu peur en avion, à tel point que j’avais failli changer mon retour pour un ferry !!

    Merci pour cette belle découverte !

    A bientôt !

    • Comment 478167 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2190 Commentaires

      Merci Stephan. Tu ne dois pas être le seul puisque la ligne aérienne entre les deux îles a cessé d'exister ! En fait, ce sont les perfos très spéciales du Do-228 qui font que les compagnies l'exploitent souvent sur des terrains "mal pavés", avec obstacles, pistes courtes, vents de travers. Donc dans des conditions pas toujours très confortables pour les pax mais je pense que c'est un excellent avion dans sa catégorie, moins populaire car plus rapide et plus coûteux que le Twin Otter mais plus "avion de ligne" au final. A bientôt

  • Comment 478172 by
    Aurel Vlaicu 88 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce très beau FR d'une liaison atypique ... qui apparemment cessera d'exister le 6 janvier, comme on peut le lire sur le site d'Aurigny :

    "The Board of Aurigny has taken the decision to end the route, at the beginning of January, based on a number of key factors. These include: 
    • A lack of demand on the Dinard route in 2018, with under 1,500 bookings, representing a load factor of less than 50%. 
    • An 80% decline in passenger numbers over the last 10 years. 
    • A need to focus the Dornier resources on the Alderney operation and service levels required by the Public Service Obligation, should Aurigny be successful."

    Quel dommage, et j'imagine que vouss devez être heureux d'avoir pu effectuer ce vol une dernière fois ! L'aéroport de Dinard est extrêmement charmant en tous cas.
    À bientôt !

    • Comment 478175 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2190 Commentaires

      Bonjour et merci pour ces bien tristes précisions, qui ne vont pas améliorer ma réputation de "chat noir" des compagnies que j'emprunte, souvent il est vrai de manière volontaire parce que je pressens leur fin prochaine. Rien de tel fort heureusement je l'espère pour Aurigny mais j'ignorais complètement cette annonce de la fermeture de la ligne de Dinard jusqu'à la lecture de votre commentaire. Ma conclusion par laquelle j'invite tout un chacun à prendre ce vol "au moins une fois dans sa vie" devrait donc être complétée par "avant le 6 janvier 2019". A bientôt.

  • Comment 478215 by
    akivi GOLD 1952 Commentaires

    Merci Luc pour cette nouvelle découverte ! Je ne savais pas que la flotte et le réseau d'Aurigny Air étaient si variés (toutes proportions gardées). Très sympa cette livrée avec le macareux sur la dérive ! A bientôt

    • Comment 478312 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2190 Commentaires

      Merci à toi. Oui, un réseau et surtout une flotte très variée pour si peu d'avions c'est rare, même si la disparition des derniers Trislanders a réduit le chiffre car AURIGNY avait déjà tous les autres types d'appareils en service quand les derniers Trislanders volaient encore. A bientôt.

  • Comment 478260 by
    wowote 1220 Commentaires

    Bonjour Luc,

    Merci pour ce FR aux accents vintage. Tout est charmant jusqu'au macareux sur la dérive comme l'a souligné Akivi.
    A bientôt
    Dorothée

  • Comment 478290 by
    Benoit75008 GOLD 6598 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR,

    Un "zinc" genre pub irlandais avec des sièges d'AVgeeks, parfait!

    Vol unique et rare qui te permet de continuer à nous régaler avec de tels vols!

    Bon weekend à toi et à bientôt!

    • Comment 478319 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2190 Commentaires

      Merci beaucoup Benoit. Ces sièges du pub de l'aéroport de DNR mettent effectivement tout de suite dans l'ambiance. Avec un peu d'imagination on y attendrait presque un Bristol Super Freighter ou un Carvair venant chercher sa cargaison de passagers et leurs... voitures comme ce fût le cas il y a bien longtemps. Bon week-end aussi.

  • Comment 478377 by
    marathon GOLD 9333 Commentaires

    Le style des bâtiments de DNR me semble typique de l'immédiate après-guerre, et resté dans son jus depuis, à part les vitres isolant la plateforme d'observation.

    Je suis presque déçu que l'auteur n'ait pas identifié d'emblée le type et sous-type de l'appareil ayant légué ses sièges au bar-restaurant de DNR ;)

    Ah, le Do-228, ses minuscules turboprops, ses trois sièges au fond de la cabine, son fuselage à parois verticales... un appareil comme on en voit peu !

    Merci pour le partage !

    • Comment 478547 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2190 Commentaires

      Merci à toi ! Désolé de ne pas avoir plus d'expertise que ça en matière de sièges d'avions soviétiques mais il m'a toujours semblé qu'ils étaient les mêmes sur plusieurs types d'appareils, donc je m'en remets à la sagacité d'un éventuel expert. Pour ce qui est du Do-228 tu as raison de signaler son fuselage cubique, particularité de plusieurs avions non pressurisés tels que le Twin Otter ou les Shorts Skyvan, 330 et 360. A bientôt.

  • Comment 478392 by
    théodoric 1433 Commentaires

    Merci Luc pour ce fr.

    Comme quoi, il ne faut pas forcément se rendre à l'autre bout du monde pour réaliser un vol atypique et très avgeek.
    J'adore le bar de l'aéroport. Les passionnés de DNR doivent certainement souvent s'y retrouver.
    A bord, très beau sénic flight couplé au départ de la route du rhum.
    A bientôt

  • Comment 478412 by
    Kolia GOLD 634 Commentaires

    Vol qui me rappelle quelques souvenirs ! Merci pour le partage ;)

  • Comment 478425 by
    momolemomo GOLD 5306 Commentaires

    Il faisait drôlement beau pour un mois de novembre en Bretagne.
    Ces sympa ces petites décorations pour la route du rhum.
    L’embarquement se fait par nom? Comme en école primaire :D
    Il est intéressant ce petit vol vers Dinard.
    Merci pour ce Fr!

  • Comment 478518 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7176 Commentaires

    Merci de ce superbe FR Luc.
    J'aime également bien l'aérogare de Dinart qui mériterait d'être un peu rafraîchie sans toucher un seul poil de son architecture. Le bar et sa terrasse méritent le détour surtout un jour ou la Bretagne se met à la météo Antillaise.
    Voila un appareil et une compagnie sympas très pratique pour aller planquer sa fortune dans une des nombreuses banques locales ! Amusant mais logique l'embarquement par ordre des places bord.
    A bientôt

    • Comment 478562 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2190 Commentaires

      Merci Christophe. Peut-être une des raisons' de l'arrêt de la ligne depuis que le fisc français ne taxe plus le monétaire... Perso je n'avais rien à planquer à Guernesey à part peut-être une clé USB avec mon flightlog dedans :-). À bientôt

  • Comment 478596 by
    mogoy GOLD 9146 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR.
    Marrant ce bar, je me demande comment ils arrivent à vivre avec une fréquentation aussi faible.
    « Chacun jugera. » c’est le cas de le dire !

    Un vol sympa pour une destination pittoresque. Une bonne idée de virée pour un été breton !

    • Comment 478611 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2190 Commentaires

      Merci à toi Quentin. Il est clair que la fréquentation du bar un dimanche du départ de la Route du Rhum est sans doute peu révélatrice de la moyenne annuelle, hormis les rares jours d'opération de Ryanair. D'autant que comme nous l'indique Aurel dans son commentaire plus haut, Aurigny jette l'éponge en ce qui concerne Dinard, après plusieurs décennies d'opérations. Certes le nombre de pax n'était pas énorme mais cela générait du flux dans cette aérogare et on se demande bien comment son maintien en activité doit coûter au contribuable, alors qu'il y a Caen, Rennes, Morlaix et Cherbourg dans le coin... Bref, tout se perd... A bientôt.

  • Comment 478647 by
    jules67500 GOLD 4192 Commentaires

    Merci Luc pour ce nouveau FR d'exception.

    Dommage en effet que la ligne s'arrête mais au vu de l'appareil utilisé, les billets ne doivent pas non plus être très abordables.

    Que de beaux clichés, bravo !

    A+

    • Comment 479351 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2190 Commentaires

      Merci d'avoir commenté. Oui, c'est sûr qu'avec les catamarans qui vont à Jersey en 1h20 à des prix très abordables, Aurigny a toutes proportions gardées dû capituler comme d'autres l'ont fait face au TGV, sur Paris-Strasbourg par exemple... A bientôt.

  • Comment 478849 by
    FFlyerCDG 2624 Commentaires

    Merci Luc pour cette nouvelle contribution en mode "Back to the past" que j'ai adorée !!!
    Si, si... Adorée !
    Bon d'accord... Je te sens un brin sceptique et il faut que j'aille plus en détail dans mon "adoration" :-)
    J'ai bien aimé cet appareil tout biscornu même s'il n'a rien à voir avec celui utilisé par Aurigny et que j'ai découvert en lisant une publication de "Kolia" il y a quelques mois et dont je suis littéralement devenu fan...
    Mais pour être tout à fait honnête le TRAVELGeek que je suis est tombé sous le charme de cette aérogare extraordinaire restée, ou presque, dans son jus avec encore quelques magnifiques éléments de décoration.
    Je ne sais plus dans lequel de tes FRs et à propos de quelle aérogare je le mentionnais mais, même si je suis le seul, je regretterai toujours ces bâtiments maintenant totalement dépassés mais au charme incontestable !!

    • Comment 479352 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2190 Commentaires

      Merci Joel de ces compliments et tant mieux si je peux t'apporter un intérêt dans mes FRs parfois tellement AvGeeks que je me demande toujours ce qu'un TravelGeek peut y trouver...
      Cette aérogare de DNR a effectivement beaucoup de charme, mais elle a su s'adapter et est donc restée fonctionnelle. Preuve que l'on peut allier tous les ingrédients si on se donne un peu de mal.
      A bientôt.

  • Comment 480216 by
    MERCURE 37 Commentaires

    Merci de me remaner sur les lieux de mes dernières vacances, en particulier St Cast où l'on avait déjeuné un jour du moi d'août. Si de l'extérieur j'avais pu apercevoir et même photographier des avions à RNS et St Brieuc, ce ne fut pas le cas à Dinard dont j'avais encore en tête le formidable bric à brac de TAT vu sur les diapos.
    Bon je suis hors sujet là. Chouette vol !

Connectez-vous pour poster un commentaire.