Avis du vol Air Nostrum Toulouse Madrid en classe Economique

Compagnie Air Nostrum
Vol IB8765
Classe Economique
Siege 16A
Temps de vol 01:20
Décollage 05 Sep 18, 07:00
Arrivée à 05 Sep 18, 08:20
YW   #115 sur 123 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 30 avis
scorph
Par GOLD 357
Publié le 6 décembre 2018

Bonjour et bienvenu à bord de ce voyage Avgeek nº3 à la découverte de l’A340-600 d’Iberia !


introduction


Après le SSJ de Cityjet pour SN et le regretté F50 de VLM je pars pour un second petit périple Avgeek pour passer à la taille au-dessus avec l’Airbus A340-600.
Nous sommes au printemps 2018 quand les premiers A350 d’Iberia sont sur le point d’être livrées à la compagnie Espagnole. Je vois sur un poste Facebook disant qu’Iberia prévoit de les déployer dans un premier temps sur la ligne MAD-LHR pendant une partie des vacances d’été le temps d’entraîner les équipages. Personnellement l’A350 ne m’intéresse pas spécialement (on a encore le temps de voler à son bord) on trouve d’ailleurs 2 très bons FR de SkyteamCHC et Ducourf sur le sujet. Par contre le vol que les nouveaux A350 remplacent est celui habituellement effectué en A340-600. Je prends donc conscience que comme leurs homologues B747 ces derniers sont bel et bien une espèce en voie d’extinction.

Ayant 2 jours de repos consécutifs début septembre (Pile pour le retour de A340 sur la ligne) je regarde les tarifs, compliqué d’avoir un TLS-MAD avec escale à LHR sans vol multi-destination hors de prix. Dans l’autre sens Iberia propose souvent des routings bizarroïdes à un tarif intéressant et le miens est proposé au tarif canon de 67€ pour un TLS-MAD-LHR. Il me suffit donc d’ajouter un retour low-cost pour revenir de Londres et c’est Ryanair qui gagne haut la main avec son tarif à 17€ pour sécuriser le tout je m'offre une petite nuit d’hôtel histoire d'avoir une journée pour visiter Londres.

Ce qui nous donne le routing suivant: 


Routing

  • IB8765 - Economique - Toulouse => Madrid en Bombardier CRJ-900 Vous etes ici
  • IB3166 - Economique - Madrid => Londres (LHR) en Airbus A340-600 A venir
  • FR281 - Economique - Londres (STN) => Toulouse en Boeing 737-800 A venir

Concernant ce vol de pré-acheminement, c'est une ligne avec un nombre de vol assez important jusqu’à 6 vols par jours dont un Ryanair et 5 Iberia la plupart effectués par Air Nostrum. Étonnamment on ne trouve que trois reports ancien sur cette liaison, et aucun sur ce numéro de vol. Le dernier report ayant été rédigé par Voldenuit en 2016.


Toulouse a l'heure ou blanchi la campagne


Rendez-vous donc assez tôt ce mercredi matin, avec une heure de réveil que n’aurait pas renié Mogoy (4h45). J'ai préféré assurer le coup en prenant la vol du matin afin de ne pas être replacer sur un autre vol en cas de retard.
Un petit quart d’heure de route pour rejoindre le parking de mon entreprise qui offre une navette aéroport dès 5h du matin contrairement au tram qui n’arrive au plus tôt qu’à 5h55 soit bien trop tard pour la plupart des vols du matin. 


photo p1

A cette heure ci (5h40) la plupart des commerces sont encore fermés surtout au niveau arrivés.


photo p2

C’est un peu plus animé au niveau des départs, avec pas mal de vol en cours d’enregistrement .


photo p3

Le FIDS du matin, pas de perturbation prévus sur notre vol.


photo p4

Puis je file à la sécurité, on ne sait pas à l’avance quels vol vont être contrôlés à la PAF… il faut donc prévoir large. Le PIF est comme souvent à Toulouse très vite passé avec des agents plutôt sympathiques.


photo p5

Je fête cela en m’offrant une bouteille d’eau à 1€.


photo p6

Verdict à la sortie, pas de PAF pour nous, direction le « bon » côté du hall D et la porte 53.


photo p7

Passage obligatoire par le Duty Free désormais bien achalandé.



Pour déboucher dans la jonction vitrée entre les halls C et D d’où l'on aperçoit quelques appareils tapis dans la pénombre. L’A320 au premier plan partira pour Munich.


photo p12photo p11

Arrivés en salle d’embarquement je croise des amis en partance pour les US, nous discutons quelques minutes avant que leur vol soit appelé pour l’embarquement.


photo p13

Je rejoins donc ma porte à quelques dizaines de mètres. Pas grand monde pour le moment.


photo p14

Dehors notre appareil est déjà là mais il se cache, dur de prendre des photos dans de tels conditions.


photo p16

L’embarquement est enfin appelé, une petite foule se masse.


photo p17photo p18-25

Le BP du jour en version électronique.


photo p00

Mon bagage trolley reçoit une petite étiquette, direction la soute.


photo p00b

Puis nous empruntons une passerelle vitrée, mais pas éclairée qui nous sert de lieu d’attente.


photo p19

Qui dit Crj dit passage par le tarmac.


photo p20

Notre appareil du jour EC-JZU est un Crj 900 qui arrive sur ses douze ans tous passés chez Air Nostrum je galère avec la luminosité sur une dizaine de clichés jusqu’à ce que la coordo me dise de manière très sympathique d’arrêter mes photos car c’est interdit, un no photo de velours.



A BORD


Nous montons à bord par la porte escalier, l’accueil par la CC est polie mais froid ça collègue en milieu de cabine sera plus souriante. Nous traversons la "business" qui comporte 3 sièges tous équipés d'une têtière grise 


photo p24

On trouve la cabine classique des Crj, malheureusement mon siège côté hublot est en réalité un siège côté cloison ! Aucune vue sur l’extérieur !


photo p25photo p26

Heureusement le faible taux de remplissage du vol (environ 60%) vient à mon secours, et je file après accord de la PNC au rang juste derrière qui se trouve être une issue. Ce qui explique l’utilisation du smartphone afin de réaliser les photos du report le temps du roulage, décollage et montée.
Mon, nouveau siège aux couleurs gris foncé et rouge, bénéficie d’un pas gigantesque, mais aussi d’un hublot, chose non négligeable pour tout flight reporter qui se respecte, bon je vous l’accorde la vue en contre-jour sur le hublot n’est pas des meilleurs. Concernant le PSU là non plus ce n’est pas de toute dernière génération sur Crj car il me semble que les Crj-1000 de HOP sont équipés du logo concernant l’utilisation des appareils électroniques. 



 Bonus une belle porte pour notre chère Esteban.


photo p28

L’embarquement est terminé depuis plusieurs minutes et les passagers finissent de s’installer à bord.


photo p27

Les consignes sont rapidement effectuées en Espagnole et en Anglais par les 2 hôtesses ayant en charge notre vol du jour, malheureusement le sourire est en option ce matin.
Nous repoussons rapidement, en chemin on croise d’autres appareils au départ avec ces A319 d’Easyjet et de Volotea. 


photo p32

Nous quittons la zone des terminaux en roulant pour un départ en piste 32 droite.


photo p33

En chemin on croise un vieux Antonov 12 Cargo véritable dinosaure des airs.


photo p34

Pas d'attente au point d'arret ce matin, on s'aligne et l'on décolle dans la foulée en longeant les usines Airbus.


photo p38photo p39

La montée s'effectue au dessus de la campagne au nord de Toulouse qui commence à s’éveiller.


photo p40

Nous traversons une faible couche de nuage qui recouvre le ciel Toulousain.


photo p41

Entre deux bancs de nuages, on aperçoit l'aube qui commence à illuminer le ciel.


photo p42

Alors que nous approchons des Pyrénées nous n'avons pratiquement plus que le ciel au dessus de notre tête, malheureusement pour le lever de soleil sur les montagnes ce ne sera pas pour aujourd'hui.


photo p48

Aube ou crépuscule dans le ciel le spectacle est toujours au rendez vous !



Je profite que le soleil inonde la cabine pour faire bronzette !



Comme vous le savez tous, Iberia et donc sa filiale Air Nostrum pratique la politique de la tablette vide.


photo p49

Si vous souhaitez la remplir il faudra délier votre bourse pour accéder au BOB. Les prix sont dans la moyenne de se que l'on trouve chez la concurrence.


photo p47

Notre croisière se poursuit alors que le soleil illumine progressivement le ciel.


photo p58

Dans la pochette devant nous on retrouve un nombre important de documents, parmi eux la réglementaire safety card, le menu du BOB vu précédemment mais aussi 2 magazines de bord celui d'Iberia (normal me direz vous) mais aussi celui d'Air Nostrum.


photo p43

Quelques détails des différents magazines de bord, la flotte d'Iberia sans l'ombre d'un Boeing.


photo p44

Le réseau et la flotte regroupés sur la version d'Air Nostrum.


photo p45

Dans la magazine d'Air Nostrum on trouve aussi des informations intéressantes et chiffrées sur le fonctionnement de la compagnie. On y apprend d'ailleurs que le taux de remplissage moyen augmente depuis 2008, mais qu'il atteint péniblement les 68% ! Pour vous faire une idée Easyjet frôle les 92% cette année.


photo p46

Notre descente est amorcée et annoncée par l'équipage.


photo p59

Pour la route suivie par notre vol du jour, merci Flightradar24


photo p100

Le sol apparaît progressivement sous nos ailes.


photo p61photo p60

En cabine les consignes lumineuses sont allumés et les hôtesses vérifient que tous les passagers soient attachés en vu de notre atterrissage.


photo p63

On voit au loin la ville de Arganda del Rey


photo p62

Petite vue sur le winglet pendant que nous sommes encore en l'air.


photo p64

Nous longeons pendant quelques instants la rivière Jarama qui en cette fin septembre ressemble plus a un ruisseau.


photo p65photo p66

Au loin on distingue les faubourgs de la banlieue de Madrid.


photo p67

En finale ce sont les installations aéroportuaires qui apparaissent, pour nous ce sera la piste 32R.


photo p68

On retrouve les hangars de maintenances d'IB, avec des appareils stockés en plus ou moins bonne conditions, sur la première photos des A340-300 qui ont quitté la flotte en octobre 2016, au loin on retrouve le line-up des MD8X qui sont là depuis près de dix ans même si leur nombre diminue, nombre d'entre eux finissant à la découpeuse. Sur la troisième photo on trouve trois 757 ex-DHL ayant subit un petit barbouillage pour effacer les traces de l'ancien propriétaire.



Arrivée a barajas adolfo suarez


Posé et freinage plutôt doux.



Nous ne tardons pas à quitter la piste avec une belle vues sur les cuatro torres qui représente le centre de Business de la capitale Espagnole.


photo p75

Au file de notre roulage on retrouve les tours avec un B787 d'Etihad au premier plan, cette livrée est vraiment magnifique.


photo p99

Cheminement un peu tortueux avant de rejoindre la porte avec un belle aperçu du T4S


photo p76

Virage à gauche c'est à présent une vue lointaine sur les terminaux 1/2/3 que nous offre notre équipage lors de notre roulage en mode visite de Barajas


photo p77

Entre les deux grands terminaux on trouve des hangars de maintenances.


photo p78

Notre pilote nous fait un roulage assez rapide tant est si bien que l'on se retrouve juste derrière le 787 d'Etihad que l'on voyait au loin quelques minutes avant !


photo p79

Nous ne resterons pas longtemps derrière lui ce dernier rejoignant le T1 tandis que pour nous ce sera direction le T4. On croise désormais quasiment uniquement des appareils de la major Espagnole avec cet A320 qui s’apprête à partir vers Heathrow.


photo p80

Le T4 est plutot long et nous en remontons l’intégralité ! Ça en fait des dérives Iberia croyez moi.



Nous arrivons dans la zone des jets régionaux on retrouve donc de nombreux congénères, beaucoup d'appareils peints en blanc, Air Nostrum ayant pour habitude de réaliser des contrats en wet-lease pour de nombreuses compagnies en Europe comme SAS, Croatian ou encore Brussels Airlines.


photo p84

Nous rejoignons notre emplacement en faux contact, aux cotés de ce CRJ-1000 d'Air Nostrum qui arrive de Lyon.


photo p86photo p87

L'embarquement ne tarde pas à débuter, je remonte cette cabine relativement confortable au vu du temps de vol et quitte l'appareil après un salut poli de l'équipage.


photo p88photo p89

Nous sortons donc sur le tarmac et sous le soleil Madrilène qui se lève progressivement


photo p90-1

La récupération des bagages à main placés en soute sera rapide.


photo p91-23photo p92-77

Nous empruntons un cheminement couvert qui dessert un peu moins d'une dizaine de point de stationnement en faux contact.


photo p93

Avec une belle vue sur le T4.


photo p94

Pour notre appareil il faudra se contenter d'un aperçu pour lui faire nos adieux.


photo p95

La zone transit du T4 c'est par là.


photo p96

Au loin j'aperçois le Crj-1000 d'Air Nostrum arborant la livrée promotionnel pour Vigo.


photo p97

Puis j'arrive enfin à l'extrémité Nord de l'immense terminal 4, terminal Schengen d'Iberia.


photo p98

C'est ici que je vous quitte pour ce premier opus, j'espère que cette première partie vous aura plus et je vous dis à bientôt pour la suite ! Bon vols à tous

Afficher la suite

Verdict

Air Nostrum

6.4/10
Cabine8.0
Equipage6.5
Divertissements7.5
Restauration3.5

Toulouse - TLS

6.8/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services6.5
Propreté7.5

Madrid - MAD

7.5/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services6.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol très bon de la part d’Air Nostrum, une cabine plutôt vide qui bénéficie aux passagers, l’horaire pique un peu mais c’est un peu normal pour un vol de préacheminement. La compagnie régionale Espagnole assure aussi l’essentiel de ce type de vol le timing.

Air Nostrum :
Confort: Je ne suis pas très fan de la cabine des Crj ancienne génération (-700/-900) surtout quand ils sont équipés des sièges Sicma. Toutefois le faible remplissage de la cabine + la place en issue ont rendus se vol on ne peut plus confortable. On regrettera aussi les pubs qui trainent à droite et à gauche.
Équipage : Equipage commerciale entièrement féminin sur ce court vol, pas vraiment souriant ni extrêmement aimable mais elles ont répondu poliment à mes salutations mais semble avoir assuré l’essentiel au niveau sécurité.
Catering : Buy on board qui semble devenir le standard européen bien dommage sachant que peu de commences étaient ouverts aussi tôt le matin @TLS.
Divertissement: Hublot + 2 magazines de bord plutôt intéressant largement suffisant pour la durée du vol.

Toulouse :
Fluidité: Pas de problèmes ce matin à Blagnac PIF et PAF ont été passés en moins de 5 minutes chacun.
Accès: Aéroport assez proche de la ville accès peu pratique à cette heure très matinale avec aucun transport en commun lourd disponible à cette heure dommage il y a pourtant les 2 vols Lh vers FRA et MUC ainsi que le premier AMS qui partent à cette heure, sans compter certain low-cost.
Services: Aucune boutique ouverte groundside à cette heure très matinale Du mieux dans le hall D avec l’apparition d’une boutique ainsi que d’un stand de restauration.
Propreté: Correct

Madrid :
Fluidité: L’aéroport de Barajas et sont T4 sont tout bonnement impressionnant bien que plutôt pratique, seul problème une marche assez longue sans compter de nombreux escaliers pour rejoindre les différents niveaux on notera aussi une architecture que je trouve très réussie.
Accès: Parcours passagers bien indiqué, il est facile de rejoindre sa future porte lorsqu’on est en correspondance comme moi.
Services: Wifi + de nombreuses boutiques, on sent que l’on est dans un des grands HUB européen.
Propreté: Clean très bien.

Informations sur la ligne Toulouse (TLS) Madrid (MAD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Toulouse (TLS) → Madrid (MAD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est avec /10.

La durée moyenne des vols est de 1.0 heures et 20.0 minutes.

  Plus d'informations

12 Commentaires

  • Comment 479037 by
    Kilmarnock SILVER 3804 Commentaires

    Merci pour ce récit Hugo en quête du 340-600 IB!
    Tu as quand même pris un CRJ900, un avion qui se fait rare dans la flotte d'Air Nostrum ;)
    Le faible remplissage t'as permis de bénéficier de l'issue de secours, et d'un hublot... c'est cool ^^
    Toujours sympa de fréquenter des hubs, ça permet de voir de belles brochettes de dérives!
    A bientôt.

    • Comment 479040 by
      scorph GOLD AUTEUR 765 Commentaires

      Bonjour Benjamin et merci pour ce commentaire, en effet l'A340-600 d'IB était tout en haut de ma ToDo list, cela aurait été dommage de rater une si belle occasion de prendre ce géant des airs. Pour le Crj-900 en effet il y en a plus que 4 dans la flotte d'Air Nostrum et c'est le dernier aux anciennes couleurs d'IB. Faible remplissage qui a fait gagner des points en confort, il certain que si j'avais due gardé ma place contre la cloison la note aurait été sanglante.

      Bon vols !

  • Comment 479049 by
    Esteban TEAM GOLD 6909 Commentaires

    Merci Hugo pour le partage qui me rapelle mon trip le mois dernier pour également choper le 346.

    Le CRK est vraiment un bel appareil, dommage que le rang 11 soit aveugle, sur HOP il ne l'est pas.

    A bientôt !

  • Comment 479071 by
    BDANY38 549 Commentaires

    Merci pour ce reportage. Il y a de quoi perdre son latin avec Iberia et ses filiales.

    • Comment 479115 by
      scorph GOLD AUTEUR 765 Commentaires

      Bonjour et merci pour ce commentaire, en effet Iberia à l'image d'AF à tendance à multiplier ses filiales entre Iberia, Iberia express, Air Nostrum qui est aussi appelé Iberia Regional sans compter Level ou plus largement Vueling ... il y a largement de quoi se perdre.
      Bon vols !

  • Comment 479106 by
    NZ1 SILVER 457 Commentaires

    Merci Hugo pour le partage !
    La chasse à l’a346 IB continue chez les reporters et je ne m’en lasse pas
    Des problèmes d’alignement des hublots sur CRJ comme souvent. Le confort en cabine reste toutefois correct pour cette petite heure de vol
    J’ai l’impression que les équipages d’Air Nostrum sont toujours plus ou moins neutres, un peu d’enthousiasme ne ferait pas de mal
    A bientôt

    • Comment 479119 by
      scorph GOLD AUTEUR 765 Commentaires

      Bonjour Hugo et merci pour ce sympathique retour, L'A340-600 est une prise de choix pour les av-geek surtout que sur cette ligne c'est un coup facile. Pour les CRJ je les préfères aux A320 haute densité/planches à repasser mais dans la catégorie je trouve les Ejets plus confortables. Les équipages espagnols en générales sont souvent assez froid.
      Bon vols !

  • Comment 479120 by
    AirBretzel TEAM GOLD 2085 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR.
    Un vol de bon matin pour aller chercher l'A346IB.
    Un taux de remplissage moyen qui permet de changer de place.
    A bientôt

    • Comment 479121 by
      scorph GOLD AUTEUR 765 Commentaires

      Bonjour Valérie et merci pour ce commentaire, l'A340-600 mérite quelques sacrifices ... taux de remplissage que je qualifierais de très réduit qui permet de choisir son siège sans dépenser un centime...
      Bon vols et félicitation pour ces nouvelles fonctions !

Connectez-vous pour poster un commentaire.