Avis du vol Air Tahiti Nui Los Angeles Papeete en classe Economique

Compagnie Air Tahiti Nui
Vol TN01
Classe Economique
Siege 18A
Temps de vol 09:35
Décollage 04 Jul 01, 22:45
Arrivée à 05 Jul 01, 05:20
TN   #41 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 59 avis
F-OITN
Par GOLD 4360
Publié le 18 novembre 2018

Le centième…


Et oui, 100 déjà ! et 6 ans que je publie régulièrement sur Flight-Report. Il fallait bien marquer le coup !

Durant ces dernières vacances de la Toussaint, je profitai de plusieurs jours de congés pour m'atteler au scan de nombreuses diapositives datant de mes 2 voyages à Tahiti en 1999 et 2001. Ce sont certainement les vecteurs responsables de notre passion de l'aéronautique, mon frère et moi, puisque les vols long-courrier en A340 et 747 jusqu'à PPT et les nombreux vols intérieurs en ATR on alimenté cette flamme qui brûle depuis continuellement en nous. Mon frère rêvait alors de piloter ces ATR. C'est devenu une réalité 18 ans plus tard !

La compilation des divers albums et des diapositives des voyages de 1999 et 2001 me permettront donc à l'avenir de vous narrer quelques récits d'archives (j'avais déjà publié en 2012 un PPT-RGI datant du voyage de 1999, il ne sera plus tout seul désormais ^^).

Présentement, ce dont je compte vous présenter, c'est véritablement le point d'origine de ma passion pour l'A340-200 (et -300 de facto) puisqu'il s'agit du tout premier vol que j’effectuai à bord de ce bel oiseau. Mais n'anticipons point encore !


LA CONSTRUCTION DU VOYAGE



Forts d'un premier voyage en 1999, mes parents n'avaient qu'une hâte : y retourner pour découvrir en particulier les Marquises que nous n'avions pu faire.
En 1999, aller à Tahiti coûtait cher mais beaucoup moins qu'aujourd'hui, du fait de la rude concurrence entre 3 principales compagnies : Air France (desserte en 747-400), AOM (desserte en DC-10) et Corsair (desserte en 747-300). Nous étions partis alors avec Air France.
Alors que nous assistions au Heiva, nous n'avions pu ne pas remarquer un magnifique avion bleu décoller chaque soir au-dessus de Papeete, nous découvrions alors l’existence de cette 4e compagnie encore très confidentielle : Air Tahiti Nui. Il faut dire qu'avec son unique A340-200 immatriculé F-OITN (oui, vous commencez à comprendre !), elle ne desservait que peu de destinations et était totalement méconnue en métropole.

Alors, pour pouvoir découvrir cette compagnie au nom si doux et à la livrée si belle, mes parents ont donc choisi cette dernière pour notre 2e voyage. Seulement voilà, Air Tahiti Nui n'allait évidemment pas jusqu'en France et la fréquence des vols était très limité. L'A340 volait alors vers Los Angeles, Tokyo Narita, Osaka Kansai et Auckland. De plus, Air Tahiti Nui n'avait comme unique partenaire en partage de codes Qantas, ce qui lui permettait d'ajouter Sydney à son réseau. Il fallait donc trouver un opérateur différent avec dossier de voyage séparé pour se rendre à LAX depuis la France. Nous avions alors opté pour American Airlines.

Sur place, nous comptions séjourner sur Tahiti et Moorea au début du séjour, le temps de récupérer le décalage horaire, puis nous sommes partis aux Marquises, puis dans les îles sous le vent de l'archipel de la Société, avant de conclure le périple par les Tuamotus. La majorité des trajets inter-îles s'effectuera par les airs, exceptés entre Tahiti et Moorea (Aremiti ferries), Bora Bora et Maupiti (Maupiti Express) et entre Hiva Oa et Fatu Hiva (à bord d'un bonitier qui effectuait régulièrement la liaison).

Le retour s'effectuera par le même chemin qu'à l'aller, avec comme exception notable que nous effectuerons un stop-over de 2 jours à Los Angeles, histoire de découvrir en chemin un petit bout d'Amérique ^^


Routing


Pour le moment, je laisse l'intégralité des vols intérieurs en "Non reporté" car je ne sais encore quels tronçons je publierai ultérieurement.


Routing

  • AA8254 - Paris-CDG → Los Angeles en B767-300 Vous etes ici
  • TN01 - Los Angeles → Tahiti en A340-200 Vous etes ici
  • bateau Tahiti → Moorea Non reporté
  • bateau Moorea → Tahiti Non reporté
  • VT0820 - Tahiti → Nuku Hiva en ATR 42-500 Non reporté
  • VT0885 - Nuku Hiva → Hiva Oa en ATR 42-500 Non reporté
  • bateau Hiva Oa → Fatu Hiva Non reporté
  • bateau Fatu Hiva → Hiva Oa Non reporté
  • VT0830 - Hiva Oa → Nuku Hiva en ATR 42-500 Non reporté
  • VT0830 - Nuku Hiva → Tahiti en ATR 42-500 Non reporté
  • VT0747 - Tahiti → Bora Bora en ATR 72-500 Non reporté
  • bateau Bora Bora → Maupiti Non reporté
  • bateau Maupiti → Bora Bora Non reporté
  • VT0448 - Bora Bora → Tahiti en ATR 72-500 Non reporté
  • VT0520 - Tahiti → Tikehau en ATR 42-500 Non reporté
  • VT0555 - Tikehau → Rangiroa en ATR 42-500 Non reporté
  • VT0514 - Rangiroa → Tahiti en ATR 72-500 Non reporté
  • bateau Tahiti → Moorea Non reporté
  • bateau Moorea → Tahiti Non reporté
  • TN02 - Tahiti → Los Angeles en A340-200 Vous etes ici
  • AA8263 - Los Angeles → Paris-CDG en B767-300 Vous etes ici

de paris à los angeles AVEC AMERICAN AIRLINES



Pour cette première étape, c'est American Airlines qui nous transportera en terre promise.
Avec son fuselage gris, l'avion ne me semblait guère beau pour l'enfant que j'étais. Jamais je ne me serai douté que bien plus tard en 2018, je la regretterai ! Nous embarquerons dans un B767-300ER.


photo tahiti-2001-v2001


L'accueil est chaleureux par l'ensemble des PNC "grand mère" (AA dans toute sa tradition ^^), sauf une PNC plus jeunette et francophone qui fut totalement antipathique.
Pour le reste, un avion classique des années 90 avec une configuration bien chargée et des écrans cathodiques de fort petite taille. Je garde cependant un bon souvenir du confort de cette cabine aux sièges noirs mais dont je n'ai pas de photos.


Après un survol du nord-ouest de l'Europe, nous atteignons le sud du Groenland et de ses magnifiques glaciers.


photo tahiti2001001


Mer de glace descendant vers l'océan…


photo tahiti2001002photo tahiti2001003


Puis ce sera au tour des grands espaces et des lacs canadiens de défiler sous nos ailes.


photo tahiti2001006photo tahiti-2001-v2002


Notre vaillant 767-300ER poursuit sa route au-dessus de l'Amérique.


photo tahiti2001005


Quelque part au-dessus de déserts américains.


photo tahiti-2001-v2003photo tahiti-2001-v2009


Des rivières serpentent dans les canyons arides.


photo tahiti-2001-v2004photo tahiti-2001-v2010-28


Un grand lac contrastant avec le paysage désertique aux alentours.


photo tahiti-2001-v2011


Il est bientôt temps de descendre sur Los Angeles.


photo tahiti2001007


Le sol aride californien se rapproche de plus en plus.


photo tahiti2001008


Puis au terme d'une longue approche, nous arrivons au-dessus de l’agglomération de Los Angeles.


photo tahiti2001009


Les échangeurs multiples et autoroutes à nombreuses voies dans une démesure typiquement étasunienne !


photo tahiti2001010


Nous nous poserons sur le doublet nord.


photo tahiti2001011


Du très beau monde à Los Angeles nous attend, comme ce 747-400 Japan Air Lines, ou encore un "collègue" 767-300 American Airlines.


photo tahiti-2001-v2012

DE LOS ANGELES A TAHITI AVEC F-OITN (le vrai)


Nous resterons en transit à Los Angeles 7 longues heures, de quoi se reposer (où l'on peut) et observer les avions, comme ce MD-82 de seulement 11 ans à l'époque. Il a finit sa carrière en 2014.


photo tahiti-2001-v2206


C'est de nuit que nous embarquons à bord du magnifique oiseau à la fleur de tiaré.

Nous serons accueilli à bord avec grand sourire et nous nous verrons offrir à chacun la traditionnelle fleur de tiare. Et avant le départ en porte, nous auront le droit à un verre de jus de fruit de bienvenue.

Parce que je n'avais pris quasiment aucune photo durant ce vol, je vous proposes les clichés pris par mon père, passé par le même chemin quelque semaines avant nous.
Nous voici donc au roulage devant la tour de contrôle, avec un 767 Aeromexico et surtout un DC-10-30 Delta Airlines !


photo tahiti-2001-v2013-96


Décollage au-dessus des belles plages de Los Angeles.


photo tahiti-2001-v2014


Voici la seule photo de l'intérieur, prise pendant le vol retour PPT-LAX vous montrant l'aménagement dernier cri (pour l'époque j'entends bien !). Outre les sièges bien rembourrés, confortables et généreusement inclinables, chaque cloison centrale était équipée d'un écran et d'un vidéo-projecteur, suppléé par des écrans cathodiques fixes sur les cloisons extérieures et par les gros écrans amovibles au-dessus de la rangée centrale. Le surnom de la classe économique Moana signifiant Océan en tahitien, les couleurs des tissus habillant les sièges reprenaient les deux couleurs les plus emblématiques des îles : l'eau couleur turquoise des lagons (sièges AB et KL) et l'eau bleu profond du grand large (sièges DEFG).


photo tahiti2001023


C'est au cours de ce vol que j'achève définitivement, tel Obélix, de tomber dans la potion aéronautique ! Le premier facteur datait des ATR Air Tahiti lors du voyage précédent, et le coup de grâce est porté par cet A340-200 F-OITN ! Mes jeunes oreilles de musicien et mes sens aïguisés par la curiosité avaient déjà décelé que cet avion était exceptionnel et reflétait le goût du voyage et de la découverte vers les terres les plus lointaines.
Le vol, entièrement de nuit, se déroulera sereinement et l'avion est loin d'être complet. Alors, mon frère et moi nous étalons chacun sur 2 sièges avec notre hublot respectif pour jeter un coup d’œil de temps à autre au ciel noir d'encre tinté d'étoiles, tout en se laissant bercer par le doux frottement de l'air sur notre A340 ultra-silencieux. Le bonheur !!!

Mon père eu la chance de son côté d'avoir un magnifique coucher de soleil, dont voici quelques photos ci-dessous.


photo tahiti-2001-v2015photo tahiti-2001-v2016


Bercé par cette ambiance si emblématique des longs vols de nuit, je rêve derrière mon hublot, le temps est comme suspendu…
Puis vint l'arrivée vers Tahiti. La cabine est allumée pour une dernière collation, puis de nouveau éteinte pour l'approche. Les écrans généraux diffusent la géovision jusqu'en finale et j'ai presque le vertige à imaginer que nous sommes en plein cœur du Pacifique et que nous dirigeons vers un tout petit bout de terre qui n'est rien face à l'immensité de l'océan. En préparation pour l'atterrissage, les écrans sont tous remontés dans leur logement et je me concentre sur ce qu'il se passe dehors, nez contre le hublot.

Tout d'abord, on ne voit rien, pas de clair de lune éclairant l'océan. Puis je distingue encore un peu quelques étoiles si et là. On sent le train sortir sous nos pieds, les bruits des volets qui sortent, l'annonce de l'atterrissage imminent, mais on ne voit toujours rien… Ah… Si ! Là ! Une lumière ! Puis une autre ! Encore une ! Je découvre alors le rivage de l'île, semblable à une ligne éclairée qui approche rapidement. Puis un amas de lumière : Papeete. On commence à distinguer les habitations, puis le port de commerce que nous survolons. Enfin, nous touchons la terre polynésienne. Freinage très doux et long en piste 22, jusqu'au bout où nous ferons demi-tour.

Des souvenirs uniquement conservés dans ma mémoire, faute de photographies pour les illustrer !

Pendant ce temps, mon père nous guettait en bout de piste et a pu filmer notre atterrissage. Tandis que notre avion remontait depuis le bout de la piste 04, il prit quelques photos dont celle-ci.


photo tahiti-2001-v2025


Parmi les souvenirs indélébiles, je me rappellerai toujours de ma sortie de l'avion, lorsqu'on sent l'air chaud et humide nous envahir, le bruit d'un tarmac en pleine activité et ses cortèges de signaux sonores et bruits divers.


photo tahiti2001013


Voici le fameux logo "Tahiti Nui 2000", apposé en l'honneur du passage à l'an 2000.


photo tahiti2001014-3


Nous sommes ensuite accueillis dans l'aéroport avec les musiciens traditionnels. Nous y sommes ! Enfin !

Mon père nous accueille avec des colliers de fleur, puis nous nous empressons de rejoindre l'extérieur pour espérer voir le magnifique A340-200 qui nous a emmené jusqu'aux antipodes. Nous nous arrêterons à l'entrée du terminal domestique d'Air Moorea pour l'admirer ! Soudain, un grondement retentit : c'est au tour du 747-400 d'Air France de se poser et celui-ci, fort en retard, fera un freinage fort pour éviter de rouler jusqu'en 04. Le voici maintenant aux côté de l'A340.


photo tahiti2001015


Un autre vrombissement familier attire notre regard. Un ATR 72-500 d'Air Tahiti, en préambule du périple intérieur qui suivra.


photo tahiti2001016


Pour conclure ce chapitre, voici une photo de l'A340-200 F-OITN prise 2 ans auparavant alors que nous partions sur un vol intérieur. Il n'avait pas encore son logo Tahiti Nui 2000 apposé sur la partie blanche du fuselage.


photo tahiti-1999007

MAEVA i TAHITI



Voici un petit bonus de Tahiti, avant de partir pour les marquises.
Ici, un vaa'a évolue dans le lagon de Faa'a, tandis que l'Aremiti Ferry sort de la passe du port de Papeete en direction de Moorea.


photo tahiti-2001-v2017


Panorama depuis la maison où nous étions hébergés, avec Moorea en toile de fond.


photo tahiti-2001-v2027


Nous étions partis au plus tôt dans l'été spécialement pour assister au Heiva, ce grand festival et concours rassemblant l'ensemble des musiciens, danseurs et costumiers de toute la Polynésie, avec les styles propre à chaque lieu.


photo tahiti-2001-v2018


Les troupes d'adultes et d'enfant s'y côtoient, dans des spectacles racontant une histoire du passé, entre légendes et réalité.


photo tahiti-2001-v2020


La vie est très difficile ici, il faut luter pour survivre… (hum ^^)


photo tahiti-2001-v2033-16


Enfin, on termine avec un des nombreux et magnifiques coucher de soleil que nous pouvions admirer en direction de Moorea, avec en prime un petit ATR 42 d'Air Tahiti ^^


photo tahiti-2001-v2021-21

LE RETOUR VERS LOS ANGELES ET PARIS…



Un grand saut chronologique pour gagner le vol retour, afin d'enrichir tout ce que j'ai pu vous proposer avec ici l'embarquement à bord du bel A340.
F-OITN - le bipède (à gauche) pose avec son frère devant F-OITN - l'oiseau bleu, baptisé Bora Bora.


photo tahiti2001022-60


Pendant ce vol, nous eûmes un cadeau inattendu pour nous alors : une visite de nuit dans le cockpit. Le bonheur ! C'était quelques semaines avant un tragique événement qui allait encore plus isoler les cockpits.

Et voici F-OITN sur le tarmac de Los Angeles.


photo tahiti2001024photo tahiti2001025


Pour finir, coucher de soleil à bord du 767-300 American Airlines qui ramènera tout ce petit monde jusqu'à Paris.


photo tahiti-2001-v2207


Merci pour votre lecture !

A bientôt !

Afficher la suite

Verdict

Air Tahiti Nui

8.6/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration7.5

Los Angeles - LAX

7.5/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Papeete - PPT

8.1/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Difficile de noter un vol datant de 2001 car les critères de confort ont évidemment énormément évolué depuis !
On peut juste retenir la gentillesse extraordinaire des PNC fiers de leur jeune et petite compagnie, je ne garde que d'excellents souvenirs de ce vol, mais cela remonte à trop loin pour se souvenir de la prestation culinaire ^^

Informations sur la ligne Los Angeles (LAX) Papeete (PPT)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 32 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Los Angeles (LAX) → Papeete (PPT).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 8 heures et 31 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

  • Comment 476239 by
    easyjet35 153 Commentaires

    Merci pour ce FR si bien rédigé qui nous fait remonter le temps…
    Un avion qui, comme le 747, partira bientôt à la retraite malheureusement :-(
    De magnifiques clichés, voila qui est bien pour s'occuper pendant un vol.
    Merci encore pour ce FR et à bientôt pour de nouveaux envols plus modernes hélas…
    A+
    easyJet35 :-)

    • Comment 476637 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1496 Commentaires

      Merci beaucoup ! :)
      Les A340 sont tous sur leur déclin malheureusement, et en ce qui concerne les rarissimes A340-200, il n'y en a plus du tout en service commercial, depuis leur retrait par Royal Jordanian. Il y a bien les trois 342 ex Egyptair qui ont repris quelques temps du service sous Air Leissure, compagnie charter égyptienne, mais celle-ci vient de mettre la clé sous la porte.
      Et puis il y a l'ex F-OITN objet star de ce récit, après avoir volé pour Air Bourbon et Air Europa, connaît une carrière très mouvementée chez Conviasa (Vénézuela), en service régulier jusqu'en 2011,puis stocké pour cause technique, puis grande visite check D à BOD qui s'est éternisée pour défaut de paiement, puis de retour en service avec une cabine flambant neuve, mais il ne sera plus jamais déployé sur le réseau et aujourd'hui, il est définitivement stocké à CCS.
      On peut encore admirer cependant des A340-200 du côté des flottes gouvernementales ou VIP (Escadron Estérel à CDG mais leur va intervenir sous peu comme pour les A310, gouvernements du Qatar, du Brunei etc...).
      À bientôt ! :)

  • Comment 476240 by
    Esteban TEAM GOLD 10166 Commentaires

    Merci Cyrille pour le partage de ce retro report !

    Voilà, maintenant on sait tout de la genèse du F-OITN ;)

    Quels beaux souvenir ! Merci d'avoir pris le temps de tout digitaliser ! A bientôt !

    • Comment 476640 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1496 Commentaires

      Merci beaucoup Stéphan ! :)
      Il a fallu du temps pour scanner ces diapositives, mais c'est un bonheur de revoir ces photos. Ces 2 voyages inoubliables seront à jamais gravés dans ma mémoire.
      Je m'étais promis depuis longtemps qu'un jour, il faudrait que je le fasse. L'occasion du 100e FR y prêtait bien !
      À bientôt ! :)

  • Comment 476258 by
    FFlyerCDG 2827 Commentaires

    Merci Cyrille, à moins que ce ne soit Cyril, pour cette publication en mode "Souvenirs" !
    Comme toujours une rédaction parfaite permettant une lecture extrêmement agréable et divertissante même si les circonstances un peu particulières font que le nombre de photos est plus réduit qu'à l'habitude :-)
    Et, cerise sur le gâteau, nous connaissons maintenant l'origine de ce F-OITN !

    • Comment 476642 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1496 Commentaires

      Merci Joël ! :)
      Non, c'est bien Cyrille avec deux L ;) (comme je dis souvent, avec un seul L (aile) c'est moins pratique pour voler^^)
      Nombre réduit de photo en effet sur les parties aériennes, en grande partie dû au coût de développement des photos (on a fait mal de ce côté là) : on a privilégié les paysages aux transports, mais l'essentiel a été immortalisé, c'est déjà ça !
      F-OITN a une histoire très particulière et a initié (avec succès ou non) des histoires nouvelles pour leurs opérateurs successifs :
      - 1993 : création de la filiale Air France Asie (ligne CDG-HKG) aux côtés d'un 747-200
      - 1998 : création d'Air Tahiti Nui
      - 2003 : création d'Air Bourbon (mais faillite en 2004)
      - 2005 : premiers vols LC d'Air Europa (puis remplacé par des A330-200)
      - 2007 : premiers vols LC de Conviasa (puis remplacé par du leasing 343 ou 767, voire même un 744 qui a porté les couleurs de V7).
      À bientôt ! :)

  • Comment 476259 by
    NZ1 SILVER 1187 Commentaires

    Merci pour ce très beau FR !
    Ce report tombe à pic puisque le Dreamliner d’ATN est entré en service ce mois-ci (peut être y aura-t-il des futurs F-OMUA sur le site). La compagnie entre dans une nouvelle ère avec cet avion
    Les reports fait à base d’archives ont cette inimitable saveur d’antan que j’adore
    Et on voit que l’âme du FRiste était déjà là, bien avant la naissance du site
    C’était un sacré routing quand on prend en compte tous les vols intérieurs
    Drôle de constater que 20 ans plus tard, AF dessert toujours PPT mais que de nouvelles compagnies comme United ou French Bee se sont emparées de la ligne
    Je n’ai pu découvrir Tahiti qu’à travers les albums de famille et vos jolies photos ne font que confirmer la beauté de la destination
    A bientôt :)

    • Comment 476645 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1496 Commentaires

      Merci beaucoup ! :)
      Oui la période est idéale car le tout premier A340-300 d'Air Tahiti Nui partira en stockage à San Bernadino en Californie le 22 novembre. Et il s'agit ni plus ni moins du F-OJTN, le successeur direct du F-OITN !
      Concernant les derniers vols en 343, ce sera vers la mi-mars sur LAX-CDG (je serai sur un des derniers LAX-CDG début mars pour l'occasion).
      Air et Cosmos a signé le mois dernier un magnifique article sur l'arrivée du dreamliner chez TN et tous les défis qu'il a fallu surmonter pour passer d'Airbus à Boeing, gérer la transition avec momentanément 2 poles techniques, effectuer des vols etops en 340 pour former en avance les PNT et obtenir la certification etops nécessaire à la mise en service du 789 etc...
      Sacré routing oui ! Mais encore une fois, l'aviation était bcp moins chère en Polynésie au début des années 2000, y compris sur le réseau VT.
      Le monopole AF/TN a bien changé la donne depuis, les coûts du tourisme ont flambé en Polynésie et je ne suis pas convaincu de la survie des petits nouveaux avec leurs prix cassés.
      À bientôt ! :)

  • Comment 476367 by
    lucas330 985 Commentaires

    Merci pour ce magnifique FR.
    Je suis comme vous, je n'aimais pas trop les anciennes couleurs de AA quand j'étais jeune et maintenant je regrette ces couleurs énormément.
    SUBLIME B747 de JAL et SUBLIME DC-10 de Delta.
    Le passé de l'aviation me manque terriblement. Je crois que je suis né trop tard.
    Belles photos du coucher de soleil, de l'avion sur le tarmac, sublime.
    Merci encore.

    • Comment 477121 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1496 Commentaires

      Merci Lucas :)
      On ne nait jamais trop tard, même si je reconnais que la diversité en terme d'appareils et de constructeurs est en nette diminution, au profit de 3/4 grands constructeurs que sont Airbus, Boeing, Bombardier et Embraer qui s'offre de plus en plus le monopole du ciel.
      A bientôt !

  • Comment 476412 by
    jules67500 GOLD 4594 Commentaires

    Merci Cyrille pour ce FR datant de ma jeunesse (mais alors là, c'est quand j'avais 1-3 ans ^^)

    Le transport aérien a bien changé, c'est sûr. Je regrette parfois de ne pas avoir pu connaitre ce transport luxueux et surtout bien moins commercial qu'aujourd'hui, avec des vraies prestations et des voyages sans ces téléphones qui nous tiennent compagnie.

    A très vite ;)

    • Comment 477123 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1496 Commentaires

      Merci Jules ! ;)
      Je n'étais pas bien plus vieux que toi ;)
      Pour ma part, je regrette plus que le voyage a perdu ses lettres de noblesses et son sens véritable : Voyage et non pas Consommation ! A ce titre, je ne suis pas contre un avion dépourvu d'IFE, car le voyage est ce qui permet d'échapper au quotidien, de changer d'environnement, de changer d'occupations... Voilà pourquoi je ne suis pas un fan de tous ces PTV et IFE aujourd'hui pourtant indispensables. Cela me désole que l'on ne puisse plus rester quelques heures non connectés à un écran quel qu'il soit.
      A bientôt !

  • Comment 476414 by
    Boair SILVER 456 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce retour dans le temps,
    Un routing magique a bord d'avions qui le sont tout autant: du 767 AA en livrée métallisée et un A340-200 a la sublime fleur de tiaré... Je comprends aisément pourquoi cet avion est ton pseudo !
    Ça fait longtemps que je rêve d'aller a Tahiti, j'ai toujours trouvé que le voyage vers cet archipel est magique, en particulier sur le tronçon pacifique du vol... Et puis a bord d'un quadrimoteur c'est encore mieux ! J'avoue que une fois les A340 TN retirés, mon empressement sera bien moins important ^^
    Quoi qu'il en soit, merci encore pour ce report qui symbolise bien a mes yeux la magie des vols long courriers et a bientôt !

    • Comment 477124 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1496 Commentaires

      Merci Boair ! :)
      Un voyage en Polynésie ne laisse pas indemne, cela laisse des souvenirs merveilleux pour toute une vie ! Même si j'ai peur d'être fortement déçu car cela a bien changé en 18 ans !
      Idem, pas sûr qu'Air Tahiti Nui m'intéresse pour un futur voyage une fois qu'ils seront passés au 100% 787 ! En attendant, les 343 TN sont déployés sur Paris jusqu'à mi-mars, cela laisse un peu de temps d'en profiter ;)
      A bientôt !

  • Comment 476607 by
    LUCKY LUKE GOLD 2204 Commentaires

    Magnifique boîte à souvenirs que ce FR qui nous rajeunit de 17 ans en quelques clics. Je t'avais interrogé sur ce lien à F-OITN dans un commentaire il y a très longtemps (pensant que comme moi tu l'avais pris lors de son passage éphémère chez Air Bourbon) et je sais maintenant tout de ton pseudo. Les voyages forment la jeunesse c'est bien connu et je comprends parfaitement que tu aies pu attraper ce virus lors de ce magnifique itinéraire en famille (pour ma part c'était en 1974 lors d'un voyage en Égypte avec notamment DC-8 Alitalia et Comet Egyptair). Bravo pour ce travail car la récupération des photos de l'époque et leur mise en forme numérique t'a certainement pris un certain temps. Bel exemple à suivre si d'autres FRistes s'en sentent capables, car ce genre de FR souvenirs ont toujours un énorme succès parmi les lecteurs les plus assidus de ce site.
    Un petit détail à vérifier : le DC10 Delta. Je pencherais plutôt pour un MD11 vu l'époque.
    Merci beaucoup pour le partage et à bientôt.

    • Comment 477126 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1496 Commentaires

      Merci beaucoup Luc ! :)
      "DC-8 Alitalia et Comet Egyptair" => comment ne pas être jaloux en lisant cela ? ;)
      Effectivement, la numérisation de diapositives prend un temps fou, mais une fois que c'est fait, quel bonheur !
      J'aurai de quoi publier dans un proche avenir quelques FR d'archives de ces 2 voyages, si j'arrive à récupérer suffisamment de photos pour faire un récit le plus complet possible.
      Oups, merci pour ce coup de fouet justifié, je me suis fait avoir comme un débutant : c'est bien un MD-11 ! Je ne peux pas le corriger néanmoins puisque le nouvel éditeur refuse pour le moment toute édition post-publication.
      A bientôt !

  • Comment 477105 by
    mogoy GOLD 9740 Commentaires

    Merci Cyrille pour ce FR empreint forcément de nostalgie !

    Le temps passe assez vite en aéronautique et on peut déjà être un "vieux de la vieille" sans avoir passé la trentaine.!

    • Comment 477127 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1496 Commentaires

      Merci Quentin ! :)
      La durée de vie moyenne d'un avion étant de 20 à 30 ans, pas étonnant en arrivant sur mes 25 ans d'être dors et déjà un vieux de la vieille ^^
      A bientôt ! :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.