Avis du vol Virgin Australia Perth Geraldton en classe Economique

Compagnie Virgin Australia
Vol VA1787
Classe Economique
Siege 2A
Avion Fokker 100
Temps de vol 01:00
Décollage 10 Mai 18, 06:50
Arrivée à 10 Mai 18, 07:50
VA   #73 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 59 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 608
Publié le 17 décembre 2018

Bonjour à tous,

Petit flash back vers le mois de mai 2018 en ce début d'hiver, mais comme il s'agit de l'hémisphère sud, j'ai considéré que ce FR était quand même de saison :-), n'ayant pas eu le temps de le rédiger jusqu'ici.

Il s'agissait d'un voyage de près de 4 semaines effectué au printemps (de l'hémisphère nord…) en Nouvelle-Zélande et en Australie, dont le but principal n'était pas les avions mais le tourisme. Un itinéraire aérien des plus simples pour une telle durée et de telles distances, sachant que la partie transports s'est surtout effectuée en voitures de location, camping-car et bateaux divers et variés, surtout dans la baie de Sydney bien évidemment.


Pour la partie aérienne, le but était de faire simple, économique et adapté à un voyage en famille, le corollaire de ces choix aboutissant sur le plan AvGeek à un bien piètre bilan pour 25 jours de vacances : "seulement" 13 étapes et 7 "nouvelles entrées" (*) au palmarès de votre serviteur comme vous pouvez le constater ci-après. Dans une autre vie, j'aurais sans problème multiplié ces chiffres par 4, surtout le deuxième.


Routing

  • BRU-DOH, en B777-300ER Qatar Airways Non reporté
  • DOH-AKL, en B777-200LR Qatar Airways Non reporté
  • AKL-DND, en A320 JetStar Non reporté
  • Vol circulaire en Pilatus PC-6 Mount Cook Ski Planes & Helicopters (*), en bonus de ce FR Vous etes ici
  • CHC-SYD, en A380 Emirates Non reporté
  • SYD-CNB, en B717 Qantas Link (*) Non reporté
  • CNB-SYD, en Dash-8Q-400 Qantas Link (*) Non reporté
  • SYD-PER, en A330-200 Qantas (*) Non reporté
  • PER-GET, en Fokker 100 Virgin Australia (*) Vous etes ici
  • GET-PER, en Fokker 100 Qantas Link (*) A venir
  • PER-DOH, en A380 Qatar Airways Non reporté
  • DOH-MUC, en A350 LATAM (opb Qatar Airways) (*) Non reporté
  • MUC-CDG, en A321 Lufthansa Non reporté

En cette matinée du 10 mai 2018, je m'accorde donc une 2é demi-journée de liberté en solo, après celle de Sydney quelques jours plus tôt m'ayant permis de faire un A/R express vers Canberra afin de voler essentiellement sur B717 Qantas Link, à l'aller, et accessoirement sur Q400 de cette même compagnie, au retour.

A défaut de prendre tout ce qui vole en AU/NZ, deux pays où je n'avais pas mis les pieds depuis 20 ans, j'avais donc fixé mes priorités d'AvGeek en les limitant à assurer ce qui ne sera peut-être plus d'actualité très bientôt, à savoir, outre le B717 précité, deux F100 qui sillonnent encore l'ouest du pays et qui sont "prenables" en une matinée, réduisant le plus possible l'impact sur le programme familial.

Alors que tout mon petit monde dort encore à l'hôtel à Freemantle, à 25km de là, je suis déjà au Terminal 1 de l'aéroport de Perth avant 6 heures du matin.


photo img_5318

La zone d'enregistrement de VIRGIN AUSTRALIA est très accueillante, moderne, futuriste et tout ce que l'on veut, ce qui contraste singulièrement avec le but de ma présence ici : prendre tant qu'il est encore temps un vieux Fokker 100 de cette compagnie.


photo img_5317

Je récupère mon BP en quelques instants, après voir sélectionné un siège à l'avant afin de sortir parmi les premiers, car je n'ai en théorie que 50 minutes à Geraldton avant de prendre le vol suivant qui me ramènera à Perth.


photo img_5319a

Le départ est prévu à l'heure, dans 56 minutes à cet instant, et je "go" donc "to gate 46".


photo img_5320

Ces escaltors permettent d'atteindre le 1er étage. On notera le logo VIRGIN "autralianisé" sur le pilier. Sir Richard n'est pas très loin !


photo img_5321

Le PIF est désert et son franchissement ne prendra que quelques secondes.


photo img_5322

Le tarif que j'ai payé (130 AU$, billet acheté la veille) et l'absence de quelque statut que ce soit ne me donnent évidemment pas le droit d'accéder au salon.


photo img_5323

Je me rends donc directement en porte 46…


photo img_5324

… où un F100 de VIRGIN AUSTRALIA est là. C'est le VH-FSQ, un vieil oiseau datant de 1993, qui a roulé sa bosse aux USA et au Népal avant d'arriver en Australie en 2009. Bien positionné, dérive éclairée, portes de soute ouvertes, PNT présents dans le cockpit. Bref, jusque là tout baigne.


photo img_5325

Nous nous retrouvons quasiment au même endroit à… 6h54, soit 4 minutes après l'horaire de départ, le vol étant supposé "fermé" alors que je suis toujours en salle d'embarquement… Mais que ce passe-t-il donc ? En vérité l'enregistrement est peut-être fermé mais l'embarquement n'a pas commencé et l'estimée affichée de 6h50 est donc totalement erronée. La raison ? Nous attendons un PNC qui doit remplacer au débotté un de ses collègues absent. C'est bien ma chance : je m'accorde deux petites 1/2 journées de liberté Avgeek dans un voyage de 25 jours au bout du monde et mon carrosse va se transformer en citrouille car si j'arrive à Geraldton trop tard pour rentrer dans la foulée à Perth avec le F100 QF Link que j'ai visé pour le vol retour, j'aurai le choix entre la peste et le choléra : soit reprendre ce F100 Virgin Australia en achetant un billet en dernière minute pour autant que cela soit possible car le vol retour sera fermé quand je débarquerai là bas, soit passer la journée complète à Geraldton, une ville sans intérêt, afin d'attendre le vol QF Link suivant qui est le soir, ce qui gâcherait non seulement ma journée mais celle de toute ma famille qui m'attend à l'hôtel à Freemantle en fin de matinée pour que nous allions visiter la ville et les environs.


photo img_5333

Entre temps le jour s'est levé, le chargement du F100 s'est achevé et le push back est même en place, comme si tout était prêt au départ, si ce n'est que l'équipage présent à bord (2 PNT + 1 PNC) refuse de lancer l'embarquement tant que le 2é PNC n'est pas là, alors qu'en de telles circonstances on accélère souvent le mouvement en fermant la porte dès lors que le PNC de réserve arrive et on pushe dans les instants suivants.


photo img_5328

Je me dis donc que Luke est bien unluncky sur ce coup là et je m'apprête à renoncer à partir afin de ne pas m'embarquer dans une galère quand le fameux 2é PNC arrivera, s'il arrive un jour, quand, tout à coup, l'embarquement commence ! Las d'attendre une réserve qui ne vient pas, la régul de Virgin Australia a visiblement "piqué" un PNC à un autre vol afin de compléter l'équipage de notre F100. Ils auraient pu y penser avant… 


photo img_5334

Il est alors 7h et je tente le tout pour le tout, en faisant de savants calculs pour arriver à la conclusion que si tout va bien, il me restera environ 30mn pour passer d'un avion à l'autre à Geraldton, sachant que ce ne doit quand même pas être le T5 d'Heathrow question surface et complexité des flux entre arrivées et départs. On note au passage la variété des types d'appareils de Virgin Australia sur cette photo : Fokker 100 bien sûr mais aussi, ATR72, B737-800 et plus récemment A320.


photo img_5335

Ayant attendu jusqu’au dernier moment avant de prendre la décision d'y aller, je suis le dernier à embarquer.


photo img_5336

Il est 7h10, la passerelle est retirée et nous allons enfin pouvoir partir. C'est vraiment une course contre la montre en ce qui me concerne, car parallèlement je suis sur flight radar 24 la rotation du F100 de QF Link qui part lui aussi à Geraldton dans cette tranche horaire et qui, comme il se doit, est parfaitement à l'heure puisqu’il nous a précédés de 10 minutes alors que cela aurait dû être l'inverse…


photo img_5337

Nous roulerons dans les instants suivants, avec 20 minutes de retard au final, ce dont il faut bien convenir que ce n'est pas la mer à boire. J'étais sans doute le seul pax à stresser autant, chaque minute ayant son importance dans le programme très tendu qui était le mien, alors que pour la cinquantaine des autres passagers, arriver à destination à 8h10 au lieu de 7h50 n'avait vraisemblablement aucune importance.


photo img_5338

Décollage face à l'est.


photo img_5339

Puis virage à gauche et montée rapide qui permet d'apercevoir la ville de Perth sur la droite.


photo img_5340

On rejoint la côte de l'Océan Indien en ayant toujours une jolie vue sur Perth. Le Cdb prend alors la parole pour expliquer les raisons du retard, présenter les excuses de la compagnie et… indiquer que le temps de vol ce matin ne sera que de 35 minutes, ce qui fait que nous arriverons quasiment à l'heure à Geraldton. Je peux alors pousser un grand ouf de soulagement !


photo img_5341

Le service est du type AF/A5 sur un vol similaire : boissons chaudes et/ou froides + un accompagnement solide (barre de céréales ici). C'est apprécié car vous vous doutez bien qu'avec un départ hyper matinal de l'hôtel et une attente des plus incertaines à l'aéroport de Perth, je n'avais pas eu le temps d'avaler quoi que ce soit depuis la veille. La mention "relax" figurant sur le choc chaud est donc fort appropriée…


photo img_5342

Le vol est tellement court que les consignes "ceintures attachées" n'ont pas été éteintes. Qui plus est, le vol est un peu agité sans doute en raison du fort vent arrière qui nous pousse encore plus vite que prévu vers l'arrivée. Je fais donc l'impasse sur les photos de la cabine et éventuellement des toilettes, ce dont je vous prie de m'excuser. Nous voici déjà en approche.


photo img_5344

Comme sur 95% du territoire australien, on notera que -hormis quelques pistes pour 4x4- il n'y a aucune trace de présence humaine aux environs de Geraldton, ville de 27.000 habitants située sur la côte ouest du pays, à un peu plus de 400km au nord de Perth.


photo img_5345

On aperçoit la ville au loin, en bord de mer. La ressource principale de cette région est la pêche de la langouste.


photo img_5346

On se pose à 7h50, l'heure initiale prévue pour l'arrivée de ce vol et on arrive au parking dans les minutes suivantes.


photo img_5349

Le contre-jour m'empêche de photographier le F100 de Qantas Link qui doit me ramener à Perth 45 minutes plus tard et qui est bien entendu déjà là. Je fais donc cette photo du F100 que je viens de prendre avant de me diriger dare dare vers l'aérogare.


photo img_5352

Je serai finalement dans les temps à l'enregistrement du vol QF Link supposé repartir à Perth à 8h35 mais on verra dans le FR suivant que cela ne se passera pas tout à fait comme prévu…



Dans l'immédiat, afin de me faire pardonner le côté très succinct du récit qui a précédé, je vous propose sous forme de bonus de partager ce qui a été le véritable "clou" aéronautique de ces vacances en famille en NZ/AU : le survol des glaciers du Mount Cook en Pilatus PC-6, quelques jours plus tôt dans l'ile du sud de la Nouvelle Zélande.


26 avril 2018 : Survol des glaciers Fox et Franz Jozef à bord du Pilatus PC-6 ZK-MCN de "Mount Cook Ski Planes & Helicopters"


Nous arrivons en début de matinée au charmant aéroport du Mount Cook.


photo img_4400

L'aérogare est assez petite mais très fonctionnelle; Bien évidemment, elle s'inscrit parfaitement dans le paysage !


photo img_4604

Pendant que ma petite famille patiente dans la voiture, je suis au comptoir -où du café est disponible gratuitement- afin de prendre des renseignements  : Y-a-t-il un moyen de se glisser dans un Pilatus qui survolerait le Mount Cook aussi tôt que possible ?


photo img_4432

Oui, il va y avoir un départ dans la 1/2 heure suivante à bord de ce magnifique PC-6, le MCN, dont on notera que le préfixe ZK n'a pas été reproduit et pour cause : vu la géographie du pays, il y a peu de chances qu'un avion de cette catégorie puisse voler hors de Nouvelle-Zélande !


photo img_4607

Il ne reste que 2 places disponibles, à 199 NZ$ (120€) l'unité, sans réduction enfant. Il s'agit du package le moins cher de toute la gamme, incluant 30 minutes de vol sans "glacier landing". Nous nous mettons d'accord avec mon épouse pour que ce soit le fiston et moi qui en bénéficions, tandis qu'elle nous attendra avec la petite Miss à l'aéroport pendant ce temps, en échange d'une concession inverse d'ici la fin du voyage à leur bénéfice. Nous roulons quelques minutes plus tard à bord de notre petit avion…


photo img_4444

Nous sommes assis au 2é rang, tandis qu'un heureux privilégié a la chance de partager le cockpit avec l'unique pilote.


photo img_4445

Décollage puis montée dans la vallée. Quelle chance d'avoir une aussi bonne météo alors que l'île du Sud de la NZ est réputée très arrosée fin avril.


photo img_4451

Les cinq premières minutes du vol sont consacrées au survol de l'extrémité nord du Lac Tasman.



Une fois cette remontée achevée, alors que l'on prend toujours de l'altitude, on peut avoir une idée de la taille des lieux en se retournant.



L'un des "highlights" du spectacle est déjà devant nous, alors que l'on vole depuis environ 10 minutes : le sommet du Mount Cook, aussi appelé Aoraki, point culminant de toute la Nouvelle Zélande, avec ses 3.754 mètres, et même de l'Océanie si l'on place le Puncak Jaya indonésien (4.884 mètres) en Asie, mais il y a débat sur le sujet…


photo img_4499

Quelques gros plans sur son versant est.



On passe alors côté ouest, pour découvrir la partie la plus haute du splendide Fox Glacier, à une quinzaine de kilomètres seulement à vol d'oiseau de la Mer de Tasmanie.



Quelques instants après c'est son jumeau, le Franz Josef Glacier que nous avons la chance de pouvoir contempler.



Retour vers le centre de l'île. On vole depuis 15mn et je suppose alors que l'on va faire le chemin inverse qu'à l'aller en admirant une deuxième fois les mêmes splendeurs.


photo img_4516photo img_4523

Pas du tout ! Nous commençons à descendre le long du versant nord du Mount Cook !



Je crois bien que nous allons avoir droit à un petit supplément au programme…



Les autres pax les savaient déjà car ils avaient payé le prix fort de 299NZ$ pour ce vol incluant un "glacier landing", mais Lucky Luke et son fiston qui sont venus se greffer en dernière minute aux 7 autres passagers ont donc eu cette jolie surprise tout en ayant payé le tarif réduit. Chut !



Nous redécollons après quelques secondes sur la glace moteur tournant, cela va de soi.


photo img_4550

Le pax assis dans le cockpit a sûrement les meilleures photos de tout ça.


photo img_4541

Mais je n'échangerais pour rien au monde ma place avec la sienne !


photo img_4562

Après le décollage du glacier, le pilote, décidément pas avare, va nous gratifier d'une montée en haute altitude afin de prendre encore plus la mesure de l'immensité des lieux.


photo img_4492

On redescend ensuite la grande vallée…


photo img_4568

On survole de nouveau l'extrémité du Lac Tasman.


photo img_4576

Et on atterrit après 40 minutes de vol, glacier landing compris.


photo img_4582

Court roulage en direction de l'aérogare…


photo img_4585

.. où notre comité d'accueil est en place !


photo img_4591

C'est quand même chouette les vacances en famille !


photo img_4593
Afficher la suite

Verdict

Virgin Australia

5.8/10
Cabine7.0
Equipage2.0
Divertissements7.0
Restauration7.0

Perth - PER

8.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Geraldton - GET

6.8/10
Fluidité9.0
Accès5.0
Services6.0
Propreté7.0

Conclusion

La conclusion concerne bien évidemment le seul vol PER-GET en F100 VIRGIN AUSTRALIA et pas le bonus touristico-aéronautique néo-zélandais qui représente pourtant une grande partie de ce FR.

Le retard au départ aurait pu être résorbé avec un peu plus d'anticipation, un PNC absent ne se remarquant pas au moment de l'embarquement mais une heure avant ! Ensuite, tout a été pour le mieux grâce au vent arrière, le service à bord étant lui aussi satisfaisant.

En résumé, un vol "utilitaire" pour les pax présents ce jour là, sauf pour l'Avgeek de service qui, après quelques émotions, en a eu pour son argent.

Sur le même sujet

35 Commentaires

  • Comment 480628 by
    FFlyerCDG 2828 Commentaires

    Merci Luc pour cette nouvelle publication en mode "matriochka"
    Je vais être franc mais je sais que tu n'en prendras pas ombrage car tu me connais bien :-)
    Le TRAVELGeek que je suis ne reviendra bien évidemment pas sur ce vol qui est, pour moi, le prototype parfait du A à B sans intérêt particulier et je me contenterais donc de déplorer que tu n'aies fait qu'un passage éclair à Geraldton...
    Je te concède que la ville n'a pas grand intérêt si ce n'est qu'elle est la capitale australienne des naufrages auxquels plusieurs musées plus ou moins intéressants sont consacrés mais, surtout, c'est le point de départ d'une découverte des extraordinaires Abrolhos Islands qui constituent le récif corallien le plus septentrional du monde et qui, contrairement à la Grande Barrière, est particulièrement préservé et exempt de toute "pollution" touristique !
    Et je suis certain que tu aurais aimé les appareils de Batavia Coast Air Charter^^
    En revanche, le FR dans le FR est tout simplement exceptionnel et me conforte dans l'idée que la N-Z en général et la région du Mont Cook en particulier sont dans le Top 10 de mes plus beaux souvenirs de voyages...
    Ce survol est tout simplement extraordinaire et je serais très curieux de savoir ce qu'aura pu être "la monnaie d'échange" pour ton épouse et ta fille car la barre était haute, très très, très haute :-))

    • Comment 480761 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Bien évidemment cher Joel je ne prends pas ombrage de ton commentaire, bien au contraire, mais c'était ça ou rien car je ne pouvais pas faire autrement vu le timing serré de ce voyage familial ou pendant 25 jours nous avons pas mal bourlingué entre NZ et AU, sans bien évidemment prétendre pouvoir tout faire et tout voir dans ces deux immenses pays. J'ignorais l'existence de ce musée des épaves à Geraldton mais je l'aurais sans doute découvert si j'avais été condamné à "sécher" toute la journée. Quant aux magnifiques îles Abrolhos, oui j'avais vu sur un site web que c'était exceptionnel et que des petits avions y allaient mais là encore faute de temps (et de budget aussi) je ne l'ai pas inclus au programme. La petite famille a quand même eu son excursion sur une île de l'Océan Indien dans le secteur puisque le lendemain de cette escapade solitaire je les ai emmenés à Penguin Island plus au sud, certes bien moins exotique que les Abrolhos mais très adapté pour des enfants. Un petit détail concernant Batavia Coast Air Chatrer : ils n'existent plus; absorbés il y a quelques années par Geraldton Air Charter. On attend donc ton FR à leur sujet lors d'un de tes prochains passages là bas :-). Pour être complet, les "contreparties" consenties à la partie féminine de la famille ont été très classiques : Un spectacle de Peppa Pig dans l'Opéra de Sydney pour Miss, et une grande journée de shopping dans le même Sydney pour Madame. Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  • Comment 480636 by
    Christian Gerber 2 426 Commentaires

    Superbe bonus qui laisse l'ami Joël perdre le Nord !

  • Comment 480647 by
    Frednyon SILVER 2209 Commentaires

    Merci pour ce FR et son joli bonus.
    L'Australie est un paradis pour les AvGeeks, alors pourquoi pas Geraldton.
    La température devait être assez différente de celle au Mont Cook.
    Un Pilatus au Mont Cook ? J'ai cru un instant qu'il s'agissait d'un reportage sur le survol de la chaine des 4000m dans les Alpes Suisses....
    Merci en tous cas pour ces vues magnifiques (en NZ et WA).
    A bientôt

    • Comment 480769 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Merci pour le commentaire. Pour sûr ce vol en Pilatus ne peut pas se faire sans une pensée pour la Suisse. C'était ma 1re expérience en PC-6 même si j'ai eu la chance de pouvoir admirer plusieurs fois les sommets helvétiques en vol circulaire, genre DC-3 Air Classic ou feu-JU52 Ju-Air... A bientôt.

  • Comment 480650 by
    Esteban TEAM GOLD 10430 Commentaires

    Merci pour le partage Luc !

    Quel stress mais en même temps c’est la rançon de la gloire d’AVGeek !!

    Superbe bonus glacé ! L’atterrissage sur le glacier doit être un grand moment !

    A bientôt !

    • Comment 480770 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Merci à toi Stephan.
      Ah, c'est sûr qu'en tant que chasseur de joiles prises Avgeek; j'ai souvent eu à faire mienne de la formule "il n'y a pas de joie sans souffrance"...
      Tu verras que ce sera pareil au retour...
      A bientôt.

  • Comment 480652 by
    nicobcn TEAM GOLD 3919 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR !

    Fantastique bonus qui fait rêver, j'ai appris un tas de chose sur la NZ car j'ignorais qu'on y trouvait des glaciers et des sommets aussi élevés. Les paysages sont splendides, la nature préservée c'est beau à voir. Espérons que ces glaciers tiennent le coup, en tout cas mieux que ceux de cordillère des Andes qui souffrent énormément.

    A bord une prestation classique sur un avion qui vole bien loin de son pays de production. Il n'y a aucun moyen de transport efficace au sol en NZ de type TGV en Australie qui rivalise avec l'avion sur ce type de vols courts ?

    Bonne soirée !

    • Comment 480772 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Merci Nico. Eh oui l’île du sud de la NZ, bien que très diverse, est réputée pour ses hauts sommets. La célèbre ville de Queenstown semble d'ailleurs tout droit sortie d'un canton suisse... Concernant le TGV en NZ ou en Australie, genre PER-GET distants de 400km, n'y pense même pas. Ce sont des régions bien trop peu peuplées pour justifier de tels investissements : les trains circuleraient quasiment à vide et les distances entre les rares grandes métropoles, hormis quelques exceptions, sont tout de suite hors de portée du rail, même à grande vitesse. L'avion a encore de belles perspectives de croissance dans les deux pays ! A bientôt.

      • Comment 480852 by
        marathon GOLD 9520 Commentaires

        Dans les années 90, Alstom a cherché a placer son TGV sur l'axe Sydney-Canberra-Melbourne et a renoncé, faute de réussir à trouver un équilibre économique, même en ne construisant qu'une voie unique avec quelques sections à double voie pour faire se croiser les trains. Le premier segment était trop court et le second beaucoup trop long.

  • Comment 480663 by
    Kilmarnock SILVER 4469 Commentaires

    Merci pour ce récit Luc!
    Je comprends parfaitement le stress que tu as subir entre les deux vols. Au moindre retard cela pouvait un peu compromettre le reste de ton routing et la suite de ton voyage en famille. Tout est bien qui fini bien sur ce vol, pour la suite... j'ai hâte de voir ça :p
    Le bonus est à couper le souffle!!
    A bientôt!

  • Comment 480691 by
    F-OITN GOLD 1534 Commentaires

    Merci infiniment pour ce récit, combinant Fokker 100 et Pilatus PC-6, ce dernier me faisant rêver dès mon plus jeune âge en découvrant la formidable aventure d'Air Alpes. Ce bonus est d'ailleurs dans la veine des pionniers d'Air Alpes, avec ce survol des glaciers majestueux néo-zélandais. Pour avoir déjà volé à plusieurs reprises au coeur du Massif du Mont-Blanc, je ne peux qu'approuver l'enthousiasme de l'auteur devant pareil spectacle, et je dois dire qu'ici, les paysages de haute-montagne vierges de toute infrastructure humaine rendent encore plus majestueuses et plus nobles ces montagnes. L'atterrissage sur cet immense glacier est le clou du "spectacle", autrement plus impressionnant que mon unique posé sur le petit glacier de Bellecôte en Jodel Mousquetaire D140, qui fut déjà un merveilleux souvenir, alors là...
    S'il y avait une raison supplémentaire de me donner envie de me rendre dans cette merveilleuse contrée, je crois bien que ce serait ce FR !
    Pour résumer la magie du vol en montagne, je ne puis que citer le pionnier Henri Giraud : "Montagne si belles, je vous aime. Et puisque vous ne pouvez venir à moi, permettez que j'aille vers vous".

    • Comment 480776 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Merci pour ce commentaire fort sympa.
      Ah AIr Alpes, cette compagnie a aussi bercé mes jeunes années, mais un peu plus au sud de Chambéry : à la fin des années 70 j'avais accumulé avec eux les vols en Beech 99 et Twin Otter qu'ils exploitaient l'été entre le Sud Est et la Corse, y compris sur le terrain de Propriano qui n'est plus desservi en lignes régulières depuis bien longtemps. LP a grandi ensuite et a pris des F-27 et des F-28 mais ça a longtemps été une compagnie en pointe dans le ciel français. Je n'ai donc pas connu à l'époque les Pilatus d'Air Alpes et j'ai donc du attendre 2018 et ce voyage en NZ pour en prendre un, idem pour le "glacier landing". On est bien d'accord, c'est magique. A bientôt.

  • Comment 480698 by
    akivi GOLD 2199 Commentaires

    Merci Luc pour ce saut de puce dans un appareil étonnamment bien représenté à l'autre bout du monde ! Ce programme avec 50 min de battement (et sans être enregistré pour le vol retour) est osé mais tu n'en es pas à ton coup d'essai en la matière ☺️ Merci aussi pour ce superbe bonus, j'étais moi aussi monté dans un petit coucou dans la région (et j'avais pu profiter de vues splendides également) mais le retour vers l'aérodrome de départ avait été quelque peu différent car effectué en... parachute ! A bientôt

    • Comment 480778 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Sans blague, tu as déjà sauté en parachute ? Et en NZ en plus ? Respect ! Moi qui n'ai aucune appréhension à monter des les avions les plus vieux et les plus baroques, même sous liste noire et dans des pays au "safety records" inquiétants, tu ne me ferais jamais sauter dans le vide plus haut que du muret de ma maison.
      Tu n'as pas listé ce "1/2 vol" dans ton logbook. Ca doit fausser les stats de ne pas avoir un nombre équivalent de décollages et atterrissages, non ? Je rigole bien sûr. Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  • Comment 480721 by
    NZ1 SILVER 1187 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    Le Fokker 100 est encore une belle prise, c’est un avion qui ne court plus les taxiways
    Un peu dommage pour le couac matinal du au PNC fantôme, heureusement sans incidence pour le vol suivant
    Même si il n’y a pas l’air d’avoir grande chose à faire, les photos de l’approche donnent envie de faire un petit saut à Geraldton et d’y déguster une langouste
    Le bonus et ses photos sont superbes ! On a l’impression de toucher les sommets, un très beau spectacle que seule la nature sait offrir. Et quel chance d’avoir partagé ça avec le fiston, toutes les chances sont de son coté pour qu’il devienne un bon avgeek ^^
    A bientôt

    • Comment 480781 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Merci d'avoir commenté. Selon le dernier "world airliner census" (édition août 2018) il y a encore 109 Fokker 100 en service. C'est sûr que cet avion n'ayant pas de déclinaison cargo, sa disparition sera rapide. Comme l'indique Akivi ci-dessus, l'Australie reste un des pays où l'on en trouve le plus, alors qu'à l'origine il n'y en avait pas : la moitié de tout l'effectif mondial à ce jour ! Mais au rythme peu élevé où je me rends dans ce pays, la prochaine fois risquait de ne plus être la bonne pour moi. Quant au bonus, je me réjouis qu'il ait plus à quelqu'un portant un pseudo aussi symbolique de cette superbe destination qu'est la NZ ! A bientôt.

  • Comment 480765 by
    wowote 1609 Commentaires

    Bonjour Luc,

    Merci pour ce FR et plus particulièrement le bonus, sublime qui fait juste rêver !! Merci !

  • Comment 480780 by
    AirBretzel TEAM GOLD 5167 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR et surtout pour le bonus.
    Un coup de stress, pour finalement un premier trajet qui se passera bien, attendons la suite pour connaitre l'épilogue de cette journée.
    C'est quand même chouette les vacances en famille ! => c'est le genre de partage que j'adore faire avec ma fille même si elle est bien plus grande que les mini Lucky Luke.
    A bientôt

    • Comment 480784 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Merci Valérie. C'est sûr que partager de tels moments en famille (on parle du vol bonus, pas du vol stress en F100 et en solo, et encore tu n'as pas lu la suite...) est unique et quand on en reparle après coup en regardant les photos et les vidéos on réalise combien les enfants "enregistrent" tout ce qu'ils ont pu faire en voyage. En descendant du Pilatus j'ai dit à mon épouse à propos du gamin "pour lui, ça vaut plus que 50 visites à Disneyland"... A bientôt.

  • Comment 480809 by
    Boair SILVER 458 Commentaires

    Merci pour ce FR et son magnifique bonus !
    C'est vrai que le routing est assez "light" vu les nombreuses possibilitées Avgeek en Australie et en Nouvelle Zélande mais je note quand même quelques belles entrées que sont les Fokkers 100 XR/QF et le 717 QF. Au moins vous avez une bonne raison d'y retourner ^^
    Les vues lors du survol des montagnes sont tout simplement a couper le souffle... Et que dire de cet atterrissage sur le glacier ? Une expérience aussi unique qu’inattendue que vous n’êtes pas prêt d'oublier.
    J'aime beaucoup le PC6 même si le seul vol que j'ai fait a son bord s'est terminé au bout d'un parachute a proximité de l'Atlas marocain ^^ Excellent souvenir mais je ferais bien un "vrai" vol et la Nouvelle Zélande semble être la destination parfaite.
    A bientôt pour la suite !

    • Comment 480846 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Eh oui, quand on n'a pas le temps de tout prendre, il faut faire des choix et je me suis dit que ce qui était prenable assez facilement en F100/B717 serait un supplément apprécié au programme qui au départ n'avait rien d'Avgeek. Je suis content également d'avoir accroché l'A350 Latam au passage sur le retour avec QR, c'est toujours un LC de moins à faire...
      Décidément ce site regorge de parachutistes. Tous mes compliments messieurs !
      Merci pour le commentaire et à bientôt.

  • Comment 480827 by
    jules67500 GOLD 4655 Commentaires

    Merci pour ce FR Luc !

    C'est plutôt court ce transfert à GET mais en expert, tu t'en es sorti et tu as pu te relaxer à bord :)

    Le bonus est à couper le souffle, fantastique.

    A+

  • Comment 480844 by
    mogoy GOLD 9849 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR.

    C'est aller bien loin pour voler en Fokker 100 mais ta passion ne souffre pas d'exception.
    Car passion il s'agit car tu as tout de même tenté un pari risqué qui t'aurait coûté bcp de "crédit conjoint"^^.
    Super vol en bonus avec surclassement de prestation, le top.

    • Comment 480848 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Eh oui, comme disent les supporters de mon club de foot préféré "notre passion ne connaît pas les divisions"... ou les méridiens plutôt dans ce cas. Mais ils disent aussi "nés pour souffrir" ce qui s'applique aussi de temps en temps à ma condition d'avgeek pas toujours en réussite... ou qui ne respecte pas à chaque fois son timing... enfin tout ça est bien sûr tout à fait subjectif ainsi que dérisoire nous le savons bien... Merci d'avoir commenté et à bientôt.

  • Comment 480854 by
    marathon GOLD 9520 Commentaires

    Intéressant récit de vol et somptueux bonus - il me semble cependant que le tarif à la minute de vol du tarif de base est plus favorable. Tu as cependant mérité ton adjectif en ayant le beurre et l'argent du beurre.
    Mention spéciale pour le Pilatus PC-6 grâce auquel, comme Akivi, j'ai plus de décollages que d'atterrissages à mon actif !

    • Comment 481028 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Décidément je ne savais pas que tant d'illustres contributeurs de ce site étaient aussi d'éminents adeptes du saut en parachute. Il y a donc un vol à ne pas manquer dans la catégorie : le DC-9-21 de SkyDive Perris qui après restauration devrait de nouveau déverser ses lots de parachutistes au dessus de la Californie ! J'ignore si le prix à la minute de vol est plus compétitif que celui du Pilatus néo-zélandais:-). Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  • Comment 480940 by
    AirOne SILVER 1569 Commentaires

    La vie de l'AV Geek est ponctué de stress et c'est clairement le cas ici avec une correspondance courte et pas sur la même compagnie (sinon ce n'est pas drôle) un vieux coucou Virgin qui fait le boulot. Le bonus est tout bonnement exceptionnel!

    • Comment 481029 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2212 Commentaires

      Merci ! C'est sûr qu'une fois que "tout est bien qui finit bien" on garde plus de souvenirs forts de telles aventures quand elles sont parsemées d'embûches, et celle-ci n'était pas à son terme dans ce domaine comme on pourra le découvrir dans le FR du retour... Bons vols !

  • Comment 481151 by
    MERCURE 40 Commentaires

    Sublime la ballade en Pilatus, j'en connais un qui devait être aux anges !
    Et puis c'est tellement mieux de partager les bons moments.
    Merci pour ce report superbement illustré.

Connectez-vous pour poster un commentaire.