Avis du vol CityJet Brest Paris en classe Economique

Compagnie CityJet
Vol AF7365
Classe Economique
Siege 3A
Temps de vol 01:20
Décollage 22 Déc 18, 11:00
Arrivée à 22 Déc 18, 12:20
WX   #93 sur 141 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 78 avis
BESMRS
Par 864
Publié le 29 décembre 2018

Prologue introductif : Quand ça veut pas, ça veut vraiment pas…


Comme certains le savent déjà, je vais régulièrement chercher la grand-mère (80 et quelques années au compteur) car il lui est difficile de voyager seule pour les fêtes de fin d’année. Elle est dans le Sud, nous sommes dans le Finistère : la voie aérienne s’impose quand même faute de train de nuit qualitatifs (Je pense aux dernières voitures des RZD et non au Caledonian sleeper reportés récemment par F-OITN ici).

Comme il faut éviter les correspondances dans son cas, je privilégie les vols directs. Entre Brest et le Sud-Est les possibilités sont vite étudiées :
- Lyon (A5 ou U2) : niet trop loin : le but de l’avion est d’aller vite ;
- Genève (A5) : saisonnier et trop loin ;
- Marseille (FR toute l’année et A5 en été) : FR est hors de question, A5 ne vole pas l’hiver ;
- Montpellier (V7) : les horaires et dates de vols étaient compliqués sinon pourquoi pas ;
- Nice : finito (A5 et Fly Kiss) et de toute façon trop loin ;
- Toulon (COTAM ou TB) : tiens donc

Voyageant à titre personnel, voyager via le COTAM me semblait délicat à organiser même si des choses bizarres peuvent se faire (à mes frais et non à ceux du contribuable je le précise) ; reste Tui Belgium qui opère sur cette niche opportuniste. Le tarif n’est pas délirant, les dates et horaires non plus : banco bingo.

Le routing initial est donc le suivant :


Routing


Les vols TB ne seront pas reportés (ils le sont déjà par d’autres).

Sauf que, je l’annonce dès le début, l’aller va donner lieu à une série d’aventures dignes d’Indiana Jones au pays de Matrix… Bref vous aller rire (gilet) jaune ! Le routing initial ne sera donc pas suivi…
Bon évidement, les yeux les plus acérés ont immédiatement repéré ce qui fera l’intérêt de ce premier FR : du CR7 par Cityjet.

Le roi Air France est nu : Hop a peine à assurer ses liaisons et affrète donc à tout va. Outre Avanti air, Bulgaria air et quelques autres, l’ACMI devient courant dans le ciel européen. Ici c’est l’ex-filiale d’Air France qui vient au secours de cette dernière dans une formule tordue : les appareils sont A5, loués nus à WX et ensuite loués en ACMI à A5/AF… enfin si j’ai tout compris !

N’étant pas en déplacement pro et l’objet du délit ayant lieu de jour, je me fais déposer à l’entrée du terminal. Quelques minutes avant d’arriver un SMS funeste tombe :


photo screenshot_20181222-103345_messages

30 minutes de retard : ce n’est pas grand-chose en soi mais, quand on a une correspondance de 40 minutes à Orly, cela devient chaud bouillant (quel suspense hein, l’inspecteur Derrick, Mogoy premier ou Marathon man sont tous enfoncés… :) ).


photo 20181222_103352

Comme je ne suis pas fan des exilés fiscaux, et de ceux qui chantent en particulier, cela sera ma minute d’hommage à Jo jo… et indiquera le thème de la journée



Et oui, on est le samedi 22 décembre 2018 et donc jour de grand départ national et de chassé-croisé : vacances scolaires, universitaires, professionnelles, etc. Tout débute le vendredi 21 décembre au soir.

Mais bon ce n’est pas en s’énervant que la santé s’améliore.

Un coup d’œil au FIDS : ORY et CDG sont dans le même bateau, inutile donc de chercher un swap quelconque : le boxon sera pire à CDG car MPL est une destination « Navette ». Je sais navette le week-end et en vacances, c’est très théorique !


photo 20181222_103506

La minute juridique


Déformation professionnelle : mon regard est toujours attiré par les panneaux d’affichage juridiques et administratif. L’aéroport de Brest Bretagne étant un service public, l’affichage de certaines données est obligatoire à peine d’inopposabilité aux tiers. Cela peut paraître technique mais cela signifie concrètement que si cet affichage est omis, aucune somme ne peut être mise à la charge des compagnies, pilotes ou passagers hormis les textes à tarifs nationaux.

Donc sans affichage ; tout (ou presque) est gratuit.


photo 20181222_103547

Une vue d’ensemble et quelques morceaux choisis.


photo 20181222_103620photo 20181222_103640

La minute RER


Alléluia mes frères ; c’est un miracle de Noël, l’installation des valideurs pour le PIF prévoient un coupe-fil à Brest…


photo 20181222_103746

Et même qu’il marche (bon en même temps il y a 0 personnes de chaque côté et le coupe fil sera fermé le lendemain pour faciliter le transit des gens vu l’affluence ; autant le dire cela part mal si le coupe fil est fermé les jours d’affluence).


photo 20181222_103753photo 20181222_103850

Post-PIF (c’est comme la postfAce mais pour le PIF)


Un Ryanair vers le soleil marocain embarque : il est à la bourre (pas de trompettes de la renommée).


photo 20181222_104227

Une vue générale de l’aire de jeux avec, en arrière-plan, le contrôle aux frontière opéré par la Douane (Brest est l’un des rares aéroports civils où la Douane opère les contrôle d’immigration ; c’est normalement la police nationale qui est chargée de cette mission sauf sur les plates-formes mixtes civiles/militaires où c’est alors la gendarmerie qui s’y colle).


photo 20181222_104248

Vu le retard, direction ma drogue habituelle au Bagad café


photo 20181222_104541

Ma porte annonce bien un vol pour le Sud… mais by MOLair ! Certes entre irlandais, ils doivent se comprendre mais moi ce n’est pas à MRS mais à MPL que je vais. En plus je ne prends pas FR, c’est contraire à ma religion !


photo 20181222_110011

Retour à la zone non Schengen. Et là je vais pousser une gueulante de premier ordre.
Le vol pour Fès est last call depuis 10 minutes (rare chez FR) car le PIF est saturé (héhéhé je suis passé avant la vague). Les douaniers attendent donc les derniers passagers pour ouvrir la zone hors Schengen qui doit accueillir ensuite un vol pour CDG.

La règle de base est qu’il est interdit de mixer des zones Schengen / non Schengen. A défaut, on doit considérer cela comme un incident de stérilisation et toute personne qui y est présente doit être recontrôlée sans aucune exception (cela arrive 2 à 3 fois par an chez Eurostar et cela leur coûte un bras) et l’intégralité des locaux accessibles visités par une équipe de sécurité pour s’assurer de l’absence de passagers non contrôlés.

Sauf que pour éviter que la foule à destination de CDG ne s’entasse à la sortie du PIF, les douaniers vont prendre l’initiative de faire rentrer dans la zone non Schengen les passagers du vol Air France pour Roissy sans contrôle à la seule indication de leur destination.

A partir de ce moment-là, en théorie, l’avion de Ryanair n’est pas censé décoller et tous les pax doivent être recontrôlés individuellement (ahaha la bonne blague !) avec, le cas échant, sortie de l’appareil (comptez une heure de retard au minimum que la compagnie facturera à l’État français donc à nous).

En même temps, les annonces nominatives pour les derniers passagers pour le Maroc sont opérées. Inutile de préciser que je suis impatient de voir le mélange des passagers.

Hélas (sic), ils feront faux bond et ne se présenteront pas. Je n’ai rien dit car, en pratique, cela n’a aucun impact en l’absence de passager. Mais on fait quoi si un mineur embarque sans autorisation vers l’étranger ? L’État a l’obligation de contrôler en sortie de la zone Schengen (même si cela est limité dans ses effets, cela doit être fait).

Cela partait d’un bon sentiment mais révèle surtout deux choses :
- une mauvaise utilisation des installations aéroportuaires (une autre porte est utilisable pour le faux contact de ce côté du terminal avec une autre ligne de contrôle frontalier) : il était donc parfaitement possible de faire préparer les deux vols en simultané ;
- une méconnaissance de la réglementation européenne douanière et frontalière Schengen (a priori sans incidence en sortie même si c’est sur le principe problématique).


photo 20181222_110236

Tiens tiens, voilà l’autre irlandais… le mien !



Qui stationne ailleurs que prévu (nous aurons donc un changement de porte improvisé).


photo 20181222_111557

L’irlando-marocain s’en va (toujours en retard et sans ses no-show)


photo 20181222_112306photo 20181222_112307

The Guiness’ path of glory


Ayant anticipé le changement de porte, je squatte et descend vers les enfers.
Le skypriority aura bien été appelé en premier mais c’est open pub (Irlande oblige) pour tout le monde comme presque tout le temps.


photo 20181222_112612

Affrontons le dur climat breton (proche de l’irlandais d’ailleurs) pour aller rejoindre notre sous-locataire


photo 20181222_112749

La minute de culture générale


Vous trouvez le Brexit trop simple à suivre ? Voici un épisode d’une vrai saga géopolitique bien compliqué et tout et tout…
Les anglais (encore et toujours eux)


chaud c'est chaud…


Un coup d’œil à droite : un CRK, c’est le lyonnais ? Entre saucisses :p


photo 20181222_112755

L’instant porte : vous noterez le petit logo « Operated by Cityjet ». Du Delta connexion dans l’esprit !


photo 20181222_112808

Inside the sausage


Depuis le siège, vue sur le lyonnais.


photo 20181222_112900

Cela suit mais au compte goûte, chaud je le disais !


photo 20181222_112906

Pour les fans (la gravité a fait son œuvre, je le précise).


photo 20181222_112929photo 20181222_112940

Un détail…


photo 20181222_113828

Oui ce truc là…


photo 20181222_113832

Alors histoire de préciser la chose…
Sur les avions de ligne moderne, la plupart des hublots sont équipés de trois couches : deux en verre et une en matière synthétique.
Le verre extérieur (de sécurité, feuilleté tout ça) est plan et poli sur les deux faces. Il assure à lui seul l’étanchéité de la cellule.
Le verre intérieur (normalement de même qualité) est séparé de l’autre verre par un espace d’air très fin dans lequel on peut voir de la condensation dans certaines situations. Le petit trou a un double rôle : évacuer l’humidité entre les deux verres et, en cas de dégradation du verre extérieur, permettre une dépressurisation lente qui ne soit pas dangereuse pour la structure de l’appareil (le Comet dans sa première version a subi quelques problèmes à cause de cela).

La troisième « couche » est généralement en plexiglass ou un quelconque plastique et vise à empêcher les passagers de toucher les verres : son absence n’a aucune incidence sur le vol.


On repousse


photo 20181222_113838

Propreté très relative


photo 20181222_114446

Roulage



Annonces du CDB en anglais, les PNT étaient irlandais et la langue de Molière non maîtrisée. Les PNC étaient aussi francophones que moi… ?
Explication de la cause du retard : un petit souci technique à Basel (oui quand il y a un souci, c’est un aéroport suisse, quand tout va bien, il est français…) avant d’assurer le vol AF7331 avec 1 heures 20 de retard !


Tiens pourquoi on passe par le taxiway et non par la piste ?


Voilà le fautif !



La maison de vacances de notre suprême leader…


photo 20181222_114810

Remonte piste, demi-tour (à contre QFU ?????)



Décollage, montée et couche



La sélection du jour, honteusement piquée à une notre porte avant que le changement soit indiqué !


photo 20181222_115405

Rabelais n’a qu’à bien se tenir


photo 20181222_115931

Tiens tiens…


photo 20181222_120504

Je vous présente un air to sea


photo 20181222_120516

Dinard et Saint-Malo


photo 20181222_120610photo 20181222_120615photo 20181222_120616

Le Mont-Saint-Michel et son omelette… préparée par un fournisseur de sucré d’Air chance…
A gauche la Bretagne, à droite la Normandie…



La marathonisation des déchets suivant la norme CSEE 123456789 version 18.34…

Vous noterez que si AF a pu avoir des gobelets quasi-carré (dans un plastique ultra cassant), c'est désormais de l'histoire ancienne!


photo 20181222_120932

Quand même sympa le bureau.


photo 20181222_122705

À tribord toute !


photo 20181222_123020

Lieusaint-Moissy et la bifurcation d’entrée de la ligne à grande vitesse historique Paris <-> Lyon. Cette partie de ligne nouvelle est l’objet de quelques circulations (3 à 4) par jour tous sens confondus ; En effet, depuis 1995/1996 les TGV allant à Paris empruntent la LGV interconnexion jusqu’à Créteil. Même temps de trajet (les deux itinéraires peuvent être empruntés inopinément) mais beaucoup moins d’interférence avec d’autres circulations (fret quand il y en avait encore, RER et Transilien, grandes lignes, etc.).


photo 20181222_123451

Approche face à l’Ouest donc, le RER C et la Seine


photo 20181222_124609photo 20181222_124613

Touché roulé boulé


photo 20181222_124645

We're not in Kansas anymore


Ôooooooooooooooooo voilà qui devrait en ravir certains : un 340-600 à Orly, voilà qui n’est pas fréquent !


photo 20181222_124956photo 340-600-ib

Un affrètement ACMI pour Hop ? Non IB a juste envoyé une 340 sur ses vols IB3435/3436 Madrid <-> Orly pour les fêtes. Mon petit doigt me dit d’ailleurs que les 4 à 6 janvier (les rois sont fêtés outre Pyrénées) devraient être surveillés par les avgeek et les amateurs de wide body ?

À côté du 330 Level…


photo 20181222_125010

Le trafic local


photo 20181222_125106

On remonte presque tout Orly pour aller se loger au terminal Ouest, Hall 1, extension nord…


photo 20181222_125313

C’est en fait l’avant dernier point de stationnement en faux contact (j’étais parti du suivant avec mon dernier vol Bulgaria air)….


photo 20181222_125507

Ouch 12 heures 56 pour un départ bloc pour MPL à 13 heures…. C’est plus que chaud ? En théorie, les portes me sont fermées.


Gag n° 357 bis de Paris qui vous aime : on attend …


photo 20181222_125732photo 20181222_130017

La mise en place du sol est au rythme de mes ancêtres


Je me revois encore regarder TMC capté sur la télé noir et blanc de l’arrière-grand-mère corse les samedi soir d’un mois trop chaud d’août…



Et puis on attend, on attend, on attend…


On attend juste que quelqu’un donne l’autorisation d’ouverture de la porte, chacun laissant à son voisin de l’armée mexicaine le soin de la donner…


photo 20181222_130242photo 20181222_130241

La bagages cabines sont là depuis belle lurette (ils vont finir par moisir) !


photo 20181222_130245

Allez, on se dépêche (résultat : la plupart des photos sont floues)


photo 20181222_130400

Sur les toits de Paris heu d’Orly. Je n’aurais pas été à la bourre j’aurais bien tenté de passer la tête !


photo 20181222_130358

Retour à Alcatraz…


photo 20181222_130406photo 20181222_130424

Sacrebleu, une troisième possibilité de correspondance sans repasser le PIF… un jour Orly aurait tout d’un grand !


photo 20181222_130618

La bête du jour, notez l’équipage de relève qui attend de pied ferme.


photo 20181222_130648

Au loin je vois que la PIL arrive lentement vers mon destrier n°2 : cela sent le sapin (et pas celui d’Ikéa)


En fait, il ne faut pas rêver on va quand même séparer les flux (pourtant, d’après les Dr Spengler et Venkman, il ne faut jamais croiser les flux…)


photo 20181222_130836photo 20181222_130902

Retour vers le circuit « arrivées » usuel


photo 20181222_130938photo 20181222_131010

La Gouvernance d’Aéroport de Paris (allégorie) : l’aérien c’est moi !


photo 20181222_131019

Les portes ont été avancées.


photo 20181222_131034photo 20181222_131036

L’antre de Dracula : les toilettes ont changé de côté (pas eu le temps de les tester)


photo 20181222_131043photo 20181222_131045

On approche de la civilisation.


photo 20181222_131104

Vais-je avoir ma correspondance alors que le FIDS annonce embarquement terminé ? que la PIL est à bord et que les rampants allaient se lâcher sur le CRK ?


photo flighradar-af7365

Vous le saurez en lisant le prochain épisode des aventures fantastiques de BESMRS au pays de la « MISCO »…

Afficher la suite

Verdict

CityJet

5.5/10
Cabine4.0
Equipage6.0
Divertissements6.0
Restauration6.0

Brest - BES

7.2/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Paris - ORY

4.8/10
Fluidité1.0
Accès6.0
Services4.0
Propreté8.0

Conclusion

Un battement d'aile de papillon à Mulhouse le matin, un retard à Brest juste un peu plus tard.

L'aménagement de l'avion est ancien; c'est à la fois plus confortable mais aussi "usé". La propreté sentait les heures de vol.

Le retard ne fait pas glop...

Informations sur la ligne Brest (BES) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 24 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Brest (BES) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 16 minutes.

  Plus d'informations

13 Commentaires

  • Comment 481861 by
    okapi GOLD 3724 Commentaires

    Décidément, la fantastique et rieuse cité balnéaire du bout de la terre génère bien des récits tous exemplaires racontés, comme toujours d'une main de maître.
    Chaque navette est unique mais celle-ci l'est de plus en plus. Entre simple retard, double vols directs non reportés, triple buses aux contrôles et quadri-réacteurs à l'arrivée, le compte est bon. Et je ne mentionne même plus les minutes de culture générale (merci pour le lien vers Laurens d'Arabie) que ferions-nous sans les instants BESMRS? De quoi me faire regretter d'avoir déserté la dernière rencontre officielle mais, excusez du peu, #jefaisaismescoursesausalon
    Très bonnes fêtes de fin d'année et que 2019 soit encore plus riches en vols banals. Ils sont tous aussi intéressants à lire (peut-être moins à vivre)!

  • Comment 481874 by
    Esteban TEAM GOLD 11625 Commentaires

    Merci Didier pour le partage de ce vol qui m'a fait revivre mon expérience sur ce même avion depuis MLH (nous n'avions pas de retard ce jour là !)

    Au départ de Mulhouse c'est encore plus drôle parce qu'il s'agit d'un vol Air France, opéré par CityJet pour le compte de HOP! qui opère en théorie pour AF. J'adore !

    Bon, soyons sincères, ton air to sea pourrait tout aussi bien être un air to iceberg tant la photo est ... non je ne dirai rien ^^

    Au royaume de la MISCO les innocents sont rois, hâte de lire la suite !

    • Comment 481971 by
      BESMRS AUTEUR 1734 Commentaires

      La photo est pourrie. Ce n'est qu'un téléphone et pas un 500 optique :o)

      A5 loue à WX qui loue à A5 qui sous-traite à AF... heureusement que mon vol n'est pas en partage de code :)

      La suite est en ligne !

  • Comment 481880 by
    AirOne SILVER 1979 Commentaires

    À croire que FR est devenue l'antre des créateurs de séries à suspens sur le terrible enjeu de la correspondance ;) j'ai eu l'honneur de voler sur les CRJ-700 de Hop! avec un équipage Hop!, c'est devenu presque collector désormais.

    À bientôt pour la suite

  • Comment 481889 by
    lagentsecret GOLD 11769 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "Un coup d’œil au FIDS : ORY et CDG sont dans le même bateau, inutile donc de chercher un swap quelconque"
    Pour votre préacheminement un BES-MRS avec FR n'était pas plus simple ?

    "Vu le retard, direction ma drogue habituelle au Bagad café"
    Où est l'orchestre ?

    "L’irlando-marocain s’en va (toujours en retard et sans ses no-show)"
    Vu le prix des billets il est plus facile de faire des no-show avec FR

    "LA MINUTE DE CULTURE GÉNÉRALE"
    La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède mais en version sérieuse !

    "La troisième « couche » est généralement en plexiglass ou un quelconque plastique et vise à empêcher les passagers de toucher les verres : son absence n’a aucune incidence sur le vol."
    Intéressante explication de cet en verre et contre tout

    "Je vous présente un air to sea"
    Mais pas vraiment un air to see !

    "Rabelais n’a qu’à bien se tenir"
    Le plus triste c'est d'en être toujours à distribuer des cuillères en plastique
    au lieu de touillette en bois.
    Pas vraiment écolo friendly chez AF :(

    "Gag n° 357 bis de Paris qui vous aime : on attend …"
    Difficile de trouver plus stressant (Barbara peut être ?) lorsqu'on caresse
    encore l'espoir d'avoir sa connexion

    "Allez, on se dépêche (résultat : la plupart des photos sont floues)"
    Quelle fausse pudeur alors qu'elles sont toutes excellentes (et prises à un train de sénateur même peut-être)

    "Vous le saurez en lisant le prochain épisode des aventures fantastiques de BESMRS au pays de la « MISCO »…"
    A bientôt pour mettre fin à cet interminable suspens

    • Comment 481973 by
      BESMRS AUTEUR 1734 Commentaires

      Je ne prends jamais FR (c’est l’une des très rare compagnie que j’ai blacklisté). Au moindre préavis de potentielle grève à Marseille (même ultra minoritaire) le vol de Brest est annulé et dem…..-vous.
      J’avais donc le choix entre un BES-ORY-MPL/MRS. Le tarif des avions et celui des voitures a choisi pour moi.
      En plus je disposais d’un avoir AF lié aux grèves : les vols AF me rapportaient donc quelques XP pour 0 euros !

      Les cuillères en plastiques voient leurs jours comptées en France. La loi du 30 octobre 2018 a interdit leur utilisation à compter du 1er janvier 2020 (disposition codifiée au III de l’article L.541-10-5 du code de l’environnement).

      Sinon il y a :
      https://www.youtube.com/watch?v=pp-wmEKWLSo

      Pour les photos, il y a du déchet :o)

  • Comment 481909 by
    Numero_2 GOLD 9860 Commentaires

    Merci pour ce FR façon "puits de Science" dont je ne me lasse pas !

    A bientôt pour la suite au suspense aussi insoutenable qu'un épisode de Derrick. ;)

  • Comment 481946 by
    FL360 111 Commentaires

    Merci pour ce FR prenant !
    BES me fera toujours rire, surtout raconté comme ci-dessus !
    Quelle affaire de prendre l'avion depuis ces contrées bretonnes.
    Même problème à PGF de gestion des espaces Shengen et non Shengen...
    AF fait le bouleau...
    ORY. Incroyable cette attitude !! Personne ne s'est dit : "C'est normal que personne ne descend ?? "
    A bientôt pour la suite !

  • Comment 482128 by
    marathon GOLD 9566 Commentaires

    Dommage de ne pas reporter (de ne pas avoir pu reporter ?) la ligne Marine Nationale Express - comprendre le créatif aller-retour TLN-BES exploité en W par TB au départ de CRL.

    Si à BES le coupe-file est hors service en cas d'affluence, est-ce que le contrôle de la masse et des dimensions du bagage à main (à droite) aussi ?

    Je prends note qu'il y a de rares cas où la douane est en charge de l'immigration; la confusion entre les deux tâches a le don de m'agacer dans un forum canadien que je ne nommerai pas.

    Merci pour la description technique de cet élément de l'appareil indispensable à mon confort en vol - j'ai nommé le hublot !
    (Les désintégrations en vol du Comet ont été avant tout causées par la méconnaissance de la concentration des contraintes dans les angles des hublots rectangulaires - les rudimentaires moyens informatiques de l'époque ne permettaient pas de modéliser une structure par éléments finis)

    Merci pour le clin d’œil compacteur pour initiés et pour le style rédactionnel jamais égalé parce que personne ne tente de l'imiter ;)

    Bonne fin d'année 2018 (pour ce qu'il en reste) et bons vols en 2019 !

Connectez-vous pour poster un commentaire.