Flight-Report

Avis du vol Air Algerie Oran Lyon en classe Economique

Compagnie Air Algerie
Vol AH1080
Classe Economique
Siege 1A
Temps de vol 02:10
Décollage 21 Mai 13, 15:15
Arrivée à 21 Mai 13, 18:25
AH   #108 sur 129 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 41 avis
Iskandari
Par 5316
Publié le 27 mai 2013
Bonjour et bienvenue, je vous présente aujourd'hui mon second FR qui me fait repartir d'Algérie pour mon retour à Lyon. Dans mon 1er FR, je vous avais fait découvrir Alger et le vol LYS-ALG avec Air Algérie (AH1037) - http://flight-report.com/reportage/3956/LYS-ALG.html

Puis je vous avais laissé un petit indice pour deviner l'aéroport de retour (mais avec l'introduction il était assez facile de le deviner). L'image de fin représentait le couturier Yves-Saint-Laurent, né à Oran. C'est donc de cette dernière que je pars, depuis l'aéroport rebaptisé Ahmed Ben Bella (en mémoire au 1er Président algérien décédé en 2012), anciennement Oran - Es Senia (du nom de la commune où se situe l'aérogare). La ville, capitale de l'Ouest, est située à environ 430 km d'Alger mais à seulement 80 km de Mostaganem, la ville où travaille mon frère (à qui j'ai rendu visite). Une présentation plus détaillée de ces 2 villes se trouve à la fin de ce FR.

Nous sommes donc le 21 mai, et, pour la 1ère fois depuis le début de mon séjour, IL PLEUT, comme s'il fallait que je m'adapte au climat Lyonnais dès mon départ. 2ème petit problème, mon frère a dû quitter Mostaganem en urgence pour aller voir des clients, et c'est lui qui devait m'emmener à l'aéroport. Mais problème vite résolu, il appelle un ami et 1h après, celui-ci klaxonne devant la maison me signalant qu'il est prêt à partir - les Algériens sont très serviables et ont tendance à ne rien prévoir à l'avance, du moins tout se fait et se défait au gré des envies et des événements…

Me voilà donc parti sous la grisaille (puis une pluie battante juste avant Oran) pour l'aéroport d'ORN situé à un peu plus d'1 heure de Mostaganem. La route longe la côte et est sublime, puis arrivé vers Arzew (ville côtière où se situe le grand port méthanier), nous pouvons apercevoir les immenses torches typiques des pays pétroliers desquelles jaillissent sans s'arrêter des flammes énormes.

photo greenwj

Arrivés vers Oran, nous nous retrouvons coincés dans les embouteillages dans le périphérique. Le nombre de camions est impressionnant, les chantiers sont innombrables en Algérie et cela crée des axes routiers bondés et quelques frayeurs! Après un 1er filtre sécurité et le paiement du parking, nous entrons dans la zone aéroportuaire. C'est d'ailleurs de la voiture que je vole quelques clichés du terminal jaune assez vieillot (je en me risque pas à en prendre devant le bâtiment, toute photo de bâtiment officiel, de terminal de transports ou de tout point stratégique est interdite en Algérie, pour des raisons évidentes de sécurité).

photo 20130521111845

photo 20130521112144

photo 20130521112147

photo 20130521112155

photo 20130521115632

Puis avant de pénétrer dans le terminal, un 2nd filtre sécurité avec scanner et fouille corporelle est mis en place. Je passe avec mon bagage sans problème et arrive dans le bâtiment. Il se compose de 2 zones; vols nationaux et internationaux. Cependant les vols domestiques ne sont plus opérés dans ce terminal mais dans un bâtiment un peu plus éloigné, en attendant l'ouverture d'un terminal flambant neuf avec passerelles et mise aux normes. Il y a également un étage avec divers comptoirs (compagnies aériennes, assurances, banques et une terrasse dotée de restaurants).

photo 20130521112724

photo 20130521114740

photo 20130521121219

photo 20130521121229

photo 20130521121639

photo 20130521121936

photo 20130521122013

photo 20130521122058

photo 20130521125253

photo 20130521125521

photo 20130521115406

Je patiente quelques temps, monte en terrasse, me prends un café - les Algériens en consomment une quantité impressionnante, il est d'ailleurs très bon et on en trouve PARTOUT - et fais un peu de spotting. A cette heure, pas grand chose, il fait un temps exécrable et seulement 2 appareils à se mettre sous la dent, un Boeing AH pour ORY et un Embraer E175 AZ pour FCO.

photo 20130521114034

photo 20130521115924

photo 20130521115932

photo 20130521120025

photo 20130521120034

Puis une annonce en Français et en Arabe nous indique que l'enregistrement pour le vol AH1080 pour LYS est ouvert. Je me dirige donc vers les comptoirs, vides à cette heure, pour m'enregistrer. En quelques secondes mon BP est imprimé avec TADAAAA mon siège 1A pré-réservé sur internet lors de mon achat. Cette fois-ci ni galère logiciel, ni attente, ni pas d'attribution de la 1ère rangée comme à l'aller. Je remplis ensuite le document de sortie du territoire puis passe la douane très rapidement.

photo 20130521122530

photo 20130521122605

photo 20130521122623

photo 20130521124510

J'arrive ensuite en salle d'embarquement. Très peu fournie (1 café, 1 boutique, 2 portes d'embarquement), elle a cependant 2 avantages: il y a beaucoup de sièges, et elle offre une énorme baie vitrée avec une vue imprenable sur la piste et la vie qui s'y déroule.

photo 20130521124447

photo 20130521125058

photo 20130521124856

photo 20130521125103

Je passe donc les 2 heures avant l'embarquement à faire du spotting, et avec le départ de l'appareil d'Alitalia, il s'agit d'un spotting 100% algérien. Au menu 2 ATR 72-500 en provenance et à destination d'ALG ainsi qu'un Boeing 737-800 en provenance de Toulouse (le 7T-VKJ qui nous emmènera à Lyon).

photo 20130521124556

photo 20130521124615

photo 20130521124416

photo 20130521124436

photo 20130521130434

photo 20130521131718

photo 20130521131759

photo 20130521131805

photo 20130521131808

photo 20130521131818

photo 20130521131844

photo 20130521132329

photo 20130521134610

photo 20130521134558

photo 20130521134415

photo 20130521133504

photo 20130521133454

photo 20130521133448

photo 20130521132348

photo 20130521134613

photo 20130521134626

photo 20130521134629

photo 20130521140058

photo 20130521133728

Également au menu l'atterrissage d'un Boeing 737-800 de la 2nde compagnie algérienne, la Tassili Airlines (SF), en provenance d'ALG ou de HRM (Hassi R'Mel - Tilghemt, complexe gazier saharien, le plus grand d'Afrique). Cette compagnie est une filiale du géant pétrolier algérien Sonatrach et opérait uniquement des vols vers les destinations gazières et pétrolières du pays vers les métropoles algériennes ainsi que Rome FCO, avant de s'ouvrir au grand public en 2011.

photo 20130521135853

photo 20130521135855

photo 20130521135900

photo 20130521135905

photo 20130521140524

photo 20130521140531

photo 20130521140611

photo 20130521140716

photo 20130521140734

photo 20130521143945

photo 20130521143956

Équipage Air Algérie (non les PNC ne sont pas voilées, il pleut des cordes dehors).

photo 20130521140422

photo 20130521140433

Pendant ce temps l'agent AH vérifie son Facebook avant de préparer l'embarquement (chacun ses priorités…).

photo 20130521134128

Puis arrive l'heure de l'embarquement, en PAX bus (ORN se dotera de passerelles une fois le nouveau terminal opérationnel). Nous passons devant ce petit engin volant que je n'ai pu identifier.

photo 20130521141657

photo 20130521143137

photo 20130521143836

photo 20130521143844

photo 20130521143856

photo 20130521143903

photo 20130521143908

photo 20130521143918

photo 20130521143923

photo 20130521143926

photo 20130521143932

photo 20130521143938

Particularité d'ORN, avant d'embarquer, chaque passager est tenu de repérer ses bagages (ceux-ci étant disposés au pied de l'appareil) et de les montrer aux employés qui les chargeront ensuite. Une pratique intéressante et que j'apprécie, cela évite le stress à l'arrivée en attendant ses affaires sur le tapis.

photo 20130521144515

Puis un dernier filtre sécurité avec fouille du bagage cabine et fouille corporelle avant de monter dans l'avion.

photo 20130521144604

photo 20130521145124

Je me dirige tout à l'avion de l'appareil, habituellement réservé à la classe Affaires, donc en configuration 2-2. Je m'installe donc sur un siège extrêmement confortable avec un pitch inespéré et une vue dégagée (je veux bien voler jusque Singapour dans ces conditions). L'équipage est très agréable, moins joueur et jeune qu'aller, mais très professionnel et serviable.

photo 20130521145207

photo 20130521145414

photo 20130521145453

photo 20130521145514

photo 20130521145828

Nous décollons ensuite sous la pluie avec une vue qui sera vite obstruée par la couche nuageuse. J'arrive cependant à capturer l'intrigante Grande Sebkha d'Oran - un lac salé qui s'assèche complètement en été - ainsi que la banlieue d'Oran. Puis du blanc et des nuages sur la plus grande partie du vol.

photo 20130521152814

photo 20130521152858

photo 20130521152905

photo 20130521153024

Peu de temps après le décollage, un snack est offert, et comme toute compagnie arabe qui se respecte, on ne lésine pas sur les quantités, avec un roulé au fromage, une tranche de rosbeef et de blanc de poulet sur des toasts, une pâtisserie, des tranches d'ananas et du fromage Picon (que je croyais être une marque algérienne, merci Saraoutou pour l'info), toujours avec la bouteille d'eau Ifri. Quelques minutes après arrive le chariot avec les boissons: au choix boissons gazeuses, jus, eau et vins.

photo 20130521155549

photo 20130521155625

Rassasié je passe le temps en écoutant de la musique et en regardant par le hublot, mais rien, que du blanc. Les nuages commencerons à se dissiper une fois arrivés au-dessus de la Camargue.

photo 20130521153711

photo 20130521154226

photo 20130521164220

photo 20130521164234

photo 20130521164658

photo 20130521164705

photo 20130521165109

photo 20130521165652

photo 20130521165933

photo 20130521172025

photo 20130521172030

photo 20130521172123

photo 20130521182702

photo 20130521182346

photo 20130521182705

Au niveau d'Avignon nous amorcerons la descente, sous les nuages bien sûr, pour une atterrissage parfaitement à l'heure à Lyon. Étant tout à fait à l'avant de l'avion et n'ayant aucun bagage en soute, je me retrouve en dehors de l'aéroport en un temps record, des amis passent me récupérer, fin des vacances, le lendemain boulot, il fait gris, froid et je recommence à faire la tronche!

- Bonus touristique -

Marathon a trouvé mon 1er bonus touristique un peu long. Personnellement j'aime bien placer le contexte du vol, celui-ci reliant certes 2 aéroports mais aussi 2 villes, 2 pays, 2 continents même. De plus, l'Algérie ne jouit pas de la meilleure image qui soit alors que c'est un pays absolument magnifique - et je n'en ai visité qu'une infime partie.

Je vous présenterai donc 2 villes importantes de l'Ouest algérien: Oran et Mostaganem.

Mostaganem est une ville d'environ 150 000 habitants, c'est un important centre touristique au niveau national, chaque été, ils sont des dizaines de milliers d'Algériens à fuir la chaleur insoutenable de l'intérieur des terres et du Sahara pour la fraîcheur des côtes méditerranéennes. La ville est bordée par une dizaines de très belles plages de sable doré, elle offre également une promenade maritime avec restaurants dans le quartier de la Salamandre et un centre-ville compact à l'architecture coloniale, mauresque et turque.

photo most1h

photo mostk

photo most3

photo 20130520155519

photo 20130520155719

photo 20130520174741

Oran est la capitale incontestée de l'Ouest algérien. Surnommée la Radieuse (El Bahia), c'est de loin la ville la plus ouverte d'Algérie, si ce n'est du Maghreb (avec Tunis et Casablanca). La cité est connue pour ses cabarets, ses discothèques, ses fêtes, le Raï (musique née à Oran que Cheb Khaled a rendu populaire dans le monde entier) et sa mentalité progressiste. C'est une ville très dynamique, très belle et en plein chantier, les autorités veulent redorer son blason et en faire un réel pôle méditerranéen.

photo 20130519221832

photo 20130519222040

photo oran2

photo oran1

photo oranxx

photo oran3m








Afficher la suite

Verdict

Air Algerie

8.9/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Divertissements7.0
Restauration8.5

Oran - ORN

5.6/10
Fluidité5.0
Accès7.0
Services5.0
Propreté5.5

Lyon - LYS

6.6/10
Fluidité4.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

- Ponctualité -
RAS, horaires scrupuleusement respectés.

- Confort -
Parfait, siège large et confortable, cabine propre, pitch plus que généreux, PERFECTO!

- Personnel -
Attentionné, accueillant, professionnel, efficace, rapide, PERFECTO otra vez!

- Repas -
Bon ce n'est pas de la qualité 5 étoiles, mais pour un snack en économie sur un vol de cette durée, c'est très bien!

En bref, à l'aller comme au retour, Air Algérie m'a tout simplement bluffé, et si la compagnie améliore ses points noirs (ponctualité, professionnalisme de certains employés), elle pourra jouer dans la cour des grands. Le pays m'a également bluffé, j'ai des amis algériens et pieds-noirs qui m'ont vanté les beautés de ce pays, mais les médias ne laissent aucune chance au pays qui a vu son image ternie par les années noires. C'est malheureux car c'est un pays splendide, varié, aux paysages époustouflants, aux villes magiques, à la culture incroyable et quel peuple! Les Algériens sont complexes, ils sont fiers mais humbles quand ils vous invitent chez eux, drôles mais incroyablement cultivés, impulsifs mais d'une gentillesse sans limite.

Sur le même sujet

22 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.