Avis du vol Air France Singapore Paris en classe Première

Compagnie Air France
Vol AF257
Classe Première
Siege 1A
Temps de vol 14:00
Décollage 20 Déc 18, 23:10
Arrivée à 21 Déc 18, 06:10
AF   #19 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5176 avis
Larouze
Par 3832
Publié le 16 avril 2019

Bonjour à toutes et à tous,

J’avais décidé de ne pas faire de Flight-Report lors mon dernier voyage SIN/CDG, et puis finalement, pourquoi pas se jeter à l’eau. Cependant, je dois faire appel à ma mémoire, soyez indulgents s’il vous plait. Le vol reporté est un SIN/CDG avec Air France, en Boeing 777 et en cabine La Première.

Allons-y.

Le jour J est arrivé, c’est non sans excitation que je quitte mon petit chez moi pour me diriger vers le Terminal 1 de l’aéroport Changi. Comme à mon habitude, j’opte pour un trajet en bus (20 minutes).

J’arrive au comptoir d’enregistrement trop tôt, comme toujours. Néanmoins cela n’est pas un problème et mon enregistrement se déroule sans encombre et rapidement. Une fois cette formalité effectuée, une voiture est appelée pour me transférer au salon JetQuay (CIP Terminal).

L’accueil est chaleureux et la température glaciale. Le salon est désertique ce soir encore. Très vite, une boisson m’est proposée et des amuses-bouches apportés. La formule est toujours la même, une première assiette de canapés et une seconde plus franchouillarde. La mécanique est top je trouve et c’est très bon. J’accompagne le tout au Champagne (Bollinger Spécial Cuvée Brut). Comme d’habitude, j’ignore l’offre solide et liquide proposés dans ce salon. Ils n’ont absolument aucun intérêt.   



L’heure tourne, je suis invité à chevaucher mon buggy du jour pour rejoindre le salon Qantas. Le trajet se fait relativement vite, mais ponctué de très nombreux coups de klaxon. Une fois arrivé, je suis escorté jusqu’à un espace réservé pour les clients First. Plusieurs passagers tenteront de s’installer à côté de moi (clients Business ou encartés), mais le personnel du salon veille au grain et ces derniers sont encouragés à trouver un autre endroit pour se détendre avant leur vol. Du Champagne m’est de nouveau offert. Je l’accompagne avec une petite assiette de victuailles en provenance du buffet. Je reste raisonnable.   


photo img_1174photo img_1175

Une fois de plus le temps défile et il est l’heure pour moi d’embarquer. C’est reparti pour un tour de buggy afin de rejoindre la porte d’embarquement. Le PIF est expédié en un éclair grâce au passage en force de mon escorte. L’avion n’est plus qu’à quelques pas.

A bord, l’accueil est extrêmement chaleureux. Je n’ai à peine le temps de ranger mes affaires qu’une boisson d’accueil m’est proposée. Je pars sur du Krug Grande Cuvée. Je ne demande pas si le cocktail en collaboration avec le Ritz Paris a été renouvelé, je sais que non.

D’ailleurs, c’est assez amusant (ou totalement pathétique) de voir qu’Air France nous rejoue la même scène en cabine Business avec l’annonce d’un cocktail signature en partenariat avec l’hôtel Lancaster Paris. Celui-ci sera renouvelé tous les 6 mois (si si, ils ont promis). Air France est incapable de tenir ses promesses en First alors j’imagine que la situation sera identique en Business. Encore un coup de PR inutile, mais qui semble émoustiller les employés du service communication de chez AF. Allez, arrêtons de tergiverser et revenons à nos moutons.

La trousse de confort et le pyjama sont ensuite distribués. Le choix de la couleur de la trousse n’est pas proposé (comme d’habitude malheureusement) et je dois dire que je trouve ce rouge vraiment bas de gamme. En First, j’attends une trousse de confort sobre, mais élégante et à la finition soignée, ce qui n’est pas le cas depuis la mise en place du partenariat avec Carita. Continuons.  

Bizarrement, les amuses-bouches, normalement servis avant le dîner, me sont apportés avant le décollage. Pourquoi pas. C’était très bon en tout cas.

L’embarquement prend fin et il est temps de quitter Singapour pour rejoindre Paris. Une fois l’altitude de croisière atteinte, les PNC s’affairent pour préparer le service du dîner dans les différentes cabines.



Comme cela m’a été annoncé, la carte a été entièrement retravaillée.
Voici la composition de mon dîner.

Soupe : Soupe de potiron et carotte, yaourt à la coriandre.
Ce premier met est tout simplement exquis, j’aime beaucoup.

Première entrée : Saumon mariné à la betterave, céleri rave confit et pomme croustillante, mayonnaise à l’aneth
Quand le plat m’a été apporté, j’ai d’abord pensé que le saumon avait été oublié. Mais non, il se cache, là sous la pomme. Le saumon est excellent, mais le reste de cette entrée n’a pas grand intérêt. C’est surtout le crumble qui vient gâcher la fête, c’est trop poudreux. Plus de saumon et moins de chichi et cela sera parfait.

Seconde entrée : Terrine de foie gras de canard, roulade de canard, compotée de groseilles
La terrine était bonne. Je trouve en revanche la roulade un peu écœurante. Néanmoins c’est globalement bon. Il manque peut-être une touche de fraîcheur sur cette entrée. Ça fait gras sur gras quand même.

Premier plat : Filet de volaille rôtie, sauce au raifort et à l’estragon, purée de potiron et poêlée de cèpes
Je ne peux pas dire que la présentation soit très soignée, mais le plat est satisfaisant, sans être l’extase non plus. J’aime particulièrement la purée de potiron.

Second plat : Filet de bœuf Angus fume, crème de salsifis, gratin de pommes de terre, sauce au vin rouge et thym
Ce second choix est plus classique et permet de tester les PNC sur la cuisson. Je dois dire que c’était plutôt bien exécuté. Notez la sauce mise en place dans un verre et non dans une saucière ! Il semble que quelqu’un soit trop paresseux pour laver la saucière du précèdent plat. Allez, ce n’est pas bien méchant.

Salade composée

Assortiment de fromages

Dessert : Sphère à la mangue et aux fruits de la passion
Le dessert est délicieux. C’est léger et savoureux. Il faut dire que je suis mauvais juge en présence de mangue, j’adore ce fruit.

Le repas fut un moment agréable avec une carte enfin renouvelée. Les choix offerts ne sont toujours pas des plus créatifs, ni des plus originaux. Toutefois, la prestation est efficace dans l’ensemble. Je vous laisse consulter la carte des vins si le cœur vous en dit, je ne la commenterai pas.   



Suite au repas, je vais me coucher pour arriver en France le plus frais possible. Tout le monde est unanime sur ce point, le lit (matelas Sofitel MyBed) est une pure merveille. Je dormirai comme un bébé.

A mon réveil, je décide de ne pas prendre de petit-déjeuner. Je me contente d’un café noir, de fruits frais et d’un yaourt. De toute façon, l’offre du petit-déjeuner est toujours la même et ne m’emballe pas outre mesure.  


photo img_1213photo img_1214photo img_1215

Le vol touche finalement à sa fin et nous voici en porte. Dernier virage. Le débarquement peut commencer. Je suis escorté en voiture jusqu’au salon La Première. Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai esquivé l’horrible petit-déjeuner offert en vol !

Une fois au salon Air France La Première, je me dirige vers les douches pour me rafraîchir. Suivra ensuite le petit-déjeuner avec les fameuses, incroyables, sublimes, extraordinaires coquillettes jambon et truffe noire de notre Chef national Alain Ducasse. Quel régal. Je déguste par la suite quelques victuailles du buffet.  



Apres le petit-déjeuner, je vais me dégourdir les jambes au sein du Terminal 2E porte K. La balade sera vite expédiée, ce n’est pas très grand et surtout les boutiques n’ont que peu d’intérêt.

Je remonte alors au salon La Première pour profiter d’un soin du visage de 30 minutes au SPA Biologique Recherche. Ce fut un moment agréable. Ma peau peut enfin respirer après avoir était maltraitée pendant plus de 12 heures dans une boite de conserve. C’est très relaxant et apaisant.

Au moment du déjeuner, je n’ai pas très faim, je ne prends que le croque volaille, Comté et truffe noire. C’est de nouveau un délice pour les papilles.  



Malheureusement, c’est l’heure de quitter le salon pour embarquer pour mon second vol à destination de Rennes. Une fois arrivé à RNS, les bagages seront distribués sous environ 1h dans la cacophonie la plus complète. Comme à l’accoutumée, SkyPriority ne sera pas respecté, j’ai ma valise dans les derniers.

Cet aéroport est définitivement une horreur. Merci beaucoup Vinci pour faire de cet aéroport une angoisse. J’ai vraiment hâte que ce soit la même chose à CDG quand les aéroports de Paris seront privatisés.

Merci de m’avoir lu. 


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.0/10
Cabine9.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Restauration7.0

Jet Quay's Lounge - CIP

2.5/10
Confort6.0
Restauration1.0
Divertissements1.0
Services2.0

Singapore - SIN

9.4/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.5

Paris - CDG

6.0/10
Fluidité8.0
Accès3.0
Services6.0
Propreté7.0

Conclusion

Ce fut donc un bon vol avec un équipage professionnel et attentif. La carte du dîner a bien été renouvelée, mais manque d’originalité et de créativité selon moi. Ce fut toutefois très bon.

Je ne parle même pas de l’offre du petit-déjeuner décriée dans 85% des FR. Les équipes Produit et Expérience Client sont à priori trop occupées avec leurs fichus cocktails qui finissent en eau de boudin.

Les kits de confort sont aussi sérieusement à revoir. Une montée en gamme serait vraiment appréciée. Les trousses actuelles font vraiment cheap.

Sinon, j’ai eu la chance d’assister au décès de la télécommande de mon siège environ 3 heures avant l’arrivée à Paris. Les PNC ont tenté plusieurs manipulations mais elle n’a rien voulu savoir. Dans n’importe quelle autre cabine cela ne serait pas dramatique. Mais en cabine La Première, l’écran est relativement distant du siège, il faut donc se lever pour toute opération (volume, pause et lecture, etc.).

Enfin, comme toujours, le confort du salon a CDG est apprécié. Il faudrait peut-être revoir l’espace de repos par contre, qui manque cruellement d’intimité.

Informations sur la ligne Singapore (SIN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 71 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Singapore (SIN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Singapore Airlines avec 8.6/10.

La durée moyenne des vols est de 13 heures et 36 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 497912 by
    lagentsecret 12385 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "Cependant, je dois faire appel à ma mémoire, soyez indulgents s’il vous plait"
    Elle parait excellente tant le FR est détaillé et toujours aussi agréable à lire avec cette tonalité enjouée
    que vous lui donnez.

    " Encore un coup de PR inutile, mais qui semble émoustiller les employés du service communication de chez AF"
    Il leur faut bien justifier leur fonction

    "En First, j’attends une trousse de confort sobre, mais élégante et à la finition soignée, ce qui n’est pas le cas depuis la mise en place du partenariat avec Carita"
    La précédente était encore moins élégante

    "Voici la composition de mon dîner."
    La vaisselle est superbe mais quel dommage que la présentation ne soit pas au niveau

    Vous avez fait honneur à cette carte qui est appétissante, quoique, comme vous le soulignez, un peu trop classique

    "De toute façon, l’offre du petit-déjeuner est toujours la même et ne m’emballe pas outre mesure. "
    Clairement le point faible du catering

    " Vous comprenez maintenant pourquoi j’ai esquivé l’horrible petit-déjeuner offert en vol !"
    C'est finement joué et on vous comprend !

    Intéressant bonus qui confirme que les aéroports ne sont que des malls un peu particuliers

    A bientôt pour un autre de vos superbes FRs

    • Comment 498017 by
      Larouze AUTEUR 82 Commentaires

      Merci pour votre commentaire.

      Le Jewel Changi est certes un centre commercial de plus pour Singapour mais pas que.
      Pour une fois, on trouve autre chose que des marques de luxe. Il y a de nombreuses marques locales ou peu connues.

      Ensuite, cette foret intérieure et cette chute d'eau sont incroyables.

      Enfin, il y a beaucoup d’activités gratuites pour les enfants (et les plus grands).

  • Comment 497926 by
    loracle 2 Commentaires

    Superbe report.
    La première d'Air France donne vraiment envie.

    Pour déguster les coquilles d'Alain Ducasse, vous pouvez vous rendre chez Champeaux dans le forum des halles à paris :p
    Elles reviendront moins cher qu'un billet en Première :p

    • Comment 498018 by
      Larouze AUTEUR 82 Commentaires

      Merci pour votre commentaire.

      Meme s'il est possible de déguster les coquillettes de Ducasse aux Halles de Paris, cela restera un plat de pâtes très onéreux moi.
      En supposant que je fasse le trajet en Eco depuis Singapour, cela ferait néanmoins les coquillettes a plus de 700 euros ! :P

  • Comment 497931 by
    Esteban GOLD 16831 Commentaires

    Merci pour le partage de ce vol en Première.

    Les fautes de français sur le menu au salon sont atroces, St Jacque poêler, ça fait mal !

    Dommage toutes fois que les entrées ne soient pas en photo mais avec la description on peut s'imaginer les plats.

    Cette sauce servie dans un verre est de très mauvais goût pour de la Première.

    Salon d'arrivée toujours au top.

    A bientôt !

    • Comment 498019 by
      Larouze AUTEUR 82 Commentaires

      Merci Esteban pour le commentaire.

      Je n'avais pas fait attention aux jolies fautes sur le menu a Singapour.
      Ce n'est pas tip top en effet.

      Par contre, les mets sont bien sur les photos. Il s'agit d'amuses-bouches et non de plats.
      Tout est sur la photo d'ensemble avec les deux assiettes, le menu posé a la vertical et la coupe de Champagne.

      Je préfère une sauce dans un verre, plutôt que des promesses en l'air comme le cocktail avec le Ritz Paris.

  • Comment 497957 by
    Ateon GOLD 1598 Commentaires

    Merci pour ce FR ! Vos partages sont toujours aussi intéressants sur ce produit d'exception qu'est la Première.
    Vous n'aviez pas prévu de faire de FR, mais je note que vous avez tout de même pris de nombreuses photos, on ne se refait pas ! ;-)
    La double expérience des salons Jetquay et Qantas est intéressante, mais c'est dommage de ne pas disposer d'un beau salon P à SIN qui pourrait se suffire à lui-même.
    Le hasard veut que j'arrive ce matin même de SIN et qu'hier soir j'ai vu des hordes de Singapouriens à Changi pour assister à l'avant-première de Jewel (maintenant je sais ce que c'est !).
    Une belle expérience encore que cette P, malgré quelques petites fausses notes. Je vois que vous n'avez mis "que" 8 à la note des PNC. D'ordinaire ceux-ci sont excellents en P, y a-t-il eu un problème ?
    Je note qu'à chaque fois vous décrivez deux entrées et deux plats. Vous les demandez systématiquement ? J'imagine que vous n'avez jamais de fin de non recevoir ?
    Le vol pour RNS, même s'il tranche forcément avec l'expérience précédente, ne se justifie que pour le passage au salon P qu'il permet. D'accord avec vous, quand on a la perspective de se restaurer au salon la Première, la prestation de petit-déjeuner en vol peut être allégée.
    A bientôt pour le retour (on espère !).

    • Comment 498020 by
      Larouze AUTEUR 82 Commentaires

      Merci pour votre commentaire.

      La double expérience Jetquay / Qantas devrait changer en fin d’année si tout se passe bien. Une nouvelle expérience au sol est dans les cartons. J’espère qu'elle sera validée rapidement par les équipes AF Singapour.

      Les singapouriens ont une passion pour "faire la queue" des qu'ils peuvent. Alors avec l'ouverture du Jewel Changi et de nouvelles marques / nouveaux restaurants, les prochains mois risquent d’être chargés au Jewel (A&W, Shake Shack, Pokemon Center, etc.).

      Je ne mets "que" 8 aux PNC oui. C'est pour moi une excellente note.
      Il y a toujours des fautes, des erreurs, etc. Je pense a la sauce dans un verre par exemple.

      En First, on est également beaucoup trop sollicité. Je pense que c'est le protocole, mais tout le monde vient vous parler, vient s’intéresser a votre petite personne.
      Ce n'est pas vraiment mon cas, je préfère plus de tranquillité. Je ne suis ni célèbre, ni riche, ni prétentieux.

      Je ne voyage pas en P tout les jours, j'essaie donc de déguster un maximum de plats différents, surtout quand j'ai en tête de faire un FR. En fonction de mon appétit je demande a tester plusieurs options. Tout dépend aussi du nombre de passagers et du chargement. Tout n'est pas toujours disponible en plusieurs exemplaires !

      A bientôt !

  • Comment 498112 by
    AirOne 2447 Commentaires

    Une carte renouvelée, de quoi intéresser vos papilles même si on a tous bien compris via les divers FR que la cuisine extraordinaire reste tout de même au salon de Paris avec des classiques indétrônables et savoureux. Le vol fait effectivement idéalement le travail avec ce matelas très confortable qui permet d'arriver toute en fraicheur à CDG. Quelle catastrophe cette arrivée à Rennes, une heure pour avoir les valises dans un aéroport "si petit" me parait plus qu'abusif et c'est bien regrettable.
    Air France pourrait peut-être réfléchir à effectuer des connexions avec le TGV via un vrai service développer pour rendre cette connexion confortable.

    Merci du FR et à bientôt!

    • Comment 498170 by
      Larouze AUTEUR 82 Commentaires

      Merci pour votre commentaire.

      La carte annoncée il y a quelques jours en partenariat avec le Chef Julien Royer (meilleur restaurant en Asie) s'annonce encore plus excitante ! Il me tarde de pouvoir voir de quoi il s'agit.

      Je suis personnellement pas fan d'une connexion en TGV (qui existe déjà d'ailleurs). Je n'ai que de mauvaises expériences avec la SNCF. Quelques exemples récents : Paris-Rennes en 5h, Vire-Paris en 3h30 et debout alors que j'avais une réservation en Première.

      Je pense qu'il faut surtout obliger (comment ?) Vinci a fournir un service minimum a RNS.

Connectez-vous pour poster un commentaire.