Avis du vol EasyJet London Toulouse en classe Economique

Compagnie EasyJet
Vol U22077
Classe Economique
Siege 17F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:35
Décollage 08 Mai 19, 18:25
Arrivée à 08 Mai 19, 21:25
U2   #10 sur 22 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 341 avis
scorph
Par GOLD 515
Publié le 24 mai 2019

Bonjour à tous et bienvenue à bord de ce report, cette fois direction la perfide Albion et sa capitale le temps d'un week-end en famille pour le week-end du 8 mai. 


introduction


Pour se rendre à Londres, rien de plus simple, en effet avec près de 7 vols quotidiens cette ville doit être dans le top 3 des villes les mieux desservis depuis Toulouse. Trois compagnies se partagent le marché, avec British Airways et ses 3 vols quotidiens vers Heathrow. Easyjet avec suivant les jours 3 vols vers Gatwick ou 1 vers Luton et enfin Ryanair qui vol elle vers Stansted 2 fois par jours. Pour nous le meilleur rapport horaire/prix nous fait pencher vers la compagnie Orange avec l'aller sur Gatwick et le retour depuis Luton 2 nouvelles entrées niveau aéroport pour moi.

Seul le retour sera reporté l'aller étant uniquement un vol de nuit, où je n'avais pas de siège au hublot d'attribué.

Ce qui nous donne le routing suivant: 


Routing

  • U28340 - Economique - Toulouse -> Londres Gatwick - Airbus A320neo Non reporté
  • U22077 - Economique - Londres Luton -> Toulouse - Airbus A319 Vous etes ici

Cette ligne vers la capitale Britannique est une exclusivité sur Flight-report depuis l'aéroport de Londres Luton bien que la ligne existe depuis l'hiver 2016. Les autres lignes du côté de Ryanair, Easyjet ou BA ont toutes été reportés.


Afin de commencer ce report, petit cours sur les aéroports Londoniens, comme vous le savez la capitale anglaise dispose de pas moins de 6 aéroports assurant un service régulier. Heathrow (LHR) est le plus connu avec la compagnie flagship British Airways. Gatwick (LGW) est le second avec un mix d'opérateurs low-cost (Easyjet, TUI, Norwegian…) et majors avec une partie des opérations de BA mais aussi de Virgin Atlantic. Vient ensuite l'aéroport low-cost de Stansted (STN) à mis chemin entre Londres et Cambridge "home of Ryanair" mais aussi Jet2. Vient ensuite Luton (LTN) autre aéroport Low-cost accueillant essentiellement les vols Easyjet et Wizz. Puis l'aéroport de Londres City (LCY) situé à quelques kilomètres des buildings de la skyline Londonnienne sur les quais de la tamise. Enfin dernier aéroport considéré comme Londonien Southend qui se trouve à l'embouchure de la Tamise à près d'une heure trente du centre de Londres.


Welcome to luton


Pour rejoindre Luton, il n'y a, contrairement à Heathrow, Gatwick ou Stansted aucune desserte ferroviaire direct. Il faut donc emprunter un train + 1 bus gratuit afin de rejoindre la plateforme. Nous choisirons l'option bus avec la compagnie National express pour la modique somme de 7£ depuis Victoria.


photo p91

Le trajet est assez long, près d'une heure quinze due à une sortie de Londres assez chaotique. À propos du temps de trajet national express vante le fait que le trajet dur 40 minutes mais lors de la réservation il préconise de prendre un bus 3 heures avant l'heure de départ du vol le trafic Londonien étant assez variable.


photo p92

Le bus plutôt confortable et à moitié plein nous dépose à la gare routière situé devant le terminal.


photo p1-43832

En face de ce dernier on peut voir la tour de contrôle, mais aussi le très flashy hangar 89 siège sociale d'Easyjet.


photo p2

L'extérieur du terminal ressemble à un hangar c'est très simpliste et moderne… rien de bien sensationnel pour un aéroport Low-cost.


photo p3

Le logo de l'aéroport lui aussi très sobre.


photo p4

Nous rentrons à l'intérieur, ici pas de chichi c'est bas de plafond, plafond avec conduit et fils apparent, personnellement ça ne me dérange pas.


photo p5

Sur la droite se trouve les comptoirs d'enregistrements dont de nombreux dédiés à la low-cost orange.


photo p6

Et en face l'accès aux portes d'embarquements avec les petits portiques automatiques. Groundside on trouve de nombreux commerces mais aussi quelques services bien pratiques comme une boîte à lettres ou un distributeur permettant l'achat de coupe file pour le PIF.


photo p8

Étant bien en avance nous ferons une petite pause café au Starbucks, il y en a aussi un airside mais plus petit.

Une fois notre café avalé nous jetons un œil sur le FIDS, malheureusement notre vol affiche déjà un retard de 45 minutes. Au niveau des compagnies on retrouve principalement les 3 opérateurs locaux Easyjet, Wizz et Ryanair avec des destinations plutôt Est-européennes.


photo p7

Le passage à la sécurité sera assez long environ un quart d'heure, Il faut dire que nous n'avons pas été dirigés vers la file la plus rapide. Cela dit quand je vois la longueur des filoguides je me dit que ça aurait pu être bien pire.


photo p9

La sécurité aura été un peu chaotique en mélangeant les affaires de certains passagers mais l'étape sera franchie avec succès.


photo p10-80068

 Nous montons d'un étage pour traverser le dutyfree à passage obligatoire mais à l'achat facultatif.


photo p11photo p12

On trouve ensuite quelques boutiques type galerie marchande avec quelques boutiques plutôt bien présentées.


photo p13photo p14

Avant de déboucher sur le grand hall assez bondé où l'on trouve la plupart des commerces de bouche.


photo p15-72678

Pour ma part je cherche plutôt une vue sur le tarmac, je tente ma chance en direction de la porte 48, bof bof, il n'y a personne, la zone est plutôt agréable et les commodités propres.


photo p19

Je n' ais que cet A321 de Wizzair en partance pour Varsovie à me mettre sous la dent.


photo p16photo p20

Le reste de la zone de stationnement étant désespérément vide.


photo p18

Je partirai donc en sens inverse direction la porte 1, à certains endroits Luton ressemble un peu à un hôpital.


photo p17

Au bout de la jetée la plus ancienne on trouve une sorte de rotonde assez sympa.


photo p23

Mais la vue sur les avions y est encore pire !


photo p22

Retour en sens inverse direction la porte 28. En chemin, je peux voir quelques appareils intéressants, car tout comme son homologue Stansted, Luton et l'aéroport d'attache de nombreux jet privés comme ce Boeing 737-700 bbj.


photo p21

Un peu plus loin c'est un véritable nid avec au premier plan à droite un Falcon 7X, cerné par 3 Bombardier Globaljet.


photo p24

Retour rapide sur terre avec cet A320 d'Easyjet qui partira vers Alicante dans la soirée.


photo p25

Je ne le sais pas encore mais mon vol embarquera depuis cette jetée, elle reste assez agréable. avec quelques services basiques et un nombre suffisant de sièges.


photo p26

Gros avantage pour moi la vue sur les mouvements avions y est bien meilleur ! 


photo p29

Je vous propose donc un petite séance de spotting, surtout que je viens de voir que mon vol vient de reprendre 30 minutes de retard supplémentaires. On commence donc à faire le tour des appareils en porte avec cet A321 de Wizzair qui embarque pour Lublin. 


photo p27

De l'autre côté on peut voir cet A319 d'Easyjet à la livrée un peu spéciale G-EZEN était prévu de sortir de la flotte à la fin de la saison hiver 2017-2018 toutefois la compagnie orange lui à fait reprendre du service lors de la saison été 2018, il ne tardera d'ailleurs pas à s'envoler vers Amsterdam.


photo p28

Cet autre A321 de Wizzair est au beau milieu de sa rotation depuis Bucarest.


photo p30

Sur ma droite j'aperçois un autre parking avec des jets privés, bon aperçu des pavillons de complaisances dans l'aviation avec l'Ile de Man pour le Gulfstream vert, Malte pour le Hawker avec les caches réacteurs rouges tandis que le Global express à la saillante livrée rose est lui immatriculé aux îles Caymans.


photo p31

Un A320 de Wizzair à l'ancienne livrée arrive lui depuis Budapest.


photo p32

C'est au tour de cet A320 d'Easy qui fera un retour parking d'un petit quart d'heure avant de reprendre avec pas mal de retard sa rotation vers Heraklion en Grèce, j'avais déjà emprunter cet appareil sur un Porto-Toulouse l'année dernière.


photo p34

En face de moi les pilotes de cet autre A320 d'Easy préparent leur vol qui les amènera vers Lisbonne.


photo p33

Alors que son cousin aux anciennes couleurs arrive depuis Zurich.


photo p35

Au loin j’aperçois la piste, avec ce Boeing 757-200 de TUI qui se pose en provenance de Rhodes.


photo p37

Autre Boeing beaucoup plus commun avec ce 737 de Ryanair qui roule pour rejoindre Bologne.


photo p36

Ryanair offre quelques vols au départ de Luton essentiellement vers des destinations loisirs, elle dispose aussi d'une petite base. Ce 737 rejoint la piste d'où il décollera cap sur Malaga.


photo p40

Mais la majorité des vols sont assurés par Wizzair avec ses A321 en partance ou l'arrivé respectivement pour Athènes, depuis Satu Mare et pour Bucarest.



Et bien entendu Easyjet dont il s'agit de la base historique, avec un nombre important d'Airbus au départ ou à l'arrivée des 4 coins de l'Europe. Alpha Wisky partiera vers Nice, Novembre Delta arrive lui de Palma, pour Fox Victor c'est une arrivée depuis Lisbonne. enfin Tango Delta arrive lui depuis Paris CDG.



D'autres vols plus élitiste sont aussi au programme avec ce Gulfstream G650 ou ce magnifique Global 6000.


photo p41photo p49

Notre vol affichait déjà 45 minutes de retard dans l'après-midi, il affiche désormais plus d'une heure trente de retard.


photo p50

Quelques minutes plus tard, notre porte s'affichera alors que notre appareil n'a pas encore atterri.


photo p52

Par ailleurs, il n'y a pour le moment pas l'ombre d'un agent en porte signe que notre vol va sans doute avoir un peu plus qu'une heure trente de retard.


photo p53

Notre A319 arrive enfin en provenance de Dortmund.


photo p51

Il arrive à la gate il s'agit d'G-EZIW un Airbus A319 âgé de 13 ans et demi tous passés chez Easyjet.


photo p54

Puis l'embarquement est enfin lancé avec le respect des priorités.


photo p55

Le boarding pass du jour, l'OLCI a été clémente avec moi aujourd'hui je bénéficie d'un hublot.


photo p90

Mais il nous faudra encore patienter un peu le temps que les passagers allemands débarquent et que l'équipage ainsi que les équipes au sols préparent l'appareil pour repartir.


photo p56

Pendant ce temps la pluie redouble d'intensité, on va sans doute se mouiller.


photo p57

A bord de l'Airbus A319 d'Easy


Puis les fauves sont lâchés, heureusement le gros de l'averse semble passé. Pour nous ce sera direction la porte avant avec un passage devant notre moteur 1



On retrouve la cabine classique des Airbus A319 de la compagnie orange.


photo p62photo p61

Le siège est le AI-1000 de chez Zodiac, qui commence à être quelque peu dépassé aussi bien au point de vue confort que design.


photo p63

Le pitch est réduit mais suffisant pour mon mètre soixante douze.


photo p64

Plafonnier avec un PSU à l'ancienne.


photo p65

Dehors la pluie nous voile un peu la vue.


photo p66

Le chargement des bagages est terminé, notre pilote nous fait une annonce nous indiquant qu'il vient d'être déclenché de son stand-by et qu'il n'a pas encore de créneau pour notre décollage les contrôleurs aériens français commençant leur grève nationale dès ce soir. Le lendemain le vol sera annulé comme une très grande partie des vols du soir sur TLS.


photo p67

Finalement, nous repoussons que quelques petites minutes plus tard. Tant mieux nous avons déjà pratiquement 2 heures de retards.


photo p68

En chemin on croise ce petit jet privé Embraer Phenom 100 qui s'élance.


photo p69

La cabine est prête en vue du décollage.


photo p80

Puis c'est à notre tour d'entrer en piste pour un départ cap à l'ouest alors que la pluie commence à diminuer.



Rotation alors que la vitesse débarrasse l'eau de mon hublot.


photo p73

Nous prenons rapidement de l'altitude au dessus des parkings de l'aéroport et la banlieue de Luton.


photo p74

Premier virage d'un longue série qui nous fait slalomer entre les différents couloirs aériens Londonien. 


photo p75

Nous survolons l'autoroute M1 par laquelle nous sommes arrivés, sous nos ailes défilent les lotissements de Luton.


photo p76

Nous prenons progressivement de l'altitude au dessus de la verte campagne britannique.


photo p77photo p78

Avant que le sol ne disparaisse derrière une épaisse couche nuageuse.


photo p79

Puis nous rejoignons notre altitude de croisière, là ou le ciel est toujours bleu.


photo p81

Nous avons même le droit à un sympathique couché de soleil.


photo p82photo p83

En cabine, le service ne tarde pas à commencer dès l'extinction du signale lumineux.


photo p93

Le menu pour vous faire une idée de l'offre et des prix. Toutefois pour ce vol tardif une annonce est faite indiquant qu'il ne reste que peu de choix disponibles.


photo p85

Pendant ce temps la croisière se poursuit calmement et sans l'ombre d'une turbulence.


photo p88

Wing tip view


photo p89

Pendant ce temps le soleil jour à cache cache avec les nuages.



Jetons un œil à la documentation de bord, on retrouve la classique safety card ainsi que les brochures relatives à la vente à bord (duty free + bob).


photo p84

Le magazine de bord avec quelques pages corporates coincées entre les pubs…


photo p86photo p87

Dehors le soleil vient de disparaître définitivement derrière les nuages … tout du moins pour aujourd'hui.



Pour avoir une idée de la route suivie par notre vol du jour, merci flightradar24.com


photo p119

En cabine l'ambiance est toujours aussi tranquille une bonne partie des passagers somnolent.


photo p101

Dehors on aperçoit plus que quelques lueurs solaires.


photo p100

Dommage de la part de l'équipage de ne pas avoir baissé l'intensité lumineuse lors du vol, l'inconfort des passagers ne tardera toutefois pas à prendre fin les annonces concernant l'arrivée étant prononcée par notre chef de bord.


photo p102

Dehors les lumières du sol se rapprochent.


photo p104

Tandis qu'en cabine l’intensité lumineuse diminue alors que la cabine est préparée pour l’atterrissage.


photo p103

Toulouse home sweet home


Nous rejoindrons rapidement le planché des vaches grâce à un posé en piste 14R (plus court quand on vient du nord). On aperçoit au loin la silhouette reconnaissable des avions de transports Beluga de l'avionneur européen Airbus.


photo p105

Nous quittons rapidement la piste avant de croiser la piste gauche.


photo p106

Puis nous remontons le taxiway en direction du hall D qui accueil les vols hors Schengen, pas mal d'Airbus d'AF au parking ce soir.


photo p108

Nous rejoignons notre place de parking auprès de cet Airbus A319 de Brussels Airlines


photo p109photo p110

Le débarquement ce fera rapidement par la porte avant (connectée à une passerelle) et la porte arrière.


photo p111

Dernière vue partielle sur notre appareil du jour byebye India Wisky !


photo p112

Passage à la PAF plutôt rapide en ce dimanche soir.


photo p113

En chemin on croise le trafic habituel de cette fin de soirée à Blagnac avec cet A320 de LH en nightstop à Toulouse pour pouvoir effectuer le premier vol vers Francfort.


photo p114

Pas mal de monde à la récupération des bagages sans doute les passagers en provenance du vol KLM arrivé un peu avant nous.


photo p115

Nous ne traînons pas, le tram part dans 5 minutes, juste le temps de faire la classique photo de la façade de l'aéroport toulousain.


photo p117

Avant de grimper à bord de ce dernier direction la maison !


photo p118

J'espère que ce report, au final assez classique aura su vous intéresser, je reviens très bientôt avec des reports un poil plus croustillant. Rapide petit bonus Londoniens toujours aussi sympa.


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

EasyJet

4.6/10
Cabine4.0
Equipage6.5
Divertissements5.0
Carte payante3.0

London - LTN

7.0/10
Fluidité6.0
Accès6.0
Services8.0
Propreté8.0

Toulouse - TLS

7.2/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Retour de week-end au final assez long du fait des marges nécessaires à prendre pour rejoindre les aéroports assez éloignés du centre ville de Londres le tout accentué par le retard pris par notre appareil dans sa rotation précédente.

Easyjet :
Confort : L’A319 disposant malheureusement des anciennes cabines le confort n'est pas spécialement au rendez-vous, ce qui ne pose pas de problème pour un Lyon-Toulouse commence à devenir + problématique pour 1h30 de vol.
Equipage : Les équipages britannique n'ont pas la sympathie de leurs camarades Toulousain, mention honorable pour notre CDB qui saura nous expliquer les causes du retard en s'excusant plusieurs fois.
Divertissement : Le hublot est toujours sympathique même si dans notre cas une bonne partie du vol était de nuit.
Restauration: Même si les prix restent correct le fait de ne plus à voir la majorités des plats chauds alors qu'il reste une rotation reste un problème...

Londres Luton:
Fluidité : PIF au final assez long, il faut dire que nous avons été orientés vers la file la plus lente.
Accès: Assez pratique et peu onéreux mais très long surtout qu'il faut prévoir de bonnes marges.
Services: Grand duty free + boutique, food court assez grand chaque jetée dispose de distributeurs ainsi que de son stand WHSmith.
Propreté; Bof mais acceptable pour les toilettes

Toulouse:
Fluidité: PAF, pour une fois nécessaire et rapidement passée, cheminement arrivé assez court, plutôt positif avec un petit bonus pour la passerelle à l'arrivée.
Accès: Assez pratique et bon marché avec le tram en journée, un tram après 00h30 serait apprécier en cas de vol retardé particulièrement le dimanche.
Services: Plutôt correct malgré l'heure tardive.
Propreté: Correcte mais je ne suis pas passé par la case toilettes.

Sur le même sujet

10 Commentaires

  • Comment 504212 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4811 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR.
    Un cheminement bien long pour rejoindre Luton, personnellement j'ai pour l'instant toujours évité cet aéroport, préférant LHR et LGW.
    Si en plus le vol est en retard , la journée commence à être longue.
    A bord c'est du EZY, qui est une Lcc très fréquentable, j'y ai souvent eu des bons équipages.
    Bonus d'une ville dont je ne me lasse jamais.
    A bientôt

    • Comment 504370 by
      scorph GOLD AUTEUR 1054 Commentaires

      Bonjour Valérie et merci pour ce retour, Luton est assez lointain c'est vrai mais à mes yeux ce n'est pas l'aéroport Londonien le plus désagréable.
      Vol en retard en effet cela rallonge un trajet où les marges sont déjà importantes. Au niveau d'Easyjet on retrouve une prestation connue et efficace dommage quel soit aussi facilement perturbable dans notre cas...
      Bon vols.

  • Comment 504224 by
    Esteban TEAM GOLD 9929 Commentaires

    Merci pour le partage Hugo !

    National Express est aussi l’option que j’avais privilégié lors de mon passage par LTN. Le tarif est tout à fait correct et le confort dans le bus très correct. Comme toi on avait passé plus d’une heure dans le bus.

    EasyJet reste la lcc la plus fréquentable du marché en Europe.

    À bientôt !

  • Comment 504245 by
    guilhem GOLD 307 Commentaires

    Merci Scorph pour le partage de ce vol avec la compagnie à bas coût orange.

    Nous choisirons l'option bus avec la compagnie National express pour la modique somme de 7£ depuis Victoria.

    J'ai une petite astuce pour payer le bus encore moins cher ! Il suffit de réserver un peu en avance (quelques semaines) sur le site easyBus, vous trouverez les trajets de National Express à partir de 1.99£.
    Le bus plutôt confortable et à moitié plein nous dépose à la gare routière situé devant le terminal.

    Je rejoins votre avis et celui d'Esteban, pour avoir testé plusieurs compagnies à Londres, c'est celle que je préfère pour le confort et le système de divertissement à bord.
    L'aéroport de Luton ne donne franchement pas envie de s'y attarder, alors avec le retard que votre vol a eu, la journée à dû être longue. Dans mes souvenirs, l'aéroport de Stansted fait un peu mieux malgré la foule.
    En effet la cabine commence à faire vieux, surtout quand on a déjà vu la nouvelle cabine sur les A30neo.
    Le bonus touristique correspond à l'image que je me fais de cette ville, dont je me lasse jamais également !
    Avant de rejoindre le sky garden (la tour à droite sur la photo précédente) la vue y est là aussi magnifique sur les bâtiments spectaculaires qui entourent la Tamise.

    A bientôt 😉
    Je ne sais pas si vous savez mais on peut aussi monter dans The Shard, sauf que c'est payant.

    • Comment 504395 by
      scorph GOLD AUTEUR 1054 Commentaires

      Bonjour Guilhem et merci pour ce long commentaire, pour l'option Easybus je l'avais identifié mais une mauvaise surprise à l'aéroport de Genève l'année dernière m'avais définitivement refroidie de cette option de transfert. Mais la solution National Express reste toutefois d'un bon rapport qualité prix.
      Pour Luton je l'ais préféré à Stansted ... par contre je vous rejoins totalement sur les cabines des A319 qui commencent vraiment à marquer leur age et leur inconfort.
      En effet vue du Shard la vue doit être spectaculaire mais le Sky Garden est gratuit :-)

      Bon vols

  • Comment 504302 by
    Chevelan GOLD 12297 Commentaires

    Long trajet pour rejoindre Luton...
    A bord, EZY égale à elle même, certainement la compagnie low cost la plus sérieuse du vieux continent
    On ne se lasse pas de Londres

    Merci Hugo pour cette contribution, à bientôt...

    • Comment 504391 by
      scorph GOLD AUTEUR 1054 Commentaires

      Bonjour Hervé et merci pour ce retour, Luton est assez loin de Londres mais parfois il nous faut le même temps pour rejoindre CDG depuis Paris.

      Easy est habituellement sérieuse et efficace toutefois sur ce vol de nombreux couacs prouve que la machine orange peut parfois se gripper.
      Bon vols

  • Comment 504417 by
    NZ1 SILVER 1187 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR !
    Drôle de mélange des genres à LTN avec ces beaux jets et tout ces avions low cost
    L’aéroport est moche mais c’est une bonne alternative pour voler vers ou depuis la capitale Londonienne
    Dommage pour le retard, j’ai subi le même sort sur mon dernier vol avec la compagnie orange
    La cabine est désuette et les cartons publicitaires n'arrangent rien
    Ce bonus me rappelle que j’ai été pas mal de fois à Londres mais que je n’ai jamais mis les pieds au Sky Garden
    A bientôt

    • Comment 505004 by
      scorph GOLD AUTEUR 1054 Commentaires

      Bonjour Hugo et merci pour ce commentaire,

      Drôle de mélange des genres à LTN avec ces beaux jets et tout ces avions low cost

      En effet c'est plutôt original mais il y a un peu le même genre de mélange à Stansted ou comme tu as pu le voir Genève.
      Dommage pour le retard, j’ai subi le même sort sur mon dernier vol avec la compagnie orange

      Phénomène encore plus récurent à Londres...
      La cabine est désuette et les cartons publicitaires n'arrangent rien

      La cabine des A320 que tu as pu avoir donne un vrai coup de jeune à la marque en effet.
      Bon vols !

Connectez-vous pour poster un commentaire.