Avis du vol Air France Paris Geneva en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1742
Classe Economique
Siege 18D
Avion Airbus A318
Temps de vol 01:10
Décollage 23 Jui 13, 11:10
Arrivée à 23 Jui 13, 12:20
AF   #48 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4396 avis
Numero_2
Par GOLD 2254
Publié le 29 juin 2013
Bonjour à tous !

Après une excellente soirée passée au Tarmac en compagnie de nombreux membres, il est déjà l'heure du retour. Ce FR signe donc la fin de mon voyage à Paris.

1° BSL - CDG, ATR-72, A5, Economy
2° CDG - GVA, A318, AF, Economy (Vous êtes ici)

Ce FR sera court, vous verrez pourquoi par la suite.

Au sortir d'un RER B direct depuis le centre ville, me voilà devant le fameux panneau des départs. A noter que j'ai plutôt de la chance avec les RER, puisque sur les six dernières connexions CDG <-> Paris prises au hasard, cinq furent directes.
photo 4k59

Quelle aubaine que mon vol soit à destination de GVA, cela m'épargnera de devoir passer par l'horrible T2G. Direction le T2F.
photo gs62

Un peu de spotting le long du chemin. A part AF, il n'y aura quasiment rien d'autre à se mettre sous la dent aujourd'hui. :(
photo hww4

Je suis arrivé relativement tôt à l'aéroport, car je devais encore m'enregistrer. Explications :
AF m'avait écrit dans son mail de confirmation de vente du billet que l'enregistrement serait fait de manière automatique le jour précédant le départ. Cela avait fonctionné à l'aller mais par cette fois car je n'ai pas reçu de message me l'indiquant. Soit.
Je profite du wifi de l'hôtel pour tenter de faire la procédure d'OLCI manuellement. Rien n'y fait, le système AF se bornant à me répéter la même erreur après plusieurs tentatives. Il ne me reste plus que la solution d'enregistrement à CDG via les bornes automatiques ou aux comptoirs.
Cela va sans dire que je n'espérais plus d'avoir un hublot sur ce vol…

Voici donc la machine par qui viendra la confirmation de ce que je savais déjà : Plus de hublot de libre, passablement de sièges centraux libres et quelques sièges couloir de disponibles. Je choisis un couloir avec le siège d'à côté encore libre en espérant qu'il le restera.
photo iwtl

Le BP fraîchement imprimé.
photo a3ke

Je me dirige ensuite vers le passage de la sécurité. A noter que le personnel ADP sera très aimable, tant à la sécurité qu'en porte. Peut-être la direction a-t-elle demandé des efforts de comportement après avoir lu quelques FRs. ;)
Personne devant moi, je passe en une minute chrono.
photo 2w20

Direction ensuite les portes F21 à F36, dans une architecture audacieuse que j'apprécie.
photo pqe

Puis arrivée dans la jetée.
photo fjqj

Il reste pas mal de sièges libres, l'offre de presse à disposition du pax lambda est assez conséquente, mais le choix de cafés / bars est relativement restreint.
photo gssn

Ce ne sera pas du Segafredo mais du Illy ce matin ;) .
photo hbze

Après ce cappuccino salutaire, je me dirige en bout de jetée pour y voir le très diversifié ballet des appareils AF.
A320 en porte.
photo snez

A320 au roulage.
photo ncf4

Force est de constater que le reste des avions passant par là est d'une banalité sans nom, aussi la séance de spotting s'arrêtera-t-elle ici.

L'ordinateur m'aidera à passer le temps jusqu'à l'embarquement. Merci à AF et Orange de proposer 6 heures de wifi renouvelables aux pax. Qui a dit que la connexion était limitée à quinze minutes ? ;)
photo ezgc

Bien entendu, la page corporate s'affiche.
photo e46y

Oh, un intrus ! KévinDC airlines passe par là. ;)
photo xqte

L'heure d'embarquement approche, je me dirige donc vers la porte. J'apprendrai ultérieurement qu'un problème informatique bloque les terminaux en F33, le boarding est donc déplacé en F34.
Je ne sais pas si c'est la norme au T2F, mais aucune annonce de début d'embarquement ou de last call ne sera faite. Comme disait l'autre : Tu trouveras la main secourable au bout de ton bras.

Toujours sans annonce, l'embarquement débutera à l'heure. Aucune allusion de près ou de loin ne sera faite à Sky Priority, ce qui confirme une fois de plus mon avis à son sujet.
photo 84yh

Longue passerelle vitrée.
photo m1lq

Une livrée rétro à nos côtés.
photo 68j6

Accueil à bord par un CC bon cinquantenaire. Découverte de l'A318 et de sa cabine équipée des tristement célèbres planches à repasser.
photo buql

Je prends place au 18D alors que les 18E et 18F sont encore libres. L'espoir est-il encore permis ?
Pitch OK.
photo hwfi

Je profite de l'absence de voisin pour jeter un oeil par le hublot.
photo a6ta

Fiche de sécurité recto-verso.
photo 5njdphoto mdls

Malheureusement une pax viendra s'installer en 18F alors que le siège nous séparant restera libre. Bonne pioche pour moi car l'avion est plein.
Le 18E sera finalement no-show et nous devrons attendre dix minutes que son bagage en soute soit débarqué.

Vue de la cabine depuis mon siège. Après la fermeture des portes, le CC viendra chercher les deux jeunes assis deux rangs devant moi pour les mener jusqu'au cockpit. Je ne sais pas si ce sont des GPs mais ils passeront la totalité du vol dans le poste de pilotage.
photo 9k43

10 minutes de retard au repoussage, puis court roulage et décollage.
J'attendrai la percée de la couche nuageuse pour photographier le winglet sur un fond bleu. Ne manque plus que du rouge. ;)
photo af5g

Il faudra attendre un moment pour bénéficier du service, car apparemment le protocole veut que la rangée 18 soit la dernière servie par le trolley partant du fond de l'appareil.
Pas de salé proposé sur ce vol, ce seront donc deux minuscules cookies Filet Bleu qui accompagneront la bière.
Mini-collation sur la mini-tablette du mini-Airbus au tarif mini !
photo 6eiq

La bière à peine bue, et c'est déjà l'approche sur GVA.
photo 44cw

Atterrissage soft, puis taxiing jusqu'au secteur France.
Débarquement assez lent ; Le CC ainsi que le commandant prendront congé des pax au seuil de l'avion.

Tentative de spotting avec cet A333 LX pour JFK.
photo x744

Et une brochette de dérives un peu plus variée qu'à CDG. ;)
photo b6yb

Passage devant la douane pour qui aurait à récupérer quelques Euros sur des achats de sacs Hermès ou Vuitton, et arrivée en Suisse. ;)
photo gtzn

Ce FR s'arrête ici.

En arrivant dans le train j'allume mon PC et relève mes mails. Surprise, AF m'a envoyé un questionnaire de satisfaction concernant le vol de la veille. Que vais-je bien pouvoir y répondre ? ;)
photo st5a

Afficher la suite

Verdict

Air France

4.9/10
Cabine3.5
Equipage6.0
Divertissements5.0
Restauration5.0

Paris - CDG

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Geneva - GVA

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Ponctualité : Dix minutes de retard au départ comme à l'arrivée. 17

Confort : Les sièges planche à repasser sont les plus mauvais auxquels j'ai déjà eu affaire : Je ne donne pas cher de mes lombaires après plus d'une heure assis là-dessus. 12
Le non-fonctionnement de l'enregistrement automatique, le refus du système de procéder à l'OLCI ainsi que l'attribution d'un siège couloir à la borne automatique pénalisent la note de cinq points supplémentaires. 7

Personnel : Plutôt correct dans l'ensemble, comme sur le vol aller. 14
-2 pour leur ostensible penchant GP friendly. 12

Repas : Je reprends la note de 12 qui me semble correcte pour un sucré-salé et y retire 2 points pour n'avoir eu que du sucré. 10

L'impression globale que je retiendrai de ce vol n'est pas brillante, mais cela est principalement dû au fait de n'avoir pas pu maximiser mes chances d'avoir un siège au hublot en procédant à l'OLCI.
Ne proposer que du sucré sur un vol partant à l'heure de l'apéritif est à mon avis une erreur car tout le monde n'est pas au jus de fruit et à l'eau à bord !
Cette première expérience AF sera certainement la dernière me concernant, car même au départ de ZRH je trouve le produit LX plus consistant.

A bientôt pour une série de FR sur une destination plus exotique que CDG. ;)

Merci de votre lecture.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Geneva (GVA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 62 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Geneva (GVA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 9 minutes.

  Plus d'informations

20 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.