Avis du vol Condor Flugdienst Palma De Mallorca Düsseldorf en classe Economique

Compagnie Condor Flugdienst
Vol DE1515
Classe Economique
Siege 35A
Temps de vol 02:20
Décollage 15 Mai 19, 09:15
Arrivée à 15 Mai 19, 11:35
DE   #39 sur 141 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 20 avis
scorph
Par GOLD 1235
Publié le 17 juin 2019

Bonjour à tous, premièrement merci à tous d'avoir été aussi nombreux à suivre le report précédent. Une bonne surprise très encourageante qui m'a permis de dépasser mon record de vues sur un report. J'espère que la suite vous intéressera tout autant, bonne lecture à tous !
 


Seconde partie de cette série av-geek avec le vol que j'attendais le plus, véritable objet de cette série, le Boeing 757 et pas n'importe lequel le plus long, le -300. Je n'avais aucune saucisse de Renton à mon actif c'est désormais chose faite !


Introduction


Au programme des réjouissances je comptais essayer le Boeing 757 une espèce qui a tendance à disparaître des cieux européens. Aujourd'hui seules quelques compagnies européennes exploitent encore le B757 chez les majors on retrouve Icelandair et Aer Lingus.
On trouve heureusement quelques compagnies charters/loisirs qui utilisent de belles flottes de 757 comme TUI, Jet2 ou l'allemande Condor et c'est sur cette dernière que mon choix va se porter car la compagnie loisir utilise une bonne partie de ses 757 pour faire des vols sur Palma de Mallorca depuis FRA, HAM ou encore Düsseldorf pour de tarif descendant parfois jusqu'à 20€ !

C'est sur ce vol que je porterai mon choix, l'aller est facile trouvé avec Volotea et Vueling qui propose chacun un vol les mercredis Volotea avec son tarif et 20€ et son départ tôt aura mes faveurs.
Pour le retour c'est un peu plus compliqué, pas de vol direct depuis Toulouse et les allers simples depuis l'Allemagne coûtent une fortune. Je trouverais un vol Flybe le matin sur Londres City à 50€. Enfin pour revenir de Londres je prendrais mon Ryanair habituel au départ de STN pour 28€ avec 2 bagages à main.
Pour le routing ça donne ça:


Routing


Cette ligne pourtant très fréquentée n'a été reportée qu'une seul fois par le maître incontesté des vols Av-geek Lucky Luke pour prendre un obscure affrètement effectué par Eurowings en B767, encore un signe que cette ligne nécessite parfois de gros porteurs. En effet avec plus d'1,3 millions de passagers c'est la route le plus fréquentée de l'aéroport de l’île de Majorque avec près de 150 rotations hebdomadaires ! Quant à l'appareil il n'a été reporté que 49 fois essentiellement sur des compagnies US et seulement 3 fois chez Condor. Combo ligne/compagnie/appareil inédit c'est presque une exclue !


Correspondance A palma


On se retrouve dans l'aéroport Majorquin avec une correspondance d'environ 2 heures très facile à réaliser les arrivées et les départs Schengen étant effectués dans la même zone à PMI.


photo p1

On retrouve les grands présentoirs à maquettes situés entre les trottoirs roulants qui permettent de rejoindre les différentes ailes du terminal.


photo p2

L'aéroport de Majorque est dans le top 20 des aéroports européens juste derrière Zurich en nombre de pax autant dire qu'il est plutôt bien fourni niveau services aux passagers et boutiques.


photo p3

Inutile de dire que niveau départ c'est aussi bien fourni avec un nombre très important de vols vers l'Allemagne. Il faut dire que l'été près de 3 millions de Germains viennent se faire griller sur les plages des Baléares.


photo p4

Notre vol est bien affiché en porte C62


photo p5

Notre appareil est lui aussi devant la porte, il vient d'arriver depuis Düsseldorf et pas de doute il s'agit bien d'un Boeing 757-300.


photo p7photo p8

Face B de notre appareil du jour qui possède encore l'ancienne livrée ciel et or. Pour l'historique notre appareil est âgé d'un peu plus de 20 ans tous passés dans les différentes versions de Condor/Thomas Cook avec une courte pige chez la filiale britannique du voyagiste en 2017.


photo p9

Les passagers commencent à s'approcher de la porte mais l'on est loin du début de l'embarquement. Je me dirige donc vers le bout de la jetée où la vue est plutôt correct sur les pistes. Ici un Airbus A319 de Brussels Airlines qui assure une rotation vers Brussels.


photo p6photo p20

Quelques appareils à l'arrivée avec cet A320 d'Eurowings Europe qui entretient une base à Palma de Majorque, il arrive depuis Munich.


photo p10

Pour cet Airbus A320 c'est une rotation depuis Paris CDG qui est au programme.


photo p11

Mais les Allemands sont bien les maîtres des lieux avec le voyagiste TUI qui vient avec ce superbe 737-800 à livrée spéciale et flashy Magic Life. Il arrive depuis Bâle.


photo p12

Autre livrée spéciale (partenariat avec le loueur de véhicule Hertz) avec cet A320 d'Eurowings qui assure un des nombreux vols vers DUS.


photo p13

Niveau livrée publicitaire TUI est plutôt bien fournie avec ce 737-800 qui part vers Stuttgart.


photo p19

Autre TUI mais à la livrée bien plus classique qui arrive lui depuis Francfort.


photo p15

Si vous avez lu le report précédent vous devez le reconnaître, il s'agit de l'Airbus A319 dans lequel je suis arrivé et qui retourne sur Toulouse.


photo p14

Malheureusement il n'y a pas que des livrées bariolés à PMI on voit aussi des appareils bien plus discret comme cet A320 de la charter Espagnole Gowair qui vol pour TUI Nederland.


photo p18

Bon l'heure avance il va me falloir retourner vers ma porte.


photo p17

Quelques dizaines de mètres à faire dans les longs couloirs pour la rejoindre.


photo p16-55643

Ça y est notre appareil est prêt à nous recevoir, il était impressionnant de voir le  nombre de piles de journaux déchargés de la soute de l'appareil. Sans doute de la lecture pour les 30.000 allemands résidant à l'année à Majorque.


photo p22photo p21

L'embarquement est lancé et rapidement les passagers forment une file.


photo p81

Aperçu depuis la passerelle on peut voir que notre reverse droite a été changée avec un cousin.


photo p23

Il nous faut un peu attendre dans le dernier finger


photo p24

A bord du 757-300 de condor


Fuselage shoot sur un des plus longs appareils monocouloirs au monde.


photo p25

A ma grande surprise la cabine est déjà bien pleine et j'aurais un peu de mal à immortaliser la cabine. L’accueil à bord est très souriant de la part de notre équipage pratiquement entièrement féminin et vraiment sympathique. Bien loin de la froideur de leurs collègues de tante Lufthi.


photo p26

Vu de l'arrière de mon siège il s'agit du Acro XC fournit par l'équipementier britannique. Bien qu'assez fin le confort est plutôt bon. Il est même équipé d'un système de sonorisation, d'une disposition peu courante (j'avoue ne pas avoir tester le fonctionnement).


photo p33

Le pas est plutôt bon pour une classe éco d'une compagnie loisir, il faut dire que les allemands sont plutôt grands.


photo p28

La plafonnier est assez vintage type 737NG antérieur au Skyinterior.


photo p42

Vue depuis mon siège.


photo p27

Pendant l'embarquement j'ai une belle vue sur la tour et les mouvements avions.


photo p30photo p31

Pendant ce temps l'embarquement se poursuit, il faut dire qu'il faut caser mes 261 co-pax en entrant via une seule porte et un seul couloir !


photo p32

Les consignes de sécurités sont diffusés à l'aide des IFE centraux 2 fois en Allemands et en Anglais.


photo p34

La cabine est désormais prête pour le décollage des annonces sont faite depuis le poste par notre capitaine, une femme d'une quarantaine d'années. Chez Condor les femmes sont aux commandes que cela soit en cabine ou au poste ! Notre pilote nous informe toutefois d'une croisière quelque peu turbulente.


photo p35

Nous ne tardons pas à repousser et commençons dans la foulée notre roulage pour la piste 24R qui est utilisée pour les départs ce matin.


photo p36photo p37

En chemin on croise un A320 de Laudamotion nouvelle acquisition de Ryanair et dont le fondateur nous a quitté il y a quelques semaines… il nous suivra se rendant lui aussi à DUS.


photo p38

Au large on croise un cousin aux nouvelles couleurs, cet autre Boeing 757-300 se dirigera lui vers Francfort.


photo p39

Nous remontons le taxiway parallèle à la piste avec en toile de fond les sommets qui surplombent l’île.


photo p40

Ce 737 de TUI vu précédemment s’apprête à décoller pour Bâle, 2 fois sur notre chemin, il faut dire qu'avec sa livrée il est dur de le rater.


photo p41

Nous sommes au point d’arrêt l'A320 de Lauda arrive sur la bretelle parallèle.


photo p43

La piste est libre on peut s'engager.


photo p44

On s'élance sans tarder, les 2 réacteurs Rolls RB-211 mettent un bon coup de pied au derrière. Plutôt apprécié par ses pilotes qui le comparent à une Corvette grâce à son bon rapport poids/puissance notre 757 grimpe plutôt bien au dessus des installations aéroportuaires de PMI.


photo p45photo p46photo p47

Nous franchissons rapidement la petite bande de terre située entre l'aéroport et les premières plages de Can Pastilla, l'eau et vraiment belle ça donne envie d'y tremper les pieds !


photo p48photo p49photo p50

Nous attaquons au milieu de la baie de Palma notre virage à pratiquement 180° qui doit nous permettre de remonter vers le Nord


photo p51photo p52photo p53

Au loin on aperçoit la capitale de l’île et son port.


photo p54

A la limite de notre winglet PMI dont nous venons de décoller.


photo p55

A l'opposé de l'aéroport la citée balnéaire de Magaluf, une grosse usine à Touriste mais on peut y passer de bonnes soirées ^^.


photo p56

L'on repique sur les terre cap au Nord à présent.


photo p57

Palma de Majorque et son aéroport au premier plan.


photo p58

Nous traversons rapidement la plus grande île des Baléares du Sud au Nord.


photo p59photo p60photo p61

Avant de retrouver les plages de Cala Mendia sous nos ailes.


photo p63photo p62

Nous laissons Palma et ses touristes Allemands derrière nous prêt a traverser une petite partie de la Méditerranée. 


photo p64

Quelques petite minutes plus tard c'est Minorque qui apparaît à la surface de l'eau. L'ile du Nord des Baléares et réputée plus sauvage et moins peuplée.


photo p65photo p66

En cabine l'ambiance est calme et le taux de remplissage plutôt bon d'un peu plus de 90% vraiment pas mal pour un vol hors saison…
Pour vous dire j'étais initialement prévu sur le vol du soir par sécurité. Mais finalement mon vol partant à l'heure j'ai acheté un billet pour le vol du matin quelques minutes avant le décollage de mon vol Volotea et à peine 2h30 avant le vol, il ne m'a coûté que 19,99€.


photo p67

Comme annoncée par notre pilote le ciel se voile à l'approche des côtes Françaises.


photo p68

Cela me laisse le temps de vous présenter la littérature de bord composé de 4 éléments, la safety card, la brochure de vente à bord, la brochure du BOB et le magazine "Holidays" de la compagnie.


photo p69

Détail sur les pages corporates du magazine avec la présentation de la flotte et du réseau Européen.


photo p70photo p71

Dehors c'est toujours un peu bouché, impossible d'apercevoir le sol.


photo p72

Pour avoir une idée de la route suivie par notre vol du jour, merci Flightradar24.com


photo p82

Coup de chance la couche nuageuse s’arrête pratiquement nette alors que nous approchons des Alpes.


photo p74photo p75

Nous survolons le Lac artificielle de Serre-Ponçon à la frontière entre Alpes de Haute-provence et Hautes Alpes.


photo p76

Et le spectacle du survol des pré-Alpes va valoir le détour, de l'autre coté le spectacle devait être encore plus impressionnant mais la lumière moins bonne. Nous survolons les sommets enneigés des Écrins et de l'Oisans.


photo p77photo p78photo p80

Nous croisons la vallée de la Maurienne.


photo p83

Au loin je distingue Grenoble, la ville où je suis né.


photo p84

En dessous de nous on retrouve notre compagnons de FR, Le Boeing 737-800 MagicLife de TUI qui à déjà commencé sa descente vers Bâle. Après 2 apparitions dans ce FR il signe la troisième. Désolé pour la qualité de la photo mais il était dans la chaleur de nos réacteurs donc un peu flou.


photo p85

Notre montée vers le Nord se poursuit avec le passage de la vallée de la Tarentaise au centre de l'image Albertville


photo p86photo p87

Puis c'est à présent la frontière Franco-Suisse et le Lac Léman qui apparaît au loin


photo p88

Genève et l'aéroport de Cointrin sont bien visibles un petit coucou aux Friste helvètes ou frontaliers qui fleurissent sur le site.


photo p89photo p90

Petite vue détaillée de notre winglet du jour.


photo p91

Bien entendu Condor est une compagnie loisir et donc sous le régime du Buy on board, Heureusement les prix sont assez bas (en moyenne 1€ moins cher qu'Easyjet qui représente (pour moi) la moyenne). Je me laisserais tenter pour un combo muffin au chocolat+thé qui seront plutôt bon. Il est possible de pré-commander son repas mais aussi d'acheter de vrais plats chauds à bord.


photo p99photo p73

Les reliefs s'estompent au niveau des monts du Jura 


photo p92

En cabine les IFE collectifs alternent entre géovision/programmes humoristiques et courte pub pour Condor.


photo p79

Nous passons au dessus de la ville de Besançon préfecture du Doubs.


photo p93

Puis la base aérienne de Nancy Ochey où est basée la troisième escadre de chasse volant sur Mirage 2000D. Nous sommes passés à la verticale de la ville de Nancy.


photo p94

Nous longeons la Moselle entre Nancy et Metz.


photo p95photo p96

Avant de traverser le grand-duché de part en part, ici la ville de Luxembourg


photo p97

Une retenue d'eau au niveau du parc national d'Eifel.


photo p101photo p100

Nous commençons notre descente au dessus du territoire Allemands, les annonces relatives à notre prochain atterrissage sont dispensées en cabine.


photo p102

Nous arrivons dans la plaine du Rhin aux environs de Düren.


photo p103

Nos pilotes sortent les aérofreins afin d'accélérer la descente.


photo p105

Il y a beaucoup d'Eoliennes dans le secteurs mais elles sont d'un faible impact quand on voit ce qui suit…


photo p104

En effet apparaît comme une vilaine balafre sur la surface de la terre, l'immense Mine à ciel ouvert de Hambach. L'exploitant RTE y extrait du charbon. Elle détient plusieurs tristes records, dont celui de là mine à ciel ouvert la plus profonde au monde avec -253m sous le niveau de la mer. Il s'agit aussi de la première source d'émission de gaz à effet de serre d'Europe.


photo p106photo p107

Nous réalisons quelques virages afin de rejoindre notre axe d'approche.


photo p108

On devine au loin le stade du Borussia Mönchengladbach.


photo p109

Avant de survoler la ville éponyme.


photo p110

Sur notre droite le petit aéroport de Mönchengladbach qui ne semble pas accueillir de vols réguliers.


photo p111

Nous sommes à présent en finale volets sortis.


photo p112

Nous traversons le Rhin en survolant les péniches qui naviguent sur l'un des plus grands fleuves européens.


photo p113photo p114photo p115

Arrondi


photo p116

Willkommen in Düsseldorf


Boum ! Posé pas cassé, niveau douceur d’atterrissage on a connu bien mieux surtout que les conditions étaient plutôt clémentes. Le freinage était lui plus mesuré mais toute ferraille dehors.


photo p117

Nous quittons la piste à son extrémité avant de croiser la piste parallèle.


photo p118photo p119

Nous roulons en direction du terminal, en chemin on croise de nombreux appareils stationnés comme cet Airbus A321 de Condor.


photo p120

Mais la principale compagnie ici est la low-cost Allemande Eurowings, filiale de LH, on y trouve une importante flotte d'appareils moyens courriers.


photo p121

Mais aussi avec des appareils long courriers comme ces A330/340


photo p122photo p123

On trouve aussi quelques autres compagnies Européennes comme cet Airbus A320 de Finnair qui assure une rotation vers Helsinki.


photo p124

Nous sommes finalement parqués au large, 5 bus sont déjà là pour nous attendre, ils se répartissent en fonction des besoins sur les portes avant ou arrière de notre appareil.


photo p125

Il est temps pour moi de quitter cette cabine plutôt agréable.


photo p127photo p126

Je sors de l'appareil par la porte arrière après de souriante et sympathique salutation de l'équipage, en particulier l’hôtesse s'étant occupée de ma rangée.


photo p128

L'instant P. pour notre Stéphane, pas tous les jours qu'on a des portes arrières de 757!


photo p129

Vue sur le long fuselage de notre saucisse de Renton, le débarquement touche à sa fin tandis que le mécano inspecte le train gauche.


photo p130

Vue sur la dérive de notre appareil qui ne peut nier son appartenance au groupe Thomas Cook… Dehors il fait un temps de curé bien que le mercure ne soit pas le même qu'à Palma…


photo p131

Une bien belle machine, les Airbus A321 peuvent aller se rhabiller !


photo p132

C'est parti pour un petit tour de pax-bus, il sera bien loin d'être rempli.


photo p133

Au loin j'aperçois une brochette d'Airbus A320 de Lauda.


photo p135

Avant d'immortaliser une dernière fois mon grand destrier du jour byebye Oscar Echo.


photo p134

Le tour de bus sera court et ce dernier nous dépose dans la zone de livraison de récupérations des bagages. Pas mal de monde et de carrousels.


photo p136

Je file rapidement ground-side, ici le niveau arrivé n'a rien de sensationnel.


photo p137

L'étage des départs et bien plus caractéristique et agréable car très aéré.


photo p138

Je ne quitte pas l'aéroport de suite, vu le temps superbe je passe faire un peu de spotting à la terrasse (voir bonus travelling). Il s'agit peut être d'un des meilleurs coins de spotting d'Europe.


photo p139

Après cette petite séance photo de prêt de 2 heures direction le centre ville, comme beaucoup d'aéroports Allemands il est relié au Sbahn, toujours pratique, souvent abordable on regrettera une fréquence assez faible sur cette ligne en cul-de-sac qui arrive à l'aéroport (ligne S11)


photo p140

A bord c'est spacieux et propre, le rêve de tout Francilien.


photo p141-47086

J'espère que ce report aura su vous divertir et vous informer sur Condor une compagnie assez peu connue en France. On se retrouve très bientôt pour la suite, cap sur Londres City!
Bon vols à tous ! 


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Condor Flugdienst

8.1/10
Cabine8.5
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration7.0

Palma De Mallorca - PMI

7.6/10
Fluidité7.5
Accès8.0
Services8.0
Propreté7.0

Düsseldorf - DUS

8.0/10
Fluidité9.0
Accès6.5
Services8.5
Propreté8.0

Conclusion

Un vol que je qualifierais d'excellent de la part de Condor, je n'avais que peu d'attente sur ce vol étant donné son tarif. Au final la prestation et bonne le confort meilleurs que sur U2/FR ou autre. Vol à l'heure avec de beaux paysages en chemin c'est parfait.

Condor Flugdienst :
Confort: Cabine rénové il y a quelques années elle est assez agréable aussi bien au point de vue design que confort.
Équipage : Équipage en très grande partie féminin aussi bien en cabine qu'au poste, toutes les hôtesses étaient souriante, sympathique et pro-active bravo.
Catering : Bob aux produit assez varié mais au tarif abordable on notera la présence de plat chaud ainsi qu'une pré-commande possible.
Divertissement: Hublot parfaitement propre, magazine de bord IFE centrale avec la géovision bien suffisant pour la durée du vol.

Palma :
Fluidité: Embarquement assez lent du fait de l'embarquement par une seule porte.
Accès: Non noté
Services: Tous les services sont disponible dans se grand aéroport.
Propreté: Plutôt correct.

Düsseldorf :
Fluidité: Débarquement rapide à l'aide des pax-bus bien organisés, pas de contrôle à l'arrivée cheminement assez court pour rejoindre la sortie.
Accès: Pratique avec le Sbahn on regrettera 2 choses, le manque de distributeurs de billets, la faible cadence des trains desservant l'aéroport.
Services: Tous les services d'un grand aéroport international, un petit bonus pour la terrasse.
Propreté: Bonne.

Informations sur la ligne Palma De Mallorca (PMI) Düsseldorf (DUS)

22 Commentaires

  • Comment 507387 by
    Helvet 543 Commentaires

    Bonjour,

    Merci du report, J'avoue ne pas avoir pris le temps de lire le volotea mais pour vous dire la qualité de ce report m'oblige à visionner le premier. Une qualité au top et sans doute l'une des meilleures options pour expérimenter le 757 voir même l'une des deux seules pour le 757-300. Le tout avec un bon équipage et de même pour le panorama.

    Merci et à bientôt, Damien

    Milles

    • Comment 507392 by
      scorph GOLD AUTEUR 1144 Commentaires

      Bonjour Damien et merci pour ce retour élogieux, j'essai de maintenir une certaine qualité de publication même si ce n'est parfois pas évident (vol de nuit, siège au milieu...). Pour la lecture des FR je suis victime du même syndrome la communauté étant pour le moins active !
      En ce qui concerne le Boeing 757 Condor est vraiment l'option la plus pratique surtout si l'on souhaite ajouter la version longue de la bébête les vols pour PMI étant souvent abordable au départ de FRA, HAM ou DUS... A bord plutôt une bonne surprise avec un bon équipage et un hublot bien propre !
      Bon vols !

  • Comment 507403 by
    Esteban TEAM GOLD 11652 Commentaires

    Merci Hugo pour le partage !

    Superbe machine qu'est ce 757-300 (et non, ce n'est pas l'un des monocouloirs les plus longs du monde : c'est LE monocouloir le plus long du monde ^^) Y mettre 260+ passagers est quand même incroyable.

    C'est un avion que je trouve estétiquement super bien réussi. A l'intérieur le retrofit laisse apparaître des sièges slim certes confortables pour ce genre de trajet, mais quand tu sais que DE envoye ses 753 de BSL à DWC (et aussi de toutes les grandes villes allemandes vers DWC) sur des vols à 6H30, c'est une autre histoire. J'ai une amie qui a fait le trajet l'année dernière elle est revenue en disant PLUS JAMAIS même si on lui offre ^^ C'est dire.

    Merci aussi pour le sympathique clin d'oeil porte !

    A bientôt.

    • Comment 507410 by
      scorph GOLD AUTEUR 1144 Commentaires

      Hello Stéphane et merci pour ce commentaire,

      Superbe machine qu'est ce 757-300 (et non, ce n'est pas l'un des monocouloirs les plus longs du monde : c'est LE monocouloir le plus long du monde ^^) Y mettre 260+ passagers est quand même incroyable.

      Et non ! les DC-8-61/63/71/73 mesuraient 57 m de long contre "uniquement" 54m pour notre 757-300 mais il s'agit bien du plus long du monde encore en service passager.

      Pour le nombre de passagers quand je vois certaines configuration d'A321, heureusement que Wizz ou Easy n'avaient pas ce genre de jouets ! Je te rejoins quant à l'esthétique du 757 qui à une gueule vraiment à part avec ses grandes canne j'aime bien même si je trouve le -200 plus harmonieux !

      DE envoie ses 753 de BSL à DWC (et aussi de toutes les grandes villes allemandes vers DWC) sur des vols à 6H30, c'est une autre histoire. J'ai une amie qui a fait le trajet l'année dernière elle est revenue en disant PLUS JAMAIS même si on lui offre ^^

      Aïe oui en effet ce n'est pas la même mayonnaise bien que je préférerais faire 6h30 à bord de ce 757 que 5h dans un A319 d'Easy entre Larnaca et Liverpool par exemple. Peste Choléra faite votre choix :-)

      Avec plaisir pour la porte que j'avais tendance à zappé lors des derniers reports ^^.
      Bon vols

  • Comment 507417 by
    Chevelan GOLD 13465 Commentaires

    Salut Hugo

    Aussi bizarre que ça puisse paraître, je ne suis jamais monté à bord d'un B757 ! Il va falloir faire vite pour réalisé cet oubli !
    Cet avion avait été conçu pour accueillir 3 PNT dans le cockpit...
    C'est bien de pouvoir voler à bord de cette machine entre PMI et l'Allemagne. Un vol ni trop court, ni trop long.

    Merci pour le partage, A+ !

    • Comment 507420 by
      scorph GOLD AUTEUR 1144 Commentaires

      Bonjour Hervé et merci pour ce message, le 757 est vraiment un mono-couloir agréable surtout pour un vol d'environ 2 heures pour la découverte les tarifs de Condor sont un appel du pied !

      Cet avion avait été conçu pour accueillir 3 PNT dans le cockpit...

      Je l'ignorais merci de l'info

      C'est bien de pouvoir voler à bord de cette machine entre PMI et l'Allemagne. Un vol ni trop court, ni trop long.

      Surtout que le survol de la France et des Alpes est vraiment sympathique.

      Bon vols !

  • Comment 507477 by
    Kilmarnock SILVER 4753 Commentaires

    Merci pour ce récit Hugo!
    Le voilà ce 757 que tu es venu chercher! Bravo!
    C'est vrai que pratiquement 3500 vues sur un vol Volotea est plutôt étonnant... mais pas immérité ;)
    Pour nous Avgeek ces liaisons en "gros" modules sont vraiment sympas, en revanche, je trouve cela affolant cette invasion massive de touristes :(
    Jolie cabine et belles vues aériennes.
    Merci également pour le tuyau de la terrasse à DUS!
    A bientôt.

    • Comment 507506 by
      scorph GOLD AUTEUR 1144 Commentaires

      Bonjour Benjamin et merci pour ce retour, il me semble que tu avais pas mal galéré pour ajouter le 757 de Jet2 à ta flightlist. Pour l'effet Volotea mania je me l'explique pas trop je pense qu'il touche des personnes qui ne consulte que ponctuellement FR.

      Pour nous Avgeek ces liaisons en "gros" modules sont vraiment sympas, en revanche, je trouve cela affolant cette invasion massive de touristes :(

      Les gros modules sont impressionnant mais le plus impressionnant c'est le nombre de rotation entre les 2 aéroports 20 rien que le jour ou j'ai emprunté la ligne !
      Bon vols !

  • Comment 507494 by
    NZ1 1322 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR !
    Le trafic à PMI ne ressemble vraiment pas a celui des autres gros aéroport Européens, c’est très centré tourisme
    J’aime beaucoup le 757 qui ressemble à aucun autre avion et qui manque encore à mon tableau de chasse. Dommage qu’il ne se soit pas plus vendu que ça en dehors des compagnies US
    Très belles vues sur tout le parcours, le temps le permettait tout particulièrement
    Et très surprenantes photos de la mine, je ne pensais pas que des endroits comme ça existaient outre-Rhin
    A bientôt

    • Comment 507511 by
      scorph GOLD AUTEUR 1144 Commentaires

      Bonjour Hugo et merci pour ce commentaire, en effet à l'image de Tenerife Sur on voit beaucoup de dérives colorés qui indique les compagnies charter/loisir/low-cost souvent avec des livrés publicitaires.

      J’aime beaucoup le 757 qui ressemble à aucun autre avion et qui manque encore à mon tableau de chasse.

      Les 757 de Condor son un coup facile et bon marché je ne peux conseiller !
      surprenantes photos de la mine, je ne pensais pas que des endroits comme ça existaient outre-Rhin.

      Moi aussi, il faut dire que l’Allemagne à une réputation écologique et Anti-nucléaire à tenir, mais il ne faut pas trop regarder dans l'arrière boutique ...

      Bon vols !

  • Comment 507523 by
    Spark 75 Commentaires

    Merci pour ce FR
    Condor propose un bon produit pour une lowcost.
    Merci beaucoup pour ce superbe bonus !
    757 = finesse + capacité.
    Au juste le 737 Max n'a plus le droit de voler non ? Quelqu'un pourrait m'expliquer svp.
    Bon vol, Adam.

    • Comment 507526 by
      scorph GOLD AUTEUR 1144 Commentaires

      Hello spark et merci pour ce commentaire,

      Condor propose un bon produit pour une lowcost.

      En effet aussi bien au point de vue cabine que service la compagnie allemande propose un très bon produit. Cela dit c’est plus une compagnie loisir la majorité des passagers ayant pris des packages holidays chez Thomas Cook.
      Au juste le 737 Max n'a plus le droit de voler non ? Quelqu'un pourrait m'expliquer svp.

      Le Boeing 737 fait l’objet d’une interdiction de vol mondiale depuis les résultats d’analyse du DFDR du 737max d’Ethiopian qui c’est crashé en mars dernier quelques minutes après avoir décollé d’ADD.
      Depuis les 300+ appareils en service sont groundé dans l’attente d’une modification du système anti-décrochage MCAS une première proposition de Boeing a été refusée par l’autorité Américaine il y a un mois, d’après divers bruit de couloirs les Max ne devraient pas reprendre les airs avec des passagers avant l’automne, voir décembre.
      Bon vols !

  • Comment 507556 by
    marathon GOLD 9566 Commentaires

    Une vue de plus pour ce récit détaillé; j'apprécie tout particulièrement (mais pas seulement !) les vues aériennes et le fait qu'elles soient localisées.
    Merci pour le partage de ce vol au rapport qualité-prix imbattable !

    • Comment 507698 by
      scorph GOLD AUTEUR 1144 Commentaires

      Bonjour François et merci pour ce retour, loin de moi de faire la course au nombre de vue mais quand on voit des reports nécessitant quelques heures de travail faire 200 vues ça peut être décourageant, mais quand on a la bonne surprise de faire 3500 vues avec un report à priori banale ça réconforte!
      Pour le rapport qualité prix on a rarement fait mieux.

      Bon vols !

  • Comment 507635 by
    KL651 4471 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Nous partageons le même avis sur la froideur des équipages LH...
    Ce vol en 753 me tente bien, faut qu' je regarde pour cet automne.
    Le BoB est en effet très abordable et les repas précommandés avec vaisselle en procelaine et vrais couverts offrent également un bon rapport qualité prix.

    • Comment 507699 by
      scorph GOLD AUTEUR 1144 Commentaires

      Bonjour et merci pour ce commentaire, les équipages LH sont souvent bon mais étrangement assez froid.

      Ce vol en 753 me tente bien, faut qu' je regarde pour cet automne.

      Je ne peux que te conseiller sait vraiment une bonne façon d'ajouter le 757-300 à son logbook !

      Bon vols!

  • Comment 507797 by
    AirOne SILVER 1983 Commentaires

    Merci pour ce FR de vol d'une première étape du retour. On peut dire que niveau spotting nous avons été très gâté sur le vol classique et le bonus n'en rajoute qu'encore plus ^^ "ce superbe 737-800 à livrée spéciale et flashy Magic Life" de on côté je trouve cette livrée plutôt moche mais bon les goûts et les couleurs ahah.
    Ce 757-300 est vraiment très très long, c'est vraiment surprenant à voir ^^ mais ça lui donne un côté atypique pas désagréable. Pour le prix payé, on ne peut pas en demander plus et au contraire on pourrait même en demander moins :p

    Merci du FR et à bientôt!

    • Comment 507969 by
      scorph GOLD AUTEUR 1144 Commentaires

      Bonjour AirOne et merci pour ce commentaire, j'ai encore forcé sur la gâchette de l'objectif pour photographier tout les appareils présents sur le tarmac de DUS et PMI.

      je trouve cette livrée plutôt moche

      En tout cas il ne laisse pas indifférent... ^^
      Ce 757-300 est vraiment très très long, c'est vraiment surprenant à voir

      C'est très impressionnant de voir cela depuis l'entrée de l'appareil.

      Bon vols !

  • Comment 508106 by
    momolemomo GOLD 6242 Commentaires

    "L'aéroport de Majorque est dans le top 20 des aéroports européens juste derrière Zurich" --> J'ai tendance à oublier que PMI est le 3e aéroprot d'Espagne avec environ 29 millions de pax par an. C'est plus que Lisbonne et presque autant que Moscou DME. C'est fou pour une île de même pas 1 million habitants.
    Sur la photo de ton A319 de Volotea, on voit en arrière plan le 321 d'Iberia Express sur lequel je suis arrivé ce jour-là.
    Le 753 est décidement un bel avion et la livrée Condor lui va bien.
    Superbe vue des Alpes
    Très beau spotting aussi avec pleins de belles livrées (Tunisair, Pegasus, et la superbe d'Icelandair!)
    Merci pour ce Fr!

Connectez-vous pour poster un commentaire.