Avis du vol Air Inuit Montreal La Grande Rivière en classe Economique

Compagnie Air Inuit
Vol 3H704
Classe Economique
Siege 17A
Temps de vol 01:40
Décollage 25 Mai 19, 09:30
Arrivée à 25 Mai 19, 11:10
3H 2 avis
RYRthebest
Par GOLD 1965
Publié le 6 juin 2019

Bonjour à tous,
Je publie une nouvelle fois dans un ordre désordonné, mais pour mon 200ème FR il fallait un vol exclusif, inouï, voire même un peu inuit : premier FR sur Air Inuit (il faut les chercher loin les exclus FR de nos jours), premiers FR vers ces aéroports du grand Nord du Québec (logique car il n'y a pas grand monde qui va là-haut à part Air Inuit), et seulement le 10ème FR en 732, les précédents datant plutôt du début du site, voire d'archives d'avant 2010.
Mes vacances ont été l'occasion de faire 2 routings long-courrier avec ma compagne, le premier étant un tour du monde en 3 semaines passant par l'Australie, la Nouvelle Zélande et Tahiti, sur lequel je reviendrai ultérieurement, et le second un voyage d'une petite dizaine de jours au Canada, avec pas moins de 15 vols, dont beaucoup de curiosités avgeek.
Tous les vols ne seront pas reportés, certains attendront les jours moroses de l'automne ou de l'hiver pour l'être, même si les souvenirs ne seront plus très frais d'ici là.
Ce routing canadien est donc le suivant :


Routing

  • Vienne/Montréal, 763 Austrian, J A venir
  • Montréal/La Grande Rivière, 732 Air Inuit, Y Vous etes ici
  • La Grande Rivière/Puvirnituq, 732 Air Inuit, Y A venir
  • Puvirnituq/La Grande Rivière, 732 Air Inuit, Y A venir
  • La Grande Rivière/Montréal, 732 Air Inuit, Y A venir
  • Montréal/Toronto City, Q400 Porter, Y Non reporté
  • Toronto City/Montréal, Q400 Porter, Y Non reporté
  • Montréal/Edmonton, 736 Westjet, Y Non reporté
  • Edmonton/Yellowknife, 733 Canadian North, Y A venir
  • Yellowknife/Edmonton, ATR42 First Air, Y A venir
  • Edmonton/Vancouver, 73G Westjet, Y Non reporté
  • Vancouver Harbour/Victoria Harbour, DHC6 Twin Otter Harbour Air, Y A venir
  • Victoria Harbour/Vancouver South, DHC3 Otter Harbour Air, Y A venir
  • Vancouver/Zürich, 343 Edelweiss Air, J A venir
  • Zürich/Vienne, 319 Austrian, Y Non reporté

Un des objectifs de ce voyage était de voler en 737-200, avion dont il ne reste plus qu'une petite poignée d'exemplaires en état de voler, principalement dans le Nord du Canada, mais aussi dans quelques obscures contrées dans lesquelles j'aurais nettement moins confiance si je devais monter dans un avion aussi vieux.

Le 732 est encore en exploitation au Canada car il peut se poser sur des pistes en gravier, ce qui n'est pas le cas des versions plus récentes de cet avion. First Air les a tous retirés de sa flotte, Canadian North et Air North n'en ont que très peu qui volent encore, et Air Inuit en a encore 3, volant principalement vers Puvirnituq (souvent via La Grande Rivière) et Kuujjuaq, les 2 plus gros villages du Nunavik, dans le grand Nord du Québec, un territoire presque aussi grand que la France et peuplé d'environ 13000 habitants, non relié par la route au reste du Québec. L'avion est donc un moyen indispensable pour transporter les communautés Inuit et leurs marchandises, ces 732 sont d'ailleurs configurés en version combi, pouvant varier le  nombre de sièges et de palettes cargo en fonction des rotations.

On a choisi de faire ce voyage en daytrip avec l'avion et l'équipage, car la recherche d'hébergements dans le grand Nord s'avère assez compliquée (si vous mettez Kuujjuaq ou Puvirnituq sur Booking ou Airbnb vous ferez chou blanc, il y a une auberge dans ces 2 villages qui est réservable uniquement par téléphone et à des tarifs assez prohibitifs), même si on n'aurait pas été contre un peu de tourisme sur place. L'autre option aurait été de faire seulement le daytrip à La Grande Rivière avec 4/5h sur place, le temps que l'avion fasse son A/R à Puvirnituq, mais cet aéroport est au milieu de nulle part sans aucun moyen de transport public ni agence de location de voiture pour accéder au village le plus proche, distant d'une trentaine de km.


Après une nuit dans un logement Airbnb de Dorval, c'est à pied que nous nous rendons à l'aéroport Trudeau (le père, pas le fils), sans nos valises mais avec quand même de quoi passer une nuit dans le grand Nord en cas d'imprévu.


photo img_5853

Après une marche d'environ 30 minutes, nous arrivons à l'aéroport.


photo img_5854

Cette partie a des faux airs d'Orly Sud, ou plutôt d'Orly 4 maintenant.


photo img_5855

Le FIDS affiche les vols par ordre alphabétique et non chronologique, notre vol 3H704 est donc affiché 2 fois : vers Puvirnituq et vers La Grande (L'aéroport s'appelle officiellement La Grande Rivière, mais les québécois disent tous La Grande).


photo img_5857photo img_5858

L'aéroport de Montréal fait maintenant toute sa com en se nommant YUL aéroport Montréal Trudeau, ce que je trouve un peu idiot car les aéroports canadiens ont tous des codes qui ne sont absolument pas intuitifs.


photo img_5865

Ci-dessous les comptoirs First Air et Air Inuit, utilisés plus tard dans la journée par le LH Group.


photo img_5866

PIF rapide. Les portes utilisées par Air Inuit se trouvent sur un îlot, on doit traverser un tunnel passant sous le tarmac pour l'atteindre.


photo img_5869

Arrivés sur l'îlot, nous cherchons la gate 19.


photo img_5870

Nous y voici.


photo img_5871

Il y a suffisamment de place pour s'asseoir et de quoi recharger ses appareils électroniques.


photo img_5873

Les bagages à main sont très limités sur Air Inuit (seulement 5kg), même si je n'ai vu aucun flicage en mode LCC (heureusement). Les gabarits sont différents en fonction du type d'avion (737, Dash8, Twin Otter, King Air).


photo img_5875

Et voilà la raison de notre petite escapade dans le grand Nord, ce magnifique 737-200 ! Il se prépare à sa rotation.


photo 101_4739photo 101_4741

Immatriculé C-GMAI et âgé de 41 ans, il porte les nouvelles couleurs d'Air Inuit. Il est entré chez Air Gabon en 1978, passé brièvement chez Air Inter entre 1997 et 1998, retourné chez Air Gabon, puis Air Congo en 2008 et enfin chez Air Inuit depuis novembre 2010. Une liste d'opérateurs relativement courte pour un avion de cet âge.


photo 101_4742photo 101_4743

L'embarquement est lancé sans bousculade. L'avion est aujourd'hui configuré en version combi, avec 34 sièges Y et 4 palettes cargo, il y avait assez peu de sièges libres sur premier leg. Comme il s'agit d'un combi, la cabine pax est à l'arrière, nous embarquons donc par l'arrière, ce qui explique l'absence de passerelle, ce qui ne doit pas être évident en hiver par -30°C dans le Grand Nord.


photo 101_4747

Vue sur le moteur gauche.


photo 101_4748

Instant porte (avec escalier intégré) et queue pour le père fouettard, notez l'emplacement improbable de l'immat.


photo 101_4751

Installation à mon siège, je devais avoir un siège milieu mais on était 2 sur la rangée de 3 et mon voisin m'a gentiment laissé son hublot.


photo 101_4752

Nous sommes donc séparés, la vue qu'a ma compagne, mais elle a gardé son siège milieu.


photo img_5877

Le plafonnier très old school.


photo img_5904

La cabine vue depuis mon siège, avec la cloison amovible qui change d'emplacement en fonction de la configuration pax/cargo choisie, et à gauche la petite porte qui permet aux agents de bord d'aller jusqu'au cockpit.


photo 101_4760

Petit détail qui tue : les poignées des coffres à bagages sont siglées.


photo img_6309

Rien à redire sur l'espace, il y en a, ici pour Mademoiselle, qui veut toujours garder son sac à ses pieds !


photo img_5880

Et pour moi.


photo 20190525_104228

De la presse est distribuée, avec une serviette rafraîchissante (non photographiée), étonnamment seulement pour ceux qui demandent un journal!


photo img_5905

Le CC fait son annonce habituelle, le commandant nous annonce 1h26 de vol jusqu'à La Grande, une température de 3°C à l'arrivée à notre première escale, mais à Puvirnituq on restera dans le négatif avec -3°C. Au cours d'une discussion entre un autochtone et un agent de bord, on apprendra que le commandant de ces vols est le chef pilote des 737 d'Air Inuit, nous sommes donc entre de bonnes mains !
Il y a 2 pilotes (le 732 se pilote sans mécanicien navigant malgré son âge avancé) et 2 agents de bord avec cette configuration pour 34 pax, je suppose que le nombre de sorties de secours ne permet pas d'en avoir un seul, même s'il y a moins de 50 pax. 


Repoussage parfaitement à l'heure, les consignes de sécurité sont diffusées en français, anglais et inuit.


photo 101_4754

Roulage.


photo 101_4758

Alignement.


photo 101_4761

Et décollage, avec beaucoup de bruit évidemment


photo 101_4765photo 101_4766

.


photo 101_4768

De l'autre côté.


photo img_5882

On survole présentement le Saint-Laurent, plus précisément le lac St Louis.


photo 101_4770photo 101_4771

Virage à droite, au loin nous avons Vaudreuil-Dorion.


photo 101_4773photo 101_4774

Rivière des Outaouais et lac des Deux Montagnes.


photo 101_4775

Aéroport de Montréal Mirabel, un temps que les moins de 15 ans ne peuvent pas connaître ! L'aéroport a fermé en 2004 pour les passagers (Air Transat était la dernière compagnie à l'utiliser), l'aérogare a été démolie en 2014, restent quelques vols cargo et les activités de Bombardier.


photo 101_4779

A partir de là, les habitants se font rares sous nos ailes.


photo 101_4783photo 101_4785

Le temps est majoritairement couvert.


photo 20190525_104144

Sur ce vol, un déjeuner (petit-déjeuner en français) nous est servi, avec au choix des œufs brouillés ou des muesli, on prendra tous les 2 l'option chaude.


photo 101_4786

Le plateau est plutôt bien garni avec ce plat, un yaourt, un petit muffin, un sachet de fromage et un jus d'orange, que j'accompagnerai d'un thé. La comparaison avec ce que Westjet ou Air Canada servent sur des vols transcontinentaux bien plus longs (biscuit ou bretzels + boisson non alcoolisée) fait mal !


photo 101_4787

Zoom sur le plat principal, oeufs brouillés avec pommes de terre, haricots rouges et une saucisse, sans oublier le cheddar pour compléter le tout. Un bon petit plat d'hiver, en même temps dans le Nunavik c'est tout le temps l'hiver, même l'été il fait rarement plus de 10°C (enfin il a déjà fait jusqu'à +30°C dans le Nunavik, les esquimaux devaient fondre comme une glace au soleil) !


photo 101_4788

Petite éclaircie.


photo 101_4790photo 101_4792

Air Inuit a un système de divertissement sur appareils personnels sur ses 732 et Dash 8.


photo 20190525_104310

Au point n°4 on a encore un mot amusant : le fureteur ! Je ne vois pas trop le rapport avec un furet, mais le québécois me dépasse parfois !


photo 20190525_104329

Quelques screenshots de ce divertissement. Ceci dit, je ne suis pas très favorable à ce système quand il n'y a pas de prise électrique ou USB dans l'avion, car on risque fort de se retrouver avec une batterie presque vide à l'arrivée. Enfin pour moi ça n'a rien changé, car que ce soit à la Grande, à Puvirnituq ou même à Yellowknife, mon téléphone français n'a pas réussi à capter le moindre réseau téléphonique (pourtant le Canada est inclus dans mon forfait).


photo screenshot_20190525-145740photo screenshot_20190525-145748

.


photo screenshot_20190525-145804

Notre appareil.


photo screenshot_20190525-151551

.


photo screenshot_20190525-151556

Sa configuration du jour, il y a donc 2 sièges bloqués parmi ces 6 rangées de 6, peut-être pour des cas d'urgence.


photo screenshot_20190525-151632

Mademoiselle a aussi testé ce système, avec son magnifique téléphone cellulaire qui vient de rendre l'âme au bout de 4,5 ans, RIP ! Pas besoin de télécharger une app pour lire les vidéos.


photo img_6218-19246

.


photo img_6220

Intéressons-nous maintenant à la littérature présente dans la pochette. A gauche une revue locale (bilingue inuit/anglais) et à droite le magazine Air Inuit.


photo img_5998-83307photo img_5999-22119

Si l'envie vous prenait (en ayant les moyens appropriés bien sûr), vous pouvez utiliser le service de nolisement d'Air Inuit (regardez la traduction anglaise si vous ne connaissez pas le mot nolisement^^).


photo 101_4795

Les têtes pensantes de la compagnie.


photo 101_4796

Le magazine est également écrit en inuit, par contre les agents de bord ne le parlent pas, ce sont des sudistes (pour le Québec bien sûr)


photo 101_4799

L'entregent, voilà encore un mot que l'on n'entend pas en français de France !


photo 101_4800

Flotte et réseau, si vous voulez prendre Air Inuit sans aller dans le grand Nord c'est possible, entre Montréal et Québec, mais ce sera du Dash 8.


photo img_5996-53292photo img_5997-97805

Pages corporate parlant du retrait de leur HS748.


photo img_6002-65507

Si l'envie vous prenait de postuler chez eux !


photo 101_4802

Petit rappel concernant l'alcoolisme, la drogue et les comportements agressifs, il faut dire que ce sont des fléaux là-haut, Mademoiselle avait d'ailleurs comme voisin un employé du centre de santé de Puvirnituq qui a pu lui parler des problèmes de santé des Inuits, de l'alcoolisme et du taux de suicide nettement plus élevé que la moyenne, ça ne donne pas envie d'habiter dans le grand Nord !


photo 101_4810

Petit carton très pratique pour réserver son siège pour le second vol, même si le vol n'est pas en placement libre.


photo 101_4809

Sac vomitoire non siglé.


photo 101_4808

Questionnaire de satisfaction.


photo 101_4807

Safety card


photo 101_4803

Elle prend bien en compte les caractéristiques de cet avion combi avec un nombre de palettes variable.


photo img_6005-93894

Le personnage est évidemment habillé comme un esquimau !


photo img_6007photo img_6008

Petit tour aux toilettes, old school et sans eau courante.


photo 20190525_123935-74699photo 20190525_123944

Le vol passe rapidement et il est déjà l'heure de descendre.


photo 101_4811photo 101_4813

Il ne fait pas spécialement beau.


photo 101_4814photo 101_4817

Étendues d'eau glacée.


photo 20190525_110859

.


photo 101_4820photo img_5896

Virage à droite.


photo 101_4822

Sortie des volets.


photo 101_4824photo img_5900

Nouveau virage avec un peu plus de volets.


photo 101_4828

En finale.


photo 101_4829photo 101_4830

.


photo 20190525_111501

Courte finale.


photo 101_4836

Atterrissage, pas spécialement doux !


photo 101_4840

Les reverses en pleine action.


photo 101_4838photo 101_4841

Bienvenue à La Grande, il fait présentement 3°C, tous les passagers doivent descendre de l'appareil pendant le ravitaillement, ceux qui continuent vers Puvirnituq peuvent laisser leurs affaires à bord avec le carton de réservation du siège.


photo 101_4842photo 101_4843

On se gare pas loin d'un DHC 8-300.


photo 101_4847

Quelques vues de la cabine en débarquant.


photo img_5906photo img_5907-97683

.


photo img_5908-25932

On descend par l'escalier intégré puis nous allons à pieds au terminal.


photo img_5909photo img_5910

Nouvel instant porte renversée.


photo img_5911

Autre instant porte, pour le cargo cette fois-ci.


photo img_5912photo 101_4851

Deux petites dernières.


photo 101_4852photo 101_4854

Rejoignons donc ce hub d'Air Inuit, enfin façon de parler.


photo 101_4850

L'unique tapis à bagages


photo img_5915

Il s'agit en fait d'une salle unique qui fait départ, arrivée et enregistrement. Un PIF est présent uniquement pour les vols vers Montréal, et débouche sur une minuscule salle d'embarquement. Au plafond, quelques décors pour tenter d'égayer les lieux.


photo img_5918

L'extérieur du terminal. Outre l'escale d'Air Inuit vers le grand Nord, cet aéroport sert surtout aux A/R des travailleurs des 2 centrales hydroélectriques sur la Grande Rivière situées à proximité.


photo 101_4855

A bientôt pour la suite, soit vers Puvirnituq soit un autre FR !


photo 101_4856
Afficher la suite

Verdict

Air Inuit

8.4/10
Cabine8.0
Equipage8.5
Divertissements8.5
Restauration8.5

Montreal - YUL

8.1/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté7.5

La Grande Rivière - YGL

7.2/10
Fluidité10.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté9.0

Conclusion

Un vol typiquement avgeek, mais qui a une utilité certaine pour les Inuits, les résidents du grand Nord et les employés des centrales hydroélectriques. La cabine était bien entretenue et confortable, l'équipage agréable, les divertissements sur appareils personnels suffisants sur ce vol, et la prestation était fort honnête, même si ce n'est pas de la grande cuisine !
Rien à redire sur l'aéroport de Montréal, celui de La Grande Rivière est un peu isolé et minimaliste, en même temps on ne peut pas attendre beaucoup plus d'une structure comme celle-ci.
Merci de m'avoir lu et à bientôt !

Sur le même sujet

50 Commentaires

  • Comment 505935 by
    AirOne 2328 Commentaires

    Waouh merci pour ce FR dépaysant sur un 737-200 bien collector! Mon report sur un 737-300 fait bien palot à côté ahah, un avion de 1978 on pourra dire qu'il a été bien utilisé ^^ et pour un vieux coucou disposé d'un wifi interne pour l'IFE est tout de même pas mal du tout même si l'intérêt principal réside quand même dans cet avion aux réacteurs très vieillot mais inratable pour un av-geek. Pour le reste, la prestation est très solide, la cabine semble relativement confortable et en plus vous avez obtenu un hublot! Le top!
    Je ne crois pas avoir vu le prix de cette petite escapade, vous en rappelez-vous ?

    Merci beaucoup pour ce FR et à bientôt!

    • Comment 505991 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci pour ce commentaire !
      Les 737 classiques se trouvent encore ici et là, les 732 sont par contre clairement en voie d'extinction.
      L'intérêt de ce vol était clairement de pouvoir prendre un 737-200, ce qui m'a permis d'avoir maintenant volé dans toutes les versions de cet avion entre le 200 et le 900 (on va encore attendre que les MAX se fiabilisent).
      Je ne peux pas trop parler du prix ici, mais en temps normal c'est très cher !
      A bientôt.

  • Comment 505939 by
    Chevelan GOLD 14551 Commentaires

    Salut Carl

    Et bien quel routing !
    Ce vieil B732 fait encore bien le boulot, je me souviens du potin des réacteurs au décollage, à bord d'un avion similaire que OA utilisait entre GVA et ATH !
    La configuration est particulière tout comme l'écriture Inuit !
    Vieux sièges en cuir confortable
    Mais le top reste le catering très copieux, ça m'a donné faim ^^
    Un vol exceptionnel avec cette compagnie jamais reportée avant

    Merci beaucoup pour cette exclu, à bientôt pour la suite de ce périple Canadien !

    • Comment 505993 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Hervé !
      Un routing qui maximise les avions/compagnies intéressant(e)s.
      Je n'ai jamais eu la chance d'en prendre un, pendant mon enfance je ne prenais pas assez souvent l'avion pour ça, et j'ai raté ceux de Ryanair à quelques mois près.
      Le catering est effectivement sans commune mesure avec ce qu'on a l'habitude de voir sur les compagnies canadiennes.
      A bientôt !

  • Comment 505941 by
    FFlyerCDG 3073 Commentaires

    Bravo Carl pour cette publication en mode "Exclue de chez exclu" !!
    Vraiment dommage de ne pas en avoir profité pour passer au moins 24:00 sur place...
    Un sans-faute à tous les niveaux y compris pour le service d'un PdJ chaud sur un vol de moins d'1h30.
    En revanche il est amusant de constater qu'un fidèle des vols à 10€ sur la compagnie à la lyre soit passé à des A/R qui, si mes souvenirs sont bons , sont souvent facturés dans les 1.500CAD...
    Serait-ce un effet bénéfique de celle qui veut toujours garder son sac à ses pieds ? LOL
    Fais attention Carl on prend très vite goût aux G.P. si souvent décriés ici :-)

    • Comment 505994 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Joel !
      Passer 24h sur place nous aurait plu s'il y avait des possibilités d'hébergement abordables et facilement réservables sur place. Et puis en cas d'aléa avec nos billets, 24h peuvent se transformer en 48, 72, 96h ou davantage sur place, ce qui peut être gênant.
      Finalement qui paye 1500CAD de sa poche pour voler sur Air Inuit ? Pas grand monde, entre les salariés envoyés par leur entreprise, les locaux qui sont subventionnés, les personnels soignants/enseignants/administratifs qui ont leurs billets payés par leur administration. Restent de rares touristes fortunés, dont nous ne faisons assurément pas partie.
      Mais il est vrai qu'on prend rapidement goût aux bonnes choses :)
      A bientôt !

    • Comment 506188 by
      lagentsecret GOLD 12460 Commentaires

      on prend très vite goût aux G.P. si souvent décriés ici :-)

      Ces cris d'orfraie anti-GP peinent à masquer une part de jalousie ;)

  • Comment 505943 by
    airberlin GOLD 959 Commentaires

    Salut Carl,
    Alors voici donc votre fameux vol en 732 de 41 ans!!! Très belle opportunité, vous avez bien eu raison.
    En plus le vol avec divertissement à bord est même mieux que sur beaucoup de compagnies européennes.
    A bientôt pour la suite et surtout le Vancouver Victoria ;)

  • Comment 505947 by
    lagentsecret GOLD 12460 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Un très beau routing canadien d'où ce FR est extrait pour fêter en fanfare ce numéro (737-)200

    " Je ne vois pas trop le rapport avec un furet"
    Pas avec l'animal mais avec le verbe fureter.
    Je pense que les termes Butineur et Fouineur sont également utilisés

    Intéressantes ces différentes configurations selon le nombre de palettes transportées

    Le confort est correct

    Le catering est copieux pour ce vol relativement court même
    s'il est trop anglais à mon goût

    De belles vues aériennes à l'approche et à l'atterissage

    A bientôt pour une suite (ou le début)

    • Comment 506030 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Gilbert.
      Bien vu pour le verbe fureter, je ne l'utilise pas tous les jours^^ L'expression la plus drôle rencontrée lors de ce séjour était la cueillette des pax, plur désigner la récupération de ces derniers à une dépose minute.
      Il est vrai qu'en temps normal je ne prends jamais de petit déjeuner salé, sauf en voyage.
      À bientôt !

  • Comment 505948 by
    F-OITN 1664 Commentaires

    Merci pour ce FR sensationnel !
    Lors de mon séjour au Québec, j'avais 2 voyages intérieurs en ligne de mire : ce vol précis en 732, ou se rendre à Yelloknife pour faire du Dash 7 avec Air Tindi. Dans un cas comme dans l'autre, ces vols coûtaient aussi chers que des transatlantiques et j'aurai dépassé largement mon budget.
    Merci encore d'avoir pu immortaliser cette ligne et cet avion mythique et increvable. En espérant que les 732 survivants continueront à voler le plus longtemps possible.

    • Comment 506032 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Cyrille,
      Air Tindi, je ne connaissais même pas jusqu'à notre petite virée à Yellowknife. Les compagnies canadiennes ne sont pas réputées pour être cheap, surtout celles du grand Nord, mais nous avons fort heureusement bénéficié d'une petite ristourne, sinon nous n'aurions jamais envisagé ce routing !
      Les 732 sont pour l'instant les seuls jets commerciaux à pouvoir se poser sur des pistes en gravier, donc ils ont encore quelques années devant eux dans ces endroits, mais à mon avis si une solution est trouvée pour équiper des 737 classiques ou NG les 732 finiront à la casse.
      À bientôt !

  • Comment 505960 by
    CAP974 365 Commentaires

    Wow, merci pour ce FR exclusif ! Belle découverte de cet appareil "vintage" qui plus est en version combi !
    Un vrai régal Avgeek ...
    Merci et à bientôt :)

  • Comment 505964 by
    Numero_2 9991 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Je ne serai pas aussi catégorique que FFlyerCDG mais je m’interroge aussi sur la subite propension de notre plus célèbre FRiste low cost de prendre des vols rares - et donc chers - et à multiplier les LCs avec un TdM en prime !
    Héritage d’un grand-oncle fortuné ? Gain au loto ou simplement Mademoiselle est-elle un bon parti ? ;)

    Le 737-200 combi est une bonne prise et la prestation de cette compagnie confidentielle est, je pense, au diapason du prix du billet pour le touriste !

    A bientôt et félicitations pour ce 200e, il va falloir que je me bouge pour ne pas être encore dépassé dans le classement. ;)

    • Comment 506005 by
      FFlyerCDG 3073 Commentaires

      Eheh... Il semblerait que FFlyerCDG ait eu raison d'être catégorique :-))

    • Comment 506038 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Clément,
      Je n'ai pas gagné au loto ni reçu un héritage, mais il est vrai que je suis particulièrement bien accompagné :)
      C'est sûr qu'avec les prix pratiqués il serait malvenu de réduire la prestation.
      Si ça peut te rassurer, j'ai potentiellement une trentaine de FR intéressants dans la pile, mais il est peu probable que j'en fasse ne serait-ce que la moitié.
      À bientôt !

  • Comment 505992 by
    lysflyer 713 Commentaires

    Merci pour cette pépite ! Un 737-200 pour un 200e FR, voilà qui est bien trouvé !
    Superbe vol dans tous les sens du terme!
    À très vite pour les prochaines étapes de ce routing canadien!

  • Comment 505996 by
    LUCKY LUKE GOLD 2723 Commentaires

    A ce jour le FR de l’année ! Bravo pour ce parcours formidable avec ce B732 comme tête d’affiche. Merci beaucoup pour le partage

    • Comment 506040 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Luc, ça me fait plaisir de la part de l'expert en la matière.
      Tu n'as jamais essayé Air Inuit ? (aucun doute concernant les 732 pour toi^^)
      À bientôt !

      • Comment 506043 by
        LUCKY LUKE GOLD 2723 Commentaires

        Mes états de service sur Air Inuit se résument à un modeste YUL-YQB en DHC-8-300 il y a trois ans. J'adorerais faire le circuit du nord comme toi, et attraper du Twin Otter ou du King Air au passage, mais comme pour tant d'autres choses dans le même domaine, l'indispensable temps libre me manque... Concernant le 737-200, j'en ai bien profité effectivement (même une fois en 737-100 LH), y compris celui que tu viens de prendre du temps où comme tu l'indiques il volait chez Air Gabon et avait été affrété par Air Inter... qui avait d'ailleurs insisté pour que les titres "Air Gabon" soient retirés afin de ne pas trop étonner sa clientèle, mais une fois à bord il n'y avait aucun doute sur l'origine géographique des équipages et perso ça m'allait très bien ! A bientôt.

        • Comment 506196 by
          RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

          Ah d'accord.
          Le YUL/YQB est un peu la 5ème liberté d'Air Inuit pour les prendre sans aller dans le grand Nord, même si le Dash 8 est l'avion le plus banal de leur flotte !
          Cet A/R sur Puvirnitq (ou alors un autre le lendemain sur Kuujjuaq, en faisant éventuellement un des 2 trajets sur First Air en 734) permettait de le faire en daytrip, mais pour prendre des avions à hélices il fallait une nuit sur place. On avait vu un improbable Sept-Îles/Kuujjuaq avec un King Air et 2 ou 3 escales intermédiaires, mais il était un peu incertain de penser qu'il y aurait au moins 2 sièges vides sur tous les vols.
          A bientôt !

  • Comment 506051 by
    Yvlisse 86 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR " old fashioned ....". Il fallait le trouver ce vol ! En plus en partie cargo, survolant de magnifiques paysages....... Le catering est copieux et c'est tant mieux.... il faut prendre des calories pour aller au Noooord ! A tout bientôt pour la suite ....

    • Comment 506197 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Yvlisse,
      A vrai dire on a rentré sur flightradar toutes les immats des 732 des compagnies du Nord du Canada pour voir où ils volaient, et on a choisi ce vol car c'était un des plus faciles à inclure dans notre routing. Tous ces vols vers le grand Nord sont en version combi, car il n'y a pas assez de pax pour remplir entièrement un 737. Il y a aussi une forte demande pour le cargo car aucune livraison ne peut être effectuée par la route (la route la plus Nord va jusqu'à Radisson, le village desservi par l'aéroport de la Grande Rivière), et les navires peuvent naviguer sur la baie d'Hudson seulement 3 ou 4 mois par an.
      A bientôt.

  • Comment 506052 by
    indianocean SILVER 7048 Commentaires

    Wow, un Boeing 737 de première génération. Je ne pensais pas que ça volerait encore.
    On pourra au moins dire que c'est plus fiable que les nouveaux B737 Max ;-)

    La livrée me rappelle celle de la feue Canadian. Celle d'Air Inuit est aussi originale.

    Il est rare de voir un aussi bon catering sur une classe Economique au Canada.

    Merci Carl

    • Comment 506198 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Bernard.
      De très rares exemplaires volent encore, mais il y en a de moins en moins.
      C'est sûr qu'en ce moment les 737 Max ne sont pas des exemples de fiabilité.
      En catering c'est clairement le plateau le plus garni que j'ai pu avoir sur CC/MC.
      A bientôt

  • Comment 506053 by
    NZ1 1320 Commentaires

    Merci Carl ce super FR, et bravo pour le 200ème !
    Le 737 Next Gen est l’avion du commun des mortels, les 737 Classic le sont un peu moins mais que dire de la version 737-200 !
    Du soleil Africain au froid du grand nord, la carrière de cette antiquité volante est étonnante. Il me parait être plutôt en bon état
    J’apprends pas mal de choses au retour de ce récit, je n’avais pas connaissance de l’alphabet Inuit. Je ne savais pas non plus que ces 732 étaient opérés en version combi avec une très grande porte
    Les services que proposent Air Inuit (divertissement et plateau copieux) sont tout aussi étonnants que leurs avions
    A bientôt, en espérant que d’autres FR issus de ce beau routing voient le jour

    • Comment 506200 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Hugo.
      Un avion en fin de vie, je pense que si j'avais déjà pris un 732 dans ma vie je n'aurais pas pris ce vol, mais ce n'était pas le cas jusqu'à ce vol.
      Les 733 et 734 ont aussi des versions combi (notamment ASL Airlines France, mais plutôt utilisés en full pax ou full cargo.
      D'autres FR verront le jour, mais je ne sais pas dans quel ordre.
      A bientôt !

  • Comment 506065 by
    wowote 1674 Commentaires

    Bonsoir Carl,

    Merci pour ce magnifique 200ème FR !! Félicitations.
    Rien que le nom de la compagnie me fait rêver, voîlà bien une liaison que j'aimerai effectuer.
    Le magazine en inuit c'est collector :)
    Même le petit-déjeuner est d'un autre âge car comme tu le dis on ne trouve plus ce type de prestation sur les majors,

    L'entregent, voilà encore un mot que l'on n'entend pas en français de France !

    C'est pourtant bien du français de France ;) peu usité je te l'accorde

    A très bientôt et encore bravo !

    • Comment 506202 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Dorothéel,

      La liaison est intéressante à effectuer, ne serait-ce que pour l'avion, après il faut bien reconnaître que les températures du Nunavik peuvent en décourager certains.
      Je ne suis pas très bon en français, mais il y a quand même certaines différences entre le français de France et du Québec.

      A bientôt

  • Comment 506075 by
    Esteban TEAM GOLD 12771 Commentaires

    Merci Carl pour ce très beau report !

    J'essaierai aussi de choper le 732 Combi un de ces prochains jours, j'espère !!

    A bientôt !

  • Comment 506104 by
    rogertaylor GOLD 648 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce vol d'un autre temps.
    En plus quelle belle prestation d'air Inuit pour un vol d'une telle durée, certain(e)s devraient prendre exemple.

  • Comment 506105 by
    K2World 1940 Commentaires

    Merci pour ce FR et ce très beau routing canadien que je vais lire avec attention. En espérant avoir quelques bonus touristiques également :)

  • Comment 506120 by
    Kolia 895 Commentaires

    Hello merci pour ce beau partage, surtout que j'aime beaucoup l'aviation canadienne ! J'ai hâte de lire la suite :D

  • Comment 506152 by
    Kilmarnock 5290 Commentaires

    Un grand merci pour le partage Carl, et bravo pour ce 200eme FR!
    Pour quelle raison le 732 peut atterrir sur des pistes en gravier contrairement aux 737 plus récents?
    Ce réacteur... so vintage!
    Très original cette cabine Combi avec la partie arrière réservée aux paxs.
    Bref que du bonheur pour les yeux!
    A bientôt!

    • Comment 506208 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Benjamin !
      Apparemment le "patin" sur le train avant sert à éviter les projections de graviers et la "perche" sur les nacelles de réacteur servent à dissiper les vortex, explications trouvées sur Wikipedia.
      https://en.wikipedia.org/wiki/Gravel_kit
      Ces équipements ne sont pas disponibles sur les versions plus récentes du 737, à voir si ça vient un jour.
      A bientôt.

  • Comment 506191 by
    Christian Gerber 2 452 Commentaires

    Pour info la langue et l'alphabet sont de l'inuktitut une des 4 utilisées par le peuple inuit.
    Le furet (animal) tire sont nom de sa méthode d'exploration de son environnement et donc du verbe fureter... (et non l'inverse).

  • Comment 506629 by
    mogoy GOLD 10477 Commentaires

    Merci Carl pour ce 200ème FR exceptionnel.
    Un B732 équipé de BYOD c'est assez notable à relever.
    Tout comme le service de petit déjeuner. Entre cela et la conso de ce module, j'imagine que le prix devait être astronomique.

    • Comment 506679 by
      RYRthebest GOLD AUTEUR 2182 Commentaires

      Merci Quentin.
      Avion de 41 ans et système de divertissement contemporain.
      Le prix public est effectivement astronomique, je viens de regarder sur leur site pour un A/R Montréal/Puvirnituq, on arrive à 3200 CAD, ce qui fait plus de 2100€ ! Je te rassure, on a payé nettement moins, sinon on ne l'aurait jamais fait.
      A bientôt !

  • Comment 506787 by
    akivi GOLD 2666 Commentaires

    Merci pour ce superbe FR ! Le seul réacteur (et en particulier l'arrière) feraient briller les yeux de n'importe quel AvGeek. En plus c'est un combi avec embarquement par l'arrière, le pied ! La prestation est très bonne pour un vol si court, mais vu le prix du billet c'est bien la moindre des choses. A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.