Avis du vol Air France Paris Dublin en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1816
Classe Economique
Siege 10A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:45
Décollage 17 Aoû 18, 12:35
Arrivée à 17 Aoû 18, 13:20
AF   #41 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 3944 avis
Ricercare
Par 774
Publié le 9 juillet 2019

Introduction & routing


Bonjour à toutes et à tous et fáilte dans ce voyage à destination de Dublin !

Certes, je vous avais promis à la fin de mon précédent routing de nous retrouver sur une destination extra-européenne… Mais ces récits suivants ne viendront au mieux qu'au début du mois d'août et comme le jeu de la rédaction est plaisant, l'homme au pantalon écarlate revient pour une parenthèse, le temps de vous infliger un nouveau récit en invoquant souvenirs et photos remontant au mois d'août 2018 – où je m'étais rendu à Dublin, le temps d'un week-end prolongé, pour rendre visite à des parents distingués qui y étaient concomitamment de passage (concomitance non fortuite, vous vous en serez doutés). Partant de Brest, le routing était logiquement le suivant :


Routing

  • BES - CDG Air France en Économique Non reporté
  • CDG - DUB Air France en Économique Vous etes ici
  • DUB - CDG Air France en Économique Non reporté
  • CDG - BES Air France en Économique Non reporté

Les autres vols ne seront pas reportés, faute de photos en quantité suffisante. Mais maintenant, place à la narration que je tenterai de rendre aussi intéressante que possible !


En correspondance à Charles-de-Gaulle


Étant coutumier du vol AF7737, plus connu par les brestois ayant suivi l'option Mogoy seconde langue sous le nom de vol de la muerte, c'est autour de sept heures du matin que j'atterris à Charles-de-Gaulle. À noter que l'application Air France dispose d'une fonctionnalité assez pratique pour les correspondances, puisqu'au-delà de l'itinéraire à suivre, le temps de parcours est indiqué. En ce qui me concerne, direction le terminal 2E et le satellite S3, puisque l'Irlande est une destination non-Schengen.


photo screenshot_20180817-093131_air-francephoto screenshot_20180817-093119_air-france

Pour tout vous avouer (et comme l'heure indiquée sur les captures d'écran le laisse supposer), j'ai découvert cette fonctionnalité une fois que j'étais déjà arrivé à bon port – par ailleurs, les 30 minutes annoncées étaient assez pessimistes, puisque d'après l'horodatage des photos il m'a fallu exactement 14 minutes pour parvenir au salon. Malgré tout, je trouve que c'est un "plus" très agréable pour les voyageurs qui ne pratiquent pas souvent cet aéroport… et qui offre un intéressant complément à la signalisation, déjà très bien faite.


photo 001-76924

Pour moi, c'est par-là. J'aperçois déjà un sous-titre qui me plaît bien !


photo 002-77483

Le lounge-report (2E, Portes L)


Et hop ! un petit coup d'ascenseur plus tard, me voilà arrivé au lounge du hall L. Il s'agissait de mon passage inaugural au salon depuis sa rénovation (les nouvelles installations avaient été ouvertes dans leur ensemble le 11 juillet 2018, soit un peu plus d'un mois plus tôt), et mon premier contact avec lui fut cette sémillante virgule…


photo 003-81964

… qui n'en finit plus de danser sur cet iPad géant.


photo 004-40633

Ensuite, en suivant ce long corridor (dont la signalétique ne laisse aucun doute quant au fait que ce n'est ni le moment, ni l'endroit pour revenir des courses), on arrive à la réception où l'on m'avait fait, dans mes souvenirs, un très bon accueil.


photo 005-88159

Parés pour l'exploration du temple ? Alors allons-y ! En tournant immédiatement à droite, on peut trouver à cette heure plusieurs buffets garnis de l'offre du petit-déjeuner.


photo 20180817_082618-68568

… qui est complète, avouons-le. Les cloches n'apparaissent pas sur la photo, mais on y trouvait également des saucisses de non-porc comme dirait Quentin, du bacon, des œufs brouillés, …


photo 20180817_080036

… enfin bref, tout ce que l'on retrouve dans ma sélection ! En somme, je me mets à l'heure ultra-manchoise.


photo 20180817_080436

La qualité de l'ensemble était parfaitement honorable. Et étant donné que je suis désormais repu, je puis continuer à vous entraîner dans la visite des lieux. Un îlot central est aménagé au cœur de l'immense salle principale du salon (notez le présentoir à journaux, bien garni) :


photo 20180817_100428-74637

J'aime assez son ambiance !


photo 20180817_110246-24857

Et puisque je vous parlais d'immense salle principale, autant vous la montrer avec le plus de recul possible.


photo 20180817_083555-13085

Mais les lieux regorgent de plein d'autres surprises. En s'enfonçant dans leur partie aveugle, reliée à cette grande pièce par des galeries convergeant vers une rotonde que je vous présenterai tout-à-l'heure, on peut découvrir cet espace…


photo 008-82692

… ou encore celui-ci (qui désormais est un espace dédié Ultimate)…


photo 20180817_093945

En attendant je m'installe non-loin de là, sur des fauteuils situés dans la galerie reliant ce petit salon à la salle principale. J'y entame la lecture de mon Canard en même temps que j'achève mon petit-déjeuner.


photo 007photo 009

Le temps passe, et puisque j'ai un peu de temps devant moi, je décide de poursuivre mon expédition découverte. À partir de l'espace circulaire présenté quatre photos plus haut, on peut accéder à un long couloir desservant entre autres les douches et saunas (que je n'ai pas testés) et menant à la fameuse rotonde…


photo 20180817_100929-27364

(la photo penche nettement mais rassurez-vous, le salon n'est soumis à aucun mouvement de roulis !)


photo 010-97308

… agrémentée de la désormais célèbre sculpture électro-luminescente, alias le totem comme dirait notre Okapi transalpin.


photo 011-43498

Sur l'autre rive se trouve l'espace de soins Clarins ; j'y passerai la tête et m'inscrirai (il y avait une vingtaine de minutes d'attente) auprès de la très sympathique esthéticienne, qui m'informera que le passager précédent n'étant toujours pas arrivé, elle m'invitait à repasser dix minutes plus tard et qu'elle me substituerait au poseur de lapins s'il ne s'était toujours pas présenté.


photo 20180817_101022

Et au final, les choses se sont passées ainsi ; ce fut détendu et agréablement rafraîchi après un excellent soin du visage que je sortirai de l'espace, non sans m'être vu offrir des lotions Clarins en complément du soin. Je ferai ensuite un crochet par l'espace relaxation mais en repartirai bredouille, tous les lits étant occupés. Qu'à cela ne tienne, poursuivons la visite avec ces lavabos du plus bel effet !


photo 20180817_100712

L'heure de prendre une légère collation avant l'embarquement a sonné : je me dirige donc à nouveau vers les buffets, dont l'offre a été changée. Voici sa partie froide ; je ne suis pas certain que l'offre chaude fût déjà servie à ce moment-là (il était autour de onze heures) :



Je ne résisterai pas à l'appel du Taittinger…


photo 006-48494

… et je vous présente donc la collation suivante, une fois de retour à ma place.


photo 013

Cheers !


photo 20180817_111612-65412

Une hôtesse passera ensuite voir les passagers avec un plateau garni de ces (excellentes) confiseries chocolatées, je n'en prendrai qu'une malgré son insistance attentionnée et sympathique qui m'a beaucoup amusé – "vous pouvez en prendre deux ! […] vous êtes sûr, monsieur ? Ils sont vraiment très bons !"


photo 014

Et c'est sur cette agréable touche chocolatée que je prends congé, plutôt convaincu par le produit, de ce nouveau salon. Me rendant porte L35, je fais le seul choix raisonnable en pressant ce bouton dans l'ascenseur (Salons Air France – j'y suis ; Ouverture porte – elle est déjà ouverte ; Alarme – j'ai passé l'âge pour ce genre de facéties).


photo 015-65004

Et me voilà de retour dans la fourmilière !


photo 016-68968

L35 : c'est bien ma porte. L'appareil qui s'y présente n'est autre que F-HEPJ, l'A320 flambant neuf (il a été réceptionné par Air France le 21 octobre 2017 et avait donc moins d'un an à l'époque) qui m'avait pré-acheminé depuis Brest le matin-même ! Entre temps, monsieur s'était offert un aller-retour à Bordeaux.


photo 017-45367

Vous constaterez que les files sont bien séparées. Alors qu'à la porte d'en face qui n'embarque personne, le panneau est, vous en conviendrez, placé d'une manière d'inspiration Shadok non dissimulée.


photo 20180817_115503

Hello Again, F-HEPJ !


Et c'est donc avec le respect des priorités que l'embarquement commence, et je retrouve plutôt content la cabine de F-HEPJ pour la deuxième fois de la journée. Logiquement, elle est équipée des fauteuils Smart…


photo 019-31722

… et dispose des plafonniers dernier-cri.


photo 023-21709

Le pas – un peu juste – ainsi que l'instant pantalon incarnat.


photo 20180817_121523

Embarquement terminé, j'aurai le triplet pour moi seul (mieux que la Business, et toc) !


photo 018-90902

Détail des têtières ajustables.


photo 020-63202

Depuis le rang 10, j'ai une vue imprenable sur ce CFM56-5B4 (poussée maximale au décollage : 120,3 kN, taux de dilution : 5,7:1, diamètre de la soufflante : 1 735 mm, masse à sec : 2 381 kg, voilà pour les spécifications fournies par Safran) !


photo 022-48234

Et en levant un peu la tête, on aperçoit cet ERJ175 de Flybe, équipé quant à lui de CF34 General Electric et qui vient compléter une série d'A32x AF (au milieu desquels une dérive TAROM affiche fièrement sa singularité).


photo 021-27522

Repoussage…


photo 024-52442

… et début de roulage vers le doublet nord. Première mission, nous extraire du parking du satellite !


photo 025-52141

Roulage & Spotting


Heureusement, ce 737 est venu de Roumanie pour nous montrer le chemin.


photo 026-78118

Les consignes de sécurité sont expliquées aux passagers envoûtés ; j'en profite pour vous présenter cette notice de sécurité flambant-neuve et estampillée Joon.



Pendant ce temps-là, notre petit périple se poursuit : ici le satellite S4, avec un 773 AF en livrée Skyteam au premier plan, suivi d'un 767 DL, un A330 ME et un autre triple-sept tricolore.


photo 030-27193

Et tandis que nous contournons le satellite, nous pouvons admirer un A380 cerné par deux autres 777.


photo 031-62666

Oh, un A340 JN !


photo 032-59123

Et un A340 AF, paré de son ancienne livrée.


photo 033-74338

Vue sur l'aile et le sharklet alors que nous contournons le satellite 4.


photo 034-27494

Un superbe 787 ! Personnellement je trouve une certaine esthétique aux bords dentelés des nacelles de ses moteurs (pour ceux qui l'ignoreraient, l'intérêt majeur de cette géométrie est de réduire le bruit généré par les turboréacteurs).


photo 035-20526

C'est mon jour de chance : dans la foulée et sous un angle différent, voici un autre exemplaire du Dreamliner !


photo 036-72240

D'ailleurs, il me semble bien que c'est également en 787 qu'apparaît Aeromexico derrière cet alignement de codes-barre…


photo 037-64834

Nous approchons enfin du seuil de la 27L : le moins que l'on puisse dire, c'est que la concurrence est rude aujourd'hui… nous n'allons pas décoller de sitôt !


photo 038-12520

United semble être en pôle position…


photo 039-90964

… mais dès qu'il aura pris son envol, un 330 Air China et un 340 Mahan Air viendront apposer leur marque en bas de la liste d'attente !



À un moment, ça suffit. F-HEPJ est un petit qui a tout d'un grand, aussi s'avance-t-il vaillamment sur le seuil de piste (il nous reste plus de 4 kilomètres pour décoller, ça devrait aller)…


photo 043-48209

… et commence son accélération libératrice, frustrant nos quatre petits camarades qui patientaient derrière nous !


photo 044-57494

Au passage, nous sommes jalousement regardés par ces deux A330 TS et WW. Et toc !


photo 045-88707

Nous opérons une rotation dans la joie et la bonne humeur à hauteur du terminal 1.


photo 046-24159

France is in the air


Nous ne sommes pas seuls ! F-HEPJ est facétieux et s'engage dans une course avec son homologue qui s'élançait du doublet sud au même instant…


photo 047-62168

L'imprudent concurrent étant semé, nous pouvons maintenant nous attaquer à la couche nuageuse…


photo 048-88985

… franchie sans coup férir.


photo 049-67472

Silence, on tourne !


photo 050-49521photo 051-38269

Après cet instant roulis, la Terre s'offre à ma vue dans toute sa beauté, masquée par quelques moutons farceurs.


photo 052-47263

Alors que moi, je m'essaie à cette photo de la patère en mode chiaroscuro. Rembrandt n'a qu'à bien se tenir !


photo 053-61406

Inconscients du miracle artistique qui est en train de se réaliser au rang 10, les pilotes entament la traversée de la Manche. Chers lecteurs, admirez la Baie de Somme !


photo 054-96676

"Les horizons de la mer, vaporeux, se confondent avec ceux du ciel." – François-René de Chateaubriand.


photo 055-64342

Ce n'est pas pour dresser des clichés, mais dès que l'on s'approche des côtes anglaises, les nuages se font particulièrement insistants…


photo 056-12190

Heureusement, c'est à ce moment que les PNC décident de procéder au service de la collation. À la bonne heure ! Je déploie donc ma tablette, à la propreté assez douteuse. Un petit coup de serviette rafraîchissante lui donnera une seconde jeunesse !


photo 20180817_133058

Et c'est donc nettement plus présentable qu'elle accueille ce club-sandwich et son cortège gastronomique.


photo 20180817_133455

Inspectons ce "saumon – fromage frais – baies roses"…


photo 082-35780

… ou plutôt, d'après sa titulature complète, ce "Club malté saumon fromage frais baies roses". Mazette !


photo 083-80887

La liste d'ingrédients m'informe qu'il "peut contenir [du] lupin". Mais Ricercare est intrépide, alors il se lance à l'assaut de son goûter ! Il n'en restera rien d'autre que ces emballages savamment compactés.


photo 084-22123

Petite pensée : très franchement, en ce qui me concerne cette collation tenait plus du vice que d'autre chose, étant donné le sérieux brunch que j'avais pris au salon ; mais pour un vol décollant à midi et quelques, cela demeure tout de même un peu léger.


Bonus : Cliquez pour afficher

photo 057-57394

"Notez toute la subtilité des paysages britanniques", dirais-je en dédicace à BESMRS (https://flight-report.com/fr/report/40635/hop-af7547-montpellier-mpl-paris-ory).


photo 058-63372

Eh bien, puisque les nuages semblent gâcher la fête, F-HEPJ décide que le niveau 300 n'est plus très intéressant et entame un plongeon contrôlé vers des altitudes moins célestes. Vous pourrez observer sur les photos suivantes les destructeurs de portance en action, puis les becs de bord d'attaque s'abaissant petit-à-petit afin d'augmenter la sustentation de l'appareil alors que nous diminuons progressivement notre vitesse.



Quelques gouttes commencent à s'accrocher aux hublots…


photo 062-46437

Et enfin, à basse altitude, la terre apparaît !



Kiss-landing avec les destructeurs de portance entièrement déployés :


photo 069-59455

Et à leur tour, les inverseurs de poussée entrent dans la danse.


photo 070-63659

Roulage & spotting, le retour


Ils auront vaillamment rempli leur office, et c'est à notre vitesse de roulage que nous croiserons ces chevaux…


photo 071-11106

… ce véhicule des pompiers aéroportuaires…


photo 072-89338

… et ces deux Airbus A300(/310 ?) de FedEx et DHL.


photo 073-24295

Le roulage vers notre porte nous permet également d'apercevoir quelques 737 de chez Ryanair (pas aberrant) :


photo 074-79578

Puis nous nous dirigeons vers cette joyeuse réunion entre un Q400 LG, un ERJ190 KL et un A320 LX…


photo 075-56986

… c'est d'ailleurs à côté de ce dernier que nous nous arrêterons.


photo 076-25014

La sortie de l'aéroport sera assez longue et pénible, du fait de l'engorgement de la PAF… Mais quand enfin je m'en extrais, je crois arriver au paradis !


photo 077-87630

Je rejoindrai ensuite les arrêts de bus permettant de rallier le centre-ville en empruntant ce passage.


photo 078-41621

Ce report bonus touche ici à sa fin ; merci de m'avoir lu et comme promis au précédent opus, Ricercare will return !
Pour les plus courageux d'entre vous, j'ai concocté une petite sélection de photos de Dublin ci-dessous.


Le bonus irlandais


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.1/10
Cabine8.5
Equipage8.5
Divertissements8.0
Restauration7.5

Air France Lounge - 2E, Hall L

8.5/10
Confort9.0
Restauration8.0
Divertissements8.0
Services9.0

Paris - CDG

9.1/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.5

Dublin - DUB

6.6/10
Fluidité5.0
Accès7.0
Services6.5
Propreté8.0

Conclusion

Air France
– Produit : le vol s'est déroulé à bord d'un appareil flambant neuf, équipé avec une cabine Smart & Beyond que je trouve très qualitative. Je lui enlève tout de même un demi-point pour le pas qui est un poil juste, et un point pour la propreté. Au bilan, c'est du très bon pour un vol d'1h45.
– Service : d'après les réponses que j'avais fournies à AF à l'enquête de satisfaction et que j'ai pu retrouver en fouillant dans les arcanes de mon téléphone (comme quoi ça sert aussi à des FR tardifs ces enquêtes !!), l'équipage était très bon. En revanche petit point noir pour le catering un peu léger vu l'horaire méridien. Rien à redire question divertissement, l'offre de presse "papier" et AF Play sont suffisantes sur un moyen-courrier de ce style.

Salon Air France 2E – portes L : c'était ma première visite de la version rénovée du salon, et il m'avait fait bonne impression. Il faut dire qu'il était absolument neuf et que sa fréquentation était assez faible lors de ce passage... L'offre du petit-déjeuner, classique des salons AF non-Schengen, fait le travail. Je n'ai malheureusement pas pu tester l'offre chaude du déjeuner cette fois-ci, mais le brunch m'avait suffi. J'ai trouvé l'espace soins Clarins très agréable !

CDG : correspondance très fluide, rien à redire... le parcours Sky Priority et les sas PARAFE facilitant il est vrai la chose.

DUB : là, c'est un peu moins bon... l'attente fut vraiment longue à l'immigration, et même si j'apprécie à titre personnel l'atmosphère assez authentique qui se dégage de l'aéroport, la propreté générale était assez perfectible lors de mes deux passages. À noter en revanche que pour le vol retour, le fast-track fut redoutablement efficace.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Dublin (DUB)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 21 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Dublin (DUB).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 53 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 510770 by
    BESMRS GOLD 1449 Commentaires

    Merci pour ce FR :o)

    J'apprécie l’allusion à la subtilité des paysages anglois...

    Mais je précise que quand je vais dans la perfide Albion, je ne sifflote ni God save the Queen, ni Rule Britannia, mais quelque chant de guerre typé napoléonien (La victoire est à nous, Le chant du départ, la marche consulaire, etc.). Et comme disait mon grand-père: "Un bon anglais est un anglais mort"...

    ^^

    La preuve que je visite cette terre de Brexit: https://flight-report.com/fr/report/34674/Air-France-AF-1780-Paris-CDG-London-LHR

    a+

    • Comment 510806 by
      Ricercare AUTEUR 248 Commentaires

      Merci Didier pour le commentaire !
      Cette rivalité bon-enfant est un sacré morceau de notre patrimoine binational. J'ai une fois entendu un marin français relever les propos d'un de ses homologues de la Royal Navy en disant "comme vient de le dire l'assassin de Jeanne d'Arc, ..." – c'était dans un cadre privé et en toute amitié, bien entendu. :-)

      La preuve que je visite cette terre de Brexit: https://flight-report.com/fr/report/34674/Air-France-AF-1780-Paris-CDG-London-LHR

      On ne pourra pas dire que je suis de mauvaise foi en ce qui concerne la météo : tu n'avais pas été plus gâté sur ton approche !!
      À bientôt :-)

      • Comment 510808 by
        BESMRS GOLD 1449 Commentaires

        Rien ne vaut la célèbre réplique de Surcouf:
        Un officier de la Royal Navy: « Vous, Français, vous vous battez pour l'argent. Tandis que nous, Anglais, nous nous battons pour l'honneur !»
        Surcouf : « Chacun se bat pour ce qui lui manque. »

        :o)

        La météo anglaise ??? You said what ??? Cloudy ??? Is that French ? :)

        • Comment 510809 by
          Ricercare AUTEUR 248 Commentaires

          Ah, ce dialogue est absolument flamboyant en effet...
          Mais ils ont su avoir leurs moments de gloire : le 11 novembre 1940, me semble-t-il, de Gaulle et Churchill assistaient ensemble à Londres aux commémorations de l'armistice et le général s'étant ému du costume à rayures du petit-fils du duc de Marlborough ("c'est le carnaval !" persifla-t-il) s'était entendu répondre "oui, vous avez raison ! J'avais d'ailleurs souhaité me déguiser en soldat inconnu, mais vous en avez eu l'idée avant moi".

          La météo anglaise ??? You said what ??? Cloudy ??? Is that French ? :)

          "I'm sorry for the time" comme dirait un ancien président polyglotte :-)

  • Comment 510780 by
    AirBretzel TEAM GOLD 4241 Commentaires

    Merci Bastien pour ce FR.
    le jeu de la rédaction est plaisant => on est vite addict.^^
    soins Clarins => enfin un FR où le soin a pu être fait (merci le désistement d'un pax).
    Club malté saumon fromage frais baies roses => je note qu'il ne faut pas le congeler.^^
    Bonus d'une ville très agréable, et la bibliothèque du Trinity College est un must.
    A bientôt

    • Comment 510807 by
      Ricercare AUTEUR 248 Commentaires

      Merci pour le commentaire Valérie !

      soins Clarins => enfin un FR où le soin a pu être fait (merci le désistement d'un pax).

      Oui !! Mais je bénéficiais quand même d'une grande chance lors de ce passage, outre le désistement de l'indélicat : le salon était relativement vide comme on peut le voir sur les photos.
      Club malté saumon fromage frais baies roses => je note qu'il ne faut pas le congeler.^^

      N'est-ce pas ? De toute façon l'absence de congélateur, freezer, azote liquide, ... au rang 10 de F-HEPJ a mis fin à toute velléité de congélation de l'objet du délit. Ouf, nous ne sommes pas passés loin du drame !
      et la bibliothèque du Trinity College est un must.

      Absolument. Je n'ai pas mis de photos du Book of Kells pour deux raisons : premièrement, parce qu'il est interdit de le prendre en photo ; deuxièmement, parce que tellement de personnes étaient agglutinées, jouant des coudes et des épaules, autour de sa cloche pour le prendre en photo que mes éventuels clichés n'auraient eu aucun intérêt :-)

  • Comment 510833 by
    pegase90 136 Commentaires

    Merci pour ce FR,
    Par contre F-HEPJ n'est pas un A320neo mais un A320-214 avec CFM56-5B4 avec quele neo a des CFM LEAP-1A. C'est donc un A320 classique (mais récent) avec Sharklet. Je ne crois pas qu'AF est des neo en commande.

    • Comment 510838 by
      Ricercare AUTEUR 248 Commentaires

      Merci pour le commentaire !

      Par contre F-HEPJ n'est pas un A320neo mais un A320-214

      Mais vous avez absolument raison, très bien vu, et en termes de spécifications moteur, cela change tout !! Je m'empresse de rectifier cela dans le texte. Air France n'a en effet pour le moment pas encore lancé son appel d'offres (qui était initialement prévu courant 2018 il me semble) pour sa flotte moyen-courrier. Affaire à suivre...

  • Comment 510843 by
    Chevelan GOLD 11875 Commentaires

    Merci Bastien pour ce FR !

    C'est bien de pouvoir monter à bord après un soin Clarin, merci qui ? ^^
    Vol agréable vers une destination que j'apprécie particulièrement...
    Catering sans fanfare ni trompette, ni même cornemuse ! :))
    Je me souviens d'avoir attendu 30 minutes sous la pluie avant de pouvoir accéder à la bibliothèque de Trinity Collège, mais je n'ai pas été déçu par le lieu... Et évité un rhume d'extrême justesse ! Dx))

    A bientôt...

    • Comment 510849 by
      Ricercare AUTEUR 248 Commentaires

      Merci Hervé pour la lecture et le commentaire :-)

      Catering sans fanfare ni trompette, ni même cornemuse ! :))

      Oui c'est certain. Mais après mes excès dionysiaques au salon somme toute... c'est que la France qui est in the air prend soin de ma santé !
      Je me souviens d'avoir attendu 30 minutes sous la pluie avant de pouvoir accéder à la bibliothèque de Trinity Collège, mais je n'ai pas été déçu par le lieu... Et évité un rhume d'extrême justesse ! Dx))

      J'avais eu une bonne vingtaine de minutes d'attente également cette fois-ci, mais sous un ciel relativement clément (surtout pour un habitué du climat brestois)... et l'attente en vaut bien la peine en effet...
      À bientôt !

  • Comment 510883 by
    Esteban TEAM GOLD 9395 Commentaires

    Salutation FRiste au pantalon écarlate !

    Merci pour cette nouvelle aventure rondement narrée, toujours un plaisir de te lire.

    Je dois avouer que la version saumon fromage frais baie rose du sandwich est nettement plus appétissante que betterave fromage ou pomme céleri :)

    A bientôt !

    • Comment 510888 by
      Ricercare AUTEUR 248 Commentaires

      Moult salutations Stephan et merci pour le commentaire !

      Merci pour cette nouvelle aventure rondement narrée, toujours un plaisir de te lire.

      Merci, ça fait plaisir :-)
      Je dois avouer que la version saumon fromage frais baie rose du sandwich est nettement plus appétissante que betterave fromage ou pomme céleri :)

      Ah c'est certain... c'est de loin celle que je préfère d'ailleurs (je me souviens d'une version végétarienne autre que pomme-céleri sur un vol vers Prague en avril dernier et qui n'était pas mal du tout, mais pas moyen de me rappeler sa composition... enfin bref on était à des lieues du betterave-fromage :-))
      À bientôt !

  • Comment 511110 by
    Nollaig GOLD 1029 Commentaires

    Go raibh maith agat pour ce FR très bien rédigé!
    Le salon est très agréable tout comme le vol dans un avion quasi neuf.
    La prestation est en revanche peut être un peu light (70 gr) pour un vol à cette heure-ci mais semble appétissante.
    A bientôt

    • Comment 511164 by
      Ricercare AUTEUR 248 Commentaires

      Merci pour le commentaire Noellie !

      Le salon est très agréable tout comme le vol dans un avion quasi neuf.

      Très bien résumé, très bon produit pour un vol de moins de deux heures (surtout avec un triplet pour moi tout seul alors que l'avion était tout de même bien rempli, hé hé).
      La prestation est en revanche peut être un peu light (70 gr) pour un vol à cette heure-ci mais semble appétissante.

      Comme disait Stephan j'ai eu la chance de tomber sur une version très comestible des fameux club-sandwiches européens d'Air France :-)
      À bientôt !
      À bientôt !

  • Comment 511421 by
    nicobcn TEAM GOLD 3615 Commentaires

    Merci Bastien pour ce FR très complet !

    Un très bon vol sur AF, à bord d'un de leurs rares avions moyen-courrier récent^^

    Comme d'habitude l'approche sur Dublin se fait dans les nuages...

    A bientôt !

    • Comment 511432 by
      Ricercare AUTEUR 248 Commentaires

      Merci Nicolas pour le commentaire !

      Un très bon vol sur AF, à bord d'un de leurs rares avions moyen-courrier récent^^

      Oui... F-HEPJ est même dans le top 2 des petits jeunes de la flotte moyen-courrier d'AF (et de la flotte Airbus d'AF d'ailleurs, en attendant les A350), la première place étant tenue par F-HEPK livré début 2018... et c'est un des trois A320 sharklets appartenant à la compagnie parmi les six qu'elle opère (avec F-HEPK et F-HEPI livré lui aussi en 2017, et qui arbore la livrée Skyteam). Les trois autres (F-HEP{F,G,H}), qui datent de 2013, sont en leasing auprès d'AerCap (on reste dans le thème irlandais :-)).
      À bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.