Avis du vol Tunisair Abidjan Tunis en classe Affaires

Compagnie Tunisair
Vol TU404
Classe Affaires
Siege 1D
Avion Airbus A319
Temps de vol 04:42
Décollage 14 Jul 19, 03:28
Arrivée à 14 Jul 19, 09:10
TU 68 avis
Naoufel
Par 2300
Publié le 15 juillet 2019

Sommaire


Routing

  • Abidjan ABJ - Tunis TUN avec Tunisair en affaires Vous etes ici
  • Tunis TUN - Strasbourg SXB avec Tunisair en économique A venir
  • Munich MUC - Tunis TUN avec Tunisair en économique A venir
  • Tunis TUN - Abidjan ABJ avec Tunisair en économique A venir

Bonjour à tous,
Pour mon tout premier FR, je vous propose une exclusivité avec un vol qui m’emmènera de mon pays de résidence, la Côte d'Ivoire, à mon pays d'origine, la Tunisie, pour mes vacances annuelles, durant lesquelles je me déplacerais à Strasbourg, à Munich pour revenir à Tunis avant de repartir à Abidjan. j'essayerai de reporter tous mes vols qui sont des exclusivités sur Flight Report, d'ou le routing ci-haut.
Je vous demanderais d'être indulgent avec moi, vu que je fais mes premiers pas en tant que flight reporter. 

Ceci étant dit, revenons donc à notre report du jour qui sera plein de rebondissements. Nous arrivons avec mon épouse et ma petite fille, le 12 juillet à 20h30 à l'aéroport international Félix Houfouet Boigny d'Abidjan, le vol étant programmé à 22h40.
 


photo 20190712_205224photo 20190712_205550

Une file dédiée à l'enregistrement des passagers Business est disponible mais qui n'avance pas rapidement vu que l'agent y opérant prend vraiment son temps pour faire son travail, cela nous prendra une bonne vingtaine de minutes sachant qu'il y avait seulement 2 pax devant nous. Pardonnez le manque de photos, vu que le "no Photos" est de mise à ABJ aussi comme presque partout en Afrique subsaharienne.


photo 20190712_211015-61030

L'enregistrement expédié, nous nous dirigerons vers les escaliers situés à gauche des guichets d'enregistrement. Un agent douanier posté devant les escaliers nous questionnera sur les devises en notre possession. Un maximum de 3 000€ est autorisé à faire sortir du pays sans justificatifs.

Arrivés au PAF, une file dédiée aux passagers de la classe affaires s'est formée, nous y passerons au bout d'une vingtaine de minutes, sachant que les vols de Air France en direction de CDG en Boeing 773, de Corsair pour ORY en A 332 et de Turkish Airlines pour IST en Boeing 738 sont programmés au même moment, ce qui crée un pic d'affluence à cette heure de la soirée. Les PIF par contre seront expédiés en 5 minutes chrono.


photo 20190712_213119photo 20190712_213134-82892

Nous voilà donc airside, L'avion de Tunisair étant arrivé en avance d'un quart d'heure, les écrans affichent notre vol en embarquement, nous sommes donc déçus de ne pas pouvoir nous rendre au salon, mais nous y reviendrons un peu plus tard. Même une visite du Duty Free n'est pas possible.


photo 20190712_214942

Nous nous dirigeons vers notre porte d'embarquement, la numéro 1 située complètement à gauche du terminal.
Notre avion est bien là, le TS-IMO. Ça sent le paxbus!


photo 20190712_215042photo 20190712_215309

Au bout d'une quinzaine de minutes d'attente, l'embarquement commence. La priorité des pax en affaires n'est pas respectée mais celle des familles avec enfants l'est, nous en bénéficieront.
Nous descendrons les escaliers et nous nous engouffrons dans le Cobus, qui est dédié à tous les pax sans distinction de classe mais qui a le mérite d'être climatisé, avec les températures qui dépassent les 30°, cela compte énormément.
Nous attendrons dans le Cobus une bonne demi-heure alors qu'il se remplit progressivement jusqu'à déborder. J'en profite pour spotter le triple 7 W d'Air France qui me fixe ouvertement.


photo 20190714_020958

Au bout d'une attente interminable, sachant que notre avion se trouvait à 2 longueurs de Bus de notre position et qu'une marche de 3 minutes nous aurait suffit pour l'attendre, on nous dit qu'il faut revenir à la salle d'embarquement parce que l'avion a un problème technique qui est en train d'être réparé.

Nous revenons donc à la salle d'embarquement et nous en profitons pour visiter le salon de cette aéroport. Ce dernier étant moderne et très bien agencé.



L'offre solide et liquide n'est pas alléchante



L'offre de boisson alcoolisé est disponible sur demande dans ce bar.


photo img-20190715-wa0021-42719

Voici donc mes sélections salées et sucrées.


photo img-20190715-wa0026photo img-20190715-wa0020photo 20190712_222434

Les toilettes sont propres et très bien tenues par un agent qui passera après chaque passager.



Après 3 heures d'attente dans ce salon et à une heure du matin, le verdict tombe, le vol est annulé, l'avion n'est pas apte à voler à cause de la roue du train d'atterrissage avant qui a subit des dégâts lors du décollage de l'avion de Tunis et que l’atterrissage à ABJ était délicat. La roue devra donc être changée.
Ce que je ne comprend pas, c'est qu'à l'aéroport d'Abidjan, dont la compagnie nationale Air Côte d'Ivoire dispose d'une flotte composée quasiment exclusivement d'Airbus A320 et A319, à l'exception de quelques Dash 8, ne dispose pas d'une roue pour un A319. A moins qu'il n'y  ait autres raisons!

Nous sommes donc invités à quitter l'aéroport, un bus nous emmènera à l'hôtel Radisson Blu d'Abidjan qui se trouve à moins d'un kilomètre de l'aéroport. C'est d'ailleurs l'hôtel ou logent les équipages des compagnies Tunisair, Air France, Corsair et Turkish Airlines dont voici un petit bonus. 



Lors de notre départ de l'aéroport aucune information ne nous a été communiqué sur le prochain vol. Je savais qu'il n'y avait pas de vol les 13 et 14 juillet et que le prochain vol est prévu pour le 15 juillet.

Mais voilà, en discutant avec les 2 équipages de Tunisair qui étaient présents dans le même hôtel, nous aprenons que Tunisair à trouver la solution suivante: le vol du 13 juillet de Tunis à Niamey au Niger, devait atterrir à Abidjan vers 1 heure du matin le 14 juillet pour ramener une nouvelle roue de rechange.

Nous avons donc été informé par la réception de l'hôtel qu'une navette nous conduira à l'aéroport à 1 heure du matin le 14 juillet.
A cette heure là, nous avons donc été déposé à l'aéroport. Pas de nouvel enregistrement et pas de PAF, seuls le passage par les PIF était faits, donc en moins de 10 minutes, on était airside.
L'embarquement a été rapidement appelé, toujours pas de bus dédié au pax Business!
Au bout d'un long long long trajet de 2 minutes nous nous retrouvons au pied de notre A319-114ER de Tunisair immatriculé TS-IMO Agé de 18 ans dont la roue a été changé et déclaré apte à voler.


photo 20190714_023351

Pas d'instant porte mais un fuselage shot.


photo 20190714_023548

Accueil en porte cordiale. Voici donc mon siège de 01D pour les 5 prochaines heures. 


photo 20190714_023816

Les commandes préhistoriques du sièges.


photo 20190714_033920

Le pas généreux pour mon 1 mètre 82.


photo 20190714_033959photo 20190714_025243

Prises de courants existantes mais ne fonctionnant pas, avec la porte du box du gilet de sauvetage qui ne ferme pas.


photo 20190714_024216photo 20190714_034228

PSU d'un autre âge


photo 20190714_025145

Liseuse et siège voisin qui ne sera pas occupé durant ce vol.


photo 20190714_034102

Ceinture de sécurité non siglée.


photo 20190714_035045

Littérature de bords.



L'embarquement étant terminé, les consignes de sécurité sont faites à l'ancienne vu que cet appareil ne dispose pas de IFE.
Aprés une demie heure du décollage, un oshibori chaud nous a été distribué sur demande, nous serons d'ailleurs les seuls à en demander. J'ai entendu une PNC dire qu'ils n'en avaient que 7 à bord alors nous étions 11 pax en business!


photo 20190714_035548

Pas de menu pour ce vol, l'unique entrée, le dessert et les formages nous sont donnés sur un plat par une PNC expéditive. Saumon fumé avec des légumes, pas mauvais!


photo img-20190715-wa0013photo img-20190715-wa0012photo img-20190715-wa0014

Les couverts, la salière et la poivrière sont siglées. Bon point.


photo 20190714_040319photo 20190714_040213photo 20190714_044117

Pour le plat, nous avions le choix, pour moi ce sera du mouton, pour ma femme ce sera du poulet. Ma fille étant dans les bras de Morphée depuis longtemps. La PNC prenait le plat du saumon pour mettre à la place celui du plat de résistance. Du pain nous a également était présenté. Le tout était pas mal sans plus.



Un café ou un thé nous a été proposé à l'issu de ce dîner qui ne restera sans doute pas dans les annales.


photo img-20190715-wa0005photo 20190714_044918

Je demande à la PNC s'il y a une pochette, ce à quoi elle répondra par l’affirmative en en ramenant une pour moi et une pour ma femme seulement, ma fille n'en aura pas. En voyant le contenu, il est clair qu'elle n'a pas raté grand chose!


photo 20190714_044503photo 20190714_044703

Les lumières sont éteintes et tous les pax se sont endormis à l'exception de moi, qui a toujours du mal à dormir en avion.
A une heure de l'atterrissage, notre PNC faisait un retour en cabine, je pensais qu'elle allait réveiller les pax pour le petit déjeuner, eh beh non, elle est venu juste vers moi pour me proposer le petit déjeuner qui était médiocre. 


photo 20190714_071802

Une demie heure avant l'atterrissage, nous entamons la descente, voici quelques photos des pleines de l'ouest tunisien avec en fond la chaine montagneuse de l'Atlas.



La banlieue sud ouest de Tunis


photo 20190714_080744photo 20190714_080745

En finale


photo img-20190715-wa0004photo img-20190715-wa0002

Kiss landing à 9h10 du matin et roulage assez court.


photo 20190714_081206

Durant le roulage nous passons devant le centre technique de Tunisair ou j’aperçois le nombre impressionnant d'avion Tunisair en panne. Juste à côté un cimetière d'avion, des A320, des ATR, des 737 et 2 A310. Une PNC me confiera qu'à cause des problèmes financiers de Tunisair, la compagnie n'a pas suffisamment de moyens pour acheter des pièces de rechange, donc elle prélève des pièces sur ces avions pour réparer. 



Pas grand chose à se mettre sous la dents en matière de spotting.
Un CRJ si je ne me trompe pas.


photo 20190714_081539

Une petite tondeuse dont je ne serais vous dire ni le constrcuteur, ni le propriétaire.


photo 20190714_081605

Nous sommes bien à Tunis Carthage.


photo 20190714_081520

Débarquement par paxbus.
Au revoir vaillant petit destrier. 


photo 20190714_081956-33229

Un paxbus dédiée attendait les passagers business, bus qui n'est pas climatisé avec la température qui frôle les 40°, ce n'est vraiment pas digne.
Nous roulons 3 minutes pour atteindre l'aérogare. 


photo 20190714_082057

Paf et Pif expédiés en moins de 2 nous arrivons landside.


photo 20190714_082947photo 20190714_082950photo 20190714_082935

Nous attendrons une éternité pour récupérer nos valises, parce qu'il y avait 3 vols sur le même tapis, un CDG, un Niamey et notre Abidjan.


Je me rendrai au guichet de déclaration des devises, qui est une obligation pour pouvoir déposer votre argent sur votre compte en devises en Tunisie ou pour les faire sortir. Je tombe sur un agent douanier extrêmement désagréable qui remettra en doute ma résidence de Côte d'Ivoire bien qu'ayant tous les documents nécessaires, il refusera de me donner le document qui me permettra de faire sortir mes devises en cas de besoin, d'ou la note de l'aéroport de Tunis. Une très mauvaise expérience avec cet agent qui n'aide vraiment pas à améliorer l'image de l'aéroport Tunis Carthage.


Afficher la suite

Verdict

Tunisair

2.0/10
Cabine2.0
Equipage4.0
Divertissements0.0
Restauration2.0

Abidjan - ABJ

7.4/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services5.0
Propreté8.0

Tunis - TUN

4.0/10
Fluidité7.0
Accès3.0
Services1.0
Propreté5.0

Conclusion

En conclusion, nous avons fait la mauvaise expérience d'un vol annulé alors que nous étions à 2 pas de l'avion mais notre prise en charge par Tunisair dans un excellent hôtel a rattrapé le coup.
Avion Tunisair monocouloir indigne d'un moyen courrier de 5 heures, classe business qui se rapproche plus de Y+ que du J, et là je suis gentil, cabine préhistorique, absence de IFE, propreté laissant à désirer, bref avion hors sujet! PNC faisant le nécessaire sans plus. Les produits généralement distribués à la J sont donnés sur demande, comme, l'oshibori, la pochette d'amenities ou même le petit déjeuner, démontre bien la recherche de l'économie de Tunisair, qui joue sa survie actuellement.
Aéroport d'Abidjan, très agréable et relativement fluide malgré le nombre impressionnant de pax embarquant à la même heure.
Aéroport de Tunis, égale à lui même, toujours avec du personnel qui devra revoir sa façon de traiter les passagers. Fluidité de passage mais lenteur dans la mise à disposition des bagages.

N'hésitez pas à commenter et à corriger mon premier FR.
A bientôt dans mon prochain FR qui me conduira de TUN à SXB pour une autre exclusivité.

Sur le même sujet

30 Commentaires

  • Comment 511625 by
    airparigot 61 Commentaires

    Très bon 1 re fr ! Le vol semblait ennuyeux en l absence de ife. Le douanier de Tunis Carthage était très désagréable

  • Comment 511626 by
    wowote 1674 Commentaires

    Bonsoir,

    Merci pour ce FR et bienvenue parmi les contributeurs !!
    Comme vous le dites, hormis la prise en charge dans un bel hôtel, le reste est d'un très mauvais niveau. C'est même inquiétant concernant la maintenance des avions.
    A bientôt

    • Comment 511637 by
      Naoufel AUTEUR 19 Commentaires

      Bonsoir et merci pour le commentaire.
      Tunisair traverse une très mauvaise passe. A moins d'une reprise par une major, je ne vois pas comment elle pourrait s'en sortir surtout que l'état tunisien n'a plus ni les moyens ni la disposition à renflouer les caisses de sa compagnie nationale.

  • Comment 511638 by
    lagentsecret GOLD 12459 Commentaires

    Merci pour ce 1er FR et bienvenue sur le site

    C'est complet et agréable à lire

    Pas de chance pour cette panne de roue : heureusement que vous partiez en congés
    et n'aviez pas d'obligations pour les jours suivants

    Le salon parait confortable et l'offre est complète et propose plusieurs plats chauds

    A bord la cabine est très ancienne mais le pas est correct : dommage
    que le siège ne s'incline pas

    Le catering est correct : l'entrée est très bien présentée, le plat chaud plutôt bien également

    Je trouve la pochette jolie et son contenu est standard

    Le petit déjeuner n'est pas appétissant et réduit, un yaourt et/ou quelques fruits
    auraient pu le compléter

    "Une PNC me confiera qu'à cause des problèmes financiers de Tunisair, la compagnie n'a pas suffisamment de moyens pour acheter des pièces de rechange, donc elle prélève des pièces sur ces avions pour réparer. "
    Le gouvernement tunisien a récemment débloquer une enveloppe pour l'achat de pièces de rechange afin d'éviter les retards récurrents dus aux pannes

    "Un CRJ si je ne me trompe pas."
    Celui de Syphax utilisé par Tunisair Express

    L'équipage manquait clairement de motivation sur ce vol.
    C'est dommage car j'ai eu personnellement un excellent équipage sur un LYS-TUN fin juin

    "ou même le petit déjeuner"
    Pourtant pas récupérable même s'il n'est pas consommé

    "Tunisair, qui joue sa survie actuellement."
    Je ne pense pas : il est clair que la compagnie sera soutenue et pas abandonnée.

    A bientôt pour votre prochaine contribution

    • Comment 511668 by
      Naoufel AUTEUR 19 Commentaires

      Bonsoir et merci pour le commentaire.
      Concernant l'enveloppe allouée par le gouvernement, Tunisair l'utilise pour louer des avions afin d'assurer ses engagements avec les tours opérateurs européens et la saison du pèlerinage. Ce qui n'est visiblement pas une solution pérenne pour la sortir du pétrin.
      L'équipage était surtout pressé de rentrer à la maison, car cela devait arriver 28 heures avant. La PNC me confiera qu'ils n'avaient même pas les vêtements nécessaires pour rester 28 heures de plus à Abidjan.
      Enfin, j'espère vraiment qu'elle sera soutenue, mais pour une compagnie qui emploie 5000 personnes alors qu'elle devrait en avoir 1500 seulement, je ne lui vois pas d'avenir radieux.

  • Comment 511649 by
    nicobcn TEAM GOLD 5479 Commentaires

    Merci pour ce très bon premier FR et bienvenue !

    Un reportage complet et agréable à lire, bravo :) Et une bonne utilisation de l'outil floutage merci à vous !

    Au final pas de chance du tout, un incident géré moyennement. Je suis aussi étonné qu'il ne soit pas possible de changer une roue à l'aéroport d'Abidjan...

    A bord, je trouve le catering pas mal. pourquoi la note est-elle aussi basse ?

    A bientôt !

    • Comment 511670 by
      Naoufel AUTEUR 19 Commentaires

      Bonsoir et merci pour le commentaire.
      Le catering manquait clairement de goût et de choix. Peut-être que la journée supplémentaire passée sur le tarmac d'Abj lui a fait perdre tout bon goût. Il marquait également le verre de bienvenue...

  • Comment 511651 by
    Ricercare 433 Commentaires

    Merci de ce récit à rebondissements, très agréable à lire !

    Une PNC me confiera qu'à cause des problèmes financiers de Tunisair, la compagnie n'a pas suffisamment de moyens pour acheter des pièces de rechange, donc elle prélève des pièces sur ces avions pour réparer.

    Visiblement cette solution est quand même très limite pour la disponibilité de leur flotte...
    Avion Tunisair monocouloir indigne d'un moyen courrier de 5 heures

    C'est certain. La cabine fait peine à voir avec le gilet de sauvetage apparent et les prises non-alimentées !
    Au revoir vaillant petit destrier.

    Hannibal qui atterrit à Carthage, il y a indéniablement une forme de cohérence :-)
    À bientôt !

  • Comment 511666 by
    Yvlisse 86 Commentaires

    Merci pour ce premier FR très bien documenté. Un A319 sans iFE pour 5 h de vol c'est rude. Dur dur d'avoir son vol annulé, encore plus quand on voyage avec un enfant..... Effectivement cela sent les économies dans les prestations à bord. Dommage. A bientôt pour la suite.

  • Comment 511684 by
    BESMRS 2047 Commentaires

    Merci pour ce FR :o)

    Pour une première c'est très réussi... en plus sur un routing qui sort des sentiers battus. En pratique sur cet itinéraire, quelles sont les alternatives ? Royal Air Maroc, Air Algérie, Egyptair ??? Sont-elles exploitables (parce que vu les horaires... une vol avec correspondance peut être plus confortable au final)...

    Que dire ? Le produit TU est pauvre , très pauvre. On est clairement sur un produit proche d'une Y+ et non d'une J.
    La maintenance de l'appareil fait peine à voir.

    Les avions sont tenus réglementairement de disposer d'une roue de secours à bord. Il est probable qu'il n'y avait pas que la roue à changer (et une pièce neuve en escale extérieure peut couter très cher).

    Le repas.... heu joker :)

    Quand au gag du douanier, bah on sent que des progrès peuvent être encore fait :) :) :) :)

    • Comment 511716 by
      Ricercare 433 Commentaires

      Quand au gag du douanier, bah on sent que des progrès peuvent être encore fait :) :) :) :)

      Fernand Raynaud aurait pu en faire un sketch (-:

    • Comment 511717 by
      Naoufel AUTEUR 19 Commentaires

      Bonjour et merci pour le commentaire.
      Les alternatives avec une escale sont nombreuses. La première c'est la RAM, elle dessert ABJ avec 2 vols quotidiens en 737, idem pour Casablanca Tunis. La deuxième est Turkish Airlines en 737 mais qui fait une escale à Cotonou sur le trajet IST/ABJ. La troisième est bien évidemment Air France avec un vol en 787 via Bamako et un ou deux vols quotidiens (selon les jours) en 777 direct sur CDG. Reste aussi Air Algérie en 737 mais faire une escale à Alger pour avoir un produit de même gamme que celui de Tunisair, ce n'est vraiment pas intéressant.

  • Comment 511695 by
    AirBretzel TEAM GOLD 8624 Commentaires

    Merci pour ce FR et bienvenue à bord.
    Eh bien on ressent avec votre expérience les problèmes de Tunisair : pas de roue de secours , oshibori et trousse à la demande, catering moyen etc...
    Heureusement que l'attente à été bien géré.
    En cas de question vous pouvez nous contacter via le formulaire en bas de page.
    Et n'hésitez pas à commenter les autres contributeurs, c'est très agréable de partager nos expériences.
    A bientôt pour la suite

  • Comment 511701 by
    Hamzarom26 491 Commentaires

    Merci du report et bienvenue

  • Comment 511710 by
    Chevelan GOLD 15066 Commentaires

    Bienvenue à bord !

    Un récit très complet et bien narré
    Presque 5 heures sans distraction à l'écran, c'est plutôt long !
    Le salon d'Abidjan offre une belle palette d'aliments, on ne meurt ni de faim, ni de soif...
    Tunisair est une compagnie de second plan, avec quelques détails négatifs : Plateau consistant mais bof ! Il faut réclamer pour la trousse de courtoisie, argh !
    L'accueil dans le pays semble plutôt froid...

    Merci pour ce FR, à bientôt.
    Catering copieux

    • Comment 511723 by
      Naoufel AUTEUR 19 Commentaires

      Merci pour le commentaire.
      Effectivement, Tunisair a perdu de sa gloire, on dirait qu'elle vieillit mal avec ses 70 ans au compteur. Le comportement du personnel au sol reste un point négatif à TUN.

  • Comment 511728 by
    natibo777 1028 Commentaires

    Bienvenue et merci pour ce FR assez complet.
    C'est toujours désagréable ce type d'incident sur un vol.
    Concernant les prestations à bord, le catering à l'air correct.
    Dommage qu'il faille réclamer pour avoir un oshibori ou la trousse de bienvenue.
    L'accueil du douanier est vraiment décevant.
    A bientôt pour la suite

  • Comment 511736 by
    momolemomo GOLD 6987 Commentaires

    Air Côte d'Ivoire et Tunisair ne doivent pas avoir d'accord, peut-être que des roues de rechanges étaient à ABJ mais innaccessibles pour Tunisair. Les passagers de Niamey ont du être heureux de voir le vol rallongé avec un stop technique à ABJ.
    J'étais curieux de voir ce que Tunisair offrait en J et c'est décevant. Seul le plat principal semble bon.
    Merci pour ce FR et bienvenue!

    • Comment 511743 by
      Naoufel AUTEUR 19 Commentaires

      Merci pour le commentaire.
      Avec sa flotte d'A319 et A320, Air Côte d'Ivoire avait sans doute des roues de rechange mais comme vous le dites, c'est sans doute l'absence d'accord entre les 2 compagnies qui empêche TU d'avoir accès à ces roues.
      J'ai entendu un passager du vol de Niamey, à TUN, râler à cause du détour à ABJ, surtout qu'il ne semblait pas savoir le motif de ce détour, de plus de 3 heures quand même! Encore un manque d'information de TU.
      Pour le catering, la quantité y était mais pas la qualité malheureusement, les plats manquait indéniablement de goût.

  • Comment 511758 by
    Esteban TEAM GOLD 13422 Commentaires

    Merci pour le partage et bienvenue à bord !

    Le retard est très conséquent, mais finalement pas trop mal géré par TU qui n'a pas laissé ses passagers à l'abandon.

    Je suis surpris par la note très basse du catering alors que vos commentaires ne sont pas si négatifs. Par contre, le catering n'est pas resté toute la journée dans l'avion, il doit être obligatoirement sorti et changé entièrement, la chaine du froid n'étant plus respectée.

    Malgré sa médiocrité, le petit plateau pour le pdj reste apprécié, sur un vol aussi court.

    A bientôt !

    • Comment 511827 by
      Naoufel AUTEUR 19 Commentaires

      Merci.
      Qui aime bien châtie bien. TU reste ma compagnie nationale et je me dois d'être sévère avec elle.
      J'ai déjà pris des vols de et vers l'Afrique en Y, les catering de Turkish Airlines et même de la RAM en Y restent meilleurs que celui de TU en J!
      A bientôt.

  • Comment 512023 by
    02022001 4351 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    La prestation ne donne pas envie d'emprunter la ligne ahah...

Connectez-vous pour poster un commentaire.