Avis du vol Ryanair London Toulouse en classe Economique

Compagnie Ryanair
Vol FR281
Classe Economique
Siege 24A
Temps de vol 02:00
Décollage 11 Jul 19, 18:10
Arrivée à 11 Jul 19, 21:10
FR   #7 sur 7 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 300 avis
guilhem
Par BRONZE 424
Publié le 9 août 2019

Après un séjour court mais intéressant à Londres, il est temps pour moi de quitter cette ville dont je ne me lasse jamais. Comme promis à l'aller et comme vous avez pu le voir sur la miniature, je vais vous faire découvrir le salon de l'aéroport de Stansted qui n'a été présenté qu'une seule fois sur ce site.

Les détails concernant la réservation des vols, le but du voyage sont décrits dans le récit du vol précédent, n'hésitez pas à aller le voir, ça vaut le coup.

Le routing est super simple mais je vous le rappelle tout de même, il s'agit d'un simple aller-retour vers Londres Stansted depuis Toulouse.


Routing


Le vol en vidéo


Vous commencez à y être habitué ! Je vous ai préparé une vidéo pour accompagner ce Flight Report. N'hésitez pas à la regarder, ou bien l'enregistrer pour la regarder plus tard.

Vous trouverez également d'autres vidéos similaires sur ma chaîne YouTube, j'ai prévu d'en sortir encore quelques unes d'ici la fin de l'été après ce format ce fera plus rare par manque de temps.



Plan & données de vol


Le plan de vol trouvé sur flightradar24 après le vol montre que le vol a été plutôt direct après avoir contourné la ville de Londres, ce qui diffère de l'aller.


photo plan-de-vol

Les données de vol qui vont avec.


photo screenshot_2019-08-05-live-flight-tracker-real-time-flight-tracker-map-flightradar24

Quitter Londres


Je quitte mon hébergement à 10 heures et comme j'ai l'impression d'avoir fait tout ce que je voulais faire à Londres, je me décide à aller l'aéroport de Stansted. Pouvoir déjeuner au salon est aussi une raison qui me motive à me rendre à l'aéroport assez tôt.

Je rejoins la station de bus de la gare Victoria en bus londonien (1,50£ le trajet) et je me retrouve à la station de bus vers 11 heures.


photo stn-tls-2019-001

Une fois à l'intérieur, il y a un panneau avec les différents départs classés par ordre alphabétiques ainsi que leur porte, le bus A7 (écran du milieu) est celui que je dois prendre, et il y en a un qui part dans 13 minutes.


photo stn-tls-2019-003

Plus simplement, on retrouve un résumé ici, tous les bus pour Stansted partent de la porte n°10.


photo stn-tls-2019-002

Je me rends en porte n°10, le bus qui part à 11h15 est déjà là et il n'y a pas beaucoup de monde alors je tente ma chance pour prendre ce bus qui est plus tôt que celui que j'avais réservé.

Je demande au chauffeur la permission de monter à bord. Accordée ! Je prendrais donc le bus de 11h15 au lieu de celui de 12h35.


photo stn-tls-2019-004

A bord, le bus est à moitié vide, les sièges sont confortables, il y a des prises de courant. Et normalement, il y a aussi un système de divertissement à bord qui fonctionne avec une application et un réseau Wi-Fi. J'avais pu regarder un film l'année dernière pendant les 2 heures de trajet mais aujourd'hui, cela ne fonctionne pas car il n'y a pas de réseau Wi-Fi.


photo stn-tls-2019-005

Je quitte Londres et ses nombreux buildings lentement puisque la première heure de trajet est consacrée à soritr la ville et récupérer des passagers aux différents arrêts.


photo stn-tls-2019-006

Il y un écran dans le bus et des caméras, il pourrait y avoir un système d'informations sur le trajet.


photo stn-tls-2019-007

Après un peu moins de 2 heures de trajet (dont à peu près la moitié dans la ville de Londres), nous approchons de l'aéroport de Londres Stansted qui est mi-chemin entre Londres et Cambridge, bref c'est la campagne.


photo stn-tls-2019-008

L'aéroport accueille essentiellement des compagnies à bas coûts en particulier Ryanair, Jet2 et easyJet; des compagnies de fret et aussi des avions d'affaires comme celui sur la photo.


photo stn-tls-2019-009

Il s'agit d'un jet privé Gulfstream G650ER dont j'ignore l'immatriculation et la destination.


photo stn-tls-2019-010

Aéroport de Londres Stansted


Le bus nous dépose à la station de bus de l'aéroport à 13h07. Le trajet nous aura donc pris 1h52, ce qui correspond au temps indiqué lors de la réservation.


photo stn-tls-2019-011

L'entrée de l'aéroport depuis la station de bus s'effectue par le sous-sol de l'aéroport, là où se trouve le train Stansted Express (encore 1 étage en-dessous).


photo stn-tls-2019-012photo stn-tls-2019-013photo stn-tls-2019-014

Directement après l'entrée, il y a les comptoirs d'enregistrement de Jet2 sur la gauche.


photo stn-tls-2019-015-31508

Et sur le côté droit, il y a les comptoirs d'Emirates qui a récemment doublé son vol quotidien entre Stansted et Dubaï.


photo stn-tls-2019-016-93555

La zone commerciale de l'aéroport est juste gigantesque, je vous donnerai d'ailleurs quelques conseils pour rendre votre passage dans cet aéroport plus agréable durant mon récit. Mon premier conseil pour vous sera de ne pas passer à travers toute la zone commerciale si vous n'en avez pas envie, et pour cela vous pouvez utilisez les raccourcis sur le plan.


photo stn-tls-2019-017

Ensuite, je passe devant la zone d'enregistrement de Ryanair qui s'étend sur plusieurs zones.


photo stn-tls-2019-018

Le Flight Information Display System (FIDS) confirme que Ryanair est maître des lieux ici, enfin plus ou moins en fonction des heures.


photo stn-tls-2019-019

Ryanair propose un comptoir pour les passagers retardataires et ceux qui ont pris un billet flexible (au tarif Flexi Plus).


photo stn-tls-2019-020

Pour ma part, je n'ai rien à enregistrer en soute alors je me rends directement à la zone d'embarquement.


photo stn-tls-2019-021

Ryanair propose également une zone de dépose de bagages automatique grâce à des bornes qui vous impriment votre étiquette bagage mais attention, ce n'est pas comme chez Air France en France, il est impossible de déposer son bagage plus de 3 heures avant le départ.


photo stn-tls-2019-022

Avant de passer le contrôle de sûreté, un agent de l'aéroport qui me voit prendre des photos me dit que c'est interdit de prendre des photos au contrôle de sûreté et à la douane. Pour le coup, je le savais déjà mais ça ne fait pas de mal de le rappeler.

Le contrôle de sûreté sera passé assez facilement, il y avait pas mal de monde mais c'était efficace et le personnel était souriant. Ce qui me rappelle la dernière fois où je suis passé ici et j'avais eu le droit à une fouille de bagage à cause d'un pot de cacao. L'agente qui m'avait contrôlé m'avait tout expliqué et ça l'avait finalement amusée.

Ensuite, je passe dans le Duty Free qui comme sur le plan est gigantesque.


photo stn-tls-2019-023-30582

Je m'arrête pour essayer le nouveau parfum d'Hermès qui s'appelle Un Jardin sur la Lagune. Franchement, je n'ai pas été convaincu sur le coup mais avec un peu de recul, l'odeur évolue avec le temps.


photo stn-tls-2019-024

Il y a également une boutique Mont Blanc qui vend des stylos plumes de la marque, je ne sais pas si ils trouvent des acheteurs dans cet aéroport, à part les passagers d'Emirates, je ne vois pas vraiment qui pourrait acheter cela dans un aéroport.


photo stn-tls-2019-025

Je continue mon chemin vers l'unique salon de l'aéroport tandis que mon vol qui part à 18h10 n'est toujours pas affiché sur l'écran.


photo stn-tls-2019-027

Après être passé par le Duty Free et être passé devant les différents magasins de marques, j'arrive sur une sorte de "rond point de la mort" où tous les chemins se retrouvent et les passages arrivés trop tôt attendent l'annonce de leur porte car il n'y a plus de FIDS complet au niveau des portes d'embarquement.


photo stn-tls-2019-029-44923photo stn-tls-2019-028-99503

Pour éviter la foule, il y a 2 solutions, soit je vais au salon de l'aéroport, soit je vais dans une des jetées. Je n'ai pas encore déjeuner alors la meilleure option pour être au calme et manger est le salon.


photo stn-tls-2019-030-35159

escape lounge


J'arrive à l'unique salon de l'aéroport, il s’appelle Escape lounge, un nom bien trouvé quand on voit la foule qu'il y a dans cet aéroport. Le salon accueille essentiellement des passagers détenteurs de cartes de type Priority Pass, et les passagers de compagnies, en particulier ici Emirates.


photo stn-tls-2019-031

Une fois arrivé à l'entrée du salon, il y a pas mal de queue mais ça je m'y attendais car je m'étais renseigné un peu. Le Cerbère de ce salon ressemble étrangement au Commandant des pingouins de Madagascar (cherchez sur Google ?), il est bien habillé et équipé d'un talkie-walkie avec oreillette pour parler avec un autre agent qui est à l'intérieur du salon.

Il viendra me voir à mon arrivée pour me recommander de ne pas attendre car je n'ai aucune garantie de pouvoir entrer et qu'il y a des passagers avant moi qui attendent depuis plus de 40 minutes. Je peux attendre un peu car mon vol part dans environ 4 heures.


photo stn-tls-2019-032-44205

Il y a une file prioritaire pour les passagers d'Emirates et ceux qui ont fait une réservation en ligne. Le salon vend des entrées sur le site de l'aéroport au prix de 30£ pour un adulte (27£ en basse saison), ce n'est pas donné mais ce n'est pas hors de prix si on veut éviter la foule et que l'on a pas payé son vol cher.


photo stn-tls-2019-033

Finalement, je n'attendrais que 25 minutes car les passagers impatients qui étaient devant moi ont abandonné et que le rush du déjeuner est passé. Cette fois, je rentre réellement dans le salon.


photo stn-tls-2019-034

A l'accueil, j'ai l'impression d'avoir été traité comme un client normal puis une hôtesse du salon me place à cette table où je serais seul. Le salon est organisé sous la forme d'un restaurant avec des tables, mais aussi des canapés avec table basse.

Au fond du salon, il y a une partie qui est réservée aux passagers d'Emirates avec la meilleure vue du salon, des fauteuils plus confortables et un service certainement meilleur.


photo stn-tls-2019-035

Dans la partie du salon où j'ai été installé, il y a tout de même une vue partielle sur les pistes à l'endroit où passe le train pour accéder à certaines portes.

La dérive au fond est celle d'un Boeing 777 d'Emirates qui partira à Dubaï dans pas longtemps.


photo stn-tls-2019-043

Je commence à être affamé après le trajet et l'attente, voyons voir ce que nous avons sur la carte. Il y a un large choix de boissons alcoolisées ou non. Au niveau des vins, ça n'a pas l'air franchement exceptionnel, il n'y a pas un seul vin français et les références ne me disent rien. Je ne sais pas si c'est parce qu'ils ne s'y connaissent pas ou par économie.


photo stn-tls-2019-045

Passons à la partie solide et voyons ce que vaut le buffet du salon.


Buffet des salades


photo stn-tls-2019-036-63990

Tomato & olive focaccia (à gauche) et garlic & rosemary focaccia (à droite)

Focaccia à la tomate et aux olives, focaccia à l'aile et au romarin


photo stn-tls-2019-037

Je me suis fait une sélection d'entrées accompagnée d'une bière Guinness servie au bar (en canette ?). Et pour les plus observateurs je ne prends pas cette bière à cause de la harpe mais plutôt parce que ça faisait longtemps que je n'en avais pas pris.


photo stn-tls-2019-038

Ensuite, je me laisse tenter par ces fusilli avec une sauce bolognaise et du parmesan. Les pâtes ne sont pas cuites al dente mais la sauce est plutôt bonne, j'ai l'impression que ça a été préparé ici. Ce n'est peut-être pas fait avec des tomates fraîches mais on ne dirait pas non plus une sauce industrielle.


photo stn-tls-2019-039

Je tente ma chance avec ce hamburger préparé par mes soins mais je ne suis pas convaincu par la qualité des produits. Le pain n'est pas particulièrement bon et il n'y a pas grand chose pour la garniture.


photo stn-tls-2019-040

Je repasse à quelque chose de plus classique, des pennes à la carbonara avec du fromage. Là encore, la sauce est bonne.


photo stn-tls-2019-042

La sélection des desserts est assez décevante, la seule chose digne d'intérêt que j'ai trouvé, ce sont des shortbreads.

Alors pour terminer ce repas, je me laisse tenté par le vin pétillant italien vu sur la carte, le vin est servi en pression. J'ai été vraiment déçu par ce vin, il ne fait vraiment pas honneur à l'Italie.

Volare frizzante


photo stn-tls-2019-046

Avant de repartir, il faut que je recharge les batteries grâce à cette borne de recharge portative mise à disposition par le salon.


photo stn-tls-2019-044

J'avais lancé un minuteur car je n'ai pas le droit de rester plus de 3 heures dans ce salon, et il est bientôt arrivé à son terme. Avant de quitter le salon, je prends de la purée de choux-fleur qui a été rajoutée au buffet avec des saucisses. C'était très bon.


photo stn-tls-2019-047

Bien que ma porte ne soit pas encore annoncée, je quitte le salon, sans regrets, et je retourne avec la plèbe.


De retour dans la foule


Une fois de retour dans l'aérogare, le test #h2okapi sera validée par cette famille, moi j'ai assez bu au salon et j'ai pu remplir ma bouteille d'eau pétillante à l'intérieur.


photo stn-tls-2019-125

Mon vol est affiché avec la mention "relax" qui pourrait se traduire par "consommez !!". Je trouve une place assise sans soucis même s'il y a plein de monde ici.


photo stn-tls-2019-050

5 minutes plus tard, mon vol est annoncé en porte d'embarquement n°49. Dommage, moi qui rêvait de prendre le train, ce ne sera pas aujourd'hui car cette porte d'embarquement se rejoint à pied en passant par la droite.


photo stn-tls-2019-049

Je m'arrête sur le chemin pour faire un peu de spotting, et effectivement Ryanair est roi (ou devrait-on dire reine ?) à Stansted.


photo stn-tls-2019-051

Un Boeing 737-800 Next Generation de Ryanair immatriculé EI-EKT qui va partir pour Stockholm dans quelques minutes, j'aime bien son immatriculation.


photo stn-tls-2019-052photo stn-tls-2019-055photo stn-tls-2019-061

Comme à l'arrivée il faut monter, descendre, monter, enfin bref vous m'avez compris.


photo stn-tls-2019-053

Cela paraît être du bon sens mais à Stansted on précise que l'on a le droit d'emporter ses achats effectués à l'aéroport dans l'avion.


photo stn-tls-2019-054

Les jetées de l'aéroport sont pratiquement désertes, je vous recommande d'attendre plutôt ici que devant le grand panneau du FIDS où il y a beaucoup de monde. Vous aurez aussi une meilleure vue sur les pistes et des toilettes plus propres.


photo stn-tls-2019-060

Un appareil de Ryanair est garé au large, je connais pas la raison exact mais c'est peut-être pour de la maintenance ou c'est un appareil de secours.


photo stn-tls-2019-062

L'appareil vu précédemment qui va à Stockholm.


photo stn-tls-2019-063

L'embarquement se fera en porte d'embarquement n°49 qui est située au bout de la jetée.


photo stn-tls-2019-064

Un autre appareil de Ryanair, lui immatriculé EI-EMF (j'aime bien son immatriculation aussi ?) embarque plus que par la porte avant. Il ira à Göteborg en Suède et pourra se fondre dans le décor grâce à ses couleurs bleues et jaunes qui ne sont pas sans rappeler la célèbre marque suédoise de meubles en kits.


photo stn-tls-2019-065

La porte arrière est ouverte !


photo stn-tls-2019-068

Atterrissage d'un appareil de Ryanair



Atterrissage d'un Airbus A320 d'easyJet moins présent dans cet aéroport.



Une annonce est faite, notre appareil ne sera pas là avant 15 minutes car un passager à dû être débarqué au départ du vol précédent. Enfin, ça c'est ce que j'ai compris.


photo stn-tls-2019-085

Finalement, l'appareil se pose à 18h05 pour un décollage prévu à 18h10, ça va être très compliqué. Il est parti de Venise avec une quarantaine de minutes de retard et aura rattrapé seulement la moitié.


photo stn-tls-2019-087

Notre appareil est un Boeing 737-800 Next Generation comme toute la flotte actuelle de Ryanair (à part EI-SEV ?), celui-ci est immatriculé EI-DCM.


photo stn-tls-2019-088

L'embarquement se prépare alors que l'appareil vient à peine d'arriver, je ne me précipite pas parce que l'on ne va pas embarquer tout de suite.


photo stn-tls-2019-089

Embarquement


Je rejoindrais la file lorsque le pré-embarquement commencera. Nous rejoignons le tarmac à pied via un escalier où nous sommes bloqués parce que l'appareil n'est pas tout à fait prêt.


photo stn-tls-2019-090

Notre appareil est fin prêt pour nous accueillir, les premiers passagers montent à bord.


photo stn-tls-2019-091

Le ciel se dégage un peu, ça promet un beau décollage.


photo stn-tls-2019-092

L'appareil du jour est immatriculé EI-DCM, il aura 15 ans au mois de septembre. Pour avoir déjà volé sur un appareil de Ryanair qui avait une bonne quinzaine d'années, celui-là ne les fait pas.


photo stn-tls-2019-093

Un autre appareil de Ryanair roule vers sa position de stationnement, cela fait beaucoup de bruit, j'imagine que cela doit surprendre les passagers non initiés.


photo stn-tls-2019-094

L'appareil immatriculé EI-DLN porte une livrée spéciale Cantabria, North of Spain, South of Europe. Il vient justement de Saragosse (ZAZ), tiens je connais quelqu'un qui vient de là-bas !


photo stn-tls-2019-095

La harpe enchantée comme sur la Guinness


photo stn-tls-2019-096-98265

La porte pour Esteban ?


photo stn-tls-2019-097

Fuselage shot


photo stn-tls-2019-098

Je rejoins ma place au 24A que j'ai payé 4€ pour la vue, c'est la place qui présente le meilleur rapport vue / prix. Vous avez vu comme il brille comme un sou neuf ?


photo stn-tls-2019-099

La cabine à l'intérieur est la nouvelle, avec un pas très légèrement amélioré, par contre il y a des vestiges de l'ancienne comme les hublots.


photo stn-tls-2019-117

Vous voyez le tri-réacteur au fond ?


photo stn-tls-2019-100

Je dirais à mon voisin que c'est un McDonnell Douglas DC10, mais Okapi me corrigera, c'est bien un MD11 (la version fret un peu modifiée du DC10) qui est en partance pour Memphis aux États-Unis.


photo stn-tls-2019-121

Nous sommes repoussés à 19h08, nous avons déjà pratiquement 1 heure de retard.


photo stn-tls-2019-101

Ryanair a ouvert une filiale à malte qui s’appelle Malta Air (à ne pas confondre avec Air Malta), ainsi des appareils opérants pour Ryanair sont immatriculés à Malte comme celui-ci dont l'immatriculation commence par 9H-.


photo stn-tls-2019-122

La mise en route sera rapide pendant que l'équipage fera les démonstrations de sécurité en anglais qui seront traduites par la suite. Et bonne nouvelle, la cheffe de cabine parle français.


photo stn-tls-2019-102

Le Boeing 737-800 Next Generation de Ryanair avec la livrée maison de Boeing (immatriculé EI-DCL), je la trouve plutôt jolie, c'est mieux que les pseudo livrées de Ryanair. Il vient d'atterrir de Francfort en Allemagne.

Pour ceux qui seraient tentés de le prendre, sachez qu'il effectue de temps en temps le vol Nîmes (FNI) - Luton (LTN) ou Strasbourg (SXB) - Stansted (STN).


photo stn-tls-2019-103

Le roulage sera assez court car l'aire de stationnement où nous étions est située à proximité de la piste de décollage.


photo stn-tls-2019-104photo stn-tls-2019-105photo stn-tls-2019-106

Enfin, on vole !


Nous décollons de l'aéroport de Londres Stansted à 19h16 au lieu de 18h10 prévu, ce qui fait que nous sommes en retard de 1h16 au départ.

Je vous laisse admirer les photos du décollage avec le triple 7 d'Emirates et la base de maintenance de Ryanair à ne pas louper.



Le décollage au-dessus de la campagne britannique, nous offre de belles vues.


photo stn-tls-2019-108

La ville de Luton au nord-ouest de Londres, il y a un aéroport ici qui est la base historique d'easyJet (pas visible sur les photos).


photo stn-tls-2019-112photo stn-tls-2019-111

Hemel Hempstead et un autre avion qui décolle d'Heathrow


photo stn-tls-2019-113photo stn-tls-2019-114

Maidenhead


photo stn-tls-2019-116

Un champ d'éolienne


photo stn-tls-2019-120

Nous approchons des côtes de notre douce France !


photo stn-tls-2019-123

Le Havre


photo stn-tls-2019-124

Les PNC passent dans la cabine pour prendre les commandes des passagers affamés, ce soir, ils auront plus de succès que d'habitude. Je sais pas si c'est l'effet de la nouvelle carte ou parce que c'est le soir et que nous sommes partis en retard.


J'attends que les trolleys s'en aille pour aller aux toilettes, de mémoire c'était propre.


photo stn-tls-2019-127

Je vous laisse admirer les fautes d'orthographe dans la traduction française. C'est dingue que pour un appareil à plus de 50 millions de dollars américains, Ryanair n'a pas du faire appel à un professionnel.


photo stn-tls-2019-126

Je retourne à ma place, la cabine est calme. Les habitués de Ryanair reconnaîtront la mixité de cette cabine entre l'ancienne et la nouvelle, à vous de trouver les 7 différences !


photo stn-tls-2019-128

#Surfingtheclouds


photo stn-tls-2019-129photo stn-tls-2019-130photo stn-tls-2019-131

Le Fauga & la Garonne


photo stn-tls-2019-132

Approche finale


photo stn-tls-2019-134photo stn-tls-2019-135photo stn-tls-2019-136

Atterrissage à l'aéroport de Toulouse-Blagnac


photo stn-tls-2019-137photo stn-tls-2019-138photo stn-tls-2019-139

Sortie de piste


photo stn-tls-2019-141

Aéroport de Toulouse-Blagnac


Nous rejoignons notre point de stationnement près de la porte d'embarquement n°59 (zone internationale) à 21h47, ce qui fait donc 37 minutes de retard si on prend en compte l'heure d'arrivée annoncée.

Sauf que le temps de vol annoncé était de 2 heures, alors qu'il faut moins de 1 heure 30 pour faire ce vol en comptant le roulage. Donc je ne considère pas que le retard a été rattrapé pendant le vol.


photo stn-tls-2019-143

Instant danette


photo stn-tls-2019-142-47276

Je prends une dernière photo de notre appareil sur le tarmac de l'aéroport Toulouse-Blagnac.


photo stn-tls-2019-144

Je me dépêche pour ne pas être le dernier à passer au contrôle des passeports et j'arrive à le passer rapidement. Ainsi, je me retrouve en moins de 5 minutes devant l'aéroport, prêt à partir.

En quittant l'aéroport, je passe devant cet avion inconnu pour moi, que j’identifierai en voyant un Airbus A330 de Hi Fly portant la même livrée un mois plus tard. Il s'agit de l'Airbus A319 immatriculé 9H-XFW qui appartenait anciennement à Germania et appartient maintenant à Hi Fly Malta.

J'aime bien son immatriculation qui rappelle l'aéroport de Hambourg (XFW), tout comme son cousin 9H-TLS qui fait honneur à cet aéroport. Cet appareil effectue des vols réguliers entre Toulouse et Hambourg ou du wet lease pour Transavia France ou Azores Airlines.


photo stn-tls-2019-145

Avec le retard de l'avion, j'ai loupé le dernier tramway de 21h16 cette semaine-là (à cause du bal des pompiers, feux d’artifice, 14 juillet, etc) alors je prends le bus relais. J'avais prévu un covoiturage pour rentrer chez moi, je devais être à 22 heures à Borderouge, autant vous dire que c'est impossible vu le retard.

Finalement, je l'aurais quand même parce que j'avais prévenu la personne qui était aussi en retard, on aura été synchrone pour le coup.

J'espère que vous aurez apprécié ce Flight Report en mode tout est bien qui finit bien. N'hésitez pas à jeter un œil au petit bonus touristique.


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Ryanair

6.1/10
Cabine5.0
Equipage8.5
Divertissements5.0
Carte payante6.0

Escape Lounge

7.0/10
Confort8.0
Restauration8.0
Divertissements6.0
Services6.0

London - STN

7.5/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté7.0

Toulouse - TLS

8.8/10
Fluidité10.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

L'aéroport de Londres Stansted peut être un enfer mais en suivant les quelques conseils que je vous ai donné, vous devriez bien vous en sortir. L'accès est facilité par le choix important de moyen de transport (bus, train, taxi, VTC) et le bus se réserve à partir de 1,99£ sur le site de easyBus (présenté avec l'aller). Le personnel de l'aéroport est efficace et souriant, et même s'il y a beaucoup de monde il est très fluide. Il y a plein de boutiques pour tous les goûts, il y a des espaces calmes à condition de s'éloigner. Le site de l'aéroport est bien fait et on y trouve toutes les informations nécessaires. Pour la propreté, j'ai vu l'état des toilettes se dégrader au fil des heures.

Pour ceux qui se demanderaient aussi, il n'y a pas de contrôle de passeports à la sortie du territoire à Stansted, ce qui peut paraître étrange surtout si vous prenez un vol international.

Le salon de l'aéroport de Stansted est une belle trouvaille, il permet de s'éloigner de la foule à condition d'être patient pour pouvoir y entrer. L'offre de restauration dans ce salon est intéressante, ce qui est proposé est bon mais les produits ne sont pas particulièrement hauts de gamme. Le confort est amélioré par l'arrangement du salon en mode restaurant avec le nombre de clients qui est limité. Je n'ai pas fait attention à ce qu'il y avait comme journaux dans le salon. Les toilettes dans le salon sont réservés aux handicapés, il faut aller à l'extérieur pour aller aux toilettes.

A bord, l'équipage était bon et la cheffe de cabine qui parlait français est un vrai plus, surtout avec l'accent britannique, c'est trop chou. J'ai trouvé la cabine proposée sur cet appareil très étrange, il y avait un mélange entre l'ancienne (coffres à bagages, hublots) et la nouvelle (siège). Le pas est tout juste acceptable et niveau confort c'est très moyen. La carte de restauration à bord donne vraiment envie mais je passe mon tour.

L'aéroport de Toulouse-Blagnac est comme à son habitude, très fonctionnel. Quitter l'aéroport a été plus compliqué que d'habitude car il n'y avait pas de tramway ce soir-là.

Informations sur la ligne London (STN) Toulouse (TLS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 1 compagnies sur la ligne London (STN) → Toulouse (TLS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Ryanair avec 5.9/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 6 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 515812 by
    nicobcn TEAM GOLD 5904 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    2h de trajet en bus c'est quand même sacrément long... En tout cas l'organisation a l'air au top, on est loin du désastre que sont les gares routières françaises...

    Un vol en retard, ce qui est plutôt rare pour Ryanair qui en plus surestime largement les temps de vol.

    A bientôt !

    • Comment 515824 by
      guilhem BRONZE AUTEUR 597 Commentaires

      Merci Nicobcn pour votre commentaire.

      2h de trajet en bus c'est quand même sacrément long... En tout cas l'organisation a l'air au top, on est loin du désastre que sont les gares routières françaises...

      J'ai envie de vous dire que quand on est dans le bus, on ne voit pas le temps passer mais je vous rejoint sur le fait que passer plus de 1h pour rejoindre un aéroport c'est long. Londres est un cas particulier aussi,
      Un vol en retard, ce qui est plutôt rare pour Ryanair qui en plus surestime largement les temps de vol.

      Ils peuvent être à l'heure mais s'ils ne le sont pas, les heures de retards s'accumulent rapidement. J'ai été bloqué à Fès pendant 8 heures et ce n'était que le premier vol de la journée !
      A bientôt

  • Comment 515830 by
    Lhdbzh 1072 Commentaires

    Bonjour Guilhem et merci pour ce FR,

    2h pour aller à l’aéroport, c’est plus que le temps de vol. C’est le prix à payer pour bénéficier d’un tarif canon.

    Le salon est très chargé à l’heure de déjeuner. La nourriture est copieuse (vous avez un sacré coup de fourchette !) mais peu qualitative : clairement le business model de ce salon.

    Retard en partie rattrapée mais suffisamment tard pour rater le dernier tram.

    Beau bonus du BM

    A bientôt !

    • Comment 515835 by
      guilhem BRONZE AUTEUR 597 Commentaires

      Encore merci Lhdbzh pour votre commentaire.

      Le salon est très chargé à l’heure de déjeuner. La nourriture est copieuse (vous avez un sacré coup de fourchette !) mais peu qualitative : clairement le business model de ce salon.

      Pour ma gouverne, j'avais très faim et je n'avais pas déjeuné et au final je n'ai pas diné après le vol non plus ! La nourriture était tout de même correcte et avait bon goût.
      Beau bonus du BM

      Merci !
      A bientôt

  • Comment 515889 by
    Nollaig GOLD 2004 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet!
    Il faut s'armer de patience pour accéder à ce lounge mais cela peut en valoir la peine pour être au calme avant un vol.
    Est-ce que les passagers EK ont un buffet à eux dans leur coin ou c'était le même que le votre ?
    A bientôt

    • Comment 515895 by
      guilhem BRONZE AUTEUR 597 Commentaires

      Je vous remercie Nollaig pour votre commentaire et je suis ravi de voir que vous avez apprécié mon récit et de voir un commentaire de votre part sous une de mes publications.

      Est-ce que les passagers EK ont un buffet à eux dans leur coin ou c'était le même que le votre ?

      La seule chose dont je suis sûr, c'est qu'il y a du champagne qui était servi dans l'autre partie du salon. Je n'ai pas vu de passager d'Emirates se servir au salon, ils ont peut-être un buffet dans leur partie ou un service à table mais ça je ne sais pas. A vous de tester ?
      A bientôt

  • Comment 515905 by
    Ricercare 433 Commentaires

    Merci Guilhem de ce récit très intéressant.
    C'est une aubaine d'avoir pu prendre le premier bus ; avantage non négligeable au vu de la durée du trajet et du temps séparant les deux départs...

    Il y a également une boutique Mont Blanc qui vend des stylos plumes de la marque, je ne sais pas si ils trouvent des acheteurs dans cet aéroport

    C'est toujours une vraie interrogation pour moi. Un de mes vices non cachés est celui d'être un amateur de stylos-plume (ou d'instruments d'écriture pour faire politiquement correct - on voit d'ailleurs l'étui contenant un vintage que j'aime beaucoup dans mon dernier report, sur une des photos au lounge), et quand j'en achète un, j'ai toujours besoin de prendre du temps pour l'essayer et en discuter avec un vendeur qui possède une bonne connaissance de son produit : c'est à mon avis très rare d'en trouver dans les duty-free ! Et si c'est pour en faire cadeau, il y a tout de même de meilleures adresses à Londres pour acquérir le précieux objet... Toutes choses égales par ailleurs, merci pour la photo : j'aime beaucoup les lignes des Meisterstück !

    La file de pax à l'entrée du salon est impressionnante. 25 minutes, fichtre !

    le vin est servi en pression [...] Volare frizzante

    MRKRPXZKRMTFRZ ! Du vin servi en pression ! Et du vin dont le nom sonne comme une chanson des Gipsy Kings en plus ! Ces gens sont capables de tout ! Au bûcher ! Heureusement que les plats chauds sont là pour compenser.

    À bord, la traduction de l'interdiction de fumer fait très mal aux yeux en effet, c'est encore pire que les traductions en langues étrangères des annonces automatiques d'Air France (qui ne sont pas si mauvaises en réalité, mais parfois un peu étranges tout de même) :-)

    Merci pour le bonus avec les télécabines sponsorisées et la visite du musée : c'est sympathique de pouvoir admirer la pierre de Rosette !

    À bientôt !

    • Comment 515914 by
      guilhem BRONZE AUTEUR 597 Commentaires

      Merci Ricercare pour votre commentaire.

      C'est une aubaine d'avoir pu prendre le premier bus ; avantage non négligeable au vu de la durée du trajet et du temps séparant les deux départs...

      Je ne sais pas si vous avez compris mais il doit y avoir un départ toutes les 15 minutes environ.
      Un de mes vices non cachés est celui d'être un amateur de stylos-plume (ou d'instruments d'écriture pour faire politiquement correct - on voit d'ailleurs l'étui contenant un vintage que j'aime beaucoup dans mon dernier report, sur une des photos au lounge)

      Intéressant, moi aussi j'adore les stylos-plume et tout ce qui permet d'écrire en général. J'hésite encore à passer le cap de la plume or, pour le moment je n'ai eu que des Sheaffer, Parker (trop classique pour moi), LAMY.
      J'avais remarqué l'étui dans votre récit, vous utilisez quoi comme stylos-plume ?
      MRKRPXZKRMTFRZ ! Du vin servi en pression ! Et du vin dont le nom sonne comme une chanson des Gipsy Kings en plus ! Ces gens sont capables de tout ! Au bûcher ! Heureusement que les plats chauds sont là pour compenser.

      Vous avez tout résumé !
      Merci pour le bonus avec les télécabines sponsorisées et la visite du musée : c'est sympathique de pouvoir admirer la pierre de Rosette !

      Avec plaisir.
      A bientôt ?

      • Comment 515918 by
        Ricercare 433 Commentaires

        Je ne sais pas si vous avez compris mais il doit y avoir un départ toutes les 15 minutes environ.

        Merci pour la précision ! J'étais resté bloqué sur la réservation qui avait été faite pour le bus de 12h35, et je m'étais fait la réflexion que le gain d'une heure vingt était vraiment appréciable.
        Intéressant, moi aussi j'adore les stylos-plume et tout ce qui permet d'écrire en général. J'hésite encore à passer le cap de la plume or, pour le moment je n'ai eu que des Sheaffer, Parker (trop classique pour moi), LAMY. J'avais remarqué l'étui dans votre récit, vous utilisez quoi comme stylos-plume ?

        Ce sont trois très bonnes manufactures... les plumes or apportent un véritable confort d'écriture, pour rester sur Lamy le modèle 2000 par exemple est tout bonnement excellent. Ce qui me permet de répondre à la question : j'utilise régulièrement un Lamy 2000, un Sailor 1911 (très bonne manufacture japonaise), et des Montblanc N°146 et 149. Celui que j'avais dans l'étui ce jour-là était un 149 vintage, c'est le stylo qui m'accompagne un peu partout :-) Pilot (et sa marque Namiki pour le très haut de gamme) et Pelikan ont aussi d'excellents modèles.

        • Comment 515920 by
          guilhem BRONZE AUTEUR 597 Commentaires

          J'aime beaucoup le Lamy 2000, c'est justement le modèle que je comptais acheter car c'est ce qui correspond le plus à ce que je recherche en ce moment.
          Les stylos-plume Mont Blanc sont plutôt jolis et de très bonne facture mais j'ai besoin de quelque chose au quotidien et que je puisse emmener partout.
          Chez Pilot, je n'aime pas spécialement les modèles capless pour les avoir essayés, je n'ai pas été convaincu. Leur gamme ne s'arrête pas à ce produit mais d'autres marques me plaisent plus.

  • Comment 515908 by
    AirBretzel GOLD 9101 Commentaires

    Merci Guilhem pour ce FR.
    40 minutes d'attente pour accéder au salon, je comprends que des passagers aient abandonnés.
    J'espère bien que la zone réservée à EK soit meilleure.
    En tout cas un bon investissement pour attendre au calme plutôt qu'au rond point de la mort.
    Bonus d'un musée que j'ai fait à de nombreuses reprises et que j'affectionne particulièrement.
    A bientôt

    • Comment 515917 by
      guilhem BRONZE AUTEUR 597 Commentaires

      Merci Valérie pour le commentaire.

      40 minutes d'attente pour accéder au salon, je comprends que des passagers aient abandonnés.

      Difficile de rentrer dans un salon à l'heure de pointe, quand j'ai quitté le salon, il n'y avait plus d'attente. La politique du salon de limiter le nombre de personnes permet de garantir aux passagers un confort dans le salon.
      En tout cas un bon investissement pour attendre au calme plutôt qu'au rond point de la mort.

      Sans aucun doutes ?
      A bientôt

  • Comment 515930 by
    Esteban TEAM GOLD 14841 Commentaires

    Merci Guilhem pour le partage et pour la dédicace porte :)

    Le salon ressemble finalement plus à un resto route avec l'attente (mais les plateaux en moins ^^). Après au niveau qualité / prix il est clair que manger tout ça à l'aéroport reviendrait bien plus cher.

    A bientôt !

  • Comment 516378 by
    Chevelan GOLD 15779 Commentaires

    Hello Guilhem

    Je ne pense pas que j'ayrais attendu aussi longtemps pour entrer au salon, la ragougnasse proposée est mangeable, nous sommes en Angleterre, hein ? Bien pour se caler à bord.

    FR ne me fait toujours pas rêver... Le cynisme de O'Leary y est pour beaucoup...

    La dernière photo du bonus est très intéressante !

    Merci pour le partage, à bientôt !

    • Comment 516390 by
      guilhem BRONZE AUTEUR 597 Commentaires

      Salut Hervé, merci pour le commentaire.

      nous sommes en Angleterre, hein ?

      Je dois vous avouer que je m'attendais à pire, mais c'est loin d'être exceptionnel.
      Ryanair ne vend pas de rêve mais c'est tout de même bien pratique. La plupart des vols que j'ai fait avec Ryanair, je ne les aurais pas fait sinon, ça me permet de voyager plus.
      O'Leary est un sacré personnage mais ça ne me dérange pas, il ne faut pas oublier que certains vols sont subventionnés donc autant en profiter.
      Ravi de voir que le bonus vous a plu.
      Au fait, j'ai ajouté des vols avec LX dans la section meetup, n'hésitez pas à y jeter un œil.
      A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.