Avis du vol Atlantic Airways Paris Faroe Islands en classe Economique

Compagnie Atlantic Airways
Vol RC425
Classe Economique
Siege 6F
Avion Airbus A319
Temps de vol 02:50
Décollage 01 Jul 19, 15:30
Arrivée à 01 Jul 19, 17:20
RC 5 avis
Flight-Report
Par GOLD 1558
Publié le 15 août 2019

Le 1er juillet dernier, une nouvelle compagnie a posé ses roues sur le tarmac de Charles de Gaulle, son nom Atlantic Airways ne vous aidera pas vraiment pour déterminer sa ville d’origine, il s'agit de Vágar aux Îles Féroé !

Les Îles Féroé sont un pays constitutif du Royaume du Danemark (au même titre que le Groenland). Géographiquement, cet archipel se situe à mi-chemin entre le nord de l’Ecosse et L’Islande, ce qui se traduit en un temps de vol de 2h30 depuis Paris. Ce nouveau vol permet de diviser par trois le temps du voyage car il était auparavant nécessaire de transiter via Copenhague.

Flight-Report était à bord du vol inaugural Paris CDG – Vágar et a pu profiter de toutes les spécificités de ces îles sauvages grâce notamment à l’activité hélicoptère de la compagnie que nous vous faisons découvrir en bonus. 


Routing

  • RC425 - Economique - Paris → Vagar - Airbus A319 Vous etes ici
  • RC424 - Economique - Vagar → Paris - Airbus A319 A venir

Contrairement au Danemark, les iles Féroé ne sont pas dans l'union Européenne et ne sont pas dans Schengen, bien que dans la pratique aucun contrôle douanier ou d'immigration ne soit réalisé à l'arrivée. Ainsi, c'est depuis le Terminal 2C que la compagnie propose ses opérations, un terminal qui a aussi été choisi car la compagnie est en partage de code avec Air France.


enregistrement


photo 0001

L'enregistrement a lieu promptement et très efficacement pas les employés de la société d'assistance qui ont un uniforme particulièrement élégant.


photo 0002

Ma carte d'embarquement. A noter que la compagnie ne commercialise qu'une seule classe à bord.


photo 0002a

L'embarquement se prépare en porte C88


photo 0003

Tandis qu'un buffet est organisé en porte pour les premiers passagers de ce vol


photo 0003aphoto 0004

Il s'agit de pièces sucrées


photo 0006

Accompagnées d'un excellent champagne Laurent Perrier


photo 0007

Notre appareil arrive en porte, il s'agit d'un Airbus A319


photo 0008

Les responsables de Paris Aéroport, d'Air France et bien sûr d'Atlantic Airways, représentée par sa CEO, Jóhanna á Bergi prennent successivement la parole pour célébrer ce premier vol.


photo 0010-62319

Avant le traditionnel coupé de ruban.


photo 0011

embarquement


photo 0012

Le terminal 2C est très calme en milieu d'après-midi, ce qui permet de garantir un embarquement par passerelle.


photo 0013

Accueil à bord par l'une des 5 PNC officiant sur ce vol.


photo 0014

La cabine est composé de 144 sièges dans une configuration 3-3


photo 0015

Les sièges sont de type slimline et les premières rangées à bord du OY-RCG disposent d'un espacement entre les sièges généreux de 34 pouces (86 cm)


photo 0016

Pas de têtière ajustable.


photo 0017photo 0018

L'appareil est équipé d'écrans collectifs pour diffuser les consignes de sécurité :


photo 0019

Puis la géolocalisation :


photo 0020

Repoussage à l'heure


photo 0021

Mise en route de nos CFM56


photo 0022

Au revoir 2C


photo 0023

Roulage pour un départ au Nord en 27L


photo 0024

Le winglet est décoré du logo de la compagnie.


photo 0025

Il faut compter environ 2h30 de vol pour rejoindre Vagar et notre routing évitera bizarrement le Royaume-Uni (engorgement?) pour un cap plus à l'est en survolant la Belgique, les Pays-Bas puis la mer du Nord.


photo 0027photo 0036

Le contenu de la pochette comprenant les consignes de sécurité, le catalogue de vente à bord, le magazine de la compagnie et le "air-sickness bag".


photo 0027a

Le magazine de la compagnie est intéressant à parcourir, en particulier la flotte qui est largement détaillé.

Atlantic Airways dispose d'un Airbus A319ceo, un Airbus A320ceo et d'un Airbus A320neo qu'elle a réceptionné le 12 juillet dernier. Cet appareil lui permetra notamment d'ouvrir New York - Newark à raison d'un vol par semaine l'hiver prochain. On compte aussi dans la flotte deux hélicoptère Agusta Westland. 


photo 0028

Le réseau est composé de vols réguliers à l'année, de vols saisoniers et de charters.

Paris est proposé 3 fois par semaine en été et 2 fois par semaine en hiver. 


photo 0029

buy on board


Pas de classe Affaires donc à bord, et un système de buy on board inspiré des compagnies américaines en vol domestique, c'est à dire que tous les softs, eau, cafés et thés sont gratuits.


photo 0031

Les repas et sandwichs peuvent être pré-commandés en ligne pour s'assurer de leur disponibilité.


photo 0032

Mais il existe aussi un ensemble de snacks et sandwichs disponibles à bord, les prix sont en couronne danoise (DKK), 45 DKK étant équivalent à 6€ par exemple.


photo 0033

Les bières sont à partir de 4€ (30 DKK).


photo 0034

De même pour le vin et les alcools forts, ce sont des prix normaux et plus compétitifs que chez certaines compagnies nordiques.


photo 0035

Le service débute avec les hôtesses qui ont enfilé un tablier rouge.


photo 0037

Mais pour ce vol inaugural, chacun des passagers se voit remettre gratuitement une mignonette de champagne Pommery, un geste d'autant plus apprécié que la compagnie ne propose même pas de champagne sur sa carte à bord mais le prosseco Bottega.


photo 0038photo 0039

Voici le menu avec sandwich pré-commandé.


photo 0040

Sans les couvercles


photo 0041

Le sandwich avec pain aux céréales, viandes séchées, salade, tomate et mozarella.


photo 0043

Accompagné d'une salade de fruits et d'un macaron


photo 0042

La suite du vol est calme.


photo 0044photo 0045

Le siège est inclinable :


photo 0051photo 0052

système de divertissements


Atlantic Airways dispose d'un divertissement par WiFi local (pas d'internet) et depuis votre appareil personnel.

AtlanticAirFi ne nécessite pas d'application particulière. 


photo 0046

On y retrouve quelques films et séries TV


photo 0047

Des e-magazines


photo 0048photo 0050

Des jeux et une section pour les enfants "For Children"


photo 0049

service de boissons


Un second service de boissons est effectué avant l'arrivée, un simple verre d'eau pour moi.


photo 0053

approche et arrivée


photo 0054

La descente est entamée


photo 0055

Et l'équipage se prépare dans le poste pour notre approche un peu atypique, car pour ce premier vol nous descendrons plus bas que d'habitude pour que les passagers puissent mieux observer les paysages


photo 0056photo 0057

Terre en vue!


photo 0058photo 0059

Les paysages sont majestueux et ils semblent vierges de toute civilisation.


photo 0060

Des falaises plongeantes


photo 0061

Les traces de présence humaine sont très limitées


photo 0062photo 0063

C'est très sauvage


photo 0064

Approche finale au dessus du village de Sandavágur qui se trouve en bout de piste


photo 0065photo 0066

Et nous voici sur le plancher des vaches après un freinage énergique, et pour cause, la piste ne fait que 1800 mètres.


photo 0067

Le roulage ne prendra que quelques secondes avec un stationnement de travers pour pouvoir permettre un départ en autonome (sans push).


photo 0068

Mais avec une grande originalité, car le débarquement s'effectuera par la porte avant droite.


photo 0069

Attention au choc thermique, nous avons perdu près de 20 degrés avec Paris!


photo 0070-23136

L'aéroport est petit mais dispose d'un loueur de voitures et bien sûr de taxis.


photo 0071

Bienvenue sur l'ile de Vagar, aux îles Féroé!


photo 0072

vidéo



PRATIQUE
Atlantic Airways dispose d’une flotte de deux Airbus A319ceo, d’un Airbus A320ceo, d’un Airbus A320neo et de deux hélicoptères Agusta Westland AW139.

Les Airbus A319 sont configurés en mono-cabine pour recevoir 144 passagers.

La compagnie propose entre Paris CDG et Vagar trois vols par semaine (les lundis, mercredis et vendredis) jusqu'à fin septembre et deux vols par semaine (les lundis et vendredis) à partir d’octobre.
Les vols sont en partage de code avec Air France et commercialisés également par cette dernière.
Tarif à partir de 97€ aller-simple sur le site de la compagnie Atlantic Airways.

La compagnie dessert à l’année Bergen, Billund, Copenhague, Reykjavík–Keflavík et donc Paris, et d’une manière saisonnière les villes d’Aalborg, Barcelone, Edinburgh ainsi que Majorque et la Grande Canarie.  L’activité hélicoptère de la compagnie connecte les différentes iles et villes de l’archipel des iles Féroé et à des prix très abordables (tarifs réglementés) : Dímun, Froðba, Hattarvík, Kirkja, Klaksvík, Koltur, Mykines, Skúvoy, Svínoy et la capitale Tórshavn. 


Voyage réalisé par Flavien avec la participation d'Atlantic Airways.


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Conclusion

Surfant sur le succès de l’Islande, les iles Féroé et leur compagnie Atlantic Airways espèrent développer leur attrait touristique grâce à ce nouveau vol direct qui divise par trois le temps de trajet entre Paris et Vagar. La compagnie se développe avec l’acquisition d’Airbus A320neo qui lui permettra de proposer New York (Newark) d’ici la fin de l’année à raison d’un vol hebdomadaire. Parallèlement, elle travaille aussi son offre de stopover.

A bord, le produit est simplifié avec une cabine mono-classe et un service à bord payant très semblable aux autres compagnies nordiques, il n’existe pas de classe Affaires, ni d’accès possible à des salons mais une offre améliorée de restauration est commandable à l’avance sur internet. Malgré sa flotte modeste, la compagnie a investi dans un système de divertissements par WiFi interne proposant films, séries TV, documentaires, musiques et jeux sur son appareil personnel, une bonne alternative pour des vols qui durent un peu plus de deux heures.

LES PLUS :
- Vol non-stop pour rejoindre Vagar en un peu plus de 2 heures
- Départ du terminal 2C à Charles de Gaulle hors des plages de fréquentation.
- Cabine récente avec écrans de géolocalisation et système de divertissements « byod »
- Espacement entre les sièges généreux aux premiers rangs.
- Offre gratuite d’eau, de thé, de café et de softs.
- Horaires et fréquences adaptés pour effectuer un long week-end dépaysant (du vendredi au lundi).
- Partage de code avec Air France permettant de cumuler des miles et XP chez Flying Blue (si acheté chez AF).

LES MOINS :
- Pas de proposition de classe affaires (même de type européenne avec le siège milieu neutralisé)
- Pas de têtière ajustable
- Pas d’option de plats chauds dans la carte payante (ni en précommande).

Sur le même sujet

0 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.