Avis du vol Air France Johannesburg Paris en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF995
Classe Affaires
Siege 63L
Temps de vol 11:00
Décollage 20 Jul 13, 19:15
Arrivée à 21 Jul 13, 06:15
AF   #48 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4311 avis
Papoumada
Par SILVER 6444
Publié le 5 août 2013
Etape 4 : Retour vers la Mère Patrie

Précédemment dans ce routing estival :

Première étape : TNR ? JNB avec SA Airlink
: C'est déjà de l'histoire ancienne : http://flight-report.com/reportage/4342/TNR-JNB.html

Deuxième étape : JNB ? WDH avec Air Namibia. C'est ici : http://flight-report.com/reportage/4368/JNB-WDH.html

Troisième étape : WDH ? JNB
avec la première partie du bonus touristique : Déjà du passé : http://flight-report.com/reportage/4404/WDH-JNB.html

Quatrième étape : JNB ? CDG avec AF
et la deuxième partie du bonus : enfin ! C'EST ICI.

Cinquième étape : CDG ? TLS
: C'est tout proche.

Le retour à Madagascar aura lieu à l'ultime fin du mois d'août avec peut-être quelques surprises « sucrées-salées »entre temps.


Soucieux de tenir compte des avis toujours éclairés des lecteurs et commentateurs qui estimaient que le bonus du précédent segment affadissait le reportage aéronautique, je vais donc inverser les contenus pour ce 4° opus : les choses sérieuses pour commencer et le superflu, chose bien nécessaire ;-) pour la fin.

Je vous avais laissé au Carrousel 3 de JNB vous annonçant un repas chez Tribes. Celui-ci a été sympathique et succulent comme d'habitude, le tout arrosé d'un bon Merlot SudAf.

Après quelques courses autour de JNB, il est temps de retourner chez Oliver Tambo et de dire au-revoir à l'Afrique australe.

Pour quitter JNB et rejoindre Toulouse en aller simple, trois options principales s'offraient à moi : TK via IST? mais le vol IST-TLS n'est pas quotidien ; LH via FRA et AF via CDG. Dans les trois cas, même si TK proposait une tarification moins indécente que ses concurrentes, le billet est J variait de 1500 à 3000 euros. J'ai donc pensé à m'arrêter à Paris ?réservant une voiture TT pour les vacances le lieu de prise en charge importe peu : Ethiopian était le plus intéressant mais je n'avais pas envie de faire la route. C'est à ce moment-là que j'ai décidé de sacrifier 60 000 miles FB pour la bonne cause (agrémentés de quelques 240 euros pour les « taxes ») d'autant plus que je voulais essayer l'A380 : au moment de l'achat du billet, en novembre dernier, je ne savais pas que j'allais me rendre à HKG avec EK.


Le temps de cette introduction un peu plus longue que d'habitude permet d'atteindre le Terminal A, pas vraiment accueillant, qui exhale une froideur certaine.
photo DSCN5479

Deci-delà quelques bars pour ceux qui souhaitent tuer le temps.
photo DSCN5480

Direction le hall d'enregistrement.
photo DSCN5482

Comptoirs A61 à A69 pour notre vol.
photo DSCN5485

Pas mal de monde : c'est dans ce genre de moment que la file SP est intéressante.
photo DSCN5491

L'agent chargé de l'enregistrement sera efficace est fort gracieuse.
photo DSCN5488

Pas de file prioritaire pour atteindre PAF et PIF (ça permet de râler) ; l'honnêteté exige de préciser que ce parcours est efficacement organisé et donc bref.
photo DSCN5492

PAF airside : on constatera que le nombre d'agents au travail est extrêmement supérieur à celui constaté par Anthonytahïti dans son récent CDG-LAX. Ceci explique-t-il cela ?
photo DSCN5493

Passage par les boutiques, plus pour musarder que pour acheter : les bouteilles de vin sont soigneusement calées dans la valise de soute.
photo DSCN5495

Cela n'interdit pas de jeter un ?il aux offres aéroportuaires.
photo DSCN5504

La mise en relation du vin et des gens serait plus efficace avec des prix plus modérés.
photo DSCN5503

Un peu plus loin une boutique à la gloire des Springboks.
photo DSCN5507

Je me laisserai d'ailleurs tenter?
photo DSCN5508

Mes ardeurs consuméristes calmées, je suis disponible pour un peu de spotting.

Dérives SA et Delta (ce dernier est à destination d'ATL).
photo DSCN5498

BA Comair et A340 SA.
photo DSCN5500

Incognito ;-)
photo DSCN5499

EK depuis une arrière-boutique.
photo DSCN5502

Il est l'heure de rendre visite au salon AF-KLM.
photo DSCN5505

En chemin, A340 helvète ; Y aurait-il un FRiste genevois à JNB ?
photo DSCN5509

Un 747 Qantas est venu se mêler aux SA et au Delta alors que le soleil rasant offre une dernière fois cette si belle lumière africaine.
photo DSCN5511

Voici le lounge.
photo DSCN5514photo DSCN5512

Damss974 propose une visite exhaustive de ce salon en marge de son FR JNB-DXB : http://flight-report.com/reportage/3773/JNB-DXB.html Inutile donc de refaire un travail excellemment réalisé.

Quelques photos néanmoins pour rendre compte de l'ambiance.
photo DSCN5518

L'offre n'est pas particulièrement fournie à 17h30 ce samedi.
photo DSCN5517

Les toilettes sont d'autant plus propres que deux personnes y veillent en permanence.
photo DSCN5520

Divers certificats d'autorisation et de satisfaction.
photo DSCN5521

Je n'ai rien vu de particulièrement attirant dans l'offre solide ou liquide et je me réserve pour un vrai champagne à bord. C'est la vie?
photo DSCN5525

J'apprécie beaucoup le design de ce salon et ses sièges confortables mais encombrants.
photo DSCN5524

Un dernier regard sur la zone de restauration utilisée en complément de la zone travail-repos.
photo DSCN5522

Direction les portes d'embarquement.
photo DSCN5528

Il est 18h30 et l'embarquement a commencé en porte A16 (pour le pont principal) et A17 pour le pont supérieur (et La Première ?)
photo DSCN5530

Il convient au préalable de faire les présentations : F-HPJE est le 52ème Mérou sorti des usines Jean-Luc-Lagardère le 26 mai 2010 pour son 1er vol ; Air France en a pris livraison le 17 mai 2011.
imagephoto DSCN5534

La file SP s'"/>photo DSCN5537

La faute à un agent particulièrement zélé qui vérifie et revérifie BP et passeport? Une vocation de PAFiste contrariée ? En tous les cas, les PAX Y embarquent beaucoup plus rapidement.
photo DSCN5535

Cheminement dans la passerelle.
photo DSCN5538

Mon siège : 63L un NEV3  "/>photo DSCN5539

Me voyant photographier à un rythme soutenu, un jeune PNC se présente puis me demande si je réalise un reportage. Je lui indique l'"/>photo DSCN5541

Le pitch est évidemment confortable, le ménage a été effectué correctement : les tâches blanches sont dues à l'"/>photo DSCN5544

Quelques tentatives de prise de vue par le hublot échouent. Je ne parviens pas à voir correctement le Mérou LH pourtant notre plus proche voisin.
photo DSCN5542

L'"/>photo DSCN5546

Nous semblons tourner le dos à notre destination. Pourtant, il n'"/>photo DSCN5547

Toujours reliés à la passerelle.
photo DSCN5549

Quelques informations.
photo DSCN5548

Le chargement du menu ne se fera pas. Mon jeune PNC devra réinitialiser le système. Très bonne réactivité de sa part. Pendant ce temps, je rassure mon voisin, étonné de me voir « tout » photographier? et je lui présente Flight-Report.
photo DSCN5550

Vue sur la cabine avant J.
photo DSCN5540

Distribution de la trousse de confort.
photo DSCN5551

Il y a ce qu'"/>photo DSCN5552

Champagne de bienvenue "/>photo DSCN5555

Bye JNB !
photo DSCN5556

Le repas va se faire en ambiance bonbonnière. A part que je me sois égaré dans la cabine des filles ?
photo DSCN5559

Distribution des menus.
photo DSCN5560

Les propositions vespérales "/>photo DSCN5562

Les 3 options pour plus tard.
photo DSCN5563

Je demeure au champagne pour l'"/>photo DSCN5564

Le Haut-Médoc m'"/>photo DSCN5565

Julienne de saumon fumé sur un chutney de mangue, miel et menthe. C'"/>photo DSCN5568

Avant le début du service je pars en tournée d'"/>photo DSCN5592

Il est interdit de fumer mais on ignore à quel type de peine on s'"/>photo DSCN5597

Le cendrier tentateur.
photo DSCN5596

Produits Clarins.
photo DSCN5601

Lave-mains ordinaire.
photo DSCN5600

Les équipements de ce jeune Mérou vieillissent mal et la maintenance ne fait pas son boulot. Le diable se cache dans les détails.
photo DSCN5599photo DSCN5598

Le repas sera bien servi dans cette ambiance rosée. Dommage qu'"/>photo DSCN5559

Le service du repas débute. Les PNC sont prévenants et font très bien leur travail. Le pain est bon et froid.
photo DSCN5569

Magret de canard fumé [?] salade de poireaux en julienne [?] Le magret est excellent, l'"/>photo DSCN5570

Je choisis le saumon, ambiance rosée oblige. Comme beaucoup, je regrette que le fromage soit mis en place prématurément.
photo DSCN5573

Ce met est tout à fait à mon goût. La PNCette chargée de débarrasser l'"/>photo DSCN5571

Le trio de dessert est bon et, bonne surprise, la pêche est juteuse et parfaite maturité.Puis je me mets en mode pititomien
photo DSCN5576

Je m'"/>photo DSCN5578

Il ne reste plus que 3 heures de vol.
photo DSCN5577

Je regarde un film sur l'"/>photo DSCN5581

Et la lumière fut. Le second service peut commencer.
photo DSCN5582

Le levant rougeoie.
photo DSCN5585

Je choisis les pancakes aux fraises. Tout est bon à l'"/>photo DSCN5586photo DSCN5587

Il devient peu à peu possible d'"/>photo DSCN5591

Je pars en promenade à l'"/>photo DSCN5595

Vue de la J principale en vert.
photo DSCN5594

Le J avant est dans les blancs.
photo DSCN5593

De retour à mon siège, je demande un expresso qui m'"/>photo DSCN5608

Je le déguste en parcourant la fiche de sécurité. Il n'"/>photo DSCN5605

La descente touche à sa fin. Vue sur un des 4 Engine Alliance GP7200 (Merci Yoyo81974)
photo DSCN5612

Il n'"/>photo DSCN5619photo DSCN5615photo DSCN5620

Le Bourget où j'"/>photo DSCN5622

Va-t-on s'"/>photo DSCN5623

Oui !
photo DSCN5625

CDG semble paisible paré de ces belles lumières.
photo DSCN5626

Quelques livrées HOP !
photo DSCN5628

Un autre mérou AF.
photo DSCN5632

Ici contrôle?
photo DSCN5633

Un dernier regard à mon siège.
photo DSCN5635

Il convient de saluer notre Mérou avant de prendre définitivement congé.
photo DSCN5636photo DSCN5638photo DSCN5640

En chemin pour le transit vers le 2E, une dérive air flyingjapans.
photo DSCN5646

Bienvenue à Paris!
photo DSCN5648

A suivre? TLS n'"/>photo DSCN4363

Aucun loup de survint et le pachyderme prit son bain de boue.
photo DSCN4442

Le parc national d'"/>photo DSCN4597

Nyala.
photo DSCN4501

Mais qui est-ce donc qui arrive ???
photo DSCN4491

On se croise.
photo DSCN4474

Moment de tendresse.
photo DSCN4556

Un solitaire.
photo DSCN4724

J'"/>photo DSCN4668

Grande girafe et petite girafe.
photo DSCN4716

Paissons paisiblement?
photo DSCN4791

Jeune éléphant protégé par une adulte.
photo DSCN4841

Petit frère ennuie grand frère.
photo DSCN4864

Qui est le plus fort ?
photo DSCN4870

Allez ! Pousse-toi !
photo DSCN4874

Pendant ce temps, bébé apprend à maîtriser sa trompe.
photo DSCN4894

Pour les herbivores, le danger n'"/>photo DSCN4926

Que vont me ramener à dîner mes 3 lionnes ?
photo DSCN4916

Départ pour la chasse. Les dames d'"/>photo DSCN4936photo DSCN4928

Ne suis-je pas impressionnant ?
photo DSCN5093photo DSCN5105

Il n'"/>photo DSCN5011

Pour la girafe, boire signifie se mettre en danger.
photo DSCN5003photo DSCN5004

Mères et enfants.
photo DSCN5148

A la croisée des chemins le soir venu.
photo DSCN4971

A une centaine de kilomètres de Grootfontein, nous avons pu rencontrer une communauté bushmen par le truchement de Joern, un trentenaire germano-sud-africain qui a grandi avec des enfants bushmen dont il a ainsi appris la langue. La rencontre de ce peuple proto-historique en voie de disparition pour qui Noirs et Blancs sont deux facettes d'"/>photo DSCN5185

Les parties en métal sont réalisées avec des chutes récupérées ici ou là chez les Blancs.
photo DSCN5213

Nul ne connaît son âge au-delà de « je suis né l'"/>photo DSCN5252

Les femmes s'"/>photo DSCN5285

Elles fabriquent les bijoux.
photo DSCN5371

Les anciens restent au campement. Dans les espaces proches des sédentaires, la jeune génération est scolarisée mais préfère encore revenir vivre avec les siens car le monde extérieur est perçu comme hostile.
photo DSCN5295

La pression agraire tend à faire disparaître le mode de vie des Bushmen repoussés de plus en plus loin dans la Kalahari par l'"/>photo DSCN5375


Ici prend fin le bonus namibien. J'"/>
"/>
" class="image-report-bloc" alt="image" >
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.8/10
Cabine6.0
Equipage9.0
Restauration8.5

Conclusion

Ponctualité : Décollage avec 30 minutes de retard : le CDB nous a tenus régulièrement informés. Arrivée avec 10 minutes d'avance. 20

Confort : Salon confortable à l'offre indigente à cette heure-là. L'empattement des sièges contribue à raréfier les possibilités de s'asseoir dans la partie la plus agréable. Le salon fait vite bondé. Belle offre de presse française.

L'A380 est un avion très agréable. L'IFE est de bonne taille, réactif et l'offre est riche.

La faute est le choix du NEV3 pour équiper ce qu'AF devrait mettre en avant comme son fleuron. Ce siège est inconfortable pour dormir. C'est le gros point noir du produit AF en J sur 380. Espérons que cet appareil bénéficiera aussi d'un retrofit !

Je relève des traces d'usure embêtantes sur un avion quasi-neuf : sièges, porte des toilettes.

Je ne reviendrai pas sur la perte d'espace causée par le « musée volant » devenu espace de rangement : l'archétype d'une idée française : prétention et vanité. L'espace bar de Bling-Bling Airways est bien plus convivial et utile. 12

Personnel : Chacun a fait son travail avec sérieux, prévenance, voire même classe. On peut noter le souci de répondre aux attentes du client, d'entamer la conversation. L'expresso a été promptement servi? Tout allait pour le mieux jusqu?à la fin du petit-déjeuner. Une PNCette a entrepris de réapprovisionner le chariot en viennoiserie et pain à pleines mains. Cela lui a valu une sévère remontrance de ses collègues qui se sont empressés de ramener le tout dans le galley. La PNCette indélicate n'a pu s'empêcher de râler. Eu égard à l'attitude de l'ensemble de l?équipage pendant le vol, je n'enlèverai que deux points pour ce dommageable incident. 18.

Repas : Une bonne surprise de bout en bout malgré l'absence de MR,une cuisson imparfaite des poireaux et un service du fromage par trop anticipé. Le saumon était particulièrement bon. 17.

Merci à tous ceux qui sont allés au bout de ce trop long FR. En espérant ne pas vous avoir ennuyés et dans l'attente toujours fébrile de vos commentaires.

Informations sur la ligne Johannesburg (JNB) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 12 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Johannesburg (JNB) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 10 heures et 38 minutes.

  Plus d'informations

51 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.