Avis du vol Ryanair Milan Manchester en classe Economique

Compagnie Ryanair
Vol FR6825
Classe Economique
Siege 10E
Temps de vol 02:05
Décollage 01 Nov 19, 10:30
Arrivée à 01 Nov 19, 11:35
FR   #10 sur 11 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 323 avis
guilhem
Par GOLD 422
Publié le 30 novembre 2019

Quoi ?! Un nouveau Flight Report sur Ryanair écrit par Guilhem, j'en ai déjà lu plein et puis c'est toujours la même chose.


Laissez moi tenter de vous faire changer d'avis pendant que je vous souhaite la bienvenue sur Flight Report qui vous présente le vol aller de cet aller-retour vers Manchester dans le cadre du week-end prolongé du 1er Novembre.

Vous vous attendez à un vol utilitaire entre un point A et un point B, dérangé par les va-et-vient des trolleys et le bruit récurrent des annonces pour acheter je ne sais quoi ? Détrompez-vous car aujourd'hui, je vous présente un vol loisir agréable avec Ryanair.

Le routing est donc le suivant pour le week-end, à noter que je rejoindrais un ami à Manchester qui est parti de Toulouse avec Lufthansa le matin même. 


Routing


La veille


La veille du départ, je me suis rendu à la gare Porta Susa de Turin afin de réserver mon billet de bus pour aller à Malpensa le lendemain matin à 6h00. Les billets sont vendus au tarif unique de 22€, autant dire que ce n'est pas donné compte tenu de la distance mais à une heure si matinale, il est risqué de prendre le train pour Milan, puis un bus pour Malpensa.

A noter que pour réserver votre billet, il faut présenter une pièce d'identité et que vous avez le droit d'emporter 2 bagages en soutes sans frais supplémentaire, chaque bagage supplémentaire vous sera facturé 9€. 


En route pour Malpensa


Il est 5h50, soit 10 minutes avant le départ du bus, lorsque j'arrive à la gare Porta Susa de Turin, l'arrêt de bus est situé sur la droite.


photo mxp-man-002

A cette heure matinale, la billetterie est fermée, j'ai bien fait de réserver le mien la veille. Il est encore possible d'acheter un billet auprès du chauffeur mais je ne suis pas certain qu'il est encore possible de payer par carte.


photo mxp-man-003

Le bus pour Malpensa est déjà là et le chauffeur contrôle les billets avant de faire embarquer les passagers. Il y a pas mal de monde pour un bus partant à 6h00 du matin.


photo mxp-man-004-57141

Une fois à bord, je trouve facilement une place libre par contre je suis choqué par l'attitude des gens qui prennent une place et pose leurs affaires sur celle d'à côté pour que personne ne s'assoit à côté d'eux. Ils pensent qu'ils peuvent occuper 2 places alors qu'ils en ont payé qu'une.


photo mxp-man-005

Le confort à bord est très limité, entre le siège qui n'est pas particulièrement agréable et le pas qui est mauvais. Pour le prix du service, je m'attendais à beaucoup mieux.


photo mxp-man-006

Nous partons à 6h03 du matin, quasiment à l'heure. Il y aura un autre arrêt à Turin pour prendre quelques autres passagers. Ensuite, nous prenons l'autoroute en direction de Milan.
 
Puis, nous approchons de l'aéroport de Malpensa alors que j'entends un Boeing 737 de Neos Air qui vient du Caire. La météo n'est pas vraiment bonne, la visibilité est très limitée à cause du brouillard.


photo mxp-man-008

Lorsque l'on arrive à l'aéroport Malpensa de Milan, il y a toujours la publicité pour les vols de Ryanair à partir de 19,99€, c'est justement à ce prix là que j'ai réservé mon vol aller et mon vol retour.


photo mxp-man-009

Aéroport Malpensa de Milan


Ryanair enregistre ses passagers au début du terminal, le bus nous déposera un peu plus loin.


photo mxp-man-011

Il y a des trolleys mis à dispositions des passagers mais ceux-ci sont payants. Pour moi, c'est une honte, on paye suffisamment de taxes d'aéroport, ou du moins c'est la compagnie qui paye pour nous.


photo mxp-man-012

Je consulte le Flight Information Display System (FIDS), pour le moment la porte pour le vol vers Manchester n'est pas annoncée. Et l'enregistrement s'effectue en zone 3 comme tous les vols de Ryanair.


photo mxp-man-013

J'ai comme un sentiment de déjà vu, le vol de United pour Newark est une fois de plus en retard !


photo mxp-man-014

Les zones 1 à 3 sont séparées de la partie principale du terminal, il faut un peu marcher pour s'y rendre.


photo mxp-man-015

Il y a un point pour imprimer vos cartes d'embarquement si vous avez oublié de le faire, il vous en coûtera 0,60€ la minute et 1€ la page imprimée. Le tarif est correct, c'est tout de même moins cher que les 15€ facturés par Ryanair si vous n'avez pas imprimé votre carte d'embarquement ou 55€ si vous n'avez carrément pas fait l'enregistrement en ligne.


photo mxp-man-016

La zone d'enregistrement de Ryanair est assez réduite mais il n'y a pas de queue pour le moment. Enfin, je n'ai rien à faire ici puisque je n'ai pas de bagage à enregistrer alors je retourne vers le contrôle de sûreté.


photo mxp-man-017

Sur la route, il y a une sorte de salon qui permet de se reposer avant de prendre son vol.


photo mxp-man-018

Le tout au prix de 9€ l'heure, je ne suis pas persuadé de leur succès bien que cela puisse dépanner.


photo mxp-man-019

J'aime bien la manière dont Alitalia écrit Ciao pour ses comptoirs.


photo mxp-man-020

Une fois arrivé à la zone d'embarquement, il y a une queue monumentale qui démarre depuis les vitres côté piste, qui se poursuit jusqu'à l'autre mur, qui revient et finalement se poursuit dans le couloir en face des portiques.


photo mxp-man-022photo mxp-man-023photo mxp-man-024

Après avoir perdu 40 minutes entre l'attente dans la file et le contrôle de sûreté me voilà de l'autre côté.


photo mxp-man-025

A Malpensa, le passage à travers le Duty Free est obligatoire.


photo mxp-man-026

Il y a plein de nourriture italienne entre la charcuterie et la mozzarella, mais je pourrais m'en passer sans trop de soucis pour ce week-end.


photo mxp-man-027

Je me dirige vers le hall B, celui des départs internationaux d'où partira mon vol pour Manchester.


photo mxp-man-029

Evidemment, pour un vol vers le Royaume-Uni, il faut passer un contrôle des passeports.


photo mxp-man-030

Les files sont clairement séparées et comme je suis éligible au contrôle en libre-service, je choisis la file dédiée au Smart Pass, c'est comme cela que s'appelle le PARAFE à Malpensa.


photo mxp-man-031

Les files se séparent une fois de plus juste avant le contrôle des passeports entre les passagers avec la citoyenneté européenne et les autres passagers qui peuvent bénéficier du contrôle en libre-service.

Après avoir peu attendu, mon tour viendra et je passerai sans de soucis. Il faut juste insérer son passeport et se faire photographier avant que le portique ne vous autorise à passer. 


photo mxp-man-032

Spotting à Malpensa


Une fois de l'autre côté, il y a pas mal de queues sur le tarmac ce qui annonce une séance de spotting intéressante puisqu'il me reste une bonne heure à tuer avant d'embarquer.


photo mxp-man-033

Pour le moment, je ne sais pas où je vais embarquer alors je me dirige au hasard dans le satellite de droite.


photo mxp-man-034

Commençons par ce Boeing 777W de Cathay Pacific qui est arrivé tôt ce matin et repartira vers Hong Kong aux environs de midi.


photo mxp-man-035

Le vol IG0969 d'Air Italy pour Miami embarque mais je n'aurais pas pu voir l'appareil de plus près.


photo mxp-man-036

Par ici, un Airbus A330-300, immatriculé N825NW, assez récent de Delta Airlines qui s'en va vers JFK à New-York. La première passerelle a déjà été retirée et la seconde est sur le point de l'être aussi.


photo mxp-man-037photo mxp-man-039

Et un Boeing 777-200 d'American Airlines immatriculé N784AN qui vient d'arriver de Miami mais repartira vers New York (JFK) dans l'après-midi.


photo mxp-man-043

Passons maintenant à l'autre satellite, avec cet Airbus A320 de Bulgaria Air immatriculé LZ-FBE, qui effectue des vols entre Milan et Le Caire en ce moment pour le compte d'Air Italy. Pas sûr qu'un vol si long soit agréable à bord de cet appareil.


photo mxp-man-044

Arriverez-vous à deviner quel est cet appareil (type, compagnie, destination) ? Sans tricher évidemment.


photo mxp-man-045

Une compagnie inconnue à première vue.
 
Dans l'arrière-plan, vous pouvez admirer un Airbus A350-900 de Singapore Airlines qui vient de Barcelone et fait une escale technique à Malpensa avant de repartir vers sa destination finale, Singapour


photo mxp-man-046

Et revoilà la belle bête vue précédemment, il s'agit d'un Airbus A350-900 de Qatar Airways, immatriculé A7-ALZ, quasiment neuf qui s'en va vers Doha en vol direct.


photo mxp-man-047

Il est temps pour moi de me rendre à la porte d'embarquement, je n'aurais pas eu le temps d'aller jusqu'au bout de la jetée pour voir l'appareil d'Emirates.


photo mxp-man-048

L'embarquement de mon vol pour Manchester est annoncé en porte d'embarquement B01, ça sent l'embarquement en bus tout ça.


photo mxp-man-049

Du coup, je retourne sur mes pas. Finalement ça ne sera peut-être pas en bus !


photo mxp-man-050

Vous pensez que la porte d'embarquement B01 se trouve sur la droite ou sur la gauche ? Ni l'un ni l'autre, c'est typiquement le genre de mauvaise indications que je trouve trop souvent en Italie.


photo mxp-man-051

Pré-Embarquement


Je suis maintenant arrivé en porte d'embarquement B01, l'embarquement a déjà commencé pour les passagers prioritaires qui sont relativement peu aujourd'hui.


photo mxp-man-052

Une agente passe vérifier les bagages à main des passagers, pour moi ça ne sera pas un problème puisque j'ai réuni toutes mes affaires en un seul bagage. Une bonne astuce pour ne pas avoir à payer d'excédent bagage tout en étant limite.

Un autre passager n'aura pas cette chance parce qu'il voyage avec un bagage à roulettes qui sont automatiquement refusés, il devra être placé en soute à ses frais.


photo mxp-man-053

Puis c'est au tour de tous les passagers d'embarquer ou enfin de pré-embarquer.


photo mxp-man-054

Tiens, voilà justement l'oiseau du jour, un Boeing 737-800 Next Generation comme toute la flotte actuelle de Ryanair excepté le corporate jet.


photo mxp-man-056

Sans surprise, nous sommes bloqués dans la passerelle parce que l'appareil est pas encore prêt. Ah, les pré-embarquement chez Ryanair… d'un autre côté on va partir à l'heure.


photo mxp-man-057

La file avance, il n'y a pas d'agent pour diriger la file jusqu'au tarmac, les passagers doivent descendre jusqu'au tarmac.


photo mxp-man-058

On se croirait pas aux salons Air France du terminal 2F ? Non… non.


photo mxp-man-059

Embarquement


Une fois sur le tarmac, il faut encore attendre un peu car il y a de la queue mais heureusement il n'y a pas de photophobes. Au passage, notre appareil est immatriculé EI-FOY, une bonne immatriculation si on est un peu superstitieux, et il a un peu moins de 4 ans.


photo mxp-man-060photo mxp-man-062photo mxp-man-063

Admirez la dérive tricolore au loin !


photo mxp-man-061

Pour ceux qui se demanderaient comment l'escalier ventral peut-être déployé depuis le sol, la commande est située ici.


photo mxp-man-066

Fuselage shot


photo mxp-man-067

L'accueil en porte était bien et effectué par un PNC dynamique qui parlait aussi italien.

Sans surprise, la cabine est la nouvelle cabine Sky Interior de Boeing. Si vous êtes un peu observateur vous aurez remarqué le passager avec l’étiquette Flying Blue, il s'avérera être mon voisin mais je n'aurais pas l'occasion de lui parler car il aura utilisé son casque dès qu'on aura été assis.


photo mxp-man-068

L'embarquement est bouclé une dizaine de minutes plus tard, les PNC se sont montrés plutôt attentionnés et efficaces dans la gestion de l'embarquement.


photo mxp-man-069

Le pitch est correct mais un peu moins ce n'est pas le meilleur à cette rangée, au passage j'aurais hérité d'un autre voisin qui s'avère prendre pas mal de place et empiéter un peu sur mon espace.


photo mxp-man-070

Les démonstrations de sécurité sont effectuées d'abord en anglais puis une traduction est proposée en italien et enfin un des PNC complétera le message en italien, il devait certainement être bilingue.

Je constate une fois de plus que Ryanair fait des efforts pour qu'il y ait des PNC qui parlent la langue de la destination / point de départ, et c'est très appréciable.


photo mxp-man-089

Expérience de vol


Nous décollons à 10h46 de Malpensa après un roulage d'une bonne dizaine de minute, ce qui est relativement long compte tenu du nombre de vols.

Les moteurs vrombissent jusqu'à atteindre la quinte flush : la mineur - dame de cœur.


Bonus : Cliquez pour afficher

Puis, nous passons rapidement au-dessus de la couche nuageuse.


photo mxp-man-071photo mxp-man-072photo mxp-man-073

Plus tard, nous pouvons apprécier quelques belles vues sur la région.


photo mxp-man-074

Quelques instants plus tard, la magie opère et mon voisin s'en va pour s'asseoir à l'arrière et ne reviendra jamais. Et voilà, il n'y a qu'un seul siège libre dans tout l'avion et il est à côté de moi !

Au passage, certains auront peut-être reconnu le film Le Doudou dont l'histoire se déroule à CDG, j'ai trouvé que c'était une bonne comédie qui fait sourire malgré beaucoup d'incohérence dans le scénario pour un avgeek comme moi.


photo mxp-man-075

L’absence de bagage à ses pieds permet de profiter pleinement de l'espace.


photo mxp-man-088

Pendant le vol, les PNC passeront dans les rangs pour le service, distribueront les plats pré-commandés en lignes et passeront pour les ventes à bord. Puis une annonce est faite pour nous informer qu'il n'y aura plus de passages pendant le vol et qu'il faudra utiliser le bouton d'appel si l'on veut commander quelque chose.

Et bien, c'est la première fois que je vois ce protocole chez Ryanair et pour le coup c'est plutôt agréable. Fini les annonces incessantes pendant tout le vol et le va-et-vient des trolleys qui ne s'arrête jamais.

Le temps passe vite à bord et il est déjà temps d'atterrir. L'approche s'effectue en grande partie à l'aveugle à cause du mauvais temps qui s'est nettement améliorée en courte finale. 


photo mxp-man-090photo mxp-man-091photo mxp-man-092

Nous atterrissons à 11h39 avec déjà quelques minutes de retard à Manchester avec pas mal de choses à voir, des Airbus A330 de Thomas Cook Airlines ainsi que le centre de maintenance, des Boeing 737 MAX et un Airbus A380 d'Emirates.


photo mxp-man-093photo mxp-man-094photo mxp-man-095

Aéroport de Manchester


Le roulage est rapide et n'aura duré que 5 minutes avant que nous nous garions à côté de cet Embraer de flybe.


photo mxp-man-077

Instant danette


photo mxp-man-076-33670

La cabine se vide rangée par rangée, je sortirais par la porte avant et je saluerai le PNC qui me répondra avec un "Arrivederci", c'est une attention touchante. Quelques instants plus tard, je me retrouve dehors  nez à nez avec cet Embraer 170 immatriculé G-FBJF de flybe qui se rendra à Amsterdam un peu plus tard.


photo mxp-man-078

Le débarquement s'effectue à pied et une fois à l'intérieur je profite d'une dernière vue sur l'appareil qui nous a emmené jusqu'ici.


photo mxp-man-079

Il me reste encore la frontière à passer avant de pouvoir retrouver mon ami qui est arrivé à Manchester il y a une bonne demi-heure. Il y a des portiques automatiques mais après 3 essais infructueux mon passeport sera refusé alors que j'avais pourtant tout bien fait.

Du coup, je suis orienté vers un poste de contrôle grâce à un passage prioritaire. Le douanier me dira "Buongiorno" avant que je ne lui tende mon passeport, puis me dira "Oh, no you're French!". Je lui explique ma situation et me dit que si ça n'a pas fonctionné ici, c'est peut-être parce que les portiques sont plus sensibles au Royaume-Uni et que la page photo mon passeport a été pliée (une fois par un douanier français et une autre fois par un marocain, 1 partout, la balle au centre).


photo mxp-man-080

Les bagages sont à récupérer au niveau de la ceinture à bagages n°5, mais moi je n'en ai pas pris pour ce week-end.


photo mxp-man-081

Avant de retrouver mon ami, je profite de retirer mes premières livres de ce séjour dans la zone de récupération des bagages. Ce qui est appréciable, d'autant plus que la transaction est sans frais à condition de refuser le taux de change.


photo mxp-man-082

Puis, je retrouve mon ami au niveau des arrivées internationales du terminal 3.


photo mxp-man-083

Pour rejoindre le centre-ville de Manchester, il faut sortir du terminal et se rendre jusqu'à la station commune pour tous les moyens de transports en commun qui s'appelle The Station.


photo mxp-man-084

Il faut compter 10 minutes à pied pour s'y rendre et le chemin se fait par l'extérieur, pas forcément agréable vu la température.


photo mxp-man-085

Le moins que l'on puisse dire c'est que ça ne paie pas de mine, je ne m'attends pas du tout à entrer dans une station de transports en commun.


photo mxp-man-086

J'ai réservé un billet aller-retour entre l'aéroport et le centre-ville auprès de Ryanair sur ma réservation, ces billets sont valables uniquement sur les bus de National Express.


Une fois arrivé au niveau de la station de bus, les choses sont désorganisées. Il n'y a aucun comptoir d'ouvert car c'est un jour férié, et pour ne rien arranger National Express ne dispose d'aucun panneau d'affichage global pour ces bus, ils sont seulement affichés en portes quelques minutes avant leur arrivée prévue et ne sont pas mis à jour en temps réel.

N'ayant aucune information sur le numéro de bus, je tente ma chance auprès de ce bus. Mon ami prendra un ticket à bord et puis finalement ce n'était pas le bon et le chauffeur me l'a dit qu'après. D'ailleurs il parlait à peine anglais, j'ai rien compris de ce qu'il disait. 


photo mxp-man-087

En fait, les bus de National Express qui font la navette entre l'aéroport et le centre-ville sont les mêmes que ceux qui traversent le pays donc il faut repérer les lignes qui se rendent au centre-ville de Manchester et d'attendre qu'un de ces bus se pointe. Il faut avoir le bon numéro et le bon sens, c'est une forme de loterie en fait.

Finalement, c'est vers 13h25, soit environ 2 heures après l'atterrissage, le premier bus de National Express qui se rend au centre-ville arrive. C'est beaucoup moins que la fréquence prévue sur leur site, peut-être parce que c'est un jour férié. En tout cas mon sauveur sera un bus qui se rendra à Leeds !


photo mxp-man-096

Le bus est moderne et les sièges sont confortables.


photo mxp-man-097

Il y a des prises USB à chaque place mais celles-ci ne fonctionnent pas.


photo mxp-man-098

Le bus nous dépose à la station de National Express idéalement située dans le centre-ville de Manchester, je rejoindrais l'auberge de jeunesse en une vingtaine de minutes.


photo mxp-man-099

J'en profite pour vous donner un avant-goût du bonus touristique du prochain Flight Report pour vous présenter la ville de Manchester avec ce style architectural si particulier. Oubliez la brique rouge londonienne et faites place au verre et aux belles pierres entre contemporanéité, le néo-classicisme et le brut du roman.


photo mxp-man-100

Et bien, c'est tout pour aujourd'hui. J'espère que vous aurez apprécié ce Flight Report, n'hésitez pas à laisser un like ou un commentaire.

A bientôt 


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Ryanair

6.5/10
Cabine7.5
Equipage9.0
Divertissements2.5
Carte payante7.0

Milan - MXP

5.0/10
Fluidité2.0
Accès4.0
Services6.0
Propreté8.0

Manchester - MAN

7.8/10
Fluidité10.0
Accès3.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Malpensa est décevant entre le bus qui n'est pas à la hauteur du tarif demandé, l'attente pour le contrôle de sûreté. Je n'ai pas trouvé l'aéroport très agréable, les espaces d'attentes pourraient être mieux organisés et plus confortable. Je n'ai pas vu de prises électriques non plus. La propreté était correcte.

A bord, l'équipage était très bien, je l'ai trouvé à la fois professionnel, dynamique et attentionné. Le PNC bilingue est un plus aussi. Et le fait que les annonces soient réduites et d'autant plus appréciable qu'il permet de profiter pleinement d'un film pendant son vol. La cabine est correcte pour un vol de 2 heures, je ne me suis pas senti mal à l'aise et l'absence de voisin aide aussi. L'offre de restauration s'est bien étoffée avec la possibilité de commander en ligne mais je n'aime pas particulièrement la nourriture en avion. Les magasines n'avaient pas été chargées à bord en ce premier jour de Novembre mais il était disponible en téléchargement.

L'aéroport de Manchester était globalement bien, en particulier le terminal 3, il n'y avait aucune attente. Et au niveau des services, il y a pratiquement tout ce que l'on peut attendre d'un aéroport à l'arrivée. Au niveau de la propreté, c'était parfait. Le seul bémol ce jour-là aura été la gestion catastrophique des moyens de transports vers le centre-ville. Je ne recommanderai pas forcément National Express pour un trajet si cours, ce n'est pas particulièrement fiable.

Sur le même sujet

6 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 532101 by
    okapi BRONZE 4030 Commentaires

    Un vol bien silencieux après un départ aussi matinal de Turin. Pas de vol entre le Piémont et le Yorkshire? Le passage à Malpensa est une horreur! Je l'ai rarement vu aussi bondé. Tu aurais pu acheter un pass fast-track, j'ai déjà indiqué où se trouvent les automates de vente.
    Joli spotting à MXP qui est bien varié le matin mais tend à la monotonie en fin de journée.
    Dommage de ne pas avoir eu de siège hublot mais au moins, ton voisin en a profité et n'a pas baissé son cache, un plus non négligeable. La note cabine me parait quand même un peu généreuse : pas de prises USB ou secteur, pas de wifi pour un IFE en mode BYOD, c'est limite et mériterait un upgrade. Remarque, ils seraient capables de faire payer le courant, comme chez Ouigo^^
    Merci Guilhem pour ce FR vers une destination que je commence à bien connaitre. A bientôt pour le retour.

    • Comment 532105 by
      guilhem GOLD AUTEUR 731 Commentaires

      Salut Guillaume, merci pour le commentaire.
      Il y a uniquement des vols vers Londres avec British Airways, easyJet, et Ryanair (horaires pas compatibles avec un week-end) depuis Turin.

      Tu aurais pu acheter un pass fast-track, j'ai déjà indiqué où se trouvent les automates de vente.

      La Fast Track était aussi vendue par Ryanair au prix de 9€ même en dernière minute (10€ sur la machine il me semble) mais je n'ai pas estimé que ça valait le coup car j'étais large niveau temps. Je te remercie du conseil et si un jour j'en ai besoin, je n'hésiterais pas à le faire.
      La note cabine me parait quand même un peu généreuse : pas de prises USB ou secteur, pas de wifi pour un IFE en mode BYOD, c'est limite et mériterait un upgrade.

      Je me fie toujours à mon expérience, et ce jour-là je me suis senti à l'aise sur ce vol de moins de 2 heures. Maintenant, sur un vol plus long l'absence de prises de courant et d'IFE pourrait se faire ressentir (comme un Marseille - Tel Aviv).
      Avec plaisir et à bientôt pour le retour

  • Comment 532128 by
    Esteban GOLD 16839 Commentaires

    Salut Guilhem !

    Merci pour le partage !

    Instant modération : ta photo de couverture doit être strictement représentative de ton vol, donc la photo d'un appareil d'une autre compagnie n'est pas possible.
    Peux tu modifier s'il te plait ?

    Sinon, deux FR sur FR de suite, je vais défaillir ^^ Même si je dois avouer que la nouvelle cabine n'est pas si mal que ça finalement.

    Manchester est une ville qui a tellement changé, il y a vingt ans, personne n'aurait pensé à la visiter tant elle était moche et industrielle, c'est maintenant une ville très agréable et qui se visite de façon fort convenable.

    A bientôt !

    • Comment 532129 by
      guilhem GOLD AUTEUR 731 Commentaires

      Salut Esteban, merci pour ton commentaire.

      Instant modération : ta photo de couverture doit être strictement représentative de ton vol, donc la photo d'un appareil d'une autre compagnie n'est pas possible.

      Je comprends, à vrai dire je pensais que le spotting faisant partie du Flight Report ferait que cette photo serait acceptée, d'autant plus que ça illustre le fait que j'ai pu profiter du hall international de Malpensa. Je vais modifier cela rapidement.
      Sinon, deux FR sur FR de suite, je vais défaillir ^^ Même si je dois avouer que la nouvelle cabine n'est pas si mal que ça finalement.

      Mais est-ce suffisant pour te voir un jour à bord d'un de leur avion ?
      Manchester est une ville qui a tellement changé, il y a vingt ans, personne n'aurait pensé à la visiter tant elle était moche et industrielle, c'est maintenant une ville très agréable et qui se visite de façon fort convenable.

      Je veux bien te croire car il semble encore rester quelques traces de cette époque lorsque l'on se balade dans la ville.
      A bientôt ?

  • Comment 532132 by
    nicobcn TEAM GOLD 6697 Commentaires

    Merci Guilhem pour ce FR ,

    Un vol pratique sur RYR, au départ et à l'arrivée de grands aéroports pour une fois...

    Accès catastrophique sur l'aéroport de Manchester...

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.