Avis du vol Jetstar Airways Melbourne Sydney en classe Economique

Compagnie Jetstar Airways
Vol JQ606
Classe Economique
Siege 16A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:25
Décollage 05 Sep 19, 15:45
Arrivée à 05 Sep 19, 17:10
JQ 40 avis
Porcepic
Par SILVER 247
Publié le 18 novembre 2019

Bonjour à tous,

Je vous retrouve pour la suite de ce périple australien qui remonte à septembre dernier. Après plusieurs jours dans la région de Melbourne, en parcourant la baie d'est en ouest de Phillip Island jusque la Great Ocean Road, il est déjà temps de rejoindre Sydney avec ce qui constituera (déjà) notre dernier tronçon domestique avant le retour sur le Vieux Continent.

Pour celui-ci, c'est naturellement (et en fait un peu par hasard, si, si, promis !) que nous nous dirigeons vers la dernière compagnie intérieure qui manquait à notre carnet de vol : Jetstar ! En fait, ce qui nous a surtout attiré était le départ depuis Melbourne-Avalon, sorte de "super-Beauvais" de Melbourne, qui nous épargnait environ une heure de trajet depuis Port Fairy où nous logions la nuit précédant le vol.


Arrivée à l'aéroport d'Avalon - largage de la voiture de location


Après quelques heures de route sous un brouillard à couper au couteau, le temps hivernal se décide à se lever et c'est sous un beau soleil que nous terminons la route jusqu'à l'aéroport de Melbourne-Avalon, situé à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Melbourne.


photo img_4637

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on peut difficilement rater l'entrée de l'aéroport.


photo img_4638

L'aéroport est plutôt pépère et c'est seuls au monde que nous rejoignons le terminal et les parkings pour rendre la voiture de location.


photo img_4640

Bonne nouvelle : il sera possible de manger et de boire à l'intérieur du terminal.


photo img_4641

Mais avant cela, détour pour rendre la voiture, chez le loueur jaune affilié à notre chère compagnie nationale.


photo img_4642-68159

Puis direction le terminal ! On reste dans le thème puisque le jaune y est encore à l'honneur, ainsi que Jetstar qui représente une bonne partie des (quelques) vols qu'accueille cet aéroport. Pas d'inquiétude : le bagage que vous apercevez n'est pas abandonné, il s'agit de ma valise qui a pris quelques mètres d'avance sur moi pour la photo… ;o)


photo img_4643

Dépose bagage


Le terminal domestique n'est pas bien grand, et pour le moment, l'attraction principale consiste en ces deux employés affairés à accrocher le ciel à défaut de pouvoir décrocher la lune.


photo img_4644

Nous nous présentons au comptoir de dépose-bagage…


photo img_4645-91619

… avant de nous en faire refouler : nous voyageons sur le vol de 15h45 et c'est le vol précédent qui enregistre à cette heure (nous avons certes bien quatre heures d'avance). Il faudra revenir plus tard.

Pas grave, nous prenons l'air à la découverte du terminal international. Dehors, quelques sculptures aéronautiques décorent l'aéroport.


photo img_4646

D'autres sculptures…


photo img_4647

(En fait, le terminal international est fermé à cette heure car le prochain vol, à destination de Kuala Lumpur, n'est prévu que ce soir à 21h45 !)


photo img_4648

L'heure tourne inexorablement et rebelote : nous retentons notre chance, cette fois avec succès, à la dépose bagage. Direction ensuite le PIF où le tout est passé rapidement (normal vu l'affluence), avec même quelques mots de français tentés par les agents de sûreté à la vue de nos passeports. Comme sur tous les vols intérieurs australiens, les liquides sont autorisés.


Côté piste, encore et toujours la foule


De nombreuses tables hautes sont disponibles une fois le PIF passé pour travailler, et accessoirement recharger ses appareils.

L'omniprésence des liaisons avec la ville de Sydney fait qu'il est pertinent dès ces lieux de faire la publicité de la liaison par train avec la ville, que nous avons déjà prévu de prendre comme lors de notre arrivée sur le sol australien une dizaine de jours plus tôt.


photo img_4649

La publicité à l'entrée de l'aéroport ne mentait pas : il y a aussi des magasins avec des options de restauration appréciables.


photo img_4650

Non seulement il y a du (ou de la) Wi-fi, mais en plus, notre vol est désormais affiché avec un léger retard. Qui sera sans doute dû "à l'arrivée tardive de notre appareil"… ;-)

Avis important : il est recommandé aux spotters de l'aéroport d'Avalon de savoir prendre leur mal en patience.


photo img_4651

Embarquement et découverte de la cabine


L'embarquement débute vers 16h05, 20 minutes après notre heure de départ théorique. Le départ est désormais prévu à 16h30.

Le tout se fait dans le calme, et à ce stade rien ne diffère vraiment d'une compagnie traditionnelle.


photo img_4652-45522

L'embarquement se fait à pied via un cheminement matérialisé au sol et prévu à cet effet, offrant de belles vues sur notre avion du jour.


photo img_4653-72168photo img_4654

Fuselage shot de notre VH-VQE, un A320 d'environ 11 ans opéré depuis tout petit par Jetstar.


photo img_4655

La cabine est conforme à ce qu'on attend d'un A320, avec porte-revues en partie haute libérant autant de place au niveau des genoux.


photo img_4656-94921

Je vous laisse juge du pas ainsi disponible, que je juge plutôt honnête pour une compagnie qui se présente comme une low cost. Je m'attendais à pire et je suis agréablement surpris.


photo img_4658

Vue du hublot sur les derniers passagers embarquant par l'arrière de l'appareil.


photo img_4657-22966

Roulage et décollage : c'est parti direction SYD !


Nous rejoignons doucement mais sûrement la piste de décollage et c'est à 16h40 que nous quittons le plancher des vaches, avec presque 1h de retard sur l'horaire initialement prévu.


photo img_4659photo img_4660photo img_4661

Un virage à gauche nous offre de magnifiques vues sur l'aéroport et ses environs. Effectivement paumé au milieu de nulle part, on s'en était déjà rendu compte ! :o)


photo img_4662

Compagnie low-cost oblige : c'est BOB sur cette liaison ! Prix corrects (1 AUD ~ 0,6 €).


photo img_4663

Il est aussi possible de faire des achats plus variés. Je ne céderai pas à l'appel de la maquette, nos valises étant déjà bien chargées.


photo img_4664

Du coup, une seule chose à faire pour s'occuper : regarder dehors. C'est bien couvert…


photo img_4665

Ah, non ! J'étais passé à coté au moment de la réservation (ou alors ça ne m'avait pas marqué et je l'avais rapidement oublié), mais apparemment le tarif acquitté (pourtant pas cher du tout) nous gratifiait d'un bon de 10 AUD (de mémoire) à utiliser sur la carte du BOB.

A défaut de maquette, je me rattraperai donc sur des bonbons avgeek, accompagné d'un thé que l'hôtesse m'incite vraisemblablement à consommer avec du lait (à mettre, rappelons-le, après avoir retiré le sachet).


photo img_4666

Le vol se poursuit sans histoire et nous approchons bientôt de Sydney, avec une belle approche au crépuscule.



Touché !


photo img_4676

Nous rejoignons un point de stationnement aux côtés de nos comparses de livrée.


photo img_4677

Débarquement et sortie de l'aéroport


Nous quittons l'avion à 17h55, le retard a finalement été réduit à 45 minutes. Le débarquement se fait soit par l'avant de l'appareil via une passerelle, soit par l'arrière via un escalier.


photo img_4678

La deuxième option étant évidemment plus photogénique !


photo img_4679photo img_4680photo img_4681

La sortie se fait via un passage mélangé aux passagers en partance.


photo img_4682-90638

… l'occasion pour l'aéroport de nous rappeler les mérites de sa liaison ferroviaire avec la ville.


photo img_4683-65535

Il est aussi possible de manger ici, miam !


photo img_4684-52302

Les bagages seront livrés sans trop d'attente.


photo img_4685-35874

Et à très exactement 18h08, soit 13 minutes après être sorti de l'avion, nous pouvons déjà nous diriger avec nos valises vers le train pour rejoindre la ville. Un très bon score pour l'aéroport !


photo img_4686-84274

Pour la suite, c'est sur train-report qu'il faudra se rendre !… ;o)


photo img_4687
Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Jetstar Airways

7.9/10
Cabine7.5
Equipage8.0
Divertissements7.5
Carte payante8.5

Melbourne - AVV

9.1/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services8.5
Propreté10.0

Sydney - SYD

9.8/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

= Note de Jetstar =
- Cabine : RAS, agréablement surpris pour une low-cost. Je m'attendais à quelque chose de plus serré type Airasia, mais non. Parmi toutes les compagnies testées, c'était quand même celle aux cabines les plus défraîchies.
- Équipage : RAS.
- Divertissements : note moyenne pour ce type de vol, on ne s'attend pas à mieux et c'est passable pour un vol d'une heure environ (les autres vols de ce routing étaient plus longs ce qui justifiait la moins bonne note). Tiger faisait au moins l'effort des supports à tablettes.
- Restauration : bonne surprise que ce bon de quelques AUD à dépenser.

= Note de Avalon AVV =
RAS, l'aéroport est très calme et les services adaptés en conséquence. Évidemment, voiture obligatoire, mais pas gênant dans ce routing.

= Note de Sydney SYD =
RAS, un très bon point pour la fluidité du circuit arrivées et en particulier de la livraison des bagages.
Toujours une petite réserve sur le rapport qualité/prix de la liaison ferroviaire pourtant vantée jusqu'Avalon. En particulier, les trains à deux étages ne sont pas des plus pratiques pour une desserte d'aéroport (à vous faire regretter un RER B ! :p)

Sur le même sujet

3 Commentaires

  • Comment 530554 by
    AirBretzel TEAM GOLD 8629 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Un aéroport bien calme, c'est agréable.
    A bord, le vol fait le job avec en prime des bonbons très avgeek.
    A bientôt

  • Comment 530601 by
    Esteban TEAM GOLD 13429 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Avalon a l'air d'être un sympathique petit aéroport régional.

    A bientôt !

  • Comment 531570 by
    thdesbois 71 Commentaires

    J'y suis passé nombre de fois devant sans jamais prendre un vol au départ ou à l'arrivée d'Avalon. C'est amusant de retrouver un flight-report sur Avalon, qui est en réalité vraiment utile pour desservir toute la zone urbaine de Geelong.
    En plus de cela, je crois que le parking n'est pas / n'était pas payant contrairement à la rente que ça peut être à Melbourne Tullamarine.
    Thanks mate for your report!

Connectez-vous pour poster un commentaire.