Avis du vol LATAM Madrid Frankfurt en classe Affaires

Compagnie LATAM
Vol LA704
Classe Affaires
Siege 2L
Avion Boeing 787-9
Temps de vol 01:55
Décollage 09 Oct 19, 15:05
Arrivée à 09 Oct 19, 17:40
LA   #59 sur 68 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 160 avis
Michelg
Par GOLD 715
Publié le 15 février 2020

Juste débarqué du vol AF CDG MAD, me voila sur le chemin du Terminal 4S de la plateforme madrilène pour attendre le vol suivant.
Cela faisait bien longtemps que cette cinquième liberté bien connue sur Filght Report me tentait et c'est le cœur léger que je me dirige vers le bus qui va me mener du Terminal 2 au Terminal 4.
 
 Si vous avez manqué le premier épisode, vous pouvez  retrouver le pourquoi du comment en cliquant juste dessous.


Bonus : Cliquez pour afficher

Le rappel du routing


Routing

  • Paris CDG - Madrid MAD - AF1300 - A321 - Economy Passé
  • Madrid MAD - Frankfurt FRA - LA 704 - B789 - Business Vous etes ici
  • Frankfurt FRA - Madrid MAD - LA 705 - B789 - Business A venir
  • Madrid MAD - London LHR - BA 461 - B772 - Business A venir
  • London LHR - Paris CDG BA 308 - A319 - Business A venir

a laéroport ou du T2 au T4


Je vous avais laissé à la sortie du vol CDG MAD Il est moins de midi quand e sors du terminal 2 et mon vol pour FRA décolle à 15h05 ce qui ne me laisse pas assez le temps pour aller flâner à Madrid mais plus que suffisamment pour profiter des deux salons qui sont prévus au programme.
Mais pour l'instant direction la sortie et le bus qui va m'emmener au T4 d'ou part le vol. Le chemin est parfaitement indiqué.  


photo img_4774_resultat

J'attends la prochaine navette sous un chaud soleil madrilène. 


photo img_4775_resultatphoto img_4776_resultat

Sur la route, cette pièce de musée, pas vraiment à l'abandon mais pas entretenue non plus.


photo img_4777_resultat

Le trajet est assez court et nous arrivons au Terminal 4.


photo img_4778_resultat

LATAM, (encore) membre de One World est basé au T4 à l'instar d'IBERIA, le rachat par DELTA vient d'être annoncé mais cela n'a pas d'incidence sur les points et miles qui seront bien crédités sur mon compte.


photo img_4781_resultat

il me reste trois heures avant le décollage.


photo img_4782_resultat

La veille, j'avais reçu un message de la Compagnie m'invitant à faire l'enregistrement en ligne..


photo img_e7084

Ce que j'avais fait, voyageant sans bagage enregistré pour cette escapade de quelques jours.


photo img_e4652

Les comptoirs LATAM sont presque au bout du Terminal.


photo img_4784_resultat

Comme il n'y a personne au comptoir prioritaire, je me fais éditer un BP carton. L’accueil au comptoir est particulièrement sympathique.


photo img_4785

Point d’arrêt dans ce temple de la gastronomie mondiale, je garde ma faim pour le(s) salon(s)


photo img_4789_resultat

Voyageant devant, je me dirige vers la zone idoine.


photo img_4790_resultat

Il y a peu de monde au PIF,


photo img_4792

Mais je poursuis vers la zone réservée aux privilégiés.


photo img_4793_resultat

J'arrive relax en connaisseur des lieux, présente nonchalamment mon BP à la dragonne qui le passe devant le lecteur et voila qu'une lumière rouge s'allume sur un son qui semble vouloir dire game over.
La cerbère me dit que LATAM ne doit pas avoir payé pour le fast track, je sors alors ma carte OW toute dorée et je me fais jeter une foi de plus. l'ancillaire me rétorquant que seuls les membres IB Platinum peuvent avoir droit à ce sésame.
Etant bien souvent passé avec un BP Eco sur Ibéria, la chose m'étonne mais comme j'ai pu constater de visu que le passage au PIF du peuple était fluide, je tourne les talons sans engager une polémique inutile.


photo img_4794_resultat

Je rejoins donc la plèbe et passe le PIF à la vitesse de l'éclair en choisissant une ligne sur les cotés où il n'y a personne. 
Une fois encore à Madrid, ma ceinture en pur plastique ne convainc pas le cerbère, l'ustensile passera donc par le tunnel à rayons. 


photo img_4798_resultat

Il me reste deux heures avant l'heure prévue pour l'embarquement, la tentation de faire quatre salons me vient à l'esprit, Si le salon Dali d'Ibéria ne m'attire pas plus que cela, le Plazza Major Lounge tout près me tend les bras, sauf que Priority Pass dispose également d'un salon au T4S qui dervait, pour le moins, être d'aussi bonne qualité que celui de la zone MC.


photo img_4787_resultat

Je me dirige alors vers le terminal 4S


photo img_4800_resultatphoto img_4802_resultat

Pour prendre le métro automatique. Cela fait bien longtemps que je n'était pas parti de ce terminal.


photo img_4803_resultatphoto img_4805_resultat-16361

La liaison fait un peu penser à ZRH, sans l'ambiance champêtre. 


photo img_4807_resultat

La PAF est passée très rapidement, il y a une quinzaine de portiques PARAFE qui fonctionnent et des agents présent pour aider en cas de besoin.


photo img_4809_resultat

Après avoir descendu, il faut maintenant remonter.


photo img_4810_resultat

Je suis sur la bonne voie.


photo img_4811

La porte n'est pas encore indiquée.


photo img_4812_resultat

le sala neptuno by aena


Priority Pass offrant l'accès à ce salon, ce serait domage de laisser passer l'occasion.


photo img_4813_resultat

Après avoir présenté BP et carte Priority Pass, la dragonne me souhaite la bienvenue au salon.


photo img_4839_resultat

Le salon est vaste avec de grandes baies vitrées.


photo img_4814_resultatphoto img_4825_resultat

Il y a peu de monde, ce qui est toujours un plus. Je pose ma valise et pars explorer les lieux.


photo img_4815

La pitance abonde et semble de bonne qualité.


photo img_4818_resultatphoto img_4819_resultat

Il est très tôt en Espagne pour le déjeuner mais du chaud est déjà proposé.


photo img_4816_resultat

Ainsi que des douceurs.


photo img_4817

De l'eau aromatisée,


photo img_4821

Des soft,


photo img_4827_resultat

Los glougloutos.


photo img_4820_resultat

Et les ingrédients qui vont avec.


photo img_4822_resultat

De quoi faire un premier passage.


photo img_4823_resultat

Avec vue sur la faune locale.


photo img_4829

Toujours pas d’indication sur la porte.


photo img_4828

Retour pour refueling quelques temps plus tard, il y a bien des bulles mais c'est du local.


photo img_4830_resultat

L'occasion de porter un premier toast à la santé de Flight Report et des Fristes.


photo img_4831_resultat

Les buffets sont réapprovisionnés régulièrement.


photo img_4835_resultat

Tsss, plus de fourchettes.


photo img_4836

Bon, pour la soupe on peut s'en passer.


photo img_4837_resultat

Il y a un choix de vin important.


photo img_4833_resultatphoto img_4834_resultatphoto img_4832_resultat

Au fond du salon, une zone peu fréquentée.


photo img_4826_resultat

L'offre de presse.


photo img_4840_resultatphoto img_4842_resultat

Le salon doit certainement être proposé aux passagers de EL AL


photo img_4841_resultat

Bon, on change de salon?


photo img_4824_resultat

Pour accéder au salon Velázquez, il faut passer par le Duty Free.


photo img_4843_resultatphoto img_4844

L'entrée du salon se trouve dans l'espace commercial.


le premium lounge velasquez


photo img_4847

Le BP lance un éclair vert après le scan, j'ai oublié de demander si le vol LATAM permettait l'accès ou si j'étais admis grâce au statut OW. 
On est juste un étage au dessous par rapport au salon d'où je viens. 


photo img_4858

Je pose une nouvelle fois ma valise et pars à la découverte des lieux, un espace est aménagé en salle à manger.


photo img_4878_resultat

Peu de monde dans cette zone.


photo img_4857_resultatphoto img_4864

Un coin pour les marmots.


photo img_4865

Le bar est ouvert.


photo img_4867_resultatphoto img_4869_resultat

Il y a du choix.


photo img_4870_resultatphoto img_4868_resultat

Quelques amuse bouche



Un salad bar et encore des sandwiches.


photo img_4862_resultatphoto img_4863photo img_4860_resultat

Une première mise en bouche.


photo img_4871

Sylvestre est installé, le salon est très peu fréquenté.


photo img_4874

Entre temps, le buffet chaud a été réapprovisionné.


photo img_4879photo img_4880photo img_4882

Un A340-600 d'Ibéria est venu prendre place.


photo img_4877

Opération dégustation avant de passer au chaud.


photo img_4883_resultatphoto img_4885photo img_4886_resultat

Retour à ma place.


photo img_4887

Dommage que la paella soit un peu sèche.


photo img_4888_resultat

Expresso et dessert pour conclure. 


photo img_4889_resultat

Le FIDS indique que l'embarquement à commencé.


photo img_4891_resultat

Alors il faut y aller…


photo img_4875_resultat

L'agitation du terminal tranche avec la tranquillité du salon.


photo img_4895_resultat

La porte S18 n'est pas à coté.


photo img_4896_resultat

Bigre il y a du monde.


photo img_4898_resultatphoto img_4899_resultat

C'est la bonne porte. 


photo img_4900_resultat

Et le bon zoziau 


photo img_4905_resultatphoto img_4906_resultat

L'instant Okapi.


photo img_4908

La voie est libre, la porte S17 est réservée aux groupes 1 à 3


photo img_4910_resultat

le flight report


Notre Deramliner est âgé de quatre ans.


photo img_4909photo img_e7113

Nous sommes séparés de la plèbe par un vitre mais l'accès à l'avion se fait par une seule porte, à moins que je ne soit arrivé un peu tard.


photo img_4911_resultat

L’architecture du T4 est  intéressante.


photo img_4912_resultat

Et le Jetbridge offre une vue.


photo img_4913_resultat

Le voisin Emirati


photo img_4914_resultat

L'instant Esteban!


photo img_4917_resultat

Et le fuselage shot.


photo img_4918_resultat

La cabine en 2-2-2 déjà bien connue et reportée ici.


photo img_4919_resultat

Je regagne mon siège et quelques instants plus tard, me voici à déguster cette noble boisson pétillante.


photo img_4920

A la santé du Grand Leader sur fond de Tour de contrôle avec ambiance hublot teinté.


photo img_4924_resultat

L'espace est dégagé et pas de boite à pieds même si cela se fait au détriment du full acces 


photo img_4925_resultatphoto img_4926_resultat

N'oublions pas le Sylvester test.


photo img_4927_resultatphoto img_4928_resultat

Le coté droit étant exposé au soleil, les hublots sont teintés.


photo img_4929

Mais il est possible de les éclaircir et cela sera fait de toute façon des le repoussage.


photo img_4932photo img_4935

Qui intervient peu de temps après


photo img_4936

Avianca s'en retourne à Bogota.


photo img_4938

Roulage,


photo img_4940_resultatphoto img_4941_resultat

Un A330 d'Ibéria.


photo img_4944

Ibééria est bien sur très présente à Madrid.


photo img_4946

Un autre régional.


photo img_4950

Nous arrivons au seuil de piste.


photo img_4955

Pour décoller dans les temps.


photo img_4957photo img_4960_resultat

Les commandes du sièges sont placées sur la desserte, la télécommande est simple.


photo img_4963photo img_4970_resultat

Prise de courant et USB sont sous la trappe de l'accoudoir.


photo img_4969

L'écran est placé un peu loin du fait du pas(rabolle) de géant.


photo img_4964photo img_4971

La sélection de divertissement est assez fournie.


photo img_4972photo img_4973photo img_4974

Sans oublier la Géovision


photo img_4975photo img_4976

Il fait beau sur l'Espagne


photo img_4967photo img_4979

De l'inédit!


photo img_4980_resultatphoto img_4981_resultat

Et la revue de bord.


photo img_4983_resultatphoto img_4984_resultat

Le réseau et la flotte.


photo img_4985photo img_4987

Les agapes salonseques on rendu inévitable un passage par les lieux d'aisance.


photo img_4990

Vue de la cabine Business.


photo img_4988

Et une autre instant porte.


photo img_4989

Nous sommes maintenant à l'altitude de croisière.


photo img_4992photo img_4994_resultat

Le plateau repas est servi, je ne m'attendais pas à un festin à l'asiatique, le vol est court et nous sommes en Europe.


photo img_4995

Un rouge Argentin.


photo img_4996

Et un Sauvignon blanc.


photo img_4998

Une serviette à trou, bien pratique.


photo img_4999

L'assaisonnement provient pour partie du Chili


photo img_5001

Les couverts sont siglés.


photo img_5008_resultat

Mais pas les verres.


photo img_5004

Nous survolons à présent la France.


photo img_5005

Le festin est fini, pas un grand moment culinaire mais quand même égal sinon supérieur à ce que l'on sert sur bon nombre de vols européens.


photo img_5010_resultat

Un café pour finir.


photo img_5016_resultat

Et Champagne en digestif, A noter que les PNC ont été réactifs et très sympa pendant le service et pendant tout le vol.


photo img_5019_resultat

Une fois le repas terminé, la cabine passe en mode relaxation.


photo img_5020_resultat

Point positif, l'équipage ne bloque pas la teinte des hublots, chacun peut voir ou ne pas voir dehors.


photo img_5021photo img_5023

Nous survolons maintenant la région parisienne.


photo img_5027photo img_5025

La cabine Economy équipée en 3-3-3


photo img_5031-57818photo img_5033_resultat

Nous sommes maintenant au dessus de l'Allemagne, La Spangdahlem US Air Base, au nord de Trèves.


photo img_5039photo img_5041

Et approchons de notre destination.


photo img_5043photo img_5044

Les hublots sont clairs pour tout le monde.


photo img_5053_resultatphoto img_5054

Le temps est mitigé pendant la descente.


photo img_5055

On aperçoit FRA en vent arrière


photo img_5059photo img_5063photo img_5066

Puis la ville en finale.


photo img_5070photo img_5073

Le temps contrarié donne de belles couleurs.


photo img_5076

La skyline de Frankfurt.


photo img_5084photo img_5088

Le Waldstadion, devenu Commerzbank Arena…


photo img_5090

Courte finale,


photo img_5092

Et atterrissage en piste 25L


photo img_5093photo img_5094

Roulage humide.


photo img_5099photo img_5102

Deux mérou(pillon) quatari et coréen.


photo img_5104photo img_5105

Dernier virage et arrêt en porte.


photo img_5107_resultatphoto img_5109

captain sylvestre whish you a pleasant stay


En attendant l'ouverture de la porte, je demande à la CCP s'il serait possible de présenter un hôte de marque aux pilotes ce qui sera accepté avec gentillesse 


photo img_5110_resultatphoto img_5111

par ici la sortie


Partons maintenant arpenter les couloirs de FRA


photo img_5115_resultat

Un 767-300 Condor old style.


photo img_5116_resultatphoto img_5118_resultat

Un Dreamliner hindou.


photo img_5119_resultat

Un Babybus Italiano.


photo img_5120

Bien que venant de Madrid, nous sommes en zone internationale, le passage de la PAF par les bornes automatiques sera très rapide.


photo img_5121_resultat

Encore un couloir.


photo img_5122_resultatphoto img_5123_resultat

Toujours fluide et agréable FRA.


photo img_5124_resultat

J'ai réservé au Hilton de l'aéroport pour passer la nuit avant le vol de retour du lendemain.


photo img_5125_resultatphoto img_5126

Ce n'est pas à coté mais c'est bien indiqué.


photo img_5127photo img_5128

On aime les tapis roulants à FRA.


photo img_5129_resultat

La gare qui dessert aussi bien la ville que les longues distances.


photo img_5130_resultatphoto img_5131_resultat

Je touche au but.


photo img_5132_resultatphoto img_5133_resultat

le vol selon flightradar24


photo img_e7112photo img_e7114

Avec le zoom sur le départ et l'approche.


photo img_7115photo img_7116

Merci de m'avoir accompagné pour ce vol déja connu sur Flight Report et à bientôt pour le vol de retour vers Madrid le lendemain mais avant cela , un bonus touristique à Francfort.


flaneries sous le soleil d'automne à frankfurt


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

LATAM

8.6/10
Cabine9.0
Equipage9.5
Divertissements9.0
Restauration7.0

Neptuno - 4S

7.9/10
Confort9.0
Restauration8.5
Divertissements6.0
Services8.0

Madrid - MAD

8.0/10
Fluidité9.0
Accès9.5
Services4.5
Propreté9.0

Frankfurt - FRA

7.9/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services7.5
Propreté9.0

Conclusion

LATAM Difficile de se faire une idée sur une compagnie avec un vol de cinquième liberté. Pour ce qui est du catering, rien de bien folichon mais il faudrait faire le voyage en entier depuis Santiago pour se faire une idée plus précise.
Coté hard product, l'avion est moderne et récent, la cabine en 2-2-2 non 3F déplaira à certains mais ce genre d'aménagement est plus intéressant quand on voyage à deux où qu'on est pas contre le fait de pouvoir échanger avec un voisin complètement inconnu.
Autres avantages non négligeables, faire un vol MC à bord d'un Liner, le prix moins cher qu'un vol en éco chez IB ou LH et les 50 tiers points de qualification CX pour le vol AR.

MAD T4S Non seulement il est beau mais en plus il est pratique. La note service à 4 est du au cafouillage à l'entrée de la zone fast track, autrement, le passage de la PAF est rapide et simple avec un nombre de portiques PARAFE suffisant et des agents pour en expliquer le fonctionnement aux néophytes.

Le salon NETPUNO Grand et offrant une belle vue sur les portes, un espace restauration bien fourni et des espaces relaxation ou travail en nombre suffisants Comme au T4 je préfère au salon exploité par l'aéroport à celui d'IB.

Le salon Velasquez devrait être le Flagship d'Ibéria, s'il est confortable et bien pensé, c'est au niveau catering que c'est un peu léger pour un salon qui représente ce que la compagnie propose dans son fief même si l'offre est certes bien supérieure au salon Dali du T4.

FRA Cela faisait très longtemps que FRA n'avait pas été ma destination finale, déjà en transit ce n'est pas celui que je préfère mais la vue de la file en sortant ne me laissait rien augurer de bon pour le vol du lendemain. On marche beaucoup mais les directions sont bien indiquées et on accède aux transports au sec, le centre de Frankfurt est accessible rapidement et pour pas cher par le RER ou le train local.

Informations sur la ligne Madrid (MAD) Frankfurt (FRA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 39 avis concernant 6 compagnies sur la ligne Madrid (MAD) → Frankfurt (FRA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est LAN Airlines avec 7.7/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 31 minutes.

  Plus d'informations

24 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 542324 by
    lagentsecret 12449 Commentaires

    Merci pour ce FR
    Les deux salons proposent une offre correcte mais celui géré par l'aéroport est un ton au dessus de celui d'IB
    A bord on retrouve une cabine qui est aussi celle de TK (sauf 787) et que personnellement j'aime bien.
    Le catering n'est pas le point fort de ce vol mais au moins il n'y a pas eu rupture de champagne
    Très beau bonus francfortois
    A bientôt

    • Comment 543068 by
      Michelg GOLD AUTEUR 2479 Commentaires

      J'ai aussi trouvé le salon Neptuno plus agréable. Situé au dessus, l'espace est vatse et l'offre est plus vairée que chez IB, c'est un peu la même chose au T4 où le salon Dali est bien en dessous du salon Plaza Major en terme de catering.

      Le catering n'est pas le point fort de ce vol mais au moins il n'y a pas eu rupture de champagne

      Un seul FRiste à bord, c'est peut être la raison!!! ;)
      La balade à Francfort en partie sous le soleil était propice à des instants photos.
      Merci pour le commentaire Gilbert et à bientôt

  • Comment 542333 by
    Angerfist 280 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Concernant le passage Fast Track à MAD, nous avons eu le même soucis alors que j'y avais le droit avec ma copine pour y passer comme nous avons un statut chez BA mais cela a bipé rouge et elle a dit que c'était seulement pour les passagers IB...
    A quoi cela sert de vouloir rapprocher BA et IB si c'est pour faire du n'importe quoi à MAD pour les hauts contributeurs BA !

    J'avais envie de faire ce vol pour gagner quelques tier points pour BA mais je ne pense pas que j'y arriverai d'ici le retrait de LATAM de Oneworld...

    • Comment 543070 by
      Michelg GOLD AUTEUR 2479 Commentaires

      Je suis pourtant passé souvent en volant avec en eco avec IB et même dernièrement avec BA en éco graçe à mon statut OW Par contre, à ORY, IB ne paie pas pour les pax OW à statut.
      Se faire refuser avec un billet en Business c'est pas souvent que cela arrive. Il semble que cela soit la politique d'IB pour le vol MAD FRA
      Le vol est maintenu jusqu'au 30 juin et Latam ne quitte OW que fin octobre alors c'est encore possible...
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  • Comment 542356 by
    Esteban TEAM GOLD 14807 Commentaires

    Merci Michel pour le partage et ces jolis instants portes :)

    Le catering dans le sens MAD FRA ne fait pas trop envie, je le préfère de loin dans l'autre sens avec l'assiette froide en lieu et place du sandwich.

    A bientôt !

    • Comment 543110 by
      Michelg GOLD AUTEUR 2479 Commentaires

      Double instant porte, c'est vrai que tu as été gâté pour le coup. :)
      La collation n'était pas le point fort de ce vol mais j'avais pris un acompte aux salons...
      Merci pour ton commentaire Stephan et à bientôt.

  • Comment 542383 by
    NZ1 1315 Commentaires

    Merci Michel pour ce FR !
    Ligne bien connue mais ce report exhaustif ne fait pas de mal
    Même si le report date d’octobre, c’est le moment ou jamais de prendre cette ligne, entre la sortie de la compagnie de chez OW et l’abandon de la ligne en juin…
    Sala Neptuno ou Velasquez, je trouve les deux salons bien agréables (mention spéciale pour la vue) même si le Velasquez pourrait être mieux achalandé
    Rien à redire sur la cabine du 787 qui rend ce vol intra Européen super confortable
    Pas trop de mal à trouver le Hilton ? Pour y arriver, il faut faire le même trajet que pour aller prendre les bus LH et j’ai toujours trouvé que c’était mal indiqué
    Bonus maisons à colombage, on pourrait presque se croire en Alsace si ce n’est que la cathédrale de Strasbourg est bien plus belle que celle de Francfort ^^
    A bientôt

    • Comment 543111 by
      Michelg GOLD AUTEUR 2479 Commentaires

      Merci pour ton commentaire Hugo,
      C'est vrai qu'après le 30 juin, ce sera trop tard, dommage c'était un moyen simple et confortable pour augmenter ses points OW.
      Un 787 pour un vol de 2 heures est un privilège dont on a peu l'habitude en Europe.
      Les deux salons ont leurs atouts mais le salon Neptuno propose un catering plus varié.
      Le Hilton est loin du terminal mais c'est bien indiqué et surtout tout le chemin se fait à couvert.
      La Cathédrale se Strasbourg l'emporte haut la main, je suis tout à fait de ton avis.
      bientôt.

  • Comment 542393 by
    Benoit75008 7283 Commentaires

    Merci Michel pour ce FR très complet,

    L'offre est salon est généreuse et permet de bien se caler.

    A bord cela reste un privilège de bénéficier d'un tel appareil sur un MC, je regrette l'époque ou Garuda permettait la même chose ou je n'ai pas pu tenter l'expérience.

    Bon weekend à toi et à bientôt

    • Comment 543112 by
      Michelg GOLD AUTEUR 2479 Commentaires

      Merci pour ton commentaire Benoit,
      Les deux salons m'ont permis de faire le repas avant d'embarquer s'autant que j'avais lu que le repas n'était pas le point fort du vol.
      Dommage que les vols de cinquième liberté se raréfient, c'est toujours sympa de faire un MC dans un avion fait pour voler au delà des mers.
      A bientôt.

  • Comment 542411 by
    Numero_2 10016 Commentaires

    Merci pour ce FR toujours avec de belles photos.

    Et ce lounge hopping qui rassasierait Lagentsecret. ;)

    Les aficionados de cette liaison peuvent commencer de la pleurer, cette intéressante 5e liberté va disparaître.

  • Comment 542455 by
    K2World 1983 Commentaires

    Merci pour ce FR
    Bonne idée d'en profiter avant que Latam ne quitte OW très bientôt. Ce vol m'a longtemps titillé mais je n'ai jamais franchi le pas.
    A bientôt

  • Comment 542503 by
    tsow SILVER 1874 Commentaires

    Merci pour ce FR!
    Et pour son très joli bonus!
    Un vol que je regrette de ne pas avoir testé quand j'en ai eu l'occasion l'année dernière, car je n'aurai plus l'opportunité de le faire avant l'abandon prochain de la ligne :(
    Une telle cabine c'est vraiment royal pour un moyen-courrier en Europe.
    Par contre, je ne suis pas très impressionné par la collation; un peu chiche par rapport aux plateaux (même froids) servis sur des vols européens de cette durée.
    L'équipage par contre est très sympathique, rien à redire de ce côté-là.
    A bientôt!

    • Comment 543115 by
      Michelg GOLD AUTEUR 2479 Commentaires

      Le repas était le point faible du vol, tout le reste était de haut niveau à commencer par la cabine très confortable pour un vol court et un équipage sympathique et pro.
      Il reste peu de vols en cinquième liberté j'avais bien aime aussi un BKK KUL avec RJ qui alterne avec un BKK HKG aussi en B787.
      Merci pour ton commentaire et à bientôt.

  • Comment 542555 by
    momolemomo GOLD 7455 Commentaires

    Il faut profiter de ce vol. LATAM annule le MAD-FRA dans quelques mois.
    Pour le fast track, j’ai lu que l’accès est seulement pour les passagers Business des compagnies concernées (LATAM paye seulement pour les vols vers São Paulo et Santiago) et les Iberia Plus Silver, Gold et Platinum et les OneWorld Emerald parce que c’est Iberia qui gère et paye pour ce service. Les règles semblent un peu floues et j’ai lu des reports de gens qui sont passés avec un BA Silver (Sapphire).
    De qui est sûr c’est que les Iberia Plus y ont accès.
    Je ne suis jamais allé dans ce salon Priority Pass mais il a l’air vraiment bien.
    “j'ai oublié de demander si le vol LATAM permettait l'accès ou si j'étais admis grâce au statut OW.” —> Les deux.
    Pfiou ce sandwich! Le même qu’a eu Mogoy et que heureusement je n’ai pas eu en décembre dernier.
    Jolies vues de Francfort.
    Merci pour ce Fr et le bonus.

    • Comment 543116 by
      Michelg GOLD AUTEUR 2479 Commentaires

      Merci pour ton commentaire Moritz;
      La liaison s’arrête à la fin juin, merci de me l'avoir fait découvrir.
      Alors pour le fast track à MAD, c'et la première fois que je me fais jeter avec un billet Business.je suis toujours passé avec un billet IB en éco graçe à ma carte CX Gold (Sapphire) et même récemment avec un billet BA en Business et aussi en Eco, comme le système est géré avec le QR code du BP, ca ne peut pas être l'agent qui se trompe. c'est étrange.
      Pour le salon, c'est toujours possible avec un statut Saphirre mais pas pour le salon arrivée où il faut être Emerald.
      Le sandwich servi ne faisait pas rêver en effet...
      A bientôt.

  • Comment 542636 by
    saintpiev GOLD 1414 Commentaires

    Merci Michel pour ce FR.
    Beaux salons avec vues superbes vues sur la piste.
    Les glouglous sont abondants même si c'est du local !
    Confort royal à bord.
    Et merci pour la visite touristique.
    A bientôt

    • Comment 543118 by
      Michelg GOLD AUTEUR 2479 Commentaires

      Merci pour ton commentaire Patrick,
      Les deux salons sont juste l'un au dessus de l'autre et la vue du Neptuno en haut est plus dégagée.
      Le glouglou est bien aux deux endroits, IB est devant ce coup ci. Autant le manger a subi du cost cutting que l'offre liquide est toujours de qualité et en quantité.
      A bientôt.

  • Comment 542775 by
    AirBretzel GOLD 9079 Commentaires

    Merci Michel pour ce FR.
    La cerbère me dit que LATAM ne doit pas avoir payé pour le fast track => ce qu’il me semble avoir vu sur d’autres FR.
    A bientôt

  • Comment 543357 by
    mogoy 10464 Commentaires

    Merci Michel pour ce FR.

    " ce serait domage de laisser passer l'occasion."
    Assurément !
    "Los glougloutos." olé !
    Joli lounge hopping qui donne envie. Moins pour le catering de ce segment que l'on a connu plus appétissant.
    Forcément quand il s'agit d'un "classico" la mémoire est réellement persistante.

    Sympa pour Sylvestre car tu n'as plus l'âge d'attendrir les CdB revêches :)

    • Comment 543702 by
      Michelg GOLD AUTEUR 2479 Commentaires

      Merci pour ton commentaire Quentin,
      Priority Pass propose des salons intéressants en Espagne souvent agréables et avec une offre qui tient la route.
      A Madrid, en combinant IB et PP on peut se livrer à un Lounge hopping de qualité, j'aurais pu arriver plus tôt et m’arrêter aussi aux salons du T4 mais il faisait beau et j'ai privilégié la balade en ville.
      A bord, le repas ne vaut pas le reste et semble en baisse quand on lis les FR précédents, cost cutting dans l'air du temps hélas.
      Dans 90% des cas, les pilotes semblent apprécier qu'un passionné vienne leur rendre visite, et sylvestre arrive à dérider ceux qui sont un peu coincés.
      A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.