Avis du vol SAS Stockholm Mariehamn en classe Economique

Compagnie SAS
Vol SKSPL
Classe Economique
Siege 1A
Avion Douglas DC-3
Temps de vol 01:00
Décollage 14 Aoû 12, 10:00
Arrivée à 14 Aoû 12, 12:00
SK   #45 sur 72 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 189 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 504
Publié le 13 juillet 2020

Je vous emmène aujourd'hui en balade dans les Iles Åland (prononcer Oland) situées entre la Suède et la Finlande. Bien que placé sur le plan international sous la souveraineté finlandaise, cet archipel quasiment indépendant est une destination très prisée des suédois, pour la double raison que l'on y parle leur langue et que l'on y paye pas de taxes sur les alcools. 

Jusque là, rien de spécial. Mais vous imaginez bien que si je traîne dans les parages en plein mois d'août 2012, alors que d'autres rivages aux eaux nettement plus chaudes ont généralement mes faveurs en cette période de l'année, ce n'est pas pour aller aux Åland en ATR ou en Dash-8.


En effet, dans ma quête d'oiseaux rares aux durées de vie diverses, je m'étais tourné vers la Scandinavie et un des bijoux de son patrimoine aéronautique : un splendide DC3  parfaitement préservé et maintenu en conditions de vol depuis 1982 par l'association Flygande Veteraner, portant l'immatriculation et les couleurs d'origine de la compagnie qui l'exploita sur son réseau régulier dès 1948 : SAS ! 


Renseignements pris plusieurs mois à l'avance auprès de l'association, il fallait d'abord faire partie de ses membres et payer une cotisation annuelle de 250 couronnes suédoises (soit 25€ environ) pour prétendre un jour avoir le privilège de voler à bord de la machine. Je fis donc les choses dans l'ordre en adhérant à Flygande Veteraner…


photo img_8855

Puis, il fallut attendre l'opportunité d'être sélectionné pour un vol, payant bien évidemment, ce qui fût mon cas pour un aller/retour journée vers Marienhamn dans les fameuses Iles Åland le 14 août. Pas l'idéal en pleines vacances plus au sud comme évoqué plus haut, mais, bon, quand ce genre de chance se présente, mieux vaut ne pas passer son tour. J'étais donc arrivé la veille à Arlanda à bord d'un MD82 SAS, alors banal, et m'étais mis en place vers Bromma, avec "chambre avec vue" depuis le Scandic Hotel tout proche.


photo att60342

Le lendemain matin, enregistrement rapide devant l'aérogare et marche sous escorte vers la partie "aviation d'affaires" située à gauche du terminal. Pas de billet (la journée coûtait 2.500SEK, soit environ 250€, transferts sur place et déjeuner compris, on y reviendra) mais cette jolie carte d'embarquement en guise de souvenir.


photo img_9113

C'est là que l'on découvre la perle rare. Il est magnifique avec sa livrée SAS immaculée et son nom de baptême d'époque "Fridtjof Viking", bien que l'association le prénomme de nos jours "Daisy", ce qui est nettement moins viril il faut bien l'avouer. 


photo imgp5449

Je plaisante bien entendu. Si c'est ainsi que Flygande Veteraner veut faire la promotion de son avion sur ce petit flyer, grand bien lui fasse !


photo img_8888

La consigne de sécurité reprend le graphisme des consignes SAS de l'époque, mais avec le nom de l'opérateur réel en lieu et place du logo SAS.


photo img_8839

Me voilà installé au 1er rang, au hublot côté gauche. Nous mettons en route avec le bruit et les vibrations si caractéristiques du démarrage d'un moteur à pistons : ça tousse toujours un peu au début, on recommence deux ou trois fois, et ça finit alors par démarrer en lâchant un joli nuage de fumée noire. La première fois que j'ai ressenti ces sensations sur avion à pistons, c'était à bord d'un DC-6 de Balair sur un vol charter entre Bastia et Zurich en avril 1978 (à l'attention de Kilmarnock et autres footeux de ce site : 1/2 finale coupe UEFA FC Grasshoppers-SC Bastia) et ça m'avait profondément marqué.


photo imgp5451

Après un roulage court, et quelques essais moteurs à forte puissance au point d'arrêt, procédure normale sur ce genre d'appareils, nous voici "airborne" avec le spectacle classique de Bromma d'alors, et le fameux Scandic Hotel en arrière plan.


photo imgp5453

Bae146/Avro RJ, Saab SF-340 et ATR72 sont alors les avions les plus représentés ici.


photo imgp5454

On monte lentement et on peut contempler tout ça tranquillement.


photo imgp5455

Le spectacle continue avec un survol du centre ville de Stockholm, et son célèbre hôtel de ville…


photo imgp5459

Et la non moins célèbre île de Gamla Stan, avec notamment le Palais Royal.


photo imgp5461

L'ensemble réuni sur un plan plus large.


photo imgp5462

Le vol se poursuit vers l'est.


photo imgp5466photo imgp5471

Le bonheur…


photo imgp5469-copie

Je suis alors invité, à tour de rôle avec les autres passagers, à faire un tour dans le cockpit où les deux pilotes s'affairent dans le plus pur style de l'époque, avec un GPS en plus.


photo imgp5473

Le pilote automatique ? Une idée bien saugrenue ici. C'est les mains sur le manche et les yeux en alternance entre les cadrans et la carte que notre CdB nous emmène à Mariehamn.


photo imgp5474

D'ici la vue est encore plus belle ! Et voilà déjà les rivages de la Mer Baltique et sa multitude d'îles et d'îlots.


photo imgp5476photo imgp5477

Retour à mon siège pour continuer à profiter du vol…


photo imgp5480

… en contemplant cet archipel quasiment infini d'îles de taille diverses et souvent habitées. 


photo imgp5482

Un ferry de Viking Line qui relie Stockholm à Turku. Le voyage en bateau doit lui aussi être particulièrement agréable avec une telle météo, ce qui n'est pas toujours le cas dans la région.


photo imgp5486

On aperçoit un peu plus loin le port de Kapellskär, situé à mi-chemin de notre route du jour. C'est un port "au milieu de nulle part" qui présente l'avantage de réduire la durée de la traversée maritime pour ceux qui préfèrent effectuer le maximum de distance par la route.


photo imgp5488

Deux ferrys de Finnlines y sont amarrés.


photo imgp5490

Des îles, encore des îles…


photo imgp5494

La végétation des îles suivantes est un peu plus clairsemée.


photo imgp5495

C'est le signal du début de la descente vers Mariehamn.


photo imgp5496

Et voilà l'île sur laquelle se trouve notre destination, principale cité des îles Åland.


photo imgp5500

En approche.


photo imgp5504

Atterrissage et court roulage vers notre parking. Une autre particularité des moteurs à pistons par rapport aux turbopropulseurs c'est qu'ils s'arrêtent d'un coup, sans que les hélices continuent à tourner quelques secondes avant de se bloquer comme on y est habitué sur ATR ou autre.


photo imgp5505

N'ayant pu me déplacer en cabine pendant le vol, hormis la rapide visite en cockpit, j'attends que les 18 autres passagers aient débarqué pour immortaliser la cabine sur cette photo. Elle est totalement "dans son jus" de 1948/1957 quand l'avion fût exploité par SAS en service régulier : les sièges en version 2+2 avec revêtement tissu bleu foncé et têtières en tissu blanc, les 'porte chapeaux" ancêtres des racks à bagages cabine, garnis de couvertures rouges et de coussins, les rideaux jaune clair, et, last but not least, l'hôtesse bénévole retraitée de SAS avec un polo blanc peut-être pas d'époque mais sa veste d'uniforme suspendue sur le cintre contre la paroi semble bien, pour sa part, être une pièce originale.


photo imgp5509photo imgp5510

J'ai ensuite le temps de faire un petit tour sur ce tarmac revêtu de bitume rouge.


photo imgp5514

Notre DC3 fait acte de déférence aux Iles Åland en arborant le drapeau national de l'archipel du côté droit du cockpit, le drapeau suédois étant déployé côté gauche.


photo imgp5523

Voilà notre DC3 en conditions "spotter" parfaites :  plein profil, pas de matériel autour, exposition lumineuse optimale.


photo imgp5520

Les deux autres avions présents sur le tarmac sont ces pâles Saab SF-340. Le premier de Next Jet qui "bétonne" ici en milieu de journée. Il assurait à cette époque chaque matin et chaque soir un A/R sur Turku et un sur Stockholm-Arlanda. Les choses n'ont pas vraiment changé en 2020 puisque ce même type d'appareil effectue toujours le même programme, sous délégation de service public, mais l'opérateur s'appelle désormais Air Leap. Le deuxième est en version cargo, exploité par la compagnie lettone RAF-Avia.


photo se-ljn-20120814-mhqphoto yl-rag-20120814-mhq

Les 23 personnes constituées par l'équipage, les mécanos et les passagers de notre DC3 sont ensuite invités à rejoindre en minibus le pub Stallhagen situé à une dizaine de minutes de route de l'aéroport de Mariehamn.


photo imgp5529

L'endroit est connu pour ses bières, brassées sur place.


photo imgp5527

Voici la salle où a été servi le déjeuner, que la plupart des convives ont arrosé comme il se doit..


photo imgp5528

… avant de se diriger en terrasse pour le café (ou une autre mousse) en plein soleil. On remarquera que le public n'est pas très jeune et plutôt masculin. La plupart des membres de l'association Flygende Veteraner sont des pilotes et des mécaniciens retraités de SAS.


photo imgp5531

Retour à l'aéroport en milieu d'après-midi pour le retour vers Bromma.


photo imgp5549

Je suis de nouveau assis au 1A.


photo imgp5565

Décollage dans les délais prévus avec survol de la campagne des l'Ile de Mariehamn…


photo imgp5551

… puis c'est un virage à gauche pour remettre le cap vers le sud-ouest.


photo imgp5553

Après ce virage à 180°, panorama sur le terrain d'où on vient de décoller avec la ville de Mariehamn plus loin.


photo imgp5555

On reprend alors la même route qu'à l'aller, avec le survol d'une multitude d'îles.


photo imgp5557

Toujours les ferrys qui croisent en permanence entre Finlande et Suède.


photo imgp5559

Et des passages à basse altitude au dessus de bourgades paisibles dans ces îles où la qualité de vie doit vraiment être optimale.


photo imgp5562

Le plaisir de voler dans de telles conditions est énorme, mais les meilleures choses ont une fin et nous voici déjà dans la banlieue de Stockholm.


photo imgp5568photo imgp5571

L'aéroport de Bromma où nous allons atterrir après ce passage en vent arrière.


photo imgp5572photo imgp5575

"Dernier virage" mais en l'air…


photo imgp5576

On se pose après une petite heure de vol.


photo imgp5578

Le décor est le même que le matin avec Avro RJ Malmö Aviation, Saab SF-340 Golden Air et ATR72 Finncomm.


photo imgp5579

On libère la piste dans les instants suivants…


photo imgp5580

Notre DC3 se dirige alors vers le tarmac de la zone d'aviation d'affaires de Stockholm Bromma.


photo imgp5581

… où il retrouve des appareils de technologie et de construction bien plus récente que notre vénérable DC3, alors bientôt septuagénaire, mais auront-ils la même longévité que lui ?


photo imgp5582

Avant de débarquer, je fais cette photo furtive du manifeste pax de ce vol qui restera un excellent souvenir.


photo imgp5584-65973-25257

Voilà comment s'achève ce FR dont j'espère que la lecture vous aura diverti. Je dois alors enchaîner vers un autre vol avec un appareil insolite que l'on a aperçu sur les photos précédentes et qui sera le sujet du prochain FR.

Merci pour votre attention et pour vos éventuels commentaires. 

Afficher la suite

Verdict

SAS

8.8/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Divertissements10.0
Restauration5.0

Stockholm - BMA

6.5/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services5.0
Propreté5.0

Mariehamn - MHQ

5.8/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Les notes ci-dessus sont bien entendu anecdotiques par rapport à l'expérience vécue.

Celle-ci était tout simplement extraordinaire en raison de la singularité de l'appareil, qui est dans une apparence et un état général extrêmement proches de sa version réelle en service commercial sur le réseau de SAS au cours des années 50. Plus d'un demi-siècle plus tard, c'est une chance inouïe de pouvoir voler sur cette machine extrêmement bien préservée.

Tout le mérite en revient bien évidemment à l'association FLYGANDE VETERANER qui est constituée de bénévoles, pour la plupart retraités de SAS, dont certains ont travaillé sur ce DC3 au début de leur vie professionnelle. En dépit de ce montage tout à fait classique pour un avion "historique", cette association fonctionne comme une petite compagnie aérienne, avec tout le sérieux et les exigences qui vont avec.

Un peu comme si SAS possédait une filiale "charter" qui opérait un seul avion destiné à un public averti... et nostalgique... !

Sur le même sujet

18 Commentaires

  • Comment 558460 by
    lagentsecret GOLD 12459 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Encore une expérience exceptionnelle dans cet appareil incroyablement en bon état

    Une bien belle journée entre superbes vues aériennes et ce déjeuner sympathique entre passionnés

    A bientôt

    • Comment 558678 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2742 Commentaires

      Bonjour et merci pour le commentaire. Plaisir pur avgeek effectivement au départ, mais une journée réussie sur le plan de l'agrément en général grâce à une belle météo et un "point de chute" sympathique à destination. A bientôt.

  • Comment 558475 by
    Kilmarnock 5470 Commentaires

    Merci pour ce récit Luc ainsi que pour le petit moment foot ^^
    Je l'avais dit dans un de tes précédents récit, mais quelle chance d'avoir voler en DC3 pour suivre le SCB lors de son épopée européenne! C'est toujours un plaisir d'allier 2 passions à savoir le foot et l'aérien :)
    Je constate que certaines de tes prises Avgeek nécessitent une préparation bien en amont, avec ici notamment l'adhésion à cette association ;)
    C'est marrant, les sièges actuelles chez SAS n'ont pas tant que ça évolué depuis l'époque de ce vénérable avion ^^
    De beaux survols encore une fois.
    A bientôt!

  • Comment 558492 by
    Chevelan GOLD 15275 Commentaires

    Hello Luc

    Comme dit Lagentsecret, "Encore une expérience exceptionnelle dans cet appareil incroyablement en bon état"...
    Avec une météo radieuse à la clé.
    Une superbe journée, avec les vols A/R et un repas, 250 € ne me semble pas énorme ! (même en 2012).
    Le vol en DC6 avec Balair pour suivre l'épopée bastiaise n'était pas mal non plus, je me souviens bien de cette finale retour à Furiani, sous une pluie battante et le marécage en guise de pelouse, hélas c'est Anderlecht qui avait finalement gagné, 1 - 0 en Belgique, snif !
    Une des photos montre un ferry faisant la traversée Stockholm Turku, j'avais poussé jusqu'à Helsinki, et je confirme que c'était très agréable...

    Merci pour le partage, à bientôt !

    • Comment 558680 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2742 Commentaires

      Merci Hervé. Tu as raison de souligner que le rapport qualité / prix d'une telle journée est tout à fait convenable, et même peu élevé quand on sait ce que certains passionnés investissent comme sommes dans des hobbys différents, notamment dans les sports mécaniques ou nautiques... Concernant le foot, tu as presque juste sur le plan géographique : c'était à Eindhoven (le célèbre PSV) et pas à Anderlecht. Quant à l'arithmétique, une simple multiplication par 3 suffira à atteindre le vrai score... Mais tout ceci remonte désormais à il y a 42 ans... A bientôt.

  • Comment 558501 by
    rogertaylor GOLD 651 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce très beau double FR et que dire des paysages de la mer Baltique

    A bientôt

  • Comment 558511 by
    BESMRS 2096 Commentaires

    Merci pour cette pépite....

    Dans la tournée des paradis fiscaux européens, il manque un appareil anglais d'avant-guerre qui irait faire un tour sur Jersey :)

    • Comment 558682 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2742 Commentaires

      Ah, cette succession de FRs pourrait effectivement laisser imaginer que je visite des îles où j'ai des intérêts financiers dissimulés aux yeux de Bercy... ce qui est loin d'être le cas car j'en profiterais si j'en avais les moyens pour m'y rendre en affrétant des avions que je souhaite prendre absolument... Merci et à bientôt.

  • Comment 558525 by
    Esteban TEAM GOLD 13727 Commentaires

    Merci Luc pour ce nouveau FR passionnant !

    Quelle belle machine ce DC-3 quand même, une bien belle journée !!

    A bienôt.

  • Comment 558569 by
    AirOne 2347 Commentaires

    Merci à nouveau pour ce FR hors des sentiers, on osé pas imaginer la myriade de FR qui prendrait tout votre temps si vous deviez publier l'ensemble des vols que vous avez effectué ahah.
    À ce rythme vous allez recevoir un statut gold à vie sur FR Ahah. Un très bel avion et une association qui fait un boulot fantastique il n'y a pas à dire !

    À bientôt !

    • Comment 558684 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2742 Commentaires

      Merci. La course aux statuts c'est pas trop mon truc... Sinon je ferais 2 FRs au lieu d'un seul pour cet A/R en DC-3, et je serais surtout le rédacteur le plus ennuyeux de ce site en postant des tonnes de vols domestiques français qui seraient d'une monotonie à mourir... sans parler effectivement du temps passé à rédiger, souvent bien plus élevé que la durée des vols en soi. A bientôt.

  • Comment 558586 by
    tsow GOLD 1750 Commentaires

    Merci pour ce FR relatant un beau vol et une bien belle journée!

    Une fois encore tout cela est permis par une association de passionnés qui ne doivent pas économiser leur temps ni leur investissement personnel pour rendre accessible cette machine; un tel niveau d'engagement m'impressionne toujours.

    Très belles vues au cours du vol depuis ces grands hublots carrés.

    La cabine est impressionnante d'authenticité.

    À bientôt!

    • Comment 558685 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2742 Commentaires

      Merci pour le commentaire. On peut effectivement imaginer que ces retraités consacrent autant de leur temps à leur association qu'ils le faisaient vis-à-vis de leur entreprise pendant leur vie professionnelle. Grâce à eux, les avgeeks peuvent avoir accès à ces moments uniques, en total décalage avec l'aviation actuelle. A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.