Avis du vol Air Glaciers Calvi Sion en classe Economique

Compagnie Air Glaciers
Vol AGV614
Classe Economique
Siege 1A
Temps de vol 01:10
Décollage 23 Jul 11, 14:45
Arrivée à 23 Jul 11, 15:55
7T 1 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 1465
Publié le 28 mai 2020

Ce FR est publié près de 9 ans après avoir effectué le vol en objet. 

A cette époque, flight-report existait depuis peu et j'ignorais son existence. Les photos qui ont été faites n'avaient pas pour but d'être associées à un tel récit, mais simplement de servir de souvenir à son auteur. La quantité en pâtit forcément.

J'ai cependant jugé que la singularité de cette ligne pseudo-régulière, et son opérateur atypique, qui n'a jamais été "reporté" bien que figurant dans la BDD de ce site (chers administrateurs pouvez-vous rajouter le logo ?), méritaient qu'on y consacre ce qui suit.

AIR GLACIERS est en effet tout sauf une "airline" classique. Basée à Sion où elle fût créé il y a plus d'un 1/2 siècle (1951 ou 1965 selon les documents), elle est avant tout une entreprise de travail aérien, spécialisée dans le vol de montagne, en hélicoptère, notamment le sauvetage, ou en avion à ailes fixes.


photo img_8881

Elle met aussi ses hélicoptères à disposition des touristes…


photo img_8878

… et assurait aussi par le passé, on y vient, des lignes vers la Corse !


photo img_8877

C'étaient des "charters réguliers", destinés à des touristes helvétiques habitués à se rendre dans des établissements de la région de Calvi/Ile Rousse ("la Balagne") ou de Figari/Porto Vecchio/Bonifacio ("l'extrême sud") où des tour opérateurs "de niche" ont développé des produits balnéaires et de randonnée spécialement adaptés à cette clientèle exigeante mais très fidèle. Ci-dessous un flyer édité en 2005.


photo img_8872

Voilà ce que donnait le programme de l'été 2011 lorsque je me suis enfin décidé à faire un de ces vols, ce qui me trottait dans la tête depuis un moment, mais les tarifs plutôt élevés m'avaient jusqu'alors dissuadé.


photo img_8876

Et voilà mon billet. Couverture sympa.


photo img_8815

Comme on peut le voir, cet aller simple m'avait coûté 284CHF au lieu des 359 indiqués un peu plus haut pour la "simple course" entre Sion et Calvi. Je ne me souviens plus pourquoi.


photo img_8816

15kg de franchise bagages inclus dans le prix.


photo img_8817

Et comme en Suisse on aime bien l'exactitude et les détails, à part sur la date de fondation de la compagnie, j'ai même eu droit à un reçu et à l'immatriculation de l'avion avec !


photo img_8823

Allez, finie la paperasse. Place aux vraies images et à notre avion qui vient de se poser malgré le vent qui souffle fort. C'est effectivement le HB-GJI, l'un des trois Beech King Air d'AIR GLACIERS


photo hb-gji-20110723-cly

On peut l'apercevoir depuis la salle d'embarquement de l'aéroport de Calvi-Santa Catalina. L'enregistrement effectué par le personnel de la seule société de handling locale, Casavia, s'est déroulé sans problème.


photo 7145-01

L'autre partie du tarmac vue du même endroit. De gauche à droite : Saab 2000 Darwin Airline (je vous le disais, les suisses aiment beaucoup la Balagne), ATR72 Air France by CCM Airlines et Embraer 145 Air France by Régional. On verra aussi passer un banal A320 Air France, les quatre avions étant réunis dans la galerie à suivre, en conditions idéales pour un peu de spotting dans un décor plutôt accueillant.



Dans les délais prévus, on nous appelle pour l'embarquement. C'est free seating à bord donc ça se bouscule un peu, d'autant que le vol est complet avec 8 pax pour 8 sièges commercialisables. Tant pis pour moi, je passe mon tour de manière à immortaliser l'instant, je verrai bien de quel siège j'hériterai.


photo img_8882

Ce sera le 1A, côté gauche de l'avion, celui qu'il faut pour profiter du spectacle sur la citadelle au départ de Calvi où aucun décollage n'a lieu vers la montagne.


photo 7145-03

Malgré le hublot rayé, on peut voir que l'on a pris très rapidement de l'altitude, le libecciu soufflant très fort en cette journée d'été, ce qui a sans doute fait choisir à l'unique pilote présent à bord de monter aussi haut et aussi vite que possible pour limiter l'effet des turbulences.


photo 7145-04

Le hublot de mon voisin du côté droit de l'avion n'est pas rayé et est c'est très joli à regarder aussi de ce côté là. Je lui demande si je peux allonger le bras pour faire cette photo. Au bout de l'aile: l'Ile Rousse. 


photo 7145-05

Etant donc positionné face à l'arrière, je n'ai pas osé faire une photo de la cabine avec les autres pax devant moi. C'est donc avec ce selfie que l'on remarquera le confort des sièges revêtus de cuir, et les tablettes en bois. Configuration typique d'un KIng 200 en version affaires (il en existe aussi avec 11 sièges en "airline layout"). 


photo img_8883

Il n'y a pas de PNC et aucun service à bord. Il faut donc se contenter d'une pochette raff. comme seul élément du "soft product" d'AIR GLACIERS.


photo 7145-18

Il n' a pas de magazine de bord, ni de presse disponible. La seule présence d'un imprimé dans la pochette des sièges est la consigne de sécurité.


photo 7145-17

Malgré ce "produit vol" plus que dépouillé, la traversée de la Méditerranée a été très courte. On a atteint les côtes italiennes à la verticale de Gênes et on entame peu après la descente vers Sion.


photo 7145-07

Je n'étais jamais allé dans le Valais par avion et j'avoue que ce qui va suivre m'a beaucoup impressionné. Autant les décollages de Calvi avec la tempête de vent, j'ai l'habitude, autant cette descente entre les montagnes fût une découverte totale.


photo 7145-08

L'avion effectuera plusieurs "hippodromes" afin de perdre de l'altitude, ce qui permettra de voir les lieux de près et de loin.


photo 7145-09

Le temps couvert ne fera qu'ajouter de l'étrange à cette expérience inoubliable.


photo 7145-10

En me retournant j'ai même la vue sur le cockpit.


photo 7145-11

Comme il n'y a pas de copilote, l'angle de vue est plutôt dégagé.


photo 7145-12

On passe vraiment très près du relief à certains endroits !


photo 7145-13

Comme indiqué précédemment, ce qui est le plus insolite dans cette approche, ce sont les tours et les détours.


photo 7145-14

Après 5 bonnes minutes de trapèze, nous voici enfin en finale ! 


photo 7145-15

Atterrissage tout juste une heure après avoir décollé de Calvi.


photo 7145-16

Pour compléter ce récit assis succinct en termes d'images, j'ai trouvé sur YouTube la courte vidéo suivante (3mn) à propos du même vol Calvi-Sion, faite en 2015 depuis le cockpit du HB-GJI avec une jeune CdB bien plus souriante que mon pilote de l'époque.



AIR GLACIERS a cessé en 2017 de desservir la Corse par ce genre de vols charters réguliers. Mais elle continue à proposer le même produit en 2020 entre Sion et St Tropez-La Môle comme l'indique son site web :
https://www.air-glaciers.ch/media/attachments/2019/11/25/2020ltt.pdf
Les tarifs sont ceux d'un bon vol long-courrier, mais, bon, avis aux amateurs… fortunés ! 


Me concernant, en cette fin de journée de juillet 2011, je poursuivrai mon voyage en ralliant la gare ferroviaire de Sion par bus, très pratique puisque faisant le détour par l'aéroport. De là, grâce à la parfaite synchronisation des transports helvétiques, il me sera possible d'atteindre l'aéroport de Zurich, alors en travaux, pour embarquer à bord à d'un Avro RJ100 de SWISS, bien moins insolite à cette époque que le Beech King Air d'AIR GLACIERS pris quelques heures plus tôt. Et pourtant, près de 10 ans plus tard, il n'existe plus de "Jumbolino" chez LX alors que les trois Kings d'AIR GLACIERS volent toujours. Comme quoi…


photo 7146-1

Merci pour votre lecture et vos éventuels commentaires.

Afficher la suite

Verdict

Air Glaciers

4.5/10
Cabine8.0
Equipage5.0
Divertissements2.5
Restauration2.5

Calvi - CLY

5.8/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Sion - SIR

7.2/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services6.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol insolite pour lequel j'avais dû casser ma tirelire mais dont j'ai pu profiter de chaque instant.

AIR GLACIERS proposait alors à la clientèle valaisane de rejoindre la Corse en une heure, avec un bi-turboprop de 8 sièges, ce qui a forcément un coût élevé. Ceci étant, on aurait pu imaginer pour ce prix là un produit un peu plus élaboré comme un coffret collation/boissons en libre service (puisqu'il n'y a pas de PNC) ou un minimum de lecture à bord.

Il demeure que le divertissement est surtout à l'extérieur avec des deux côtés de la ligne (ça reste valable en 2020 avec St Tropez...) des aéroports à la géographie très singulière, au départ et à l'arrivée desquels on en a pour son argent en terme de spectacle et d'émotions !

Sur le même sujet

42 Commentaires

  • Comment 555106 by
    nicobcn TEAM GOLD 5479 Commentaires

    Merci Luc pour ce superbe FR !

    Une très belle découverte, la route est géniale pour profiter de la mer, montagne et neige. J'ai pour habitude de me rendre tous les étés en Valais sans n'avoir encore pu découvrir cet aéroport en pleine vallée du Rhône. L'approche est très impressionnante.

    Effectivement les tarifs font mal même si à l'époque le taux de change était plus raisonnable qu'aujourd'hui^^

    Encore merci pour cette découverte, on en redemande :)

    • Comment 555116 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2737 Commentaires

      Merci Nico pour le commentaire. Ah, cet aéroport de Sion, déjà qu'y arriver en Beech 200 est impressionnant mais que dire de l'époque où les mythiques Canadair CL-44 de Transvalair y étaient basés. Ça devait être du grand spectacle... A bientôt.

  • Comment 555111 by
    lagentsecret GOLD 12459 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "A cette époque, flight-report n'existait pas"
    Heu si ;)
    J'ai publié mon premier FR le 30/06/2011 et il a le numéro 348 ^^

    Un vol, qui va faire des jaloux, sur une compagnie très confidentielle

    Vous avez conservé tout de même beaucoup de souvenirs de ce vol

    "Ce sera le 1A, côté gauche de l'avion, celui qu'il faut pour profiter du spectacle sur la citadelle au départ de Calvi"
    Etonnant que vos copax vous aient laissé l'un des meilleurs sièges
    et en plus au hublot !

    De superbes vues tout au long du vol et en particulier à l'approche
    et à l'atterrissage

    A bientôt pour un autre de vos riches fonds de tiroir :)

    • Comment 555114 by
      BESMRS 2047 Commentaires

      Oui mais à contresens.... :)

    • Comment 555118 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2737 Commentaires

      Merci pour ce commentaire. Je me demande effectivement pourquoi le 1A était encore dispo, sans doute parce que 6 autres pax voyageaient en couple et étaient sur la même rangée, à moins que ce ne fût parce que ce siège est à "contre sens". Quoi qu'il en soit, l'avantage du Beech 200 est que tous les sièges sont à la fois hublot et couloir. Quant à la création de ce site, mea culpa, je corrige, je pensais que c'était 2012... A bientôt.

  • Comment 555112 by
    dens79 65 Commentaires

    Quelle belle surprise ce fligt report à destination de ma ville natale.
    J'avais prévu de faire un vol Sion - Palma cet été en Embraer 190...
    Malheureusement, mon départ est compromis suite au COVID.

  • Comment 555113 by
    BESMRS 2047 Commentaires

    Merci pour ce FR ô grand maître de la compagnie improbable (après le DC3 et Air glaciers, je m’attends à : une compagnie militaire soviétique empruntée en 1989 entre deux bases secrètes, un vol en Tu-144, un vol en 707 de la Pan Am, un peu de 747 SP, etc.).

    Air glacier a été fondée en 1950…
    La source officielle est la plus sûre :
    https://www.zefix.ch/fr/search/entity/list/firm/3188?name=air%20glaciers&searchType=default

    Après elle n’a peut-être débuté le transport public qu’en 1965…

    • Comment 555120 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2737 Commentaires

      Merci pour le commentaire et pour la précision sur les dates car la comm de la compagnie est un peu confuse sur le sujet... ce qui est inhabituel de la part d'une entreprise suisse. Ah, j'aimerais tant pouvoir disposer de photos en quantité suffisante pour relater mes vols des années 80/90 en B747SP ou en B707 mais quand même pas en Tu-144 hélas. Mais à cette époque on se contentait d'une ou deux photo "papier" et le reste devait être gravé dans la mémoire... A bientôt.

  • Comment 555117 by
    Esteban TEAM GOLD 13421 Commentaires

    Merci pour le partage Luc,

    Je connaissais Air Glaciers mais je ne savais pas qu'ils proposaient aussi des vols réguliers vers la Corse.

    Au vu des prix pratiqués, ils pourraient proposer une snack box, comme le fait Twin Jet sur ses B-1900.

    Les vues en vol sont superbes.

    A très vite !

    • Comment 555121 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2737 Commentaires

      Merci à toi Stephan. Air Glaciers a bien dû faire Sion-Calvi pendant une quinzaine d'années avant de se retirer, peut-être du moment que EZS s'est mis a voler massivement de GVA vers la Corse à des tarifs qui ont dû consoler les valaisans de devoir se rendre à Cointrin... D'accord avec toi à propos de la snack box. A bientôt.

  • Comment 555122 by
    Kolia 902 Commentaires

    Et bah quel vol ! Ca fait du bien de se pencher dans les archives parfois. Ce fut fort sympa à lire, merci du partage ! °-)

  • Comment 555139 by
    okapi GOLD 3990 Commentaires

    C'est pas bientôt fini les pépites? Parce que celle-là, elle est de taille!
    Et dire qu'on croyait la mine fermée. S'il y a bien une chose positive dans cette pandémie, c'est que l'on a de quoi lire. Un grand merci pour cet énième partage.
    Superbes vues pendant tout le voyage avec un cockpit non fermé. Que demander de plus?

  • Comment 555141 by
    Kilmarnock 5423 Commentaires

    Merci pour ce partage Luc!
    Très sympa ce vol assez confidentiel très peu connu du grand public. Puis que dire des paysages lors du décollage et de la phase d'approche... c'est entre autres pour ça qu'on adore prendre l'avion :D
    J'adore les documents papiers manuscrits qui donnent un côté beaucoup plus authentique au voyage. En revanche comme tu le soulignes, on note ici de l'incohérence au niveau de la date de création de la cie: 1951 ou 1965? ^^
    Je note des vols vers la Môle, peut-être qu'une liaison vers Nice pourrait être complémentaire pour des paxs voulant se rendre du côté de Cannes ou Monaco. Enfin tu vas me dire... avec l'hélicoptère tout devient (presque) possible :)
    "ATR72 Air France by CCM" Cette dénomination m'a toujours intrigué et je n'ai jamais su le pourquoi du comment de cette appellation. Il m'avait semblé qu'à l'époque (je me trompe peut être), que cet avion assurait des Nice-Toulouse :)
    A bientôt !

    • Comment 555215 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2737 Commentaires

      Merci Benjamin pour le commentaire. Effectivement, un Sion-Nice pourrait permettre "d'arroser" toute la Côte d'Azur pour la clientèle valaisane à haut pouvoir d'achat pour peu que les vols soient coordonnés avec ceux des compagnies d'hélicoptères opérant sur Nice. Concernant Air France by CCM Airlines, c'était la norme voulue par AF à l'époque pour tous les vols affrétés ou franchisés auprès des "ressources partenaires" comme ils les appelaient alors. Il existait même au siège AF une Direction pour piloter tous ces accords. Et si le partenaire envoyait un avion à des couleurs qui n'étaient pas celle de la charte, il y avait des pénalités. XK a beaucoup opéré sous code AF à cette période, sur NCE-TLS comme tu le signales mais aussi NCE-LYS, MRS-LYS, MRS-FCO et même ORY-GNB avant que la ligne ferme. Tous ces contrats ont pris fin quand AF a créé ses bases en Province et a regroupé ses filiales YS, DB et A5 sous la marque Hop. On voit le résultat une dizaine d'années plus tard... A bientôt.

  • Comment 555142 by
    Chevelan GOLD 15066 Commentaires

    Salut Luc

    Tu avais déjà à l'époque le réflexe du parfait FRiste ! ^^
    Air Glacier a subit le Covid19 de plein fouet, puisque l'essentiel de leur mission est le sauvetage en montagne, actuellement la compagnie met au chômage une bonne partie de ses effectifs...
    Super le billet papier ! J'ai une sacré collection de mes différents voyages.
    Heureux le temps ou cette compagnie opérait des vols commerciaux vers la Corse en Beechcraft200 de 9 places, (tu m'étonnes que les tarifs étaient élevés !)
    CLY peut reçevoir un nombre conséquent de petites machines.
    Le vol par lui même était confortable et la vue exceptionnel tant à l'extérieur que dans le cockpit.
    L'approche sur SIR est technque, mais les pilotes se régalent.
    J'apprend par la plume de Lagentsecret que le site a été crée en 2011 !
    Petit message perso : Il s'agit bien d'un Tristar opéré par AC, (et non d'un B757), emprunté lors de mon vol entre Lyon et Mirabel, en Juin 1990 !

    Merci pour cette contribution, on attend la suite avec impatience.

    • Comment 555229 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2737 Commentaires

      Merci Hervé.
      J'imagine que les temps doivent être durs pour Air Glaciers, mais j'ignore pour quel opérateur aérien de toute la planète, hormis peut-être quelques compagnies cargo, ce n'est pas le cas. Le chômage est l'un des recours indispensables pour que chaque entreprise survive, reste à savoir s'il est aussi bien pris en charge par l'Etat en dehors de France et notamment en Suisse.
      Bien noté pour la précision à propos de ce mystérieux 757 AC. Un L-1011 TriStar est effectivement plus plausible. Sais-tu si c'était un -500 ?
      A bientôt pour la suite.

      • Comment 555318 by
        Chevelan GOLD 15066 Commentaires

        Hi Luc

        "reste à savoir s'il est aussi bien pris en charge par l'Etat en dehors de France et notamment en Suisse."=> Oui, la confédération a mis la main au portefeuille pour venir en aide aux entreprises en difficulté, mais les aides apportées sont très contrôlées, des aigrefins ont étés rattrapés et déjà sanctionnés par les autorités compétentes, suite à des fraudes...
        "Sais-tu si c'était un -500 ?" => Gulps, je n'en ai aucune idée, la seule chose dont je me souviens, est qu'il s'agissait d'un vol charter...

  • Comment 555154 by
    vass06 SILVER 72 Commentaires

    Bravo encore une fois pour ce superbe FR de derrière les fagots.
    Le TO local Suisse VT vacances avait prévu à partir d’avril 2020 1 a 3 rotations hebos entre Sion et Calvi avec un Beach KingAir 350i de SFS (swiss Flight Services) basé dans le coin, mais le covid a remis en cause le démarrage de ces vols....à voir s’il y a une chance pour la haute saison.

    • Comment 555230 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2737 Commentaires

      Merci Valéry pour ces précisions. Je pensais que VT Vacances s'était résolue à acheter des billets chez easyjet mais grâce à ton indication je suis allé visiter leur site et j'ai trouvé leurs offres estivales (à cet instant sans achat possible) sur la Corse et l'Ile d'Elbe au départ de La-Chaux-de-Fonds et de Sion à bord du très beau King Air 350 de SFS, mais à des prix dignes d'un A/R transatlantique en Premium... A bientôt

  • Comment 555159 by
    Bargi62 SILVER 3248 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR:
    Très belle découverte de cette ligne dont j’ignorai totalement l’existence !
    J’aime beaucoup ce type de vol et quel bonheur d’avoir cette vue imprenable depuis le cockpit pour l’atterrissage.
    La cabine a l’air en plus très confortable.
    A bientôt.

  • Comment 555185 by
    AirBretzel TEAM GOLD 8624 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR.
    Je découvre cette compagnie, un vol bien particulier.
    Pour le prix je confirme qu'une petite boîte serait la bienvenue.
    Le site fêtera ses 10 ans en 2021.
    A bientôt

  • Comment 555257 by
    AirOne 2340 Commentaires

    Merci pour ce FR bien agréable avec un atterrissage très impressionnant entre les montagnes. C'est un petit vol bien qui fait très privatif du fait du type d'avion ahah, d'ailleurs le prix lui aussi est bien "exclusif" mais le BP est très détaillé c'est un bon plus. Une petite bouteille à bord serait un minimum quand même ahah.

    Merci et à bientôt!

  • Comment 555276 by
    akivi GOLD 2676 Commentaires

    Merci Luc pour cette découverte à plusieurs niveaux ! Découverte d'Air Glaciers, de cette improbable ligne CLY-SIR et même d'un trafic commercial à l'aéroport de St Tropez-La Môle :) Mais les tarifs sont trop élevés pour que j'envisage de prendre cette compagnie malheureusement.

    L'approche sur SIR est magnifique ! Un peu dans le même genre il y a celle sur Paro au Bhoutan, que tu dois connaître.

    A bientôt !

    • Comment 555328 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2737 Commentaires

      Merci Guillaume. Hélas je n'ai jamais mis les pieds au Bhoutan et je n'ai donc jamais goûté aux approches locales, tout comme au Népal d'ailleurs, même si en dehors de Sion, St Tropez ou autres terrains européens "mal pavés", j'ai eu quelques émotions fortes dans le domaines en Colombie Britannique ou en Malaisie, et dans les îles en général, notamment celles de l'Atlantique : Madère bien sûr, mais aussi les Canaries ou les Açores quand ça souffle fort... A bientôt.

  • Comment 555281 by
    rogertaylor GOLD 651 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR

    Quel plaisir cela doit être de volé dans ce genre d'appareil.

    A bientôt

  • Comment 555294 by
    Michelg GOLD 2298 Commentaires

    Un superbe vol aux conditions suisses, propre et cher. A ce prix ils auraient pu offrir le Champagne.
    Superbes vues au décollage et lors de l'approche.
    Merci Luc pour ce beau FR et à bientôt.

  • Comment 555311 by
    tsow GOLD 1749 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    C'est un superbe vol effectué avec cette petite compagnie (je me demande d'ailleurs ce qu'il adviendra de ces mini-compagnies après la crise). La prestation est inexistante, mais c'est à la hauteur de ce à quoi on peut s'attendre dans un avion de 8 places sans équipage commercial... et puis les superbes vues compensent largement!

    À bientôt!

    • Comment 555331 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2737 Commentaires

      Merci. On peut effectivement s'interroger sur le devenir de nombre de compagnies aériennes de la planète, et par voie de conséquence de l'avenir de notre hobby de passagers aériens à la recherche d'expériences et de diversité. Cela risque de devenir bien monotone... Air Glaciers n'échappe sans doute pas à la règle comme le dit Chevelan un peu plus haut, même si son business model très particulier la rend sans doute moins dépendante d'une saison d'été ratée sur les vols de genre.
      A bientôt.

      • Comment 555506 by
        Birkigt 16 Commentaires

        Un grand merci à Lucky Luke pour ce beau compte-rendu sur ce vol hors du commun.
        Pour clarifier : la date de création d’Air-Glaciers est bien 1965. 1951 étant le code postal de Sion pour les cases postales…
        Pour ceux qui ont la patience de lire ce qui suit, je me permets de vous raconter les souvenirs lointains d’une expérience avec cette compagnie. Malheureusement je n’ai aucune photo pour en faire un « report ».
        Nous sommes à la fin du siècle passé (98, 99 ?). L’armée suisse, m’ayant rappelé sous les drapeaux comme à son habitude, m’avait offert un séjour à la caserne de Sion. Toutefois devant me rendre à une réunion importante chez un client à Francfort, j’avais obtenu une petite journée de congé.
        Je vois sur l’horaire (en papier) de Swissair (eh oui…) qu’il y a un vol hebdomadaire (ou bi-hebdomadaire ?) Sion-Zurich, avec un départ tôt le matin et un retour en soirée : parfait pour avoir une correspondance ZRH-FRA et retour). Voici mon voyage organisé avec un billet en C. L’agence de voyage m’envoie la confirmation mais pas de billet papier, je devais le recevoir à l’aéroport et pour le segment LH me présenter au guichet de transfert à ZRH. Je pensais avoir à faire à un vol Crossair, je ne savais pas que c’était opéré par Air-Glaciers.
        Mon chauffeur en uniforme gris-vert me dépose devant l’aéroport de Sion à 06 :00. J’entre dans le terminal ou seul le hall est éclairé. Il n’y a personne. J’attends, et 10 minutes plus tard les pilotes arrivent. En me saluant, ils m’annoncent que je suis l’unique passager pour ZRH ce matin-là. Ils établissent le billet et nous partons direction le tarmac, en laissant de côté le portique de sécurité. Il fait encore presque nuit. Arrivés à l’avion, un des pilotes le déverrouille, l’autre inspecte la machine. Je m’installe et on m’offre la presse du jour posée sur le siège d’à côté. Le deuxième pilote monte à bord, ferme la porte et vérifie sa bonne fermeture à la lumière de son briquet… Je me souviens de l’échange entre les deux pilotes : « C’est toi qui pilote ? -Non, fais l’aller, je ferais le retour ». Les moteurs démarrent, puis roulage et c’est le décollage immédiat, descendant la vallée du Rhône jusqu’au Lac Léman, puis virage à droite vers les Alpes fribourgeoises, puis bernoises. C’est le lever du soleil et le décor est tout simplement magnifique. Nous faisons une approche classique par le Nord pour nous poser sur la piste 16. La piste parait immense pour poser notre petit insecte. Arrivés au point de stationnement, nous sommes attendus par un paxbus articulé et un tracteur avec au moins quatre chariots à bagage, tout cela pour un unique passager, sans bagage…. Je vois encore le regard amusé du bagagiste. Les pilotes prennent congé en me demandant d’être bien à l’heure pour le retour… Eux passaient la journée à Zurich avant d’opérer le vol retour.
        Je me présente au guichet de transfert. La collaboratrice me dit d’un air amusé : « Ah, c’est vous LE passager qui vient de Sion ».

      • Comment 555507 by
        Birkigt 16 Commentaires

        Au retour de FRA, je constate avec une petite déception (je changerais ensuite d’avis), que je n’aurais pas le droit à un vol de retour privé et que nous serons 5 pax. Il y avait notamment le directeur de la succursale de Sion d’une grande banque suisse qui allait à Zurich régulièrement pour aller y prendre ses ordres et qui visiblement était un habitué de la ligne. Décollage de jour. A peine en l’air, le directeur de banque joue le rôle de l’hôtesse, il connait les rangements de l’avion, sort les gobelets, les distribue et fait couler le vin valaisan : magnifique apéritif au soleil couchant dans l’esprit du Valais, ce canton suisse dont la convivialité fait partie de l’ADN. La descente commence, nous survolons le glacier de la Plaine Morte, puis virage à droite sur Crans-Montana, alignement dans la vallée. Je vois à la nuit tombante à ma droite le Christ de Lens illuminé et, par le cockpit, les fortifications de Valère et Tourbillon, emblèmes de la ville de Sion. Nous nous posons en douceur sur le tarmac. Les pax et l’équipage se quittent en se serrant la main. Après ces vols mémorables, je suis allé retrouver mon chauffeur et la vie en gris-vert…

        Voilà mon souvenir d’Air-Glaciers, en espérant ne pas vous avoir barbé avec ces lignes.

        • Comment 555590 by
          LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2737 Commentaires

          Bien au contraire. Merci pour le commentaire et pour ce récit, certes sans illustration mais très intéressant. J'ignorais qu'Air Glaciers avait été le sous-traitant de Swissair ou de Crossair sur la ligne Sion-Zurich à la fin des années 90, tout comme que 1951 est finalement le code postal et pas l'année de création de la compagnie, bien que cela puisse il faut bien l'avouer être source de confusion pour un non initié !

  • Comment 557794 by
    Leadership TEAM GOLD 5136 Commentaires

    Merci Luc pour ce nouveau partage (oui j'ai beaucoup de retard dans la lecture).
    Un vol vraiment pas donné, mais on est proche du jet privé.
    Je suis surpris du pilote unique, je pensais que c'était obligé d'avoir 2 pilotes (comme en Twin Otters par exemple).
    Les paysages sont magnifiques mais c'est toujours frustrant les hublots rayés/sales.
    A+
    PS: j'ai rajouté le logo

Connectez-vous pour poster un commentaire.