Avis du vol Mandarin Airlines Taipei City Kinmen en classe Economique

Compagnie Mandarin Airlines
Vol AE1261
Classe Economique
Siege 1K
Avion ATR 72-600
Temps de vol 01:20
Décollage 02 Mai 20, 07:10
Arrivée à 02 Mai 20, 08:30
AE 17 avis
tsow
Par SILVER 291
Publié le 19 juin 2020

Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur ce FR!


Après notre week-end de fin Mars aux îles Pescadores, mon ami et moi-même décidons de repartir pour un week-end à la découverte d'une autre île taïwanaise de la Mer de Chine. En fait, nous nous sommes donnés pour objectif de visiter tous les archipels taïwanais où il est possible d'aller en avion. Non pas qu'il soit particulièrement AvGeek, mais il est bien d 'accord avec moi qu'il est toujours agréable de voyager en avion et qu'à défaut de voyages lointains, il faut profiter d'être à Taïwan pour le faire en toute liberté.


Va donc, cette fois-ci, pour Kinmen. Cette île (qui est en fait un mini-archipel avec deux îles principales et quelques îlots) a la particularité d'être toute proche de la Chine, à seulement 5 kilomètres de Xiamen, mégapole du Fujian à la croissance effrénée.


Pour ce qui est des vols, KNH est desservie depuis TSA à raison d'une dizaine d'A/R par jour. UNI Air (B7) et Mandarin Airlines (AE) sont en duopole sur cette ligne, comme sur la plupart des lignes intérieures taïwanaises. Nous choisirons Mandarin Airlines pour l'aller, car elle propose un horaire qui nous permet d'être à destination à 8h30 du matin le samedi. Je suis d'autant plus satisfait du choix que j'avais bien envie de tester Mandarin Airlines après avoir fait l'expérience de B7 sur notre aller-retour vers MZG. Pour parfaire le tableau, nous profitons sur AE d'un tarif promotionnel à 1600twd (environ 50€). Le tarif habituel, fixe, se situe autour de 65€ avec d'innombrables réductions destinées aux résidents et à certaines catégories de population (séniors, handicapés, militaires…): il s'agit bien d'une ligne de service public, d'autant plus stratégique qu'il est indispensable pour Taïwan de maintenir des liens avec ce territoire si proche de la Chine.


Pour le retour, nous choisissons UNI Air, qui propose un vol relativement tard le Dimanche soir et qui a à mes yeux l'intérêt d'être exploité par EVA Air en A321: une nouvelle compagnie et un "vrai" avion avec deux réacteurs, deux galleys, huit portes et six sièges de front, par les temps qui courent ça ne se refuse pas. Il nous en coûtera 2000twd, soit environ 65€, au tarif "promotionnel". De toute évidence, ledit tarif promotionnel est moins intéressant que celui d'AE mais c'est toujours ça de pris, avec des conditions de flexibilité qui restent très correctes (remboursement/modification possibles jusqu’au départ avec des frais de 25% du prix du billet).


Nous voici donc avec un routing qui me fera découvrir deux compagnies et qui nous permettra d'optimiser le temps sur place, avec deux jours pleins mais seulement une nuit d'hébergement à payer. Que demander de plus?


Routing

  • AE1261 - Y - TSA-KNH en ATR72-600 Vous etes ici
  • B78836 - Y - KNH-TSA en A321 A venir

Pour équilibrer les deux FRs en nombre de photos, je mettrai le bonus de Kinmen dans le FR du vol retour qui, de nuit, aura été peu propice à la prise de vue.


J'ai tout de même intégré à la suite de ce FR un petit bonus culinaire de deux restaurants dans lesquels je suis allé cette semaine à Taipei, avec en prime une visite d'un bar AvGeek comme je n'en avais jamais vu avant!


Bonne lecture!


TSA: L'expérience au sol


Pour un décollage à 7h10, mon ami et moi nous sommes donnés rendez-vous à 5h30 côté de la station de métro la plus proche de nos logements respectifs. Comme la fois précédente, nous avons prévu de nous rendre à Songshan en MRT, en une quinzaine de minutes et pour l'équivalent d'une soixantaine de centimes. Seulement voilà: nous trouvons une station fermée. Nous sommes arrivés trop tôt et le métro ne circule pas encore.


En consultant Google Maps à la recherche d'idées salvatrices, nous nous apercevons qu'il est possible d'aller à TSA en vélo en à peine plus de 20 minutes. En m'étant levé à 5h du matin et sans avoir petit-déjeuné, je dois dire que je suis moyennement enthousiaste à cette idée. Il y a cependant des vélos en location libre-service juste à côté de l'entrée de la station où nous nous trouvons, et je me dis que de se rendre en vélo à un aéroport constitue quand même une expérience originale.


Bref, je me laisse convaincre et nous louons deux "U bike", qui sont tout sourire à l'idée de transporter des passagers de notre qualité.


(Oui, le soleil se lève très tôt à Taiwan en cette saison et il était bien 5h30 du matin)


photo 20200502_053829

Au bout de vingt minutes, l'effort laisse place au réconfort lorsque nous arrivons en vue du fier cheval ailé qui accueille le cycliste aux mollets endoloris.


photo 20200502_060610

Nous allons stationner nos véhicules…


photo 20200502_061608

…Et parcourons quelques centaines de mètres à pieds pour atteindre le terminal.


photo 20200502_062113

Une fois à l'intérieur, direction les comptoirs AE pour récupérer nos BP. Il est alors environ 6h10 du matin, soit une heure avant l'heure de départ prévue.


photo 20200502_062414

Comme lors de mes deux précédents vols intérieurs à Taiwan, il nous est impossible d'utiliser les bornes et nous devons nous rendre aux comptoirs afin de permettre aux agents de vérifier notre date d'entrée sur le territoire.


J'avais procédé à l'OLCI avant de venir à l'aéroport, mais comme d'habitude il ne m'aura servi qu'à sélectionner mon siège étant donné qu'il est impossible d'obtenir son BP sous forme électronique. J'avais choisi le 5K, afin d'avoir une bonne vue sur la Taipei 101 au décollage. Les agents placeront mon compagnon de voyage au siège voisin, le 5H.


photo 20200502_062935_li

Nous décidons de rester landside pour petit déjeuner, n'ayant pas été impressionnés par l'offre airside lors de notre dernier passage. C'est un peu plus fourni de ce côté-ci.


photo 20200502_062217

Avant toute chose, nous passons devant une belle boutique de maquettes. F-HTYA est en pôle position pour aller faire du ciel le plus bel endroit de la Terre.


photo 20200502_062235photo 20200502_062322

C'est dans la partie internationale du terminal qu'il faut aller pour trouver la plupart des enseignes indiquées sur le panneau.


photo 20200502_063735

Sur le chemin, une superbe reproduction d'une rue de Taipei où se dresse un magnifique feu de circulation.


photo 20200502_063404

Pour ajouter au charme de l'endroit, un piano à queue trône devant les comptoirs CI. La fréquentation est minimale…


photo 20200502_063750

…Et pour cause, puisque TSA n'accueille plus que deux ou trois vols internationaux (quelques rotations hebdomadaires vers PVG, HND et GMP sont encore assurées), tous les autres ayant été transférés vers TPE. Il n'y aura donc presque aucun vol au départ ou à l'arrivée dans le terminal international ce jour-là.


Un coup d'oeil au FIDS, et c'en est fini de mes espoirs d'embarquer sur l'AE217 de 13:20 pour une escapade à Wuhan :'(


Heureusement, à gauche de l'écran, deux pingouins sont à l’œuvre pour emplir nos cœurs de joie à l'occasion de la fête des mères. Cet attendrissante image joint l'utile à l'agréable en nous apprenant que la Taipei 101 est visible depuis l'Arctique.


photo 20200502_063501

Nous poursuivons notre chemin à la recherche d'un petit-déjeuner.


Évidemment, au vu de la fréquentation, l'ensemble des commerces du terminal international sont fermés excepté pour un Subway, dont l'offre salée (et grasse) ne nous met guère en appétit. Sans compter que l'heure tourne, et qu'il s'agirait pour nous de nous diriger vers le PIF et la salle d'embarquement.


Sans compter que je ne résisterai pas à immortaliser ces paysages idylliques avec, à gauche, un ryad typiquement taïwanais.


photo 20200502_063057

Un peu plus loin, les réjouissances continuent avec un "musée du miel" (!) installé en plein hall d'enregistrement. La visite à l'avantage d'être rapide: les expositions du musée se limitent aux chefs-d’œuvre que vous pouvez voir sur la photo. Touts les regards sont tournés vers la pièce maîtresse du musée du miel, qui trône somptueusement dans le coin à gauche. Une sculpture dont la muse n'est autre que Maya Lisa, reconnaissable entre mille grâce à son sourire niais.


photo 20200502_064033

Après cette instructive visite nous trouvons enfin, juste avant l'entrée du PIF, une boutique dont l'offre semble à peu près adaptée aux besoins d'un petit-déjeuner (je parle surtout des mille-crêpes et des yaourts en bas^^)… Mais en regardant l'heure, nous nous apercevons qu'il ne nous reste plus que cinq minutes avant le début de l'embarquement!


photo 20200502_064104

Juste le temps d'immortaliser cet espace de travail avant de passer airside…


photo 20200502_062945

…Puis, après un PIF expédié en une minute chrono, nous voici en salle d'embarquement.


photo 20200502_064456

Heureusement que nous n'aurons que quatre minutes à y passer, car les lieux manquent de charme. Une seule et unique boutique vend quelques gâteaux secs, qui ne m'avaient pas laissé un impérissable souvenir lors de mon passage précédent un mois plus tôt. Seule différence notable: un "fashion chantier" à la taïwanaise est en cours sur la droite.


photo 20200502_064506

Le 7-eleven automatisé, lui, semble échapper au makeover.


photo 20200502_064517

Peut-être devrais-je tenter ma chance au salon VIP Mandarin Airlines pour un petit-déjeuner sur le pouce? Étant donné qu'AE n'a ni classe Affaires domestique ni véritable programme de fidélité, les VIPs ne doivent pas s'y bousculer.


photo 20200502_064526

L'embarquement est appelé à l'heure prévue, et je n'aurai donc malheureusement pas le temps de m'enquérir des conditions d'accès à ce paradis terrestre (comme je l'avais pourtant promis à Lagentsecret qui me posait la question en commentaire de mon FR TSA-MZG).


Nous rejoignons rapidement la file en porte 13, qui avance d'autant plus vite que le vol de ce matin sera loin d'être plein.


photo 20200502_064918

A notre arrivée sur le tarmac, un paxbus nous ouvre grand ses portes. Cette disposition des portes sur la face avant du bus est plutôt originale; je ne l'ai d'ailleurs vue qu'à TSA jusqu'à présent.


photo 20200502_065021

Nous prenons le chemin de notre ATR dans un environnement 100% Airbus…


photo 20200502_065604photo 20200502_065612

…Troublé seulement par la présence d'un McDonnell-Douglas de feu FAT.


photo 20200502_065628

Une minute plus tard, nous voici à proximité de notre monture du jour.


photo 20200502_065705

Sur la gauche, c'est une véritable démonstration de force des dérives vertes…


photo 20200502_065749

…Et c'est aussi l'équipe Evergreen qui s'occupe du catering, sur fond de Taipei 101.


photo 20200502_065804

Qu'à cela ne tienne, il en faudra plus pour entamer la témérité de la team violets.


photo 20200502_065754

C'est le vaillant B-16853 qui va nous transporter aujourd'hui. Il s'agit d'un ATR72-600 livré à AE en Décembre 2017.


photo 20200502_065821

Je trouve la livrée AE un peu moins réussie que la livrée B7/BR.


photo 20200502_065826

Instant T (à défaut d'instant P).


photo 20200502_065833

AE1261: Le FLight-Report


L'accueil à bord est poli.


En obliquant à gauche, on découvre une cabine moderne équipée de sièges plutôt élégants avec leur revêtement en simili-cuir. (photos prises à la fin du vol).


photo 20200502_082531-88679photo 20200502_070040

En nous installant sur notre duo 5H/K, nous avisons la première rangée qui est encore vide alors que l'embarquement est terminé. Nous allons donc voir la PNC en charge des rangées avant, et lui demandons si nous pouvons migrer vers le premier rang. Cordiale, elle nous accordera immédiatement cette faveur.


Je m'installe au 1K afin de profiter de la vue sur la 101, qui s'annonce bien dégagée aujourd'hui. Mon ami s'installera au 1A, afin de profiter lui aussi d'un hublot.


photo 20200502_070048

Je découvre, une fois installé, un pas convenable pour mon 1m89. Ceci étant, ce n'est pas extraordinaire pour un siège bulkhead.


photo 20200502_070355

Le principal avantage de ce siège 1K est donc la vue qu'il offre, bien plus dégagée que le 5K quelques rangées plus loin.


photo 20200502_070235

Les pleins sont d'ailleurs en cours.


photo 20200502_070230

Interrompant ma contemplation du monde extérieur, la PNC vient me remettre la littérature relative à cette "window exit". Elle restera quelques instants afin de s'assurer que la leçon ait bien été lue et assimilée.


Il me faudra lire jusqu'en bas de la fiche pour voir mon étroite coopération sincèrement remerciée par China Airlines et Mandarin Airlines.


photo 20200502_070206

Une fois assuré de pouvoir compter sur mon indispensable contribution à la sécurité des passagers, le CdB donne son accord pour le pushback.


Quelques instants plus tard, il procède à la mise en route non loin de ce joli Bombardier Global 5000. B-98888, de son petit nom, appartient à une compagnie charter taïwanaise.


photo 20200502_070759

La vue devient vite moins intéressante.


photo 20200502_071227

Heureusement, on peut compter sur le moodlighting pour nous en mettre plein la vue…


photo 20200502_070412

…Et les PNC seront bientôt au centre de toute l'attention avec les démonstrations de sécurité.


S’ensuivent les annonces d'accueil à bord, prononcées dans un bon anglais et sur un ton plutôt enjoué. Fait appréciable, la CC mentionne dans son annonce la suppression du service de boissons chaudes par précaution sanitaire, et précise que de l'eau peut être servie sur demande. C'est commercialement plus correct de l'annoncer ainsi, que chez UNI Air où aucune explication n'avait été fournie.


Quelques instants plus tard, nous voici autorisés à entrer en piste.


photo 20200502_071301

Nous nous élançons aussitôt sur l'asphalte, les oreilles bercées par un vrombissement de tondeuse…


…Et les yeux ravis par la vue, qui s'améliore à mesure que nous prenons de l'altitude.


photo 20200502_071335photo 20200502_071342

La fière Taipei 101 se dessine malgré la brume.


photo 20200502_071349

Une fois à la verticale de la rivière Keelung, le régime moteur est légèrement diminué et nous entamons un virage à droite…


photo 20200502_071412

…Qui nous offrira une très belle vue sur la 101.


photo 20200502_071421photo 20200502_074256

Nous approchons de Xiangshan, à l'Est de Taipei…


photo 20200502_071433photo 20200502_071503

…Puis nous poursuivons vers le Sud…


photo 20200502_071524

…Prenant congé de la belle 101 pour le week-end.


photo 20200502_071616photo 20200502_071657

Au 1A, mon ami s'en donne à cœur joie avec le paysage…


photo 20200502_072541-64585

…Qui devient bien moins intéressant une fois que nous atteignons notre altitude de croisière, entre deux couches nuageuses.


Le volume sonore est tout à fait acceptable en régime de croisière.


photo 20200502_073944

La cabine est très calme, c'est un peu étrange.


photo 20200502_072747

L'utilisation de moyens d'investigation sophistiqués me permettra de révéler un faisceau d'indices graves et concordants incriminant le faible remplissage pour cet inhabituel silence.


photo 20200502_073639-33728

Après cette enquête rondement menée, je m'accorde une pause lecture bien méritée avec le dernier thriller des éditions Mandarin.


Je m'arrêterai à l'avant-dernier chapitre, pétrifié d'épouvante par la vision des deux héros contraints à la fuite rampant vers des lumières faiblardes que leurs yeux endoloris ne font qu'entrevoir, le tout en se pinçant le nez dans une vaine tentative de s'épargner l'odeur insupportable de la fumée. Pour ne rien arranger, on ne leur laisse même pas le droit d'utiliser leur walkman, leur manette de voiture télecommandée et leur talkie-walkie.


photo 20200502_073436

Heureusement, le deuxième tome est beaucoup plus gai. Ici, c'est Madame qui s'y colle et elle a le sourire jusqu'aux oreilles à l'idée d'enfiler son masque à oxygène. Les enfants, hilares, ne peuvent contenir leur joie à la perspective de goûter aux plaisirs des gilets gonflables. C'est tellement rigolo!


photo 20200502_073442

Mon copax du 1A me tire de mes lectures en me faisant remarquer que nous survolons les îles Pescadores. Profitant de ce que les deux PNC soient occupées, je fais fi pour un instant de la consigne "attachez vos ceintures" pour aller voir du côté gauche de l'appareil.


photo 20200502_075402

C'est une route bien étrange qu'empruntent tous les vols pour Kinmen, passant systématiquement à la verticale des Pescadores alors qu'une route plus au Nord serait bien plus directe (Kinmen se trouve juste à côté de Xiamen). Je me demande bien quelle est la raison de ce détour (qui doit tout de même finir par coûter cher en carburant à B7 et AE). Si l'un(e) d'entre vous a une idée, n’hésitez pas à la partager en commentaire.


photo capture-decran-51

Après cette escapade de l'autre côté de la cabine, je file me remettre en conformité avec les règles en regagnant mon siège et en attachant ma ceinture, non sans l'avoir consciencieusement ajustée: quand on coopère avec Mandarin Airlines pour assurer la sécurité des passagers, on se doit de montrer l'exemple.


Et puis ce n'est pas comme si c'était une punition de rester sur ces sièges: le dossier est moins dur que celui de la version installée sur les AT76 d'UNI Air…


photo 20200502_074936

…Et il est même possible de l'incliner! Je ne sais pas si c'est une spécificité du premier rang, mais quoi qu'il en soit ce n'était pas ce cas sur B7.


photo 20200502_074444

Les sièges bulkhead sont équipés de tablettes qui s'escamotent dans l'accoudoir et qui se déploient en deux parties. Très solide, elle supportera sans flancher le poids du festin servi par AE.


photo 20200502_080025

Poursuivons la découverte de notre environnement avec le PSU, moderne…


photo 20200502_073203

…Et terminons par la têtière "maison". Je suis surpris que ces têtières en papier n'aient pas été retirées avec la COVID-19.


photo 20200502_074000

Une fois notre petit tour terminé, la vue sur le détroit de Formose s'est dégagée (à défaut d'être devenue intéressante).


photo 20200502_074853

Avec ce genre de paysage, heureusement que le vol n'est pas trop long: vous l'aurez compris, AE n'offre pas de magazine de bord (et ce n'est pas dû à la pandémie, Akivi faisait la même remarque dans son FR "pré-COVID"). C'est la même chose sur UNI Air, mais c'est tout de même un peu mesquin.


Heureusement, mon environnement proche me réserve quelques découvertes littéraires…


photo 20200502_081041

…Et j'avais pris soin d'apporter de quoi parfaire ma culture classique.


photo 20200502_080909-81488

Le CdB coupera court à cet instant culture en annonçant le début de descente.


photo 20200502_081219

Nous aurons tôt fait de traverser la couverture nuageuse…


photo 20200502_081538

…Et nous voici à l'approche de Kinmen. De l'autre côté mon ami profite de la vue sur Xiamen, en Chine.


photo 20200502_081723

Une dernière photo pour la route, nos PNC nous ayant prévenus que les prises de vue étaient interdites à KNH (en raison de son statut de base militaire).


photo 20200502_081844

C'est donc en mode "furtif" que je vous retrouve au point de stationnement, après un roulage rapide.


photo 20200502_082230

Le débarquement s'organise rapidement et se fait sous les cordiales salutations de l'équipage.


Imitant quelques-uns de mes copax qui n'ont cure de l'interdiction de photographier, je m'autorise à immortaliser notre destrier.


photo 20200502_082624

La dérive est toujours là.


photo 20200502_082626

Le cheminement vers l'aérogare s'effectue à pieds…


photo 20200502_082642

…Pour mon plus grand bonheur.


Toute ressemblance avec la photo de couverture d'un (très) récent FR d'Akivi est purement fortuite^^


photo 20200502_082704

A l'avant, le fret est en cours de déchargement.


photo 20200502_082728

Un peu de kérosène, et notre brave bête sera bientôt prête à repartir pour TSA.


photo 20200502_082811

KNH: Le parcours des arrivées


Une fois dans l'aérogare, le cheminement pour rejoindre le hall des arrivées est un peu tarabiscoté avec plusieurs changements d'étage.


photo 20200502_083022

Qu'à cela ne tienne, nous finissons par arriver à bon port.


photo 20200502_083713

N'ayant toujours pas petit-déjeuné, nous nous dirigeons vers la supérette locale.


photo 20200502_083724

Je n'aime pas trop Hi-Life (notamment en raison de l'absence de mes sucreries préférées, qui me fait conclure à la nette supériorité de 7-eleven et Family Mart). J'y trouverai quand même mon bonheur en la forme de ce "gâteau de la danse de la neige". Un nom de ballet que n'aurait pas renié un Tchaïkovski du 21ème siècle. Une fois en bouche, la chorégraphie des saveurs tient quand même plus du spectacle d'école maternelle.


photo 20200502_083642

Avant de sortir de l'aérogare, nous passons devant cet étrange FIDS qui indique les conditions météorologiques dans tous les aéroports desservis depuis KNH. Le logiciel a tout de même du mal à accepter que la visibilité puisse excéder quatre chiffres.


photo 20200502_084002

Je passe rapidement aux communs pour me laver les mains. J'en ressortirai les mains propres, et le cerveau enrichi d'une triple formation linguistique, zoologique et militaire, courtesy of Kinmen Airport.


photo 20200502_085048

Pendant que j'approfondissais ma connaissance des propriétés des tâches du léopard, mon ami s'est rendu au bureau d'un loueur de véhicules pour arranger la location de deux scooters pour le week-end. Une fois les formalités effectuées (dans une conformité légale toute relative), le loueur nous emmène récupérer nos bolides à une centaine de mètres du terminal.


Cette fois-ci, point de Nice Rich EGB_B_Style à la pointe de l'innovation avec leurs moteurs électriques mais de banales pétrolettes Kymco. Histoire de se consoler, on se dit que nous gagnerons en vitesse et en autonomie ce que nous perdrons en prestige et en style.


photo 20200502_091348

C'est ici que se termine ce Report, merci de m'avoir lu et à très bientôt pour le FR du vol retour et le bonus de notre (sympathique) séjour à Kinmen!


Pour ceux qui le souhaitent, un petit bonus culinaire est disponible juste en-dessous (avec en prime un bar AvGeek comme je n'en avais jamais encore visité^^).


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Mandarin Airlines

6.1/10
Cabine8.5
Equipage7.5
Divertissements4.5
Restauration4.0

Taipei City - TSA

8.6/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services4.5
Propreté10.0

Kinmen - KNH

8.5/10
Fluidité9.5
Accès8.5
Services7.0
Propreté9.0

Conclusion

Une cabine moderne et un peu plus confortable que sur les AT76 d'UNI Air, grâce à un meilleur rembourrage et à un dossier inclinable. 8,5.
Un équipage cordial, malgré le peu d'interactions les PNC m'auront (elles aussi) fait bien meilleure impression que sur UNI Air. 7,5.
Niveau divertissements, on ne demande pas d'IFE mais une appli ne ferait pas de mal, sans parler d'une offre de presse en porte. L'absence de magazine de bord est, elle aussi, vraiment dommage (et mesquine), d'autant qu'elle n'est pas dûe à la pandémie. Cela reste tout de même acceptable pour un temps de vol effectif de 50mn. 4,5.
Pas de catering à bord pour des raisons que l'on comprend, mais à ce stade (vol effectué en Mai, alors que Taïwan n'avait enregistré aucun nouveau cas de COVID-19 depuis déjà quelques semaines) il serait temps de penser à des alternatives (eau/boissons à disposition des pax...). Je mets donc un point de moins que sur les vols B7 effectués un mois plus tôt (4,5-1=3,5). Contrairement à B7, Mandarin Airlines a au moins eu la correction d'annoncer l'absence de prestation en début de vol; 0,5 point de bonus. 4.

L'un dans l'autre, ce fut un bon vol avec AE avec une cabine plus confortable et un équipage agréable qui la distinguent d'UNI Air qui ne m'avait pas séduit dans mes expériences. Pour le reste, c'est à peu près équivalent avec des offres divertissement et restauration réduites à leur plus simple expression.

TSA est vraiment un trésor d'accessibilité: arriver à un aéroport en vélo à 6 heures du matin, que dire de plus? En termes de fluidité, c'est tout aussi parfait. C'est au niveau des services airside que ça pèche: ça manque vraiment de commerces et c'est d'autant plus pénalisant que tout ou presque était fermé landside.

KNH est un aéroport de petite taille, qui offre un parcours fluide malgré des cheminements un peu tarabiscotés. L'aéroport se situe à distance raisonnable de la ville, j'imagine qu'il ne doit pas coûter cher de s'y rendre en taxi ou en bus. Niveau services, c'est très bien fourni en zone publique et, contrairement à TSA, tous les commerces sont ouverts.

Informations sur la ligne Taipei City (TSA) Kinmen (KNH)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 11 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Taipei City (TSA) → Kinmen (KNH).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Mandarin Airlines avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 0 minutes.

  Plus d'informations

22 Commentaires

  • Comment 556768 by
    Esteban TEAM GOLD 12295 Commentaires

    Merci Tiedel pour le partage !

    Les deux petits bonhommes sur la carte de sécurité sont effectivement très drôles !!

    A bientôt !

  • Comment 556778 by
    lagentsecret GOLD 12474 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Belle entrée en matière avec cette arrivée à l'aéroport à la force des jarrets

    "Une sculpture dont la muse n'est autre que Maya Lisa, reconnaissable entre mille grâce à son sourire niais."
    Bien vu pour Maya Lisa ^^
    Pourquoi donc tous ces personnages adulés ont-ils des sourires niais (Hello Kitty et consorts) ?

    "nous nous apercevons qu'il ne nous reste plus que cinq minutes avant le début de l'embarquement!"
    Quoi même pas le temps de procéder à une emplette ?

    "(comme je l'avais pourtant promis à Lagentsecret qui me posait la question en commentaire de mon FR TSA-MZG)."
    Je suis un peu chagriné par cette promesse non tenue mais vous voir obligé d'embarquer l'estomac vide me
    chagrine encore plus ;)

    Un bon vol tranquille vu le faible taux d'occupation

    "Pour ne rien arranger, on ne leur laisse même pas le droit d'utiliser leur walkman, leur manette de voiture télecommandée et leur talkie-walkie."
    Ni même de vapoter car je ne pense pas que la fumée de l'incendie puisse être considérée
    comme un palliatif

    "c'est Madame qui s'y colle et elle a le sourire jusqu'aux oreilles à l'idée d'enfiler son masque à oxygène"
    Une attitude féminine plus philosophe grâce aux vicissitudes quotidiennes de sa vie

    "Je me demande bien quelle est la raison de ce détour"
    Pour éviter de se trouver trop près de la Chine ?

    " ce que nous perdrons en prestige et en style."
    Et en empreinte carbone :(

    Très intéressant bonus culinaro-divertissement

    "les PNC m'auront (elles aussi) fait bien meilleure impression que sur UNI Air"
    Il n'y a pas photo !

    "L'absence de magazine de bord est, elle aussi, vraiment dommage (et mesquine),"
    Pour une compagnie domestique je n'en vois pas vraiment la nécessité, d'autant
    qu'il y a tout de même un gaspillage de papier

    Un bon vol Mandarin Airlines grâce à des PNCs qui ne sont pas passées
    par la MSIH

    A bientôt

    • Comment 556780 by
      Numero_2 GOLD 9936 Commentaires

      Pourquoi donc tous ces personnages adulés ont-ils des sourires niais (Hello Kitty et consorts) ?

      Ayant survécu au 77W BR Hello Kitty je peux t'affirmer que ce personnage n'a pas de bouche (et par conséquent, pas de sourire non plus). ^^

    • Comment 557009 by
      tsow SILVER AUTEUR 1504 Commentaires

      Merci pour le commentaire!

      Effectivement, surtout à Taiwan, tous ces petits personnages rivalisent de béatitude en termes de sourire...

      Je suis un peu chagriné par cette promesse non tenue mais vous voir obligé d'embarquer l'estomac vide me

      chagrine encore plus ;)
      L'estomac vide et la gorge nouée par la culpabilité de n'avoir pas été à la hauteur de la promesse que je vous avais faite... :(

      Pour une compagnie domestique je n'en vois pas vraiment la nécessité, d'autant

      qu'il y a tout de même un gaspillage de papier
      Mandarin Airlines exploite tout de même bon nombre de vols vers la Chine pour le compte de CI (y compris vers Hong Kong et Macau), ce qui justifierait quand même un petit investissement dans du papier glacé.

      Un bon vol Mandarin Airlines grâce à des PNCs qui ne sont pas passées

      par la MSIH
      Toutes n'ont pas les capacités d'intégrer cette formation d'élite...

      A bientôt!

  • Comment 556781 by
    Ricercare SILVER 433 Commentaires

    Merci Tiedel de ce récit !

    Sur le chemin, une superbe reproduction d'une rue de Taipei où se dresse un magnifique feu de circulation.

    Ont-ils poussé le vice jusqu'à verbaliser les impudents imprudents (et vice-versa) traversant au feu rouge ?
    en nous apprenant que la Taipei 101 est visible depuis l'Arctique

    Ou que la banquise passe désormais le détroit de Bering dans sa dérive inarrêtable...
    Sans compter que je ne résisterai pas à immortaliser ces paysages idylliques avec, à gauche, un ryad typiquement taïwanais.

    ... ou encore que Taïwan est un cosmos englobant le Monde. Le tout était en Taïwan, et Taïwan était le tout.
    Seule différence notable: un "fashion chantier" à la taïwanaise est en cours sur la droite.

    Pâle ersatz du chic parisien ! Les justes et les purs savent.
    Cette disposition des portes sur la face avant du bus est plutôt originale

    Raaaah, le stagiaire qui a lu le plan de montage a dû passer un sale quart d'heure !
    Intéressante exégèse de la littérature de bord. Notons que le gilet de sauvetage destiné aux nourrissons (ou aux infantes d'Espagne, c'est selon) semble avoir le pouvoir de transformer son porteur en canari battant frénétiquement des ailes en oubliant absolument toutes décence & dignité.
    Très solide, elle supportera sans flancher le poids du festin servi par AE.

    Non si pasce di cibo mortale / chi si pasce di cibo celeste
    Heureusement que cet excellent bonus qui a tout pour me plaire rattrape ce festin (de pierre) !
    À bientôt !

    • Comment 557010 by
      tsow SILVER AUTEUR 1504 Commentaires

      Merci pour le commentaire!

      Ont-ils poussé le vice jusqu'à verbaliser les impudents imprudents (et vice-versa) traversant au feu rouge ?

      Dans ma grande discipline, je n'ai pas osé essayer^^

      .. ou encore que Taïwan est un cosmos englobant le Monde. Le tout était en Taïwan, et Taïwan était le tout.

      Dans les années 1950-60, la République de Chine établie à Taïwan revendiquait effectivement (en plus du territoire de la Chine et de la Mongolie actuelles) quelques territoires appartenant à l'Afghanistan, à la Birmanie et à la Russie... Il devait bien y avoir quelques riyads quelque part sur ce territoire xD

      le gilet de sauvetage destiné aux nourrissons (ou aux infantes d'Espagne, c'est selon) semble avoir le pouvoir de transformer son porteur en canari battant frénétiquement des ailes en oubliant absolument toutes décence & dignité.

      Lui aussi aurait peut-être besoin d'un fashion chantier!

      A bientôt.

  • Comment 556792 by
    Martin_fr 126 Commentaires

    Merci pour ce fr !
    Les aéroports ne sont pas terribles en terme de nourriture.
    De très belles vue aérienne durant le vol.
    Cabine vide, c’est presque flippant.
    À bientôt

    • Comment 557011 by
      tsow SILVER AUTEUR 1504 Commentaires

      Merci pour le commentaire!

      Les vues en début de vol étaient effectivement bien agréables grâce à un ciel dégagé.

      Cabine vide, c’est presque flippant.

      Vous verrez que ce sera l'inverse sur le vol retour, avec un A321 plein comme un œuf!

      A bientôt.

  • Comment 556805 by
    LUCKY LUKE GOLD 2706 Commentaires

    Un FR très complet et très dépaysant, même si prendre l'avion en vol domestique taiwanais est particulièrement civilisé.
    Le match Akivi-Tsow continue pour le plus grand bonheur des lecteurs de ce site.
    Très original d'aller prendre son vol en vélo et de repartir de l'aéroport de destination en scooter !
    Petit détail : le gros tuyau jaune connecté à l'avion depuis le camion de la même couleur n'est pas en train de faire le plein de carburant. Il s'agit de l'ACU (Air Condtioning Unit) qui soit réchauffe la cabine avant le départ, soit la rafraîchit. Bref, un climatiseur...
    Le double bonus est très intéressant avec une note avgeek originale.
    Merci pour le partage.

    • Comment 557012 by
      tsow SILVER AUTEUR 1504 Commentaires

      Merci pour le commentaire!

      prendre l'avion en vol domestique taiwanais est particulièrement civilisé.

      C'est une facilité d'utilisation à laquelle on s'habitue vite! C'est un peu comme prendre le bus ou le train...

      Le match Akivi-Tsow continue pour le plus grand bonheur des lecteurs de ce site.

      Akivi m'a même "doublé" sur Mandarin Airlines! Et il a même eu la chance d'avoir un service de boissons à bord^^

      Il s'agit de l'ACU (Air Condtioning Unit)

      Merci pour cette explication, le tuyau me paraissait effectivement très gros pour du carburant.

      A bientôt!

  • Comment 556831 by
    AirBretzel TEAM GOLD 7273 Commentaires

    Merci Tiedel pour ce FR.

    permettra d'optimiser le temps sur place, avec deux jours pleins

    Voilà une optimisation d’un week-end quasi parfaite
    Le vélo à 5h30 sans PDJ : bravo j’aurais déjà défailli.
    la Taipei 101 est visible depuis l'Arctique => je doute que les rares habitants de cette zone y soient attentifs
    Maya Lisa => une basse copie de notre Maya l'Abeille.
    Étonnante ouverture sur le devant du bus.
    Un vol agréable en mode VIP.
    Bonus qui donne faim, cependant je passe mon tour sur l'intestin.
    Bar bien sympathique, une adresse à retenir.
    A bientôt

    • Comment 557015 by
      tsow SILVER AUTEUR 1504 Commentaires

      Merci pour le commentaire Valérie!

      Le vélo à 5h30 sans PDJ : bravo j’aurais déjà défailli.

      J'avoue que je n'ai quand même pas recommencé par la suite^^

      une basse copie de notre Maya l'Abeille.

      Mais Maya n'a pas son musée du miel...

      Bonus qui donne faim, cependant je passe mon tour sur l'intestin.

      C'est vrai que l'intestin n'est pas du goût de tout le monde, et d'ailleurs je trouve moi-même que c'est très variable suivant la préparation mais ici à Taiwan les cuissons et sauces me plaisent souvent.

      A bientôt!

  • Comment 557027 by
    akivi GOLD 2559 Commentaires

    Merci Tiedel pour ce très bon FR, comme d'habitude !

    Bien joué le 321 Uni Air au retour, il faut viser juste pour l'attraper sur les lignes intérieures taiwanaises !

    L'arrivée en vélo à l'aéroport est vraiment géniale :)

    TSA est décidément agréable, mais en étant aussi vide ça fait quand même un peu bizarre !

    Peut-être devrais-je tenter ma chance au salon VIP Mandarin Airlines

    Ca n'a pas été pour cette fois, mais vous aurez plein d'autres occasions ! Il faut juste que le vol parte un peu plus tard car à cet horaire, pas le temps de niaiser :)

    J'avoue que les portes à l'avant du paxbus sont très étonnantes !

    Je suis surpris que ces têtières en papier n'aient pas été retirées avec la COVID-19.

    Ca dépend, ca peut se défendre si elles sont changés avant chaque vol. Car sans têtière, tous les COVID s'accumuleraient sur le cuir pour le pax suivant :)

    Je ne connaissais pas la spécificité de la route TSA-KNH, c'est effectivement étonnant !

    Le logiciel a tout de même du mal à accepter que la visibilité puisse excéder quatre chiffres.

    Si je ne dis pas de bêtises, c'est un standard aéronautique de limiter la visibilité indiquée à 9999m lorsqu'elle est de 10km ou plus

    Puis de délicieux Xiaolongbao à la truffe

    Je ne suis pas le seul à aimer Din Tai Fung on dirait :) Je n'avais pas tenté les Xiaolongbao à la truffe mais vous m'avez convaincu pour la prochaine fois !

    Le resto japonais a l'air vraiment bon et un bon cran au-dessus des conveyor belts classiques !

    Et je valide le bar AvGeek, j'y serais bien allé faire un tour si j'avais connu son existence !

    Il me tarde de voir le bonus sur Kinmen, pour mon voyage j'avais justement hésité entre Kinmen et les Pescadores et je crois que je n'avais pas fait le bon choix ahahah

    A bientôt !

    • Comment 557168 by
      tsow SILVER AUTEUR 1504 Commentaires

      Merci pour le commentaire Guillaume!

      L'arrivée en vélo à l'aéroport est vraiment géniale :)

      Voilà qui ne risquerait pas d'arriver dans nos contrées!

      mais vous aurez plein d'autres occasions !

      En fait, ce salon est un mystère car la dernière fois j'ai tenté d'aller m'enquérir des conditions d'accès et je n'ai même pas pu trouver l'entrée...

      Si je ne dis pas de bêtises, c'est un standard aéronautique de limiter la visibilité indiquée à 9999m lorsqu'elle est de 10km ou plus

      En effet, c'est bien le cas, merci pour l'explication!

      Je n'avais pas tenté les Xiaolongbao à la truffe mais vous m'avez convaincu pour la prochaine fois !

      Je confirme, ils valent largement le détour et le petit supplément tarifaire^^

      un bon cran au-dessus des conveyor belts classiques !

      Ça dépend car il y a aussi de très bons conveyor belts (comme celui que vous nous avez présenté à Kaohsiung^^), mais là le cadre est un peu plus intime et traditionnelle; ça change un peu.

      A bientôt pour la suite et le bonus!

  • Comment 557053 by
    scorph GOLD 1172 Commentaires

    Bonjour Tsow et merci pour cet excellent report, décidément Mandarin Airlines est à la mode cette semaine sur notre site, on retrouve des ATR 72-600 très récent avec des cabines bien vide mais des tarifs pourtant tout doux.
    Original est pratique de ce rendre à l'aéroport de Songshan en vélo, pour TPE il aurait fallu avoir un peu plus de gambette ^^

    De superbes vues sur Taipei au décollage ce qui me donne de plus en plus envie de venir visité cette île.

    C'est une route bien étrange qu'empruntent tous les vols pour Kinmen, passant systématiquement à la verticale des Pescadores alors qu'une route plus au Nord serait bien plus directe

    Comme le détroit de Formose est une zone légèrement tendue entre Taïwan et la république populaire de Chine les routes aériennes civiles ne sont donc pas légion comme on peut le voir sur cette carte http://eaip.caa.gov.tw/eaip/history/2019-01-17/graphics/210983.pdf
    La route la plus courte est donc A1 jusqu'a MKG puis cap nord-west sur W6 direction Kinmen

    Sympa le bar T1 une idée pour une rencontre FR!
    Bon vols !

    • Comment 557169 by
      tsow SILVER AUTEUR 1504 Commentaires

      Merci pour le commentaire!

      pour TPE il aurait fallu avoir un peu plus de gambette ^^

      A tenter lors de mon retour en France début Juillet avec quatre valises^^

      De superbes vues sur Taipei au décollage ce qui me donne de plus en plus envie de venir visité cette île.

      Absolument, que ce soit à Taipei ou ailleurs Taiwan regorge de trésors naturels et patrimoniaux bien préservés relativement peu fréquentés.

      La route la plus courte est donc A1 jusqu'a MKG puis cap nord-west sur W6 direction Kinmen

      Merci beaucoup pour cette explication et pour cette carte, c'est effectivement on ne peut plus clair sur l'impossibilité d'une route directe pour KNH!

      une idée pour une rencontre FR!

      Je n'osais pas le dire^^

      A bientôt!

  • Comment 557908 by
    Chevelan GOLD 13961 Commentaires

    Hello Tiedel

    J'aime bien le canapé TAIPEI dans l'aérogare de TSA, la déco est souvent réussie dans les aéroports taïwanais...
    Balade très écolo, en vélo pour commencer et en scooter électrique pour conclure. ^^
    Cette aéroport situé en pleine ville est une bénédiction pour le voyageur, pas pour le voisinage, la mère de mon ami habite quelques pas de cette structure !
    L'avion est peu rempli ce qui est une bonne chose pour le confort, une moins bonne pour les recettes de la compagnie.
    Le vol est relativement long, un catering adéquat aurait été apprécié, tout se perd même en Asie...

    Merci pour cette contribution, à très vite.

    • Comment 558070 by
      tsow SILVER AUTEUR 1504 Commentaires

      Merci pour le commentaire Hervé!

      Balade très écolo,

      Heureusement tout de même que l'avion n'était pas à pédales!

      Cette aéroport situé en pleine ville est une bénédiction pour le voyageur, pas pour le voisinage

      Effectivement ça ne doit pas être un plaisir de vivre à proximité des pistes, même si les riverains ont peut-être droit à un peu de répit en cette période de faible trafic (et d'ailleurs je trouve le quartier de Songshan plutôt sympa).

      Dommage pour l'absence de catering, mais le service de boissons a fait son retour sur les vols intérieurs taïwanais.

      À bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.