Avis du vol KLM Milan Amsterdam en classe Economique

Compagnie KLM
Vol KL1630
Classe Economique
Siege 10F
Temps de vol 01:55
Décollage 14 Jui 20, 12:15
Arrivée à 14 Jui 20, 14:10
KL   #63 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 724 avis
okapi
Par GOLD 220
Publié le 11 septembre 2020

Siège central neutralisé, port d'un masque facial obligatoire pour tous, passagers comme équipage et prestation légèrement amputée mais existante. La compagnie hollandaise a adapté son offre pour les vols moyen-courrier en pleine pandémie de Covid-19.
Bienvenue à bord de ce vol pas vraiment comme les autres, effectué en duo entre l'Italie et les Pays-Bas. 


Moins de 24 heures après mon retour en terres lombardes, me voici sur le chemin qui nous emmènera, mon fils et moi, à Paris. C'était financièrement moins désastreux de parcourir ce voyage en transitant par Amsterdam, magie du yield management oblige. C'est donc le moment de vous présenter le routing peu audacieux de ce week-end de retrouvailles/convoyage.


Routing


Ce vol sera l'occasion pour l'un des deux passagers de faire son premier vol avec les Bataves. Je pensais naïvement qu'il n'avait jamais mis les pieds dans un 737 mais non, j'oubliais qu'il avait déjà goûté aux joies du Boeing moyen-courrier avec une compagnie irlandaise qui sévit dans les cieux italiens. Bref, qu'attendre de cette expérience inhabituelle?
Départ du domicile milanais en taxi qu'il aura fallu négocier préalablement au téléphone puisque nous sommes trois passagers et que les règles de distanciation sociale imposent l'utilisation d'une voiture 7 places.  Quand j'expliquerai au chauffeur qu'en France, certains taxis sont désormais équipés d'une séparation en plexiglas, j'ai l'impression de vanter les mérites de l'eau chaude à quelqu'un qui n'a jamais connu que l'eau froide. Bref, ce sera un premier trajet sans encombres jusqu'à la gare de Milano Cadorna d'où nous prendrons le train. Le service d'autocars,  bien moins chers a été suspendu dès le début de la crise. Le tourisme, première activité économique en Italie est mort cette année. Cinquante minutes plus tard, nous débarquons d'un train quasiment vide dans la gare nouvelle de Malpensa terminal 2, construite alors pour easyJet, la seule occupante de cette structure avant la crise du Covid-19.
Des restes à la gloire des Celtes et assimilés ont été mis en avant ce qui donne un avant-goût de musée à ce bâtiment que nous ne faisons que traverser. 


photo img_0870photo img_0875photo img_0879

Bref, avec un peu de mise en scène, tout parait crédible. Comme le projet de faire de Malpensa 2000 un hub international incontesté. C'est en partie vrai pour le cargo mais pour les passagers? L'Histoire sera seule juge, un jour ou l'autre.


photo img_0872photo img_0877photo img_0880

De prime abord, il n'y a pas foule ce matin.


photo img_0884

La seule option de restauration avant ou après votre train.


photo img_0886

À l'extérieur, c'est un temps magnifique qui nous attend et pourtant, une fois devant le terminal, c'est le drame! Une longue file s'est formée. Pas question d'entrer dans l'aéroport comme dans un moulin, les présences sont contingentées. 


photo img_0888

J'aurai toutefois la bonne idée d'aller demander en tête de file si l'appellation Sky Priority est connue dans le coin. Bingo! Et hop! nous sautons la queue sans vergogne. Caméras infra-rouge et contrôle du boarding pass ou de la réservation effectué, c'est dans feu l'antre d'easyJet qui grouille de représentants de l'ordre établi que nous nous retrouvons. La majeur partie des passagers sont sur les deux vols KLM de ce matin pour Amsterdam. Beaucoup ont pour destination finale Lima ce jour-là.


photo img_0890

Heureusement, nous allons bénéficier du coupe-file magique et l'attente sera très limitée.


photo img_0894

On est chez qui déjà? Vive les collocs!


photo img_0896

Dépôt du bagage dont le poids reste en deçà de la limite des 23 kilos.


photo img_0897photo img_0898

Et remise d'un voucher pour compenser l'absence de salon. L'employé tout sourire m'indique que dès lundi 15 juin, les opérations reprendront au terminal 1. Nous avons également droit à des formulaires à remplir pour l'immigration hollandaise, même si nous ne serons qu'en transit.


photo img_0899photo img_0901

Bref, le tout aura duré 10 minutes au plus et nous voici à déambuler dans l'espace restreint de ce qui fut, il y a fort longtemps, l'unique terminal à Malpensa. Alitalia y est hébergée temporairement avec uniquement des vols vers Rome Fiumicino. Et dire que j'ai raté l'occasion de faire ce trajet en Boeing 777-300ER ou en Airbus A330…


photo img_0902-79729

Avant de nous séparer de la mamma, j'ai une envie pressante. 


photo img_0904

Mais non! Pas de confession de dernière minute! Juste un délestage de liquides en surplus. L'endroit est bien plus propre que côté Arrivées la veille.


photo img_0905photo img_0906

Bref, salutations rapides et passage d'un PIF bien vide, nous voici airside. Ici aussi, certains commerces sont fermés.


photo img_0909

On peut éviter le magasin en empruntant ce passage un peu dérobé droit devant mais j'ai quelques emplettes à faire.


photo img_0912

Un autre bar fermé… Je me demande où allons-nous bien pouvoir nous restaurer.


photo img_0914

Au niveau des départs sûrement.


photo img_0915

Mais avant, un peu de spotting? Le seul avion en service sera celui d'Alitalia. easyJet a interrompu tout service depuis sa base milanaise pendant le Covid-19.


photo img_0919photo img_0920

Ooops!… Flashback! Du temps où je prenais autre chose que du 319 à l'orange à Malpensa.


photo img_4842-70860

Bref, retour à l'année 2020. Allons chercher quelque chose à manger surtout que je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre avec KLM et que la journée va être longue. Embraer Air Dolomiti et les Boeing 737-800 de Neos en toile de fond.


photo img_0923

Oh! Du bleu à l'horizon.


photo img_0924

Et notre point de chute.


photo img_0925

L'offre, italienne au possible donc bonne.



Notre voucher étant pour un petit-déjeuner car il n'est pas encore midi, ce sera croissant et café pour moi, muffin et bouteille d'eau pour l'okapetto. Pas de fontaine publique ici pour un test H2okapi en bonne et due forme.


photo img_0931photo img_0932

C'est bien de la confiture d'abricot Mme Bretzel :-)


photo img_0933

Agapes terminées, je profite du début d'embarquement, par zones, pour remplir les formulaires à remettre aux autorités hollandaises à l'arrivée. 


photo img_0939

Ça avance en porte mais j'ai suffisamment de temps pour aller en griller une dans le bocal à cancer, vide pour l'occasion.


photo img_0940-75005

Les départs du jour. Quelle tristesse!…  pas grand chose d'avgeek à part ce vol pour l’Île d'Elbe.


photo img_0942

Embarquement en cours?


photo img_0944

C'est bon, nous serons parmi les tous derniers.


photo img_0945

Nous retrouvons l'employé croisé précédemment à l'enregistrement. Je l'ai remercié publiquement sur Twitter pour son amabilité. Et une fois dans la passerelle, vue directe sur cet Airbus bâché et à l'arrêt depuis des semaines.


photo img_0947photo img_0948

Un étage plus bas, notre bolide du jour attend sa cargaison humaine masquée.


photo img_0949

Des années que je n'ai plus embarqué sur autre chose qu'un avion orange depuis ce terminal.


photo img_0952

Instant nez.


photo img_0953

Fuselage shot.


photo img_0959

Et instant porte.


photo img_0957

Et de nouveau instant porte mais inversé cette fois. Nous avons bien fait de ne pas nous tromper d'escabeau!


photo img_0961

L'accueil fut très courtois comme souvent avec les équipages KLM et nous n'avons que quelques mètres à parcourir pour nous installer à nos sièges respectifs sauf que voilà…


photo squatt

Les négociations vont bon train, et tout rentre dans l'ordre. Il aura le hublot sur le prochain vol et même éventuellement à l'atterrissage. Tant pis pour lui, fallait pas me rappeler qu'il a déjà voyagé sur Boeing 737-800 (et sur d'autres modèles aussi, notamment un 767-300 Blue Panorama, hein?). Je le laisse vous présenter le pas, forcément généreux pour des gens de notre taille.


photo img_0965

Sur le siège du milieu, neutralisé pour raisons sanitaires… les victuailles qui ont été déposées par l'équipage pendant l'escale.


photo img_0966

Vous avez remarqué sur le fuselage? C'était marqué Air France - KLM. Bon bah, l'association des deux marques s'arrête là. Dans ce groupe, chaque compagnie a choisi une stratégie diamétralement opposée pendant cette pandémie et ce n'est pas bon. Cela crée de la confusion dans l'esprit des clients. Pourquoi pas de service à bord chez Air France en indiquant des raisons sanitaires?… alors que chez KLM, dont le pays recommande fortement une quatorzaine aux passagers entrant aux Pays-Bas, le service existe? Et je ne parle même pas de la distanciation sociale…


photo img_0969

Précision utile pour les amants de hublots, il n'y en a pas à bâbord sur cet avion, à cette rangée.


photo img_0973

Mais comme de mon côté, hublot il y a, spottons!!! Repoussage et mise en route.


photo img_0975

Démonstrations de sécurité en vol avec le rappel du port du masque obligatoire à bord de cet avion.


photo img_0982-95687

Et taxi jusqu'au point d'attente de l'unique piste en service à ce moment, la 35L.


photo img_0984photo img_0985

Andiamo!


photo img_0987

La vidéo du décollage et de quelques autres instants en vol sont en ligne sur Instagram 


photo img_0995

Le désert…


photo img_0999photo img_1001photo img_1006

Les grands lacs du Nord de l'Italie.


photo img_1013

Après quelques mots de bienvenue et surtout d'excuses de la part de l'équipage pour "une prestation en deçà de ce que nous attendions", notre avion met le cap vers Amsterdam. C'est une gentille croisière qui s'installe.


photo img_1019

Alors, puisque nous sommes en croisière, amusons-nous. Neil découvre les joies du catering hollandais. Cette prestation fait le job et pour une première, c'est plutôt réussi.


photo img_1022

Mais avant de manger, un peu d'exploration. Ça sert à quoi me demande l'héritier? 


photo img_1027

Bah… à rien du tout. Parait qu'avant, on pouvait écouter de la musique.


photo img_1030

Le seul truc encore utile de nos jours…


photo img_1032photo img_1033photo img_1035-29480

Et l'autre paperasse : ce magazine de bord serait enduit de désinfectant d'où sa présence dans l'aumônière.


photo img_1040

Spaghetti jeune homme?


photo img_1038

Va pour des sandwiches, ce sera plus digeste.


photo img_1042

Le verdict ne tarde pas à suivre.


photo img_1044

Et pendant que dehors, l'eau est condensée…


photo img_1025

En cabine, elle est encapsulée. Ce sera d'ailleurs la seule boisson disponible. L'équipage s'en est excusé mais c'est mieux que rien. L'okapetto aura même eu droit à une boite à sandwich supplémentaire.


photo img_1053

Pour une pression bien fraîche, c'est tout ce que j'ai trouvé!


photo img_1024

Vu la limite des divertissements à bord, on passe le temps comme on peu. L'instant F-OITN


photo img_1056

Ou bien la marelle dans un avion. Cette petite avait la bougeotte. Porteuse saine?


photo img_1054photo img_1055

Une PNC interviendra pour demander aux parents de limiter les mouvements en cabine de leur mioche. Vaut mieux remettre le masque! Chez KLM, la version chirurgicale n'est pas obligatoire.


photo img_1059

Bref, mon gamin est nettement mieux éduqué que l'agitée quelques rangs devant. D'ailleurs, que fait-il? Bah, comme tous les ados. Il a son smartphone en main, sauf que voilà… c'est un ado avgeek!


photo img_1062photo img_1064photo img_1065

Remarquez, côté smartphone, je suis tout aussi accro!


photo img_1067photo img_1068

La descente a commencé. L'équipage est passé ramasser les restes du repas…


photo img_1075

… pendant qu'en-dessous, entre quelques moutons, le plancher des vaches se dévoile.


photo img_1069

Virage à droite, prêts à longer la côte.


photo img_1072photo img_1079photo img_1082

La piste d'atterrissage sera synonyme de long roulage.


photo img_1087

Météo locale.


photo img_1090photo img_1094

La video de l'atterrissage est elle aussi sur Insta


photo img_1095

Aucun doute sur la piste en usage ce jour.


photo img_1106photo img_1116

Le roulage assez long permet de voir l'étendue des dégâts ici aussi.


photo img_1122

Des avions parqués à perte de vue.


photo img_1128photo img_1134

Même si certains long-courriers ont encore le droit de voler.



Ce vol, plaisant au demeurant touche à sa fin.


photo img_1168

Les solo travellers? L'individualisme se serait-il perdu pendant cette pandémie?


photo img_1173

L'instant Danette montre que c'est encore un peu chacun pour soi. 


photo img_1175-75115photo img_1176-24194

Nous quittons cet avion et son équipage sympathique, l'okapetto capture son instant Playstation…


photo img_1177-39692

Et moi, un bon vieux fuselage shot avec en toile de fond, une victime de cette crise sans précédent.


photo img_1180

Pas de doute possible quant au point d'arrivée.


photo img_1183

Y'a plus qu'à avancer vers notre prochain vol. 


photo img_1185

Voilà, c'est tout pour le moment. La suite au prochain numéro.
Comme d'habitude, merci de m'avoir lu. N'hésitez pas à commenter voir critiquer (mais pas trop non plus, faut pas exagérer). Si vous avez aimé, mettez un Like en dessous sinon vous en mettrez deux!
À bientôt pour de nouveaux envols.

Afficher la suite

Verdict

KLM

7.1/10
Cabine7.5
Equipage8.0
Divertissements5.5
Restauration7.5

Milan - MXP

7.9/10
Fluidité9.5
Accès7.0
Services6.0
Propreté9.0

Amsterdam - AMS

6.8/10
Fluidité9.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté8.0

Conclusion

Circonstances exceptionnelles oblige, ce vol n'aura pas eu tous les marqueurs qu'un passager habitué des lignes moyen-courrier européennes peut espérer d'une compagnie legacy comme KLM mais force est de constater que beaucoup d'efforts ont été faits pour le rendre agréable. La veille, c'était zéro service à bord d'Air France. Une démarche peu compréhensible.

Informations sur la ligne Milan (MXP) Amsterdam (AMS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Milan (MXP) → Amsterdam (AMS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est KLM avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 58 minutes.

  Plus d'informations

7 Commentaires

  • Comment 563038 by
    Nollaig GOLD 1735 Commentaires

    Merci pour ce FR!
    Qu'est ce que l'ado a grandi!
    Bien vu pour la file sky priority pour rentrer dans le terminal.
    Le croissant fourré me rappelle de bons souvenirs de Sicile!
    Je trouve que KLM rogne quand même moins qu'AF, un bon vol en bonne compagnie!
    A bientôt

  • Comment 563041 by
    AirBretzel TEAM GOLD 7157 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR.

    C'est bien de la confiture d'abricot Mme Bretzel :-)

    J'adore ça !! Ah les croissants à l'abricot !! il faut que je retourne en Italie pour faire un combo musée/oeuvre d'art/cuisine de toute urgence.. Mais bon d'abord les canistrelli.
    Le formulaire pour les Pays-Bas existe toujours, mais plus personne ne le réclame à AMS.
    La "boîte à manger" est parfaite pour des vols intra européen.
    KLM fait mieux que sa soeur.
    A bientôt

  • Comment 563047 by
    Mathieu82 246 Commentaires

    Merci pour ce FR entre père et fils 😁.
    Bon week-end.

  • Comment 563072 by
    Esteban TEAM GOLD 12171 Commentaires

    Merci Guillaume pour le partage !

    Ah ce magnifique MD11-Combi, pas un succès du tout puisque seule AZ en a passé commande et reçu les 5 jamais construits.

    L'instant porte inversé, il fallait y penser !

    Presta très correcte à bord, c'était encore la version super light, depuis toutes les boissons sont revenues.

    A bientôt.

  • Comment 563087 by
    lagentsecret GOLD 12443 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Et cette odieuse trahison à la navette ^^

    Skypriority pour l'entrée dans le terminal : l'animal rayé commence fort

    "Et remise d'un voucher pour compenser l'absence de salon"
    Un voucher chacun ? de combien ?

    Siège central neutralisé, boite distribuée, KL sort le grand jeu pour ce 14 juillet

    "Précision utile pour les amants de hublots"
    Je ne connaissais que les amants de Vérone ;)

    "Et l'autre paperasse : ce magazine de bord serait enduit de désinfectant d'où sa présence dans l'aumônière."
    Où comment faire passer des vessies pour des lanternes !

    "Le verdict ne tarde pas à suivre."
    A condition que le tribunal aime le fromage :(

    Un vol européen sans trop d'économie et qui répond aux normes en vigueur à cette époque : toutes les cases sont remplies
    pour KL

    A bientôt pour la suite

  • Comment 563284 by
    tsow SILVER 1434 Commentaires

    Merci pour ce FR Guillaume!

    les victuailles qui ont été déposées par l'équipage pendant l'escale.

    C'est plutôt intelligent et du coup on se demande pourquoi ce n'est pas la même chose sur AF... Qui doit avoir des sacs "bon appétit" à n'en plus savoir que faire depuis qu'elle n'a presque plus de passagers LC à qui refourguer des "piz'wich" et autres pdj de son invention.

    En revanche, je ne sais pas si c'est la procédure standard sur KL car sur un vol effectué hier même le trolley était de sortie avec distribution de la boîte et choix de boissons. Mais le protocole a dû évoluer depuis Juillet (et tant mieux!).

    Pour le reste, c'est un bon vol KL.

    A bientôt!

  • Comment 563430 by
    AirOne SILVER 2210 Commentaires

    Merci pour ce FR à la sauce Okapeto-ado comme voisinage ahah. Un vol qui fait bien le boulot avec un service correct surtout au moment du vol il n'y a pas à dire. Tout est vide et c'est bien triste. "Ooops!… Flashback! Du temps où je prenais autre chose que du 319 à l'orange à Malpensa." j'ai eu l'occasion de le prendre (en version combi aucune idée) lors d'un vol vers et depuis Los Angeles quand j'avais à peine 10 ans, souvenir de mon seul passage en business car au retour le retard de l'avion nous avait fait rater notre vol vers Paris et nous avions terminé en business.

    À bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.