Avis du vol easyJet Madrid Mulhouse / Bâle en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol U21116
Classe Economique
Siege 4A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:15
Décollage 15 Déc 19, 15:20
Arrivée à 15 Déc 19, 17:35
U2   #14 sur 21 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 776 avis
mogoy
Par 950
Publié le 13 juillet 2020

Bonjour à tous et à toutes.


l'introduction


Un petit weekend à Madrid, l'occasion faisant le larron. Lors d'un précédent voyage en septembre, je n'avais pu revisiter les collections permanentes du Prado après deux expositions. Il fallait donc y remédier d'autant que l'autre prétexte du voyage était de consacrer plusieurs heures au musée Sorolla, peintre que j'ai réellement découvert à Valence.

Bref, encore un vol en agent orange, à l'EAP pour des virées week end efficientes, il n'y a pas mieux grâces aux nombreux vols de la muerte à disposition. Ce FR n'échappe pas à la règle.

Place au routing qui ne devrait pas occuper trop de mémoire vive de votre cerveau que je vais m’employer à rendre disponible du mieux que je peux


Routing


Au programme de ce FR : du classique, du rebattu, du rabâché, rien donc de nouveau, on ne peut pas innover à chaque fois !


LE prelude


C'est dans le métro de Madrid que commence ce FR. Avec une vision prophétique et emblématique de ma future base. Ce que j'ignorais encore à l'époque.


photo dsc07527

Ne reste plus qu'à attendre le prochain train.


photo dsc07528

Il faut un peu de marche pour rejoindre le terminal 1. Mais on ne va pas trop se plaindre compte tenu du prix du billet de métro.


photo dsc07529

Le vol part à 15h20. Un peu tôt pour un week end mais pas vraiment le choix pour profiter des bons tarifs d'easyJet.


photo dsc07530

Marchons "contre mauvaise fortune, bon coeur".


photo dsc07532

L'agent orange a colonisé cette partie du terminal.
Il n'y a pas foule.


photo dsc07533

Le PIF est passé en quatre minutes chrono, impeccable.
Il faut dire que j'ai grillé des boulets qui ne réagissaient pas aux injonctions du garde chiourme à utiliser les zones de préparation d'avant portique.


photo dsc07534

Quelques emplettes locales avant de rebrousser airside ce que je viens juste d'accomplir landside.
La situation du PIF défie tout entendement…M'enfin… Cela me fait faire du sport !


photo dsc07535

Côté piste.


photo dsc07536

Direction un salon, naturellement. Ce sera l'ultime occasion de profiter de la carte de magie noire.
Même à cette époque où je ne connaissais pas ma nouvelle affectation, j'avais décidé de ne pas la renouveler.
Le prix de l'adhésion n'est pas donné et mieux vaut en avoir l'usage.


photo dsc07537

Le salon Puerta de l'Alcala, l'accès se trouve à la dérobée. Pas vraiment les escaliers de Chambord !


photo dsc07538

Le lounge report Puerta de alcala


Cela s'arrange à l'étage.
Le nom du salon provient de la porte d'Alcala qui fut le premier arc de triomphe érigé en Europe depuis la chute de l'Empire romain.
La veulerie salonesque mène même à l'enrichissement culturel !


photo dsc07539

C'est bas de plafond mais on jouit d'une superbe vue sur les pistes et il y a de l'espace.
Quelle différence avec les salons Air France du 2F !


photo dsc07540photo dsc07541photo dsc07542-91407

L'offre solide.


photo dsc07543photo dsc07544

Cold cuts.


photo dsc07545

Fruits frais.


photo dsc07546

Et sandwichs toujours à profusion à MAD.


photo dsc07547

Oh oh oh !
Un concurrent interne de Milo et du Leberwurst espagnol !


photo dsc07548

Du frais au réfrigérateur.


photo dsc07549

Il y a le choix et notamment un prosecco plutôt qu'un cava local.


photo dsc07550

Aussi pas mal de choix en rouges. Difficile de tout tester !


photo dsc07552

Dehors, le spectacle est assuré en moyen et gros porteurs.


photo dsc07553

Du Air Europa.


photo dsc07554

Commençons les hostilités.


photo dsc07555photo dsc07556

C'est bête mais deux tranches de pain et du fromage frais, cela se mange sans faim.


photo dsc07557

Tout en FRisant.


photo dsc07558

Un peu de chaud avec ces mini cassolettes, décidément très typées salons espagnols. On se croirait à PMI, mon précédent voyage !
Mais la réalité est décevante :
Les lasagnes aux champignons sont informes (je sais sur la photo, cela n'en a pas l'air mais si je l'ai noté, c'est que c'est vrai !)
Le poulet est assaisonné d'une sauce sucrée peu agréable
Et la salade au thon bien trop salée.


photo dsc07559photo dsc07560

Une note sucrée. Les viennoiseries sont grasses et de mauvaise qualité.


photo dsc07561

Vamonos ?


photo dsc07562

La Colombie, récemment mise à l'honneur sur le site.


photo dsc07563

Pour rattraper le tout, quelques fruits dont on ne risque pas de rater la préparation.


photo dsc07564

Autre impair de ce salon, la lenteur du débarrassage.


photo dsc07565

Quelques espaces spécifiques à un publique exigeant.


photo dsc07566photo dsc07567

Il y a même des douches !


photo dsc07568

Toilettes bien tenues.


photo dsc07569

Je pense que je vais pouvoir encore mogoyer un peu, mon appareil commence à perdre le nord.


photo dsc07570photo dsc07572

Ce qui n'empêche pas le FIDS, cette machine de la propagande mensongère, de m'inciter à quitter les lieux.


photo dsc07574

Il y a bien 30 à 40 minutes à attendre avant la fin de l'embarquement (et je suis généreux).


photo dsc07575

Me voilà justifié…


photo dsc07578

J'ai donc tout le loisir de suivre la progression de l'appareil.


photo dsc07579

Pendant que je tente par ces crèmes chocolat de faire passer le temps.
Elles se laissent manger.


photo dsc07580

Mon esquif prochain.



Dernières vues du salon.


photo dsc07589photo dsc07590photo dsc07591

Et allons-y.


photo dsc07592

L'embarquement étant en cours, j'ai tout loisir de tuer le temps comme je le peux.


photo dsc07597photo dsc07598photo dsc07599

Je finis par embarquer malgré des récalcitrants qui s'échinent à être parmi les derniers…


photo dsc07601

Je retrouve notamment les deux rejetons de bourgeois suisse-allemands, jouant à la racaille, que j'avais déjà repérés à l'aller.


photo dsc07602

Les deux gamins se montreront particulièrement pénibles car ils s'échineront à ne pas faire profiter les autres pax en passerelle du rap germanophone qui sort de leur enceinte portative. Des rebelles, oui mais pas trop. En attendant, ils m'enquiquinent car je suis obligé de trouver moi même un prétexte pour rester derrière eux… Sacrebleu !


photo dsc07603

Le vide appelle la matière, ils finiront par s'engager dans la passerelle … sans pour autant couper le son de leur engin de malheur.


photo dsc07604

Que voici, en gros plan.


photo dsc07606

Mais, ils n'ont pas mauvais fond malgré la posture adoptée.
Ce pauvre rampant n'est pas arrivé à attirer l'attention des pilotes.
Et les jeunes le signaleront à l'équipage à l'entrée dans la cabine non sans avoir essayé vainement de les avertir dans la passerelle.


photo dsc07607

le flight report


Avisant la rangée 4 complètement libre et étant le dernier à embarquer depuis une passerelle, je demande à une PNC si je peux m'y installer.
Cela m'évitera l'aventure de scanner la cabine plus bas et une éventuelle walk of shame.


photo dsc07609

Test marathon pas net.


photo dsc07610

Le pas est très correct à cette rangée.


photo dsc07611

Second échec au test Horatius.


photo dsc07612

Le bout de l'aile.


photo dsc07613

Cabine nouvelle génération easyJet propice à la guerre des accoudoirs et sans recul de siège.


photo dsc07614

On repousse avec quarante minutes de retard…


photo dsc07616

Patère.


photo dsc07619

Et la vue sur ce terminal historique pas bien flatteur…


photo dsc07620photo dsc07622

Une tondeuse portugaise.


photo dsc07623

Et sa consoeur ibérique.


photo dsc07626

Cela est pour les spécialistes !


photo dsc07627

La carte easyJet, rien de changé.



Après quelques minutes de roulage, on passe devant le nouveau terminal 4 bien plus moderne.


photo dsc07635

Antre de l'Espagnole de service.


photo dsc07636

AR en long courrier.


photo dsc07638

IB et LA. Latam restera-t-elle au T4 après son départ de oneworld ?


photo dsc07641

Tiens, un autre LC d'appoint.


photo dsc07642

Décidemment !


photo dsc07644

Mon siège n'a pas l'heur de me gratifier d'une pub.


photo dsc07645

Décollage.


photo dsc07647photo dsc07649

Rapidement on survole les nuages.



Le temps de me montrer généreux suite à ce surclassement gratuit !


photo dsc07656

Le vol progresse comme la course du soleil.


photo dsc07657

Le seul incident de vol concernera l'un des fours qui semble avoir posé problème à l'équipage.


photo dsc07663

On atterrit à 17h50.


photo dsc07670

L'instant danette.


photo dsc07671-37979photo dsc07672

Et comme pour l'aller, nous avons droit à un passage gratuit à la PAF. Mon rang à l'avant de l'appareil m'épargnera une attente inutile.


photo dsc07673

Merci de m'avoir lu et place au minibonus.


Le bonus


Pas d'exposition à voir en particulier mais plutôt une case à combler dans ma connaissance des musées madrilènes.
Le musée Sorolla. J'étais allé voir à Londres une exposition quelques mois auparavant et donc l'idée m'est revenue de m'intéresser au peintre au style si particulier.



Quant à elle, ma visite au Prado fut couronnée par la découverte de cette nouvelle salle de primitifs espagnols.


photo img_2812

Merci de m'avoir suivi sur ce bonus.
les prochains vols seront bien différents !

Afficher la suite

Verdict

easyJet

6.9/10
Cabine6.0
Equipage8.5
Divertissements6.0
Carte payante7.0

Independant Sala VIP Puerta de Alcala

6.9/10
Confort9.0
Restauration6.5
Divertissements7.0
Services5.0

Madrid - MAD

7.4/10
Fluidité6.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté7.5

Mulhouse / Bâle - EAP

7.0/10
Fluidité6.0
Accès6.0
Services7.5
Propreté8.5

Conclusion

Encore une victoire sur le drapeau tortuguien, la clé du succès réside dans l'embarquement. La chance et l'a propos ensuite se combinent pour améliorer son ordinaire sans avoir à céder au chantage inique de la réservation payante du siège. Produit easyJet archi connu et c'est pourquoi je suis heureux de vous annoncer que c'est la fin de cette série... pour 2019 ! Il y aura encore quelques vols de début 2020 à publier et on en aura fait le tour !

Notation vol.
Cabine : le pas est appréciable à cette rangée, dommage que le ménage approximatif ternisse la perception.
Equipage : tout sourire pendant le vol malgré un no photo à l'embarquement. "La tortue profitant des libéralités, n'allait note abaissé".
Divertissement : RAS
Restauration : ce mix ne fut pas trop à mon goût mais il y a du choix.

Notation salon.
Confort : de l'espace, de l'espace et une belle vue !
Restauration : du choix, du varié, dommage que le chaud ne fusse pas à mon goût.
Service : bien trop lent dans l'enlèvement des reliefs nuisant ainsi à la sérénité visuelle du lieu.

MAD : cheminement illogique et inutilement long pour accéder airside.`
EAP : PAF donc paf pour la note fluidité (je sais Esteban, ce n'est pas à cause d'eux, mais tout gestionnaire d'aéroport doit savoir composer avec les autorités, je doute que l'Espagne fusse plus dangereuse à cette époque que d'autres destinations européennes)....

Informations sur la ligne Madrid (MAD) Mulhouse / Bâle (EAP)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Madrid (MAD) → Mulhouse / Bâle (EAP).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est easyJet avec 6,6/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 11 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 558437 by
    BDANY38 832 Commentaires
    Merci pour ce récit. Pour la réponse à l'avion mystère : c'est un A320 de Gowair qui a 19 ans (source flight radar) qui avait commencé sa carrière en chine et qui est garé depuis janvier 2020 (source airfleets)
  • Comment 558456 by
    lagentsecret 12184 Commentaires
    Merci pour ce FR

    Un dernier tour de magie noire qui n'est pas vraiment une réussite

    L'offre nourriture est très variée mais vraiment pas qualitative

    L'offre boissons est elle aussi abondante mais tu ne nous rends pas tes oracles

    Une tortuga contrariée par deux bobos jouant aux cassos

    Mais c'est un triplet gagnant au bout du compte

    Un vol Easyjet classique bien arrosé pour fêter le triomphe tortugueste

    Joli bonus

    A bientôt
    • Comment 558618 by
      mogoy AUTEUR 10181 Commentaires
      Merci Gilbert pour le com.

      J'ai carburé au blanc sur les photos, preuve ultime que les rouges ne devaient pas valoir tripette.
      Mais je ne me souviens pas avoir goûté les vins, cela fait plus de 6 mois que le vol a été fait !

      A bientôt.
  • Comment 558463 by
    AirBretzel GOLD 11326 Commentaires
    Merci Quentin pour ce FR.
    Le métro est pratique et peu onéreux, vive Madrid.
    Le T4 est quand même mieux.
    Un concurrent interne de Milo et du Leberwurst espagnol ! => vade rétro satanas.
    Un vol amélioré par le très cher BOB.
    Mini bonus mais intéressant bonus : j'aime beaucoup le tableau avec le cheval sur la place, très lumineux, on est très proche des impressionnistes
    A bientôt
    • Comment 558619 by
      mogoy AUTEUR 10181 Commentaires
      Merci Valérie pour le com.

      Le seul ennui du trajet MAD-centre ville, c'est qu'il oblige à deux changements si on va au Prado (oui, oui jamais content).
      Les contrefaçons voire malfaçons étaient légions dans ce salon.

      On a parlé de luminisme pour Sorolla, spot on !
  • Comment 558486 by
    Kilmarnock SILVER 6642 Commentaires
    Merci pour ce récit Quentin!
    1ère photo du récit, et déjà un choc. Un Kway Ryanair... niveau horreur on atteint des sommets haha! Même si je note l'attention de MOL envers "ses" salariés ^^
    Quoi de mieux que de lire un de ses propres récit pour faire passer le temps? :p
    Les racailles de la passerelle... à mes yeux on dirait des racaillous tête à claque. Une baffe et y'a plus personne ^^
    Tortuga très très polie cette fois ci. La PNC a été très sympa de t'accorder ce privilège de la rangée 4 gratuitement :)
    A bientôt!
    • Comment 558620 by
      mogoy AUTEUR 10181 Commentaires
      Merci Benjamin pour le com.

      Un Kway ryanair, voilà qui ferait tout de même rêver plus d'un sur le site.

      lire un de ses propres récit pour faire passer le temps

      ou répondre aux commentaires !

      La racaille était en fait gentille, mais clairement mal élevée comme toute personne attachée à faire partager ses goûts musicaux sans qu'on ne leur ait rien demandé.
  • Comment 558489 by
    nicobcn TEAM GOLD 7501 Commentaires
    Merci Quentin pour ce FR !

    Un vol utilitaire sur la compagnie orange avec tout ce qu'il faut, même de quoi se faire plaisir avec le BOB^^

    A bientôt !
  • Comment 558515 by
    BESMRS 2403 Commentaires
    Merci pour ce FR :)

    Quand je pense que ma carte grise comprend une carte de magie noire gratuite :)
  • Comment 558571 by
    tsow 2051 Commentaires
    Merci pour ce FR!

    L'aéroport de Madrid est bien accessible grâce au métro, qui a le bon goût d'être peu onéreux.

    Ce salon me semble a peu près identique aux autres salons du terminal, avec une offre en bonne quantité mais qui fait vraiment dans l'industriel basique.

    À bord, c'est une Tortuga réussie pour un vol qui sera du coup plutôt réussi lui aussi.

    À bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.