Avis du vol Amelia International Aurillac Paris en classe Economique

Compagnie Amelia International
Vol AF7605
Classe Economique
Siege 5A
Avion ATR 42-500
Temps de vol 01:25
Décollage 05 Fév 21, 18:05
Arrivée à 05 Fév 21, 19:30
NL   #45 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 41 avis
okapi
Par SILVER 710
Publié le 6 mars 2022

Je vous avais laissés dans ce taxi qui nous conduisait vers la gare de Brive d'où nous prendrons un tchouk tchouk vers Aurillac. Première fois que je passe dans le coin si ma mémoire ne me fait pas défaut. C'est aussi la première fois que j'achèterai une "chocolatine", bien moins chère qu'un pain au chocolat comme me le rappellera gentiment la boulangère. Soit, us et coutumes locales, ne froissons pas les autochtones.


photo chocolatine

Pas trop le temps ni l'envie de visiter la Gaillarde, nous avons saisi au vol la possibilité de prendre le prochain train pour Aurillac. 18 euros quand même…


photo img-0537

Je suis les guides.


photo img_5877-large

La vue pendant le trajet sera… bucolique. Jusqu'à ce que le machiniste décide de tirer le rideau. 


photo img-0539

Pas grave, le paysage est suffisamment intéressant. Surtout la traversée de ces gares pour le moins improbables.


photo img-0541photo img_5884-large

Bref, c'est de la France profonde dans son jus qui change du paysage ferroviaire francilien. L'arrivée à destination sera ponctuelle et nous permettra de visiter tranquillement.


photo img_5889-large

Nous nous octroyons même une pause gourmande dans une "auberge américaine", victime elle aussi de la mode du moment : service à emporter uniquement. Le passe sanitaire empêchant miraculeusement toute contamination au Covid-19 lors de la prise de repas assis et au chaud en établissements spécialisés n'était pas encore à l'ordre du jour. 


photo img_5896-large-75874

Nous aurions certes pu nous concocter quelques mets tribaux indigènes mais l'absence de réchaud et de casseroles dans nos bagages à main respectifs nous en a dissuadés. Dommage, il y avait pourtant matière à satisfaction!


photo img_5900-largephoto img_5901-large

Bref, après une balade dans les rues d'Aurillac, il est temps de reprendre le chemin du retour en traversant les voies SNCF.


photo img_5892-largephoto img_5894-large

Direction Tronquières, Google Maps nous ayant confirmé que le chemin pouvait se faire à pied. Akivi et moi-même sommes plutôt fans de ce genre de périple et ce n'est pas l'ami F-OITN qui s'en plaindra.


photo img_5904

Suite et fin de ce routing #avgeek à la découverte d'une nouvelle compagnie et de deux nouveaux aéroports : Brive et Aurillac avec Amelia, compagnie aussi régionale que confidentielle mais qui nous a offert une bonne dose de dépaysement à une époque où l'on ne pouvait guère rêver de mieux.


photo img_5907-large

Au bout de cette légère montée sous un ciel des plus cléments, le Saint Graal du Cantal. 


photo img_5908-large

Contre toute attente, ça sent pas le Jet A-1 dans le coin mais bien le cul des vaches. Vive la campagne!


photo img_5910-large

Routing


L'aéroport, le voici, dans toute sa splendeur.


photo img_5913-largephoto img_5916-large

Un peu plus loin, au détour d'un grillage…


photo img_5918-large

Mais avant, une visite des lieux s'impose.


photo img_5917-large

Point de salon huppé mais une machine qui fera l'affaire.


photo img_5919-large

Des espaces plus ou moins occupés…


photo img_5920-large

Mais pas d'accès terrasses, des fois qu'on pourrait y choper l'ebola, la variole ou le Covid-19…


photo img_5922-large

F-OITN s'enquiert d'un éventuel surclassement en J?


photo img_5923-large-81695

Bref, après une petite pause bien méritée, il est temps de passer les contrôles sous le regard impitoyable du préposé.


photo img-0551-15680

Un autre regard, tout aussi alerte une fois franchis les obstacles…


photo img_5930-large-55611

L'objet du spotting vespéral


photo img_5926-large

Akivi est aux premières loges pour embarquer


photo img_5937-large-36211

J'ai pris mon temps et serai bon dernier. La lumière est tout simplement divine pour réaliser quelques clichés de notre agreste destrier.


photo img_5943-largephoto img_5953-largephoto img_5964-large

Pas de doute, j'adore ces plateformes de province.


photo img_5966-largephoto img_5967-large

L'accueil fut, de mémoire, bien cordial. J'en profite pour photographier quelques détails insolites.


photo img_5968-largephoto img_5970-large

Embarquement terminé (facile, j'étais bon dernier à bord). J'ai cédé mon siège à l'amateur de sèche-cheveux en tous genres et hérité de la sienne. La vue me satisfait pleinement.


photo img_5972-largephoto img_5980-large

Roulage des plus courts s'il en est comme en atteste cette vue aérienne.


photo mapview_rwy15

Moteur, ça tourne!


photo img_5986-large

Quelques secondes plus tard, nous survolons les plaines du Cantal


photo img_5989-largephoto img_5990-large

Pas du bon côté pour voir Aurillac d'en haut mais la vue n'est pas mal de côté-ci non plus.


photo img_5996-large

Géovision personnelle


photo img_5999-large

Et safety card pour éventuels collectionneurs


photo img_6003-large

La vue sur les massifs centraux est dégagée mais en cette saison, la nuit tombe vite.


photo img_6006-largephoto img_6009-large

Double instant F-OITN


photo img_6010-large

Et vue sur ces sièges plus confortables qu'il n'y parait.


photo img_6011-large

Tellement confortables que j'ai même piqué un somme pour me réveiller pendant l'approche. Nous voici en finale au-dessus du Val-de-Marne.


photo img_6016-largephoto img_6018-largephoto img_6021-large

Atterrissage doux et roulage jusqu'au point de parking.


photo img_6026-large

Nous quitterons l'appareil en dernier, non sans avoir fait quelques photos. Ici, le carré d'as gagnant?


photo img_6028-largephoto img_6029-large

Belle machine volante, j'adore ces avions à hélices franco-italiens.


photo img_6034-large

Après la dépose en bus, nous sortirons sans aucun contrôle. Nous en avions pourtant des choses à déclarer… 


photo img_6039-large

C'est donc auprès de l'autorité suprême en matière aéronautique que nous irons nous épancher! Akivi avait organisé une mini rencontre avec  Lucky Luke qui traînait dans le coin, entre deux avions bien évidemment. Quel immense plaisir et quelle superbe conclusion d'une journée aussi remplie que ma gourde. On ne pouvait rêver mieux pour nous redonner le moral en cette période si particulière.


photo img_6042-large

Je m'estime heureux car je n'ai guère cesser de voler, plusieurs fois par mois hormis lors du premier confinement. Il se fait tard et nous sommes bien au-delà des limites du couvre-feu de l'époque mais ce ne sera pas la dernière fois.


photo img_6043-large

Voilà, c'est tout pour le moment. La suite au prochain numéro.
Comme d'habitude, merci de m'avoir lu. N'hésitez pas à commenter voir critiquer (mais pas trop non plus, faut pas exagérer). Si vous avez aimé, mettez un Like en dessous sinon vous en mettrez deux!
À bientôt pour de nouveaux envols.
✈  

Afficher la suite

Verdict

Amelia International

5.5/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements4.0
Restauration2.0

Aurillac - AUR

9.5/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services8.0
Propreté10.0

Paris - ORY

7.0/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Amelia offre une liaison vitale pour désenclaver les régions françaises avec deux avions qui se font rares dans nos cieux. Après l'Embraer 145 du matin, retour à la case départ en ATR pour notre plus grand plaisir. Pendant que je dormais, rêvant à d'autres cieux, le steward est passé distribuer de l'eau. On ne pouvait guère plus espérer à cette époque et c'est déjà bien. J'aimerais bien rajouter à mon log le -135 ainsi que leur dernière acquisition, un Airbus A319 mais ce sera pour une autre fois, ou pas.

Informations sur la ligne Aurillac (AUR) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 6 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Aurillac (AUR) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France Hop avec 7,3/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 20 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 597788 by
    jules67500 GOLD 6141 Commentaires
    Merci Guillaume pour ce FR !

    C'est vrai que c'est dépaysant comme endroit ^^

    Et ça me rappelle le magnifique FR (sans photo désormais) de l'ami Pititom à l'époque (https://flight-report.com/fr/report/1523/Airlinair_A5234_Aurillac_AUR_Paris_ORY).
  • Comment 597797 by
    YOYO 5 Commentaires
    Merci pour ce FR.
    Je ne connaissais pas cet aéroport ou du moins je n’y suis jamais allé, mais il a le mérite d’être présent et de faire le job ^^
    J’ai l’impression que cette compagnie tisse bien sa toile petit à petit dans le paysage français et c’est une bonne nouvelle.
  • Comment 597851 by
    AirBretzel GOLD 11299 Commentaires
    Merci Guillaume pour ce FR.
    C’est amusant ces petits aéroports, et lorsque l’on est bloqué par le Covid cela permet de rajouter des aéroports improbables à son palmarès.
    On retient surtout la bonne camaraderie 😀 et un avion qui se fait rare sur des lignes françaises.
    A bientôt
  • Comment 597862 by
    SKYTEAMCHC GOLD 10106 Commentaires
    Merci pour ce récit depaysant Guillaume : il n'y a pas forcément besoin d'aller loin pour profiter de bons moments et de faire des petits vols avgeeks.
    Aller au Mc Do à Aurillac ça devrait être passible d'une amende ca ! ;-)
  • Comment 597905 by
    Esteban GOLD 19903 Commentaires
    Merci Guillaume pour le partage !

    Joli périple pour rejoindre l'aérodrome et un vol sympathique en bonne compagnie.

    A bientôt !
  • Comment 597911 by
    LUCKY LUKE SILVER 3014 Commentaires
    Sympa de s’être croisés à Orly a ton arrivée en compagnie de tes complices du jour. C’était le temps où franchir une frontière, même dans l’espace Schengen, était quasiment impossible et de telles escapades dans la France profonde représentaient la seule solution d’assouvir sa soif de prendre l’avion. Espérons que nous n’ayons plus à revivre de telles restrictions, mais personne n’en est sûr... Merci pour le partage.
  • Comment 598007 by
    Michelg TEAM GOLD 4198 Commentaires
    Merci pour le partage Guillaume,
    Une expédition purement Avgeek pour trois Avgeeks.
    C'est vrai qu'il y a un an, on était encore sous couvre feu mais rien n'arrête les plane lovers.
    Une périple bien sympathique en tout cas.
    A bientôt.
  • Comment 598057 by
    AirOne 2461 Commentaires
    Cela faisait bien longtemps que je n'avais commenté un FR du maitre Okapi, il faut dire que même si je traine toujours avec plaisir le contexte global fait que ma présence est moins régulière mais pas moins passionné évidement. "Des espaces plus ou moins occupés…" avec cette superbe technique du "trône de fer" qui condamne deux places ... la luminosité pour le spotting est superbe !

    À bientôt !
  • Comment 598120 by
    ZuMzuM BRONZE 687 Commentaires
    Hell'Okapi et merci pour ce FR bucolique qui s'est déroulé dans une période de vaches maigres.

    Sympathique épopée ferroviaire pour joindre les 2 bouts en bonne compagnie.

    Il semblerait que les Aurillacois aient pris le terme de tracteur pour un avion au pied de la lettre !

    Sympathique vol dans un destrier qui se fait rare.

    Et le tout se termine de belle manière avec la rencontre du maitre de Jolly Jumper pour bien terminer ce FR à consonance agraire :)

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.