Avis du vol KLM Amsterdam Dubai en classe Affaires

Compagnie KLM
Vol KL427
Classe Affaires
Siege 6D
Temps de vol 07:00
Décollage 12 Mai 21, 14:30
Arrivée à 12 Mai 21, 23:30
KL   #36 sur 67 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 848 avis
APBFR
Par 1561
Publié le 23 mai 2021

Bienvenue sur mon Flight Report pour un voyage de Luxembourg à Dubai via Amsterdam avec KLM.

Les restrictions de voyages via Paris m’ont obligé à changer mon itinéraire initial qui devait se faire avec Air France en 787-9. Le routing est assez simple et s’effectuera en 787-10 sur les 2 vols long-courriers.

Quelques jours avant le départ la France a décidé de placer les EAU sur la liste des pays avec un isolement strict de 10 jours au retour. Bien que ne vivant pas en France, j’ai donc été soulagé d’effectuer mon voyage via Amsterdam, même si je ne suis pas le plus grand fan de cette compagnie. 


Routing

  • Luxembourg > Amsterdam - KLM - Business Non reporté
  • Amsterdam > Dubai - KLM - Business Vous etes ici
  • Dubai > Amsterdam - KLM - Business Non reporté
  • Amsterdam > Luxembourg - KLM - Business Non reporté

Pré-acheminement et Arrivée à amsterdam


Le salon Business étant toujours fermé à LUX, l’attente pour ce vol s’est donc passée en porte. 

Le vol de pré-acheminement depuis le Luxembourg est très court (une quarantaine de minutes) et s’est passé sans problèmes. Ce vol était presque complet, ce qui fait plaisir à voir en ces temps difficiles. 

L’arrivée à Amsterdam se fait aux portes B, au contact avec jet bridge: une première pour moi en venant de Luxembourg (en général l’arrivée se fait soit au large soit en porte mais sans jet bridge). Puis nous traversons une zone de travaux vers les autres portes de l’aéroport. Des tapis roulants ont été enlevés et d’autres sont cachés par des parois en bois le temps des travaux. 

Les commerces et les restaurants accueillent à nouveau du public, ce qui rend l’atmosphère beaucoup moins glauque que lors de mon dernier passage mi-avril. A ce moment là, les personnes devaient faire leur courses depuis le seuil des magasins en demandant aux vendeurs de leur montrer les produits avant achat.

Il n’y aura pas énormément de monde en ce mercredi à AMS. 



Nous sommes les seuls aux contrôles de police. L’attentera sera donc inexistante. Un des deux policiers en service a tenté de nous parler en français mais sans grand succès.

Une fois le contrôle passé, nous avons été emmenés dans une petite salle attenante pour un contrôle des bagages cabine et un scan corporel en version “light”. Je n’ai pas vraiment compris l’utilité, car d’habitude les contrôles se font uniquement au départ, et que ce nouveau check était vraiment rapide (ils n’ont rien regardé).


photo 3243a980-6517-4804-88cc-bb166068625d

Le salon business


Le salon était ouvert mais peu rempli: un peu plus que lors de mon dernier passage en avril cela dit.

Les hôtesses étaient plutôt sympa et nous ont indiqué qu’il était possible de procéder au check sanitaire directement depuis le salon.  Cela nous a évité de devoir nous rendre en porte F2 (réservée aux checks pour toutes les destinations le nécessitant). Le check consiste en une prise rapide de température et en un formulaire très court à remplir. On nous a donc ensuite indiqué la bonne porte d’embarquement de notre vol (non-affichée sur les écrans).

L’offre de solide et liquide se fait uniquement aux comptoirs. L’offre solide était ni bonne ni mauvaise, mais ne restera pas vraiment dans les mémoires…

Les sanitaires sont propres car nettoyés très souvent.

Le salon est très lumineux, mais les fenêtres donnent sur des jetbridges qui ne laissent que très peu entrevoir les avions.  



Embarquement


Après avoir quitté le salon, nous nous dirigeons tranquillement vers la porte F6. La zone d’embarquement était très large mais il y régnait un grand bazar. La zone sky priority et la zone classique ne faisaient qu’une… Les gens essayaient de gruger, d’autres excédés essayaient le passage en force… Dans une zone si grande, il aurait été largement possible de mieux organiser tout ça. Inutile de dire qu’avec de ce bazar, aucune distanciation n’était appliquée. De plus le port du masque est assez mal respecté (porté sous le nez au mieux pour pas mal de personnes).

Je me suis donc mis à l’écart pour aller prendre une photo de notre oiseau du jour (avec un petit tour sur air fleet pour vérifier l’âge de la bête).

Une fois dans le jet bridge (presque aveugle) nous rejoignons enfin notre appareil (une première sur ce type de 787 pour moi)! 



Découverte de l’appareil et vol


Découverte du siège… Voyageant en famille, nous avions pris des sièges au centre. Je suis plutôt habitué à voyager côté hublot, mais à plusieurs c’est clairement plus sympa au milieu.

Le siège offre beaucoup moins de rangements que son petit frère le 787-9 (toujours chez KLM), mais reste très confortable avec un espace pour les pieds assez vaste. Bémol aussi pour le petit retour à côté de la têtière qui est censé nous isoler de l’allée. C’est assez volumineux et limite oppressant.

Les PNC sont très rapidement venus nous proposer un verre de bienvenue avec choix entre champagne, bière, jus d’orange ou eau. Ils ont clairement donné le ton du reste du vol, et comme souvent sur KLM ils sont plutôt sympathiques mais font le minimum avec les passagers non néerlandophones. Même avec un statut Platinum for life, aucune salutation ou attention particulière, alors que d’autres passagers néerlandais sans statut ont reçu un accueil et un service bien différent pendant tout le vol. C’était mon premier vol AF/KL depuis l’obtention de ce statut. Je l’ai « acquis » avant la crise sanitaire grâce aux XP à reporter sur les années suivantes, mais il n’est effectif que depuis cette année car il faut bien attendre une période de 10 ans même avec suffisamment de XP accumulés.

Message clair des PNC: veuillez ne pas prendre de photos qui montreraient l’équipage ou les autres passagers. Cela refroidira un peu mes ardeurs de photos pour ce flight report…

Distribution de lingettes anti-bactériennes qui seront utilisées de suite pour nettoyer la tablette et les parties plastiques du siège. 

Nous mettons en route un peu en retard, mais ce retard sera rattrapé en cours de vol.



Les hublots sont très rapidement obscurcis par l’équipage.

Ensuite il est temps de jeter un petit coup d’œil au menu et de passer commande à notre PNC. Le message est clair: « quel est votre 2è choix? Le poulet est populaire donc il y a de fortes chances que votre choix ne soit pas garanti ». Avec Air France, il y a souvent une prise de commande « prioritaire » pour les passagers élite. Ici avec 2 pax Platinum, aucun passe-droit. Sans vouloir faire de spoiler, le choix sera finalement respecté.

Dans tous les cas je ne suis pas un grand fan de la nourriture KLM donc je n’avais pas d’attentes trop importantes… :)
 
Le service d’apéritif se fera rapidement avec noix dans leur emballage plastique, COVID oblige. 



Petit coup d’œil au wifi. Les prix sont assez corrects avec un pass gratuit pour les messages. J’opte pour le pass full flight: vitesse correcte mais pas sensationnelle.

Le repas arrive avec l’entrée. Le tout sous cloche plastique. Pas le top mais compréhensible en ce moment. Pas mémorable…

Ensuite vient le plat principal. Le poulet n’était pas mauvais mais s’est fait très discret dans l’ensemble du plat. Si on enlève les 2 piments et les olives, il ne restait pas grand chose.

Pendant le repas j’ai parcouru l’IFE qui souffre un peu de l’absence de sorties cinéma. Là encore c’est compréhensible. Par contre, pas de caméra embarquée ce qui est assez surprenant pour un appareil si récent.

Le dessert ne me tentait pas non plus donc j’ai juste pris un thé avant de commencer une petite sieste entre la Grèce et la Turquie. Cette sieste s’avèrera bien plus longue que prévue, le siège étant très confortable en position allongée. 

Le vol s’est déroulé avec beaucoup de bruit. Pas mal de petits groupes voyageaient ensemble et ont parlé très fort, y compris pendant les moments de « repos » avec lumières éteintes. Les PNC ont dû faire quelques rappels à l’ordre concernant le port du masque, assez peu respecté par les amis voyageant en groupe.



Petit passages aux commodités: propres et équipées de produits Rituals (the Amsterdam collection). Je suis fan de ces produits que j’ai découverts en 2018 lors d’un vol AMS-CPT et que je me suis mis à acheter depuis.

La trousse est relativement bien équipée avec un petit tube de gel anti-bactérien et un stylo. Ces deux éléments sont appréciables. Le reste est plutôt standard, avec notamment un masque pas très qualitatif.

Une fois la « longue » sieste terminée, entre le Qatar et les EAU, il était déjà l’heure de la collation avant l’atterrissage. Rien de mémorable non plus: un roll de croquette à la viande (qui aurait pu être servi en éco) et un coca. Une petite maison en porcelaine de Delft est ensuite distribuée. Il y avait le choix entre pas mal de modèles.



ATTERRISSAGE et arrivée à dubai


Atterrissage sans encombre et arrivée à l’heure au terminal 3 (l’antre d’Emirates). Le terminal habituel est fermé et tous les vols sont regroupés au T3.

S’en suit une trèèèèès longue marche dans DXB avant d’atteindre un contrôle du test PCR (assez sommaire) puis le contrôle de police. L’attente pour ce dernier s’avèrera d’environ 25 min (honorable pour DXB, surtout avec le monde présent ce soir-là), sans file prioritaire pour les passagers J ou à statut.

Une fois ce contrôle passé, nos bagages nous attendaient déjà à côté du carousel.

Les vacances peuvent enfin commencer! 
 




Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

KLM

6.9/10
Cabine8.5
Equipage7.0
Divertissements6.0
Restauration6.0

KLM Crown Lounge 5 - Non Schengen

7.2/10
Confort7.5
Restauration6.5
Divertissements7.5
Services7.5

Amsterdam - AMS

7.6/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services7.0
Propreté8.5

Dubai - DXB

8.2/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Un vol sur KLM pas vraiment mémorable si ce n’est une première pour moi sur 787-10 et la possibilité d’éviter de passer par la France en ces temps de restrictions.
AMS: fluide et plutôt agréable, qui revit un peu en ce début de réouverture. Le salon KLM est agréable même si la nourriture n’est pas exceptionnelle.
Vol: siège très confortable mais avec très peu de rangements. Catering pas génial et PNC agréables mais pas très attentionnés avec les passagers non néerlandophones.
DXB: propre et fluide malgré le monde.

Merci de m’avoir lu et j’espère à bientôt pour un prochain voyage!

Informations sur la ligne Amsterdam (AMS) Dubai (DXB)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 20 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Amsterdam (AMS) → Dubai (DXB).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Emirates avec 8.4/10.

La durée moyenne des vols est de 6 heures et 40 minutes.

  Plus d'informations

6 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 574085 by
    Esteban TEAM GOLD 14287 Commentaires

    Merci pour le partage !

    Et bien que dire à part que c'est du KLM post covid tout à fait classique. Aucun élément qui déclenche un sourire ou une envie dans le catering. L'entrée reste jolie, mais le plat, quelle deception. Et que dire de la "collation" d'arrivée qui est tout droit sortie de la classe éco, ces pockets à la viande étaient servies (avant Covid) sur les vols les plus longs et en classe arrière.

    A bientôt !

  • Comment 574103 by
    pititom GOLD 11123 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Y'avait il quand même un minimum de service à bord du vol LUX-AMS ?

    Schiphol assez vide ce jour là...même si le trafic reprend, ce n'est pas encore "comme avant".

    Siège à bord plutôt confortable, mais il faut apprécier les couleurs KLM. Sur les "fermetures" du siège, c'est vraiment selon les clients, entre ceux qui aiment le tout fermé (pour être privatif) ou l'inverse (pour justement ne pas être oppressé).

    Toujours la chasse aux photos à bord. Il faut dire que je comprends qu'ils tiennent à limiter les témoignages sur leur catering, lol. C'est mieux qu'en pleine crise mais ça reste peu engageant.

    Bonnes vacances :)

    • Comment 574109 by
      APBFR AUTEUR 23 Commentaires

      Merci pour le commentaire. Service minimum avec le petit sac de catering « business » dont je ne suis pas super fan avec sandwich au jambon le matin. J’ai pris l’habitude de demander le snack de l’éco que je préfère!

  • Comment 574107 by
    QuentinNZ GOLD 843 Commentaires

    Merci pour ce report.
    Bien dommage d’imposer la quarantaine... mais c’est du politique....
    Pour un vol de nuit pourquoi pas mais la çà ne donne pas envie. Et quand on est platinium ca fait du bien d’avoir un « geste » ce sont ces pax qui font la longévité d’une compagnie pas les poules...
    À bientôt.

  • Comment 574165 by
    AirBretzel GOLD 8955 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    C’est nouveau ce contrôle à la PAF, je n’y ai jamais eu droit.
    Le salon est agréable et d’y faire les contrôles sanitaires permet de gagner du temps.
    Le catering chez KLM n’a jamais été leur point fort.
    de produits Rituals (the Amsterdam collection) => j’adore également surtout cette collection là.
    A bientôt

  • Comment 574406 by
    Mathieu82 464 Commentaires

    Merci pour ce FR que je lis avec un peu de retard. En espérant que les vacances fut bonnes. Bonne journée

Connectez-vous pour poster un commentaire.