Avis du vol Air France Hop Paris Clermont-Ferrand en classe Economique

Compagnie Air France Hop
Vol AF7752
Classe Economique
Siege 3A
Temps de vol 00:57
Décollage 24 Jul 21, 08:29
Arrivée à 24 Jul 21, 09:26
AF   #42 sur 72 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 757 avis
paulvanalsten
Par GOLD 235
Publié le 6 août 2021

Bonjour à tous, 

Jamais deux sans trois, comme dit l’adage. Et c’est ainsi que je passe un troisième week-end consécutif à Clermont-Ferrand. Je mettrai d’ailleurs un petit bonus touristique lors du vol retour.
Même cause, même effet que les deux premières fois: pour un samedi de départ estival, seul CFE était à un prix encore abordable - très abordable même puisque la classe de réservation X (la plus basse) restait disponible. 

J’arrive de bon matin au terminal 2F de Roissy, où l’affluence à l’Accès n°1 est quelque peu réduite.


photo 3211c4c2-5787-4ecb-8a2a-10d0ab1c05fd

Avant de passer airside, je consulte une BLS histoire de vérifier l’affluence du vol AF7752. 
Ah tiens, l’appareil a changé à la dernière minute. Au lieu d’un Embraer 170, ce sera sa grande soeur - un Embraer 190 - qui assurera le vol. J’en profite pour m’avancer de deux rangées et je réimprime donc mon BP. 

Direction le PIF qui sera rapidement franchi. Néanmoins les cerbères qui y travaillent ne cesseront jamais de m’étonner par leur manque d’amabilité. L’agente du PIF a quasiment hurlé sur le pax devant moi: ‘’Monsieur, ramassez et rangez vos bannettes!’’. En parfait gentleman, le monsieur en question a répondu, imperturbable: ‘’Alors là Madame, vous m’en demandez trop’’. Et pan! (Conseil: Ne dites quand même pas ‘’Et pan!’’ à voix haute, cela pourrait être - très - mal perçu au PIF).  

Aujourd’hui, l’embarquement se fera en porte F23. Ce sera donc tout de suite à gauche, sans succomber aux soldes du duty-free.


photo ea0eba98-a8b2-478e-8d49-1152b3fdf343

Direction les entrailles de CDG pour accéder au salon Air France.


photo 47078823-50bd-44fc-b1dd-8d10dbdb6ae0

Je descends généralement à l’étage inférieur du salon, souvent un peu moins bondé. 
Aujourd’hui ce n’est d’ailleurs pas bondé du tout! C’est donc dans le calme que je déguste mon café-croissant.


photo 13c74c51-b93c-4f22-9ccb-e16c7c1538c0

A 8h il est temps de se diriger vers la porte F23, synonyme comme d’habitude d’un embarquement par bus. 
Je remarque qu’en F21, ce sera AF1192 vers BSL (ou MLH? ou EAP?) : j’ai cru comprendre que c’était la destination de prédilection de plusieurs FRistes :-) 


photo 33d6f750-91db-4adf-897d-8d401ebaff3f

‘’Be Relax’’: je le suis toujours en prenant l’avion, surtout après cette longue période de disette.


photo 0b2db6c0-b6c5-42d5-b5cd-85fc3953e9f3

Paris me souhaite Bon Voyage. Merci!
"Paris ne vous oubliera pas": J'ai cru comprendre que c'était le slogan (non) préféré de nombreux Fristes :-)


photo a018120c-5320-4fa3-bf71-a1da2acfe0ef

Un seul bus est prévu, ce qui empêche toute distanciation sociale. Comme d'habitude, il faut patienter pour quelques retardataires. Puis nous pouvons enfin nous diriger vers le terminal 2G, où attend l'Embraer 190 F-HBLJ. Ce dernier est arrivé de Düsseldorf il y a une heure. 


photo a2498d27-73fb-46fe-b441-5de1a3140754

Allez, il est temps de monter à bord.


photo 1a62cc9e-4a83-45cc-8972-5d1dba55d773

Pas de slot ce matin, la mise en route est prévue à l’heure.


photo a155494c-c610-475f-9e19-0f3b3903b3df

Instant porte


photo baac552f-e2b8-4b23-9c05-a0f283194069

La cabine est chargée mais sans être pleine, occupation aux 2/3 je pense.


photo a389b877-daef-44e1-8d6b-9ee50a2f25c9

D’ailleurs je suis l’unique occupant de ma rangée. 


photo 09891bc3-29cb-4c20-aa34-6ae3a3c13439

Le pitch est tout à fait correct.


photo 1bdddb65-ee01-4d88-a9df-de58e350ad49

A ma gauche, un Dash 8-400 vient d’arriver en provenance du Grand Duché. 
Quelle merveille cet avion - devenu malheureusement trop rare sous nos latitudes.  


photo bc957079-95e1-46f6-96ee-6a4eaddae53cphoto b5039396-f997-447d-a578-079b4efb3ba6photo 37a17267-03b5-42e2-892b-fb016acab276

Nous repoussons à l’heure, et je contemple une dernière fois ce petit bijou.


photo edc0d376-2d5a-4017-9bb8-8d36be42d9d8

Un Embraer 170 est submergé par une nuée de pax. Mais où toute cette foule peut-elle bien aller?!


photo 5c4fe446-ef2e-452f-9802-2334a300748d

Aaah, tout s’explique :-)


photo 517efce8-da8d-4e75-9113-f7548b327777

Le roulage est assez court, et nous atteignons le point d’arrêt de la piste 26R. 
Il faut d’abord laisser passer F-GZTQ, un B737-700 qui s’envole vers Annaba. 


photo 49d0affe-23eb-4104-a0de-044f7322556a

Puis c’est à notre tour de nous élancer face à l’ouest. 
Vario positif! 


photo 29df396f-eafe-443e-9201-c191ae90790e

L’aéroport du Bourget


photo 435cec84-1c02-4408-bb3f-6cc4eecce5bc

Le Stade de France


photo ff1e3702-03bc-401b-8269-9ddcec41bd63

Après un virage vers le sud, j’aperçois la Tour Montparnasse et la gare homonyme.


photo a4464b24-fce5-4f41-ab3e-6991942b43d6

La plate-forme d’Orly


photo a73a5b19-968c-43d6-b5ad-68662b3d4b87

J’ai ensuite somnolé jusqu’au passage du chariot. 
Un steward bien sympathique m’a alors proposé boisson chaude ET boisson froide. Quelle générosité :-)


photo 6c4fce8c-3285-4287-a314-ba625d1276a9

Le vol se poursuit tranquillement malgré quelques développements orageux. 


photo 6864f674-ba69-4f90-a264-7309ba7f5419

Puis c’est la descente et l’atterrissage ponctuel à CFE, sous un ciel malheureusement peu engageant. 

Fuselage shot - sous quelques gouttes.


photo 746f7de3-f2d9-4808-a99a-6eb5a6d9f2ad

Pour une fin juillet, il fait désagréablement frais, comme l’atteste la garde-robe des autres pax.


photo ec664d74-a0b4-4a9d-954b-bb7dcf7b1c01

Comme les week-ends précédents, CFE ‘’déborde’’ d’activité. 


photo 44e3d3f7-6490-4513-82e4-aba9fc9f00b1photo a6964906-b37b-4f94-974e-1e33c5562da5

Amelia International et Ryanair restent encore aux abonnés absents. 


photo b9ff78bf-f377-4a23-a545-6f9a96336225

Le check-in pour le vol vers CDG est clos. 


photo f8417eae-fa1c-4efe-937f-9929e6806902

Je quitte l’aérogare, non sans saluer F-HBLJ avant son vol retour vers CDG.


photo 6b69b730-0be6-49af-b689-615944ed85fbphoto ecda165a-27d4-45ce-ac80-e0779b46e40c

Et c’est en me dirigeant vers le bus que je vous salue également. 
Merci de m’avoir lu et à très bientôt.  


photo 55d5c5be-e26d-4720-8cb2-75d845d47ea0-35523
Afficher la suite

Verdict

Air France Hop

7.2/10
Cabine8.5
Equipage8.5
Divertissements5.0
Restauration7.0

Paris - CDG

5.9/10
Fluidité7.0
Accès6.5
Services5.0
Propreté5.0

Clermont-Ferrand - CFE

7.4/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services5.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol intérieur court, ponctuel et sans histoires. Mais cela fait toujours plaisir de voler à nouveau!
Les E170 et E190 font partie de mes favoris, avec leur configuration 2x2.
Le gâteau est revenu, dommage que le croissant ne le soit pas encore.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Clermont-Ferrand (CFE)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 11 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Clermont-Ferrand (CFE).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Carpatair avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 0 minutes.

  Plus d'informations

5 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.