Avis du vol Air France St Denis Paris en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF645
Classe Affaires
Siege 3A
Temps de vol 11:40
Décollage 31 Déc 21, 09:15
Arrivée à 31 Déc 21, 17:55
AF   #19 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5368 avis
Papoumada
Par GOLD 1541
Publié le 14 mars 2022

introduction


Bonjour à tous,

En octobre 2020, AF proposa des billets prime à 50% de leur valeur pour diverses DROM, dont la Réunion. Le prix, l'envie de renouer avec des vols LC : j'achète à 65 000 miles A/R en J au départ de TLS. Rendez-vous est pris pour février 2021, mais le facétieux Covid, les motifs impérieux et un changement professionnel inattendu entraînèrent 3 reports. Rendez-vous est donc pris pour les vacances de Noël 2021.   

10 jours plus tard, saoulés de soleil, de chaleur, déjà nostalgiques de rencontres amicales programmées ou à l'improviste, nous retrouvons RUN.
 


photo p1120655

Rappel du routing :    


Routing


Roland garros landside et enregistrement


Notre amie ayant eu la curiosité de rendre visite au CHOR pour, en langage profane, une fracture du poignet, je dépose mes compagnons de voyage et nos bagages devant l'aérogare et m'en vais seul restituer le 3008 qui nous a accompagnés durant notre séjour.


photo p1120656

Je stationne la voiture, rejoins le guichet Europcar : personne en vue. J'introduis clés et documents de la voiture dans la boîte aux lettres, non sans avoir documenté le moment avec mon téléphone. Prudence est mère…
Et je rejoins l'aérogare.
Dernier coup d'oeil aux Hauts qui, en dépit des nuages, ont un air de "revenez-y"


photo p1120658

Je dois montrer patte blanche pour pénétrer dans l'aérogare.


photo p1120661

Au moins deux destinations me font sauvagement de l'œil.


photo p1120662

Et je rejoins mes compagnons de route qui attendent sagement devant l'entrée Sky Priority.


photo p1120666

Les diverses formalités, vérification, prise en charge des bagages et remise des cartes d'embarquement sont réalisées très aimablement et fort efficacement par une agente insulaire.


photo p1120672

Quelques victuailles solides et liquides, quelques objets commandés ont fait apparaître un nouveau bagage et augmenté la masse des existants.


photo p1120671

Un coup d'œil à la file des sans grade prouve une nouvelle fois l'importance d'un statut.


photo p1120674

Ce genre de déco sous les tropiques m'amuse toujours. J'ai jadis vu beaucoup plus ridicule sur la place principale de Mayotte.


photo p1120675

PIF ! PAF ! SALON !


Le circuit Premium est efficace et d'autant plus apprécié que nous ne sommes pas le seul vol en partance.


photo p1120677photo p1120682

Passage obligé par le centre commercial aux prix délirants : mieux vaut faire ses courses au Carrefour de Sainte-Marie, y compris pour les alcools importés.


photo p1120681

Nous nous rendons directement au salon prendre notre petit déjeuner. C'est ma première visite.
Accueil aimable par deux agents.
Les lieux ne sont pas bondés mais il est délicat de prendre des photos d'ensemble.  Il convient d'attendre son tour pour être servi.


photo p1120684

Nos choix.


photo p1120686

embarquement


"Time flies" et lorsque nous rejoignons la porte, l'embarquement prioritaire est terminé. Nous hésitons à nous manifester en criant : "Classe Affaires, faites place." 


photo p1120691

Contre-champ : pax SS et UU pour DZA.


photo p1120695

Notre 777-200 dévoile d'abord son moteur gauche et sa queue.


photo p1120696

Le nez et le moteur droit de l'A-330-900 Néo de SS/


photo p1120697

Le voici dans son intégralité.


photo p1120700

Nous empruntons la nourrice de gauche. Instants PS et Porte.


photo p1120702

Le spécialiste du fouet étant peu partageux, instant porte à son intention.


photo p1120704

Dans nos penates


Nous retrouvons la cabine Cirrus.


photo p1120715

Mon espace pour les presque 12 prochaines heures.


photo p1120707

Trousse de confort, kit sanitaire, menu et serviette rafraîchissante nous attendent.


photo p1120711

Coussin et couverture (le porte-manteau a déjà été emporté.)


photo p1120713

Vue avant.


photo p1120717

En cas de problème, les analphabètes seront sauvés.


photo p1120732photo p1120733

Sac à masque. Déchets personnels et masques usagés procurent donc du confort.^^


photo p1120734

Un kit bienvenu.


photo p1120730

J'aime bien cette trousse. Vous pourrez (re)découvrir son contenu en consultant le FR consacré à l'aller dont le lien se situe plus haut dans le routing.


photo p1120731

AGAPES PREVISIONNELLES


Le Gouvernement ayant la veille décidé que se nourrir ou se désaltérer au cours d'un voyage sur le territoire national constituait un péril grave et imminent, des syndicats de PNC faisant pression depuis plusieurs semaines pour dégrader le service, nous nous sommes un instant demandés si nous aurions droit à un traitement normal ou altéré.
Ce n'est donc pas sans soulagement  que je m'apprête à parcourir les pages qui suivent.


photo p1120719

Le menu du déjeuner. Au moins deux plats sur 4 m'inspirent. 


photo p1120722

La seconde prestation qui ne mérite guère la dénomination pompeuse de "repas". Collation siérait davantage. 


photo p1120724

La carte des liquides est identique à celle de l'aller.


photo p1120726photo p1120727

Pour ouvrir l'appétit.


photo p1120728

Pour se préparer à la sieste.


photo p1120729

en route pour la metropole


Nous repoussons à l'heure. Notre voisin, soute ouverte, aura du mal à en faire de même dans 10 minutes comme programmé.


photo p1120737photo p1120738

Nous passons le deuxième appareil AF.


photo p1120743

Transport de troupe.


photo p1120747

Dernier regard sur la Réunion depuis le plancher des vaches.


photo p1120752

Seuil de piste 12.


photo p1120755

Selon la géovision, il nous reste 0 heure, 0 minute pour parcourir 9515 km. Parés pour la 4° dimension.


photo p1120757

Décollage puissant et quart de tour gauche.
Littoral avec en arrière plan la route la plus chère et la plus inutile de France à l'intention de StPiev. 


photo p1120759

Les nuages ne me permettent pas d'apercevoir Madagascar.


photo p1120761

PREMIER SERVICE


Les chariots sont de sortie un peu précocement car il est environ 10h30 locales. Dommage car rien ne presse sur un vol de jour de 11h40.


photo p1120763

Qu'à cela ne tienne, je vais faire durer le plaisir.
Je précise dès à présent que la PNC réunionnaise en charge de notre allée jouera parfaitement le jeu. Dommage que son masque FFP2 ne facilite pas la communication.
Je demande un apéritif : champagne ; je le sirote tranquillement, la tête dans les nuages. L'entrée froide ne risque pas de refroidir et mon choix de plat principal a été réservé avant le décollage.


photo p1120765

Le plateau dans son intégralité.


photo p1120764

Parfait de crevettes au mascarpone citronné, magret de canard séché et salade de wakamé. C'est rafraîchissant. Ma préférence va pour le parfait de crevettes.


photo p1120766

J'accompagne l'entrée avec le Pouilly Fuissé.


photo p1120768

Touche festive.


photo p1120769

Je décide de faire confiance au chef réunionnais Benoît Vantaux : j'opte donc pour le suprême de volaille rôti en croûte de masala, carottes confites au lait de coco. 
La présentation ne rend pas hommage au chef Vantaux.  Pourtant, la combinaison des saveurs et parfums fonctionne très bien et la volaille n'est pas trop sèche. 
J'accompagne avec le Saint-Estèphe. 


photo p1120772

Existe-t-il plus agréable restaurant sur Terre ?


photo p1120775

Le plateau de fromage apparaît ensuite.


photo p1120782

Suivi d'une salade de fruit et de la pâtisserie du jour. 
L'expresso arrive en même temps. 


photo p1120783

Difficile d'y voir une mousse de noix de coco sur un biscuit rouroute, gelée de goyavier. 


photo p1120786

Les fruits sont quelconques. J'ai trouvé, sans chercher, beaucoup mieux au cours de notre séjour.


photo p1120784

Il n'est toujours pas midi heure locale, 9h en métropole lorsque les agapes prennent fin.
Je mets le siège en position repos et écoute divers albums musicaux, aucun film ne suscitant grand intérêt à mes yeux.


AU NORD DE MOGADISCIO


C'est au nord-est de Mogadiscio que je soulève le hublot.
Le paysage est d'une grande beauté. Il procure du rêve sans pour autant oublier les populations victime de la guerre civile et du djihadisme depuis 1991.


photo p1120812

Des villages le long de la piste.


photo p1120813

Peu à peu le désert s'impose.


photo p1120815

Je dédie ces images à Lucas330, qui photographie, décrit et met en musique si bien le désert.


photo p1120816photo p1120820

Alors que nous nous rapprochons de l'Ethiopie, les nuages moutonnent. 


photo p1120821

Le relief devient plus montagneux où serpente le lit asséché d'une rivière.


photo p1120825

en longeant la mer rouge


Nous quittons les hauts plateaux éthiopiens dont la vue resta cachée par les nuages pour suivre les rivages de la mer Rouge.


photo p1120828

Quelques images de reg, ces déserts de pierre parcourus par quelques pistes.


photo p1120840photo p1120845

Le modelé devient plus sablonneux. 


photo p1120853photo p1120874

cache cache avec le nil


Nous suivons un cap nord-nord-ouest et nous approchons du Nil.


photo p1120917

Îles et îlots sont comme des crocodiles sommeillant sur le cours du fleuve. 


photo p1120908

On aperçoit les zones vertes cultivées.


photo p1120914

Je ne saurais identifier cette ville, mais nous ne sommes pas loin de Louxor.


photo p1120921

Le Nil est un véritable cordon ombilical de vie.


photo p1120937

Quelques champs, plus vastes, gagnés sur le désert.


photo p1120948

Le Sahara reprend vite ses droits.


photo p1120961

Les nuages sont de retour au-dessus de la Méditerranée.


photo p1120963

Enfin, le soleil se couche.


photo p1120966

collation


Deux heures environ avant l'arrivée, le second service se met en place. Point de risotto crémeux aux champignons, mais un choix donné à l'oral par la PNC de saumon ou de pâtes. J'opte pour le premier.


photo p1120971

Salade de dés de légumes croquants au basilic. 


photo p1120973

Saumon, crumble de légumes et boulgour. Le saumon n'est pas sec contrairement au boulgour mais la portion est congrue. Le crumble de légumes est bon. 


photo p1120974

Salade de fruits frais.


photo p1120972

La descente commence, nous sommes à 20 minutes d'Orly.


Descente vers ory et arrivée


photo p1120985

le soleil poursuit sa chute à l'horizon.


photo p1120987

Les éclairages urbains du sud parisien apparaissent.
C'est le moment choisi par mon APN pour se mettre en congés.  


photo p1120990

La fin du vol se déroule sans encombre, l'équipage prend aimablement congé et présente ses vœux pour l'année sur le point de commencer. 

 Le retour à la réalité est brutal. Paris vous aime et le prouve. Accueil PAF -la République a-t-elle été chassée de la Réunion au cours de ce vol? Des passagers clandestins ont-ils embarqué en vol puis pour les pax en correspondance, soit la plupart d'entre nous, PIF. Autant l'agent de police fut aimable, autant l'instant PIF fut chaotique. Les équipes en charge des contrôles n'étaient pas prêtes et le personnel en nombre insuffisant. Pas d'accès Numéro 1 évidemment. On s'échauffe, ça n'avance pas, le personnel du PIF demande du renfort pour ouvrir une deuxième station… A vous faire regretter les arrivés à minuit à TNR ! 
Nous tournerons assez longtemps avant de trouver le salon où nous attendrons l'embarquement pour TLS. Un vol comme tant d'autre, de nuit, sans intérêt à rapporter. 


Bonus : le piton de la fournaise


Afin d'adoucir cette fin quelque peu abrupte, je vous invite à vous promener sur les flancs du piton de la Fournaise qui a eu la bonne idée de nous gratifier d'une petite éruption.
 Le ballet incessant des hélicoptères témoigne de l'importance de l'événement.
 Halte pour profiter du panorama de la plaine des sables. 


photo p1120525


Pour nous, ce sera visite rando à destination du Piton de Bert. Sentier large, sans aucune difficulté et aucun risque de se perdre tant il y a du monde : ceux qui viennent en journée, ceux qui viennent en soirée, parfois même bivouaquer. 


photo p1120591

Le spectacle vaut pleinement les 3h de marche aller-retour.
Je vous propose quelques clichés qui ne rendent que très imparfaitement compte de la magie et de la force de la nature. 
Vue générale du site. 


photo p1120567

On se rapproche.


photo p1120540

Les entrailles de la Terre.


photo p1120544photo p1120564

Le petit cratère et la coulée de lave.


photo p1120583

Merci de votre lecture et à bientôt pour d'autres aventures.

Afficher la suite

Verdict

Air France

7.8/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements7.0
Restauration8.0

Air France Lounge

7.0/10
Confort8.0
Restauration7.5
Divertissements6.0
Services6.5

St Denis - RUN

8.0/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté8.0

Paris - ORY

6.0/10
Fluidité4.0
Accès8.0
Services4.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol de jour agréable.

En dépit des restrictions en cours et de du stress lié au Covid, l'équipage a fait son travail très correctement. Une mention TB pour la PNC en charge de notre rangée, un carton jaune pour la privatisation des toilettes avant par l'équipage. La Covid est plus contagieuse chez AF que chez UU.

Expérience agréable à RUN sans aucun doute grâce au service Sky Priority.

L'arrivée à ORY ou le choc de tout ce qui fait que l'on n'aime pas la France. PAF (au cas où on aurait clandestinement embarqué à l'aplomb de l'Afrique), PIF (au cas où celui de RUN ne fonctionnerait pas) mais surtout PIF absolument pas prêt à nous accueillir. Les notes fluidité et service ne méritent pas la moyenne.

Je termine cette série en rappelant que l'équipe de la ligne Platinum n'est pas pour rien dans l'existence de ce routing.

Informations sur la ligne St Denis (RUN) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 66 avis concernant 4 compagnies sur la ligne St Denis (RUN) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Bourbon avec 9.3/10.

La durée moyenne des vols est de 11 heures et 7 minutes.

  Plus d'informations

17 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 598397 by
    saintpiev GOLD 1886 Commentaires

    Merci Franck pour le report.
    La route la plus cher et la plus inutile : Saintpiev hésite toujours s'il faut prendre un hublot pour la voir où rester avec Madame au milieu !
    10h30 le début des agapes pour un vol parti à 9h15 : c'est déjà très très tôt, alors moi mon vol est prévu à 8h15, donc je devrais festoyer vers 9h30 ???
    La présentation des plats (et, après avoir visionné les FR d'Esteban sur LH, LX..., le contenu), ne font pas du tout honneur à la gastronomie française.
    Si les PNC te laissent prendre le temps de déjeuner, c'est déjà ça.
    Effectivement, la possession d'un statut, t'aura permis d'éviter les longues attentes à l’enregistrement et PIF à RUN, mais visiblement pas à Paris.
    Pour le retour, un hublot s'impose avec les superbes vues de l'Afrique.
    Combien de temps es-tu arriver à l'aéroport avant le départ ?
    Merci Franck et à bientôt.

    • Comment 598436 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 6649 Commentaires

      Merci Sainteté d'ouvrir le bal des commentaires.

      Saintpiev hésite toujours s'il faut prendre un hublot pour la voir où rester avec Madame au milieu !

      Il faut expliquer à Madame que la vue à l'arrivée à partir du dernier virage ouvre véritablement le début des vacances.

      10h30 le début des agapes pour un vol parti à 9h15 : c'est déjà très très tôt, alors moi mon vol est prévu à 8h15, donc je devrais festoyer vers 9h30 ???

      Effectivement c'est très tôt et je me demande dans quelle mesure cela n'a pas pour but de laisser un looooong temps libre aux PNC que l'on n'a quasiment pas vu de tout le vol (le Covid, je sais.)
      Peut-être qu'à ton horaire ils servent un petit-déjeuner, ce qui serait chronologiquement mieux adapté mais qui sentirait l'arnaque vu ce qu'est un pdj aérien et le moment du service de la 2ème prestation et sa nature. (En Y ils se ruent chez McDo à l'arrivée.^^)

      La présentation des plats ne fait pas du tout honneur à la gastronomie française.

      Absolument. Je ne comprends pas pourquoi AF n'y parvient pas alors que UU y parvient. Une source locale bien informée m'a confié que le chef Vantaux arrêtait sa collaboration avec Servair vu le massacre visuel dont ses recettes sont l'objet.

      mais visiblement pas à Paris.

      Paris vous aime. Et qui aime bien châtie bien.^^

      Combien de temps es-tu arriver à l'aéroport avant le départ ?

      On a débuté l'enregistrement deux heures avant. Rajouter le temps de restitution de la voiture et le plein en chemin.

      A bientôt !

  • Comment 598412 by
    Esteban GOLD 16826 Commentaires

    Merci beaucoup Franck pour le partage !

    Désolé pour le passage à l'hôpital et le poignet de Juliette :(

    Le vol fait son job, pas grand chose à lui reprocher avec même un catering très appétissant, simplement dommage que la carte ne soit pas en accord avec ce qui est servi. Au final tu y as gagné au change avec deux plats chauds au lieu d'un sur le second service :)

    L'arrivée à Paris est navrante, on dirait à chaque fois que les équipes sol, Police, filtrage ou tout le monde en même temps, découvre l'arrivée d'un avion.

    A bientôt !!

    • Comment 598437 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 6649 Commentaires

      Merci Steph pour le commentaire.

      Désolé pour le passage à l'hôpital et le poignet de Juliette :(

      Cela permet de découvrir le maillage sanitaire de la Réunion.

      dommage que la carte ne soit pas en accord avec ce qui est servi.

      Peut-être a-t-on eu les restes?^^ Sérieusement, cela fait amateur. Mais le pire reste le dressage du plat principal. Et d'une certaine façon, les agapes auraient été décalées d'une heure et demie, cela aurait été parfait.

      L'arrivée à Paris est navrante, on dirait à chaque fois que les équipes sol, Police, filtrage ou tout le monde en même temps, découvre l'arrivée d'un avion.

      Ils étaient tous partis acheter les cotillons.

      A bientôt !

  • Comment 598431 by
    Frednyon 1818 Commentaires

    Bonjour Franck et merci pour ce FR et son bonus,
    On sent pointer la nostalgie dans la dernière photo du paysage, juste après avoir rendu la voiture de loc….
    Vol classique AF avec tout ce que cela peut signifier….
    Catering et vins corrects.
    Bien sympathique le hublot sur un vol de jour qui passe au-dessus de l’Afrique !
    Dans la cohabitation forcée entre PNC, PNT et passagers, chez AF, ce sont toujours les passagers qui perdent (toilettes).
    Paris vous aime, mais pour l’organisation, c’est une autre paire de manche….
    Comment savoir à l’avance le nombre de fonctionnaires à mettre en place ? Pas facile…. Les horaires des avions ne sont annoncés que 6 mois à l’avance.
    A bientôt

    • Comment 598438 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 6649 Commentaires

      Merci Fred pour le commentaire.

      On sent pointer la nostalgie dans la dernière photo du paysage,

      Absolument. Ce séjour pourtant 100% vacances en mode tranquille nous a montré la pertinence d'un projet de vie et regretter de ne pas avoir franchi le pas dès cette année.

      Bien sympathique le hublot sur un vol de jour qui passe au-dessus de l’Afrique !

      C'est le plaisir indiscutable du vol de jour qui sinon fait perdre une journée.

      chez AF, ce sont toujours les passagers qui perdent (toilettes).

      Comme pour le dressage des plats, AF se singularise négativement comparativement à UU. Intéressant de comparer des compagnies françaises.

      Comment savoir à l’avance le nombre de fonctionnaires à mettre en place ?

      Fonctionnaires et prestataires même combat. Les clients sont au service de ceux dont ils procurent l'emploi. Le service public à la française.

      Les horaires des avions ne sont annoncés que 6 mois à l’avance.

      Et nous étions parfaitement à l'heure.

      A bientôt !

  • Comment 598447 by
    Sebooye BRONZE 146 Commentaires

    Merci pour ce FR et le bonus réunionnais !
    Un bon vol en J avec des plats qui font bien envie au final :)
    Dommage pour cette arrivée chaotique mais bon Paris Vous Aime quand même :P

  • Comment 598458 by
    Michelg TEAM GOLD 2975 Commentaires

    Un vol assez classique mais avec le confort en plus, Voyager devant est reposant sur les longues distances.
    Comment magnifier le récit d'un vol classique ?
    En y intégrant de somptueuses prises de vue durant le vol ainsi qu'un superbe bonus.
    Arrivée à Paris désorganisée comme trop souvent le cas.
    Merci pour le partage Frank et à bientôt.

    • Comment 598459 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 6649 Commentaires

      Merci Michel pour le commentaire.

      Voyager devant est reposant sur les longues distances.

      C'est d'une part reposant car on a la possibilité de s'allonger, quoique cet aspect est moins important sur un vol de jour, mais surtout le passager bénéficie d'une intimité et d'un calme propice à la méditation.

      Arrivée à Paris désorganisée comme trop souvent le cas.

      Cela en devient honteux eu égard aux taxes acquittées.

      A bientôt !

  • Comment 598489 by
    gben GOLD 536 Commentaires

    Merci pour ce FR. Un bon vol de retour vers la capitale. Le catering est plutôt plaisant et l'appareil propose une cabine confortable pour se reposer.
    Quid du vol de jour plutôt que le vol de nuit ? Je me dis que privilégier un vol de nuit sur cette durée est un plus... Je me trompe peut-être.
    Un très beau bonus, en plus des vues depuis le hublot.

    • Comment 598498 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 6649 Commentaires

      Merci Ben pour le commentaire.

      Le catering m'a parfaitement convenu. Seul l'horaire du premier service est déroutant.

      Je me dis que privilégier un vol de nuit sur cette durée est un plus..

      Nous n'avons pas eu le choix : voyageant avec des billets primes plusieurs fois modifiés, il ne restait de la place que sur le vol de jour du 31. Nous aurions bien sûr préféré soit le vol de nuit du 31 soit celui du 1/1. Mais ils étaient hors de prix à l'achat, donc plus de place pour les primes.
      On se console en profitant du désert.

      A bientôt !

  • Comment 598573 by
    lucas330 1693 Commentaires

    Merci pour ce fr Franck.
    "Existe-t-il plus agréable restaurant sur Terre ?" --> ahhh non, il n'y a pas plus agréable comme restaurant.
    Une cabine confortable. Le catering est pas mal, par contre je ne suis vraiment pas fan du boulgour pour la 2ème presta. Ça me rend fou ces plats à base de boulgour, ebly...
    Merci pour la dédicace. Splendide tes photos du désert. C'est tellement beau le désert, cet endroit qui me fait le plus rêver.
    L'avantage du vol de jour, c'est tous ces paysages.
    A bientôt.

    • Comment 598605 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 6649 Commentaires

      Merci Lucas pour le commentaire.

      je ne suis vraiment pas fan du boulgour pour la 2ème presta.

      Je n'ai d'ailleurs pas mangé ce boulgour par ailleurs extrêmement sec. Un peu plus de crumble et c'eut été parfait.

      L'avantage du vol de jour, c'est tous ces paysages.

      Absolument. Les immensités africaines sont magiques, invitent à la méditation.
      Il faut bien sûr ne pas oublier de bloquer le siège hublot.

      A bientôt !

  • Comment 598858 by
    Avionic_Waterproof SILVER 414 Commentaires

    Merci pour ce report, papoumada

    La Covid a bien ébranlé nos habitudes ainsi que les règlements des compagnies et si on est très content que les restrictions d'entrée dans les pays s'assouplissent, il faut bien admettre que les conditions de modification/annulation des billets vont aller dans le sens contraire.

    Un coup d'œil à la file des sans grade prouve une nouvelle fois l'importance d'un statut.

    Vous devriez voir la même file durant la haute saison

    Pour avoir volé à bord de la nouvelle COI, je confirme que les sièges Best sont plus confortables, surtout en position allongée. Si on n'est pas isolé de l'allée, les jambes ne s'en retrouvent que plus à l'aise.

    Je suis ravi que vous ayez aimé le plat chaud du chef Vantaux car il tient les fourneaux de mon restaurant préféré de l'île.

    Certains préfèrent les vols de jour car parfois moins chers et parce qu'ils permettent de mieux dormir dans un vrai lit une fois à destination.
    Mais comme je dors bien, je préfère les vols de nuit, en classe avant bien sûr ;-)

    • Comment 598860 by
      Papoumada GOLD AUTEUR 6649 Commentaires

      Merci Avionic pour le commentaire.

      il faut bien admettre que les conditions de modification/annulation des billets vont aller dans le sens contraire.

      Obligatoirement, et les surcharges carburant augmenter.

      Vous devriez voir la même file durant la haute saison

      Cela m'est arrivé lorsque je fréquentais plus assidûment la zone sud de l'Océan Indien.

      il tient les fourneaux de mon restaurant préféré de l'île.

      Il conviendra de passer le saluer lors d'une prochaine visite.

      Certains préfèrent les vols de jour car parfois moins chers

      En l'espèce, c'est la raison de notre affectation sur ce vol avec nos billets prime. Si l'horaire de départ correspond au dîner (vers 21h), un vol de nuit en classe avant est préférable. Mais on y perd les magnifiques vues africaines.

      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.