Avis du vol Malta Air (Ryanair) Toulouse Luqa en classe Economique

Compagnie Malta Air (Ryanair)
Vol FR3009
Classe Economique
Siege 2A
Temps de vol 02:15
Décollage 09 Déc 21, 14:25
Arrivée à 09 Déc 21, 16:40
AL   #9 sur 11 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 10 avis
scorph
Par GOLD 301
Publié le 25 avril 2022

Bonjour et bienvenue à bord de ce nouveau report, au programme un petit aller-retour loisir vers l’île de Malte en ce mois de décembre 2021 rendu possible par Ryanair.


introduction


Nous sommes début novembre quand nos plannings pro commencent à se figer, je dispose d’un week-end prolongé mi-décembre et madame à quelques RTT à solder après une courte recherche Google flight Malte sort du lot avec un excellent deal pour des vols du jeudi après-midi au dimanche soir avec Ryanair. Et malgré la période hivernale les températures restent agréable à cette saison sur cette ile méditerranéenne située à la même latitude que Monastir ou la Crète. 

Le vol avec 1 bagage à main supplémentaire nous reviendra à 45€ par passagers A/R pas question d'hésiter direction donc l'extrême sud de l'Europe pour un séjour de visite dans une des plus petite capitale Européenne.


Routing

  • FR3009 - Economique - Toulouse => Malta - Boeing 737-800 Vous etes ici
  • FR3008 - Economique - Malta => Toulouse - Boeing 737-800 A venir

Cette ligne autrefois opérée par la base de province d'AF lors de sa création avait été laissée à l'abandon avec la fermeture des lignes européennes par AF en 2014. Il aura fallu attendre l'arrivée de Ryanair sur la plateforme Toulousaine en 2016 pour voir cette liaison vers l'ile de Malte ré-ouvrir avec 2 vols par semaine les jeudi et dimanche. Un format qui n'a pas évolué depuis (si l'on exclue un arrêt durant la crise du covid).

Coté report, je suis l'auteur de l'unique report sur cette liaison c'était en mars 2017, peu de temps après le re-lancement de la liaison par FR. Ce sera donc un update sur cette liaison.


Jeudi après midi bien gris a blagnac


En ce jeudi de décembre, nous arrivons en milieu de journée devant l’aéroport Toulousain, le ciel est couvert et les températures fraîches mais ça reste plutôt correct pour un mois de décembre. 


photo fr3008p3

Comme à notre habitude nous sommes venus en tram, les fréquences en journée la semaine sont plutôt bonnes et le tarif excellent avec un ticket à 1€40.


photo fr3008p1

Contrairement à ce que montre cette photo il y a un peu de monde dans les couloirs de l’aéroport.


photo fr3008p4

En effet quelques vols partent dans ce créneau horaire que cela soit des vols feeder comme le KLM pour Amsterdam ou le vol LH pour FRA, les vols navettes pour Orly ou quelques vols loisirs assurés par Ryanair vers Lisbonne, Malte Édimbourg où Brussels/Charleroi.
Les plus observateurs auront remarqués l’étrange vol Air Nostrum pour Cardiff. Il devait s’agir d’un vol charter pour transporter les joueurs de l'équipe de Rugby du Stade Toulousain qui jouaient un match de coupe d’Europe contre l’équipe galloise des Blues de Cardiff.


photo fr3008p5

C’est d’ailleurs aux comptoirs de la low-cost Irlandaise qu’on retrouve la majorité des passagers au départ.


photo fr3008p6

Pas de queue à faire de notre côté nous voyageons uniquement avec des bagages cabines, nous nous dirigeons donc directement vers la sécurité.


photo fr3008p7

La formalité sera vite passée même si j’aurais de nouveau le droit à un test explosif, les agents seront une nouvelle fois plutôt serviable et aimable.


photo fr3008p8

Traversée une nouvelle fois sans arrêt au Duty-free pour moi et madame ce ne sera pas le cas des autres passagers Maltais de notre vol qui embarqueront à bord avec de nombreux sacs de la boutique détaxée.


photo fr3008p9photo fr3008p10

Nous passerons par la petite galerie marchande où nous ferrons un stop pour prendre notre déjeuner à la boutique « Prêt à manger » les tarifs ne seront pas donnés comptez 6/7€ le sandwich mais le tout était plutôt bon.


photo fr3008p11

Il faut dire que ce midi le choix était plutôt limité Airside avec la plupart des points de restaurations du hall C fermés.


photo fr3008p12

Nous passons devant le coin boutique réservé au club local.


photo fr3008p13

Avant de nous diriger vers le hall D où se trouve notre porte du jour.


photo fr3008p16

En chemin j’en profite pour prendre quelques photos du trafic sur la plateforme Toulousaine et sur l’usine Airbus située juste en face. On peut voir quelques spécimens marins locaux.


photo fr3008p14

Mais aussi une belle flopée d’Airbus A350 en cours de finition, on notera des exemplaires pour Iberia et les compagnies Chinoises China Southern, Air China ainsi que Sichuan Airlines magnifiquement décorée avec cette livrée « panda ».


photo fr3008p15

Côté aéroport KLM assure désormais le vol du milieu de journée en Embraer 195 E2… enfin ils essayent … juste après avoir repoussé l’avion reviendra en porte sans doute victime d’un problème technique suffisamment sérieux pour rester parqué 4 jours à TLS ! Il n’y aura pas de vol de remplacement, mais l’Erj 175 qui assurait le vol du soir devait être bien plein.


photo fr3008p17photo fr3008p18

L’avionneur européen utilise aussi la piste pour ses vols de tests, ici un vol d’essai pour cet A330-300 d’Hong Kong Airlines, on peut pas vraiment dire vol de pré-livraison car la compagnie du groupe HNA en grande difficultés financières ne semble plus avoir les moyens de recevoir de nouveaux appareils long courriers.


photo fr3008p19photo fr3008p20

Puis c’est au tour de notre Boeing 737-800 de pointer le bout de son nez parfaitement à l’heure depuis Malte.


photo fr3008p21

Il parcourt rapidement les quelques centaines de mètres qui sépare le taxiway de son point de parking au hall D. Notre avion du jour sera donc 9H-QDZ un Boeing 737-800 âgé d’un peu plus de 4 ans tous passés au sein du groupe Ryanair que cela soit maison mère Irlandaise ou plus récemment sous l’AOC Maltais, Malta Air.


photo fr3008p22photo fr3008p23

Lorsque nous arrivons à la porte l’embarquement est déjà bien entamé, nous rejoindrons avec madame le parc à pax situé devant la porte, nous n’y stationnerons que quelques minutes avant d’emprunter la passerelle vitrée. Certains passagers impolis n’hésiterons pas à doubler le semblant de fil formé pour monter à bord plus rapidement.


photo fr3008p24

Le BP du jour sur l'application Ryanair


photo fr3008p91b

Ne vous inquiétez pas Ryanair ne paye pas encore pour la passerelle à TLS, nous descendons via un escalier au niveau du tarmac, ce qui en tant qu’avgeek n’est pas pour me déplaire. 


photo fr3008p25

Notre voisin est un Airbus A320 de LH qui assure une rotation pour FRA.


photo fr3008p26

Nous grimpons à bord à l’aide de l’escalier intégré, une particularité que l’on retrouve quasi uniquement sur les Boeing 737 de Ryanair et -700 Boeing Business Jet. Cet escalier est raide et étroit ce qui le rends difficile d’accès au personnes âgées. Ce sera le cas d’une partie significative des paxs à bord, un groupe de Maltais revenant sans doute d’un pèlerinage à Lourdes si j’en crois le nombres de prêtres dans le groupe et la quantité d’articles religieux en leur possession. Cela déclenchera une remarque cinglante d’une mamie Maltaise à l’équipage en leur signifiant qu’il n’était pas normal de ne pas utiliser les jetbridges ce à quoi le jeune steward lui répondra poliment que c’est pour cela que le vol n’est pas cher.

Cela dit la mamie devait avoir la mémoire courte car il n’y a aucun jet bridge à l’aéroport de Luqa…


photo fr3008p27photo fr3008p28photo fr3008p29

A bord du boeing 737-800 de malta air


Détail sur notre moteur gauche un CFM56, unique motorisation proposée sur Boeing 737-NG. Fuselage shoot et accueil plutôt aimable de notre équipage en porte.


photo fr3008p30

Nous rejoignons nos sièges au rang 2 côté gauche, une nouvelle fois la technique Ryrthebest fonctionnera parfaitement et nous aurons le luxe d’une rangée entière pour deux. Sans surprise la cabine est de nouvelle génération et équipé du Sky interior comme tous les B737 de Malta Air.


photo fr3008p31

Exit le jaune délavé, la cabine est plus moderne est je trouve le pitch correct pour une low-cost. On retrouve toutefois toujours la safety card collée sur l’appuis tête du siège précédent au grand désespoir des collectionneurs.


photo fr3008p49photo fr3008p32

Qui dit appareil équipé du "sky-interior" dit PSU moderne pour notre F-OITN !


photo fr3008p35

L’embarquement prendra un bon moment le temps d’attendre nos nombreux pèlerins Maltais dont une dame en déambulateur à qui l’équipage viendra en aide pour effectuer la montée.


photo fr3008p33

 Vue générale du galley avant. PS: il y a un four ^^.


photo fr3008p34

Une fois les opérations de chargements terminés l’équipage cabine replis l’escalier intégré, une opération qui prends moins de 30 secondes.  


photo fr3008p36

Nous repoussons finalement avec quelques petites minutes de retard, cet autre Boeing 737-800 de Ryanair partira quelques minutes après nous vers Lisbonne.


photo fr3008p37

Nous laissons derrière nous les terminaux de Blagnac et empruntons le taxiway pour un départ en 32.


photo fr3008p39photo fr3008p40

Ce qui nous fait passer devant la zone cargo où sont stationnés les habituels B757 de DHL pour Leipzig, B767 de Star Air pour Cologne via LYS et B737 de West Atlantic cargo Espagne pour Paris.


photo fr3008p41photo fr3008p42

Pas de temps à perdre nous effectuerons un rolling take-off de quoi gagner quelques précieuses secondes.


photo fr3008p43

Nous longeons les installations de l’avionneur européen avant de les survoler


photo fr3008p44photo fr3008p45

Nous sommes déjà haut alors que nous n’avons pas encore quitté la zone aéroportuaire.


photo fr3008p46photo fr3008p47

Nous survolons la ville de Cornebarrieu avant de nous enfoncer dans la crasse.


photo fr3008p48

Nous avons déjà rejoins notre altitude de croisière quand la couche nuageuse se déchire enfin nous offrant de belles vues sur les contreforts enneigés du massif des Cévennes


photo fr3008p50photo fr3008p51photo fr3008p52

Le vol se poursuit de manière plutôt calme alors que les annonces concernant les ventes à bord commencent à être diffusées, nous quittons alors les côtes Françaises aux alentours de Béziers / Cap d'Agde.
Elles resteront visible de longues minutes au loin en dessous de nous la Méditerranée semble bien agitée si j’en crois les nombreuses taches d’écumes en surface. 


photo fr3008p53

Un petit incident arrivera pendant le vol, alors que le copilote était aux toilettes un garçon d’une douzaine d’années souhaitait lui aussi se rendre aux commodités ne comprenant pas les demandes des 2 PNC lui demandant (en anglais) d’attendre un moment. Il bousculera l’équipage lui barrant le chemin jusqu’à ce que le père interviennent pour calmer son fils (qui devait souffrir d'un handicap) et lui dire d’aller aux toilettes situés à l'arrière.


photo fr3008p54

Nouveau passage nuageux au moment où nous arrivons au niveau des côtes Sardes, il sera possible de deviner l’île Italienne grâce au nuages quelques peu morcelés.


photo fr3008p55photo fr3008p56

Vue sur la route empruntée lors de notre vol selon FR24. Altitude de croisière 39000ft.


photo fr3008p92a

Petit détail sur notre winglet.


photo fr3008p58

Nous passons au Sud de l'ile de la Sicile malheureusement elle aussi peu visible du fait de la couverture nuageuse. Seul la petite ile de Marretimo sera bien dégagée à la pointe ouest des cotes Siciliennes. 


photo fr3008p60photo fr3008p59

Nous laissons les iles Italiennes derrière nous alors que le soleil décline et que notre début de descente est annoncée par l'équipage.


photo fr3008p62

On aperçoit parfois quelques bateaux navigant sur les flots agités de la méditerranée, ici on dirait un gros bateau de croisière.


photo fr3008p63

Puis nous arrivons enfin en vue des cotes Maltaises en commençant par l'ile de Gozo dont je vous épargne la photo ratée, la lumière est un peu mieux à l'approche de l'ile de Malte, on distingue même la petite ile de Comino.


photo fr3008p64

Nous longeons les falaises qui nous guident vers le Sud de l'ile où se trouve l'aéroport de Luqa.


photo fr3008p65

On devine la plus grande zone urbaine de l'ile avec son principale port, celui de la Valette.


photo fr3008p66

On arrive au Sud de l'ile avec le petit roché de Filfla zone la plus au Sud du territoire Maltais.


photo fr3008p67

Nous continuons notre descente vers le Sud en nous éloignant de l'ile de Malte avant d'effectuer un virage à 180°.


photo fr3008p68

Après ce demi-tour je peux admirer un sympathique couché de soleil au dessus des flots de la méditerranée.


photo fr3008p69

Ca y est nous revoilà au dessus des falaises qui cernent l'ile Maltaise.


photo fr3008p70

La petite ville de Iż-Żurrieq et ces champs entourés de murs de pierres et sur notre gauche alors que nous sommes en finale pour la piste 31.


photo fr3008p71photo fr3008p72

arrivée a malte


Posé sans encombre et freinage très tranquille sur tarmac de l'aéroport internationale de Luqa


photo fr3008p73

Nous quittons la piste et le roulage sera très court afin de rejoindre la parking du terminal. Les trompettes de la bande son Ryanair célèbre notre arrivée à l'heure.


photo fr3008p74

Ca y est on aperçoit la principale aérogare de l'aéroport Maltais, pas de passerelle et le tarmac sonne creux à cet heure.


photo fr3008p75

Seul est visible au loin un jet Bombardier Challenger 605 immatriculé en Allemagne.


photo fr3008p76

Un des autres avantages de l'escalier intégré et d'avoir un temps de débarquement accéléré, étant au second rang nous serons parmi les premiers à quitter l'appareil. 


photo fr3008p77

Je quitte la carlingue avec les salutations polies de l'équipage en porte. Les cobus sont déjà là pour nous attendre.


photo fr3008p78

Mais je prends garde à la descente car vous pouvez le voir la pente est ardue.


photo fr3008p79

Fuselage shoot sous le soleil couchant.


photo fr3008p80

Les opérations de débarquement se poursuivent, de quoi offrir un bel instant porte pour notre Stéphane.


photo fr3008p81-66541

Un court tour de bus et nous sommes lâchés dans les couloirs de l'aéroport Maltais et il nous faudra marché quelques centaines de mètres afin de rejoindre la zone de livraison bagage.


photo fr3008p82photo fr3008p83

Je vois que je ne suis pas le seul surpris de voir un aquarium dans un couloir d'aéroport, il s'agit d'une pub en mode échantillon pour l'aquarium national de Malte.


photo fr3008p84

Nous y voila, ce sera sans arrêt pour notre part, par contre le contrôle des certificats covid ainsi que des certificats de vaccination sera lui très stricte, pour vous dire j'avais fais une erreur de typo sur mon numéro de passeport et l'agente chargé du contrôle me le fera remarqué.


photo fr3008p85

Le FIDS qui regroupe les arrivés du soir.


photo fr3008p89

Nous empruntons le court chemin vers la sortie qui est à l'écart du reste du terminal.


photo fr3008p86

Dès la sortie nous rejoignons la partie groundside du terminal où l'on trouve un bureau de vente des transports publics Maltais où nous prendrons une carte de 10 trajets à un tarif très raisonnable.


photo fr3008p88

Il nous faudra attendre une dizaine de minutes avant qu'un bus pour la gare routière de La Valette arrive le temps qu'un bel orage arrose notre arrivée. Le bus sera ponctuel mais le trajet sera long et le confort spartiate du fait de la taille réduite des bus utilisés pour ce faufiler dans les ruelles de l'ile.


photo fr3008p87photo fr3008p90

C'est ici que ce termine ce report, nous profiterons à fond de ce week-end Maltais avec des températures agréables de belles éclaircies mais aussi quelques petites averses. Je vous retrouve rapidement pour le vol retour. Bon vols à tous.

Afficher la suite

Verdict

Malta Air (Ryanair)

6.3/10
Cabine6.5
Equipage7.0
Divertissements6.5
Carte payante5.0

Toulouse - TLS

7.1/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services5.5
Propreté7.0

Luqa - MLA

7.5/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Une nouvelle fois Ryanair propose une prestation à minima mais peut on réellement trouver à redire au vu du tarif payé ? J'en doute, le rapport qualité prix est excellent et nous permet de nous offrir ce type d'escapade de temps à autre.

Ryanair:
+ La nouvelle cabine propose une assise correct avec un espace passager supportable.
+ Equipage pro et sympathique, l'absence de PNC parlant français est tout de même un problème pour ces vols loisirs en France
- Les trop nombreuses annonces concernant la vente à bord diverse et variés.

Toulouse:
+ Tram pratique en journée pour rejoindre l'aéroport
+ La fluidité souvent très bonne à l'aéroport Toulousain.
- Encore beaucoup de commerces fermés en cette fin d'année 2021.

Malte:
+ Contrôle sérieux et bien organisé pour l'aspect sanitaire
- Si l'on devait trouvé à redire le cheminement piéton arrivé est un peu long sachant que c'est le même pour tous les passagers.

Informations sur la ligne Toulouse (TLS) Luqa (MLA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Toulouse (TLS) → Luqa (MLA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Malta Air (Ryanair) avec 6.3/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 18 minutes.

  Plus d'informations

7 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 601250 by
    GregLYS TEAM SILVER 330 Commentaires

    Merci pour ce report bien détaillé.

    Je n’ai voyagé qu’une seule fois avec FR avec un accès par l’arrière de l’appareil. Je n’ai donc jamais testé l’escalier embarqué de l’avant, c’est vrai qu’il a l’air bien casse-gueule.

  • Comment 601255 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9114 Commentaires

    Merci pour ce récit ! Ryanair fait du Ryanair sans surprise et c'est un plus d'avoir une équipage sympa; Il faudra bien que j'essaie un jour un vol sur la 1er compagnie européenne en nombre de passagers transportés, mais j'avoue que de paris il faut vraiment vouloir !

    • Comment 601375 by
      scorph GOLD AUTEUR 1612 Commentaires

      Bonjour Christophe et merci pour ce commentaire, en effet Ryanair n'est pas la compagnie la plus pratique depuis Paris cette dernière opérant uniquement depuis BVA si l'on exclue les quelques vols depuis Vatry... ce qui n'est pas le plus pratique surtout si l'on réside au sud de Paris. Pour Ryanair je trouve que la compagnie (coté passager) a fait de gros effort de normalisation et les tarifs restent excellent.
      Bon vols !

  • Comment 601272 by
    nicobcn TEAM GOLD 6697 Commentaires

    Merci pour ce FR :)

    Un vol sans mauvaise surprise où l'on ne peut guère reprocher grand chose à Ryanair vu le tarif payé et les lignes directes pratiques.

    A bientôt !

  • Comment 601311 by
    cliper31 SILVER 366 Commentaires

    c'est le tarif avec bagage à main qui t'a permis d'avoir le 2A ? Ryanair ouvre quelques lignes encore pour la saison été. Allez encore une chance de tomber sur un Max.

  • Comment 601330 by
    Esteban GOLD 16839 Commentaires

    Merci Hugo pour le partage et le clin d'oeil instant porte !

    L'escalier intégré est une option que propose Boeing sur tous les 737, je crois que même le MAX8200 le possède. Et comme tu le dis, il est raide et très dangereux.

    De superbes photos comme d'habitude !

    A bientôt !

  • Comment 601363 by
    momolemomo GOLD 8236 Commentaires

    AF a eu un Toulouse - Malte? C’était quand ils avaient lancé en grande pompe les bases de provinces avec un super réseau d’été, non? Ça n’a malheureusement pas duré longtemps.
    Je n’avais pas remarqué cet escalier intégré jusqu’à il y a peu. Je ne l’ai jamais pris, privilégiant les sièges à l’arrière sur Ryanair.
    Merci pour ce Fr

Connectez-vous pour poster un commentaire.